Pourquoi je ne passerai jamais de test

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Dim 26 Oct 2014 - 18:07

Zzhorlienar a écrit:
J'écris tout ça pour vous faire toucher du doigt la magnificence des stat et de l'épidémiologie. Les tables de statistique ou une courbe de Gauss ce sont des entraillse de poulet pas une vérité absolue. Faut les interpréter comme au bout vieux temps des Devins.

ouaip j'suis d'accord, dans le fond les stats et les courbes type Gauss ne sont que des façons de regarder les choses et autant ça marche en physique (et encore, j'suis pas sure pour la physique quantique) ou en maths mais pour le vivant et encore plus dans les "sciences humaines" ça n'a pas tellement de valeur pour moi

ps: quand je suis intimidée je suis un peu idiote (et étant nouvelle ici je ne sais pas comment me positionner)

Neutral

Euh c'est le contraire. Le vivant est variable et c'est justement les stat's qui permettent de discriminer un objet d'un autre en prenant en compte cette variabilité. Ici, je dis juste que le test pour discriminer surdoué adulte et adulte normal est un mauvais test car il ne discrimine rien du tout (alors qu'à l'inverse pour discriminer un déficient mental et un adulte normal le test de QI est juste génialissime).

(Woua aujourd'hui j'écris comme un analphabète).

PS: Enfin génialissime... Il y a plusieurs autres tests beaucoup plus court et facile à utiliser en routine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Zzhorlienar le Dim 26 Oct 2014 - 18:22

pour les stats dans le vivant je sais c'était un peu de la provocation personnelle (j'ai un master en écologie évolutive donc j'en ais fait énormément) tout le souci étant d'avoir des estimateurs qui permettent de quantifier ce qu'on cherche à évaluer, c'est là qu'est la difficulté...

Zzhorlienar
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 33
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Lanaka le Lun 24 Nov 2014 - 10:47

En fait j'aime beaucoup le principe du mec tellement intelligent qu'il est le seul à s'en rendre compte Smile

Lanaka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 10:58

Tu parles de qui ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Lanaka le Lun 24 Nov 2014 - 11:43

Je trouve que ton acharnement à démontrer l'invalidité des tests a un petit quelque chose de frustration freudienne Smile

Soit, les tests ne sont qu'un outil: on est tous à peu près d'accord là-dessus je crois; soit, l'outil est imparfait; soit, il n'évalue qu'"une partie de" et encore, de manière imparfaite - je suis d'accord avec toi que le test étant conçu par des humains, qui ont un certain mode de pensée, attendront un certain type de réponse donc il est probable que parfois la réponse attendue soit différente de celle que l'on puisse trouver avec sa logique propre. Je conçois parfaitement qu'on ne veuille pas passer le test parce que l'on considère que cela n'apportera rien, parce que ça fait râler de dépenser de l'argent pour ça, parce que l'on est angoissé et que l'on ait peur qu'en cas d'"échec" cela ne réduise à néant une confiance en soi déjà vacillante... bref, mille est une raison en somme toutes aussi valables les unes que les autres. Qui se réduisent au final en gros à
-tu veux et tu y crois, tu le passes
-tu ne veux pas et tu n'y crois pas, tu ne le passes pas
-c'est ton problème personnel et ça te regarde, tout le monde et s'en fout en somme et ce même parmi les zèbres Smile Au pire, il y a déjà eu des fils où des personnes se sont exprimées à ce sujet dans le cercle de ceux qui se sont posé la même question, il aurait suffi à la rigueur d'y ajouter une contribution.

Non, ce qui me fait sourire ici c'est le côté "moi je", "je suis tellement fort, je l'ai fini tout juste et en dix minutes", avec plusieurs résultats à la clé (le tout à raison de quinze secondes par question, allons donc) mais surtout "je ne le passerai jamais" qui entre clairement en opposition avec le fait que tu ais au moins essayé celui de présélection Mensa (oui, je sais, juste pour voir... comme tout le monde en somme Smile ) avant de le décortiquer sous toutes les coutures, faire des print-écran et prendre le temps de rédiger un pavé. Alors soit tu as vraiment beaucoup de temps à perdre (auquel cas lire un livre ou aller faire un jogging seraient des preuves d'intelligence nettement plus tangibles que tes réponses multiples à ce test) soit tu essaies de te convaincre toi-même... oui, ce qui est le plus intéressant dans ta démarche c'est les raisons qui te poussent à le discréditer à tout prix ce test, ainsi que Mensa et ses membres.

Lanaka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 11:50

Lanaka a écrit:Je trouve que ton acharnement à démontrer l'invalidité des tests a un petit quelque chose de frustration freudienne Smile

Non du tout, ce n'est ni un objectif ni une quelconque frustration. C'est juste que cataloguer les gens sur un QI, je ne pense pas que ça puisse aider qui que ce soit. Qu'un mal-être entraîne des questions et qu'on veuille y répondre, soit, mais j'ai l'impression que beaucoup de monde prend ce genre de résultat comme une fin en sois, alors que prendre ça comme élément central de sa vie ne peut que renforcer ce sentiment d'isolement et de solitude. L'élitisme il n'y a rien de pire : ça renforce l'égo, certes, mais ça isole, voire ça repousse. Ca n'est ni une question d'argent ni quoique ce soit.Quant au jugement que tu fais de moi, je m'en contrefous aussi, et pour une personne avec qui je n'ai jamais discuté et que je n'ai jamais rencontré, je trouve ton jugement un peu hâtif (pas forcément faux, mais juger quelqu'un sur quelques lignes alors que les gens ont une vie à côté - si si - je trouve ça désagréable). Et puis mon temps je le passe comme je le souhaite, tu n'es pas ma mère. Et quand on voit les pavés que tu écris, on pourrait dire pareil...

Moi aussi je pourrai dire que tu te la pètes avec Schrödinger, alors que si ça se trouve le seul truc que tu y connais c'est l'avatar que tu as mis.

Lanaka a écrit:
Non, ce qui me fait sourire ici c'est le côté "moi je", "je suis tellement fort, je l'ai fini tout juste et en dix minutes", avec plusieurs résultats à la clé (le tout à raison de quinze secondes par question, allons donc) mais surtout "je ne le passerai jamais" qui entre clairement en opposition avec le fait que tu ais au moins essayé celui de présélection Mensa (oui, je sais, juste pour voir... comme tout le monde en somme Smile ) avant de le décortiquer sous toutes les coutures, faire des print-écran et prendre le temps de rédiger un pavé. Alors soit tu as vraiment beaucoup de temps à perdre (auquel cas lire un livre ou aller faire un jogging seraient des preuves d'intelligence nettement plus tangibles que tes réponses multiples à ce test) soit tu essaies de te convaincre toi-même... oui, ce qui est le plus intéressant dans ta démarche c'est les raisons qui te poussent à le discréditer à tout prix ce test, ainsi que Mensa et ses membres.

Si c'est comme ça que tu le perçois, grand bien te fasse. L'interprétation est individuelle. Enfin bon, penses ce que tu veux de moi, ce n'est pas ça qui changera grand chose à vrai dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Lanaka le Lun 24 Nov 2014 - 12:24

Et bien il y a bel et bien un "je" dans le titre, ce qui forcément renvoie la problématique à ta personne et ton choix individuel ou est-ce que je me trompe encore? Smile

Du reste je suis assez d'accord en ce qui concerne le QI en lui-même ainsi que sa mesure, toutefois à défaut de meilleur outil c'est encore celui qui répond aux interrogations du nombre de personnes et apporte une réponse, ne serait-ce que partielle et imparfaite, à leurs problèmes et à ce titre il a tout à fait sa place. Le tout est de rester conscient de ce caractère subjectif. Après j'ai envie de dire, la perception et l'importance que l'on puisse y attacher varie en fonction des personnalités et du vécu: pour ma part, je n'ai pas passé le test officiel pour des raisons financières et aussi par peur d'être à côté de la plaque, mais à cette période j'allais très mal et la notion de QI a eu beaucoup d'importance pour moi, c'était l'explication (facile certes) à nombre de mes difficultés, cette possibilité m'a aidé de "digérer" nombre de choses que je traînais depuis des années et qui me pourrissaient la vie. Aujourd'hui, deux ans plus tard, je le vois avec plus de distance, je ne ressens plus le besoin de passer le test "officiel", le fait de prendre conscience de mes forces et mes faiblisses et apprendre à les accepter petit à petit me suffit. Cependant je ne dirai jamais "jamais", il est probable que par la suite ce besoin revienne et que je passe le pas à un moment de ma vie où je serai à nouveau en pleines interrogations ou parce que j'aurai besoin d'un papier "officiel" (pour rentrer au Mensa, tiens Very Happy )

Que quelqu'un qui ait des difficultés relationnelles veuille rencontrer des êtres ayant un certain nombre de caractéristiques similaires est compréhensible. Car il est naturel de penser que là où on a échoué avec des personnes qui nous sont différentes, on aurait plus de chances d'y arriver avec nos "semblables". Là encore, c'est très différent et propre à chacun. Mais de toute façon, au mieux, ils y rencontreront quelque personnes qui leur apporteront quelque chose, au pire, rien du tout. Comme dans chaque club et chaque regroupement en somme, et ce quels qu'en soient les critères d'adhésion, c'est à chacun ensuite de faire son tri et son bilan. Pourquoi dénigrer quelque chose dont toi personnellement tu n'as pas besoin? Je ne te cacherai pas qu'au jour d'aujourd'hui j'ai plus d'espoir de rencontrer qn avec qui je serai sur la même longueur d'onde auprès de "zèbres" que dans la population normale - ce qui ne signifie pas que je dénigre les autres; j'essaie seulement rester réaliste quant au fait que mes attentent ne correspondent pas à ce que les autres sont prêts à donner et donc mettre de l'eau dans mon vin, sans trop en attendre (et accessoirement je ne cherche plus à démontrer aux mamans à la sortie de l'école que les Cinquante Nuances de Grey ce n'est pas de la littérature  Laughing  ). Mais de façon générale je ne vois aucun intérêt à critiquer des gens qui veulent se regrouper entre eux... à part si on aurait envie d'y être et que l'on ne nous aurait pas invité.

Pour Schrödinger tu as tout à fait raison, je suis une inculte profonde mais cette image me fait sourire et j'ai plaisir à la voir, c'est pourquoi je l'ai choisie pour avatar.  

Du reste, ô toi qui est contre l'élitisme, relis le nom de ce forum Wink  Et bien dis-toi que ceux qui vont aux rencontres Mensa viennent certainement y chercher la même chose que toi ici, mis à part peut-être qu'ils ont le courage d'aller vers de vraies personnes en chair et en os tout en prenant le risque de se tromper.

Lanaka
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 16/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Lun 24 Nov 2014 - 13:27

Lanaka a écrit:
Du reste, ô toi qui est contre l'élitisme, relis le nom de ce forum Wink  Et bien dis-toi que ceux qui vont aux rencontres Mensa viennent certainement y chercher la même chose que toi ici, mis à part peut-être qu'ils ont le courage d'aller vers de vraies personnes en chair et en os tout en prenant le risque de se tromper.

Quel rapport entre le nom du forum et l’élitisme ? Il n'y a pas de concours à l'entrée que je sache... Et si tu penses que ce n'est "que" un problème de courage, je fais suffisamment d'IRL pour ne pas me sentir concerné par cette remarque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Caracol le Sam 29 Nov 2014 - 4:09

Une fin en soi... tant mieux j'avais besoin d'une rupture pour repartir, tout faire voler en éclat. Je ramais dans une éternité vide et immobile, les pieds sur terre, la tête dans la lune, moi qui l'aurait voulu sur les épaules pour partager avec ceux qui la tenaient au bon endroit. Quatres lignes et déjà deux dimensions qui cohabitent contre toute logique.

Je crois que ceux qui ont entrepris ce voyage, l'ont préparé avec une certaine humilité, conscient de la prétention extrême de revendiquer d'être quelqu'un.

Etre quelqu'un c'est être reconnu, reconnaissable, c'est être intégré dans un groupe quand bien même si ce n'est que dans sa marge.

Un test de QI c'est peut être tout simplement et avant tout un symbôle. Un symbôle de reconnaissance.

Et dés lors apparaissent de nouvelles rencontres, on essaie, on apprend, on se trompe et on apprend encore. On se découvre une culture commune et de la confronter à celles des autres très différents on apprend encore sur l'autre et plus encore sur soi. (n'est ce pas ce que tout le monde s'accorde aussi à dire avec les handicapés mentaux ?) Et de reconnaître l'autre on peut peut être alors partager plus encore et s'épanouir ensemble parce que de la différence nait la singularité.

Je pense que l'on devrait parler de notre culture d'intelligence marginale (haute) et que le test ou les sigles n'en sont que des étandards. Derrière eux il y a surtout au début tout ce nouveau monde que l'on soit testés ou non. Mais on a grandit pour ceux (j'ose ?) qui l'ont passé adulte dans une autre culture ( de masse, sans nom, celle de la norme, de tous pareils, du standard dont on ne peut oublier les codes et qui continues de nous garder dans un processus de réflexion et de recherche d'équillibre sans fin). Double culture.

Et l'origine de ce qui nous a rassemblé pour partager cette culture suffisament commune reste le test de QI, l'évaluation suffisament objective d'une surefficience mentale sensiblement marginale. [par solidarité avec nos collègues déficients mentaux tout autant marginaux, assez facilement caméléon au demeurant mais bien moins libre] Tant qu'il y aura des test de QI, il y aura cette étiquette qui permet de nous reconnaître, de nous parler, transmettre, partager, de nous raconter, de nous dépasser, transcander et ainsi de perpétuer un socle culturel et un groupe dans lequel d'autres sauront, pourront aussi se reconnaître et s'épanouir test ou pas test.

Peut être trouvera t on un symbole pour se reconnaître autre que le QI ?
Peut être alors le monde perdra t il un regard sur le monde qui venait l'enrichir.
Peut être aura t il au moins gagné un nouveau regard.

Enfin je crois...

En tout cas ce que j'adore dans le test de Qi c'est le paradoxe dimensionnel. Cela a été une fin comme ce fut un début et en cela c'est aussi une suite, suite qui présentera encore à l'avenir d'autres fins, d'autres débuts et d'autres suites. J'en oublis. Joyeux bordel qui promet de longues années d'occupations.

Caracol
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 199
Date d'inscription : 14/01/2014
Age : 32
Localisation : francophonie wallone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par yoyoskydiver33 le Ven 5 Déc 2014 - 2:11

j'ai bien aimé" l'empan"

yoyoskydiver33
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 04/12/2014
Age : 73
Localisation : soulac sur mer

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Gianpao le Lun 8 Déc 2014 - 18:23

Bou diou ! J'aime pas voir les gens s'engueuler, ça me fatigue. Moi non plus, je passerai pas de test, je vomis trop l'institution sociale dominante pour me soumettre à ses mesures. Je retourne à mes spéculations psychologiques, je trouve ça plus marrant. Bon courrage aux participants de ce fil clown

Gianpao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 53
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par LouiseC le Lun 15 Déc 2014 - 16:28

Je viens de passer le test, j'ai échoué lamentablement en 15mn. Ils ne me conseillent pas de passer le test.
Je pense effectivement que je ne dois pas être si intelligente.


LouiseC
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 40
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Encens le Lun 15 Déc 2014 - 16:30

Roh. C'est pas parce que tu n'as pas réussi un test que tu n'es pas intelligente.
Ceux qui l'ont réussi le sont-ils?

Rien de grave LouiseC

Encens
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 7
Date d'inscription : 15/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par LouiseC le Lun 15 Déc 2014 - 17:32

Tu as raison. C'est un ensemble et il est sûrement nécessaire d'être accompagné.

LouiseC
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 40
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Gianpao le Lun 15 Déc 2014 - 22:20

Ah, ces tests, très aristotélicien comme méthode de catégorisation, c'est à dire un gros besoin de hiérarchiser, et dans une hiérarchie qui ne signifie en fait à peu près rien. Sur la hiérarchie comme principe d'organisation sociale, lisez Frans de Waal, mon primatologue préféré et bien aimé...

Sur le tests d'intelligence pour humains, je pense qu'ils testent plus la conformité à un type de pensée que ce qu'on entend communément par "intelligence".

Il me semble que ce qui caractérise surtout ce que la plupart d'entre nous entend par "surdoué" ou "zèbre", est le fonctionnement de notre esprit dépendant énormément de notre état émotionnel ou affectif, beaucoup plus que chez les gens "normaux", et que les perfomances intellectuelles, analytiques, créatives, que nous réalisons assez souvent, il est vrai, nous apparaissent surtout comme des "effets secondaires" de notre "anormalité" souvent douloureusement vécue car souvent socialement excluante.

Gianpao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 53
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par LouiseC le Lun 15 Déc 2014 - 23:06

Merci Gianpao.
Je vais lire Frans de Waal.
Je débarque sur le forum et dans le monde des zèbres. Mais je n'y suis pas arrivée par hasard, c'est une certitude.
Mon père médecin, dès que le lui parle de QI et de tests, il saute au plafond! il les a en horreur.

LouiseC
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 40
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Gianpao le Lun 15 Déc 2014 - 23:31

LouiseC, tu me fais plaisir de vouloir le lire, tu risque d'adorer, et je compte sur toi pour m'en parler. Je en sais pas s'i ton père déteste les tests pour les mêmes raisons que moi. Je pense qu'il a compris par son métier que l'esprit est infiniment trop complexe pour être résumé par des notes chiffrées, et il ne faut pas se faire d'illusions, dès qu'on est noté, on est souvent résumé à nos notes. Et il y a tellement de facteurs qui peuvent modifier le comportement et la pensée. Mettre des numéros sur les gens, ce n'est pas bon, c'est les rendre moins humains. (tu connais la série tv anglaise "Le prisonnier" ? L'espion enfermé dans un village bizarre. Il dit tout le temps : "je ne suis pas un numéro") . Bienvenue sur le forum. Bienvenue chez toi.

Gianpao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 53
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par LouiseC le Mar 16 Déc 2014 - 0:27

Oui je connais le Prisonnier, série historique, culte!
Merci pour ce message chaleureux de bienvenue. Je te ferai signe quand j'aurai lu Frans de Waal. Ca tombe bien, j'étais à la recherche de nouvelles lectures.
A très bientôt

LouiseC
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 14/12/2014
Age : 40
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Lun 22 Déc 2014 - 7:13

J'ai passé ce test dans un élan de désespoir mélangé à de la naïveté. Badaboom : résultats hétérogènes. Ouais donc bon, cela ne servait pas à grand chose pour moi eheh. Il faut toujours que je fasse tout en dehors des cadres pré établis. What a Face Avec le recul, je me dis que j'ai quand même tenu le coup malgré un stress énorme. Enfin, je conseille aux novices de ne pas le faire sur un coup de tête mûrement réfléchi Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par dude le Lun 12 Jan 2015 - 11:28

bon désolé j'ai eu la flemme de tout lire What a Face

En fait je lis souvent que les tests en ligne ne sont pas de vrais tests mais quelqu'un aurait-il la gentillesse de m'expliquer en quoi consiste un vrai test, quelles sont les questions posées ? (je suis curieux ...) Parce que pour l'instant je ne vois absolument AUCUN rapport entre les problèmes de surdoués, d'intégration sociale etc et le fait savoir de savoir expliquer pourquoi telle figure est différente des autres, que le carré est plus grand que la triangle enfin bref je ne comprends pas en quoi ça mesure une intelligence différente, un possible décalage avec les autres. Alors sauf si les vrais tests sont complètement différents je trouve juste ahurissant (désolé pour les zèbres Smile ) les sujets de ce forum où des gens trouvent subitement un sens à leur vie, expliquent leur décalage sentimental et je ne sais quoi d'autre avec un test où ils ont réussi à faire une rotation de figure dans leur tête, placer le carré dans le triangle et je ne sais quoi d'autre encore... (Voilà pardonnez mon ignorance si je dis trop de conneries Embarassed )

(Et puis ce que je vois pour l'instant de ces tests en ligne c'est qu'en ayant fait des sciences un peu poussées (et donc avoir une bonne logique) on peut tout déchirer sans être spécialement un génie à la base...)

dude
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par ErikFromFrance le Lun 12 Jan 2015 - 13:20

dude a écrit:En fait je lis souvent que les tests en ligne ne sont pas de vrais tests mais quelqu'un aurait-il la gentillesse de m'expliquer en quoi consiste un vrai test, quelles sont les questions posées ? (je suis curieux ...)
Je laisse ça à qq'un d'autre. Et sinon, Google est ton ami.

Parce que pour l'instant je ne vois absolument AUCUN rapport entre les problèmes de surdoués, d'intégration sociale etc et le fait savoir de savoir expliquer pourquoi telle figure est différente des autres, que le carré est plus grand que la triangle enfin bref je ne comprends pas en quoi ça mesure une intelligence différente, un possible décalage avec les autres.
D'abord un lien : http://www.talentdifferent.com/q-i-or-not-q-i-l%E2%80%99identification-du-surdon-7-sur-12-%E2%80%93-ce-que-mesure-reellement-chaque-subtest-des-echelles-de-wechsler-1749.html

Les tests sont sensés mettre en lumière un rapport au monde différent. A titre d'exemple, beaucoup de surdoués ont un verbal très développé et cela se traduit par une compréhension des mots différente, souvent avec plus de précision, comparé à une personne lambda. Une manifestation de cela (anecdotique mais c'est pas grave) se retrouve par exemple dans le test de personnalité Guilford-Zimmermann (GZ) où certaines questions sont supposées revenir sous des formulations différentes. Or il semble que pour une partie de la population (avec un verbal fort), ces reformulations prennent des significations différentes et au lieu d'une question identique formulée différemment, cela va être interprétée d'une manière radicalement différente. Ainsi un camarade de Mensa expliquait récemment que suite à un test GZ, on lui a dit qu'il était d'une grande malhonnêteté à cause de réponses non-cohérentes entre les questions reformulées. La psychologue qui lui a fait passer son WAIS lui a ainsi expliqué ce problème lié au GZ qui n'est pas valide pour certaines personnes.

Ce rapport différent au monde peut faire passer le zèbre (ce mot me dérange mais bon...) pour qq'un de différent, un peu comme un autiste ou une personne bizarre, aux yeux des autres parce qu'il ne réagit pas comme attendu. Un autre exemple qui est significatif, ce sont les normes sociales un peu débiles. Par exemple, quand 2 personnes lambda se rencontrent, elles peuvent se saluer en se disant "Ca va ?" et éventuellement en répondant "Oui". Toujours "oui". Pas "non" et pas "moyen parce que je me suis engueulé avec ma mère, et puis j'ai mes cousins à la maison, et le neveu qui a vomi sur le tapis, et bla bla bla...". Personnellement, j'ai intégré intellectuellement la consigne sociale de ce rituel de salutation... mais quand on me dit "ça va ?" j'ai toujours cette perception qu'il s'agit d'une vraie question appelant une réponse plutôt qu'une salutation brève.

On vit dans un monde qui est taillé pour un certain type de fonctionnement cognitif. Si on ne fonctionne pas comme la norme, on subit une ostracisation. Et si tu es déjà mis de coté dans l'enfant, ça a des chances de s'amplifier à mesure que tu restes dans ton coin pendant que le reste de l'humanité se socialise.


Alors sauf si les vrais tests sont complètement différents je trouve juste ahurissant (désolé pour les zèbres  Smile ) les sujets de ce forum où des gens trouvent subitement un sens à leur vie, expliquent leur décalage sentimental et je ne sais quoi d'autre avec un test où ils ont réussi à faire une rotation de figure dans leur tête, placer le carré dans le triangle et je ne sais quoi d'autre encore... (Voilà pardonnez mon ignorance si je dis trop de conneries  Embarassed )
Effectivement, il y a des gens qui ont tendance à accorder à ce test trop d'importance et qui essayent de centraliser la source de leurs malheurs dans un objet, leur intelligence. Les choses sont plus compliquées que cela. Il y a d'innombrables traits de personnalité qui nous caractérisent et qui conditionnent notre développement et conditionne la manière dont nous serons acceptés ou rejetés par les autres ainsi que la manière dont nous serons capables ou incapables de trouver notre épanouissement dans un modèle de société taillé pour des gens moyens. Certains de ces innombrables traits sont mesurés par les tests de QI. D'autres de ces traits ne le sont pas. Et certaines souffrances ou inadéquations passées peuvent être assurément liées à ces composantes du QI... et d'autres pas.

Il n'y a pas un cadre facile pour interpréter l'influence du QI sur la vie des gens. Mais on peut tout de même constater des différences significatives qui séparent les expériences de vie des HQI du reste de la population. Pour ne citer qu'un aspect : les reconversions professionnelles.


(Et puis ce que je vois pour l'instant de ces tests en ligne c'est qu'en ayant fait des sciences un peu poussées (et donc avoir une bonne logique) on peut tout déchirer sans être spécialement un génie à la base...)
Un test chez un psychologue n'est pas un test en ligne. Et il y a dans ta question des biais. Par exemple, tu dis "en ayant fait des sciences un peu poussées"... mais ceci constitue en soi un biais de sélection. Le test chez un psychologue est sensé mesurer une "capacité" (=inné) et non une "compétence" (=acquis).

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par dude le Mar 13 Jan 2015 - 13:15

[quote="ErikFromFrance"]
dude a écrit:En fait je lis souvent que les tests en ligne ne sont pas de vrais tests mais quelqu'un aurait-il la gentillesse de m'expliquer en quoi consiste un vrai test, quelles sont les questions posées ? (je suis curieux ...)
Je laisse ça à qq'un d'autre. Et sinon, Google est ton ami.

j'aimerais juste un exemple de test parce que le truc c'est que google ne permet de trouver que les tests en ligne Smile

Pour l'exemple du verbal et la compréhension différente des mots je veux bien que ça puisse être troublant mais bon une fois qu'on a compris que les gens pensent autrement (exemple du "ça va ?") on peut s'adapter.

Pour l'exemple de l'inné et de l'acquis justement dans ton lien ils disent que les résultats du test peuvent être influencés par l'éducation et ça ne me semble pas toujours évident de distinguer l'inné de l'acquis.


dude
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 27/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Mar 27 Jan 2015 - 19:00

The turlutator a écrit:Je viens de zieuter le tests, j'ai fait quelques questions avant de m'endormir dessus, et la 8 me pose quelques soucis...Je comprend bien que l'évidence est que le critère soit la place du carré, mais personnellement j'avais répondu AB car ce sont les seuls à ne pas avoir un nombre pairs de point.
Je me demandais donc dans quelle mesure ma réponse pourrait être recevable, vu que je regroupe bien trois figures qui vont ensemble et j'en discrimine deux autres non?
Bref autant le test ne m'intéresse pas trop, autant ce genre de conneries oui :-)

Ah ouais. Une fois que tu le dis ça devient évident en effet.

@Hobb :
Bon allez, pour me faire l'avocat du diable, je jette un caillou dans la flaque : oui heu, mais ce test là, ce n'est pas un "vrai" test. Alors tu penses bien que les "vrais" tests n'ont rien du tout à voir avec ce genre de jeux logico mathématiques et ... bon j'ai convaincu personne ? Okay okay.  Bon c'est vrai en fait t'as raison. Le test est idiot. Mais comme le thème de l'association n'est pas très malin non plus, je trouve que du coup les deux vont bien ensemble. Et puis tout arbitraire que soit le test, il a le mérite de filtrer. C'est ce que font les recruteurs aussi. Et je dois admettre que y a quand même plus de vivacité en moyenne quand on fait passer ces tests que quand on ne les fait pas passer. Si les candidats sont suffisamment nombreux, ça coûte moins cher d'avoir de faux négatifs, que des faux positifs.

Je présume que c'est ça l'esprit Mensa.  Qu'ils sont suffisamment nombreux, pour que d'en laisser un ou deux dans la boue ne soit pas trop grave. Même si pour celui qui reste debout les deux pieds dans la flaque à l'entrée, pendant que les autres rigolent des normo-pensant à l'intérieur, ça ne doit devenir cocasse qu'après avoir pris un peu de recul. Bon en réalité je voulais juste partager l'image suivante (car je pense à ce bouquin à chaque fois que je vois ton pseudo !!! Enfin je suppose que ça a du le faire à d'autres aussi)


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Bibo le Mer 28 Jan 2015 - 18:52

અહીં સ્તર ખૂબ ઊંચી હોય છે a écrit:Mais comme le thème de l'association n'est pas très malin non plus, je trouve que du coup les deux vont bien ensemble.
Quel thème ?
Wiki a écrit:
Mensa fut fondée à Oxford par Roland Berril et le docteur Lancelot Ware en 1946 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale dans la tradition des clubs et du compagnonnage. L'objectif affirmé est de promouvoir la paix et faire bénéficier l'humanité des bienfaits de l'intelligence en réunissant les personnes ayant une intelligence au-delà de la moyenne

Damn ! Moi qui pensait qui s’intéresser à l'humanité n'était pas un truc totalement con ... *Doigt dans l'oeil*
Ou alors tu confonds les mots "conséquence"/"moyen" et "thème" ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Invité le Mer 28 Jan 2015 - 20:31

Bibo a écrit: *Doigt dans l'oeil*
Ou alors tu confonds les mots "conséquence"/"moyen" et "thème" ?
Mais pas du tout !




Conséquence :



Moyen :



Thème :

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi je ne passerai jamais de test

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum