je vous lis depuis un an

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

je vous lis depuis un an

Message par LeeMax le Dim 12 Oct 2014 - 23:46

Bonsoir à tous
et bien il est temps que j'écrive ici … je connais ce forum depuis un an, il m'arrive de vous lire parfois... mais pas moyen avant ce soir de franchir le cap

Donc c'est ici qu'on se présente..
J'ai 40 ans, l'an dernier on m'a fait prendre conscience que je suis « zébrée », ça expliquait enfin cette « inaptitude sociale » malgré mes efforts,  et cette vie à me sentir à ma place nulle part,  mais rien ne s'est passé j'ai refoulé, refusant d'y croire tout en sachant que les « symptômes » étaient bien là... j'ai continué à vivre comme si rien n'était et évidemment je n'en ai parlé à personne de mon entourage. Maintenant il y a suspicion d'Asperger … ça fait un peu beaucoup là ! J'ai fait deux tests différents en ligne...grrrr (dites-moi que ça n'est pas fiable du tout)
Ma réaction risque de vous choquer mais je ne veux pas ! Je suis terrorisée … je suis d'une nature solitaire mais là d'un coup je me sens terriblement seule. Je me sens incapable d'en parler (j'ai comme un sentiment de honte, ils ne comprendront jamais, leur regard déjà accusateur sera encore plus lourd, moi-même je ne sais pas trop ce que ça veut dire vraiment, il n'y a que le mot autiste qui clignote devant mes yeux)
C'est donc incurable ? C'est comme ça, je suis comme ça ? Ça fait si longtemps que je me bats contre ce que je suis, je suffoque sous les masques, je suis épuisée, et tout ça … pour rien : Le monstre n'est pas en moi, le monstre c'est moi ?

Et en plus vous allez rire j'ai peur de ne pas avoir ma place ici non plus....  

E.T. Voudrait rentrer à la maison et dormir.

LeeMax
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Zébrette de Février le Dim 12 Oct 2014 - 23:58

Tu n'es pas seule ! Gros hug LeeMax. Et sois la bienvenue... j'ai encore de l'eau sur mon parapluie, je suis arrivée presque en même temps que toi.

Zébrette de Février
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 38
Date d'inscription : 12/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par LeeMax le Lun 13 Oct 2014 - 0:01

voilà je souris c'est con mais ça fait du bien
Merci Smile

LeeMax
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Ištar le Lun 13 Oct 2014 - 0:05

Allez, d'une pierre deux coups.
Oh, on y voit plein de chose, mais c'est surtout vous concernant.
Bienvenu, c'est ce que l'on dit dans ces cas là, non?
Beaux parcours dans la savane à toutes les deux...
Very Happy



Ištar
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2211
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par LeeMax le Lun 13 Oct 2014 - 0:13

Merci Supercalifragilisticexpi.........etc dotious
je vais encore tâtonner un peu dans cette savane ... lire et lire et re re lire

LeeMax
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Ištar le Lun 13 Oct 2014 - 0:16

A dire 10 fois d'affilé et finir en avalant un morceau de sucre... Very Happy  Razz
Je le confesse, il est impossible ce pseudo.

Ištar
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2211
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Lun 13 Oct 2014 - 0:27

supercalifragilis

et BAM je lai ecrit sans regarder et sans m'arreter.

trop de classe .



bienvenus What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par LeeMax le Lun 13 Oct 2014 - 0:31

Supercalifragilis > j'aime beaucoup ton pseudo et j'amuse souvent à le dire (en entier) mais sans prendre le sucre après

Choufleur > Merci !

LeeMax
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 12/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Ištar le Lun 13 Oct 2014 - 0:35

Pourtant:
"c'est le morceau de sucre qui aide la méd'cine à couler!" Very Happy
Allez, j'arrête de dire des bêtises (en tout cas pour ce soir)
Belle visite. Je te souhaite de faire de belles rencontres.
Bisous

Ištar
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2211
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par EmiM le Lun 13 Oct 2014 - 12:58

Salut et bienvenue à Toi...  cheers
Dédramatisons le syndrome d'Asperger, au cas où tu le serais... Ce syndrome porte sur des troubles du spectre autistique de haut niveau... "Haut niveau" signifie que des personnes parfaitement intelligentes et "normale" de l'extérieure peuvent être Aspie.. (C'est l'autiste le moins autiste des autistes Very Happy ) Je le suis peut être et je m'en fous... Que je le sois ou non, ne change pas ce que je suis et je suis bien heureuse d'être Moi... A mon avis, si tu apprends à aimer la personne que tu es, aucune étiquette ne pourra plus t'atteindre... A priori tes questionnements concernent plus le bien-être humain que les questions HP ou asperger... Avoir du mal à s'aimer et être heureux de ce que l'on est, est une difficulté pour n'importe qui... Il existe de nombreux moyens pour se prendre en charge et je t'y encourage vivement...
Tout mon soutien...


Dernière édition par EmiM le Lun 13 Oct 2014 - 19:01, édité 1 fois

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Yul le Lun 13 Oct 2014 - 18:58

Bienvenue Smile

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par sylveno le Lun 13 Oct 2014 - 20:23

« C'est donc incurable ? C'est comme ça, je suis comme ça ? Ça fait si longtemps que je me bats contre ce que je suis, je suffoque sous les masques, je suis épuisée, et tout ça … pour rien : Le monstre n'est pas en moi, le monstre c'est moi ? »

ah oui ! oui oui ! carrément ça ! complètement pareil !!




(c'est vrai que l'expression haut niveau peut faire croire le contraire de ce que c'est, c'est parce que c'est une abréviation de "à haut niveau de fonctionnement")

sylveno
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3356
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 53
Localisation : à la campagne et à la ville

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 10:08

Bonjour Leemax

Ça te fait peur de penser que tu puisses être Asperger ?
Tu as passé ta vie à faire des efforts d'adaptation en ayant l'impression que ça ne servait à rien.
Si tu es Asperger, ça ne changerait rien à ce que tu es déjà, ça t'aiderait à comprendre pourquoi. Exactement comme quand on découvre son HQI.

EmiM, ce n'est pas qu'une étiquette de plus, je ne suis pas d'accord. Et le terme "haut niveau" n'est pas un compliment, plutot un classement. Ça signifie capable d’interaction sociale et d'exprimer son intelligence. L’autisme est présent, mais la coupure avec le monde qu’il entraîne souvent n’est pas totale. Bien que ce soit le terme couramment employé, c'est un raccourci de langage car le terme anglais signifie Autisme à haut niveau de fonctionnement.

Généralement le sentiment premier est le soulagement. "C'est donc pour ça". "Tout s'explique enfin", etc
On peut oublier qu'on a un haut QI mais l'autisme on vit avec à chaque instant.
Le savoir permet de comprendre son fonctionnement, et celui des neurotypiques (non-autistes) pour pouvoir échanger, communiquer sans heurt.

Leemax, les tests d'autisme sur internet peuvent te donner une première idée, mais c'est quand même bien plus compliqué que ça.
Et les test de QI sur le net, à mon avis, ne valent pas grand chose.

Bon courage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par EmiM le Mar 14 Oct 2014 - 10:30

Jordan Sulli,
j'ai fait pas mal de recherches sur le syndrome d'asperger et ce qu'il ressort, c'est qu'ils ont la capacité d'apprendre ce qui n'est pas inné, pour modifier le déficit de compréhension des codes sociaux... On dit souvent que l'asperger n'est pas empathique, alors qu'il l'est sauf qu'il ne sait pas comment interpréter les signaux qu'il perçoit et ne sachant pas mettre la bonne lecture sur un contexte, il ignore le contexte, passant pour un insensible qui ne comprend rien...Mais je maintiens que ce qui crée la distance et l'incompréhension avec les autres, il est en capacité de l'apprendre, quand de nombreux autistes sont en incapacité... Et ceux qui n'y arrivent ou ne le font pas, ne sont pas en incapacité, mais simplement ignorant et sans apprentissage... Donc, à force de voir l'asperger en incapacité, il se croit en incapacité donc "handicapé", alors qu'il ne l'est pas..Il n'est pas condamné fatalement à être en coupure ou décalage avec le monde et peut être que si on expliquait ça aux gens, ça leur permettrait de voir un champs des possibles, quand ils se sentent limités, enfermés, dans une étiquette confuse, restrictive, réductrice... Je préfère me focaliser sur les ouvertures que cela offre, plutôt que de maintenir les gens dans une vision pessimiste des choses....

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 10:37

On est bien d'accord sur l'apprentissage EmiM, mais pour ça il faut bien diagnostiquer les Aspergers, sinon ce sont des gens qui se débattent dans leur coin avec leurs soucis dont ils ne connaissent pas l'origine.

Ce n'est donc pas juste une étiquette. C'est un diagnostique qui ensuite permet aux gens de travailler sur leur bias.
Donc un soulagement.

Et pour moi, les Aspergers sont des personnes exceptionnelles, des diamants bruts, plein de spontanéité et sans calcul artificiel de paraitre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par EmiM le Mar 14 Oct 2014 - 10:47

Je connais une personne qui se fait diagnostiquer et qui n'a toujours pas compris que si elle ne se prenait pas en charge, sa vie n'allait pas changer... et la raison pour laquelle je doute d'être asperger, c'est parce que je cumule énormément de caractéristiques propres aux aspergers et là où ça pêche c'est dans les interactions avec les autres... Mais pourquoi ça pêche ? parce que je fais un travail sur moi depuis plus de 10 ans, qui fait que j'ai appris ce qui n'était pas inné chez moi.... Donc il est certain que si je me faisais tester, j'aurai une étiquette mais pas des réponses.. Les réponses j'en ai en travaillant sur moi, en me connaissant, en prenant conscience de ce que je suis et en faisant ce qui est nécessaire pour vivre en harmonie avec le monde... Savoir que je suis comme ça parce que je suis hp et/ou aspie, ne change pas ce que je suis et ce que je dois faire pour être bien, avec moi, avec les autres... Combien de hp sont testés et ne se sont toujours pas pris en main ? Une étiquette c'est une piste mais en aucun cas une solution... D'ailleurs une solution à quoi ? depuis quand est-ce un problème d'être hp ou asperger ? le seul problème que je vois, c'est que les gens ont du mal à composer avec leur condition d'être humain et tant qu'ils nieront leur condition, ils auront des difficultés diverses et variées...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 10:59

EmiM, c'est ton histoire et ton constat, je respecte ça.
Mais peut-être que le test HQI et le diagnostic Asperger en a aidé certain à avancer.

Leemax, il est certes plus facile d'assumer une image de douance que celle de l'autisme. Il y a des fil sur le sujet sur le forum qui pourraient bien t'eclairer.
Et tu verras, on est tous dans la même barque, à se poser tout un tas de questions.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 12:07

LeeMax a écrit:
.../...
Ma réaction risque de vous choquer mais je ne veux pas ! Je suis terrorisée … je suis d'une nature solitaire mais là d'un coup je me sens terriblement seule. Je me sens incapable d'en parler (j'ai comme un sentiment de honte, ils ne comprendront jamais, leur regard déjà accusateur sera encore plus lourd, moi-même je ne sais pas trop ce que ça veut dire vraiment, il n'y a que le mot autiste qui clignote devant mes yeux)
C'est donc incurable ? C'est comme ça, je suis comme ça ? Ça fait si longtemps que je me bats contre ce que je suis, je suffoque sous les masques, je suis épuisée, et tout ça … pour rien : Le monstre n'est pas en moi, le monstre c'est moi ?

Et en plus vous allez rire j'ai peur de ne pas avoir ma place ici non plus....  

E.T. Voudrait rentrer à la maison et dormir.

Bonjour et bienvenue !

Je voudrais réagir fortement à ce que tu dis.
Mais surtout pas pour te donner des conseils, juste te dire ce que j'ai découvert peu à peu à mon propos.

Je suis sur ce forum depuis près de 3 ans.
Après une phase d'enthousiasme, j'ai compris que sur-doué ne voulait pas dire sur-sympa et souvent bien au contraire.
9 mois après mon inscription, j'ai compris que je n'avancerais pas si je ne passais pas le test de QI, pour valider mes inclinaisons.
J'ai fait, OK.

Mais par la suite l'horizon ne s'est pas éclairci pour autant, il m'a fallu aller chercher d'autres complexions. Mon histoire personnelle (dont je ne suis pas encore libéré de certains effets délétères) mais aussi une différence fondamentale de relation au monde.
Je ferai court sur la solitude, la fatigue sociale, ... que tu sembles évoquer.
J'ai eu la chance d'être en contact avec des femmes asperger (testées) surdouées en IRL. Et j'insiste bien sur la réalité de la rencontre ! Bien au delà de mon inclinaison (somme toute bien banale), je me suis rendu compte qu'un courant passait et passait bien au delà des codes de communication standards et à des vitesses folles : télépathie, synchronisme mental, toucher, gestuelle particulière. Il y avait là tout un monde dont je connaissais l'existence en moi mais que je découvrais en l'autre. J'ai approché ensuite 2 associations d'Asperger sans rapport avec la douance. La connexion était aussi rapide et aussi intense, la seule différence était la capacité "conceptuelle" de l'interlocuteur.
Il y avait donc dans ma tête un double phénomène : un capacité cognitive ET un montage mental différent. La capacité cognitive se mesure au QI chez un/une psycho ; la rencontre entre personne à capacité cognitive élevée (voire trop) est l'objet général de ce forum. Le montage différent s'évalue dans les structures ou chez des praticiens rompus aux phénomènes de l'autisme. L'autisme ou plus exactement le spectre autistique comporte de nombreuses expressions d'un montage cérébral différent et les spécialistes s'accordent à dire, que surtout pour le syndrome d'Asperger qu'il y a autant de syndrome que de personnes. De plus, les femmes compensent naturellement beaucoup mieux (on dit sur-adaptent) que les hommes leur asperger.
Les expressions communes de l'Asperger peuvent être listée et là, il faut bien faire la différence entre la différence de montage qui induit une sensation et le symptôme qui n'est que l'expression socialisée de la sensation. Ma façon de les lister est "à ma manière", je dirai à partir de mes sensations et ne sont valable que pour moi ; pas de généralisation bien qu'on retrouve des similitudes.

Les Asperger parlent Aspergeois : Et bien oui, et c'est quand même vachement plus simple de parler comme on pense. La conséquence est que ce langage (multi canal comme dit précédemment) est incompréhensible pour la majorité de la population, surdouée ou non. Pour être compris ET comprendre il faut en permanence traduire (thème-version) tant en mot, qu'en concept, qu'en comportement sous jacent au langage. Triple (voire plus) traduction qui :
  1-isole
  2-nous ralentit dans l'échange
  3-donne un langage parlé sophistiqué puisque précis et écrit dans la tête avant d'être transmis
  4-limite la participation sociale, parce quoi qu'on fasse, on aura toujours un ou deux métros de retard
  5-nous donne l'impression de vivre dans une bulle infranchissable. Elle l'est mais pas avec tout le monde : il faut essayer, prendre des risques de communication.  Quelque fois c'est l'éblouissement, le feux d'artifice !

Par contre, l'image est pour nous un élément majeur de raisonnement. Elle est accumulation de multiples paramètres et propriétés, elle est comme l'écriture maya, assemblage complexes de sens et est manipulée comme éléments langagier. Exemple (et attention à ce que tu vas penser) : "bateau". Fait la liste mentale des sous images venues avec ce mot - elle comporte 10, 20 fois plus de notions que l'image qui nait dans la tête d'un normo pensant. Ce qui a pour conséquence :
  1-un capacité à enchainer les images pour exprimer des notions complexes ce qui perd régulièrement nos "in-interlocuteurs"
  2-comme l'image est support de multiples significations, cela ne nous gène pas de prendre les choses au pied de la lettre, car tout y est au final. Le normo pensant va adresser une part des significations, nous, nous les adresserons toutes (souvent à tord...) le pôvre, il est tellement limité, il ne sait pas ce qu'il fait.

Les Asperger n'ont pas de protection et là, cela fait mal. Tout l'extérieur nous arrive directement et nous adressons directement l'extérieur. Il n'y a pas de filtre, de régulateur. Les conséquences sont nombreuses.
  1-l'hyper-sensibilité n'est pas une hyper-mollesse mais la réaction saturée (comme un ampli de guitare à fond) à ce qui est perçu comme une hyper-agression du ou des sens concernés. La tronche dans le réacteur du 747 au décollage, tu m'étonnes que l'on se recroqueville !!!!!!!! Il ne faut pas en déduire que nous ne ressentons rien !!!!!!!!
  2-la froideur asperger n'est pas une incompréhension, c'est la lutte interne stérilisante entre l'envie d'exprimer ses sensations et le fait de savoir que les exprimer en normo-pensant sera une trahison, un affadissement, un mensonge à soi même ce qui est proprement insupportable. Ce sont les bras qui entoure un inconnu parce qu'on y a vu une émotion belle et subtile : ben non, ça t'as pas le droit. Alors tu apprends à amputer cela aussi en société.
  3-Un aspi est en principe quelqu'un de super franc, voire trop franc. Moi, je sais que cela ne se fait pas et donc je lutte pour ne pas dire "tu pues" ou "tu as mauvaise haleine" et quand je pense que les circonstances m'y autorisent, le fait de l'exprimer est une véritable libération et jamais jamais un jugement. Tu pues, tu vas te laver et te changer et cela ne veut pas dire que t'es nul !
  4-Pour vivre un minimum socialement, il faut compenser en apprenant les codes. OK, certes, mais il en manquera toujours un, j'en ai encore fait l'expérience couteuse vendredi dernier en entreprise et je ne sais pas jusqu’où cela va monter...
  5-Comme tous les stimulis sont traité en équivalence du fait de l'absence de filtre :
        a-certains disent que nous avons des passions intellectuelles bizarre et intenses. Non ! Tu croises un sujet qui t'intéresse et bien comme tu n'es pas sottes, tu vas essayer d'adosser ce que tu as appris à des notions complémentaires pour en faire un tout cohérent et complet, rassurant parce qu pas disparate et en vrac. Donc tu vas étudier, assembler, logiquer, en faire un système. Au moment où cela "fonctionne" alors tu passeras à autre chose et le mot concept valise... genre "dinosaure" prendra un sens majeur; complexe, riche. En quelque sorte tu auras dessiné toi-même ton propre méta-idéogramme.
        b-tout est intérêt et il est quelque fois difficile de se contenir sur une idée : inattention stimulée et non passive.
        c-ce n'est qu'au prix d'un combat violent contre ses perceptions extérieures et leurs émetteurs (parents, autres personnes) que l'on peut enfin s'enfermer en paix dans une bulle pour traiter les items reçus.

Alors la recette ?
Prendre soin de soi, chercher à jouer sur ses talents et prendre en compte ses faiblesses... accepter d'être ce que l'on est et tout ce que l'on est.
Et se faire aider voire se faire tester pour valider au besoin ses tendances autistiques.

Alors pour tout cela et avec sincérité, bienvenue !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par EmiM le Mar 14 Oct 2014 - 12:23

Je plussois Ours !
Tout ce que tu dis me parle tant...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 12:56

Un détail encore : Un monde, une communication, des amis aspi - C'est vachement beau.

Moi, je ne suis pas un monstre enfin pas mentalement !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 21:05

cat


Dernière édition par unknown le Mar 10 Fév 2015 - 20:27, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 21:27

Le Gritche, une rapide question vu que c'est un peu hors sujet : tu as été diagnostiqué ou tu es en cours de questionnement ?
Parce que pour un adulte, ça semble être un vrai parcours du combattant. Faut être sacrément motivé.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 21:51

cat


Dernière édition par unknown le Mar 10 Fév 2015 - 20:26, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 22:40

le Gritche a écrit:.../...Du coup j'ai cherché un psy spécialisé dans l'autisme sur Paris qui accepte les adultes, 1 mois pour avoir un RDV. Il a confirmé le diagnostique et me renvoie à l'Hôpital à Créteil pour un diagnostique plus approfondi (2 mois pour avoir un RDV, là j'attends qu'ils me donnent la date)..../...

J'avais compris qu'il fallait bien souvent apporter des témoignages de parents ou de conjoints en tout cas de très proches pour étayer le diagnostic. Apparemment tu n'en parles pas. As-tu été confronté à cette demande ? Je suis assez intéressé par ce que tu pourras en dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Invité le Mar 14 Oct 2014 - 22:47

Je pensais que seul la Salpetriere faisait des diagnostics pour les adultes à Paris.

j'habite à Paris et pour avoir un rendez vous pour faire diagnostiquer mon fils, on m'a dit clairement que je devais avoir un dossier d'au moins 10kg.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: je vous lis depuis un an

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum