Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par anon le Jeu 9 Oct 2014 - 20:32

Salut tout le monde,

Je passe de temps en temps sur le forum, principalement quand j'ai besoin de me rassurer et de me dire que je ne suis pas seul. Je m'ennuie un peu aujourd'hui donc je me suis dit qu'il serait bien de rendre mes visites un peu plus officielles. N'étant pas un grand fan des présentations, je vais essayer de faire simple.

Je m'appelle David, j'ai 27 ans et j'ai été diagnostiqué quand j'étais enfant. Je l'ai toujours assez bien vécu, surtout parce que je l'ai toujours complètement refoulé. Ce n'est que vers l'âge de 20 ans que c'est ressorti, de manière assez brusque d'ailleurs, suite à une conversation plutôt drôle :

- Tu te souviens quand t'étais enfant et qu'on voulait te mettre dans une école spécialisée ?
- Euh non !
- Si si, comme tu t'ennuyais et que t'embêtais tes camarades, la Directrice t'as pris rendez-vous avec la psychologue scolaire...
- Ah bon ? Je pensais que c'était l'assistante sociale et que j'avais été puni.
- Fais pas l'idiot, tu refusais bec et ongle parce que tu voulais être comme les autres.


Effectivement, ça expliquerait pas mal de choses... Le réveil fût assez rude mais ça m'a aussi permis de trouver des réponses à pas mal de questions. C'est là que j'ai commencé mon auto-analyse et mes recherches. J'ai pu mettre en rétrospective mes dix dernières années. Je me connais beaucoup mieux maintenant et me sens bizarrement plus normal aussi. C'est un peu l'histoire de l'aigle qui se prenait pour un poulet.

Depuis j'ai fait un petit bout de chemin, sans vraiment avoir l'impression d'avoir avancé. J'ai entamé des études de droit en sortant du lycée par curiosité. Je suis allé jusqu'en master, parce que pourquoi pas. Il a fallu que je parte en Australie pour une année d'échange pour me rendre compte que je détestais le droit. J'ai donc laissé tomber pour me consacrer au surf que je venais de découvrir. Comme je m'emballe très rapidement, j'ai appris à "shaper" mes propres planches. J'ai voyagé autour de l'Australie et en Indonésie avant de rentrer.

Le retour fût difficile, j'ai encore l'impression d'avoir laissé une partie de moi à l'aéroport. J'ai enchaîné les petits boulots avant de signer un CDI, par hasard. Depuis, c'est la routine, l'ennui et le sentiment de m'emprisonner. Je dépense mon énergie au travail, en partie pour me fondre dans la masse, et je recharge mes batteries chez moi, ou je peux penser à des millions de projets que j'aurais sûrement jamais le temps de réaliser (procrastination oblige).

Mon état d'esprit actuel balance entre "je suis en parfaite harmonie avec moi même et j'ai besoin de personne pour être heureux" et "ce serait quand même bien de pouvoir partager cette liberté avec d'autres personnes".

Donc voilà, je pense que je vais continuer à guetter pour le moment puis participé aux rencontres si l'occasion se présente. Je ne sais pas trop ce que ça peut donner mais bon Smile

Ah oui la musique, j'ai failli oublié de parler de musique. J'aime la musique en général et j'aime bien découvrir de nouveaux groupes. Je me laisse donc souvent aller aux radios internet, notamment SomaFM, A1 Indie Radio ou RadioMeuh! Quelques trucs que j'écoute (très ciblé en ce moment) :

Wake Owl - Wild Country
The Dø - Shake,Shook, Shaken
Girls in Hawaii - Not Dead
John Frusciante - The Empyrean

Petite parenthèse, John Frusciante est l'ancien guitariste des Red Hot et accessoirement l'un des plus doué de tous les temps. Je trouve cet album touchant et très personnel. Before The Beginning : à écouter seul, tard et dans le noir, un peu intoxiqué de préférence.

Aussi, si quelqu'un sur Lyon veut m'adopter en tant que filleul, ce serait cool Wink

anon
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par Invité le Jeu 9 Oct 2014 - 21:00

Davidos a écrit:Je l'ai toujours assez bien vécu, surtout parce que je l'ai toujours complètement refoulé.

Laughing

Davidos a écrit:Mon état d'esprit actuel balance entre "je suis en parfaite harmonie avec moi même et j'ai besoin de personne pour être heureux" et "ce serait quand même bien de pouvoir partager cette liberté avec d'autres personnes".

La balance est presque à l'équilibre, les deux sont au même niveau, je crois bien.

Bienvenue.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par Invité le Jeu 9 Oct 2014 - 21:11

Bienvenue cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par IndianaJoan le Jeu 9 Oct 2014 - 21:35

Mon état d'esprit actuel balance entre "je suis en parfaite harmonie avec moi même et j'ai besoin de personne pour être heureux" et "ce serait quand même bien de pouvoir partager cette liberté avec d'autres personnes".

Smile

Bienvenue sunny (bah elle est bien ta présentation finalement ^^ ; t'as bien fait de t'y coller)

IndianaJoan
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1580
Date d'inscription : 15/10/2013
Age : 32
Localisation : tête en l'air, pieds sur terre et nez dans un bouquin

http://www.zebrascrossing.net/t17945-puisqu-il-faut-bien-commenc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par anon le Jeu 9 Oct 2014 - 22:30

Je l'aurais sûrement pas fait si j'avais pas été incité dans la chatbox. J'ai quand même mis deux heures ceci dit.

La balance est presque à l'équilibre, les deux sont au même niveau, je crois bien.

Ce qui me pose problème c'est que peu de personnes sont prêtes à partager la liberté qu'elles ont sans vouloir créer une relation d'interdépendance.

anon
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par Invité le Jeu 9 Oct 2014 - 22:39

Davidos, il est chanmé ton avatar, il sent bon la liberté des moeurs Wink
C'est marrant, toutes les personnes que je connais qui sont allées dans le Pacifique ont eu du mal au retour.(surtout en habitant Lyon Tomates

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par Invité le Jeu 9 Oct 2014 - 22:53

Davidos a écrit:Ce qui me pose problème c'est que peu de personnes sont prêtes à partager la liberté qu'elles ont sans vouloir créer une relation d'interdépendance.

Ben on est parfois surpris de ses propres réactions, même si c'est ce qu'on ne veut pas ; on est faits d'un tas de choses qui nous dépassent jusqu'à ce qu'on les comprenne à force de les vivre. L'altérité c'est quand même vachement difficile, mais passionnant Smile

Tout ça pour dire que "peu", c'est déjà beaucoup puisque ces personnes existent.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par anon le Jeu 9 Oct 2014 - 23:26

Jordan Sulli a écrit:C'est marrant, toutes les personnes que je connais qui sont allées dans le Pacifique ont eu du mal au retour.
C'est assez particulier avec le Pacifique parce que la culture est vraiment différente. Tout va beaucoup plus doucement qu'en France, surtout si l'on vit dans une grande ville, et ils ont une approche beaucoup plus positive de la vie. J'ai rencontré quelques personnes qui ne se plaisaient pas du tout en Australie parce que justement, ça n'allait pas assez vite.

Je pense que de manière plus générale, le voyage permet de se découvrir, peu importe la destination. C'est dans ce que l'on connait le moins qu'on en apprend le plus.
oregon a écrit:Tout ça pour dire que "peu", c'est déjà beaucoup puisque ces personnes existent.
Je pense que t'as raison et que c'est important de se concentrer sur les aspects positifs. J'ai parfois l'impression inexacte que le fait de me sentir différent me donne le droit de rouspéter parce que les autres ne sont pas comme moi ou comme je voudrais qu'ils le soient :/ Cela reviendrait à dire que d'autres personnes seraient à l'origine de mes problèmes, ce qui est rarement le cas.

anon
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

adopte un filleul.com

Message par invite1 le Ven 10 Oct 2014 - 11:26

Welcome!Smile


invite1
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 105
Date d'inscription : 04/10/2014
Age : 48
Localisation : mars

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par zabouzebre le Mer 15 Oct 2014 - 14:53

On a d'abord fait le "bienvenu" en direct live ce qui est finalement beaucoup moins impersonnel que derrière un PC !!
Bienvenu à toi maintenant en virtuel !!

"...
Mon état d'esprit actuel balance entre "je suis en parfaite harmonie avec moi même et j'ai besoin de personne pour être heureux" et "ce serait quand même bien de pouvoir partager cette liberté avec d'autres personnes". a écrit:

si on en revient à notre discussion d'hier, ta notion de partager ta liberté risque de ne pas être facile à appréhender pour beaucoup de monde.
Et encore une fois partager des interactions et des interdépendances avec autrui n'est pas, pour moi, forcément signe de perte de liberté.
Pour certain aimer par exemple, c'est se perdre alors que pour d'autre c'est se trouver...
tout dépend comment tu regardes la situation...

Tu peux ne pas attendre des autres ton bonheur, et avancer dans ta vie vers la destination que tu souhaites...ou marché sur le chemin que tu as choisi...
Force est de constater que le bonheur ou les bonheurs que l'on a quand on est seul et ceux qui naissent de ce qu'on partage avec les autres ne nous apportent pas du tout la même chose...ni la même satisfaction...(du moins c'est mon point de vue...!!)
Prenons un exemple concret, exemple qui était cher à notre ami poilu d'hier qui portait un Kilt, le sexe.
Tu peux profiter seul, et être libre, sans attachement à personne, tu peux profiter avec d'autres mais sans attachement, ou tu peux profiter avec d'autres en ayant un attachement...Es-tu moins libre pour autant ? Tout dépend de l'état d'esprit de la personne qui est en face de toi.
Chaque interaction apportant des choses très différentes...plus ou moins fortes...
Mais le sex à 2 c'est quand même mieux que tout seul ...même si tu prends le risque d'un attachement par la chair...(ou pas selon ta manière de ressentir les choses...)

En tous cas, on a encore un million de choses à partager tous ensemble, alors n'hésites pas à revenir pour qu'on poursuive nos échanges !
A très vite,
zabou


zabouzebre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 286
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 39
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par zabouzebre le Mer 15 Oct 2014 - 14:58

Une petite citation que j'aime beaucoup :

"...N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace..."

zabouzebre
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 286
Date d'inscription : 25/04/2014
Age : 39
Localisation : LYON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 15:15

.


Dernière édition par Pythie le Dim 22 Mar 2015 - 13:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par anon le Jeu 16 Oct 2014 - 23:47

"...N'allez pas là où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace..."
J'aime beaucoup. C'est à ça qu'on reconnait les grandes personnalités généralement.

Pour clarifier ma vision des relations, qui est un peu extreme je dois l'avouer. Dans un monde utopique encore une fois, les relations ne seraient pas basées sur un échange mutuel, c'est à dire de donner dans l'attente/l'espoir d'obtenir quelque chose en retour. Hors, qu'on le veuille ou non, très rares sont les moments où l'on fait quelque chose sans penser à ce que cela pourrait nous apporter dans le futur (immédiat ou lointain), consciemment ou inconsciemment. Exemples : aider les pauvres pour soulager un sentiment de culpabilité, offrir un cadeau pour se faire aimer de l'autre, adhérer à une idée qui n'est pas forcément la sienne pour se faire accepter... Tout ça va faire que l'on ne va plus être totalement maître de soi même dans la relation et que l'on va peu à peu sacrifier une partie de sa personnalité par peur de déplaire à l'autre.

Dans une relation idéale, chacun est libre d'agir tel qu'il est parce qu'il n'a pas besoin d'être approuvé/accepté par l'autre. On devient vraiment soi même lorsque l'on a plus peur d'être rejeté pour ce que l'on est. On réalise qu'on est seuls responsables de notre bonheur et que personne ne peut avoir une influence là dessus. Donner à une personne la capacité de nous rendre heureux c'est également lui donner le pouvoir de nous rendre malheureux. Pour certains c'est la définition même de l'amour en ce sens que l'on se rend vulnérable au point de vouloir confier son bonheur à une personne. C'est une recette qui selon moi peut marcher de manière aléatoire et sur le court terme. Sur le long terme, je pense que c'est juste catastrophique.

L'amour pur tel que l'on a plus vraiment l'occasion d'observer, ce serait deux personnes indépendamment et inconditionnellement heureuses qui décident de vivre l'un à côté de l'autre et de partager des expériences ensemble.

Ce n'est que mon avis bien entendu et il n'est pas impossible qu'il change, mais c'est là que j'en suis aujourd'hui après mûre réflexion.

anon
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 10
Date d'inscription : 09/10/2014
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un surdoué pas très doué - adopte un filleul.com

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum