Coming-out : votre opinion m'intéresse

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par spirou le Mar 2 Oct 2012 - 11:46

Toujours caché même à ma femme.
Car je n'y est jamais cru.
Mes les enfant sont ateint et maintenant il faut un coupable.
Vue que j'ai été dépister en someille paradoxale de faço quasi permanente la nuit par un neuneulogue et ça fait partie des symptomes de la zebritude elle a pas mis longtemps à faire le raprochement.Surtout que je suis assez doué pour certaine chose.
Mais elle à peur que je la quite pour une femme plus intéligente mais elle risque rien car elle aussi je la soupsone d'étre une zébre depuis longtemps.

spirou
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 29/09/2012
Age : 42
Localisation : Marche sur l'eau

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Noumenie Dysnomie le Ven 12 Oct 2012 - 8:56

J'ai pas vraiment eu à faire de coming out.
J'ai eu des copines autant que de copains.
Puis un jour, ma mère s'est mise en couple avec une fille, et elle ne savait pas si j'allais le prendre mal etc, pis ça m'a fait rire, et je lui ai dit que pour une fois, j'avais fait quelque chose avant elle et que c'était elle qui me copiait.
Du coup, ça a détendu l'atmosphère et c'est passé comme une lettre à la poste.
Elle avait beaucoup d'appréhensions et mes grands parents ont vu ça d'un sale oeil avant de se faire une raison et de penser à son bonheur avant tout.
J'crois qu'en dehors d'elle, de mon frère et ma soeur, et mes amis, personne ne le sait, mais j'ai pas vraiment de famille et au fond, m'en fous et les autres aussi.

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1405
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Invité le Lun 19 Nov 2012 - 3:37

J'avais des soupçons depuis 20 ans.
Pour des raisons personnelles, j'ai cherché une confirmation en passant le test de Mensa, il y a seulement peu de temps.
Ma famille proche & plusieurs amis sont au courant.
Les réactions ont été positives jusqu'à maintenant.
J'ai même eu droit à des félicitations. Ce que j'ai trouvé limite stupide, car je n'y peux rien si je suis ce que je suis. De toute façon, je ne me considère pas "+-je-ne-sais-quoi" par rapport aux gens, mais seulement comme quelqu'un qui a un fonctionnement différent.
& s'il devait y avoir d'éventuelles réactions négatives, pas de problème. Je ferai le ménage.
Je pars du principe que l'on a tous des différences. & si, moi, j'accepte celle(s) des autres, j'estime que je suis en droit d'attendre le même respect de leur part.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Shirley81 le Ven 17 Mai 2013 - 15:20

Le sujet m'intéresse, parce que je suis en train de me demander si oui ou non je dois aborder le sujet avec mes parents, et surtout avec ma mère qui s'est toujours sentie coupable de mes différences (parce que les médecins ont toujours fait en sorte de la rendre responsable, en lui disant qu'elle me couvait trop, qu'elle était trop à mon écoute, qu'elle s'angoissait trop, ou même en lui reprochant de ne pas vouloir me donner un petit frère ou une petite soeur pour me forcer à sortir de ma coquille)...

Le hic, c'est que la relation avec ma mère est tendue et qu'elle n'a jamais cru que j'avais des facilités intellectuelles. Pour elle, un surdoué, ça joue du piano à 2 ans, ça connait les tables de multiplication par coeur à 4, ça a forcément des 20/20 à chaque contrôle et ça fait de longues études qui débouchent sur un super boulot... Elle ne me croit pas quand je lui dis que mon désintérêt pour l'école s'expliquait surtout par le fait que je m'y ennuyais et que je me sentais toujours en avance par rapport aux autres. Pourtant elle aurait dû s'en rendre compte, elle m'a appris à lire et à écrire avant même que je ne rentre en maternelle !!! Mais elle ne voit que les "échecs" (je n'ai que le bac, j'ai laissé tomber la fac, j'ai un boulot d'agent administratif lambda) et elle se focalise juste sur ça.

Elle a aussi tendance à penser que maintenant que je suis adulte, je peux limite tout effacer et tout recommencer... Du coup si je lui parle de mes doutes et que je lui dis que je me pense Asperger, ça risque de partir en vrille. Et ce que le diagnostic soit officiel ou pas. Ma mère n'est pas fana des psys, elle a vécu des choses difficiles dans son enfance et estime que si elle a pu les surmonter seule, c'est que les psys ne servent à rien. Rolling Eyes Elle m'a toujours dit que je cherchais trop à me comprendre, et qu'au lieu de ça je devais juste "me secouer". Mais je peux me secouer comme je veux, ma nature profonde restera toujours la même...

Enfin bref, je m'interroge.

Shirley81
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 16/05/2013
Age : 35
Localisation : dans le TARDIS

http://mammouthalivres.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par igabiva le Sam 13 Juil 2013 - 21:44

Merci de vos témoignages que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt. Je dois dire que je suis parfois éberlué par les réactions que l'annonce a suscitées, mais au moins je suis sensibilisé au fait que c'est loin d'être un élément simple à intégrer pour les gens. Au fond, si on utilise le terme coming out, ce n'est pas un hasard à mon avis, et pas simplement une facilité langagière, cela doit remuer quelque chose de très fort, très obscur, très complexe chez les gens à qui on en parle, comme pour l'homosexualité.
J'ai quelques idées là-dessus, que je mûris en ce moment, une d'entre elle est que la société repose sur des implcites, de non-dits, des conventions, des hypocrisies qui font tenir l'ensemble tant bien que mal. La surdouance véhicule des dangers sociaux potentiels, pour l'individu comme le groupe, comme le risque d'un démantèlement des solidarités et des autorités, et elle semble invalider le concept d'égalité. Mais c'est encore flou dans mon esprit.
En ce qui me concerne, et je précise que je n'ai pas été "testé", j'entretiens finalement ce flou sur moi par précaution, mais aussi parce que je m'en suis pas trop mal tiré socialement ; on me tolère, j'amuse, on me respecte, tout cela suffisamment souvent. Par contre ces derniers temps, et en parallèle à mes lectures sur le sujet, j'ai développé une espèce de mélange de fatalité/mépris/tolérance/irritation, ne supportant plus par exemple donner 10 pour recevoir 1. Mais là aussi je pense aimer secrètement me plaindre et me complaire.
Je me disais aussi en vous lisant que lorsque les parents ont plusieurs enfants dont au moins un est Z et l'autre pas (je suis obligé de simplifier mais bon tout le monde comprend), ça déstabilise d'autant plus pour des questions d'équité, de vieux démons de jalousie, etc. ; je lirai vos avis là-dessus avec plaisir.

igabiva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 331
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Ainaelin le Sam 13 Juil 2013 - 22:02

J'en ai parlé à quelques personnes, d'abord proches, puis moins proches.
D'abord à mes deux amis les plus proches, dont je suis persuadés qu'ils le sont. La réponse a été la même pour les deux, cette approche de leur différence ne les intéresse pas, ils n'ont pas creusé. J'ai appris hier que l'un d'entre eux était prêt à en discuter, mais bon. Il ne l'a pas fait avec moi, donc j'en doute.
Ensuite à ma mère (là encore, sans doute zèbre elle aussi). Sa réaction a été immédiate et m'a clairement fait comprendre que je n'en parlerais plus directement : "tu crois à ça, toi ?" en gloussant comme si c'était la chose la plus ridicule qui fut.
Ensuite à une amie qui me posait des questions sur moi et qui sentait mon mal-être, qui est assez empathique et travaille avec des handicapés mentaux, des personnes en difficultés, etc. J'y suis allé avec des pincettes après mes précédentes expériences, mais ça s'est bien passé, et ça n'a rien changé entre nous, à part qu'elle semble plus comprendre et accepter mes besoins de sollitude intermittents.
Ensuite deux autres amies et un copain à qui j'ai parlé de pensée arborescente et que j'ai laissé faire leurs recherches. Seule une a répondu pour l'instant, et elle l'accepte très bien, tout comme elle accepte de l'être sans doute elle aussi, mais elle est actuellement sur tout à fait autre chose pour elle et donc ne s'en occuppe pas de son côté. En ce qui me concerne, elle me montre clairement que ça ne change rien pour elle, elle a toujours su que j'étais sensible et intelligent, mais elle est contente que j'aille mieux.

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Amelia Pond le Mar 22 Oct 2013 - 7:42

Toujours difficile je crois de faire la part des choses entre le besoin d'en parler, d'être honnête sur soi-même, et la peur des réactions.

En ce qui me concerne j'en ai parlé très vite à mes parents, mais moi c'était un coming-out particulier, vu qu'ils le savaient sans le savoir. J'ai été dépistée petite, donc ils ont toujours su que j'etais surdouée, ils connaissaient le terme, mais ils n'avaient aucune idée de ce que ça voulait dire. Comme moi pendant vingt ans, ils pensaient que ça voulait juste dire avoir des "facilités" à l'école, rien de plus, et il a fallu que je leur explique que ça remettait en cause tout mon fonctionnement, et que ça explique beaucoup de choses, dont mon hypersensibilité.
C'est plus par rapport à ma sœur que je me suis posée beaucoup de questions. On est extrêmement proche, et même si elle est à l'opposé, en fait je la soupsonne d'être surdouée elle aussi, elle s'est toujours cru stupide, la grande soeur nulle à l'école plus bête que la petite qui n'a que des bonnes notes, et j'avais peur d'enfoncer le clou. Mais heureusement, elle a juste été heureuse que je mette un mot sur mon malaise, sans que ça change quoi que ce soit dans sa manière de me voir, elle me connait trop bien pour ça.

Mais effectivement, je crois vraiment qu'il faut choisir attentivement les gens à qui on en parle, et surtout de quelle manière on en parle, sous peine de passer pour la prétentieuse de service qui se croit meilleure que tout le monde :/ Je crois surtout qu'il ne faut en parler qu'à ceux dont l'opinion nous est importante, ceux envers qui on veut être vraiment honnête, et si on pense que ça peut améliorer nos relations. Sinon, à quoi bon ?

Amelia Pond
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Lophophora le Mar 22 Oct 2013 - 10:47

Je ne vois pas l'intérêt de faire un coming-out là-dessus, étant donné que cela ne change rien à ce que nous sommes. De plus, les personnes capables d'entendre et de comprendre le phénomène de façon juste et précise sont rarissimes, et s'il faut se lancer dans une explication complète de la douance à chaque fois, il faut être sacrément motivé et avoir du temps devant soi...

La nature de l'entourage est un facteur déterminant, évidemment. Dans une famille avec plusieurs Z diagnostiqués, la communication sera nécessairement plus aisée sur le sujet que dans une famille avec un Z isolé ou, cas le plus probable et que je pense être le mien : Z autodiagnostiqué dans une famille avec quelques Z qui s'ignorent...

Il me semble par contre judicieux d'inciter les Z qui s'ignorent et qui en souffrent à se renseigner sur la question ou à lire l'un des fameux livres de référence (JSF pour ma part).

En ce qui me concerne, bien que je ne sois pas testé la prise de conscience du  phénomène Z a été bouleversante et a fait basculer ma vie de façon très positive. Je pense que nous devrions aider les Z malheureux à aller mieux lorsqu'on en a la possibilité. Evidemment, j'affirme cela mais pour l'instant je n'ai pas été fichu d'aller vers un seul des présumé-Z de mon entourage pour lui en parler... Je n'ose même pas en parler à mes parents, alors que j'en aurais eu l'occasion lorsque mon fils a été diagnostiqué suite au passage du test WISC.

Lophophora
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 359
Date d'inscription : 11/12/2012
Age : 43
Localisation : Dans le sud du Vexin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Amelia Pond le Mar 22 Oct 2013 - 10:54

Je pense que l’intérêt d'en parler dépend de comment on le vit, c'est sur que quelqu'un de bien dans ses baskets n'en verra probablement pas beaucoup, mais chez ceux qui le vivent moyennement bien, ça peut vite être indispensable, ça l'a été pour moi en tout cas.

Amelia Pond
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 108
Date d'inscription : 20/10/2013
Age : 27
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Uccen le Mar 22 Oct 2013 - 12:51

Moi je le dit tous les jours à ma femme mais elle me croit pas,
elle dit juste que je suis un connard.

Uccen
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2369
Date d'inscription : 26/04/2013
Age : 99
Localisation : Awras

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par igabiva le Mer 23 Oct 2013 - 8:08

Bonjour,

Je souhaite faire remonter ce fil pour connaître le point de vue et les nouvelles expériences de celles et ceux qui y ont participé voici quelques années : Kid Pharaon, Prienpa, Morgenstern, etc.

Avec le recul, comment ça se passe ? Quelle est votre analyse ?

igabiva
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 331
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 47
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Invité le Dim 27 Oct 2013 - 7:44

coming out ...drôle de nom choisi

j'ai juste dit que je surfais un peu sur un forum dédié à la question des adultes surdoués, et que c'était intéressant, que j'y trouvais mon compte. et du coup, j'ai distillé des infos progressivement à mes parents, mes frères, une tante, et non pas que ça fasse parler mais l'idée fait son chemin, et elle fait son chemin chez moi : je commence à comprendre (je crois) mon grand père, ma tante, dans leur maladresse qui jusqu'à il y a peu m'agressait terriblement.

Enfin, après de là à en faire tout un fouin, surtout n'ayant pas fait de tests...? me semble pas nécessaire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:10


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum