Coming-out : votre opinion m'intéresse

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire son coming out

Message par Prienpa le Sam 3 Juil 2010 - 0:37

Bonjour à tous !

[ Tout d'abord, malgré les recherches que j'ai faites, il se peut que je sois en train de poster un doublon.. Auquel cas, n'hésitez pas à supprimer ce topic - et à ressuciter son jumeau tant qu'à faire ! ]

Le sujet est simple; qui, parmi vos proches, est au courant de votre zébritude ? Parents ? Famille proche ? Amis ? Conjoint(e) ? Comment le leur avez-vous annoncé ?
Pensez-vous que dissimuler sa zebritude à des personnes que l'on côtoie très souvent est acceptable ? Révéler la vérité ne risque-t-il pas cependant de pourrir une relation, de quelque nature qu'elle soit ?

Pour ma part, seuls mes parents sont au courant, pour la simple et bonne raison qu'ils m'ont fait tester étant jeune. Sinon, je tais toujours ma zebritude, même à des amis vieux de 8 ans ( j'en ai 18 (ans) ). La tache est délicate ! Difficile de ne pas paraitre ni prétentieux ni "nid à problèmes".


Voilà, à vos claviers, le débat est lancé Smile


Dernière édition par Prienpa le Sam 3 Juil 2010 - 11:59, édité 2 fois

Prienpa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Philippe le Sam 3 Juil 2010 - 8:46

Tout d'abord, malgré les recherches que j'ai faites, il se peut que je sois en train de poster un doublon.. Auquel, n'hésitez pas à supprimer ce topic - et à ressuciter son jumeau tant qu'à faire !
Il me semble bien qu'il existe déjà un tel sujet, mais je n'arrive pas à mettre la main dessus pour l'instant.
(La question a déjà été abordée, mais peut-être pas dans un sujet dédié.)

Sinon pour répondre à ta question: famille et ami-e-s proches - la plupart étant me semblant être (sur)doué-e-s, j'évoque le sujet mais pour l'instant aucun-e ne s'y est intéressé-e de près.


Dernière édition par Phil le Sam 3 Juil 2010 - 10:54, édité 1 fois

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Invité le Sam 3 Juil 2010 - 9:28

J'en ai parlé pour la première fois à ma compagne, il a bien fallu quand je me suis effondré en larmes au milieu de la lecture du livre de JSF. Ni rejet ni intérêt particulier de sa part, et puis notre bébé est arrivé donc elle a eu d'autres chats à fouettés.
Puis à ma sœur, une écoute bienveillante, pas d'intérêt malsain.
J'ai vaguement évoqué le sujet avec une poignée d'amis mais sans plus.
J'en ai parlé a mes parents après beaucoup d'hésitation : mon père avec son petit-fils dans les bras à se moment là je ne sais même pas si il a entendu, il ne m'en a jamais reparlé. Ma mère a écouté, je lui ai fait lire le livre de JSF, elle m'a dit qu'elle le relierais dans quelques temps une seconde fois pour digérer la chose, et qu'elle aurait peut être quelques questions à me poser. Mais la connaissant à mon avis ces questions ne viendront jamais. Je la soupçonne d'avoir bien trop peur des réponses ( à tort ou a raison ).

Bref une certaine indifférence globale parentale ( douloureuse ), une sœur à l'écoute, une compagne entièrement tournée ou presque vers notre bébé, donc une certaine solitude et le besoin d'en parler avec des gens plus à même de comprendre.

Mais c'est vrai on a toujours peur d'en parler, et professionnellement, mon ex-conseillère pôle emploi ainsi qu'une personne du FAFTT ( qui avait un amis surdoué ), m'ont conseillé de la bouclé vis à vis d'employeurs, a moins d'être certain que ceux-ci soient bien informé sur le sujet.

Je me souviens d'une série de test passés pour une petite agence d'interim, des tests de vitesse de frappe entre autres, dans leur programme ils avaient oublié de virer la saisie semi-automatique de windows, ce qui bien sûre faussait à la hausse tous les résultats, lors de l'entretien qui a suivi j'ai été honnête, la personne est tombée des nues, à loué mon honnêteté mais ils ne m'ont jamais recontacté. Ma conseillère pôle emploi m'a dit : vous auriez du vous taire, vous leur avez montré que vous étiez plus intelligent qu'eux et bien sûre ils n'ont pas aimé...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Zandrine le Sam 3 Juil 2010 - 10:52

Seuls ma sœur et mon mari sont au parfum.

J'en parle à l'occasion à des amies quand elles font part de certaines difficultés de leurs enfants qui me font dresser les antennes. Je ne leur en parle jamais directement en public, plutôt discrètement mais sans me cacher non plus.

De toute façon, ça change quoi que les autres le sachent ? Toi tu le sais, c'est le plus important. Si les autres ne t'acceptent pas tel quel, sans dissertation sur ta personnalité atypique, tant pis pour eux.
De toute façon, à moins d'être concerné directement, ils ne te comprendront pas.

J'ai pas envie d'être constamment casée dans la catégorie "Surdouée". Genre, après tu n'as plus droit à l'erreur, tu dois tout savoir et si tu ne sais pas, "ben t'es pas une surdouée, alors ? "

Zandrine
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 33
Date d'inscription : 05/10/2009
Age : 42
Localisation : Pont L'Abbé - Finistère - Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par lynka le Sam 3 Juil 2010 - 11:43

.


Dernière édition par lynka le Sam 3 Juil 2010 - 14:14, édité 1 fois

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Invité le Sam 3 Juil 2010 - 11:56

La masse des gens vit sur la définition du "surdoué" qui est "plus intelligent" que tout le monde et qui réussi tout sans effort, donc un coté injuste pour ceux qui doivent galérer. En fait ils ignorent le revers de la médaille et que les "surdoués" ne sont pas "plus intelligent" mais simplement différents, plus doués dans une poignée de domaines, ayant un potentiel plus important mais sans forcément qu'il soit exploité.
Résultat : méfiance, jalousie, peur, rejet pour cause d'ignorance. Surtout de la part des plus bêtes qui au fond savent qu'ils sont bêtes et camouflent la chose en rabaissant leur entourage pour se faire valoir.
Il ne faut donc en parler qu'a des gens qui, primo sont en mesure de comprendre en partie du moins, secondo que l'on connait suffisamment pour savoir qu'il accepteront la chose sans rejet.
Sinon les enfants comme les ados sont méchants entre eux, soit par insouciance soit par incapacité de savoir eux même ce qu'ils valent, il est donc particulièrement risqué de faire son coming-out en étant adolescent parmi des adolescents.
Du moins c'est mon avis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par cleobule le Sam 3 Juil 2010 - 20:45

Personnellement je ne m'en cache pas;pas plus que si j'étais schizophréne;

tout les gens qui me cotoient un peu me trouve bizarre,donc cela me facilite le coming out :
;mais je le vend comme un handicap du à une ultrasensibilité non pas comme une intelligence supérieure;et en plus comme j'aime faire le bouffon,pas sur d'etre crédible.

cleobule
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 198
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 46
Localisation : kemper

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Gigi le Sam 3 Juil 2010 - 21:45

Prienpa a écrit:[ Tout d'abord, malgré les recherches que j'ai faites, il se peut que je sois en train de poster un doublon.. Auquel cas, n'hésitez pas à supprimer ce topic - et à ressuciter son jumeau tant qu'à faire ! ]
Sujet connexe, qui avait dérivé très vite sur la question de la communication de la douance à autrui :
"Trop Intelligent pour etre heureux" lu par des non-zebres.

Gigi
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 673
Date d'inscription : 08/10/2009
Age : 41
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Prienpa le Dim 4 Juil 2010 - 0:43

Merci pour vos témoignages - notamment celui de Lynka, que j'ai eu la chance de lire avant sa suppression. Cela ne m'incite clairement pas à tenter un coming out, autant vous le dire !

En tout cas, l'écueil principal est la méconnaissance qu'ont les gens de la douance. Mais peut-on seulement les en blâmer ? Moi-même n'en savais pas plus qu'eux avant de réaliser que tout ça me concernait.
Je suis par ailleurs surpris de l'indifférence que certains proches témoignent à cette annonce.. De la méfiance, de la peur, pourquoi pas, mais de l'indifférence ?! Ça me dépasse !


Prienpa
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 34
Date d'inscription : 03/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par lynka le Dim 4 Juil 2010 - 9:22

Euh, oui désolée, petit moment éclair de "mais c'est pouri ce que je dis, je suis une sous-merde" hier, du coup g effacé pas mal de messages, pour pas qu'on voit que je suis conne.

Mais sinon, je crois me rapeler que sur la fin, j'étais pour le coming out.
Enfin je le suis toujours, je l'ai dit à mes amis proches, et même si eux s'en "foutent" parce que ça ne changent rien à leur vie ni au fait qu'on soit amis, ben à moi ça m'a fait bcp de bien, parce que je n'aime pas cacher des choses ou mentir, et honnêtement, c'est vachement bien d'être 100% soi des fois.

Pour être honnête, je crois que toute ma famille (oncles, tantes, cousins, grand-parents, etc..) est au courant (merci mon papa, qui voulait faire son coming out à travers moi affraid ) et le club d'athlétisme de ma ville (encore lui Shocked ) et sans doute une bonne moitié de la ville (multirécidiviste Suspect ), et en fait, finalement ça ne change pas ma vie (bon, j'ai peur de sortir en ville, peur qu'on me reconnaisse, mais ça ça n'a pas uniquement rapport à la dénonciation paternelle) et personne n'est venu me rire au nez ou m'agresser ou quoi que ce soit.
Même les amis à qui je l'ai dit n'ont ni été surpris, ni ne se sont braqués, ni quoi que ce soit, j'ai même eu des "mais pourquoi tu ne nous l'a jamais dit? On aurait pu t'aider!"

Enfin tout ça pour dire que je pense que tu devrais faire ce que tu penses, non, pas penser, ce que tu sens qui pourrait te faire le plus de bien, parce que si on veut être bien dans sa vie, le début c'est de commencer par soi, qu'on le veuille ou non (moi je voulais pas mais j'en ai fait l'expérience^^).

En tout cas bonne chance à toi Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par kid Pharaon le Lun 20 Déc 2010 - 1:34

Hello les gens,

Je sollicite votre avis sur une question qui prend ces jours-ci pour moi un relief particulier.

En effet, le jour de Noël est le seul de l'année où je m'oblige à participer à un dîner de famille renforcé. Pour cause d'alternance avec sa belle-famille, ma sœur ne participe qu'une fois sur deux à ce repas. Après cette journée, sa prochaine participation n'aura lieu que dans deux ans. La question que je me pose est la suivante : dois-je profiter de l'occasion pour aborder en public le sujet de la douance est la présence de mon surdon et de ses implications ? Sachant que l'on sait déjà que je ne boirais pas d'alcool pour cause de prise d'anti-dépresseurs (merci maman...) mais qu'on ne sait pas pourquoi j'en prend. La question me sera forcément posée, en public ou en aparté et je n'ai pas envie de raconter des cracks.

Cela vient un peu trop tôt pour moi, mais en même temps, je n'ai pas envie de garder ça pour moi indéfiniment comme un secret honteux. L'occasion se présente, peut-être que je vais la saisir, pour le pire ou le meilleur (je pense que ça dépendra des oreilles que j'aurais en face de moi). D'une certaine façon, je préfères une déclaration publique que des petites confidences, individu par individu et de la rumeur familiale incontrôlée.

Avez-vous déjà fait votre coming-out auprès de proches autre que vos parents (en l'occurence, ma sœur n'est pas au courant), en ressentez-vous ou en ressentiez-vous le besoin ? Hésitez-vous à le faire ? Comment vous-y êtes vous pris pour l'annoncer ? Comment vos explications ont été reçues ? Quelles conséquences cela a-t-il eu dans vos relations avec les personnes qui ont eu la tâche de se mettre à votre place pour vous comprendre ? Regrettez-vous de l'avoir fait ?

Merci d'avance pour vos commentaires

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par B! le Lun 20 Déc 2010 - 1:47

Oh! finalement tu n'es pas qu'un obsédé?!!!! Shocked

hum, sorry Embarassed

Plus sérieusement :


kid Pharaon a écrit:
Cela vient un peu trop tôt pour moi, mais en même temps, je n'ai pas envie de garder ça pour moi indéfiniment comme un secret honteux. L'occasion se présente, peut-être que je vais la saisir, pour le pire ou le meilleur (je pense que ça dépendra des oreilles que j'aurais en face de moi).

La seule question que tu dois te poser selon moi, c'est :

"qu'est ce que j'ai envie/besoin de faire? cominguer ou pas cominguer?"

le reste n'est que fioritures, artefacts et bruit de fond inutile qui t'empêcheront de voir au clair et de prendre la bonne décision. Bonne pour toi.

J'aime bien cette petite phrase :

Sachant que l'on sait déjà que je ne boirais pas d'alcool pour cause de prise d'anti-dépresseurs (merci maman...) mais qu'on ne sait pas pourquoi j'en prend. La question me sera forcément posée, en public ou en aparté et je n'ai pas envie de raconter des cracks.

C'est une belle excuse pour cominguer, mais tu n'as pas besoin d'excuses. Avoir envie ou besoin de le faire suffit et est suffisamment légitime.

Donc :

as tu envie de le faire?
ressens tu le besoin de le faire?

Si oui alors ce n'est pas trop tôt. Ecoute toi.

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Mélanie le Lun 20 Déc 2010 - 2:04

Après avoir réaliser si tu veux cominguer ou pas, il faudra aussi te poser la question si ta famille te connaît bien ou pas. L'explication de tes comportements "bizarres" pourra leur apporter pour certains un soulagement (il y a donc une raison !) pour d'autres, plus cartésiens, il leur faudra une preuve (certificat de douance de toute sorte) car la douance est tellement mal représentée.
Mon avis personnel est que Noel n'est pas un moment qui se prête à ce genre de coming-out, car personne ne s'attend à remettre quoi que ce soit en question ce jour-là. Il te faudra donc, je pense, faire preuve de beaucoup d'assurance face aux réactions des gens.
Cela dit, je ne connais ni ta famille, ni ta détermination à te dévoiler, et je te souhaite succès et soulagement dans cette entreprise.

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par ciao le Lun 20 Déc 2010 - 14:09

..


Dernière édition par particule le Dim 3 Avr 2011 - 10:39, édité 1 fois

ciao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par .............. le Lun 20 Déc 2010 - 14:29

Perso j'ai fait l'erreur (mais bon je suis parfois très naïf) d'en parler assez facilement et du coup je me suis lourdement planté quand aux réactions de ceux à qui je l'ai appris. Je l'ai dis à une de mes soeur qui semblait ne pas s'en soucier ou ne voulais pas le savoir, à ma mère qui m'a dis qu'elle le savait déjà depuis mon enfance Shocked (sans rien m'en dire, pour ne pas faire de différence avec mes soeurs) et à d'autres personnes pour qui finalement je suis devenu un ennemi à cause de ça.

Moins ça va et moins j'en parle. Seulement aux personnes que je "detecte" et à de très rares personnes compréhensives.

Fais le comme tu le sens... mais moi aussi je ne crois pas que Noel soit le meilleur jour pour ça.

Bonne chance, racontes nous ensuite ce qui c'est passé Smile

..............
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 588
Date d'inscription : 17/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Andy le Lun 20 Déc 2010 - 14:45

Je me sens bien en phase avec les témoignages de T Rex et de Particule. J'ai évoqué le sujet avec quelques amis mais la réaction a été à chaque fois négative malgré des précautions sans doute insuffisantes : le déni, l'aggressivité, la moquerie on été des réponses immédiates. J'ai l'impression que la plupart des gens se sentent humiliés par une telle annonce : ils pensent que nous leur exposons notre supériorité et que nous pensons qu'ils valent moins que nous. Ils préfèrent se fermer et c'est très difficile de discuter raisonnablement.

@ T-Rex : tes nouveaux ennemis, tu les a pas dévorés ? T'es un carnassier, laisse tomber la discussion, c'est pas bon pour toi ! Very Happy

Niveau conséquences : faibles. On oublie ce que je viens de dire et on repart comme avant. Ya juste une amie qui s'est sentie trahie (parce que j'ai avoué ne pas être moi même et me cacher, donc je lui aurait mentie) mais je la soupçonne assez fortement d'être une zèbrette. C'est sans doute pour ça qu'elle réagit comme cela.
A la lumière de ces expériences, je dirai que la prudence s'impose surement dans la démarche qui est la tienne, Kid Pharaon.

Pour contrebalancer ces expériences négatives, la phase d'approche avec ma famille se passe mieux. Ma mère a lu le Livre mais estime que tout le monde peut s'y retrouver et considère que c'est juste un petit pétage de plomb gentil de ma part (Bon moi je suis pas testé donc elle n'a pas tout à fait tort, le doute demeure).
Pour mon père, c'est différent. Il y a de fortes probabilités pour qu'il soit un zèbre. J'ai viens de lui acheter le livre-que-vous-savez, il va le lire et me dira ce qu'il en pense. Quoiqu'il en soit, l'idée ne l'effraie pas du tout pour moi, au contraire. Ni pour lui d'ailleurs.

En tout cas, comme toi, j'aimerais bien en parler un peu à ma famille à ce noel, mais sans faire d'annonce officiel. Juste pour échanger un peu (Oui, je suis parfois un peu obtus, je veux être bien sûr du résultat désastreux). J'ai moins de pression que toi mais n'empeche que ca m'angoisse un peu. Il est juste de dire que Noël est pas forcément le moment idéal, mais vu que tout le monde se retrouve en même temps...et puis c'est quand meme plutot une bonne nouvelle plutôt qu'une mauvaise !

Pour en revenir à ton annonce, et si tu souhaites toujours la faire après nos témoignages, j'aurai envie de te dire qu'une bonne méthodologie s'impose :

-Balancer ta bombe au milieu du banquet plutôt qu'à l'apéro, quand les gens ont déjà mangé et bu et sont bien détendus.

-Essayer d'avoir un complice dans la salle, pour ne pas se prendre un mur en pleine face. Ca peut t'aider. Tu peux prendre un ennuque royal mais si tu n'as pas ça sous la main, une personne normal à qui tu t'es ouvert avant le repas ira bien.

- Etre progressif et avancer pas à pas en évitant de dramatiser la situation et en désarmorçant les tensions par l'humour. Evite aussi de parler de la succession au trône royal de Haute-Egypte, c'est pas le moment.

-Vérifier que les crocodiles du Nil sont bien nourris, au cas où ils te balancent dedans.

Andy
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 181
Date d'inscription : 13/11/2010
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par kid Pharaon le Lun 20 Déc 2010 - 14:49

@melanieontherocks : Je comprend ton point de vue sur Noël, mais il se trouve dans ma famille que c'est un des seuls moments de l'année où nous nous retrouvons et qu'un certain nombre d'infos sont échangées à cette occasion. Boulot, maladie, couples, séparation, attente d'un enfant, annonce de mariage, difficultés diverses, etc.

D'une certaine façon je ne m'attend pas tellement à des remises en question, je crois que je mise plus sur le fait que les gens se neutralisent entre eux, que la présence du groupe empêche des réactions de rejet violent afin de ne pas se donner un spectacle. Je ne peux pas empêcher les gens de se sentir agresser ou de ne pas comprendre et de mal le prendre. Mais j'espère avoir une fenêtre de tir pour pouvoir m'expliquer, quelques questions pour ajouter des détails et une certaine retenue pour éviter des commentaires malséants. Après chacun pourra en penser ce que bon lui semble, échanger, médire ou venir me voir pour en discuter.

Quoiqu'il en soit, il est certain que l'attitude est primordiale, l'assurance comme tu dis. Car le pire serait soit de donner l'impression de s'excuser, soit de laisser penser que l'on se vante. Le tact est de rigueur. Mais de toute façon, j'ai déjà expérimenté des situations de rejet violent, je ne serais pas étonné si ça arrive.

Cela dit, je ne sais pas encore si je vais véritablement profiter de l'occasion et j'aimerais savoir si parmi vous, d'autres se sont déjà confrontés à cette situation, y pensent, le redoutent, ou le regrettent.

@particule : Tu soulèves des interrogations que me taraudent aussi chacune à leur tour. Ton témoignage résume bien les problématiques à envisager avant de se décider.

Il est certain que je n'attend pas de la part d'autrui qu'ils me fassent avancer sur mes interrogations, mais je dois m'interroger sérieusement sur ce que j'attends ou espère d'une telle déclaration publique. Tu dis toi-même que le bénéfice de ton point de vue à été nul, voir négatif, et j'ai déjà eu l'occasion d'observer les réactions que tu décris.

Je crois qu'il y a a une part de "vengeance" ou de mise au point, après des années de critiques plus ou moins compassées devant moi ou plus souvent dans mon dos, pour "expliquer" la vie que j'ai aujourd'hui et que personne ne comprend. "Non je ne suis pas taré, nul ou idiot ; si ce n'est que je ne suis pas naturellement adapté à vivre selon les mêmes modes de fonctionnement que la majorité. Je dois donc trouver une manière de m'adapter sans me renier. Dont crise actuelle". Et d'autre part, une envie de ne pas vivre caché, de ne pas garder pour moi-même ce que je découvre sur moi, comme une maladie honteuse, parce qu'il y a de gros risques de déclencher l'hostilité simplement en déclarant que le fonctionnement de mon cerveau me rend la vie compliqué mais que ce n'est pas par manque de capacités cognitives mais par leur excès.

On vit tout de même dans un pays ou l'envie provoque la détestation de principe de celui qui est suspecté d'avoir "plus". Il est certain qu'il sera nécessaire de faire le point et savoir ce que je suis prêt à assumer et ce que je suis prêt à affronter avant de prendre ma décision. Merci de ton commentaire.

kid Pharaon
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 05/05/2010
Age : 46
Localisation : Panama City

http://www.zebrascrossing.net/t803-time-to-pretend

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Lanza le Lun 20 Déc 2010 - 15:11

J'ai fait.
J'ai perdu quelques amis au passage...
Ma famille, ça a été.

Lanza
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1908
Date d'inscription : 14/04/2010
Age : 40
Localisation : Finistère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Link le Lun 20 Déc 2010 - 15:17

Je fais court :
- Très bonne idée sur le principe : Noël vaut bien une autre occasion puisqu'il n'y en a pas de bonne, mais surtout tu as un "conversation starter" qui est celui de la dépression.
- Je rejoins tout le monde sur la posture : assurance et simplicité, presque détachement. Il vaut mieux donner du factuel, pas trop de sentimental, les gens gèrent les sentiments de manière tellement hétérogènes dans un contexte de groupe qu'il vaut mieux y aller trèèèèèès zen.
- En revanche un point crucial : si tu veux que ton discours soit entendu, évite de dire des choses qui feront bloquer les gens dessus et ne plus écouter le reste (je suis surdoué en fait partie). Si tu dis quoi que ce soit qui te place plus haut, tu t'attireras naturellement de l'antipathie (terrible nature humaine). Donc sans te descendre, parles-en avec des mots choisis (je vais trop vite, j'ai du mal à canaliser mon cerveau, etc.) Après tu peux finir par : ça s'explique par un QI assez élevé, mais vous savez ça veut dire xxxxxxxx et pas xxxxxxx. Tu auras le champ pour expliquer ta douance ensuite. Mais d'abord parle de toi. Si tu lances le débat direct sur le QI, je pense que tu vas te faire dézinguer en plein vol...

Link
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Invité le Lun 20 Déc 2010 - 15:28

...


Dernière édition par ZeBruNette le Mar 8 Fév 2011 - 15:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par augenblick le Lun 20 Déc 2010 - 15:56

J'ai fait ce coming-out à tous mes amis et tout s'est très bien passé. Aucun ne s'est senti menacé par mon intelligence car ma connaissance de cet aspect de moi n'a rien changé à ma bienveillance (mes amis sont aussi trèèès intelligents et bienveillants Smile). Tous m'ont posé des questions : pour moi, pour eux, pour leurs proches.

En revanche, je l'avais mis sur mon CV (sous la forme : "profil cognitif : HP") et ça, je ne le referai plus (je pense que là se situait ma part de "revanche", et un coming out dans cette optique ne renvoie souvent qu'incompréhension et déplacements (au sens psy)).

Bisous bisous.

Edit : j'ai procédé plutôt au cours de déjeuners, dîners ou rendez-vous de bugne à bugne (à deux) dans un café ; exprimé simplement ma douance, comme un nouvel aspect majeur de mon identité que j'avais récemment découvert. Je l'ai présenté en abordant nos rencontres Z et tout ce que j'en avais retiré. J'ai aussi parlé de l'estime que j'avais de moi, qui est passé d'épouvantable à bonne (relativement rabbit, j'ai encore des progrès à faire, mais je n'ai pas fini mon analyse hein).

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Lili le Lun 20 Déc 2010 - 16:41

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 13:49, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Mélanie le Lun 20 Déc 2010 - 16:57

Kid Pharaon, si ta famille profite de Noel pou s'échanger des informations importantes alors c'est le moment idéal pour le faire surtout si tu comptes sur l'effet de groupe pour éviter les attaques.
Je suis tout à fait d'accord avec les autres sur le fait que le mot "surdoué" est à bannir lors de cette annonce. Dans mon cas, j'ai vu des visages se fermer et ces personnes qui me connaissaient depuis 10 ans, commencer à mettre en doute chacune de mes révélations. Si comme moi, tu en as MARRE de te justifier pour tout et pour rien, il faut bien choisir le vocabulaire en amont.
Et de mon côté aussi, j'ai eu d'agréables surprises avec des gens moins concernés. Le bilan est qu'à part mes parents/soeurs/mari, les autres n'ont jamais abordé le sujet à nouveau. Ca ne veut pas dire qu'ils l'ont oublié et je le prends comme une acceptation de ce que je suis.

Mélanie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1246
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 36
Localisation : Banlieue parisienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par B! le Lun 20 Déc 2010 - 17:21

Lanza a écrit:J'ai fait.
J'ai perdu quelques amis au passage...
Ma famille, ça a été.

c'est dur de perdre des gens qu'on aime, mais si eux ne nous aiment pas, alors tant mieux je pense.
Quelque part c'est un bon filtre : "voyons qui m'aime pour ce que je suis vraiment"

Après on regarde toujours les amis qu'on perd à cause du HP, mais on ne voit pas ceux que l'on gagne grâce à lui...

Enfin, c'était juste un petit aparté, ce n'est pas le sujet du topic.

Arrow

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par ciao le Lun 20 Déc 2010 - 19:24

euh...
ce n'est pas non plus parce qu'ils ne comprennent pas qu'ils ne nous aiment pas...
Si je ne devais conserver que ceux qui comprennent euh.. bah il ne resterait personne en fait !
Je ne leur demande pas de comprendre... on ne peut pas demander l'impossible.

(mais non, je ne fais pas ma caliméro..)

ciao
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 27/10/2010
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coming-out : votre opinion m'intéresse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum