anorexie

Aller en bas

anorexie Empty anorexie

Message par cétoumoi le Dim 28 Sep 2014 - 19:14

Une petite fille perdue dans un corps de femme

Le refus de grandir, de devenir adulte et d’accéder à la sexualité est fréquemment invoqué pour justifier l’apparition des troubles alimentaires. Or, si la perte ou la prise de poids induisent bel et bien un aspect corporel androgyne, pourquoi considérer d’emblée que celui-ci est recherché pour fuir à tout prix ses responsabilités d’adulte et sa féminité ?
De nombreuses études ont démontré que les adolescentes anorexiques ou boulimiques avaient généralement été des enfants responsable et matures, ne reculant devant aucun devoir et toujours prêtes à rendre service. Tout se passe comme si, à un moment, elles avaient cessé de croire en leur capacité d’affronter les situations de la vie de tous les jours, comme si elles avaient essayé d’être grandes, mais estimaient ne pas avoir réussi, comme si elles rêvaient de vivre pleinement leur rôle de femme, mais qu’elles craignaient d’y échouer.
Connaissant les caractéristiques de la douance (hypersensibilité, empathie, lucidité…) et les difficultés qui peuvent en découler (manque de compréhension, sentiment de non-appartenance au groupe des pairs, isolement…), on peut s’interroger sur l’influence de ces facteurs dans l’apparition des TCA. Avant de devenir anorexique ou boulimique, l’adolescente est généralement passée par une période durant laquelle elle se trouvait tiraillée entre son besoin d’autonomie et son incapacité à s’éloigner du cocon familial lié au manque d’identification possible aux autres jeunes de son âge. Durant cette période où elle aurait dû vivre différentes expériences plus ou moins fructueuses et les confronter à celles de ses pairs, cette jeune fille se sera sentie étrangère aux préoccupations des ses camarades, éloignée de leurs centres d’intérêt et de leurs façons de vivre le quotidien. Dès lors, il lui est quasi impossible de s’identifier à eux et de construire ainsi son identité propre. Aux yeux du monde extérieur, sa difficulté à assumer le passage à l’âge adulte passera pour un manque de maturité… Qui pensera à relier cette crainte à son extrême lucidité, à ses interrogations sans fin et à son perfectionnisme ?

je suis anorexique depuis que j'ai 11ans.
cétoumoi
cétoumoi

Messages : 179
Date d'inscription : 27/09/2014
Age : 33
Localisation : vendée, les sables d'olonne

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par elodie boerema le Dim 14 Déc 2014 - 11:05

Salut cetoumoi, dis-moi un oeu ton age et as-tu eu des enfants. Je lance la discution par experience.Je suis guerie!? peut etre je peux t' aider ...

elodie boerema

Messages : 33
Date d'inscription : 08/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Blossac le Ven 26 Déc 2014 - 22:11

Salut Cetoumoi.

Ton message m'a touché et je tenais à te le dire .
Je connais mal l'anorexie, comme la plupart des gens ,j'imagine. Je m'excuse de mon ignorance.
Ce dont je me doute , c'est la souffrance dont elle découle et qu'elle engendre pour toi et ton entourage. Un cercle vicieux ,certainement.
Je te souhaite de trouver une solution à tes maux.

Blossac.
Blossac
Blossac

Messages : 815
Date d'inscription : 09/11/2014
Age : 42
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Lyanah le Dim 28 Déc 2014 - 13:01

Salut Cétoumoi.

*fait coucou avec la main*
J'alterne les périodes d'hyperphagie et de boulimie depuis que j'ai 5 ans (oui, c'est tôt T_T).
Je me retrouve tout à fait dans ce que tu as posté.

Depuis que j'ai accepté, en moi-même, l'idée de ne pas être conforme aux représentations qu'on nous fait des adultes, je vais un peu mieux. C'est pas encore ça (les habitudes sont tenaces) mais il y a vraiment du progrès.
Je n'aurai peut-être jamais la manière de réfléchir "des adultes", les loisirs "des adultes", les attentes, projets, soucis "des adultes", ou alors je les aurai mais sans les voir de la même manière, sans les ressentir de la même manière.
Et alors ? Je suis moi et j'ai le droit d'être moi. Avec mes préoccupations et ma manière de voir les choses. Me convaincre de ça, au fond de moi, a été la chose la plus difficile que j'ai eu à faire (juste après "vivre et grandir avec une mère abusive et fondamentalement dézinguée du ciboulot").

L'incompréhension de l'entourage face aux comportements anorexiques/boulimiques/hyperphages est un sujet sans fin... qui n'aide généralement pas l'adolescent(e) qui souffre.
J'ai l'impression que la plupart des "adultes" sont démunis face à une jeune personne qui souffre... et ils font souvent plus de mal que de bien en voulant aider. Parce qu'ils ne comprennent pas.
Lyanah
Lyanah

Messages : 470
Date d'inscription : 12/11/2014
Age : 35

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Mabac le Ven 30 Déc 2016 - 20:28

Pour faire remonter un peu le sujet et mettre en lien avec la problématique TCA/surdouance.

J'ai écouté Fabrice Back récemment sur la construction identitaire. Il évoquait notamment les TCA chez les adolescents précoces et j'ai trouvé sa théorie intéressante. Selon lui, les TCA sont en réalité un symptôme et non une maladie. Le surdoué préfère se concentrer sur la gestion d'un trouble plutôt que d'affronter sa douance, et puis, ça l'occupe, simplement.

J'ai été percutée par cette théorie souffrant moi-même de TCA depuis plus de 15 ans. Je ne me suis jamais considérée malade, pourtant, j'ai des périodes de quasi jeûne s'alternant avec des périodes d'ingestion alimentaire compulsive. Dès qu'une situation m'angoisse ou me déstabilise, je reprends des schémas alimentaires névrotiques (restrictions, compte des calories, sport à outrance etc). J'y vois ici la possibilité de contrôler quelque chose quand je ne peux contrôler l'extérieur. C'est rassurant, canalisant et limite cathartique.

Pour ce qui est du refus de la sexualité et de la féminité, je trouve cette logique réductrice. De même que l'histoire des enfants responsables assumant des rôles d'adulte, on sait pertinemment que statistiquement, il y a une proportion de précoces importante dans les individus présentant des troubles alimentaires. Je trouve que les vieux concepts tâchant d'expliquer les TCA sont désormais caduc au regard des avancées de la science et qu'il faut s'en détacher pour mieux comprendre et donc en guérir (à défaut, vivre au mieux avec).
Mabac
Mabac

Messages : 67
Date d'inscription : 16/12/2016
Age : 32
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Invité le Ven 19 Jan 2018 - 11:50

Mabac a écrit:
J'ai écouté Fabrice Back récemment sur la construction identitaire. Il évoquait notamment les TCA chez les adolescents précoces et j'ai trouvé sa théorie intéressante. Selon lui, les TCA sont en réalité un symptôme et non une maladie. Le surdoué préfère se concentrer sur la gestion d'un trouble plutôt que d'affronter sa douance, et puis, ça l'occupe, simplement.
Pareil...j'ai vu sa conférence hier soir et ,anorexique également depuis 17 ans, ses remarques m'ont beaucoup interpellée et...ben...pour le moment je digère..! cyclops

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Shaloswa le Mar 30 Jan 2018 - 14:18

Je suis anorexique, boulimique, j'essaye de m'en sortir,... pourquoi je n'en sais rien, je suis en stand by sur ma recherche du pourquoi... pour l'instant...

Shaloswa

Messages : 58
Date d'inscription : 12/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par _Mementomori_ le Lun 5 Fév 2018 - 18:17

Shaloswa a écrit:Je suis anorexique, boulimique, j'essaye de m'en sortir,... pourquoi je n'en sais rien, je suis en stand by sur ma recherche du pourquoi... pour l'instant...

Bonne chance à toi l'ami, je te souhaite du courage ^^
_Mementomori_
_Mementomori_

Messages : 9
Date d'inscription : 11/12/2017
Age : 16
Localisation : Quelque part sur terre

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Invité le Lun 5 Fév 2018 - 22:05

Bon courage cétoumoi. J'avais une élève il y a 2 ans qui a été hospitalisée pour anorexie sévère en 4e : en 3e elle a choisi d'écrire son expérience pour l'épreuve d'histoire des arts, et je l'ai aidée. Elle a eu 20 à l'épreuve, c'était très émouvant. Le prof d'histoire qui était avec nous dans le jury lui a dit qu'elle était une résistante.
C'est ton cas aussi, et j'espère que tu tiendras le coup. Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Chuna le Lun 5 Fév 2018 - 23:25

Une petite fille perdue dans un corps de femme

C'est marrant cette phrase, c'est tellement ce que je ressens...

Hyperphagique pour ma part, quelques mois anorexique seulement.

Hyperphagie désormais calmée, mais je me rends compte que les troubles alimentaires sont vicieusement insinués ailleurs, ressurgissant là où je ne les attends pas.
Ma psy a dit qu'ils étaient polymorphes.

Dans une conférence, un Mr disait : tout TCA débute SYSTEMATIQUEMENT par un régime.
Il faudra que je retrouve la vidéo, qui est très bien faite.
Chuna
Chuna

Messages : 13948
Date d'inscription : 31/12/2014
Age : 38
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

anorexie Empty Re: anorexie

Message par Candy rathon le Dim 25 Fév 2018 - 20:59

Le texte me parle...

Candy rathon

Messages : 114
Date d'inscription : 20/02/2018

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum