Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 13:44

Traockl: just lol
Tu as mon soutien éternel
and you know it

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 14:59



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 15:03

PadMan: I lost youuu ..Xd
de quelle intervention "en tête de gondole" parles tu ? la métaphore m'échappe ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kadjagoogoo le Mer 10 Déc 2014 - 15:30

Traockl a écrit:c'est moi ou la blague de salty s'est fait transformer en taunt ?
J'ai pas compris le "blague" de Salty (qui ne s'exprime décidément jamais au premier degré ?! Suspect ), donc c'est bien ton intervention qui, seule, m'aura fait réagir, à la suite de zabgirl - qui n'expliquera finalement pas son intervention sibylline, donc passons. C'est pas comme si le sujet était passionnant, hein.

Traockl a écrit:
Kadjagoogoo a écrit:intervention passablement inepte.
mon intervention ? je sais pas si je dois en sourire ou si je dois le prendre comme un compliment...

déjà passablement et inepte allant ensemble je vois pas trop le sens, c'est comme dire d'une forme qu'elle est passablement carré :s
ca l'est ou pas, mais passablement non. pour quelqu'un qui utilise un vocabulaire d'érudit et semble faire une lecon, j'ai du mal a comprendre.
Merci pour le compliment - le tien, à propos de mon "vocabulaire d'érudit" (lequel n'était d'ailleurs pas complet puisque j'ignorais le sens du mot "taunt" - merci pour l'acquisition lexicale Courbette ).
Quant à mon intervention et à la formulation de ma critique, qui peut effectivement prêter à interrogation, je souhaitais par là simplement ("décidément", "finalement", effectivement", simplement"... : j'aime - trop - les adverbes, tu vois, d'où ce "passablement" probablement [!] superfétatoire, voire contradictoire, oui !) nuancer par là ce qualificatif péremptoire, "inepte", qui ne pouvait pas s'appliquer à la totalité de ton post, mais ne visait que certaines choses qui me sont apparues, à tout le moins, comme des lapalissades, comme ici :
Traockl a écrit:simplement je suis pas fan de me bouger le fion dans un endroit qui me gonfle pour le faire.
Ou là :
Traockl a écrit:Mater un film chez moi c'est tout aussi bien  Smile
Ou encore là :
Traockl a écrit:mais si ya pas de gens dispo et que j'ai envie de le voir car ce film là il me le faut et vite, dans ce cas hop un pti streaming maison  Wink
Tu vois, c'est rien de personnel, juste une impression de vacuité dans ces considérations qui nous sont, peu ou prou, des lieux communs : "Je suis pas motivé pour aller où j'aime pas aller" ; "Rester [peinard] chez moi pour regarder un film, c'est kif-kif !" ; "Si j'ai personne avec qui regarder mon film, pas de souci : je le télécharge et le mate tout seul, tranquillou !"

Bref, j'ai pas vu trop l'intérêt, quoi. Et quand j'ai cru comprendre - à tort, visiblement (encore un adverbe, fuck ! facepalm ) -, que zabgirl me rejoignait dans cet accueil circonspect et que Salty pouvait être soit goguenarde soit réellement pénétrée par la sagesse de ton intervention accessoire, j'ai pas saisi, quoi.  Non désolé

Traockl a écrit:Plus sérieusement, Kadjagoogoo, c'est normal de percevoir ton dernier poste comme censé être offensant pour les 3 dernières personnes à avoir commenté avant toi ?
Ben maintenant que tu le dis, peut-être, je sais pas. A ton endroit comme à celui de Salty, j'ai probablement dépassé les bornes de la bienséance élémentaire, oui. Mais bon, je ne perçois manifestement pas l'humour " pince sans rire/second degré" de Salty, alors forcément, je loupe des subtilités essentielles...  Non désolé
Quant à toi, je vais sincèrement te demander de bien vouloir m'excuser car, a posteriori, je conçois la méchanceté relative de la caractérisation péjorative que je me suis permise là propos de ton témoignage. En fait, je l'avais surtout trouvé très plat et inconsistant, tu l'as compris. Mais ton intervention suivante, qui stigmatise légitimement mes propos "offensants", je lui trouve nettement plus de substance et d'impact ! Impec !  
En tout cas, je te le répète : c'était pas contre toi - que je lisais là pour la première fois -, et j'espère que tu ne m'en tiendras pas trop rigueur. Wink
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 16:32

et les gens, c'est fini se prendre la tête pour "au fond il est pas si con" ?? (genre c'est un running gag quoi ... ça veut rien dire, le comique par l'absurde, chais même pas comment l'appeler quoi !!

j'ai réagi à zab disant "au fond il a raison", qui voulait, pour moi, pas dire beaucoup plus que ma phrase débile, c'était sur un ton disons gentiment taquin Smile

Quant à Traockl et à ma façon de percevoir:
de 1, c'est plus drôle de laisser tout le monde patauger et se demander
de 2, je laisse Traockl expliciter sa pensée XD

je dirais une chose: sur un tel topic, peut on faire mieux que des lapalissades ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 17:14

[quote="Kadjagoogoo"]
Traockl a écrit:c'est moi ou la blague de salty s'est fait transformer en taunt ?
J'ai pas compris le "blague" de Salty (qui ne s'exprime décidément jamais au premier degré ?! Suspect ), donc c'est bien ton intervention qui, seule, m'aura fait réagir, à la suite de zabgirl - qui n'expliquera finalement pas son intervention sibylline, donc passons. C'est pas comme si le sujet était passionnant, hein.


ben si j'ai dit ça plus haut :

"pour le développement en fait je voulais dire que le fait d'encore attendre après d'autres personnes pour partager certains moments était une bonne idée"


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 17:20

@Kadjagoogoo : mais du coup ton avis sur "Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?" où est t il ?

je suis donc passé par le "fion" de Traockl et le "fond" de SaltYmbanque ... mais euh...sinon...Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 20:14



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 20:44

PadMan a écrit:Mais no souci c'est trop poilant je trouve !

@Zabgirl : tu reconnaitras aussi que le fion n'est pas si éloigné du con ^^. Ne me resterait-il plus qu'à donner ma langue au chat  Very Happy ? Car moi aussi je te rassure, j'ai pas tout cogité sur le coup...

voilà les deux choses que je retiens de tes écrits PadMan !!!!

qu'est ce qu'on s'marre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Mer 10 Déc 2014 - 21:06

PadMan a écrit:@Kadja : ah ben s'il fallait s'excuser tu viens de le faire aussi pour moi... Je n'aurais pas su le faire aussi bien. Pour ma part c'est un plaisir et vous m'êtes fameux, y compris sur un sujet aussi banal que d'actu.

blague second degré : "Comme quoi il est pas si con ^^". Au premier comme au second degré, pour simplifier donc sans contexte et sans rapport précis, on est d'accord qu'un con, ça peut-être soit désagréable, soit agréable n'est-ce pas Smile ?

Sinon pour les lapalissades, je ne pense pas que l'auteur avait l'esprit à signifier sa pensée comme on le fait à des enfants ou alors pas uniquement de ce second degré là...

On a tous plus moins chacun interprété à notre sauce et maintenu sur plusieurs posts nos impressions, du moins en apparence (et même en réalité à ce que je lis). Mais no souci c'est trop poilant je trouve !

@Zabgirl : tu reconnaitras aussi que le fion n'est pas si éloigné du con ^^. Ne me resterait-il plus qu'à donner ma langue au chat  Very Happy ? Car moi aussi je te rassure, j'ai pas tout cogité sur le coup...


évidemment si tu sors du contexte mon propos Smile

pour ce qui est de la langue au chat, faut voir avec Traockl, je ne suis pas au courant de ses distances éventuelles avec les plus ou moins intelligents... Smile

même un coup se cogite surtout s'il est sincère Smile

Tu habites dans le Sud ? il fait chaud, non ? Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Traockl le Mer 10 Déc 2014 - 22:17

Alors simplement pour précision, le but n'étant évidemment pas d'enfoncer des portes ouvertes, je vais tenter de montrer les nuances de ces propos...
Kadjagoogoo a écrit:visait que certaines choses qui me sont apparues, à tout le moins, comme des lapalissades, comme ici :
Traockl a écrit:simplement je suis pas fan de me bouger le fion dans un endroit qui me gonfle pour le faire.
Pas fan de bouger dans un endroit pour le faire, faire l'action précemement décrite. En l'occurence plus théorique que précise car je n'ai pas cité d'action factuelle comme aller au ciné ou se  brosser les dents ou se tâter la nouille, etc. j'avais simplement mentionné "des choses" mais j'avoue que l'abstraction peut faire défaut à certains.

Kadjagoogoo a écrit:Ou là :
Traockl a écrit:Mater un film chez moi c'est tout aussi bien  Smile
Je donne ici la finalité des propos précédents via un idiome mais, j'en convient, parler normalement a des gens supérieurs ça peut choquer affraid . Étrange vu le manque de perception de la nuance abordée ci-dessus.

Kadjagoogoo a écrit:Ou encore là :
Traockl a écrit:mais si ya pas de gens dispo et que j'ai envie de le voir car ce film là il me le faut et vite, dans ce cas hop un pti streaming maison  Wink
Ici le point à retenir étant l'immédiateté et la "nécessité". qui serait donc un des autres facteurs dissuasifs de sortir (venant s'ajouter au désagréable précédemment expliqué)

Je sais pas si j'ai été suffisamment claire ou si j'ai de nouveau enfoncé des portes béantes mais bon étant donné que c'est du HS ca ne sert aucun but que de continuer plus loin sur cette voie.
Traockl
Traockl

Messages : 1870
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 0:31



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 11:33

un jour je ferai défonceuse de palissades tiens Smile tout ça reste dans le sujet de la motivation à vivre en fait Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 11:34

PadMan a écrit:@Traockl : Message bien reçu, que ce soit au niveau spatio-temporel ou autre...

Je sais me mettre à la place des gens avec qui j'échange au sens d'accepter ce que j'y lis ou alors je fais comme toi, je m'abstiens un moment plus ou moins long, le temps que ça se tasse.

@zabgirl : hé hé hors contexte ? Merci j'avais pas remarqué  Wink ...
Moi non plus pas au courant mais je t'avoue que dans tous les cas possibles j'estimerais que c'est son droit, de même que pour les personnes qui ont rédigé une Z-fiche à un moment donné.  Very Happy Hi, hi : ah non pour moi un coup ça se cogite pas, ça se réalise one shot ou d'un seul coup si tu préfères Smile . Un coup répété oui pour soit entretenir le fun, soit s'améliorer, du moins si on accepte de se remettre en question en regardant les éventuelles erreurs en face pour mieux les prendre en compte par la suite (donc là ok la sincérité peut jouer).

j'étais plutôt dans le "co agite" Smile pas tout ça de réflexion pour un one shot, temps perdu Smile

J'habite chez ma nouvelle copine depuis 2 heures, c'est pas dans le Sud. Nan Nan j'déconne !!!! Oui j'ai mis le chauffage en route en changeant le thermostat sur hiver.

T'embêtes pas j'ai trouvé sur ce même fil:

zabgirl a écrit:
en plus j'extrapole, j'ai déja eu le don (eh oui) de "caser" des gens lors de soirées, alors là du coup j'arrive, bon toi ça n'ira pas avec machin, mais truc ça va bien coller. non....pour reprendre une expression, si une soirée se faisait à l'arrache au fil des mp et que tout le monde se rejoigne et tiens y'a beaucoup de célibataires, c'est pas pareil


yep je confirme Smile mais je contrôle désormais la pratique maintenant que je le sais Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 15:19



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 15:45

PadMan a écrit:J'avais reçu cela, l'ayant par ailleurs utilisé plusieurs fois ici (kif-kif avec "copulation" pour être exact).

Laughing T'inquiètes, je sais que ça voit pas ou très peu mais j'ai tout mon temps...

Smile oui un beau jour viendra comme ça, avec ou sans extrapola(c)tion Wink

NB : envoies-moi un mp, j'ai envie de mieux te connaître !



oula tu vas trop vite pour moi et trop je ne sais où mais vu le nombre de personnes après qui tu cours Wink tu devais trouver ton bonheur du moins je te le souhaite.

on sait donc ce qui te motive à vivre en temps que célibataire endurci et je ne me souviens même plus du coup de l'autre catégorie citée sur ce fil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:17

zabgirl a écrit:
PadMan a écrit:J'avais reçu cela, l'ayant par ailleurs utilisé plusieurs fois ici (kif-kif avec "copulation" pour être exact).

Laughing T'inquiètes, je sais que ça voit pas ou très peu mais j'ai tout mon temps...

Smile oui un beau jour viendra comme ça, avec ou sans extrapola(c)tion Wink

NB : envoies-moi un mp, j'ai envie de mieux te connaître !



oula tu vas trop vite pour moi et trop je ne sais où mais vu le nombre de personnes après qui tu cours Wink tu devais trouver ton bonheur du moins je te le souhaite.

on sait donc ce qui te motive à vivre en temps que célibataire endurci et je ne me souviens même plus du coup de l'autre catégorie citée sur ce fil

J'ai pas osé le dire Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:22

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Images?q=tbn:ANd9GcRixSd5677OoNuhQF8DD8qE_jnTZYOvqUy3HSq7j4u3TM03frl6xeGuiYfU
Nous aussi on a des besoins mesdames.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:23



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:13, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:29

Padman ne le prends pas mal mais quand je lis tes interventions, parfois tu donnes vraiment l'impression du mec qui a vraiment (trop) faim. Alors oui, les hommes ont des besoins (les femmes aussi) mais il y a des façons de procéder. Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule à l'avoir remarqué.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:43



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 16:50

PadMan a écrit:Tant mieux alors si ça peut te rassurer...

Dans la mesure où c'est toi l'auteur du fil, souhaiterais-tu que je mette à jour mes posts afin de procéder différemment voire selon ?

Ah non pas du tout, tout le monde est le bienvenu ici, je ne considère pas que c'est mon fil mais celui de tous. Chacun exprime ce qu'il veut; je voulais juste poser une petite parenthèse Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kadjagoogoo le Jeu 11 Déc 2014 - 16:54

@Traockl (pour en finir avec le hs):
Je te remercie sincèrement pour cette explicitation de ton post à mon attention exclusive. Vraiment, c'est tout bête mais j'avais trouvé ton premier post, dans sa forme et son fond, si creux et inconsistant que je doutais qu'il puisse émaner d'un zèbre. Une impression totalement infirmée par ce que tu as manifesté par la suite comme (bonne) intelligence et diplomatie dans notre échange qui a toujours su rester cordial, ce qui est tout à ton honneur - car j'avais dépassé les limites de la courtoisie. Embarassed

zabgirl a écrit:je suis donc passé par le "fion" de Traockl et le "fond" de SaltYmbanque ... mais euh...sinon...Smile
Laughing  Bravo !  Bisous

Pour le reste, j'avais lu de travers, désolé.  Non désolé
confusion:
(Par contre, tu devrais soigner tes quotes : on sait plus très bien qui dit quoi dans tes citations, du coup. Suspect  confused )

saltYmbanque a écrit:et les gens, c'est fini se prendre la tête pour "au fond il est pas si con" ?? (genre c'est un running gag quoi ... ça veut rien dire, le comique par l'absurde, chais même pas comment l'appeler quoi !!

j'ai réagi à zab disant "au fond il a raison", qui voulait, pour moi, pas dire beaucoup plus que ma phrase débile, c'était sur un ton disons gentiment taquin Smile
Merci pour cet éclaircissement ! Nan mais c'est vrai, je discerne pas quand tu fais de l'humour et quand tu n'en fais pas (sauf là, donc, où j'ai compris que tu te faisais plus sérieuse Idée ). Cela complique passablement ( hin hin ) notre communication...
Mais en fait, je ne comprends pas bien non plus zabgirl, ni Traockl, d'où certainement cette impression d'hostilité involontaire que j'ai moi-même finalement perçue, après coup. En effet, incompréhension = rejet (+/- agressif), souvent, hélas...

Le pire, c'est que l'intervention de Traockl, sauf le respect que je lui dois, m'indiffère et que je lui souhaite de trouver son bonheur comme il l'entend.  Non désolé Faut vraiment que j'aie en ce moment trop de temps à perdre pour me prendre la tête ainsi sur ce genre de vétilles - ça craint, pfff...  Pfiu

saltYmbanque a écrit:je dirais une chose: sur un tel topic, peut on faire mieux que des lapalissades ?
Pas faux... Perplexe Déjà, l'intitulé m'avait fait froid dans le dos, en le découvrant : "qu'est-ce qui vous motive à vivre ?", comme si le fait d'être célibataires endurcis ou solitaires définitifs était incompatible avec le fait d'aimer naturellement la vie. Non désolé

zabgirl a écrit:@Kadjagoogoo : mais du coup ton avis sur "Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?" où est t il ?

Merci à toi de m'inviter à me dévoiler plus encore sur ce sujet. (En fait, je l'avais déjà fait >>ici<<, par procuration, disons, en faisant quasiment des avances à un mec - alors que je suis a priori hétéro ^^'). Allez, on va tenter de "s'expliquer dans l'inexplicable", comme disait Ionesco ("Ce que l'Homme a fait de plus valable, c'est quand même de s'expliquer, et d'essayer de s'expliquer dans l'inexplicable.") :

Je suis un homme suffisamment sociable pour avoir des amis et une vie sentimentale et/ou sexuelle en pointillés, qui m'empêche de me définir comme un "solitaire définitif". Je suis donc plutôt un célibataire endurci, même si, là encore, je rechigne à adopter cette étiquette ingrate et réductrice. Car je crois viscéralement que mon avenir passera par le couple, voire le foyer, avec enfant(s). Enfin, je l'espère, quoi.
J'ai donc un profil plutôt "encourageant", de bonnes dispositions à l'endroit de la vie en communauté (surtout depuis que j'ai expérimenté la vie en colocation, qui m'a profondément ouvert l'esprit) et du couple en particulier. Mais il y a une "ombre au tableau" - d'aucuns diraient "le vice caché"  - se niche sans doute dans mon idéalisme, qui prend tantôt la forme d'un romantisme (cristallisé dans et par mon rapport à l'art, qui est ma principale "béquille" dans cette vie minée par la carence affective), tantôt celle d'une propension symptomatique à l'isolement. Un isolement choisi, comme une purge, condition sine qua non au renouvellement du désir de communication. C'est ainsi que, pour citer le poète-slammeur Souleymane Diamanka, j'apprends la convivialité dans une relative solitude : "Toi et moi, c'est l'écriture qui nous lie / C'est dans la solitude qu'on apprend la convivialité / Et tant pis pour celui qui le nie." Mais écoutez-le plutôt, c'est mieux :


Bref, je suis un homme naturellement sociable - et communicant, donc - qui est, par ailleurs, farouchement attaché à son indépendance, affective notamment. Cela n'aide pas à avoir une vie sentimentale régulière, et même les amis ne comprennent pas toujours ce repli sur soi. Un "drame" raisonnable quand on sait que cela n'empêche ni de vibrer parmi les autres, de les toucher autant qu'ils vous touchent. Mais, parfois, les gestes - d'amour, de sensualité, et même d'amitié, comme les précieuses embrassades - font cruellement défaut, et j'ai l'impression d'être la victime consentante d'un tempérament fuyant, isolationniste - un sentiment que ma situation actuelle (mis temporairement au ban du monde actif par une mesure disciplinaire injuste) n'aide pas à nuancer, au contraire. Non désolé

Zeetiquette:
Hum, mouais.  Perplexe Voilà ce que j'aurais dû mettre sur ma fiche Zeetic, qui m'aurait épargné de passer pour un crevard, un "needy" ou je-ne-sais-quel profil rédhibitoire. Je veux dire : je préfère passer pour rédhibitoire en déclarant ce que je suis et ce à quoi j'aspire vraiment (ce qui vient d'être fait ici) plutôt qu'en me montrant caricatural, conditionné dans mes réponses par un questionnaire orienté, par trop schématique et réducteur... Et puis ces maudites lectures subjectives qui ont été faites de ma fiche, bon sang ! Pfiu
Mais je me rassure en voyant l'ami PadMan, qui semble encore plus "en chien" que moi, à solliciter toutes les zébrettes qui passent à sa portée ! C'est mignon, au fond, pas méchant. Je te comprends, tu sais : je vis également ma quête amoureuse dans une certaine urgence, intranquille. Wink
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Jeu 11 Déc 2014 - 17:02



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Ven 12 Déc 2014 - 11:49

Dreamy a écrit:
zabgirl a écrit:
PadMan a écrit:J'avais reçu cela, l'ayant par ailleurs utilisé plusieurs fois ici (kif-kif avec "copulation" pour être exact).

Laughing T'inquiètes, je sais que ça voit pas ou très peu mais j'ai tout mon temps...

Smile oui un beau jour viendra comme ça, avec ou sans extrapola(c)tion Wink

NB : envoies-moi un mp, j'ai envie de mieux te connaître !



oula tu vas trop vite pour moi et trop je ne sais où mais vu le nombre de personnes après qui tu cours Wink tu devais trouver ton bonheur du moins je te le souhaite.

on sait donc ce qui te motive à vivre en temps que célibataire endurci et je ne me souviens même plus du coup de l'autre catégorie citée sur ce fil

J'ai pas osé le dire Courbette


Toujours savoir relevé et complimenter l'effort sportif chez un homme Smile et garder "la Redoute" en tête comme un site de commande "redoutable" Smile si tu as d'autres choses à dire que tu n'oses pas, n'hésites pas je suis "douée" pour la communication directe paraît il, je pratique pour conserver mon âme Very Happy romantique Smile donc si je peux aider Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Ven 12 Déc 2014 - 12:26

oh my god c'est donc le fil "célibs en dur ?"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Ven 12 Déc 2014 - 15:18



Dernière édition par 11Road le Sam 25 Avr 2015 - 16:14, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Bonne question

Message par Gianpao le Sam 27 Déc 2014 - 20:14

Rien.

Je ne suis pas motivé. J'attends de crever, le plus patiemment possible. Mes croyances me déconseillent le suicide et je ne suis pas du tout convancu que la mort constitue un soulagement. Dans le doute, je préfère continuer à en chier dans une situation que je connais déjà.

"La vie est une tartine de merde et il faut la bouffer jusqu'au bout". J'ai lu ça dans un bouquin, je sais plus lequel mais j'ai retenu l'aphorisme.

En attendant, il faut bien s'occuper, et se distraire un peu si possible.

La psychologie est un bon passe temps. Smile
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Gianpao le Sam 27 Déc 2014 - 21:33

C'était une vieille femme qui disait ça sur la tartine, dans le bouquin. Une philosophe, sans doute...
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Pola le Dim 28 Déc 2014 - 1:00

Bonne réponse

Pola

Messages : 6058
Date d'inscription : 22/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par RandomGuy le Dim 28 Déc 2014 - 7:52

Je suis célibataire depuis 5 ans, je ne sais pas si je suis endurci mais j'imagine qu'a mon âge ça fait déjà pas mal.

Et, ben je comprends pas trop la question? Il faut trouver une femme pour être motivé à vivre? Remarque, maintenant que je suis au courant, je vais essayer d'en dégotter une Laughing

J'en ai pas grand chose à péter en gros quoi. Y'a des périodes un peu creuses ou j'y pense, et puis j'oublie. Le reste du temps je fais ma p'tite vie peinard, après, motivé, j'en sais rien.

Voila.

RandomGuy

Messages : 41
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kodiak le Dim 28 Déc 2014 - 10:49

Gianpao a écrit:Rien.

Je ne suis pas motivé. J'attends de crever, le plus patiemment possible. Mes croyances me déconseillent le suicide et je ne suis pas du tout convancu que la mort constitue un soulagement. Dans le doute, je préfère continuer à en chier dans une situation que je connais déjà.

"La vie est une tartine de merde et il faut la bouffer jusqu'au bout". J'ai lu ça dans un bouquin, je sais plus lequel mais j'ai retenu l'aphorisme.

En attendant, il faut bien s'occuper, et se distraire un peu si possible.

La psychologie est un bon passe temps. Smile


Dans des périodes de doute et de lassitude, il m'arrive d'éprouver le même ressenti que le tien, en remplaçant simplement "psychologie" par "apprentissage des sciences".



Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Gianpao le Dim 28 Déc 2014 - 12:17

Bravo RandomGuy , félicitations ! Content que tu n'aie pas trop de problèmes. Tiens nous au courant de ton dégottage, parce que moi, en gros, j'en ai à péter, sinon, j'écrirais pas sur ce forum...

Voili - voilou...
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Gianpao le Dim 28 Déc 2014 - 12:31

J'aime bien les sciences aussi, Kodiak, et la psycho est souvent considérée comme une science, une science molle diront les thuriféraires de la raideur, mais une science, et humaine encore ! Je prise sans conteste l'aspect turgescent de l'astronomie, je la jalouse, un peu comme la splendide érection de la physique fondamentale... Mais je reviens toujours à mes chères sciences pendouillantes, la linguistique aussi, bien sûr... Elles sont moins flambardes, mais souvent rigolottes... study
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par RandomGuy le Dim 28 Déc 2014 - 13:30

Gianpao a écrit:Bravo RandomGuy , félicitations ! Content que tu n'aie pas trop de problèmes. Tiens nous au courant de ton dégottage, parce que moi, en gros, j'en ai à péter, sinon, j'écrirais pas sur ce forum...

Ben, heu, merci Smile

Bon courage à toi aussi. Mais si ça peut t'être utile, avec un peu de bonne volonté tout le monde peut y arriver.. Un peu de lâcher-prise et de force d'âme, le tour est joué.
C'est bien pour ça que je suis surpris par le sujet du topic.

Mon point de vue sur le célibat, c'est que c'est pas prise de tête (plutôt cool) mais ça manque de tendresse et de sexe (plutôt pas cool), forcément. Bon ben, si tu supportes pas ce manque, c'est quand même pas bien bien sorcier de pécho une souris/un mulot (Very Happy) et puis de faire ta petite affaire et puis vogue la galère.

APRES, ça manque aussi d'Amûûûr au sens noble du terme, et ça, ça se cueille pas comme les plans Q, faut bien l'dire.

J'en conclus donc que c'est l'absence d'amour qui pèse à certains. Pas le célibat en lui-même. Enfin on s'comprend quoi. ET DONC, si c'est ton cas Gianpo, alors ce que j'ai dit à propos du lâcher-prise toussa, bon ben c'est pas tellement vrai, j'admets.
N'empêche que l'amour c'est quand même pas une fin en soi, j'ai le sentiment que beaucoup de gens fantasment un peu tout le délire du couple fusionnel et tout ça... C'est un peu comme la religion, une excuse pour pas avoir à assumer/accepter qu'on naît seul, qu'on crève seul, qu'entre les 2 il se passe pas grand chose de bien bien folichon, et qu'en prime pas grand monde s'en care la fesse. C'est pourtant bien le cas.

Ben ouais les gros, c'est comme ça, faut faire avec, soyez pas des faibles! Contentez-vous de vous-même! Besoin de personne, apapeur! Elle est la la motivation Smile ROAR LIKE DA MOVAFACKIN TIGER!

Voila.

RandomGuy

Messages : 41
Date d'inscription : 11/12/2014
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Gianpao le Dim 28 Déc 2014 - 14:12

Ô maître  RandomGuy, ta lumière illumine mes ténèbres, ton immense sagesse guide mes pas chancelants sur le sentier de l'impermanence... Que mille bénédictions t'accompagnent. flower flower flower flower elephant
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kodiak le Dim 28 Déc 2014 - 17:47

RandomGuy a écrit:
Mon point de vue sur le célibat, c'est que c'est pas prise de tête (plutôt cool) mais ça manque de tendresse et de sexe (plutôt pas cool), forcément.

APRES, ça manque aussi d'Amûûûr au sens noble du terme, et ça, ça se cueille pas comme les plans Q, faut bien l'dire.

J'en conclus donc que c'est l'absence d'amour qui pèse à certains. Pas le célibat en lui-même. Enfin on s'comprend quoi.

Mon cas rentre tout à fait dans les 3 constats que tu fais :

Le célibat vécu comme situation d'autonomie me permettant de laisser libre cours à ma misanthropie casanière sans devoir rendre de comptes ni faire de concessions sur ma manière de vivre me convient dans l'ensemble.

Les aventures sans lendemain ne m'intéressent pas le moins du monde.

C'est l'absence d'amour partagé qui me manque parfois. Et ce manque prend la forme d'un vertigineux néant dont je n'entrevois aucune sortie lorsque je récapitule les "conditions" nécessaires pour que j'aime à nouveau (sachant que tout ce à quoi j'ai pu être confronté de déplaisant dans mes relations antérieures constitue dorénavant des obstacles rédhibitoires à l'éclosion de sentiments amoureux de ma part, sachant également que seule une HP + jolie + plus jeune que moi de quelques années + loyale et fidèle + douce et tendre pourra susciter ma flamme).


RandomGuy a écrit:N'empêche que l'amour c'est quand même pas une fin en soi, j'ai le sentiment que beaucoup de gens fantasment un peu tout le délire du couple fusionnel et tout ça... C'est un peu comme la religion, une excuse pour pas avoir à assumer/accepter qu'on naît seul, qu'on crève seul, qu'entre les 2 il se passe pas grand chose de bien bien folichon, et qu'en prime pas grand monde s'en care la fesse. C'est pourtant bien le cas.

Le chemin à parcourir est tout de même plus important que le départ et l'arrivée. Et même si je te concède volontiers que nous sommes seuls dans les grandes épreuves, il doit être bien agréable de parcourir la route en compagnie d'une âme aimée. Projection ? Fantasme ? Peut être bien.... L'espoir ne fait peut être pas vivre, mais imaginer une vallée verdoyante derrière une pente escarpée aide à grimper (bon, la contemplation d'une plaine poussiéreuse et aride en guise du jardin d'Eden fantasmé ne fait pas forcément du bien non plus !!
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kodiak le Dim 28 Déc 2014 - 17:51

Gianpao a écrit:J'aime bien les sciences aussi, Kodiak, et la psycho est souvent considérée comme une science, une science molle diront les thuriféraires de la raideur, mais une science, et humaine encore ! Je prise sans conteste l'aspect turgescent de l'astronomie, je la jalouse, un peu comme la splendide érection de la physique fondamentale... Mais je reviens toujours à mes chères sciences pendouillantes, la linguistique aussi, bien sûr... Elles sont moins flambardes, mais souvent rigolottes...    study


Qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse Wink Cela dit, si tu prends la peine de te pencher sur les multiples et parfois contradictoires projections que tirent les physiciens de leurs plus récentes découvertes et de leurs plus complexes théories mathématiques, tu verras que le paysage est bien plus sinueux et complexe que le phallus unidirectionnel que tu évoques.
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Gianpao le Dim 28 Déc 2014 - 21:07

Kodiak, tu es fort exigeant avec ces dames, je trouve, mais tu en as bien le droit. Pour mon cas, les femmes avec lesquelles j'ai vécu le plus longtemps n'étaient pas les plus jolies, et ce n'est pas leur déficit d'aspect décoratif qui m'a conduit à les quitter, souvent avec regrets. Et HP ou non, je crois que ce ne serait pas vraiment essentiel pour moi. Je connais des zébrettes avec lesquelles j'aimerais mieux ne rien envisager, à cause de leur petit caractère bien à elles (ce n'est donc pas une généralisation, il y a aussi des zébrettes que j'adore positivement Wink ) Quand à l'âge, c'est un peu la même chose... J'en connais de beaucoup plus jeunes que moi, et ben j'ai l'impression d'une arrière grand mère, question mentalité, et encore, de province, rurale, voire agricole, ou bourgeoisie moisie...   (Que la vaillante paysannerie française se rassure, je l'affectionne cependant). Symétriquement, il est arrivé que des femmes de mon âge, ou à peu près me paraîssent fort digne d'intérêt (Quand même exceptionnel).

En attendant, je m'occupe comme je peux en rédigeant un traité de l'esthétique, justement, Et du coté des sciences rigides, j'suis vraiment pas bon en maths mais je trouve les équations poétiques, alors des fois, je m'amuse avec des vieux trucs, par exemple pour celle de la relativité générale, si j'me gourre pas, elle donne une formule pour l'énergie, donc on peut en déduire une formule pour chacun des autres éléments intéressants de cette équation : masse, espace et temps. Ca va pas bien loin mais ça me distrait. Après, les trucs complexes comme la théorie des cordes, je verrai ça quand ça me chantera, de toute façon, je fais pas de compet'.
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kodiak le Lun 29 Déc 2014 - 9:04

Gianpao a écrit:Kodiak, tu es fort exigeant avec ces dames, je trouve, mais tu en as bien le droit. Pour mon cas, les femmes avec lesquelles j'ai vécu le plus longtemps n'étaient pas les plus jolies, et ce n'est pas leur déficit d'aspect décoratif qui m'a conduit à les quitter, souvent avec regrets. Et HP ou non, je crois que ce ne serait pas vraiment essentiel pour moi. Je connais des zébrettes avec lesquelles j'aimerais mieux ne rien envisager, à cause de leur petit caractère bien à elles (ce n'est donc pas une généralisation, il y a aussi des zébrettes que j'adore positivement Wink ) Quand à l'âge, c'est un peu la même chose... J'en connais de beaucoup plus jeunes que moi, et ben j'ai l'impression d'une arrière grand mère, question mentalité, et encore, de province, rurale, voire agricole, ou bourgeoisie moisie...   (Que la vaillante paysannerie française se rassure, je l'affectionne cependant). Symétriquement, il est arrivé que des femmes de mon âge, ou à peu près me paraîssent fort digne d'intérêt (Quand même exceptionnel).

Exigeant ? Probablement ! Honnête envers moi même ? Indubitablement !!!

Je sais pertinemment, pour avoir éprouvé ce phénomène lors de chaque relation (je n'ai jamais eu la chance de dénicher une partenaire Z), que le décalage intellectuel et cognitif engendre incompréhension, ennui et désintérêt réciproques, en même temps qu'une frustration croissante avec le temps face à ce qui apparaît comme une impossibilité, une incapacité, une incompatibilité communicationnelles. Pour préciser encore le truc, je te dirais que les sujets d'intérêt quotidiens et triviaux de mes ex m'emmerdaient tout autant que les emmerdaient mes abstractives arabesques. Et que la zone d'intersection entre icelles et moi se trouvait restreinte à la composition du prochain repas, au programme de la prochaine sortie et au compliment attendu sur leur tenue vestimentaire du moment. Bien maigre partage, je pense que tu en conviendras !!

Je sais également que mon désir sensuel ne peut être suscité que par une attraction premièrement visuelle. Ce qui restreint le panel de prétendantes potentielles suivant les deux critères que j'ai énumérés dans mon message précédent (âge et apparence extérieure). J'ai parfaitement conscience que cet état de fait peut me faire passer à côté de personnes formidables (et encore, je puis offrir auxdites personnes une amitié et une affection sincères, ce qui relativise grandement la notion de "passer à côté").

Je suis également conscient que le temps joue en ma défaveur, car à 50 ans passés il est évident que mes attraits sont en voie d'érosion progressive, alors même que mes exigences restent constantes. Je suis donc prêt à une longue traversée du désert, le dos tourné à l'oasis la plus proche qui plus est. Alors, autant arpenter cette zone aride de la manière qui me soit la plus agréable possible.


Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Missterieuze le Ven 2 Jan 2015 - 14:32

Dreamy a écrit:Bonjour/bonsoir.

J'aimerai savoir un truc. Ceux qui sont seuls depuis de longues années et qui ont des fortes chances d'y rester seuls tout le reste de la vie, comment vous faites pour vous motiver à vivre ?


Tu veux dire... qu'on n'a plus qu'à se mettre une balle ????? La question est intéressante, très intéressante même. La formulation me laisse un drôle de frisson dans le dos, me met mal à l'aise. Ce la voudrait dire que la seule motivation du monde, c'est l'autre ? C'est dépendre éternellement d'une personne ? C'est perdre son autonomie, sa liberté et de remettre son bonheur dans les mains d'un autre et le laisser en faire ce qu'il veut? Dépendre de lui /elle???

HA ! NON MERCI ! ! ! Pour moi (et il me semble que cette question demande notre opinion) il faut d'abord apprendre à être heureux seul,après, l'autre a une place.

Le second pendant de la question ....
Dreamy a écrit: qui sont seuls depuis de longues années et qui ont des fortes chances d'y rester seuls tout le reste de la vie,


Quesaco ??? Qui a plus de chance de rester seul toute sa vie ? Peut-être qu'il ne s'agit pas de chance mais de choix. D'ailleurs, si l'on considère que d'être seul ( je suppose d'ailleurs que c'est plutôt célibataire) est une mauvaise chose alors il ne s'agit pas de "chance" mais de malchance.

Cela signifierai t il aussi que si l'on est célibataire, on est seul ? Genre.... si t'as pas d'amour t'as pas de vie sociale. Il y a tellement de gens dont la vie est plus heureuse entourée d'amis qu'un amour plan plan ou l'on se caline le samedi de 22h00 à 22h30 après l'émission débile du samedi soir sur TF1, dimanche c'est poulet frites et à 16h30 c'est le biscuit de mamie ?

Seul, ça voudrait dire malheureux ?
Je ne suis (suivre) pas bien.

Derrière ma rédaction quelque peu, provocante je décris bien sûr mes choix de célibat. Cela n'est pas non plus renoncer à l'amour (qui plus est nous rend bien vivant quand il débute et quand il meurt). On peut être heureux ou malheureux avec ou sans une autre personne.

Pour finir, ce qui me motive c'est de venir lire les topics bounce Laughing






Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 50
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 16:22

Missterieuze a écrit:
Cela signifierai t il aussi que si l'on est célibataire, on est seul ? Genre.... si t'as pas d'amour t'as pas de vie sociale. Il y a tellement de gens dont la vie est plus heureuse entourée d'amis qu'un amour plan plan ou l'on se caline le samedi de 22h00 à 22h30 après l'émission débile du samedi soir sur TF1, dimanche c'est poulet frites et à 16h30 c'est le biscuit de mamie ?

C'est du vécu ou juste un fantasme ? Je ne dis rien Dent pétée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par MadMarc le Ven 2 Jan 2015 - 16:33

Je n'aime pas la maniere dont la question est formulee a la base, mais Missterieuze a deja dit ca mieux que moi...

Ce n'est pas sa reponse qui est provocante, c'est la question !

Un peu comme quelqu'un qui ecrirait "Ceux qui sont maries depuis 30 ans, qu'est-ce qui vous motive a vivre ?" Razz

Ce n'est pas parce que TU penses que c'est triste ou je-ne-sais-quoi que ca l'est necessairement pour autrui... Wink
MadMarc
MadMarc

Messages : 403
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 47
Localisation : Quelque part en Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Missterieuze le Ven 2 Jan 2015 - 17:37

Switch71 a écrit:
C'est du vécu ou juste un fantasme ? Je ne dis rien Dent pétée

Va savoir ????? si je répondais je ne m’appellerais plus missterieuze bounce
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 50
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Deedee le Ven 2 Jan 2015 - 17:47

Missterieuze a écrit:
à 16h30 c'est le biscuit de mamie ?

Est-ce une métaphore ? (demande-t-elle, un peu honteuse de sa connerie)
Laughing
Deedee
Deedee

Messages : 1916
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Missterieuze le Ven 2 Jan 2015 - 17:55

Deedee a écrit:

Est-ce une métaphore ? (demande-t-elle, un peu honteuse de sa connerie)
Laughing
... Pas le bisucit de papy, j'ai eu peur que ça dérape du coup j'ai mis mamie mais ça dérape quand même Rolling Eyes
Missterieuze
Missterieuze

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 50
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Invité le Ven 2 Jan 2015 - 23:42

l'amour de soi ça doit motiver à vivre aussi Smile ce titre ne me paraît toujours pas doux et que je n'aime vraiment pas les conclusions hâtives qui décideraient d'un définitif.
du coup version 2015, je pense que l'on doit perdre sa motivation dès que l'on se met à penser qu'on est forcément célibataires endurcis (et qui ne donneraient donc aucune envie à personne) ou tout seul condamné au couple avec la solitude jusqu'à ce que la mort nous sépare Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kodiak le Sam 3 Jan 2015 - 12:48

Missterieuze a écrit:Tu veux dire... qu'on n'a plus qu'à se mettre une balle ????? La question est intéressante, très intéressante même. La formulation me laisse un drôle de frisson dans le dos, me met mal à l'aise. Ce la voudrait dire que la seule motivation du monde, c'est l'autre ? C'est dépendre éternellement d'une personne ? C'est perdre son autonomie, sa liberté et de remettre son bonheur dans les mains d'un autre et le laisser en faire ce qu'il veut? Dépendre de lui /elle???

HA ! NON MERCI ! ! !  Pour moi (et il me semble que cette question demande notre opinion) il faut d'abord apprendre à être heureux seul,après, l'autre a une place.

Je partage ton avis sur le prérequis, la condition sine qua non, que constitue l'autonomie afin d'aborder une relation amoureuse saine car débarrassée d'une dépendance pathologique à l'autre, Mais même en ayant franchi la première étape (l'autonomie générée par une bonne estime de soi et une certaine harmonie et/ou cohérence avec soi même), la solitude peut par moments peser dans la durée. Je trouve donc la question initiale de ce fil pertinente, une vie en solo qui perdure demande de la volonté, de la richesse intérieure, de l'écoute de soi même et de la persévérance afin de ne pas être génératrice de déséquilibres affectifs et psychiques. Bref, de bonnes motivations endogènes.


Missterieuze a écrit:Cela signifierai t il aussi que si l'on est célibataire, on est seul ? Genre.... si t'as pas d'amour t'as pas de vie sociale. Il y a tellement de gens dont la vie est plus heureuse entourée d'amis qu'un amour plan plan ou l'on se caline le samedi de 22h00 à 22h30 après l'émission débile du samedi soir sur TF1, dimanche c'est poulet frites et à 16h30 c'est le biscuit de mamie ?

Seul, ça voudrait dire malheureux ?
Je ne suis (suivre) pas bien.

Ce paragraphe m'a fait sourire, en me remémorant un sketch de Groland (introuvable sur la toile, merci C+ qui est devenue d'une jalousie pathologique sur ses copyrights) dans lequel deux braves ménagères se lassaient de leurs maris respectifs dont l'un rotait sur son fauteuil devant un match de foot suite à ses saturnales et vespérales libations, et l'autre flatulait à qui mieux mieux sur son canapé. Elles finissaient par divorcer, pour se retrouver enfin avec l'ex-mari respectif de chacune, et s'émerveillaient du changement d'ambiance sonore intervenu dans leur nouveau couple Razz

Blague à part, la source de la lassitude n'est elle pas davantage à chercher dans la banalité que revêt un conjoint que l'on voit peu à peu se revêtir de grisaille, dans l'impression de décalage irrémédiable et d'incompréhension mutuelle qui s'installe, dans la lecture des trajectoires irrémédiablement divergentes que connaissent les deux partenaires, plutôt que dans des répétitions quotidiennes difficiles à éviter IRL ?






[/quote]
Kodiak
Kodiak

Messages : 1903
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 56
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Le biscuit de mamie !

Message par Gianpao le Sam 3 Jan 2015 - 22:57

Switch71 a écrit:
Missterieuze a écrit:
Cela signifierai t il aussi que si l'on est célibataire, on est seul ? Genre.... si t'as pas d'amour t'as pas de vie sociale. Il y a tellement de gens dont la vie est plus heureuse entourée d'amis qu'un amour plan plan ou l'on se caline le samedi de 22h00 à 22h30 après l'émission débile du samedi soir sur TF1, dimanche c'est poulet frites et à 16h30 c'est le biscuit de mamie ?

C'est du vécu ou juste un fantasme ? Je ne dis rien Dent pétée

Ahhh, le câlin du samedi soir ... , L'émission de TF1,.. Le poulet - frites du dimanche... Et le biscuit de mamie, c'est trop beau... Je bave... Le rêve...
Gianpao
Gianpao

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 56
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par régalégal le Dim 8 Fév 2015 - 15:31

Alexandre a écrit:Vous pensez que les femmes ont l'exclusivité de cette situation et de cette souffrance ?

Apprendre à avoir besoin des autres, ça sert précisément à ne plus souffrir quand ce besoin n'est pas satisfait. Le besoin "de l'Autre" avec un "A" ou "des autres" est inscrit en nous. C'est ainsi depuis longtemps et je pense que ça va le rester pendant un petit bout de temps, ne serait-ce que parce que l'instinct de reproduction est encore le premier instinct de toute créature animale (n'en déplaise aux plus féroces des féministes qui rêvent de technologies cybernétiques pour les libérer du "joug phallique", mais cela est une autre question...). Et cette conscience (qui nous sert au passage à nous targuer de notre supériorité dans le monde animal) ajoute une sacré couche "culturelle" qui n'arrange rien vis-à-vis de ce besoin...

Devant cette souffrance, comme devant toutes les autres, l'individu adopte diverses stratégies, dont l'une consiste à dire : "plus jamais ça" ! Comment me débarrasser de la souffrance que je ressens lorsque l'Autre tant attendu n'est pas là ? Bah c'est bien simple, pardi ! Suffit de ne plus avoir besoin de l'Autre. Et hop Very Happy ! C'est le célèbre : "Docteur, docteur, j'ai mal au bras." "Ne vous inquiétez pas, quand on vous l'aura coupé, vous ne ressentirez plus jamais cette douleur-là."

Alors oui, je persiste : plutôt que chercher à me couper le bras pour ne plus ressentir une douleur (il faudrait remplacer l'organe cité par le cœur...), je crois préférable de chercher à apprendre pourquoi j'ai cette douleur, ce qui me permettra - peut-être - de ne plus souffrir. Quand j'aurais appris à avoir besoin des autres, des femmes en l'occurrence, et que ce ne sera plus la foire d'empoigne dans mon cerveau entre mes attentes inconscientes, mes désirs rêvés, mes fantasmes et Cie, alors j'ai espoir que ça aille bien mieux. Very Happy

...Qu' est-ce qui pourrait sauver l' amour ?
Et comment retrouver le goût de la vie
Qui pourra remplacer le besoin par l' envie, Ah, ah
... Balavoine
régalégal
régalégal

Messages : 225
Date d'inscription : 13/03/2011
Age : 45
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ? - Page 4 Empty Re: Les célibataires endurcis ou les solitaires définitifs, qu'est-ce qui vous motive à vivre ?

Message par Kadjagoogoo le Ven 13 Fév 2015 - 15:27

elnumaem a écrit:( Pour quelqu'un qui vit très mal l'intrusion du sexe opposé, celui-ci souillerait avec trop d'évidence la substance de ses rêves. Folie d'une attente providentielle qui crispe tout bonheur à l'idée même d'une volupté nouvelle. )

On peut être seul et tenir en vie vers un idéal que l'on n'a plus la force d'éprouver.

Pour simplifier, un tel homme aime tellement la femme, qu'en approcher un exemplaire repousse toute velléité de poursuite sentimentale.

Donc, rien ne change sinon l'absence de concrétude. Et la toute puissance que concède le renoncement à la concession.
J'ignore quel rôle cette belle intransigeance aura finalement joué dans le désespoir fatal de l'auteur idéaliste de ce post puissant (il nous a quittés récemment), mais je pense à cela, en écho :
Miguel de Unamuno a écrit:Le pire n'est pas de ne pas être aimé, de ne pas pouvoir être aimé ; le pire est de ne pas pouvoir aimer.

Pour compléter une réponse que j'avais précédemment faite ici, je dirais que ce qui me fait "tenir", c'est que je n'ai pas renoncé à cette chimère : trouver la partenaire idoine, avec je coïnciderais sincèrement, avec qui je pourrais être enfin moi-même, m'assumer complètement, créer la synergie dans la joie, me surmonter grâce à elle et réciproquement.
Dans cette expectative, j'apprends à mourir (je philosophe).
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum