Epuisement intellectuel et Flow

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Epuisement intellectuel et Flow

Message par Bibo le Ven 19 Sep 2014 - 13:49

Ce sont deux sensations que je recherche, pas nécessairement dans les même situations, sans forcément qu'elles soient les conséquences l'une de l'autre. Je vois ça comme un idéal à atteindre. C'est une sorte de jouissance, lorsque cela survient.

Épuisement intellectuel :
Il m'apaise en général, je me sens calme et au ralentit, presque heureux. C'est une sensation qui est proche de celle de l'ivresse, une vraie fatigue profonde.

Flow :
Il s'agit de ses moments où lorsque vous vous plongez dans un sujet/une activité, vous perdez la notion du temps, vous oubliez le contexte et le reste. Ne persiste que l'objet d’intérêt. Le plaisir vient après coup, lors de la remémoration de ses moments, où au sortir de ce moment, lors de la réouverture sur ce qui nous entoure.
http://www.zebrascrossing.net/t17025-le-flow?highlight=Flow
http://www.zebrascrossing.net/t1942-l-etat-de-flux-flow?highlight=Flow
http://www.zebrascrossing.net/t17311-go-with-the-flow?highlight=Flow

Je les vis comme cela, et vous ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par hop! le Mer 24 Sep 2014 - 22:19

Ce que tu appels flow moi je l'appelle trance.

Je n'arrive à accéder à cet état uniquement dans des situations de réalisation "artistique". Musique, film, peinture...
La première fois a été un montage d'un voyage à l'étranger, les images me ramenaient aux sensations que je n'avais pas eu sur le moment à cause de cet incapacité à vivre le temps présent.
Travail d'une nuit blanche sans pause et une dead line imposée par mon binôme qui avait besoin du film pour le lendemain.

Super souvenir de ça, une impression très étrange, des rires nerveux, une euphorie totale, l'impression que l'ordinateur n'allait pas assez vite et que je pouvais aller encore plus vite. Après avoir terminé j'ai dormi une heure ou deux et mon cerveau a corrigé les erreurs de montage. Au réveil, j'ai sauté sur le clavier et j'ai finalisé le projet. Il n'y avait plus rien autour de moi, je faisais corps avec la machine. Un grand sentiment de maitrise que je n'ai pas dans "la vie réelle".  No

A ce jour je n'ai pas eu l'occasion de revivre cette expérience aussi fort mais on me paie pour cette activité.
Very Happy

hop!
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 193
Date d'inscription : 05/09/2014
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par la conscience universel le Mer 24 Sep 2014 - 23:53

Je vous remercierai jamais assez, car j'avais peur d'en parler, car c'est une sensation peu commune des frissons très intense comme si on s'abandonner tout entier a une pensée.

Je ne considère pas sa comme ça, je l'appelle la transcendance, car pour moi, j'ai l'impression de n'être plus humain d'être meilleur comme si j'étais humain, mais que je pense très vite à des choses que je n'aurais jamais pensées, je ressens une curiosité phénoménale, je ressens tout et rien a la fois tout ce mélange, mais je ne ressens rien de tout ça.


J'avoue avoir pleuré âpres être redescendu ce qui est très rare dans mon cas tellement j'étais désemparé pendant que j'étais dans cet état, je ne m'en rendais pas compte, mais j'écrivais et ça m'a stupéfait ce que j'ai écrit.
Je peux en parler de cette sensation, mais je ne peux pas savoir ce que j'ai pensé juste je peux me souvenir de bribes et surtout du sentiment ressenti ça m'est arrivé entre 10 et 30 fois, je ne les compte-pas par peur de savoir quand pourrais être le prochain, mais j'essaie quand même de le ré atteindre, mais son fait 8 mois que ça ne m'est pas arrivé et ça me désole de moi-même comme si j'avais plus foi en l'humanité et que j'étais obsédé par ressentir à nouveau cet état de conscience du fait que je suis devenu très renfermer, car je vois que me amis proche chez moi, je sors très rarement et je ne vois que la médiocrité chez les simples personnes alors que je ne devrais pas, j'ai perdu une des choses qu'il faut protéger.


Je l'ai atteint en écoutant de la musique en évadant mes pensées qui se concentrer sur le spectacle que l'univers m'a offert en pleine nuit quand les étoiles sont rayonnantes, c'est comme ça que je l'ai ressenti la fois la plus puissante j'y suis resté 20 minutes dans cet état, mais pourtant, j'avais l'impression que le temps avait passée des semaines.


Bref désolé des fautes, je me suis empressé d'écrire ce que je pensais au plaisir d'en discuter ça a permis un peu de vider mon sac ^^


Dernière édition par la conscience universel le Lun 2 Mar 2015 - 6:06, édité 1 fois

la conscience universel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 08/07/2014
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par la conscience universel le Jeu 25 Sep 2014 - 0:07

Et j'ai une théorie sur cet état nous zèbre avons des capacités plus élargies que beaucoup de gens et imaginons que cette sensation soit un but à atteindre, mais que nous avons une source d'énergie en nous qui s'épuise quand on atteint cet état a une vitesse énorme alors comment récupérer après ?


Dernière édition par la conscience universel le Lun 2 Mar 2015 - 6:01, édité 1 fois

la conscience universel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 08/07/2014
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par ErikFromFrance le Jeu 25 Sep 2014 - 1:41

L'extase, c'est surtout quand le "flow" m'a permis d'accomplir qqch. Donc c'est la satisfaction d'avoir terminé une tâche et de pouvoir tourner la page et de savoir que je n'aurai pas à y retourner. Mais l'épuisement intellectuel, c'est la lose. Ca me donne l'impression de devenir handicapé mental.

Lorsque je travaille, c'est habituellement en open-space donc bruyant. Du coup, le flow est plus facile à atteindre en mettant du bruit blanc dans mes oreilles.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Bibo le Sam 27 Sep 2014 - 14:16

ErikFromFrance a écrit:Du coup, le flow est plus facile à atteindre en mettant du bruit blanc dans mes oreilles.

Par "bruit blanc" tu veux "bruit ambiant" ou "bruit de fond" ou ? En quoi cela t'aide ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Bibo le Sam 27 Sep 2014 - 14:17

la conscience universel a écrit:Et j'ai une théorie sur cette état nous zèbre avons des capacités plus élargi que beaucoup de gens et imaginons que cette sensation soit un but a atteindre mais que nous avons une source d'énergie en nous qui s'épuise quand on atteint cette état a une vitesse énorme alors comment récupèrer après ?

Je ne comprends pas.
Tu peux utiliser la fonction "éditer" pour corriger tes fautes de syntaxe et d'orthographe. C'est impossible à lire.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Bibo le Sam 27 Sep 2014 - 14:18

hop! a écrit:
A ce jour je n'ai pas eu l'occasion de revivre cette expérience aussi fort mais on me paie pour cette activité.
Very Happy

As tu essayé de recréer les même conditions ?

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 14:44

Bibo a écrit:
la conscience universel a écrit:Et j'ai une théorie sur cette état : nous, zèbres, avons des capacités plus élargies que beaucoup de gens. Imaginons que cette sensation soit un but à atteindre, mais que nous ayons une source d'énergie en nous qui s'épuise quand on atteint cet état, et cela à une vitesse énorme. Comment, le cas échéant, récupèrer après ?

Je ne comprends pas.
Tu peux utiliser la fonction "éditer" pour corriger tes fautes de syntaxe et d'orthographe. C'est impossible à lire.
C tré lisib. g ajouté la ponctu

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Invité le Sam 27 Sep 2014 - 14:47

Je ne sais pas comment vous supportez votre secte de pédants. Le parallèle avec les enfants indigo rend la chose très claire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par ErikFromFrance le Dim 28 Sep 2014 - 23:43

Bibo a écrit:
ErikFromFrance a écrit:Du coup, le flow est plus facile à atteindre en mettant du bruit blanc dans mes oreilles.

Par "bruit blanc" tu veux "bruit ambiant" ou "bruit de fond" ou ? En quoi cela t'aide ?
Par "bruit blanc", je veux dire... "bruit blanc". C'est un signal audio dont la densité spectrale est uniforme (autant que faire se peut) dans la plage de fréquences concernée.

Si tu vois ce que c'est que "la neige à la télévision", c'est toujours accompagné d'un son qui fait "pschhhhhh". C'est du bruit blanc.

Si tu veux tester, j'ai un fichier mp3 de bruit blanc dispo en téléchargement : https://www.dropbox.com/s/mgcqngs8nytv883/whitenoise_15minutes.mp3

Au tout début, ça fait bizarre de se mettre ça au casque, et il faut un peu de temps pour s'y habituer. Mais précisément parce que c'est du bruit blanc (avec une densité spectrale uniforme), ça bloque tous les bruits susceptibles de nous distraire, et ça aide à se concentrer.

Les gens qui souhaitent se générer du bruit blanc (et l'exporter en mp3) d'une durée et d'une qualité supérieure au fichier que j'ai indiqué ci-dessus, peuvent le faire avec l'application "audacity portable" (qu'on trouve sur "portableapps.com") en faisant simplement "generate => noise".

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par la conscience universel le Lun 2 Mar 2015 - 6:00

Invité a écrit:Je ne sais pas comment vous supportez votre secte de pédants. Le parallèle avec les enfants indigo rend la chose très claire.

Indigo absolument, secte absolument pas

la conscience universel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 08/07/2014
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par la conscience universel le Lun 2 Mar 2015 - 6:02

Bibo a écrit:
la conscience universel a écrit:Et j'ai une théorie sur cette état nous zèbre avons des capacités plus élargi que beaucoup de gens et imaginons que cette sensation soit un but a atteindre mais que nous avons une source d'énergie en nous qui s'épuise quand on atteint cette état a une vitesse énorme alors comment récupèrer après ?

Je ne comprends pas.
Tu peux utiliser la fonction "éditer" pour corriger tes fautes de syntaxe et d'orthographe. C'est impossible à lire.

Sans doute est-ce plus clair désormais ?

la conscience universel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 08/07/2014
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Sérendipité le Mar 3 Mar 2015 - 13:13

ErikFromFrance a écrit:Si tu veux tester, j'ai un fichier mp3 de bruit blanc dispo en téléchargement :
Merci pour ce bruit blanc. Je savais pas que ce bruit avait un nom.
Je me suis permise de le télécharger et de l'essayer.
Cela a fonctionné et j'ai réussi à faire un travail productif. Certes pas pendant les 15 minutes d'affilées, pourtant j'ai réussi à me concentrer au moins 10 minutes grâce à ce bruit.
Je vais de ce pas inter-couper mes playlist boulot toutes les 10mnes avec ce bruit blanc, qui sait peut-être que cela me rendra plus productive sur la durée.

Pour participer à ce sujet.
J'ai des périodes hypnotiques (que vous appelez "flow", "transe", "transcendance"), je l'appelle "être dans ma bulle". Elles peuvent durer plusieurs jours (3j maxi) et il est difficile qu'une personne extérieur puisse m'y sortir.
Petite, je contrôlais pas ces périodes, et cela agacé mon entourage. Maintenant, j'essaie (surtout quand je pars dans un sujet que j'affectionne tout particulièrement) de me mettre en bulle quand je sais que j'ai du temps de solitude (<- comprendre par là, aucune visite, pas de taf, pas de vie sociale, en gros) devant moi.
Bon cet exemple c'est pour mes grandes embardées, car mes "bulles" peuvent durer quelques heures.
Les sujets imprévus lançaient au hasard des rencontres et qui piquent ma curiosité sont mes grands fléaux, car j'aime connaître/apprendre tout, tout de suite, je suis assez impatiente (faut que je travaille encore là-dessus).

Je n'ai pas encore vécu d'épuisement intellectuel, ou alors je n'en ai pas eu cure.
Je vais suivre ce fil pour connaître vos 'tites astuces (et égoïstement me sentir moins seule)...

Sérendipité
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 345
Date d'inscription : 26/02/2015
Age : 35
Localisation : Dans la Ville Rose

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par la conscience universel le Jeu 5 Mar 2015 - 21:11

Tout simplement aussi quand une musique plaît à notre cerveau des impulsions nerveuses créé des frissons principalement dans le bas du dos et les bras et ça s'expant sur le rythme et plus tu te laisses allez plus vite ça va allez, mais pas qu'avec la musique la transcendance s'active dans tous les domaines où tu es relaxé et inspiré ton cerveau décuple tout son cortex durant un laps de temps qui de souvenir était magique et surtout impressionnant

la conscience universel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 08/07/2014
Localisation : Limoges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Hugues le Ven 6 Mar 2015 - 1:36

Parfois aussi je ressens une sensation étrange comme si je venais de découvrir que je n'étais pas seul au monde, que je voyais le jour pour la première fois et je suis émerveillé de tout ce qui est possible de faire, possible d'apprendre, possible de partager, le monde qui t'entour n'a plus d'intérêt car tu en découvre un autre.

Ton état de conscience change, ton rythme cardiaque s'accélère, ton corp réagit comme a l'adrénaline.

En suite oué ce n'est plus souvent que ca arrive chez moi, mon cerveau en demande toujours plus pour être contenté

Hugues
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 25/08/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Noumenie Dysnomie le Ven 6 Mar 2015 - 5:38

Coucou Bibo Very Happy


Alors, l'épuisement intellectuelle, je l'obtiens de deux façons.
L'une plus profitable que l'autre mais aussi plutôt rare.

Donc, la première qui est cool, c'est de discuter pendant des heures avec quelqu'un qui a un cerveau qui fonctionne bien et qui est bien rempli et qui se pose ou te pose des questions complexes. Bref, tout le contraire du small talk habituel. Et ça devient très rare.
A la fin, je suis hyper joyeuse et en forme, mais je me sens un peu lessivée, parce que justement, ça devient un exercice trop rare et précieux. Mais j'ai le smile tout le reste de la journée (sauf si le karma s'en mêle What a Face )
La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était ce mois ci, un mec sympa, le temps pas passé vite bien qu'on ait passé 6h à discuter. Et la fois d'avant, c'était en août... Rare comme dit plus tôt... Trop.

L'autre, bien moins agréable, c'est son strict opposé. Fréquenter des gens trop cons ou juste inintéressants m'épuise et très vite. Mentalement et physiquement. Outre un peu de phobie sociale, j'éprouve le grand besoin de recharger mes batteries après cet exercice de haut vol.


Pour le Flow, également, je l'appelle "transe"
J'éprouve ça principalement pour le dessin, où la lecture. Un peu comme Hop.
Quand j'ai du mal à focus, j'utilise aussi une musique, que je met en boucle. Généralement, c'est celle ci : http://youtu.be/a7hBUL9kk1Y (pourquoi elle spécifiquement ? J'en sais rien)
A la longue, comme l'ont dit les autres, ça fait comme du bruit blanc, je ne l'entends plus, et je perds le fil du temps et je bosse bien, lonteeemps Smile

Par contre, je n'ai pas de délire du genre "olala je reviens au monde normal, c'est trop cool ou trop horrible". Juste, je tique parce que "ah, tiens, il était 10h du mat, là il est 3h du mat, okay...", puis je vaque à mes occupations et me rappelle (puisque j'oublie) que j'ai des besoins primaire à combler.

Je n'éprouve pas spécialement de plaisir, je suis plutot généralement ultra calme et "vide" (vide que j'ai appris à faire) en toute chose "routiniere". Je ne m'anime que s'il y a du social dans l'air.
C'est donc ultra dur voire impossible de me faire bondir de joie/tristesse/me surprendre.
La rage, c'est autre chose What a Face Toujours en tache de fond.

J'ai essayé le bruit blanc dont parle Eric, y a 7ans en gros, c'était super mode d'écouter des trucs du genre, ou des fréquences, des trucs de relaxations un peu plus spécifiques. Mais ça me pompe l'air.
Now la mode est aux trucs de chuchotements, ça me fait encore plus péter un cable Very Happy
J'ai besoin de dissonances et d'un minimum de rythme/mélodie. Je pense que ça me permet de me synchro aussi pour la respiration (puisque ça aussi, j'oublie hein)

Noumenie Dysnomie
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1406
Date d'inscription : 27/08/2012
Age : 25
Localisation : Dans le <3 de Bibo :v

http://www.noumenie.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epuisement intellectuel et Flow

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:24


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum