Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 28 Oct 2014 - 13:59

Faut qu'on te dise, Moaï, y'a un débile qui a essayé de te plagier.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Mar 28 Oct 2014 - 14:03

Sahana a écrit:Faut qu'on te dise, Moaï, y'a un débile qui a essayé de te plagier.

sauvons les âmes perdues.

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 28 Oct 2014 - 14:12

Hein quoi comment ça on me plagie pas on fait que vagir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Mar 28 Oct 2014 - 14:17

as ton humble avis elle cause de l'usurpation ou de débilitos ? tu me diras c'est la même personne derrière tout ça !!

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 28 Oct 2014 - 14:21

Le jour est proche ils comprendront ce à quoi tu t'amuses, vile conasse inepte,
juste bonne à cloner et péter.
Fatigué là, je vais lire Kodiak, dont la prose si belle fait des étincelles.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Mar 28 Oct 2014 - 14:53

Moaï, Uccen a écrit:Le jour est proche ils comprendront ce à quoi tu t'amuses, vile conasse inepte,
juste bonne à cloner et péter.
Fatigué là, je vais lire Kodiak, dont la prose si belle fait des étincelles.

Amour

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mar 28 Oct 2014 - 15:02

à peine (adv.)

faiblement, guère, imperceptiblement, juste, médiocrement, minimalement, péniblement, peu, vaguement


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mer 29 Oct 2014 - 0:08

Petit extrait d'un ouvrage capital.

L'ouvrage sur ebook : Conseils maternels ou manuel pour les jeunes filles, les épouses, les mères et le maitresses de maison. 1825.

La femme est faite pour plier, pour se soumettre, et c'est dans cette force de résignation que gît sa grande, sa véritable force.
Une femme impérieuse, menaçante, qui veut tout obtenir par la force, qui ne se plait que dans sa sphère d'activité étendue, et cherche à être vue et applaudie, est autant hors de sa véritable place que l'homme faible, timide, craintif, qui circonscrit sa sphère d'activité dans le cercle domestique, et se perd dans les détails de la maison.
Le femme n'est pas destinée à être ce qu'on appelle proprement un penseur.
Elle est plutôt appelée à pressentir la vérité, à la saisir par le sentiment, sans avoir besoin pour cela de longs raisonnements et de profondes recherches. Tout agit sur elle avec la rapidité de l'éclair, et lui fait une impression qui n'est pas moins juste, quoiqu'elle ne sache pas se rendre compte de la manière dont cette impression lui est venue. La certitude qu'elle en a lui garantit la justesse, et bien mieux que ne le feroient une longue suite de raisonnements.

Conseils maternels ou manuel pour les jeunes filles, les épouses, les mères et le maitresses de maison. 1825.

Ce qui m'intéresse dans cet extrait c'est qu'il semble montrer qu'il y a deux siècles, les femmes étaient comparables à nos compagnes modernes, dans leur tendance, dans leur génie intuitif.

Les recommandations qui sont délivrées sont respectables en ce sens qu'elle sont le témoin du souhait de préserver ces capacités féminines, et de les élever dans le meilleur sens de l'époque.
Notre époque a pour les femmes d'autres aspirations. Les femmes se veulent d'autres aspirations. Ce qui m'interroge le plus, c'est que derrière le discours officiel, la nature féminine ne semble pas avoir fondamentalement évoluée, elle subit des contraintes dépendantes de chaque époque.

La question subversive est de se demander si en suivant les recommandations de plus de deux siècles, certaines difficultés à être une femme aujourd'hui ne saurait en tirer meilleur avantage qu'en suivant la tyrannie de l'époque moderne.


Dernière édition par Numero6 le Mer 29 Oct 2014 - 0:11, édité 1 fois

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5562
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 0:10

, dans leur génie intuitif.
Intuitives réceptives !!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mer 29 Oct 2014 - 0:23

Mis En Pate Ugly Brat a écrit:
, dans leur génie intuitif.
Intuitives réceptives !!!

J'ai trouvé ce livre plus ambitieux et plus respectueux des femmes que beaucoup d'ouvrages de psychologie actuelle, soucieux de répéter à l'infini le rôle imposé aux femmes dans une société de production et de consommation.

Ne serait-ce que de reconnaitre aux femmes des capacités spécifiques qui resteront toujours des erzatz entre les mains des hommes.

Se libérer de la tyrannie néfaste du féminisme devrait commencer par remettre en exergue les qualités féminines et maternelles, déclassées socialement au profit de l'activité professionnelle.

Le débat est ouvert, les femmes de 1825 étaient-elles moins exigeantes, moins tentés par un engagement professionnelle de leurs capacités ?

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5562
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Kass le Mer 29 Oct 2014 - 10:00

Ne permettez pas à votre imagination de s'épancher, ni verbalement, ni par écrit. Point de journal, point de méditations sentimentales. Aucune peinture ou représentation d'un idéal. (...) L'oisiveté, des amies exaltées et une certaine psychologie à la mode qui énerve la force de volonté et feront volontiers de l'homme une simple machine, voudront vous persuader que cela est impossible, que nous sommes bien les maîtres de nos actions, mais non de nos pensées.

... Rolling Eyes

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4708
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Mer 29 Oct 2014 - 10:10

Les femmes ont peut être, dans une certaine majorité, une intelligence plus reliée au monde réel...
Les petites filles étant plus intelligentes que les petits garçons, pourquoi cela ne continuerait-il pas dans l'âge ? ^^

Tout agit sur elle avec la rapidité de l'éclair, et lui fait une impression qui n'est pas moins juste, quoiqu'elle ne sache pas se rendre compte de la manière dont cette impression lui est venue. La certitude qu'elle en a lui garantit la justesse, et bien mieux que ne le feraient une longue suite de raisonnements.

Attention numéro 6 de ne pas tomber dans le procès d'intention :"la tyrannie néfaste du féminisme"
Il n'y a pas qu'un seul féminisme, tu aurais pu le constater !

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 10:41

Bande de chbebs.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Mer 29 Oct 2014 - 11:35

Moaï, Uccen a écrit:Bande de chbebs.

va te faire chbebser toi même !

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 11:56

Je me tout moi-même, alors, la belle affaire...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 14:41

les femmes de 1825 étaient-elles moins exigeantes, moins tentées par un engagement professionnelle de leurs capacités

En 1825, l'intelligence de la grande majorité des femmes ne pouvaient être qu'intuitive. Il leur manquait l'instruction donc le savoir pour pouvoir en faire usage.
C'est d'ailleurs assez flippant de constater que l'instruction mixte ne date que de 1976.
Pourquoi empêcher l'accès du savoir aux femmes ?
En France les femmes ont du attendre 30 ans de plus que les autres européennes pour avoir le droit de vote.
Et pis elles étaient moins mis en lumière que les hommes mais rien ne dit que ce n'était pas elles qui tiraient les ficelles, les hommes étaient et sont toujours très sensibles aux arguments des femmes quand ils sont amoureux.

Je ne suis pas féministe, ni anti-feministe, je ne connais pas assez leur revendications pour prendre parti.
Donc c'est en tant que femme que je te lis.
Bien sur, cet extrait m'a fait bondir, obligé, tu aimes bien nous provoquer pour nous faire réfléchir.
Ça m'a fait marrer aussi parce que j'avais l'image d'Olga, mon ancienne propriétaire, 1m70, 80 kg, un visage dur et une voix ferme, et son mari, 1m60 et 50 kg, il ressemblait à Simplet.
Et les deux ensemble c'était un vrai sketch. C'est clairement elle qui portait la culotte.

Avons-nous toutes envie de faire une superbe carrière, d'être reconnu socialement. Ou voulons nous être mère au foyer et construire une famille stable et épanouie. Ou bien souhaiterions nous un peu des deux ? Une vie sociale et professionnelle riche couplé une belle famille équilibrée ? Avons nous ce choix aujourd'hui ? Oui on nous en donne la possibilité matérielle, allocation parentale, mise en place de crèche etc

Si l'homme aujourd'hui doit construire son rôle dans une société qui se féminise, la femme le doit aussi.
La carriériste et la mère au foyer sont montrés du doigt. Le choix n'est pas anondin, les jugements sont présents.
Alors chacune compose en fonction de son ambition de vie, mais doit se justifier.
Un exemple: à la naissance de mon 2eme enfant, j'ai repris le travail à ses 4 mois, choix personnelle de continuer mon activité salariée, envie d'avoir une vie sociale et intellectuelle. Critiques de ma mère et ma belle-mère, autre génération.
J'ai allaité ma fille jusqu'à ses 4 ans, choix personnel soutenu par mon mari, ma fille était diversifiée depuis ses 4 mois, elle grandissait normalement, j'avais repris le travail. Alors qui ça gênait ?
Donc peu de monde le savait. Parfois j'ai eu droit à "tu continues quand même pas à l'allaiter ?" (genre je vais en faire une retardée Wink).

Mes choix sont raisonnés, ils m'appartiennent. Je suis contente de vivre dans une époque ou je peux choisir, même si je dois me justifier.

''Les hommes pensent, les femmes sentent''.

Numero6, si je t'ai bien compris, les femmes pour être heureuses devraient être plus en harmonie avec leur nature profonde ? C'est quoi leur nature intrinsèque en fait ?

Il est admis que les femmes sont plus investis dans le domaine émotionnel par rapport aux hommes, qu’elles soient ou non surdouées. Il en va de même pour la sensualité. Les hommes seraient plus compétents au niveau des domaines intellectuel, imaginatif et psychomoteur.
Selon des études sociologiques (source), les différences entre les genres sont attribuées à la socialisation des rôles sexuels : la société pousse les hommes à développer leurs capacités intellectuelles et psychomotrices, tandis que les femmes sont tenues d’inhiber de telles capacités. De même, la femme est socialement poussée à exprimer sa sensualité, alors que l’homme se doit de la cacher.
Les lesbiennes investiraient les 5 domaines et auraient des scores intellectuelles plus élevés que les hétéros (moins d'attente sociétale ?)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 15:04


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 21:12

Jordan a écrit:J'ai allaité ma fille jusqu'à ses 4 ans, choix personnel soutenu par mon mari, ma fille était diversifiée depuis ses 4 mois, elle grandissait normalement, j'avais repris le travail. Alors qui ça gênait ?
Donc peu de monde le savait. Parfois j'ai eu droit à "tu continues quand même pas à l'allaiter ?" (genre je vais en faire une retardée Wink).



Oui mais ça c'est simplement un manque d'information, c'est à force d'écouter Rufo, quoi. (ou Badinter, au choix.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 21:38

Ou la ça date de bien plus longtemps ma pauvre dame. Ça date des premiers laits industriels. Ma grand-mère n'a allaité ses 6 enfants que 3 mois (chacun) ma mère pareil. Le lait en poudre était considéré plus riche et plus adapté aux nourrissons après cet âge. Je ne suis pas pro-allaitement, chacune doit avoir la liberté de son choix, mais tu as raison Sahana, une bonne information sur les techniques de démarrage c'est indispensable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Invité le Mer 29 Oct 2014 - 21:57

Ah oui, c'est vrai, la folie des laits industriels et du biberon, j'oubliais..la soi-disant libération des femmes.


Moi non plus, pas pro-allaitement, chacune fait ce qu'elle veut, mais pour faire ce qu'on veut, encore faut-il savoir ce qu'on fait.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Mer 29 Oct 2014 - 23:58

Jordan Sulli said "Numero6, si je t'ai bien compris, les femmes pour être heureuses devraient être plus en harmonie avec leur nature profonde ? C'est quoi leur nature intrinsèque en fait ?"

Ah je n'en ai pas la moindre idée de la nature profonde des femmes. Je n'ai mis ce texte que parce qu'il montrait qu'il y a presque deux siècles les femmes avaient les mêmes aspirations qu'à l'époque actuelle. Je n'allais pas vous recopier tout le bouquin, mais si cet ouvrage tentent d'orienter les femmes vers leur rôle de femme au foyer, c'est bien qu'au début du 19° siècle un grand nombre de femme avaient envie d'autre chose.
Il y a tout un chapitre consacré notamment aux femmes plus attirées par la connaissance et la fréquentation des sachants que par l'allaitement au sein. Wink

C'est une de mes marottes, j'aime bien l'idée que nous avons une représentation historique fausse qui place l'époque actuelle au sommet de la pyramide. C'est toujours instructif de constater qu'en voyageant dans l'espace ou le temps, on peut constater que les êtres humains changent assez peu. Je trouve que c'est une incitation à reconsidérer non seulement notre représentation des temps passés, mais aussi à relativiser ce que nous prenons pour des manifestations de la modernité... qui existaient déjà deux siècles plus tôt.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5562
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Numero6 le Jeu 30 Oct 2014 - 0:02

Jordan, tu pourrais en dire quelques mots de la nature profonde des femmes ? Venant d'une femme, ça prendrait plus de relief que si je faisais semblant d'y comprendre quelque chose.

Numero6
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5562
Date d'inscription : 15/12/2012
Age : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Jeu 30 Oct 2014 - 9:26

la soluce:

pis pour l'allaitement qu'elle chienlit ce truc ! ok c'est bon pour les anticorps, gratos pour le portefeuille et gratifiant de pouvoir nourrir son mioche mais c'est chiiiiiiiannt !! et ça fait maaaaallll !

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Jeu 30 Oct 2014 - 9:27


Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Patate le Jeu 30 Oct 2014 - 9:28


Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7622
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je ne suis pas un HQI, je suis un homme libre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:04


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 38 sur 40 Précédent  1 ... 20 ... 37, 38, 39, 40  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum