Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Patate le Lun 27 Oct 2014 - 15:55

ah oui c'est le jokey ... revois déjà ton orthographe qui est lamentable !

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Débilito le Lun 27 Oct 2014 - 16:01

Franchement je te pissaladièrre

Débilito
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 27/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Patate le Lun 27 Oct 2014 - 19:44

Je vois qu'on a affaire ho ho du panier !

Bon courage les amis

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Ddlm le Dim 2 Nov 2014 - 21:36

Mouais de toute façon l'objectivité n'existe pas, a mon sens
Donc chaque pensée est liée à ce que tu a acquis (on a pas d'opinions innées, du moins je pense pas...), et à ton libre-arbitre, si il existe.
Tout le monde est borné du point de vue d'autres sur nombre de sujets. On dissimule et on ne dit pas tout pour une meilleure harmonie sociale, envers l'ensemble des gens, y compris ceux qui ont des idées autres, ou simplement débiles Evil or Very Mad (les gens qu'on a envie de flinguer Twisted Evil )

Donc parler franchement, pourquoi pas, mais tu vas faire la guerre à une masse. A toi de voir ce que tu sacrifie, ton honnêteté ou ta sociabilité (non mais en gros c'est ça quoi Laughing )
J'avoue des fois je me lâche, c'est agréable de temps en temps. Mais j'ai toujours voulu être trop social, de par mon "isolement" dans beaucoup de mondes.

 Mais ptet bien que je devrais pi*s*r au c*l du monde entier -si vous me permettez l'expression- , après tout qu'est ce que cette super société a fait pour moi hein? tongue

Ddlm
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 26
Date d'inscription : 25/10/2014
Age : 21
Localisation : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par ratoncillo le Sam 29 Nov 2014 - 20:41

Je n'ai pas lu les quatre pages du sujet mais je pense la chose suivante ;
oui, on peut se parler franchement, si on dit ce que l'on pense et si on pense ce que l'on dit.

ratoncillo
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 11
Date d'inscription : 03/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Bibo le Sam 29 Nov 2014 - 22:27

ratoncillo a écrit:
oui, on peut se parler franchement, si on dit ce que l'on pense et si on pense ce que l'on dit.
Et si ce que tu pense n'est pas vraiment ce que tu pense malgré le fait que tu crois que c'est ce que tu penses ? Bref, on est tous des menteurs pleins de sincérité.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Zebra le Dim 30 Nov 2014 - 12:37

On peut toujours dire ce que l'on pense , mais ça dépend qui l'entend.

Soit ça va faire avancer la personne concernée , soit elle ne remettra pas en question et n'en aura rien à faire de ce qu'on lui dit.
Dans le second cas on saura à qui on a affaire , et on passera notre chemin.

L'essentiel est de ne pas se mentir à soi même , après tout ^^

Zebra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Switch71 le Dim 30 Nov 2014 - 13:43

Zebra a écrit:
L'essentiel est de ne pas se mentir à soi même ,

C'est pourtant ce que fait ton cerveau tout le temps, c'est même une question de survie. La "vérité" est masqué par de nombreux mécanismes, la réalité est filtrée, les souvenir sont rejoués et embelli, les traumatismes sont enfoui ou oublié.

L'essentiel je dirais, c'est de se mentir avec assez de conviction pour y croire, et tout ira bien dans la vie.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Zebra le Dim 30 Nov 2014 - 15:05

Switch , je suis assez d'accord avec toi dans le fond , mais comment peux t'on avoir la conviction de se mentir si tout ce travail demeure inconscient ?

Zebra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Deedee le Dim 30 Nov 2014 - 16:30

Zebra a écrit:On peut toujours dire ce que l'on pense , mais ça dépend qui l'entend.

Soit ça va faire avancer la personne concernée , soit elle ne remettra pas en question et n'en aura rien à faire de ce qu'on lui dit.
Dans le second cas on saura à qui on a affaire , et on passera notre chemin.

L'essentiel est de ne pas se mentir à soi même , après tout ^^

+1 Impec !

Deedee
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1692
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Switch71 le Dim 30 Nov 2014 - 20:31

Zebra a écrit:Switch  , je suis assez d'accord avec toi dans le fond , mais comment peux t'on avoir la conviction de se mentir si tout ce travail demeure inconscient ?      
C'est toute la beauté de notre merveilleux système nerveux central, la seule vérité qui compte, c'est celle que tu observe par le faisceau très étroit de ta conscience. Il n'existe qu'un moyen fiable pour contourner une partie des biais induits par ton inconscient, c'est d'aborder le monde en appliquant les scepticisme scientifique, ne pas se fier à uniquement à son cerveau (et donc son inconscient). Mais ça ne s'applique qu'à un champ très étroit de la "réalité" et de la connaissance, on peut donc laisser largement son inconscient mentir sur le reste, on ne remarque rien.

Prendre un peu trop conscience de la réalité n'est pas bon à l'être humain, c'est même parfois mortel.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Zebra le Lun 1 Déc 2014 - 14:36

Tu as raison Switch , certaines choses doivent rester inconnues à notre conscience , pour que l'on puisse maintenir un certain équilibre.Wink

Zebra
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 239
Date d'inscription : 29/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par zrature le Ven 19 Déc 2014 - 14:32

Bonjour,
je suis nouvelle sur ce forum et pas certaine d'y rester parce qu'il me fait une impression bizarre pour l'instant, à première vue, mais je voulais participer brièvement à cette conversation car le sujet me touche. Il m'arrive aussi souvent de déplorer une certaine vacuité (le mot est un peu fort) dans les rapports humains, au niveau du dialogue. Souvent, je regrette qu'on n'aborde pas les sujets de fond, qu'on s'en tienne à ceux plus frivoles. Il est particulièrement regrettable que chacun garde jalousement sa vulnérabilité. Il me semble que si l'on la dévoilait plus souvent, en toute confiance, avec sincérité, on se sentirait tous bien mieux mais c'est peut-être un point de vue erroné. peut-être que c'est moi seulement qui me sentirais mieux, peut-être que tout le monde préfère ce fonctionnement, peut-être qu'en matière de vulnérabilité beaucoup n'ont rien à dévoiler (ce dernier peut-être me laisse tout de même très sceptique). Voilà, pas de question du coup, juste une petite plainte stérile. Désolée, et merci.

zrature
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 3
Date d'inscription : 17/12/2014
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Patate le Ven 19 Déc 2014 - 14:36

@ zrature : Peut-être que pour le consensus social, il est préférable de ne pas TOUJOURS se parler franchement.

Il y a une petite blague à ce sujet :

Un type est en train de passer un entretien d'embauche.
On lui pose la classique question
- "Quel est votre plus grand travers" ?
Et lui de répondre : "Je suis toujours très franc et dis ce que je pense"
- "Vraiment ? Mais cela n'est pas un défaut mais une qualité !"
- "Je me moque de ce que vous pensez, je sais que c'est un travers" !
- What a Face

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7604
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par David3 le Ven 19 Déc 2014 - 14:53

zrature a écrit:Bonjour,
je suis nouvelle sur ce forum et pas certaine d'y rester parce qu'il me fait une impression bizarre pour l'instant, à première vue, mais je voulais participer brièvement à cette conversation car le sujet me touche. Il m'arrive aussi souvent de déplorer une certaine vacuité (le mot est un peu fort) dans les rapports humains, au niveau du dialogue. Souvent, je regrette qu'on n'aborde pas les sujets de fond, qu'on s'en tienne à ceux plus frivoles. Il est particulièrement regrettable que chacun garde jalousement sa vulnérabilité. Il me semble que si l'on la dévoilait plus souvent, en toute confiance, avec sincérité, on se sentirait tous bien mieux mais c'est peut-être un point de vue erroné. peut-être que c'est moi seulement qui me sentirais mieux, peut-être que tout le monde préfère ce fonctionnement, peut-être qu'en matière de vulnérabilité beaucoup n'ont rien à dévoiler (ce dernier peut-être me laisse tout de même très sceptique). Voilà, pas de question du coup, juste une petite plainte stérile. Désolée, et merci.

Salut, Smile

Je suis aussi dans cette recherche d’entièreté, même si c'est sans doute un peu naïf. Je ne trouve pas ta plainte stérile. Dans l'idéal, le dialogue serait facile et évident. Pour faire le premier pas vers l'autre et tenter d'engager la conversation, je crois qu'il faut savoir lire entre les lignes, car il y a souvent une part d'arrangement avec sa vérité pour se montrer plus banal (c'est mon impression), alors qu'on voudrait dire les choses comme on les pense et que tous fassent de même. C'est peut-être bien aussi que les conventions sociales exigent que l'on ne se montre pas aussi cassé qu'on peut l'être (avec ceux qui ne sont pas très proches), mais pour ce qui est d'être le plus entier possible en règle générale, je te suis.

Invité a écrit:J'ai toujours ou presque cette impression qu'il y a un gouffre entre ce qui est dit et ce que l'on pense, qu'il y a d'énormes contournements de ce qui est notre vérité dans le but d'être poli ou paraître autre que l'on est. Je suis sûr que ces compromis existent et je crois qu'ils sont trop grands.

Je fais l'hypothèse que l'on peut tout dire avec tact et qu'il appartient à l'interlocuteur de ne pas prendre pour lui quelque chose qu'on lui aurait dit mais qui ne lui correspondrait pas. Et dans un tel cas, où l'autre se tromperait dans sa façon de nous interpréter, il faudrait donc ne pas s'enflammer. Le problème de la précaution excessive vient des susceptibilités trop grandes. Je trouve aussi fautives les personnes qui sont dans une démarche de démontrer à tout prix, de vouloir faire changer l'autre d'avis ; c'est très intrusif et irrespectueux. Je ne prétends pas que tout le monde peut se parler et s'entendre, mais on peut avoir aussi l'intelligence de reconnaitre une façon de penser complétement différente de la notre avec laquelle il sera sans doute impossible de s'entendre sur beaucoup de sujets, il nous appartient alors de souffrir de s'entendre sur le minimum et de ne pas forcément chercher plus loin.

Ne peut-on pas tout se dire avec tact ? Ne peut-on pas tout entendre avec le minimum de recul nécessaire, avec assez de sérénité et de confiance en nous pour ne pas tout prendre personnellement ?

Je le dis avec franchise et tact (ne le prenez pas pour vous, c'est peut-être moi qui suis bizarre) : je trouve que les conversations ne sont pas satisfaisantes, ne vont pas au bout, que même les gens qui tombent d'accord le font superficiellement, sans égratigner la surface d’interactions fades. J'espère aussi que les amitiés dépassent de loin l'échange de bons mots et de clins d’œil, j'espère que les échanges par mp sont grandioses et que de vrais échanges sincères existent. C'est comme ça que je ressens le forum, que je trouve bien. Je trouve qu'il pourrait être potentiellement génialissime.

Le gars qui a écrit ça est un bon. Wink

David3
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Switch71 le Ven 19 Déc 2014 - 14:59

David3 a écrit:Je suis aussi dans cette recherche d’entièreté,...Dans l'idéal, le dialogue serait facile et évident.

Alors pour rendre le dialogue facile, permets-moi d'être totalement sincère avec toi, ton texte est à chier. Je voulais le formuler différemment, mais ça aurait manqué de sincérité.

Tu vois pourquoi on ne se parle pas franchement parfois ?


Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par David3 le Ven 19 Déc 2014 - 14:59

Switch71 a écrit:
David3 a écrit:Je suis aussi dans cette recherche d’entièreté,...Dans l'idéal, le dialogue serait facile et évident.

Alors pour rendre le dialogue facile, permets-moi d'être totalement sincère avec toi, ton texte est à chier. Je voulais le formuler différemment, mais ça aurait manqué de sincérité.

Tu vois pourquoi on ne se parle pas franchement parfois ?

C'est quoi cette agression ? Neutral

Franc ne veut pas dire grossier. ^^

David3
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Switch71 le Ven 19 Déc 2014 - 15:09

Oui, c'est pour ça que la franchise est un exercice difficile.

C'est une agression, oui, mais si ça venait de ton meilleure ami, ce serait juste une critique constructive. C'est pas seulement la formulation, c'est le contexte qui modifie la perception. Donc un dialogue ne peut pas s'instaurer sans un minium de règles, on ne dit pas tout ce qu'on pense, à tout moment à n'importe qui et n'importe où. Donc exiger la franchise, c'est juste utopique, c'est ignorer les bases du dialogue inter-humain. On doit parfois mentir, s'abstenir,....

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par https://www.google.fr le Ven 19 Déc 2014 - 15:11

C'est une phrase piège. Lorsque quelqu'un commence une phrase par "dis moi franchement", il veut toujours qu'on lui mente.

https://www.google.fr
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 882
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par David3 le Ven 19 Déc 2014 - 15:19

Switch71 a écrit:Oui, c'est pour ça que la franchise est un exercice difficile.

C'est une agression, oui, mais si ça venait de ton meilleure ami, ce serait juste une critique constructive. C'est pas seulement la formulation, c'est le contexte qui modifie la perception. Donc un dialogue ne peut pas s'instaurer sans un minium de règles, on ne dit pas tout ce qu'on pense, à tout moment à n'importe qui et n'importe où. Donc exiger la franchise, c'est juste utopique, c'est ignorer les bases du dialogue inter-humain. On doit parfois mentir, s'abstenir,....

Si tu me lis bien, c'est ce que j'avais écrit ("Dans l'idéal"). Ravi que tu aies pu te défouler sur moi malgré tout. Neutral

Mes amis ne me parlent pas comme ça, en plus... ça n'en serait pas.

David3
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 17/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Quentin06 le Ven 19 Déc 2014 - 19:28

Invité a écrit:J'ai toujours ou presque cette impression qu'il y a un gouffre entre ce qui est dit et ce que l'on pense, qu'il y a d'énormes contournements de ce qui est notre vérité dans le but d'être poli ou paraître autre que l'on est. Je suis sûr que ces compromis existent et je crois qu'ils sont trop grands.

Je fais l'hypothèse que l'on peut tout dire avec tact et qu'il appartient à l'interlocuteur de ne pas prendre pour lui quelque chose qu'on lui aurait dit mais qui ne lui correspondrait pas. Et dans un tel cas, où l'autre se tromperait dans sa façon de nous interpréter, il faudrait donc ne pas s'enflammer. Le problème de la précaution excessive vient des susceptibilités trop grandes. Je trouve aussi fautives les personnes qui sont dans une démarche de démontrer à tout prix, de vouloir faire changer l'autre d'avis ; c'est très intrusif et irrespectueux. Je ne prétends pas que tout le monde peut se parler et s'entendre, mais on peut avoir aussi l'intelligence de reconnaitre une façon de penser complétement différente de la notre avec laquelle il sera sans doute impossible de s'entendre sur beaucoup de sujets, il nous appartient alors de souffrir de s'entendre sur le minimum et de ne pas forcément chercher plus loin.

Ne peut-on pas tout se dire avec tact ? Ne peut-on pas tout entendre avec le minimum de recul nécessaire, avec assez de sérénité et de confiance en nous pour ne pas tout prendre personnellement ?

Je le dis avec franchise et tact (ne le prenez pas pour vous, c'est peut-être moi qui suis bizarre) : je trouve que les conversations ne sont pas satisfaisantes, ne vont pas au bout, que même les gens qui tombent d'accord le font superficiellement, sans égratigner la surface d’interactions fades. J'espère aussi que les amitiés dépassent de loin l'échange de bons mots et de clins d’œil, j'espère que les échanges par mp sont grandioses et que de vrais échanges sincères existent. C'est comme ça que je ressens le forum, que je trouve bien. Je trouve qu'il pourrait être potentiellement génialissime.



J'adore cette citation qui me semble avoir sa place ici :


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre."

La communication est très difficile parce que nous sommes remplis de préjugés, parce qu'on comprend de travers, parce qu'on a des difficultés à s'exprimer et parce qu'on a des difficultés à écouter. Reste un énorme travail à faire; nous sommes à l'aube de la communication.

C'est étrange parce que maintenant que nous avons des outils très répandus et très puissants on peut communiquer facilement mais on n'utilise pas ces moyens. Plus on a d'outils pour communiquer, moins on communique et plus la communication perd en richesse. Nous sommes à une époque où la communication va prendre énormément d'importance et où il faudrait avoir une réflexion: on communique quoi? Quelles idées?



Ps: Ma première contribution sur ce forum ! affraid

Quentin06
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 1
Date d'inscription : 19/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Kass le Ven 19 Déc 2014 - 19:45

il me semble que y'a confusion: la franchise n'est pas dire tout ce que l'on pense (ce qui a plus à voir avec un problème d'incontinence verbale) mais penser tout ce que l'on dit

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4682
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: pourquoi ne se parle t'on pas franchement?

Message par ShineFlower le Ven 16 Jan 2015 - 17:17

Kass a écrit:il me semble que y'a confusion: la franchise n'est pas dire tout ce que l'on pense (ce qui a plus à voir avec un problème d'incontinence verbale) mais penser tout ce que l'on dit
Tres juste Kass Laughing

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par ou-est-la-question le Ven 16 Jan 2015 - 18:57

je suis d'ac Kass et je rajouterai , si tu me le permets ,
"et d'agir en fonction de ce que l'on pense"
car il y a beaucoup trop d'écarts entre ce que les gens pensent et font

ou-est-la-question
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1491
Date d'inscription : 27/07/2012
Age : 59

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par offset le Ven 16 Jan 2015 - 22:17

"La franchise doit toujours être sous la tutelle de la prudence : c'est un bel arbre qui, portant autant d'épines que de fleurs, a besoin d'une main sage pour le cultiver."
Citation de Hypolite de Livry ; Pensées et réflexions (1808)

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6760
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi ne se parle -t-on pas franchement ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:36


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum