Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Votre expériences des hallucinations ? (lisez mon post pour les définitions)

16% 16% 
[ 15 ]
14% 14% 
[ 13 ]
4% 4% 
[ 4 ]
7% 7% 
[ 7 ]
9% 9% 
[ 8 ]
9% 9% 
[ 8 ]
10% 10% 
[ 9 ]
7% 7% 
[ 7 ]
10% 10% 
[ 9 ]
14% 14% 
[ 14 ]
 
Total des votes : 94

Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Tohwaku le Mer 15 Déc 2010 - 1:29

En écrivant sur le topic des synesthésies, je me suis soudain demandé si ma tendance à être en proie à des hallucinations n'était pas un effet de bord de ma douance. J'appelle donc les zèbres à faire part, par ce sondage, de leur expérience des hallucinations diverses que j'expérimente fréquemment :

- Illusions visuelles : en état parfaitement éveillé, il suffit qu'une forme soit dans votre champ périphérique (c'est-à-dire que vous ne la fixez pas directement du regard, mais la voyez quand même), pour que, fréquemment, vous l'interprétiez comme quelque chose de vivant ou y voyiez tout à fait autre chose. Ainsi, personnellement, je sursaute très souvent en prenant un sac poubelle pour un homme accroupi ou un animal, un buisson pour un être humain, etc. Il arrive que l'illusion perdure alors que je fixe l'objet du regard, et il me faut quelques secondes pour que l'objet "redevienne" ce qu'il est réellement. C'est tellement fréquent que je vis avec, et ça ne tient pas vraiment de l'hallucination car je suis parfaitement conscient et je conserve toute ma lucidité. En quelques sortes, je suis trompé par mes sens, et mon cerveau semble vouloir à toute force voir des êtres vivants dès qu'il perçoit une forme ou un mouvement qui pourrait l'y faire penser. Agaçant, souvent angoissant un bref instant, mais jamais vraiment handicapant. Il est important de noter qu'en ce qui me concerne, ce n'est dû ni à la fatigue, ni à un état de stress ou d'insécurité particulier.

- Hallucinations hypnopompiques : au moment de vous réveiller, et alors que vous n'êtes plus endormi(e) (vous avez ouvert les yeux et voyez distinctement votre chambre sans bizarrerie imputable à un rêve par exemple), vous êtes en proie à une véritable hallucination (visuelle, tactile, auditive, etc. ou plusieurs à la fois), par exemple vous voyez distinctement une personne entrer dans votre chambre, vous entendez quelqu'un crier, taper sur votre lit, ou n'importe quoi d'autre (le sol inondé, un chien qui dort, quelqu'un qui vous appelle, etc). Suite à cela, vous vous réveillez "pour de bon" (même si en réalité les deux états ne diffèrent que parce que l'hallucination se dissipe).
En ce qui me concerne, j'expérimente cela "assez" souvent (une fois tous les deux mois environ), et toujours avec des hallucinations effrayantes (ou en tout cas qui m'effraient précisément parce qu'il se passe un truc tout à fait anormal dans un moment où j'ai, comme on dit, la "tête dans le cul").

- Hallucinations hypnagogiques : la même chose que ci-dessus, mais au moment de s'endormir. Il s'agit de réelles hallucinations, pas de cauchemars ou de rêves qu'on fait "en s'endormant". Il est important de noter qu'on se sent parfaitement réveillé, qu'on allait s'endormir mais qu'on ouvre les yeux.

En question subisidiaire, vous arrive-t-il de conserver votre lucidité et de savoir que vous êtes en proie à une hallucination, dans les cas des hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques ?

Vous pouvez évidemment cocher plusieurs réponses, mais au sein d'un même thème les réponses sont mutuellement exclusives, aussi, pour ne pas fausser les résultats, merci d'éviter de cocher "ça m'arrive tout le temps" et "ça ne m'est jamais arrivé" Razz Merci !

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Tohwaku le Mer 15 Déc 2010 - 1:39

Note : je ne pouvais mettre que 10 propositions dans le sondage, mais si vous avez vécu ou vivez fréquemment des expériences de terreur nocturne, de paralysie du sommeil ou somnambulisme, n'hésitez pas à en faire part en répondant au thread !

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Philippe le Mer 15 Déc 2010 - 3:44

(Le traumatisme est un des mes dadas en ce moment)
Tohwaku a écrit:En écrivant sur le topic des synesthésies, je me suis soudain demandé si ma tendance à être en proie à des hallucinations n'était pas un effet de bord de ma douance.(...)
- Illusions visuelles : (...) Il est important de noter qu'en ce qui me concerne, ce n'est dû ni à la fatigue, ni à un état de stress ou d'insécurité particulier.
En es-tu bien certain?

Dans ce sujet comme pas mal d'autres ici, je trouve de plus de plus que l'on veut relier la douance à des tas d'autres trucs, qui pourraient très bien être d'origine traumatique (ou la réponse d'un individu surdoué à un trauma donné).

Par ailleurs, la « douance » en elle-même est un phénomène émergent, avec pour cause(s) probables un système nerveux plus connexe ou plus rapide (donc une cause génétique), peut-être un environnement familial ou social stimulant, etc.

Euh... je ne sais plus où je voulais en venir. Embarassed
Vais me coucher, tiens.

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Mer 15 Déc 2010 - 8:16

Les paralysies du sommeil semblent liées à un souci de dosage de mélatonine. 25% des gens l'ont déjà expérimenté dans leur vie d'après les statistiques : voir ici. Or la douance ne concerne que 2% de la population...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par PauluZ le Mer 15 Déc 2010 - 11:34

Bonjour tohwaku, j'ai répondu à ton sondage et coché trois cases.

Pour les hallucination hypnopompiques, ça m'est déjà arrivé une vingtaine de fois depuis quatre ans, on peut effectivement interpréter cela comme une paralysie du sommeil. J'ai déjà été victime d'illusion visuelle: par exemple regarder de la cour du lycée des constructions en haut d'un batiment, et vivre la situation comme si en une seconde les constructions allaient s'écrouler et hop ça fait sursauter!! Ou encore voir un frelon et faire un bon en l'air parce que j'ai comme une "vision prémonitoire" (qui, en fait, n'en est pas une) où je vois le frelon foncer sur moi. Pour les hallucinations en me réveillant en pleine nuit, ça m'est déjà arrivé deux fois l'année dernière, peut être par association de café et de philosophie avant de m'endormir. Je me rappelle m'être réveillé en pleine nuit, et voir de la lumière partout et une tarentule sur mon lit!!! j'ai crié et je me suis retrouvé au milieu de ma chambre, et bam! tout à coup nuit totale... c'était une hallucination.



Associer hallucinations et douance me paraît en effet présomptueux. Associer hallucinations et synesthésie, peut-être moins. Je suppose que les hallucinations visuelles peuvent être en rapport avec la douance au regard de notre perception aigüe du monde, de notre angoisse permanente etc.

PauluZ
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 730
Date d'inscription : 31/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Tohwaku le Mer 15 Déc 2010 - 13:33

Merci pour vos réponses Smile
Qu'on soit bien d'accord cependant : je n'associe pas forcément les deux, je fais simplement un sondage pour voir si c'est répandu. Le but n'est en aucun cas de tirer des conclusions pseudo-scoentifique, mais plus de savoir si la tendance était répandue ou non chez les zèbres.

Philippe > Pour les illusions visuelles, oui, je suis certain que ce n'est pas lié à un état "particulier" de stress ou de fatigue chez moi. En revanche, je ne prétends pas la même chose en ce qui concerne les hallucinations hypnopompiques et hypnagogiques Razz Dans ces cas-là, la fatigue et l'angoisse jouent clairement un rôle pour moi.

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Lili le Jeu 16 Déc 2010 - 0:28

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:55, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par thingfish le Jeu 16 Déc 2010 - 1:37

Pour moi, c'est hallucinations sont exclusivement sonores. Parfois musicales mêmes, avant de me réveiller complètement il m'arrive assez fréquemment d'entendre des sons étranges. Lorsque je suis fatigué également, mais c'est plus rare bien que plus violent lorsque ça arrive.

Il m'est arrivé une fois une sensation vraiment spectaculaire. J'étais installé plutôt confortablement dans mon plumard, avec mon chat dans le creux de mon épaule comme d'habitude, dans le noir, en cherchant le sommeil, quand soudain j'ai eu l'impression qu'un container de 10 tonnes remplie de porcelaine venait de s'abattre dans ma tête, en même temps que je bondissait de mon lit, envoyant valdinguer mon chat dans les airs. Je crois que j'ai jamais eu de telle montée d'adrénaline! La raisonnance de ce son hallucinatoire a bien mis 10 secondes à s'estomper.
Depuis ça m'arrive de temps en temps, mais jamais avec une telle intensité. Et c'est vrai que même si sur le coup c'est flippant, avec le recul on ne peut s'empêcher d'éprouver de la curiosité pour ces phénomènes bizarres.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Tohwaku le Jeu 16 Déc 2010 - 2:48

Ah merci pour ces nouvelles contributions !

Lili > Je précise cependant que dans mon cas, je ne suis jamais en proie à une paralysie. En fait, je peux complètement bouger, et mon premier réflexe est de me relever brusquement (genre finir assis, dans mes draps), le coeur qui palpite à fond. Parfois, l'hallucination n'y résiste pas, parfois si. Anecdote amusante : la dernière hallu hypnopompique qui m'est apparue prenait la forme d'une vieille femme couchée sur le ventre, de face, éclairée par en dessous qui faisait des gestes lents avec les mains, comme si elle essayait de m'attirer. Naturellement, j'ai sursauté, mais comme elle était dans une perspective aberrante (à 2 mètres de moi, sachant que ma table de chevet et le mur de ma chambre se trouve à moins d'un mètre), j'ai réalisé que ça devait être une hallucination.
Je me souviens clairement avoir eu un conflit dans ma tête, avec une partie qui disait "PUTAIN Y A UN TRUC FLIPPANT JUSTE DEVANT MOI" et une partie plus posée qui disait "Y a un truc qui cloche, ça peut pas être réel". Malgré mon coeur qui palpitait, j'ai clairement pris la décision, toujours couché et en train de fixer l'hallucination, de lever mon bras droit au-dessus de ma tête et de claquer des doigts plusieurs fois. Et j'ai pensé "Allez, zou, c'est une hallucination, il faut juste attendre qu'elle disparaisse... réveille toi !". Après 10 bonnes secondes (ça paraît interminable), l'hallucination s'est dissipée et j'ai réussi à me calmer.

thingfish > Ah tiens ça m'est déjà arrivé ! J'ai en effet déjà entendu un gros fracas juste au moment de m'endormir, et je n'ai jamais vraiment su si c'était réel ou non. Mais je n'avais jamais songé qu'il puisse s'agir d'une hallucination, mais avec le recul ça ferait totalement sens (personne autour de moi qui réagit au bruit). Ca ressemblait un peu à ce que tu dis : un camion de porcelaine qui s'abat quelque part.

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Jeu 16 Déc 2010 - 9:44

Mes hallucinations peuvent être visuelles, auditives, olfactives et souvent tout à la fois. Elles sont fréquentes, trop, et déclenchent toujours la même terreur, malgré l'habitude, malgré la connaissance du problème. Quand cela arrive, il n'y a aucune possibilité de rationaliser. Au début, j'essaie, et puis il y a le "et si c'était vrai?" qui revient en force.

Les premières sont apparues quand j'étais petite (avant 10 ans). Un autre enfant était là, dans ma chambre, il venait s'asseoir dans mon lit. Il portait une longue chemise de nuit blanche, si bien que je croyais fermement qu'il s'agissait d'un fantôme. Je sentais le lit s'enfoncer à côté de moi, réellement, je sentais les déplacements d'air, de la chaleur, là où il s'était assis. Il est resté jusqu'à mes 15 ans. Il venait plusieurs fois par semaine. Puis, un jour, il s'en est allé. J'en ai parlé à mes parents. Et j'ai eu beau leur expliquer que ça avait commencé avant mes 10 ans, soit avant que je ne goûte aux paradis artificiels ou avant que je ne manifeste de signe évident de dépression, j'ai eu droit à une petite visite chez le psy et à mes premiers gavages forcés de médocs.
Quelques temps plus tard, les éveils pendant la paralysie du sommeil sont revenus. Plus d'enfant. Plutôt des choses terrifiantes. Des animaux, des adultes mal intentionnés. Toujours aussi fréquentes les hallus, toujours aussi vraies... Je n'en ai évidemment pas reparlé à mes parents ayant été échaudée... Il y a même eu une période où j'en avais des séquelles physiques, soit les doigts entaillés au niveau des phalanges, comme coupés par une feuille de papier (inutile de vous dire que j'ai jarté de ma chambre tout ce qui pouvait couper : livres, papier, couteau, coupe papier, etc...). Cette période a duré un an environ, puis cela a cessé. Sans que je ne puisse trouver aucune explication rationnelle (et ça, j'avoue que ça me manque, car rationnelle, je le suis, je refuse de croire à une visite extraterrestre ou à un autre type de connerie de ce style..).

Je ne peux toutefois pas relier tout cela à l'angoisse, car je ne suis pas spécialement angoissée. Je ne le relie pas non plus à la douance.

Aujourd'hui, je vois encore fréquemment des personnes en costume 19ème qui parlent de moi à voix basse, ou un gros chien noir qui me souffle dans le cou, ou encore un mec roux qui me bombe à la lacrymo. Mais j'ai trouvé la parade. Je m'endors devant une vidéo quand je suis épuisée totalement et cela ne se produit pas. Cela ne se produit pas non plus quand je ne dors pas seule et que je piaille jusqu'à ne plus rien comprendre de mes mots, jusqu'à m'endormir au milieu de ma phrase.
Néanmoins, malgré cette astuce qui me permet de vivre avec bien mieux qu'avant, j'ai décidé d'agir, pour comprendre. Ainsi, mon médecin m'a fait passer un certain nombre d'examens, la suite se passera dans un centre du sommeil, au CHU. Nous verrons bien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par morgenstern le Ven 17 Déc 2010 - 23:38

je ne sais si ce genre de choses sont caractéristiques de la douance, mais en ce qui me concerne je suis fréquemment sujet aux illusions visuelles mais surtout aux hallucinations. les moments les plus troublant c'est au moment du réveil car je ne suis pas lucide tout de suite, j'ai l'impression d'une réalité parallèle et suis persuadée d'être réveillée jusqu'au moment où quelque chose ne colle pas.
ça ne m'inquiète pas outre mesure.

mais quelqu'un sait à quoi ce genre de phénomènes sont dus?

morgenstern
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 31
Date d'inscription : 30/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par thingfish le Sam 18 Déc 2010 - 0:28

Ce n'est pas caractéristique de la douance, ça j'en suis persuadé. Absolument tout le monde y est sujet, mais généralement de façon très sporadique qui rend le phénomène exceptionnel.

Mais absolument tout le monde a connu cela, là dessus je suis catégorique. Les non zèbres ont le même cerveau que nous, où du moins il est conçu pareil et sujet aux mêmes phénomènes.

Je pense qu'il y a un côté dangereux dans le fait de vouloir chercher plus d'exclusivité dans le fait d'être "zèbre" qu'il n'y en a déjà.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Zanzibar le Dim 19 Déc 2010 - 22:21

La paralysie du sommeil peut-être atteinte volontairement, il existe des techniques pour ça, et ça m'est arrivé plusieurs fois (chaque fois que j'ai renoncé à essayer lol). Je rêvais de tester la possibilité des expériences dites "extra-corporelles", mais je n'ai jamais réussi à voyager hors de mon lit, pff.

Les illusions visuelles, à part les points blancs qui passent devant les yeux régulièrement, rien de particulier à signaler, mais je dois dire que je peinerais à en parler si c'était le cas, ma mère étant schyzophrène, j'ai une trouille dingue de la folie.

Par contre, un phénomène un peu étrange que je vis depuis l'enfance et que j'ai eu beaucoup de mal à contrôler, est de nature oculaire. Je ne sais pas si c'est dû à ma myopie ou à un truc migraineux, mais les scènes de chocs violents m'ont longtemps causé des douleurs oculaires, en particulier à l'oeil droit. Un marteau qui frappait, un coup sur le crâne et hop, je devais appuyer sur mon oeil pour contenir la douleur qui frappait elle aussi. J'ai peut-être le nerf plus fragile de ce côté là, je sais vraiment pas, ça a pratiquement disparu depuis deux ou trois ans, mais c'était vraiment pénible par moments et je n'ai jamais osé demandé à l'ophtalmo ce que ça pouvait être. Rien à voir avec la zébritude mais tant qu'on est dans le space, si je peux trouver un début d'explication...Very Happy

Zanzibar
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 15/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Lune le Sam 8 Jan 2011 - 21:04

Bonjour
Moi aussi j'ai souvent des illusions visuelles, comme si un tas de cartons était un homme penché. Rien de traumatisant.
Par contre, il m'est arrivé un truc dans mon enfance qui m'a laissé longtemps une forte impression.
Je sortais d'une maladie, je devais avoir environ 10 ans.
Un matin, en me réveillant très tôt, j'ai senti des picotements dans la main, et en la regardant je me suis aperçue qu'elle faisait 4 fois environ sa taille réelle. J'ai ouvert grand les yeux, j'ai cligné, je me suis saisie la main, je l'ai serrée, pincée, j'ai soufflé dessus, pour dissiper l'illusion. Mais l'illusion persistait.
J'ai été prise d'angoisse, parce que je savais que j'étais bien réveillée, et que c'était mon propre corps que je voyais déformé. J'avais peur de ne pas réussir à dissiper l'illusion. Ce qui m'arrivait était incompréhensible. Je nageait en plein Kafka. En désespoir de cause, contenant mes larmes, restant forte pour trouver une solution, je suis allée à la salle de bains et fait couler de l'eau froide sur ma main. Ça a duré une éternité (quelques minutes) et finalement ma main a "retrouvé sa taille normale".
Je suis retournée me coucher, j'ai mis longtemps à m'endormir. Depuis, j'y ai pensé souvent, ça renforçait l'impression que quelque chose clochait chez moi. Je n'en ai pas parlé jusqu'à très récemment. Et je ne savais pas que d'autres personnes pouvaient vivre des illusions similaires.

Super Marre à bout a écrit:
Néanmoins, malgré cette astuce qui me permet de vivre avec bien mieux qu'avant, j'ai décidé d'agir, pour comprendre. Ainsi, mon médecin m'a fait passer un certain nombre d'examens, la suite se passera dans un centre du sommeil, au CHU. Nous verrons bien.
Des nouvelles Question

Lune
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 355
Date d'inscription : 31/12/2010
Age : 41
Localisation : Val d'Oise (IDF)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Sam 8 Jan 2011 - 21:29

@ Lune :
- l'IRM est normale, pas de tumeur cérébrale
- la prise de sang est normale : aucune pathologie thyroïdienne, infection, ou carence, rien de rien
- l'examen de la respiration pendant le sommeil montre l'absence d'apnée du sommeil, mais une respiration de quelqu'un de réveillé quasiment la totalité du temps (ce qui peut expliquer mon usure générale puisque le médecin penche pour absence de sommeil lent profond)
- l'examen du calendrier du sommeil qu'on m'a fait faire montre que je ne semble pas calée sur 24h mais sur 27 ou 28, et que je somnole plutôt moins en ayant moins d'hallucinations lorsque je ne me couche que lorsque je suis totalement épuisée et que je dors peu (5h maxi)

Le rendez-vous au CHU........ j'attends une "convocation" suite à l'envoi du dossier. Mais mon "cas ne nécessitant pas d'intervention d'urgence, il est fort probable que cela ne soit pas avant un an"..........

merci c'est gentil de demander Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Philippe le Dim 9 Jan 2011 - 0:05

Ah, c'est intéressant, tout ça.
(J'avais parié que tu n'aurais rien de physiologiquement anormal.)

J'avais lu dans un bouquin sur le sommeil mentionnant une expérience (longue période déconnectée du rythme circadien) que les rythmes biologiques propres des personnes allaient de 22h à 32h, avec une moyenne vers 26h (à se demander si notre espèce est née sur cette planète ou si la planète n'a pas été déplacée depuis).
Donc tu n'est pas si anormale que ça! Wink

Un autre truc notable c'est que naturellement la plupart des personnes ont deux périodes de sommeil: l'une longue (8h?) et l'autre courte (1/2 à 1h) 6h après le réveil - ce qui justifie la sieste à midi.

De mon côté je crois que je ferais bien aussi d'aller faire un tour en clinique du sommeil, parce que je crois bien que je fais de l'apnée du sommeil (ce qui expliquerait bcp de choses).

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Dim 9 Jan 2011 - 10:40

Ah oui quelqu'un m'a déjà assuré que j'étais une ET What a Face

Non mais pour être sérieuse, j'avais lu l'expérience de ce mec dans une grotte, sans aucun repère de temps pour rythmer sa vie. Il s'est vite décalé pour le sommeil, pour les repas, etc...

Pour l'apnée du sommeil, pas besoin d'aller dans une clinique du sommeil et de poireauter, consulte un pneumologue spécialisé, les rendez-vous portent moins loin. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par coeur sensible le Dim 9 Jan 2011 - 11:12

Donc tu n'est pas si anormale que ça! Wink

tu n'es... Wink just for you, parce moi, tu le sais , je les multiplie sans soucis les fautes d'inattention...

coeur sensible
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 825
Date d'inscription : 13/11/2010
Age : 39
Localisation : SUD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Dim 9 Jan 2011 - 22:50

Les illusions, décrites comme interpréter une présence alors qu'il n' y a pas d'humain, c'est vrai, je n'avais pas percuté, ça m'arrive. Du coup je n'ai pas coché avant de lire, je voulais répondre sans être influencée par le topic.
Pour ma part, j'ai toujours cru à un trop-plein d'imagination de ma part.

Hormis quand ça arrive avec les arbres. Parce que là ça me le refait chaque fois avec les mêmes arbres, même en le sachant qu'il n'y a personne là. Et sentir comme une présence, un appel. Ma fille ça doit lui faire pareil, elle me dit envoyer des bisous aux arbres pour leur tenir compagnie. Rolling Eyes

Parfois aussi, et là c'est moins drôle, le long des routes, en voiture le soir. Non, ça n'arrive pas là où il y a des bouquets posés, ou des panneaux rappelant que pile là, il y a eu des morts. Mais bon, c'est flippant quand même le soir de sentir d'un coup, une présence au bord de la route, alors qu'il n'y a rien. Même pas envie de savoir si c'est réel ou pas. Je signale juste le ressenti, pour répondre au topic.

J'ai coché hallucination à l'assoupissement, ça m'est arrivé durant une courte période: j'avais lu le bouquin de SF de je-sais-quel-auteur-connu, où on voit dans l'obscurité les choses rouges. C'est un détail de l'histoire. Un peu après, je me suis mise à rêver "en rouge" dans le noir lorsque j'étais inquiète. Je voyais vraiment un truc en rouge, souvent un animal, qui me tombait dessus, et pouf je me réveillais paniquée. Laughing
Après, j'ai fini par comprendre les fois où j'allais me le chopper "sur la figure", et au bout d'un temps, d'avoir "compris" quand ça arrivait, de me préparer avant à le voir, eh bien ça a disparu tout seul. Le dernier rêve ainsi, je n'ai pas eu peur, et ce fut donc la clé pour s'en débarasser. Tout simple.


ah, si... il y a eu aussi des rêves "réalistes", mais alors savoir dans quoi les ranger dans ce classement d'illsuiosn et hallucinations...
- tellement réalistes que ... L'on vit pour de vrai le truc. Mais vraiment pour de vrai. Et pas comme de "je rêve qu'il se passe ça, ou que ça m'arrive". La différence est réelle et bien tangible.
- entendre frapper aussi, à sa porte, ou quelqu'un marcher pendant qu'on dort. Tellement réaliste, qu'à la fin, on ne peut plus faire la différence entre un rêve et une réalité. Pour dire, j'ai percuté que je rêvais, le jour où cela est arrivé à un moment où j'étais normalement seule pour de bon. Là aussi, flippant. Parce dès qu'on se rendort après y avoir entendu, ça revient. Et on fait là aussi la différence avec les autres rêves, on "entend" vraiment comme si c'était vrai, ça réveille "à cause du bruit", et on est sûr de l'avoir entendu.

Pour stopper, il faut prendre son courage à deux mains et... Dans son rêve, aller voir, ou ouvrir la porte à la personne qui frappe. Là, tout s'arrête. Mais tant qu'on n'y va pas en rêve, ça va continuer des jours et des jours.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par sunki le Mer 12 Jan 2011 - 23:48

je n'ais pas tous lu et je prend encore le risque de me fair lincher ou ignoré mais la, j'ais pas pu résister lol, avant d'observer les communautées de zèbre jamais je n'aurais imaginer qu'ils puissent ètres aussi fermé d'esprit, il faut croire que la société a bien travailler, et malgrés une intelligente flagrente, un esprit mal dirigé (conditionnement) n'abouti et n'aboutira toujour qu'a de pietre résulta; quel domage que beaucoup vois comme des problemes(hallu) ce qui pourrais etre de formidables opportunitées.. (s'adress a qui veut l'entendre..)



sunki
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Jeu 13 Jan 2011 - 0:53

sunki a écrit:je n'ais pas tous lu et je prend encore le risque de me fair lincher ou ignoré mais la, j'ais pas pu résister lol, avant d'observer les communautées de zèbre jamais je n'aurais imaginer qu'ils puissent ètres aussi fermé d'esprit, il faut croire que la société a bien travailler, et malgrés une intelligente flagrente, un esprit mal dirigé (conditionnement) n'abouti et n'aboutira toujour qu'a de pietre résulta; quel domage que beaucoup vois comme des problemes(hallu) ce qui pourrais etre de formidables opportunitées.. (s'adress a qui veut l'entendre..)



Suspect
Serais-tu en train de nous prendre pour des débiles?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Philippe le Jeu 13 Jan 2011 - 2:30

Nan, juste pour des billes! cheers

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Jeu 13 Jan 2011 - 10:16

Encore un nouveau gourou... génial cheers

@Sunki : je veux bien me convertir à ta secte si tu acceptes qu'en échange je t'offre un Bescherelle Very Happy
(quand un mot se souligne en rouge, c'est qu'il y a une "fôte", chez moi ça marche en tous cas.... alors clic droit et correction... c'est simple et ça éliminera au moins les erreurs d'usage... j'ai tendance à penser que, sauf pathologie avérée type dyslexie, ne pas se corriger ou se relire c'est un peu s'en foutre de ceux qui vont lire)

D'ailleurs faudrait nous expliquer ce que tu entends par "formidables opportunités" (je ne recopie pas les "fôtes" désolée, c'est au dessus de mes forces), histoire qu'on deviennent moins cons et moins fermés d'esprit.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par augenblick le Jeu 13 Jan 2011 - 10:28

Maître à penser Eléa, tu vas te prendre un coup de pelle Razz.

augenblick
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Invité le Jeu 13 Jan 2011 - 10:32

M'en fous, j'ai un bouclier anti-pelles tongue

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hallucinations hypnagogiques et hypnopompiques, et illusions visuelles

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:26


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum