Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Page 11 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mer 28 Nov 2012 - 22:06

je poserais une dernière question: pour quels activités pourrais tu mettre à disposition ce que tu sais faire, et qui mériterait que tu t'investisse.
Bah si j'savais je serais en train de le faire ! ... euh, j'sais même pas ça se trouve je suis d'ailleurs en train de le faire.
Bref. Foutues zébrures.
A propos des Cigales : yay ! Un jour il faudra que je t'avoue mon anecdote CIGALES. silent

---------------------------

A ceux qui disent que Facebook ne sert à rien, je répondrais qu'aujourd'hui voilà ce qui m'y attendait :


Ca me remplit de joie, mais aussi de mélancolie. *soupir*
"Mon royaume pour une balade dans une forêt montagneuse, et une soirée châtaignes chez mamie ..."


Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Invité le Dim 9 Déc 2012 - 21:33

P'tit message pour te dire que je lis régulièrement ton fil, et partage tes interrogations sur le taf, Léna Smile
De mon côté j'ai choisi de privilégier la vie hors boulot (je cherche des temps partiels dans des secteurs que je juge ne pas trop manquer d'éthique : même au smic et sans responsabilités, la plupart des tafs sont aliénant sur les plans personnels et politiques de mon point de vue) quitte à vivre plus pauvrement. De toutes façon, j'ai fini par constater que j'ai la chance que ce qui me rend heureuse dans la vie - me promener, bouquiner (bibliothèque municipale), voir les gens que j'aime - ne soit absolument pas payant! En revanche, j'ai toujours eu un besoin narcissique et absurde à mes propres yeux, mais que je ne parviens pas à éteindre, de reconnaissance sociale! Ca n'a donc pas été facile d'assumer, mais au bout du compte, je vois bien que ça me convient mieux ainsi. Bien sur, je ne parle que pour moi, car aimant peu les conseils (ma parano me fait rapidement me sentit infantilisée et "patriarchisée"), je n'ose jamais en donner, sauf si on me le demande directement Smile
Pour le regard, j'ai eu souvent le même problème, et je suis devenue pendant quelques années froide et hautaine dans mon expression pour m'épargner cela avec les hommes. Finalement, je mets à présent de l'eau dans mon vin, car j'en ai assez de porter un masque qui ne me correspond pas, et qui attire d'ailleurs aussi de l'animosité au bout du compte. Pourtant, ça m'est également très difficile d'avoir à recadrer après alors que je n'aime pas les malentendus que j'interprète vite comme des conflits. Mais le regard intense et profond de certains Z est à mon sens un apport très important au monde, alors ce serait tellement triste qu'il disparaisse!
Pensées pour toi I love you


Dernière édition par siamoni le Dim 9 Déc 2012 - 23:23, édité 1 fois (Raison : fôtes)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Guest le Lun 10 Déc 2012 - 5:31

Lena a écrit:Et vous, ça vous arrive ? Comment vous faites pour écouter sans avoir l'air trop intéressé pour être sincère ?

Pour t'avoir vue IRL, je trouve que ton regard est beau, attendrissant, et sincère. Ce serait dommage de le transformer pour cause de "les gens autour de moi ont perdu leur âme" ou un truc du genre. Please Lena, keep your look. But, do u have to keep your job?

Je plussoie Mag.

Sinon, j'essaie d'être toujours sincère, et si cela ne m'intéresse pas, je trouve une phrase qui change de sujet. Et puis, je trouve que ça dépend surtout et beaucoup des situations.

Sinon, je pense que c'est important de vouloir se faire comprendre, mais que beaucoup de gens ne sont pas à même de vouloir t'écouter, trop dans leur monde à eux. Un ptit coup de fil aux parents? Eux ne t'écouteront-ils pas?

Guest
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Dim 16 Déc 2012 - 20:19

@siamoni : bien que ça fasse maintenant presque un an que je vais à des rencontres zèbres, il m'arrive encore souvent de me demander ce que je fous là, et j'ai du mal à accepter que ça me demande parfois beaucoup d'efforts, voir plus qu'avec des non-zèbres, alors que tout devrait couler naturellement.
Puis parfois c'est comme ça, c'est simple, il n'y a pas besoin de faire d'efforts, on se comprend on s'écoute, on ne cherche pas à "faire la conversation", et alors je suis 1000 fois reconnaissante et contente d'avoir fait la démarche de venir. Bref, tout ça pour dire un peu maladroitement que j'étais ravie de t'avoir vue à Paris, et merci pour ton message qui fait écho.
Moi aussi je me demande souvent quelle partie de mes actions est liée à une "ambition sociale", et quelle partie de cette "ambition sociale" vient de moi réellement et quelle partie vient de mon éducation.
Ma mère ayant été élevée à la chinoise, moi aussi dans une moindre mesure, et donc elle m'a toujours encouragée à devenir présidente du monde, ou athlète olympique, etc ... Ca m'a peu intéressée, mais du coup disons que j'étais toujours dans le compromis (par exemple je voulais faire L, mais la voie royale étant S, j'ai négocié de faire ES ; idem après : j'étais prise en prépa mais j'ai décidé de pas y aller et j'ai été à la fac, mais du coup dans une filière où on rentrait sur concours, etc ...)

Je me considère comme peu ambitieuse, mais en même temps je ne peux me résoudre à ne pas essayer d'atteindre "le plus haut" que je puisse (sans trop faire d'efforts, bien sûr, donc présidente du monde et athlète olympique j'ai pas essayé), et je me demande si ce n'est pas un peu par obligation. Je me répète : c'est pas parce que je peux que je dois. Mais j'ai du mal à savoir où se positionne le "veux" entre ce "peux" et ce "doit".

Et puis plus trivialement, j'ai vécu des situations précaires avec mes parents, et je ne veux pas risquer de reproduire ça, donc tout en sachant qu'il me faut peu pour vivre, je ne veux pas me sentir "ric-rac" donc ça reste un critère important dans ma recherche pro.

@magox
Sinon, je pense que c'est important de vouloir se faire comprendre, mais que beaucoup de gens ne sont pas à même de vouloir t'écouter
Wow. Ouais. Je crois que la première fois j'ai lu "ne sont pas à même de pouvoir te comprendre" ...mais ce "pas à même de vouloir t'écouter", ça change tout, et ça m'interpelle. J'vais me garder ça dans un coin de tête pour la prochaine fois que j'ai du mal à me faire comprendre : me demander si la personne est en capacité de vouloir m'écouter.
Merci.

----------------------------

Bon, voilà, j'ai pris ma décision par rapport au boulot, puis je me suis regardée de loin, et ai regardé ces derniers mois, et j'ai appris des trucs sur moi (enfin certains n'étaient pas nouveaux).

Je ne peux pas et ne veux pas être autre chose que moi même. J'ai des tonnes de défauts, dont celui d'être trop exigeante, dont celui de ne pas savoir mentir, dont celui de répondre sincèrement quand on me demande ce que je pense (et parfois même le dire sans qu'on m'ait rien demandé), dont celui de prendre sur moi trop de responsabilités, dont celui de ne pas saoir "m'en foutre", etc ... et ben tanpis, ou même tant mieux ; je suis comme ça, et si ça me pose un problème dans le travail peu importe, car je n'ai pas le luxe de pouvoir être autrement, et d'ailleurs je pense que je ne veux même pas être autrement. J'aimerais bien trouver un endroit où je puisse être comme ça sans avoir l'impression d'être un extra-terrestre, quelqu'un qui se fait trop remarquer.

Je suis vaniteuse : je n'ai pas pu décider de quitter ce job avant de m'être prouvé que je pouvais le faire, et le faire bien.
Quand j'ai vu que il était "prouvé" que je pouvais faire ce job, que j'avais gagné la confiance et l'estime de mes clients, mes collègues, et autres, c'est seulement alors que je me suis autorisée à me dire (et à dire) que oui je PEUX mais non je ne VEUX pas.

Je doute de mes impressions. C'est le combat entre le cerveau et les tripes, comme souvent, et je ne veux pas que l'un gagne sur l'autre, je veux juste qu'ils soient d'accord, donc ça demande un certain temps pour qu'ils soient alignés. Ca m'a pris du temps d'être sure que j'avais envie de partir pas pour de mauvaises raisons, et que ce n'était pas dicté par une impulsivité, ou une peur, ou un problème d'adaptation.

Je suis toujours pleine de questions existentielles, mais je sais ce que je ne veux pas, et je fais passer ma qualité de vie en premier. Pour moi un déclencheur a été de voir que je dors mal, j'ai eu des problèmes de santé liés à la somatisation du mal-être au boulot, j'ai perdu du poids, etc ... J'en parlais à une amie et elle m'a dit "mais c'est tellement pas toi", et je me suis rendue compte que oui c'est pas moi, je ne me pourris pas la vie, je n'accepte pas de me pourrir la vie ou que quelqu'un d'autre le fasse, donc il faut savoir agir en conséquence. Continuer d'être moi, même si le coût peut être élevé.

Je ne crois que moi même. C'est bizarre, je réalise à quel point ce que disent les autres n'a aucune incidence sur ma propre estime. Je suppose que c'est une chance, mais aussi un piège, car du coup je dois sans arrête me convaincre moi même puisque seul mon avis compte... Le seul truc qui permet aux autres de m'atteindre profondément, c'est lorsque je me bats pour me faire comprendre, et que ça ne marche pas. Là ça me fait vraiment douter de moi. Mais sinon le reste, qu'on me dise que je suis géniale ou nulle, ça me passe au dessus. Du coup je me dis que je dois avoir l'air arrogante.
Quand j'ai dit à mon boss que j'allais partir, il m'a dit qu'il fallait que je reste parce que je suis géniale (je schématise), et ça ne m'a pas fait plaisir ni rien, je crois que je devais avoir une tête de "ouais c'est ça, peut être, on s'en fout, mais surtout "et alors ?!" "

Je dois me battre contre ma propre empathie. Je dis pas ça pour me balancer des fleurs, mais bref c'est vraiment un combat intérieur que de me dire "mes besoins passent avant ceux des autres" ... et là clairement pour dire à mon boss que je voulais partir j'étais hyper mal pour lui, et ça ressemblait un peu à une rupture moche où l'autre s'accroche, c'était très bizarre, et je m'entendais crier dans ma tête "pense à toi même pense à toi même" tandis que je culpabilisais que l'autre soit déçu et en quelque sorte abandonné. Après je me suis dit "mais merde moi aussi je suis déçue, cette boîte m'a déçue, ils me doivent plus que ce que je leur dois, car moi j'ai rempli ma part du contrat en étant aussi top que je le leur avais promis"
(oui je suis en période modeste en ce moment)

Bref.
Je flippe un peu. Et je sais que je vais encore plus douter de moi, et du prochain job pour lequel je postulerai.
Mais en même temps je sais que j'ai fait le bon choix. Les seules raisons qui m'auraient poussé à rester étaient des peurs. Je pars car je suis poussée par mes aspirations, et c'est de cette manière que j'entends faire mes choix de vie.
It feels scary but it feels right.
On verra bien ce qu'il adviendra ensuite, mais là je suis "alignée", et ça fait du bien. Bon ça a m'aider à tenir le dernier mois que je leur ai promis (pour ne pas les mettre dans la merde ... bah oui, "en pâte" ou pas on ne se refait pas.

-----------------------

Je me rends compte que je 15 janvier ça fera 1 an que je serai rentrée en France ... ça fait bizarre, 2012 a l'air d'être une parenthèse géante (alors que c'était le voyage qui était censé être une parenthèse) ... Qu'en sera-t-il de 2013 ? Purée, sachant que j'aurai 30 ans fin mai, il y a intérêt que les 5 premiers mois de l'année soient vraiment de bonne augure


Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par BR le Lun 17 Déc 2012 - 14:18

Bon bah ça ça veut dire qu'on va te revoir aux soirées.

BR
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 255
Date d'inscription : 08/08/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Bliss le Lun 17 Déc 2012 - 18:50


Lena, je pense que tu as pris la bonne décision et je t'en félicite, car ça n'a pas dû être facile Courbette

Je suis sûre que tu vas finir par trouver un job dans lequel tu pourras t'épanouir...

Celui-ci était probablement un passage, une sorte de "test", qui t'a à la fois donné l'occasion de t'affirmer et prendre confiance en toi, et de "liquider" quelque chose qui t'encombrait (et qui t'aurait gênée pour ton prochain job) Wink


Courage !
Te mando muchos besos, mamita linda ! Un ange



Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mar 18 Déc 2012 - 0:24

Gracias guapita Bisous

@Brutus : t'es gonflé de dire ça Razz , je viens tout le temps c'est juste qu'il y a peu de soirées finalement (enfin sauf Marlusse mais je suis pas fan)
Au plaisir de noyer la misère du monde dans nos verres et décider que le présent compte, comme des russes (à peu près sure que ça te plairait là bas).
-----------------------
Aujourd'hui je repensais à tout ça, et je me disais qu'en fait une bonne description c'est que "je ne me contente pas, mais ça ne m'empêche pas d'être contente". Je suis très exigeante avec la vie, mon entourage, etc , mais ça ne m'empêche pas d'être heureuse en parallèle.
Quand certains me disent "mais c'est comme ça la vie, on est tous dans ce cas et on ronge notre frein", j'ai envie de croiser les bras et faire cette tête là

Quand on me dit "mais tu crois quoi, on ne peut pas tout avoir, le beurre l'argent du beurre et la crémière" , re-ça

(McKayla Maroney, gymnaste déçue de sa médaille aux jeux olympiques, pour ceux qui connaissent pas)

Peut être qu'ils ont raison. Mais je ne suis pas d'accord. Et je me donne le droit de ne pas être d'accord, et d'essayer de faire autrement, car oui, peut être que j'ai tort mais "je ne me contente pas" (purée ce verbe marche mal en français, on dirait que je parle de , euh, autre chose ... bref, I don't want to settle for something)
Immature, prétentieuse, delusional, naïve, peut être, et peu importe.
Je connais le compromis, et je ne suis pas contre, et je le pratique souvent, mais il y a une différence entre faire des compromis et s'oublier.

ET surtout qu'on ne vienne pas me dire des trucs débiles du genre "t'es jamais contente" ou "t'es jamais satisfaite". C'est faux. Je suis en extase en mettant mon nez dans un pot de cannelle, en voyant une belle lumière raser les murs, en passant un moment anodin avec des amis... il y a des centaines de choses qui me rendent profondément heureuse. Mais ça n'empêche pas de vouloir plus (ou des choses différentes), tout en appréciant ce qu'on a déjà. Et ce qu'on n'a pas d'ailleurs. C'est un truc qui me reste de mon entraînement en Thaîlande : régulièrement réfléchir et dire ma gratitude à la fois pour ce que j'ai et ce que je n'ai pas.


Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Invité le Mar 18 Déc 2012 - 7:00

Bonjour Lena, j'aime bien ton post. Very Happy

C'est un truc qui me reste de mon entraînement en Thaîlande : régulièrement réfléchir et dire ma gratitude à la fois pour ce que j'ai et ce que je n'ai pas.

Peut tu en dire plus s'il te plait ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Tof le Mar 18 Déc 2012 - 11:56

Tu nous préviendra avant de partir élever des chèvres au Kazakhstan, hein ? Smile

Content que t'ai fait le tour de la question pour le taf en tout cas, j'pense que t'as pris "la bonne décision".

Bon, sinon je t'ai déjà dit "mais tu crois quoi, on ne peut pas tout avoir, le beurre l'argent du beurre et la crémière" à propos de ton appart' et du compromis distance-prix-espace, et c'est vrai que tu as tiré à peu près cette tête... J'tiens juste à préciser que ça venait après des "c'est jamais trop tard pour changer" (pour le taf aussi, d'ailleurs ^^), c'était juste pour te rappeler les bons côtés de ton appart, pas pour faire genre "t'es jamais contente", bref.

Bon courage et bonne chance pour la recherche de taf Smile

Tof
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2038
Date d'inscription : 11/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Manou le Mar 18 Déc 2012 - 13:32

De passage par ici...un coucou après t'avoir lue encore et comme d'habitude tu me parles...

En ce moment, tandis que je gave un ordi de chiffres j'écoute Eric Langer sur le Mouv' (Allo la Planete)...et ben, quand j'entends toutes ces personnes partager leurs voyages (comme manière de vivre), je ne peux m'empêcher de penser à toi...

Une parenthèse, cette année, oui, c'est un peu ça...
repars donc bientôt...et raconte nous...moi je n'irai pas Smile

Bisous
A bientôt
Manou


Manou
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1894
Date d'inscription : 01/05/2010
Age : 48
Localisation : Pas loin de Paname

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mar 18 Déc 2012 - 22:39

@Seiphys : je me souviens avoir écrit sur mon temps passé à faire de la boxe en thaïlande, mais apparemment c'est pas sur ma prés', donc je sais plus où du coup ...
Pour en revenir à la gratitude, faire régulièrement l'inventaire de ce pour quoi on est "grateful" est une manière sure d'être heureux. Non pas le "tu as tout pour être heureux, tu devrais être reconnaissant", mais plutôt de se rendre compte, à soi même, sans forcément le dire d'ailleurs, de ce que la vie nous a offert. Des petites choses et des grandes choses. Hier et aujourd'hui, et probablement demain.
Quand à être reconnaissant de ce qu'on n'a pas, c'est utile aussi de nommer ces choses là. Car quand on ne les obtiens pas on ne voit que le fait de ne pas les avoir, on ne voit pas en quoi le fait de ne pas les avoir va nous servir plus tard.
Bref, dans le détail c'est des trucs trop persos, mais chacun peut y réfléchir pour son propre cas. Qu'est ce que vous avez voulu dans le passé, pas eu, et que si vous l'aviez eu vous ne seriez pas là où vous êtes aujourd'hui ?
(je crois que ma question est pas super claire)

@Tof : non mais tu sais bien que moi c'est les chameaux Wink
"la bonne décision" : c'est toujours une bonne décision, si elle permet de tirer des leçons, même si je me plante après ... enfin j'veux dire, je pense que c'est soi même qui rend la décision bonne, selon ce qu'on fait des conséquences. Donc j'espère juste que je saurais quoi faire de ce qui se présentera ensuite, mais bon, disons que ça devrait aller, j'ai appris à naviguer dans l'incertitude même si je dis que j'aime pas ça.
Un type que j'aime bien a posté ça l'autre fois sur Facebook : You’ll be right 50% of the time, you just won’t know which 50% until after you’ve taken the leap.

@Manou : je ne suis pas sure qu'il faille me souhaiter de repartir Wink ... mais merci
A bientôt

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Bliss le Mar 18 Déc 2012 - 22:49

Lena a écrit:@Seiphys : je me souviens avoir écrit sur mon temps passé à faire de la boxe en thaïlande, mais apparemment c'est pas sur ma prés', donc je sais plus où du coup ...
Hum hum... toc toc... j'peux entreeeeeer ?
Lena, ce passage dont tu parles, ne serait-ce pas celui-ci ? : http://www.zebrascrossing.net/t1765p180-no-touching-no-smiling-no-compliment-les-conventions-sociales-homme-femme#107600






Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mar 18 Déc 2012 - 23:04

arg, non là t'es dure, tu déterre un post où je passe pour une folle "serial emasculator" , LOL, ça me fait rigoler de revoir cette discussion, mais non c'était pas de ça dont je parlais (rien à voir avec la gratitude en plus !)
Il me semblait que j'avais écrit un post où j'expliquais ce que j'avais fait en thailande, et quelques trucs que la boxe m'a appris, et la "prière" qu'on faisait tous les matins dans laquelle on parle de gratitude.
Hmm je vais chercher par quel hasard de l'arborescence j'aurai pu mettre ça dans un topic quelque part ...

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Bliss le Mar 18 Déc 2012 - 23:10


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mar 18 Déc 2012 - 23:25

j'ai peut être juste rêvé de l'avoir écrit. Ou bien j'ai des posts qui ont disparus (l'autre fois je cherchais celui sur le Népal et j'ai pas retrouvé, j'ai du refaire une version plus courte).
Bref, euh, les zèbres ne sont pas tous hypermnésiques Wink

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mer 26 Déc 2012 - 22:46

Noyeux Joël à tous ceux qui passent par ici !
A chaque Noël je me dis que ma famille est vraiment disfonctionnelle, mais terriblement attendrissante ... et surtout, même si je me sens si loin d'eux, on partage un truc malgré tout, dur à décrire, mais qui existe bel et bien.

Mis à part ça j'ai fait la super gaga avec mon petit neveu, et son cadeau préféré était une petite peluche en zèbre, c'est même pas moi qui lui ai offerte ! Very Happy

A bientôt rendeer


Dernière édition par Lena le Mar 8 Jan 2013 - 21:51, édité 1 fois

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Jeu 27 Déc 2012 - 21:45

j'adore saturday mornin breakfast ...c'est drôle, sarcastique, pertinent, parfois émouvant et "spot on" ...
pour la peine j'en mets deux vus dernièrement qui sont bien zébrés :



-------------------------------------------------------------------------


Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mar 8 Jan 2013 - 22:29

purée, ces dernières semaines sont un boot-camp sur l'assertivité et la confiance en soi ...
En gros, à cause de ma position dans l'entreprise et des projets sur lesquels j'ai travaillé, je dois expliquer les raisons de mon départ et donner un feedback détaillé et constructif non pas seulement à mon N+1 mais aussi N+2, et 2 associés principaux de la boîte ...
C'est un peu la torture mais un bon entraînement, et au passage j'essaye de recueillir leur empathie et leurs conseils.
Résultat ils m'ont déprimée, ils me disent que je trouverais encore moins ma place ailleurs , et apparemment ils disent pas juste ça pour que je reste, car je leur ai bien fait comprendre que il y avait 0 chance que je reste.

Mon N+2 est un zèbre, tendance over-achiever, qui a de la bouteille et des expériences diverses. Il m'a grillée, il m'a dit "je suis sûr que parfois ton cerveau est en ébullition, t'as tout compris, et t'as juste envie de secouer ton client pour qu'il fasse un effort pour qu'il percute ou lui implanter une puce pour que vous soyez en phase" ... je crois que je suis devenue toute rouge ... j'ai vu dans ses yeux qu'il avait vu ... en plus il lit le langage du corps (je l'ai compris en voyant qu'il faisait attention à d'autres détails). Bref, parfois c'est indécent de se faire questionner par un Z. En plus je me rends compte qu'étant fatiguée et grillé je suis super émotive et c'est dur à cacher.

Des dernières discussions que j'ai eues aujourd'hui (c'est en plein d'épisodes, ça fait je ne sais combien de débrief), on m'a dit deux choses qu'on avait compris sur moi , en mode "aha, maintenant je comprends mieux qui tu es et "ton problème""

1) "En fait tu supportes mal de devoir dire non". C'était par rapport aux clients, mais j'avoue c'est ma faiblesse, et pour le coup j'ai fini par make my point puisque je lui ai répété (au boss) une dizaine de fois non, de manières différentes, à "non je ne veux pas rester plus longtemps". Et c'est vrai que ça m'a coûté des efforts infinis. Je prends toujours sur moi, pour les autres, et sans que j'y aie un intérêt particulier. Là j'ai conclus par "j'ai envie de te dire oui mais je sais qu'il faut que je te dise non, car je me connais, et je ne peux m'ignorer".
J'aurais eu besoin d'une sieste et d'un bon sanglotage après ça, mais c'est le boulot, c'était que la mi-journée, donc il a fallu enchaîner.
Bref finalement je suis un brave petit soldat, j'ai de quoi être fière de moi même si je suis à ramasser à la petite cuillère. A marquer d'une pierre blanche dans mon calendrier "aujourd'hui j'ai dit que mon bien être est plus important que les objectifs et besoins des autres".

2) "En fait ton problème c'est que tu ne veux pas prendre le pouvoir". Mon N+2 zèbre qui me dit ça, il me dit que j'ai fait le tour en 4 mois, et que du coup il faut que je prenne le pouvoir, sur les clients, la boîte, que je rentre dans tout le monde en leur disant que je sais mieux qu'eux. Je lui ai dit que j'avais pas l'impression d'avoir fait le tour, que j'étais pas légitime pour dire à qui que ce soit que j'ai la réponse et qu'il a rien compris (même si parfois je me surprends à la penser, avec honte), et que c'était facile de dire ça quand on a son âge et sa position. Bref il me faut des cheveux blancs et un palmarès pro pour me sentir légitime à "prendre le pouvoir". Mince. C'est pas près d'arriver alors. Et puis j'aime pas me battre. Convaincre d'accord, mais que des gens qui peuvent comprendre, et qui sont prêts à entendre. (ben voyons !)

Bon avec tout ça je sais pas où je vais atterrir, il paraît que chez le client je vais me faire chier, que chez un autre prestataire ça sera pire, et que en consulting j'ai pas l'expérience ad hoc nécessaire, que donc ma seule issue est de faire du consulting orienté outil (ou plutôt qui se base sur un outil mais orienté stratégie), et donc rester chez eux quoi ...
Peut être, mais en tous cas je sais que je ne peux plus supporter de bosser là bas, y'a trop de choses en parallèle qui vont pas (entre autres que 80% du staff ait envie de se barrer).
Bon du coup je fais quoi avec ça ?

Les deux sont interloqués par mon culot (mais le respectent), et se demandent comment je me paye le luxe de faire des choix et de dire que leur façon de faire ne me convient pas (d'ailleurs ils reconnaissent tout à fait le bien fondé de mes remarques et critiques). J'avais envie de répondre que justement car je n'ai pas le luxe de faire le choix d'avoir une personnalité différente de la mienne. Et que je n'ai pas le luxe de pouvoir me contenter d'une situation pro où je me sens vraiment mal.

Maintenant je me dis, que quitte à souffrir je préfère encore me faire chier que me faire bouffer (pardonnez mon langage, c'est pour la rime , ou presque). Enfin je sais pas. P'têtre que je vais pas tarder à savoir.
En fait je crois que ce dont j'ai vraiment envie c'est d'un job avec un mentor, d'avoir vraiment l'impression d'apprendre quelque chose (oui je sais, là aussi j'apprends, mais bref, vous voyez de quoi je parle) et de "grandir" à coup d'arrosoir et non pas à coup de pioche. (voir plutôt de piolet).

Voilà voilà, je fais ma psychothérapie 2.0 sur ZC quoi ... d'ailleurs c'est pas impossible que j'efface ce message prochainement, c'est un peu indécent de raconter tout ça et en même temps j'ai envie de garder des archives de mon cheminent, pour m'y retrouver plus tard.

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Harpo le Mar 8 Jan 2013 - 22:53

Lena, si j'ai bien compris on fait à peu près le même job. Les deux points dont tu parles, dire non et le truc sur le pouvoir, je crois comprendre assez bien ce dont il s'agit. Je te trouve beaucoup de courage et de conviction pour faire ce que tu fais - te barrer d'un job (bien payé j'imagine) dans lequel tu ne te sens pas à l'aise. Cette crainte de se faire bouffer, comme tu le dis, je la trouve légitime, et très lucide. Je comprend leur réaction, le luxe dont ils parlent, et celui dont tu parles toi.


Harpo
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5769
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 54
Localisation : En Flandre

http://la-maison-et-le-monde.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par versus le Mer 9 Jan 2013 - 10:27

C'est marrant de tomber sur ton post aujourd'hui.

J'ai l'impression que les raisons qui font que tu partent sont dû à des points de ta personnalité qui ne collent pas au job. Et ça, pour le surmonter, ça demande un effort énorme (et donc engendre de la fatigue et du mal être.)

D'ailleurs, je pense que le vrai courage, pour toi, aurait été de rester, car cela t'aurait demandé plus d'effort cela aurait été peux être moins naturelle. Mais si le prix payer est celui de ta santé et ce ta vie privé, c'est un choix logique et raisonnable.

Bon pour le cotés "marrant" du post, c'est que j'ai jusqu’à midi pour décider si je change de job et que c'est le même type de question que j'ai à me poser. (Que j'ai commencé à me poser pas longtemps après que je soit intervenu ici d'ailleurs).

Bref, bon courage pour la suite, mais j'ai l'impression que tu te pose les bonnes questions, et que tu vas finiras par trouver un poste adaptée à toi.

PS: Oui, il faudra que tu me raconte ton histoire sur les cigales.

versus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 17/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Lena le Mer 9 Jan 2013 - 21:58

Harpo, merci de confirmer que je ne suis pas totalement folle, ou alors toi aussi puisqu'apparemment tu comprends de quoi je parle Wink

Versus : je n'ai pas forcément envie de changer ma personnalité pour un job, d'ailleurs depuis que je suis zèbre j'arrête de considérer que j'ai un problème et dois tout changer en moi pour rentrer dans les cases des autres. Il y a des choses que je veux changer, et d'autres que j'ai acceptées comme faisait partie de ma personnalité, avec ses fardeaux et ses richesses.

"Prendre le pouvoir" je crois que j'en ai pas envie, l'assertivité est quasi ma religion, mon style de management s'en accorde, je pense qu'on peut avoir "de l'autorité/influence" sans prendre le pouvoir. Mais je considère que ça ne vaut pas le coup de s’essouffler dans certains cas. J'ai appris aussi, avec regret, à accepter la fait qu'il y a des choses que d'autres ne peuvent pas comprendre, et que ça sert à rien de s'épuiser à les expliquer.
Pour "savoir dire non", c'est effectivement quelque chose sur lequel je veux m'améliorer, et du coup avoir su dire non (et 20 fois) à mon boss (enfin à 4 boss), malgré l'empathie que j'ai pour lui, c'était la preuve flagrante que je m'améliore (donc pour le coup rester dans ces conditions aurait montré que j'ai toujours rien appris justement).

Je comprends ton argument selon lequel rester aurait été la chose courageuse à faire, mais il ne correspond pas au contexte. Je suis totalement POUR apprendre à dépasser les frustrations, être endurante et constructive, etc ... je sais que je ne suis pas du genre à partir dès que je rencontre un problème, mais il ne faut pas non plus que cette envie de me dépasser tourne au masochisme. Comme je le disais plus tôt, je n'ai pu prendre cette décision qu'une fois que je m'étais prouvé que j'avais la capacité de rester, les compétences, etc ... il manquait simplement l'envie, et c'est ça qui me fait avancer dans la vie. Depuis c'est vrai que je ne men sens plus "capable" de rester, car j'ai laissé mon ressenti s'exprimer (en moi) et du coup je ne peux plus le trahir (le maîtriser oui, c'est ce que j'ai fait les premiers mois avant de prendre cette décision, le trahir non -c'est d'ailleurs quelque chose que j'ai appris en voyage je pense)

Je me dis que si je ne fais pas des choix comme ça aujourd'hui, si je ne fais pas le choix de me faire passer en premier, si j'accepte de subir ma vie, dès maintenant, alors que j'ai encore peu de contraintes (pas de famille dont il faille subvenir aux besoins, pas de prêt immobilier, pas de personne à qui rendre des comptes, je sais que je peux vivre de peu (un sac à dos et du riz Wink ) etc ...) dans ce cas là quand aurais-je la force de décider de ma vie ?

Du coup comme "midi" est passé, quelle a été ta décision ? Drôle d'ultimatum, curieuse d'en connaître le contexte, il faudra qu'on en discute à l'occasion !

Lena
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1303
Date d'inscription : 14/12/2010
Age : 33
Localisation : on the road, et parfois à Paris

http://www.zebrascrossing.net/t1830-zebre-strikepresumee-strike-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par The Broken Vow le Jeu 10 Jan 2013 - 18:37

je sais que je peux vivre de peu (un sac à dos et du riz

A Paris, on ne "vit" pas avec un sac-à-dos et du riz, on survit.

Je te dis ça avec toute ma bienveillance - tu as quitté ton fameux ex-nouveau job si j'ai bien compris ton post, ce qui t'attires immédiatement ma sympathie égocentrique de mec qui n'aime pas travailler pour les autres.

The Broken Vow
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 811
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : 108 declarations on a grave

http://www.tellurique-corporelle.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Super PY est rive le Jeu 10 Jan 2013 - 18:50

Il y a aussi une autorité qui est plus basée sur la compétence, la confiance que sur réellement le pouvoir.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par versus le Ven 11 Jan 2013 - 0:38

En fait en parlant de courage (ce n'est absolument pas une critique soit dit en passant) visait plus le fait que, pour toi, ça à l'air assez facile de partir, ou de vouloir changer. Donc le fait de rester pour supporter un boulot qui donnerait envie à beaucoup de monde aurait pu être un choix courageux, dans la mesure ou ce choix aurait été plus dure à suivre.
J'essaie simplement de donner un point de vue différent, car si il faut du courage pour partir de cette manière, le fait de rester l'aurait été tout autant.

Les arguments que tu avances sont cohérents, et effectivement, même si ta décision peut paraître folle, si ce boulot te donne une vie que tu ne souhaite pas, tu as raison de ne pas rester. Et puis, si ici on ne comprend pas ce genre de décision, qui le pourra Smile

Pour la réponse avant midi, il fallait que je réponde à une proposition de boulot d'un de mes anciens employeur, pour lequel je m'étais engagé à répondre dans la matinée. Donc il fallait choisir entre mon boulot qui ne me correspond pas ce qui m'épuise, avec un objectif à long terme, et un boulot plus adapté qui m'oblige à changer complément de projet. Alors que j'ai déjà fait des sacrifices pour en arriver là.

Donc répondre à la question de la vie que je souhaite, de trouver un boulot adapté... enfin le style de question que tu as abordée.

Finalement, le choix fait n'est pas le plus important. Ce qui l'est, c'est la volonté de garder une maîtrise sur la vie que l'on souhaite avoir, tout en prenant conscience du cadre qui nous entoure.

versus
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 154
Date d'inscription : 17/06/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Invité le Ven 8 Fév 2013 - 12:04

Grosse pensée pour toi Léna!
Ayant un peu déserté le forum ces derniers temps (je marche par phases) je viens de découvrir bien trop tard ton message d'anniv' qui m'a fait super plaisir!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre [strike]présumée[/strike], tendance pro-active et procrastineuse (?!)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:03


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum