La discrimination des surdoués

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Waka le Lun 22 Sep 2014 - 0:48

Elle est pas longue (par contre après on a tendance à enchainer avec les autres vidéos TED qui sont toutes plus intéressantes les unes que les autres Wink ).

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par iiihou le Lun 22 Sep 2014 - 9:56

Effectivement pour certains mon style peut paraitre cru. Je me demande par contre où se cache la valeur ajouté de votre bien-pensance politiquement correcte qui caresse, édulcore, console, tourne autour du pot mais évite l’essentiel. En tout cas grâce à toutes les contributions de style différent, il y a du matériel pour tout lecteur intelligent. Il y a aussi des lecteurs qui ne souhaitent lire que des confirmations que leur échec est noble et surtout dû aux autres, ceux-là apprécieront votre langue de bois mais dans l’ensemble vous ne leur aurez rien apporté, rien changé.

Car ce fantasme des autre n’est que piège à surdoué.
Waka a écrit:Le truc c'est qu'à un moment, faut aussi reconnaître qu'il y a un problème de tolérance en face
Cet EN FACE n’existe pas ! Ce n’est pas une entité délimitée, ni juridique, ni morale, ni responsable, qui puisse répondre. Non, en face il n’y a AUCUN problème de tolérance, ce n’est que dans notre tête que le problème y est. C’est dans notre tête qu’on échoue de comprendre les manifestations de tous les humains, c’est dans notre tête qu’on désire avoir l’ascendant sur les autres à tout prix, qu’on conflictualise les relations, c’est dans notre tête qu’on est intolérants (OUI!) envers les agissements des autres et qu’on se construit des scénarios lâches, n’acceptant pas notre échec.

Waka a écrit:Du coup sauter sur chaque personne qui vient se plaindre d'un truc en lui disant qu'elle a tort de se plaindre, que ses mots sont "trop forts", et en ne prenant pas en compte son besoin émotionnel du moment
Heu attends, tu es psy et tu offres des consultations en ligne, ici ? Nous étions ici sous contrat professionnel et devions coller à un certain dogme ? Au tien par hasard ?
(d’ailleurs comment arrives-tu à cerner si précisément le besoin émotionnel des autres ? Cela m’intéresse)

Mon avis est différent. Un con pardon surdoué qui débarque en détresse ici nous expliquant comment le monde lui en veut (son ex PN, l’école, l’hiérarchie etc.) ne découvre pas ici, pour la première fois, une attitude sceptique. Il faut arrêter de penser aux vertus miraculeuses d’un tel forum dues à la bienveillance. Un forum est un amalgame d’idées différentes, pour la personne concernée, au pire il y aura continuité, sinon il y aura des points de vue nouveaux. À elle de mener sa réflexion.

Dans ce contexte je ne vais pas pratiquer la bien pensance et la correctitude politique, et de toute façon il y aura TOUJOURS un con pardon surdoué au bout qui se sentira AGRESSÉ. Quoi qu’on dise quoi qu’on fasse. TOUJOURS.
Je suis désolé pour ceux qui sont attitrés ici par des libellés fanfaronnant tel que surdoué. Ce n’est pas ma faute si l’hypocrisie humaine attribue des libellés vertueux à des traits plutôt dans le mauvais quadrant, voire pitoyables. Si on appelait le chat un chat, peut-être que la prise de conscience serait meilleure depuis le début. En pensant qu’on est sur-doués versus les autres classiquement-doués, on met d’emblée en place un décor conflictuel, on s’en prend AUX AUTRES avant même de les rencontrer.

Arrêtez-vous dans la rue et contemplez les gens. Il y a ceux qui se bougent, qui sont maitres de leur vie et ceux qui se roulent par terre. Bizarrement ceux qui se bougent ne pratiquent pas le jeu « c’est les autres ». Bizarrement ceux qui échouent tout le temps pratiquent le jeu « c’est la faute des autres ».
Si toi, Waka, tu souhaites féliciter ces derniers, les réconforter, vas-y. Toi aussi tu as le droit d’exprimer ton avis, ton style de vie, ton approche de la question.

Waka a écrit:Or c'est cette bienveillance là que je ressentais autrefois sur ce forum, et qui est en voie d'extinction avec cette "croisade pro-rationalisation et anti-émotionalité" (fallait que ça finisse par sortir).
C’était ton drogue. Smile
Le forum n’est pas non plus une entité ayant une conscience, une responsabilité, une voix, une pensée. On peut souvent lire ici la remarque d’untel qui se plaint que « ce forum ne le caresse pas/plus dans son sens préféré du poil ». Et de nombreuses plaintes en général, un peu drôle pour des prétendus surdoués qui devraient savoir connaitre, comprendre, anticiper.

Waka a écrit:Ce qu'elle attend de son interlocuteur sur le moment, c'est de l'écoute, un moyen d'exprimer son ressenti, de mettre des mots dessus. Car mettre des mots sur son ressenti est souvent l'étape qu'il faut pour l'évacuer, et le "traiter". L'important, c'est donc de lui donner cette opportunité là. Sans porter de jugement. [/size]
Ne te prive pas, nos approches sont complémentaires, la lecture sera variée et c’est une bonne chose.

iiihou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 11:40

On peut être con avec un gros QI ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Bibo le Lun 22 Sep 2014 - 11:59

iiihou a écrit:Effectivement pour certains mon style peut paraitre cru.
Ce n'est pas cru, c'est violent et plein d'affirmations.

iiihou a écrit:
Cet EN FACE n’existe pas ! Ce n’est pas une entité délimitée, ni juridique, ni morale, ni responsable, qui puisse répondre.
Si, c'est autrui.

iiihou a écrit:
Non, en face il n’y a AUCUN problème de tolérance, ce n’est que dans notre tête que le problème y est.
Si tu pars de ce principe, tout est dans notre tête alors rien de mérite d'être évoqué. La corde ?
Ce qui est analysé et vécue est réel, même si il s'agit d'une interprétation. La renier, c'est renier ce que l'on vie, et donc ce que l'on est.
Si je ne peux pas me caractériser par ma façon d'analyser mon environnement ( et donc moi ) alors je ne suis rien de plus qu'un tas de viande indifférencié. Tu peux vivre de cette façon, peut être que tu t'en sors d'ailleurs, pas moi, et j'ai la sensation que tu essayes de nous convaincre que ta vision est la bonne.


iiihou a écrit: C’est dans notre tête qu’on échoue de comprendre les manifestations de tous les humains,
Je crois qu'on les comprend trop bien.

iiihou a écrit:
c’est dans notre tête qu’on désire avoir l’ascendant sur les autres à tout prix, qu’on conflictualise les relations, c’est dans notre tête qu’on est intolérants (OUI!) envers les agissements des autres et qu’on se construit des scénarios lâches, n’acceptant pas notre échec.
Une incompréhension n'est pas seulement dans notre tête. Ce n'est pas mon échec, c'est celui d'autrui à accéder au sens que j'essaie de transmettre dans un but bienveillant. J'aime bien la lâcheté, ça permet de se protéger.

iiihou a écrit:
(d’ailleurs comment arrives-tu à cerner si précisément le besoin émotionnel des autres ? Cela m’intéresse)
Parce qu'il ne s'agit pas d'un robot mais d'un être humain, et que potentiellement, il vient pour cela ? En ne le prenant pas en compte, tu risque d'oublier quelque chose, en le prenant en compte, tu es sûr de ne blesser personne. C'est une réaction intelligente.

iiihou a écrit:
Dans ce contexte je ne vais pas pratiquer la bien pensance et la correctitude politique, et de toute façon il y aura TOUJOURS un con pardon surdoué au bout qui se sentira AGRESSÉ. Quoi qu’on dise quoi qu’on fasse. TOUJOURS.
Ce n'est pas argument qui permet d'envisager les choses de manière si radicale. Il y aura toujours des pauvres donc arrêtons la redistribution des richesses ?

iiihou a écrit:
En pensant qu’on est sur-doués versus les autres classiquement-doués, on met d’emblée en place un décor conflictuel, on s’en prend AUX AUTRES avant même de les rencontrer.

Non. Il s'agit d'une vision qui suppose que toute hiérarchisation est conflictuelle. D'où vient ce postulat ?

iiihou a écrit:
Arrêtez-vous dans la rue et contemplez les gens. Il y a ceux qui se bougent, qui sont maitres de leur vie et ceux qui se roulent par terre. Bizarrement ceux qui se bougent ne pratiquent pas le jeu « c’est les autres ». Bizarrement ceux qui échouent tout le temps pratiquent le jeu « c’est la faute des autres ».
Donc l'attribution interne ou externe d'un problème est ontologiquement liée à la capacité qu'a quelqu'un de s'en sortir ?
En, fait j'ai la réponse, et tu dis n'importe quoi. Il y a notamment une grosse modulation culturelle en plus d'une réalité qui est l'inverse de ton affirmation...

iiihou a écrit:
Le forum n’est pas non plus une entité ayant une conscience, une responsabilité, une voix, une pensée. On peut souvent lire ici la remarque d’untel qui se plaint que « ce forum ne le caresse pas/plus dans son sens préféré du poil ». Et de nombreuses plaintes en général, un peu drôle pour des prétendus surdoués qui devraient savoir connaitre, comprendre, anticiper.
Un forum, c'est ce que l'on en fait.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 12:26

iiihou a écrit:Cet EN FACE n’existe pas ! Ce n’est pas une entité délimitée, ni juridique, ni morale, ni responsable, qui puisse répondre. Non, en face il n’y a AUCUN problème de tolérance, ce n’est que dans notre tête que le problème y est. C’est dans notre tête qu’on échoue de comprendre les manifestations de tous les humains, c’est dans notre tête qu’on désire avoir l’ascendant sur les autres à tout prix, qu’on conflictualise les relations, c’est dans notre tête qu’on est intolérants (OUI!) envers les agissements des autres et qu’on se construit des scénarios lâches, n’acceptant pas notre échec.




http://www.zebrascrossing.net/t17031p20-si-la-peur-du-faux-self-creait-la-peur-tout-cour#744536

Tu as écrit "drogue" à la place de "dogme".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par iiihou le Lun 22 Sep 2014 - 12:40

Bibo a écrit:Ce n'est pas cru, c'est violent et plein d'affirmations.
C’est vrai que pour certain, tout avis contraire peut paraitre violent, très violent. Quant aux affirmations, on en fait tous.

Bibo a écrit:Si je ne peux pas me caractériser par ma façon d'analyser mon environnement ( et donc moi ) alors je ne suis rien de plus qu'un tas de viande indifférencié.
Il y a une différence entre analyser et tirer la conclusion générique du surdoué de service : c’est la faute des autres.
Par exemple un paranoïaque analyse copieusement, lui aussi, l’environnement. Dans sa tête, le raisonnement est ok, si si je t’assure. Il assurera même le monde qu’il n’est pas parano.

Bibo a écrit:Une incompréhension n'est pas seulement dans notre tête. Ce n'est pas mon échec, c'est celui d'autrui à accéder au sens que j'essaie de transmettre
Sur ce qui se passe vraiment dans la tête des autres, tu n’en sais rien. Sur l’impact réel de tes actions envers autrui, tu en sais très peu, car tu es subjectif. Mais la seule entité que tu contrôles dans cette interaction, c’est toi. Le seul responsable de ta vie, de ton histoire c’est toi. Si tu es déçu des autres, cherche la cause chez toi-même. Peut-être attentes exagérées ? Incapacité de se mettre à la place des autres ? Intolérance cachée ? Comportement aberrant ? Autres problèmes/faiblesses ?

En regardant le monde à travers notre existence propre, « les autres » sont juste un élément de la nature. La nature, c’est une sorte de fatalité, elle peut être certainement inconfortable, mais se plaindre ne sert à rien, il faut s’adapter, vivre avec. Je répète : se plaindre et se rouler par terre car la nature ressemble à … la nature, ne sert à rien. Il y a d’autres attitudes plus saines, constructives.

Bibo a écrit:dans un but bienveillant
Pardon ?
Bien pensant, bien veillant … mais oui mais oui.

iiihou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Waka le Lun 22 Sep 2014 - 13:10

Bibo a résumé mon avis.

Concernant le fait qu'on puisse être choqué par ton propos, et la "bienpensance". Tu devrais voir là vidéo que j'ai posté là bas:
http://www.zebrascrossing.net/t18334-conformisme-pensee-unique-politiquement-correct-liberte-d-expression-j-en-ai-pas-oublie#797587

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par iiihou le Lun 22 Sep 2014 - 13:18

Il y a des éternellement choqués, des éternellement discriminés, des éternelles victimes des autres. J'espère bien créer un petit choc chez les borderlines ou indécis, qui sait, cela pourrait mener à des changements. J'ai toujours aimé contrarier les certitudes. Smile

iiihou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 450
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 13:31

C'est aussi vain que d'être niais. Vois aussi que tu ne convains personne sauf ceux qui ont déjà décillé, personne, quoi...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 22 Sep 2014 - 14:59

Même moi qui ai fait de la lutte contre la "victimisation imposée" un de mes chevaux de bataille je ne vois pas en quoi la violence peut aider (pourtant tu as du voir qu'à l'origine du fil qu'on t'a cité toute à l'heure je dois défendre un point de vue pas éloigné du tiens, par exemple la définition que j'y ai fait de "autres".

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16901
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 15:15

...


Dernière édition par androgide le Lun 22 Sep 2014 - 21:15, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Bibo le Lun 22 Sep 2014 - 16:05

iiihou a écrit:
Bibo a écrit:Si je ne peux pas me caractériser par ma façon d'analyser mon environnement ( et donc moi ) alors je ne suis rien de plus qu'un tas de viande indifférencié.
Il y a une différence entre analyser et tirer la conclusion générique du surdoué de service : c’est la faute des autres.

Et ? Parce que ce n'est pas toujours le cas, alors il vaut mieux renvoyer bouler tout ceux qui énoncent ce genre de sentiment, au cas où ils auraient tords à propos de leurs propres conclusions, parce que moi je sais qu'ils se victimisent et que j'ai la science infuse ? Parce que je sais mieux que lui ce qu'il a vécu ? Parce que j'arrive à voir, qu'à travers les mots qu'il me transmet sur un forum, qu'il est dans le faux, qu'il se fourvoie ? Parce que je suis en capacité de déterminer objectivement qu'un rejet verbal n'est qu'une question d'interprétation ? Parce qu'une incompréhension n'est qu'une question de manque d'effort ? Parce qu'il n'y a que la lâcheté qui peut le caractériser ? Parce que la souffrance n'appartient qu'aux faibles ? Parce j'ai un esprit manichéen qui émet des affirmations en espérant qu'elles soient fondées pour justifier mes propos ? Parce que je suis dans l'incapacité de remettre en question ma vision et que ce qui caractérise mon argumentaire c'est le rejet de l'argument de l'autre par l'absence de réponse  ? Parce qu'il est bien vue de ne pas faire comme la masse ? Parce qu'il est valorisant de se sentir au dessus, différent ? Parce qu'ainsi je peux me plaindre, à la manière de ceux que je critique, mais d'une manière plus implicite, parce que je suis seul détenteur d'un savoir critique et sarcastique et que du haut de ma tour d'arguments fallacieux dégoulinant de haine je suis mieux placé que vous ...

Mais bon, tout est relatif. Vous emballez pas, ce n'est qu'une question d'interprétation. Moi au fond, je tape juste sur des touches sur un clavier au fin fond des balkans.

iiihou a écrit:
Bibo a écrit:Une incompréhension n'est pas seulement dans notre tête. Ce n'est pas mon échec, c'est celui d'autrui à accéder au sens que j'essaie de transmettre
Sur ce qui se passe vraiment dans la tête des autres, tu n’en sais rien.  
Bin si, je sais qu'ils ne comprennent pas.

iiihou a écrit:
Sur l’impact réel de tes actions envers autrui, tu en sais très peu, car tu es subjectif.
Le cheval blanc d'Henri 4 est blanc.

iiihou a écrit:
Mais la seule entité que tu contrôles dans cette interaction, c’est toi.  
Non, je ne me contrôle pas totalement. La plupart de mes réactions sont intuitives, sans analyses, sauf celles qui ne le sont pas. Je ne contrôles pas le processus qui m'oblige a regarder à la périphérie de mon champ de vision ce mouvement qui stimule mes bâtonnets. Je ne contrôle pas la réaction de la personne d'en face qui va croire que je ne l'écoute pas. Je ne contrôle pas ses préjugés sur ma personne, volatile, et non attentive. J'ai une influence, pas de contrôle.

iiihou a écrit:
Le seul responsable de ta vie, de ton histoire c’est toi. Si tu es déçu des autres, cherche la cause chez toi-même.  

Éthique protestante. Je te conseille Max Weber et Dominique Méda.

iiihou a écrit:
Peut-être attentes exagérées ? Incapacité de se mettre à la place des autres ? Intolérance cachée ? Comportement aberrant ? Autres problèmes/faiblesses ?
 
Partage d'expérience : le fait de savoir ce qui ne va pas n'améliore pas les choses. J'en veux toujours aux autres de ne pas être comme j'aimerais qu'ils soient. Et quand bien même je ne leur en voudrait pas, je serais dans une position paternaliste d'acceptation de la faiblesse de l'autre. Il existe d'autres positions, qui consistent à modifier son comportement pour s'adapter à l'autre où bien à se plonger dans son esprit illogique. Il n'y pas de positions préférables à d'autres. Il y a celles avec lesquelles tu peux vivre et celles avec lesquelles tu ne peux pas. C'est un compromis, pas un choix. Ce n'est pas pour autant une vision fatalistes. Les gens changent, parfois assez pour que cela soit perceptible, parfois pas.

iiihou a écrit:
En regardant le monde à travers notre existence propre, « les autres » sont juste un élément de la nature. La nature, c’est une sorte de fatalité, elle peut être certainement inconfortable, mais se plaindre ne sert à rien, il faut s’adapter, vivre avec. Je répète : se plaindre et se rouler par terre car la nature ressemble à … la nature, ne sert à rien. Il y a d’autres attitudes plus saines, constructives.  
 
Chez certaines personnes, cela constitue une étape. Pourquoi ne pas accepter cette étape ? Moi j'accepte une fatalité, celle des personnes qui se plaignent.

iiihou a écrit:
Bibo a écrit:dans un but bienveillant
Pardon ?
Bien pensant, bien veillant … mais oui mais oui.
Le bien c'est mal parce que plein gens pensent le bien. Moi j'en ai un peu marre du conformisme des anti-conformistes.

iiihou a écrit:Il y a des éternellement choqués, des éternellement discriminés, des éternelles victimes des autres. J'espère bien créer un petit choc chez les borderlines ou indécis, qui sait, cela pourrait mener à des changements. J'ai toujours aimé contrarier les certitudes. Smile

Si tu commençais par répondre aux questions qui mettent ton argumentaire à mal, peut être aurais tu un semblant de crédibilité.
La forme et le fond ça compte.
Le pire, c'est que je serais d'accord avec certaines de tes conclusions si elles n'étaient pas basées sur tes raisonnements actuels.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 16:15

Vous vous répondez frontalement mais ça ne mène nulle part car personne ne considère avec intérêt l'autre point de vue. L'auto-abus est encore plus productif que ce genre de guéguerre...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Bibo le Lun 22 Sep 2014 - 16:49

androgide a écrit:Vous vous répondez frontalement mais ça ne mène nulle part car personne ne considère avec intérêt l'autre point de vue. L'auto-abus est encore plus productif que ce genre de guéguerre...

Quel est l'autre point de vue ?
Tu considère cela comme une guéguerre, je considère cela comme une analyse d'argumentaire mettant en évidence le non fondement d'affirmations violentes.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 17:23

Oui, mais non. (pour résumer ma pensée)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 22 Sep 2014 - 18:14

[mode on rentre du boulot on se détend] Quelqu'un se souviens du sujet de départ ? [/mode on se détend, la bière est bue]

Il y a déjà des débats qui ont été ouvert sur la victimisation à la limite, on pourrait (vu qu'on ne tombera pas d'accord sur le terme discrimination) se recentrer sur les formes de rejets et chercher ce qui peut les expliquer (sans a priori, sans accuser "les autres" ou sans accuser les hqi) ?
(petite proposition pour calmer le jeu et qu'on passe à plus constructif, car oui on est en gueguerre et ça nous apporte rien de bon Wink ).

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16901
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Kodiak le Lun 22 Sep 2014 - 18:37

Eii J. Fox a écrit:Donc pour vous la discrimination intellectuelle n'existe grossièrement pas ?


La discrimination à cause du HQI en lui même, je ne le crois pas, non, mis à part de la part d'une infime f(r)ange de jaloux pathologiques.

En revanche, certaines conséquences de la douance couplées à certains profils de personnalité et à un vécu perturbant et déstabilisant, le tout à certaines étapes de la vie, peuvent parfaitement constituer un terreau fertile au rejet, à l'ostracisme et au harcèlement d'une personne. Par exemple, l'hypersensibilité et l'émotivité mal contenue qui accompagnent fréquemment le HQI, ainsi que le manque d'intérêt manifesté pour des signes extérieurs d'appartenance (vestimentaires, musicaux, relationnels,...) peuvent constituer une source de railleries et de persécutions de la part d'un groupe d’adolescents en quête d'affirmation identitaire et de têtes de Turc pour étayer celle ci.

Je crois qu'une fois parvenu à l'âge adulte ces comportements détestables et blessants ont (heureusement) tendance à nettement se raréfier, et à viser des personnalités vraiment très fragiles et décalées, pourvues d'une très faible estime d'elles mêmes.


Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 18:39

Jaloux de quoi si ça se voit pas ? Oui, les hypothétiques conséquences du QI...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Kodiak le Lun 22 Sep 2014 - 18:44

androgide a écrit:Jaloux de quoi si ça se voit pas ? Oui, les hypothétiques conséquences du QI...


Jaloux des facilités intellectuelles, du charisme qui peut émaner d'une personne à la conversation brillante et séduisante, de la menace que représente une personne talentueuse dans une perspective de compétition professionnelle.

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1771
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 19:55

et que pensez vous de l'idée que l'on renvoie à l'autre ce qu'il n'est pas et ne pourra jamais être ?
On le met face à certaines limites (notamment beaucoup dans le boulot) d'où non pas une discrimination consciente mais une réaction de rejet inconsciente...c'est pas plutôt ça l'histoire .?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Lun 22 Sep 2014 - 19:58

Bhé vous venez d'écraser d'un coup toute ma mégalo Sad

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16901
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 20:39

Kalth: qui a fait ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Waka le Lun 22 Sep 2014 - 21:04

androgide a écrit:Jaloux de quoi si ça se voit pas ? Oui, les hypothétiques conséquences du QI...

Les hypothétiques conséquences du QI? Mais je crois rêver. Pourquoi êtes vous sur ce forum, si cotoyer les zèbres c'est la même chose que cotoyer les autres?
Je trouve toutes ces interventions (reniant la réalité du rejet dont souffre une part des surdoués... sous pretexte que vous, vous n'auriez pas vécu ce rejet 0_0) bien hypocrites.

Personnellement, ce n'est pas des histoires de pédante, mme je sais tout, ou vestimentaires qui ont provoqué le rejet (les premiers jours de la rentrée de 6e, je semblais même très populaire, à ma plus grande suprise). Non, l'argument phare c'était : "tu es bizare".
Je me suis même pris un rateau avec comme explication "parce tu es bizare, un peu, quand même... non?" J'ai rigolé, je ne pouvais qu'admettre que cette appréciation de ma personne faisait à peu près consensus. En quoi je suis bizare? Ça, par contre, on n'a jamais su me répondre... la seule fois où on me l'a dit vis a vis d'un comportement, j'étais juste en train de m'extasier sur la forme de l'écume dans une rivière. Si c'est cela être bizarre et "ne pas mettre du sien pour s'intégrer", voilà quoi.


Dernière édition par Waka le Lun 22 Sep 2014 - 21:15, édité 1 fois

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Invité le Lun 22 Sep 2014 - 21:12

Si tout le monde était d'accord, ça se saurait. Pardon de ne pas absorber sans condition tout ce qui se dit. Et non, je ne fais de lien évident entre surdouisme et maltraitance, pas de lien direct en tout cas. Pardon si ça te fait tomber de ta chaise. (la dernière phrase et ironiquement gentille, hypocrite en occurrence car je m'en cogne (j'aime pas trop les cours de morale à deux balles)).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Waka le Lun 22 Sep 2014 - 21:19

Il y a une différence entre "ne pas faire de lien direct" et ça, par exemple:
http://www.zebrascrossing.net/t18292-la-discrimination-des-surdoues#796538

Ce que je tente d'introduire, c'est juste des nuances... et un peu de tolérance vis à vis de ceux qui ont vécu des trucs que vous avez pas vécu en tant que HQI.
Je livre le fond de ma pensée: on dirait que chacun essaie de tirer le "tableau clinique" vers ce qui colle le plus à ce qu'il a vécu, pour êtres bien rassuré de bien correspondre à tous les critères....

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La discrimination des surdoués

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum