Amitiés non réciproques (?)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par ISIS75 le Lun 15 Sep 2014 - 21:57

oaf, soyez-vous même et allez peut-être vers des gens plus extravertis que vous Wink

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1467
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mar 14 Oct 2014 - 22:19


Coucou ! (nouvelle sur le forum, à la recherche d'irl dans l'est ^^)

Moi c'est pareil, je me retrouve dans ton post Waka...

Je suis en fac de psycho. Ca se passe pas trop mal, et ça me plait bien au niveau des cours, mais au niveau amical quelle galère.

A cause d'un parcours de vie un peu chaotique, j'ai 22 ans en deuxième année. Pas le bout du monde me direz vous, et c'est vrai, mais les autres sont plus jeunes... Et déjà qu'à la base ça pose problème avec les gens de mon âge, avec les plus jeunes, bonjour...

Bien sur, l'âge ne fait pas tout, c'est clair, mais disons que quand ils ne sont pas zèbres si en plus ils sont plus jeunes en général c'est pas top pour moi.

En fait, les autres, eux, m'aiment bien ! Je fais rire la galerie, je suis symaps et détendue... Mais moi j'ai toujours l'impression de faire des "efforts" pour tolérer d'être avec eux...

Mais comme j'ai conscience que ce que je dit c'est horrib', je culpabilise, je me dis "arrête de te croire supérieure, cinglée de mégalomane" et autres petites choses agréables que je m'adresse à moi même...

Mais rien à faire... Toutes ces filles, elles sont si... superficielles...Moi aussi j'aime rire, être légère, m'amuser, mais elles, je ne sais pas, elles sont. Je sais pas. Comme si elles étaient dans le noir, et que leur vision du réel c'était ce qu'elle distinguait de la pièce uniquement avec le faisceau de la lampe de poche. Vous me suivez (pas méga clair mon truc) ?

Bref, je déprime. Ca va, mais je déprime. Je me sens très seule. Je n'ai jamais réussi à me lier avec quelqu'un. Pourtant je suis super sociable. Vraiment. Mais à cause du hasard peut être (encore lui) et aussi parce que j'ai eu deux trois emmerdes dans ma vie qui ont fait que j'ai pas mal bougé après le lycée, psychiquement et géographiquement, je n'ai en gros, pas d'amis.

Je voudrais être la grande amie de ma psy mais ça c'est une autre histoire ^^ !

Bref tout ça pour dire que je ressens "tout pareil" ^^, et que le soucis c'est que j'ai l'impression de faire tout le temps des efforts désespéré pour me rapprocher des gens sur lesquels de "flache", mais que ces gens, même si ils sont symaps avec moi, n'ont pas forcément les mêmes attentes, les mêmes besoins, ont déjà une vie, des potes... Du coup je suis toujours tristounette.

Et embêtée parce que j'ai pas envie de faire "le pot de colle"...

Alors oui, j'essaye de brancher les gens sur des choses qu'ils aiment et qu'on a en commun sur lesquelles on peut échanger... Mais tisser un vrai lien c'est chaud !!

Des fois, je me dis que je fais mal la différence entre amour et amitié... Serais-je trop exigent, trop exclusive... Un tel besoin de fusion... Parce que grosse solitude accumulée pendant des années.

Mais bon, ia ZEbra Crossing !!! XD

allez au lit, reprise de la discussion plus tard, bise à tous

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par ISIS75 le Mer 15 Oct 2014 - 16:02

bah moi qui pensait qu'on devait être un minimum intelligent pour faire des études supérieures...
bah sinon, t'as essayé de traîner avec des gens plus âgés ?

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1467
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Abekucc imegget le Mer 15 Oct 2014 - 16:18

Bibo a écrit:J'aime bien ce fil.
J'aurais pu écrire une grande partie du premier message.

Ca fait du bien de reconnaître cette sensation chez d'autre.

Parfois j'ai honte d'avoir envie d'être ami avec des gens, dans le sens ou ça me met mal à l'aise. Je ne sais pas si honte est le meilleur mot. Disons qu ça me déstabilise, je ne sais pas trop comment agir. Entre l'envie de partager mais de ne surtout pas demander/s'abaisser.


Parfois souvent j'ai honte que des gens aient envie d'être amis avec moi. Les pauvres.

Abekucc imegget
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 629
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 15

http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=17816755

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Bibo le Mer 15 Oct 2014 - 17:26

ISIS75 a écrit:oaf, soyez-vous même et allez peut-être vers des gens plus extravertis que vous Wink

Ce n'est pas un angle d'approche efficient répondant à ce que j'ai expliqué.

Abekucc imegget a écrit:
Parfois souvent j'ai honte que des gens aient envie d'être amis avec moi. Les pauvres.

Seraient - ils déçus ?


Dernière édition par Bibo le Mer 15 Oct 2014 - 17:28, édité 1 fois

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Ardel le Mer 15 Oct 2014 - 17:27

Bon, pour commencer, j'ai quand même réussi à avoir un certain nombre d'amis avec lesquels je peux me lâcher complètement. Cercle intérieur. Et pas mal d'autres (dont pas mal de ZC Wink ) avec qui je peux passer de très agréables soirées, aller voir un film ... Cercle intermédiaire. Mais je pourrais aussi avoir écrit ça :

fleur_bleue a écrit:
Pourtant, j'ai souvent cette envie d'être davantage, plus proche, de compter pour l'autre comme il (ou elle, hein) compte pour moi. Mais difficile de donner du "suivi" derrière, et surtout j'ai souvent l'impression que c'est toujours moi qui donne des nouvelles en premier. Et comme je ne veux pas donner l'impression ensuite de courir après cette personne, au bout d'un moment, je laisse tomber... J'aimerais que ces gens que j'apprécie beaucoup viennent aussi un peu vers moi des fois, pas que dans l'autre sens, mais ça n'arrive que très rarement.

Je sais bien que les trajectoires s'éloignent, que les cercles se défont pour se refaire un peu plus loin, mais ça me fait mal, quand la volonté de rapprochement n'est pas réciproque, et ça me fait encore plus mal quand elle ne l'est plus. Quand quelqu'un avec qui on a partagé beaucoup, quelqu'un avec qui tout passait ne donne plus de nouvelles pendant 8 mois, ne répond pas au mail et au sms qu'on finit par lui adresser (1 de chaque en 8 mois, ce n'est quand même pas du harcèlement ?). Mince, quoi. Qui a décrété un jour que les liens devaient se distendre ? Pour laisser de la place aux nouveaux ? J'ai de la place pour tout le monde, moi ...

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Gasta le Mer 15 Oct 2014 - 17:48

Je suis d'accord avec vous deux Fleur_bleue et Ardel.
J'ai quelques amis fidèles depuis des décennies et je sais que rien ne pourra briser cette amitié.
Je sais que si le besoin s'en fait sentir je peux compter sur eux comme ils peuvent compter sur moi.
Je suis bien conscient d'avoir de la chance quand je lis la solitude de certains ici.
Mais j'ai tout de même du mal lorsque des gens avec qui j'ai partagé beaucoup s'éloignent tout simplement parce que les circonstances de la vie font que c'est ainsi. Pour moi c'est un peu une page qui se tourne. J'arrive tout de même maintenant à relativiser et à l'accepter.
D'autres relations se créent qui nous enrichissent mutuellement mais sans remplacer totalement les autres.
Moi aussi j'ai de la place pour tout le monde... enfin tous ceux que j'apprécie.

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mer 15 Oct 2014 - 17:56


Je vois ce que tu veux dire Ardel, j'ai un peu le même soucis... Sans très bien comprendre pourquoi un jour les liens avec les rares personnes avec qui ça passe se distendent ! Mais bon après je suppose que c'est la vie aussi, d'autres préoccupations de la personne, éloignement géographique...
Je culpabilise toujours en me disant que j'apporte peut être pas assez de choses... Que la personne a trouvé mieux ! Mais bon, je sais que ça n'est pas aussi noir et blanc.

Du coup c'est un peu bizarre d'avoir l'impression d'être "trop", avec tout le monde, et ensuite, avec ceux qui nous plaisent réellement, "pas assez"... ^^

Pour répondre à ISIS75, heu heu je tiens à nuancer un peu mon post écrit sur un coup de gueule hier soir =)... Si tu veux, c'est pas une question "d'intelligence" au sens où ben oui, elles font des études supérieures donc on peu considérer qu'on est sur le même base d'étude... Non ça va pas trop ce que je dis, ça n'a rien à voir avec les études (j'avoue je suis pas très à l'aise avec ça, j'aime pas trop dire que je me sens différente, souvent on prend ça pour de la supériorité...). Mais bref elles ont eu leur bac, et leur première année, quoi, comme moi.

Et donc malgré cette même base, ben oui constat ça ne passe pas trop. Donc oui je vais essayer avec les gens plus âgés, mais en fait ça parait bête mais je ne sais pas trop comment faire pour en rencontrer. En plus, je pense que c'est pas tant l'âge. ou si. Je en sais pas.

Bref, en fait du coup, Ardel quand tu dis que tu as réussi à te faire un cercle proche... Question un peu bateau mais... Comment t'as fait ??? lol

C'était la fac ? loisirs ? hasard ?

En tout cas je te rejoins sur "qui a dit que les liens devaient se distendre pour laisser place aux nouveaux"... effectivement ça plombe un peu quand on ressent ça !

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mer 15 Oct 2014 - 17:59


En tout cas lire des témoignages de gens qui disent qu'ils ont réussi à créer ce cercle dans lequel s'épanouir, je trouve que ça donne espoir !! Peut être juste une question de patience =)... Et d'un pouce de chance !

Et d'y mettre du sien aussi bien sur

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par fleur_bleue le Mer 15 Oct 2014 - 18:04

Je dois nuancer mon propos, d'ailleurs - je fais en ce moment l'expérience qu'il y a quelqu'un qui me demande même trop de contact. Et aussi celle de quelqu'un qui me contacte de lui-même, à une fréquence relativement soutenue mais sans que ce ne soit trop. C'est très nouveau pour moi, je dois dire...

Mais donc peut-être que ça peut changer, tout ça. Smile

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Cyrille999 le Mer 15 Oct 2014 - 18:08

Waka a écrit:Je n'ai pas trop l'habitude de poster par içi... une fois n'est pas coutume.

De l'enfance jusqu'à il y a seulement quelques années, j'avais beaucoup de mal à m'intégrer socialement (difficulté à avoir des amis, expériences de rejet). Finalement, avec le temps, j'ai fini par apprendre et comprendre les codes sociaux, et je n'ai plus ces problèmes. Mes relations professionnelles sont "normales" (de nature professionnelle quoi), et mes relations avec les personnes lambdas sont "normales" (superficielles quoi Smile ... ). A la fac et en doctorat, je me suis fait de vrais amis, avec qui je suis encore en contact même si on est dispersés aux 4 coins du monde.

...

Bref. Je sais pas trop si ça servira à quelque chose que je poste ça. Peut être que certains ressentent la même chose que moi... peut être que certains ont réussi à briser la glace et à créer des liens d'amitié sans que cela paraisse trop "artificiel".

Si c'est le cas, je serais heureuse de lire vos témoignages.
Bonjour à toi Waka,

L'amitié, ce n'est pas uniquement une force affective: de l'Amour. C'est aussi pour résumer: De l'Intelligence (quoique nous mettions sur ce mot). Moi, il existe des personnes que j'aime bien (voire beaucoup) mais nous sommes à des années lumière de nos passions respectives (si, par exemple, elles ont des passions, ce qui n'est pas toujours le cas); Pourtant, je les aime bien: Ca me rend joyeux de les voir. Mais je ne pourrais pas faire plus.

De plus, beaucoup de personnes aiment discuter "des autres" ou des "relations" mais elles sont tellement simples dans leur compréhension, c'est comme si elles ne saisissaient jamais (je n'aurais pas du utilisé ce mot) la profondeur des êtres et ce qui les fait singulier malgré leurs défauts. Elles sont trop dans le jugement pour moi "qui veut tout comprendre du psychisme"; Pas assez de bases scientifiques. Pas trop de profondeurs multi culturelles. Pas de langage assez fin pour définir même les trucs que nous avons du mal à définir (par exemple, les ressentis); Pas assez de bagages historiques ou philosophiques pour relativiser; Trop simplistes dans leurs compréhensions des motivations "ce qu'elle veut c'est l'argent" ou "ils en veulent que pour leurs pommes (en parlant des politiques)", etc....

Tu sais, quand je vois que la meilleur vente des livres se fait sur un livre où une femme blessée jette son fiel à son ancien amant, je me dis "Mais moi, l'idéaliste, comment je peux parler de la beauté de Vers la psychologie de l'être ?

Je pense, je crois que le but de ce forum, c'est aussi d'être moins isolés, nous avons plus de possibilités à nous faire des amis, si la mayonnaise prend !

Et puis, tu as le droit (voire le devoir) d'avoir des amis et amies qui n'ont pas "notre richesse intellectuelle intérieure", des personnes qui sont différentes de toi, en dehors des zèbres, parce que tu les aimes bien et que tu ne peux pas expliquer pourquoi (sourire, moi, j'adore !).

Bien à toi,
Cyrille

Cyrille999
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 284
Date d'inscription : 28/10/2012
Age : 51
Localisation : Lumière céleste

http://cyrille.chagnon.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mer 15 Oct 2014 - 18:12

fleur_bleue : ah oui, tiens, ça change ça ! =D

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Ardel le Mer 15 Oct 2014 - 18:13

larayéedu25 a écrit:
Bref, en fait du coup, Ardel quand tu dis que tu as réussi à te faire un cercle proche... Question un peu bateau mais... Comment t'as fait ??? lol

Dans mon cercle proche, il y a trois catégories de personnes :
- certains enfants des amis de mes parents. J'ai grandi en les voyant en vacances tous les hivers et tous les étés, plus en diverses occasions ... je suis plus proches d'eux que de mes cousins germains, par exemple (cousins que j'aime beaucoup, mais avec qui je n'ai pas la même complicité).
- quelques (3) amis d'école au sens primaire -> lycée, et également voisins, ce qui aidait à se voir extrêmement souvent.
- pas mal d'amis d'Ecole avec une majuscule : des gens que j'ai rencontrés en école à partir de mes 20 ans. Des amitiés "d'adulte" qui m'ont beaucoup apporté et continuent à m'apporter beaucoup.

Ce parcours amical prend sa source dans le fait que je sois né de mes parents (dont je ne vais pas détailler les qualités : il y en a trop ^^). En gros, j'ai eu beaucoup de chance et je n'ai pas "fait" grand-chose, excepté peut-être toujours laisser une chance aux gens. Là ou d'autres se lasseraient d'une discussion au bout de deux phrases (ou prendraient la parole parce que leur avis vaut le coup), j'ai l'impression d'écouter beaucoup, ce qui permet de réagir et choisir avec discernement. Mais je me jette sans doute des fleurs Embarassed  

Même en prenant compte de ça, je peux témoigner que des gens biens avec qui se lier, ça se trouve Smile

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mer 15 Oct 2014 - 18:21



Oui, tu as raison Ardel, je suis également persuadée en mon fort intérieur, que oui, ça se trouve des gens avec qui se lier !! D'ailleurs, on dit toujours "l'espoir" fait vivre ^^

En fait, je pense qu'il n'y a aucune raison valable pour que je n'en trouve pas (ah moins d'un gros gros manque de bol)...

C'est vrai que comme je repars de zéro en terme de lien affectif sain (mais vraiment zéro) à 22 ans, wouaaa des fois je me dis, j'avoue, que c'est impossible... Mais bon, non ça ne l'est pas, simplement il faudra faire sans les amis d'enfance et d'adolescence.

En fait, ce qui m'a handicapée ce n'est pas tant la "douane" ou je ne sais quel mot mettre la dessus, mais plus le cocktail douane + parents très zarbi = big problèmes et faux self pendant des années...

Pas facile de commencer à être vraiment soi...

Mais on y croit ! go go...

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mer 15 Oct 2014 - 18:26



... pas mal d'écouter, j'y songerai...

Tu as raison, c'est vrai que des fois a force de partir du principe "ils m'comprennent pas t'façon" le seul résultats c'est que ce sont des "prophétie qui s'auto-réalisent", en gros je m'attend à ce que ça soit nul donc je trouve ça nul... Un peu plus d'ouverture ne me ferai pas de mal. Bien que je sois très tolérante, je crois. Mais c'est vrai qu'il faut laisser leur chance aux autres au maximum !

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 18:33

j'ai pas de cercle d'amis.

j'ai deux amies...voir peut etre trois (?)

ensuite le reste c'est...
on s'entend bien , mais ya aucune attache.on svoit en cours à la limite.

j'ai arrété un peu d'avoir envie de devenir amie avec les gens.

je suis trop fermée (exterieurement )
et puis on me fait toujours des remarques. j'ai laissé tomber l'affaire je ne joue plus,

deja la jss arrivée ds une promo d'un peu moins une centaine de personnes ,
je traine avec 2 personne regulierement , ce sont les plus proches et pourtant elles ne le sont pas tant que ca.
C'est le  genre de personne avec qui ca tient quand on est en face c'est tout.


je pense que c'est une question de chance et de hasard , de tomber sur des gens avec qui "ca passe"

et c'est aussi au niveau du point de vue : j'idealise trop l'amitié. enfin je fais genre de dire que j'idealise trop alors que jle pense pas du tout . What a Face  je vois juste les choses a ma maniere et les autres a leur maniere.


pour moi i ldoit y avoir un  echange en amitié.
pour d'autres il suffit d'etre la a tel ou tel moment.


en plus je sais jamais quand on est amis avec les gens.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par larayéedu25 le Mer 15 Oct 2014 - 18:57


et... tu en souffre, ou finalement maintenant tu l'accepte et t'en fiche ?

après, quand est ce qu'on peut dire qu'on est ami... bonne question.

Je pense qu'il faut partager des "valeurs" de base, sur la vie.

Après, et bien... Des évènements, des trucs vécus ensemble, drôles ou triste, font qu'il se crée une complicité je pense.

Pi bon après l'amitié c'est du boulot ! Ca s'entretient, faut voir les gens régulièrement, partager des choses qui nous tiennent à coeur.

C'est vrai que je conçoit dans ma tte l'amitié sur la base d'une écoute, d'une gentillesse voir tendresse, et d'un partage "intellectuel" sur des loisirs communs, ect...

larayéedu25
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 16
Date d'inscription : 16/09/2014
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Ardel le Mer 15 Oct 2014 - 19:05

On dérape un peu du sujet initial. Comme d'hab, mais comme il est sympa est bien introduit, je propose de scinder et de déplacer les derniers messages dans un fil "création d'amitiés".

j'attends l'accord de Waka Smile

_________________
"Qui pense peu, se trompe beaucoup." - Léonard de Vinci
Ma présentation     Charte ZC-mode d'emploi     Règles du groupe "signatures"

Ardel
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3830
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 28
Localisation : Rennes

http://www.zebrascrossing.net/t10090-six-mois-apres-mon-inscript

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 19:11

Etant atteint du syndrome de tantale, une explication a mûri en côtoyant des gens incapables de nouer une amitié.

Le sentiment de décalage (du moins pour moi) n'est pas dû à une supériorité (que ce soit intellectuelle ou culturelle) mais à une différence d'interprétation des signaux inter-relationnels. Par principe, ces signaux seront interprétés sous l'angle la plus pessimiste qui soit. Non pas à cause d'un abandonnisme, mais tout simplement par une impossibilité, une sorte de tâche aveugle de mes sens, à voir correctement  et à interpréter ces signaux, mais aussi par une impossibilité à envoyer le signal correct à une situation donnée. Créant ainsi un décalage, une étrangeté une bizarerie, que je ressens et qui, s'il est sincère et s'il se dévoile devant un autre, m'angoisse.

L'impossibilité de se lier d'une véritable amitié, profonde et sincère n'est dû qu'à ce poids du regard qui engendre l'angoisse redoutée.  D'où le système de fuite quasi islamique (non mais vous allez comprendre dans quatre mots pourquoi j'écris ça) mise en place pour circoncire cette peur. D'où enfin cette persona, ce faux personnage qui reste peut être insincère mais reste malgré tout bien utile pour nager avec le courant.

Bref, l'amitié véritable (comme l'amour véritable) demande de chialer à cœur ouvert sous les yeux de l'autre. Et suis pas une gonzesse Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 19:17

desolée. je suis toujours hors sujet je comprends tout a l'envers
j'attends de voir si un autre fil est créé ou pas study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 19:48

tout simple leur poser la question ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 19:57

Je donne des signes de vie, de temps en temps. Mais pas pour prendre des nouvelles. Plus pour dire "tiens, j'ai lu/ vu/ entendu ceci/cela, ça devrait t’intéresser/ je suis curieuse de savoir ce que t'en penses/ t'as pas de la doc à me filer sur le sujet?" Mais du coup, effectivement, c'est aléatoire, c'est fonction de ce qui se passe dans ma vie et qui me fait penser à eux.

Outre le fait que c'est aléatoire, c'est aussi très mécanique comme relation. C'est aussi croire qu'une amitié doit être intéressante, donc pour pouvoir parler à l'autre faut avoir besoin de dire quelque chose.
Alors que si tu remarques bien, les grand'amis n'ont souvent strictement rien à se dire d'intéressant, c'est juste un échange de complicité.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par EmiM le Mer 15 Oct 2014 - 20:10

Et si l'amitié c'était se demander ce que nous apporte l'autre, au lieu de se demander ce qu'on lui apporte...Et si c'était appeler quand on a besoin de soutien, au lieu d'attendre que l'autre nous appelle pour savoir si on va bien... Et si c'était ne pas exiger de l'autre ce que l'on exige de nous....
J'ai pas tout lu mais j'ai vu que certains souffrent de ne pas être appelé, de ne pas être invité, de ne pas être utile à l'autre... Pour moi les choses sont simples,, vous voulez voir quelqu'un "appeler", c'est à vous d'assumer d'être demandeur sans vous sentir en position de "faiblesse" (qui ne l'est pas). si lorsque vous êtes en demande on vous répond positivement, le temps créera le lien et peut être qu'un jour l'autre aussi aura envie de compter sur vous... Mais il est de votre responsabilité d'aller chercher les personnes qui sont bonnes pour vous et de leur montrer votre attachement... S vous n'êtes pas en mesure de le faire, comment attendre cela d'autrui ?
Il y a beaucoup à dire, et je ne peux pas me lancer dans un pavé qui partirait dans tous les sens, mais c'est un bon début, assumer vos envies, vos demandes et ne pas juger d'être celui qui fait le premier pas... Quand vous êtes heureux de le faire, faites le et quand vous ne l'êtes pas ne le faites pas, c'est simple.... Mais sachez mesurer qu'est ce qui vous apporte le plus ? être seul parce que vous ne voulez pas faire le premier pas ou voir la personne que vous appréciez en ayant fait la démarche de le faire...
Je parle en connaissance de cause, j'ai 2 meilleures amies, je les appelle 10 fois quand elles m'appellent 1 fois, mais je m'en fous, parce que quand j'appelle, elles sont toujours disponibles pour moi et en fin de compte j'obtiens le réconfort dont j'ai besoin quand j'en ai besoin. Donc qu'est ce que cela peut faire qu'elles n'appellent pas... Elles ne m'en aiment pas moins, cela n’empêche pas que je peux compter sur elles... Elles n'aiment pas se confier, ou à moi, et après cela leur appartient... Elles aussi ont eu besoin de moi et elles savent qu'elles peuvent compter sur moi... A chacun de définir ce qu'est pour lui l'amitié et comment la relation vit... Perso on s'appelle peu, on se voit peu, mais quand on se parle c'est comme si on s'était vu la veille et notre amour est inconditionnel et indéfectible, je sais qu'elles feront partie de ma vie jusqu'à la mort, elles sont ma famille, et je n'ai pas besoin de les étouffer ou qu'elles soient omniprésentes dans ma vie, pour savoir qu'elles sont là pour moi.... Ce qui compte ce n'est pas la quantité mais la qualité... S'aimer est une chose, gérer la relation (fréquence, outil, moyen....) en est une autre...
Je vous encourage à lire Jacques Salomé sur la gestion des relations aux autres, c'est riche d'enseignement...
En tout cas, du peu que j'ai lu, pour moi il n'y a que des quiproquos... Peut être avez-vous autour de vous des personnes qui se disent la même chose que vous et comme personne ne fait le premier pas et bien chacun se prive... Que de temps perdu et d'opportunités manqués, tout ça pour quoi ? juste parce qu'on ose pas assumer une envie d'aller à la rencontre de l'autre...

EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 20:12

Boarf, ta texhnique j'ai essayé et j'ai fait fuir tout le monde Ninja

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Mer 15 Oct 2014 - 20:16

ou tu as fait du tri, fermé des portes pour aller en ouvrir d'autres

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 12:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum