Amitiés non réciproques (?)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Amitiés non réciproques (?)

Message par Waka le Lun 15 Sep 2014 - 0:22

Je n'ai pas trop l'habitude de poster par içi... une fois n'est pas coutume.

De l'enfance jusqu'à il y a seulement quelques années, j'avais beaucoup de mal à m'intégrer socialement (difficulté à avoir des amis, expériences de rejet). Finalement, avec le temps, j'ai fini par apprendre et comprendre les codes sociaux, et je n'ai plus ces problèmes. Mes relations professionnelles sont "normales" (de nature professionnelle quoi), et mes relations avec les personnes lambdas sont "normales" (superficielles quoi Smile ... ). A la fac et en doctorat, je me suis fait de vrais amis, avec qui je suis encore en contact même si on est dispersés aux 4 coins du monde.

Tout cela semble idéal.

Mais j'ai un truc que j'ai pas réglé.

Depuis très longtemps, je rencontre des personnes avec qui j'ai vraiment très envie de devenir amie. Mais cela ne me semble pas "naturel" de simplement les contacter et leur dire "je veux devenir amie avec toi". La construction de liens d'amitiés à quelque chose de contingent. Il faut avoir l'occasion de passer du temps ensemble, de renforcer ces liens en partageant des épreuves de la vie, ce genre de trucs.
Je pourrais me dire que j'ai bien assez de mes quelques amis, mais c'est plus fort que moi. J'ai la plupart de ces personnes sur facebook, on se connait, "comme ça". Et j'ai toujours cette irrésistible envie d'être plus que ça pour eux. Une amie proche. Un frein supplémentaire à une démarche de ma part, c'est que j'ai souvent la conviction que ces personnes, elles, n'ont pas ce besoin vis à vis de moi.

Je tourne et retourne la question, et je pense que si j'ai ce besoin irrésistible, c'est que j'ai le sentiment que du fait de mes rayures, le nombre de personnes que j'ai croisées dans ma vie avec qui j'aurais pu créer une grande complicité intellectuelle se compte sur les doigts d'une main (il y a une histoire de QI, disons le crument, mais aussi de longueur d'onde.. à QI égaux, on est pas forcément tous cablés pareils). Du coup, j'ai un peu l'impression que je ne peux pas me permettre de laisser passer ces occasions.
Dans mes amis actuels, je pense qu'il n'y a que deux personnes avec qui j'ai cette grande connivence dont je parle (dont une avec qui on n'échange presque jamais, car ce n'est dans le caractère d'aucun de nous deux de donner des nouvelles :p... et c'est une personne très populaire, donc j'avoue que ne voulant pas avoir des allures de groupie, à un moment j'ai préféré avoir mon propre cercle d'amis... mais bon quand on se voit ou les rares fois où on s'écrit, pas de tabous, pas de chichis, on est sur la même longueur d'onde quoi). Mes autres amis je les aime beaucoup, et je suis toujours heureuse de passer des week-ends avec eux, de faire de la rando, des soirées crêpes ou raclette, ce genre de trucs...mais ça ne me suffit pas.
Ces personnes avec qui il y cette connivence intellectuelle que je recherche, lorsqu'il y a ce lien d'amitié, elles ont la capacité de me tirer vers le haut, de me donner matière à réfléchir. Avec ces personnes, je cesse de me sentir seule. Même en étant loin, même sans échanger de nouvelles pendant des mois, je sais qu' "on est ensemble".

Bref. Je sais pas trop si ça servira à quelque chose que je poste ça. Peut être que certains ressentent la même chose que moi... peut être que certains ont réussi à briser la glace et à créer des liens d'amitié sans que cela paraisse trop "artificiel".

Si c'est le cas, je serais heureuse de lire vos témoignages.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par guyom zigre doUx le Lun 15 Sep 2014 - 0:55

Bublegum


Dernière édition par guyom zigre doUx le Lun 15 Sep 2014 - 19:56, édité 2 fois (Raison : off)

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par fleur_bleue le Lun 15 Sep 2014 - 8:35

Oui, je crois que je connais ce que tu décris - je connais des personnes avec lesquelles je me sens sur la même longueur d'ondes comme ça, de manière très forte, et il y en a même certaines que je vois relativement souvent.
Pourtant, j'ai souvent cette envie d'être davantage, plus proche, de compter pour l'autre comme il (ou elle, hein) compte pour moi. Mais difficile de donner du "suivi" derrière, et surtout j'ai souvent l'impression que c'est toujours moi qui donne des nouvelles en premier. Et comme je ne veux pas donner l'impression ensuite de courir après cette personne, au bout d'un moment, je laisse tomber... J'aimerais que ces gens que j'apprécie beaucoup viennent aussi un peu vers moi des fois, pas que dans l'autre sens, mais ça n'arrive que très rarement.

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Bacha Posh le Lun 15 Sep 2014 - 8:45


Ton témoignage Fleur_bleue décrit parfaitement mon cas personnel. Cependant j'accepte à présent plus facilement ces situations de non-réciprocité.

Bacha Posh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Uccen en ban le Lun 15 Sep 2014 - 8:56

Bizarre moi c'est l'inverse.

Uccen en ban
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Switch71 le Lun 15 Sep 2014 - 9:25

J'avais acheté il y a longtemps, un petit livre de proverbe bantou et j'en ai retenu qu'un qui me semblait plein de bon sens "l'amitié est une trace dans le sable qu'il faut refaire sans cesse pour ne pas qu'elle s'efface"

Pour moi, maintenir des amitiés, c'est un véritable effort, pourtant j’apprécie vraiment la compagnie des autres, mais ça implique un suivi dans la durée que je suis parfois incapable d'assumer. J'admire les gens qui sans cesse organise, appel ou relance leurs amis, je n'ai pas toujours l'énergie de le faire.

Waka, pour ce que j'ai pu expérimenter ici, tu es effectivement une personne très exigeante intellectuellement, franche et sans concession. et c'est effectivement un handicap sérieux pour s'intégrer parce que les règles sociales dans la plupart des groupes tendent à faire diminuer les conflits potentiels et les dissensions. Etre celui/celle qui n'est jamais d'accord ou recadre sans cesse les autres en pointant leur erreurs se solde souvent pas une mise à l'index. Se monter faible ou servile est encore pire.

Je suis loin d'être exemplaire sur l'intégration sociale, mais pour ce que j'ai compris des codes (comme toi j'apprend aussi), c'est qu'on ne peut pas uniquement plaire à un ou deux membres d'un groupe, il faut se faire accepter par l'ensemble des autres.

Je pense que ce que tu ressent, la plupart des HQI le ressentent aussi. Sans le savoir on est attiré par la rayonnement intellectuel comme les papillons de nuit, aux risque de se brûler les ailes. Donc on va naturellement tisser des liens avec des personnes qui nous ressemblent (et si possible nous surpassent), des personnes brillantes mais qui ont aussi souvent du mal à tisser des liens et à les garder.

Si tu veux nouer et garder les amitiés qui te paraissent importantes, tu dois t'investir et ne pas attendre que l'autre personne agisse. Si tu veux quelque chose, n'attend pas que ça te tombe dans les mains, c'est valable en amitié et en amour Wink


Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2029
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 9:26

Moi c'est l'inverse d' Uccen ...

J'ai pas vraiment d'amis. Mais j'ai souvent envie de quelque chose d'intense. Avec beaucoup de monde, ça ne semble pas possible. Même parfois, j'ai l'impression qu'ils (ou elles) seraient ouvertes à ça. Mais je ne trouve pas comment faire. On se retrouve ensemble, et la conversation se bloque. Ou bien les gens s'ennuient. Ou bien moi.  Souvent j'apprécies les gens dans un certains contexte (la fac, un club, un thème) ... et ça semble complètement impossible d'avoir une relation hors de ce contexte particulier. Je suis leur amis. Tant que le contexte fait qu'on se rencontre autour du thème ou de la contrainte. Mais à l'extérieur de cet espace restreint, je ne suis rien.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Waka le Lun 15 Sep 2014 - 9:55

Merci pour vos réponses. En fait, pour moi la prise de nouvelle me donne cette impression d'artificiel (quand ce que je veux en réalité, c'est davantage établir un échange intellectuel que prendre des nouvelles).
Vous voyez ce que vous dites, que quand vous êtes la seule des deux personnes à donner des nouvelles, et que vous considérez que si l'autre le fait pas de lui-même parfois, vaut mieux laisser tomber. Ben en ce qui me concerne, même avec mes proches amis, je suis pas celle qui initie les échanges de nouvelles. En général, ce sont mes amis qui créent l'occasion, et ils savent qu'il faut pas compter sur moi pour ça, mais comme ils le savent, ils ne s'en formalisent pas.
Donc pour moi, c'est pas l'échange de nouvelles qui détermine si on est proche: on peut échanger des nouvelles très souvent, et rester dans une relation très superficielle, et ne jamais échanger de nouvelles, et se sentir très proches.
Ce à quoi je pense, c'est autre chose, mais je sais pas trop comment le décrire.

Ce qui dit UCCEN m'inspire un parrallèle qui me permettra d'illustrer un aspect que j'ai un peu zappé dans mon premier post: ce sentiment que ces personnes que j'ai vraiment envie de mieux connaitre, tout le monde à envie de mieux les connaître, et que franchement, vu qu'ils doivent déjà se sentir plus solicités que ce qu'ils peuvent rendre, je vais pas aller en rajouter.
C'est un peu comme quand on croise des stars dans des lieux publics: on hésite longuement avant d'aller les saluer, on se doute que tout le monde à envie de le faire, et on se dit que si tout le monde le fait, ce doit être plus emmerdant qu'autre chose pour eux. Donc on y va d'autant moins qu'il y a déjà du monde qui y va (si je vois que personne ne semble "reconnaître" la star, j'y vais, car je considère qu'elle ne doit une star que pour moi, donc que ça va pas trop la saouler Smile ).
Ben pour moi, ces personnes auxquelles je pense ce sont un peu des "stars", sauf qu'il n'y a rien d'objectif pour les qualifier en tant que telles (pas de hit parade officiel, quoi Smile ). On les trouve brillantes. D'autres les trouvent brillantes. Tout le monde à envie d'en être proches (en tout cas dans mon idée). Mais elles ne pourront pas être proches de tout le monde.

Par exemple, sur le forum, UCCEN est ce genre de personne. Le mystère qu'il entretien sur lui-même, sa façon d'être partout sans jamais rien dire, ça lui donne un certaine aura. Je suis pas du tout étonnée de ce qu'il dit (qui a des airs de premier degré quand on ne l'a lu nulle part ailleurs, mais qu'on a peut être envie de lire au second degré quand on l'a lu ailleurs, en fait c'est du premier degré caché derrière une façade de semblant-second degré, ce que j'appelle du 3e degré.. c'est ce registre sur lequel il joue tout le temps qui lui donne cet aura, à mon avis). Ben typiquement, UCCEN est le genre de personne avec qui j'ai ce ressenti. Après, je le connais pas du tout, donc c'est un peu différent des personnes dont je parle, que j'ai croisées un jour dans ma vie, que je connais en chair et en os, mais avec qui j'ai juste pas passé assez de temps pour tisser ces liens dont je parle.

Si ça se trouve, en créant ce lien, au final ces personnes deviendraient mes amis, mais de la catégorie 'à doses mesurées' (c'est arrivé une fois, en fait... en licence, nouvelle arrivée dans une université que je ne connaissais pas, j'ai été direct m'asseoir, en pause, à coté d'une personne que je ne connaissais pas, et que j'avais cette irrésistible envie de connaître. Elle est de celles qui ont révolutionné m'a façon d'être, cette année là. On est toujours amies, mais elle a un coté très misanthrope qui fait qu'elle se plaint tout le temps des gens, et du coup parfois ça me gave (donc je continue d'échanger, mais à doses mesurées Smile ).

Bref. Un résumé-exemple en une phrase. Une personne est une vraie star de la vraie vie, et me donne cette même irrésistible envie de la connaître: Stromae. Lui, si un jour je le rencontrais, je lui demanderais pas "comment tu vas?". Ce serait le meilleur moyen pour que ça sonne creux, et que ça n'aille pas plus loin, car franchement, combien de personnes lui demandent ça tous les jours?? Si je le rencontrais, je lui offrirais mon livre préféré, avec dedans une photo de ma petite famille (mon mari est fan aussi :p) et notre contact au dos: "t'es le bienvenu quand tu veux pour venir diner" Wink.

Voyez vous mieux ce que je veux dire?

@Switch et Stauk: j'ai lu vos posts après avoir rédigé celui-ci. Ca me parle aussi, je vais laisser murir.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Uccen en ban le Lun 15 Sep 2014 - 10:34

Waka a écrit:C'est un peu comme quand on croise des stars dans des lieux publics: on hésite longuement avant d'aller les saluer, on se doute que tout le monde à envie de le faire, et on se dit que si tout le monde le fait, ce doit être plus emmerdant qu'autre chose pour eux.

Ben pour moi, ces personnes auxquelles je pense ce sont un peu des "stars", sauf qu'il n'y a rien d'objectif pour les qualifier en tant que telles (pas de hit parade officiel, quoi Smile ). On les trouve brillantes. D'autres les trouvent brillantes. Tout le monde à envie d'en être proches (en tout cas dans mon idée). Mais elles ne pourront pas être proches de tout le monde.

Par exemple, sur le forum, UCCEN est ce genre de personne. Le mystère qu'il entretien sur lui-même, sa façon d'être partout sans jamais rien dire, ça lui donne un certaine aura. Je suis pas du tout étonnée de ce qu'il dit (qui a des airs de premier degré quand on ne l'a lu nulle part ailleurs, mais qu'on a peut être envie de lire au second degré quand on l'a lu ailleurs, en fait c'est du premier degré caché derrière une façade de semblant-second degré, ce que j'appelle du 3e degré.. c'est ce registre sur lequel il joue tout le temps qui lui donne cet aura, à mon avis). Ben typiquement, UCCEN est le genre de personne avec qui j'ai ce ressenti. Après, je le connais pas du tout,



Voyez vous mieux ce que je veux dire?


Oui moi je vois ce que je veux dire.
Que je suis un crétin de stratosphère qui se la joue au-dessus de la mêlée mais l'espionne même de bas pour se gargariser maintenant que celle-ci l'a porté au pinacle lui qui se fout bien d'elle.

Uccen en ban
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 10:53

Uccen en ban a écrit:
Oui moi je vois ce que je veux dire.
Que je suis un crétin de stratosphère qui se la joue au-dessus de la mêlée mais l'espionne même de bas pour se gargariser maintenant que celle-ci l'a porté au pinacle lui qui se fout bien d'elle.

Ca me rappelle une réplique du film "quand harry rencontres sally". Juste au moment ou on arrive enfin à tes détester, tu dis un truc qui fait qu'on peut pas s'empêcher de t'aimer. Et pourtant dieu sait qu'on te déteste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Uccen en ban le Lun 15 Sep 2014 - 11:03

Là par contre je m'aperçois que j'ai raté mon coup parce que je voulais poster sur un fil créé uniquement pour me rendre hommage,
par amitié réciproque envers moi-même je vais aller l'y ajouter.

Uccen en ban
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 15/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Waka le Lun 15 Sep 2014 - 11:07

Uccen en ban a écrit:
Oui moi je vois ce que je veux dire.
Que je suis un crétin de stratosphère qui se la joue au-dessus de la mêlée mais l'espionne même de bas pour se gargariser maintenant que celle-ci l'a porté au pinacle lui qui se fout bien d'elle.

Mais c'est compréhensible, en fait.
Comme dit stauk: tant que tu dégoute toi même de te sentir au dessus du lot (et il transparait, en fait, ce dégout), ben ça donne envie de t'aimer quand même. Sans doute que ça fait écho à des trucs qu'on ressent aussi desfois.

Edit (j'écris décidément trop lentement): Lol.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 11:10

Waka a écrit:Comme dit stauk
heu ... nan ... rien. En fait c'est marrant. 40 ème degré.
Mouahaha. T'entends Chacalinou. Ca te la coupe hein que j'ai dit ça. Même moi il m'arrive encore de m'étonner. De plus en plus souvent depuis que je viens ici, je dois dire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par ErikFromFrance le Lun 15 Sep 2014 - 12:19

Je pense qu'il faut se créer des opportunités de devenir amis. Une conversation avec de la connivence autour de la machine à café, une invitation à partager une activité avec toi et d'autres personnes mais en se restreignant à un petit groupe pour permettre que l'accroche personnelle se fasse, partager des repas (cantine) ou inviter cette personne à un apéro/diner... un réveillon de jour de l'an par exemple.

Sinon, si tu admires particulièrement certains côtés de ces amis potentiels, leur dire que tu es impressionnée par ces qualités et leur demander des conseils, des recommandations de livres/films, leur parcours vis-à-vis de ces qualités, etc. pour faire une accroche. Je pense que le maître-mot pour créer l'opportunité, c'est la "connivence". Ensuite la vraie amitié se forgera dans le temps et les partages.

Si la sauce ne prend pas, tant pis... tu auras au moins créé l'opportunité. Mais quelquefois ça marchera probablement.

ErikFromFrance
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2860
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 12:26

c'est quoi l'amitié ? Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par guyom zigre doUx le Lun 15 Sep 2014 - 12:49

Téléportation


Dernière édition par guyom zigre doUx le Lun 15 Sep 2014 - 19:57, édité 1 fois (Raison : off)

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Switch71 le Lun 15 Sep 2014 - 13:00

eucalyptus a écrit:c'est quoi l'amitié ? Very Happy

Pour ce que j''en ai compris, c'est exactement comme un psy, mais tu n'aurais pas besoin de payer pour qu'il t'écoute.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2029
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Gasta le Lun 15 Sep 2014 - 13:26

Switch71 a écrit:
eucalyptus a écrit:c'est quoi l'amitié ? Very Happy

Pour ce que j'en ai compris, c'est exactement comme un psy, mais tu n'aurais pas besoin de payer pour qu'il t'écoute.
Ou c'est l'inverse, quelqu'un que tu as envie d'écouter car ce qu'il dit t'intéresse, parce que tu peux échanger avec lui (elle) sans pour cela être d'accord mais dans une discussion constructive et à égalité, parce que ce qu'il vit t'intéresse, parce qu'un "courant" passe, même sans mots.

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3384
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Switch71 le Lun 15 Sep 2014 - 15:12

Gasta a écrit:
Ou c'est l'inverse, quelqu'un que tu as envie d'écouter car ce qu'il dit t'intéresse, parce que tu peux échanger avec lui (elle) sans pour cela être d'accord mais dans une discussion constructive et à égalité, parce que ce qu'il vit t'intéresse, parce qu'un "courant" passe, même sans mots.
Non, ça c'est de l'amour ! Wink

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2029
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Waka le Lun 15 Sep 2014 - 17:01

stauk a écrit:Souvent j'apprécies les gens dans un certains contexte (la fac, un club, un thème) ... et ça semble complètement impossible d'avoir une relation hors de ce contexte particulier. Je suis leur amis. Tant que le contexte fait qu'on se rencontre autour du thème ou de la contrainte. Mais à l'extérieur de cet espace restreint, je ne suis rien.

Pour moi ça c'est plus du copinage que de l'amitié, en fait Smile. Je te souhaite de trouver de vrais amis, alors.

Switch71 a écrit:J'avais acheté il y a longtemps, un petit livre de proverbe bantou et j'en ai retenu qu'un qui me semblait plein de bon sens "l'amitié est une trace dans le sable qu'il faut refaire sans cesse pour ne pas qu'elle s'efface"

[...]
Si tu veux nouer et garder les amitiés qui te paraissent importantes, tu dois t'investir et ne pas attendre que l'autre personne agisse.  Si tu veux quelque chose, n'attend pas que ça te tombe dans les mains, c'est valable en amitié et en amour  Wink

C'est vrai. En fait, j'ai un peu exagéré. Je donne des signes de vie, de temps en temps. Mais pas pour prendre des nouvelles. Plus pour dire "tiens, j'ai lu/ vu/ entendu ceci/cela, ça devrait t’intéresser/ je suis curieuse de savoir ce que t'en penses/ t'as pas de la doc à me filer sur le sujet?" Mais du coup, effectivement, c'est aléatoire, c'est fonction de ce qui se passe dans ma vie et qui me fait penser à eux.
Bon du même coup, quand j'envoie un mail, j'essaie de faire un petit effort et de placer un "ça va?".
Globalement, la chance que j'ai (ou bien c'est aussi peut être ainsi que le tri s'est fait?), c'est que mes amis connaissent ce fonctionnement que j'ai, et ne s'en formalisent pas. Ils savent que s'ils me demandent des nouvelles, je vais répondre, et que s'ils me disent qu'ils ont besoin de moi, je répondrais présente (il suffit de me le dire, quoi).


Waka, pour ce que j'ai pu expérimenter ici, tu es effectivement une personne très exigeante intellectuellement, franche et sans concession. et c'est effectivement un handicap sérieux pour s'intégrer parce que les règles sociales dans la plupart des groupes tendent à faire diminuer les conflits potentiels et les dissensions. Etre celui/celle qui n'est jamais d'accord ou recadre sans cesse les autres en pointant leur erreurs se solde souvent pas une mise à l'index. Se monter faible ou servile est encore pire.
Et d'après ce que j'ai vu, il y a même des gens encore pires que moi Laughing .


Je pense que ce que tu ressent, la plupart des HQI le ressentent aussi. Sans le savoir on est attiré par la rayonnement intellectuel comme les papillons de nuit, aux risque de se brûler les ailes. Donc on va naturellement tisser des liens avec des personnes qui nous ressemblent (et si possible nous surpassent), des personnes brillantes mais qui ont aussi souvent du mal à tisser des liens et à les garder.
+1.

ErikFromFrance a écrit:Je pense qu'il faut se créer des opportunités de devenir amis. Une conversation avec de la connivence autour de la machine à café, une invitation à partager une activité avec toi et d'autres personnes mais en se restreignant à un petit groupe pour permettre que l'accroche personnelle se fasse, partager des repas (cantine) ou inviter cette personne à un apéro/diner... un réveillon de jour de l'an par exemple.

Mon boulot et ma vie actuelle en général n'y est pas propice (d'où le fait que j'ai une vie sociale en ligne). Et les gens auxquels je pense, ils sont loins.


Sinon, si tu admires particulièrement certains côtés de ces amis potentiels, leur dire que tu es impressionnée par ces qualités et leur demander des conseils, des recommandations de livres/films, leur parcours vis-à-vis de ces qualités, etc. pour faire une accroche. Je pense que le maître-mot pour créer l'opportunité, c'est la "connivence". Ensuite la vraie amitié se forgera dans le temps et les partages.

Si la sauce ne prend pas, tant pis... tu auras au moins créé l'opportunité. Mais quelquefois ça marchera probablement.
+1.
En fait, avec mon exemple de Stromae, je me suis donnée une solution toute seule. Ce qui m'intéresse chez ces personnes, c'est ce qu'elles peuvent m'apprendre. Du coup, créer l'échange en leur posant des questions sur telle ou telle connaissance, ou en leur demandant leur avis sur quelque chose qui m'intéresse/ que j'aime, parait être une bonne piste.

Mais je réalise qu'il faut à un moment cotoyer les personnes pour que l'échange ne reste pas "un échange occasionnel" et puisse se transformer en amitié. Il faut des occasions de se voir "en chair et en os".

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par fleur_bleue le Lun 15 Sep 2014 - 17:09

"Donner des nouvelles", ce n'est pas nécessairement dire "tout va bien, je viens de changer de bureau parce qu'on m'a mis à l'étage au-dessus, l'été prochain on fera des vacances en Toscane". C'est simplement contacter l'autre, si c'est toujours moi qui le fais - que ce soit pour dire "ça va" ou pour dire "ça te dit de prendre un verre" ou pour dire "tiens, j'ai lu tel bouquin et j'ai pensé que ça pourrait t'intéresser" - au bout d'un moment, ça me gêne. Ça me donne l'impression que je cours après la personne et comme c'est un truc qu'on m'a un peu reproché à certains moments, j'ai du mal.

(Pour le paradoxe, en même temps on m'a dit "faut aller vers les autres, ils ne t'attendent pas".)

fleur_bleue
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3766
Date d'inscription : 18/09/2012
Age : 33
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Kass le Lun 15 Sep 2014 - 17:16

Waka a écrit:Je donne des signes de vie, de temps en temps. Mais pas pour prendre des nouvelles. Plus pour dire "tiens, j'ai lu/ vu/ entendu ceci/cela, ça devrait t’intéresser/ je suis curieuse de savoir ce que t'en penses/ t'as pas de la doc à me filer sur le sujet?" Mais du coup, effectivement, c'est aléatoire, c'est fonction de ce qui se passe dans ma vie et qui me fait penser à eux.

pareil pour moi.
j'envoie des liens, je photographie des trucs, j'achète quelque chose, car j'ai eu une pensée pour la personne.
pas de "salut ça va ???" ni "gros bisous xoxo" parce que ça me gonfle les salamaleks - et si je dois m'adapter avec des proches aussi, à quoi ça sert, de pas pouvoir être moi... pas de nouvelles bonnes nouvelles, si ça va pas on peut compter sur moi, je compte sur l'autre pour qu'il me fasse savoir si y'a un vrai problème.

mais difficile de trouver le tempo; tu rencontres une fille, un jour vous mangez ensemble, un autre elle t'invite à te promener, est-ce que la balle est dans ton camp, dois-tu proposer une activité et dans quel délai... pffff j'ai une de ces nostalgies du bac à sable, "tu veux être mon ami ?" et après t'y mettais un coup de pelle, il te mettait un coup de râteau, et c'était bon, on se voyait le lendemain !

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4723
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Invité le Lun 15 Sep 2014 - 17:48

Kass a écrit: pffff j'ai une de ces nostalgies du bac à sable, "tu veux être mon ami ?" et après t'y mettais un coup de pelle, il te mettait un coup de râteau, et c'était bon, on se voyait le lendemain !
Voilà une idée qu'elle est bonne. Tout le monde devrait de même, donner son mode d'emploi. A moins que ça soit ça qui soit drole. De deviner. En tout cas il faut que j'essaye cette méthode. Ca à l'air marrant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Bibo le Lun 15 Sep 2014 - 19:45

J'aime bien ce fil.
J'aurais pu écrire une grande partie du premier message.

Ca fait du bien de reconnaître cette sensation chez d'autre.

Parfois j'ai honte d'avoir envie d'être ami avec des gens, dans le sens ou ça me met mal à l'aise. Je ne sais pas si honte est le meilleur mot. Disons qu ça me déstabilise, je ne sais pas trop comment agir. Entre l'envie de partager mais de ne surtout pas demander/s'abaisser.


Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Waka le Lun 15 Sep 2014 - 20:09


Ca fait du bien de reconnaître cette sensation chez d'autre.

De même.

Waka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3452
Date d'inscription : 06/11/2011
Age : 32
Localisation : A l'ouest mais au Sud.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Amitiés non réciproques (?)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum