J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Labarum le Sam 3 Jan 2015 - 1:31

glougs a écrit:
- toujours etre zen, serein et gentil. Pointer les erreurs des autres et leur ravaler en pleine figure ca passe jamais bien, même si tu as raison.

Je suis tout à fait d'accord, très souvent ce genre de bataille de "j'ai raison" vire au conflit d'ego plus qu'au duel de connaissances... avoir raison, c'est une bonne base ; apprendre la pédagogie pour transmettre son savoir, là est la vraie difficulté => cf liberté de recevoir : être capable de mettre les autres en situation d'avoir envie/confiance pour recevoir ton message.

On peut aussi le formuler en termes du couple savoir/crédibilité : posséder le savoir sans être crédible empêche de partager son savoir et la réciproque, très répandue, permet de faire avaler des couleuvresà bcp de gens...

Certes l'âge donne de la crédibilité... un peu... Mais respecter l'ego de l'autre, toujours agir dans le sens de développer l'auto-estime de son prochain... donne bcp de crédibilité... et en plus ça donne la satisfaction d'être positif et les gens le rendent bien !

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par MadMarc le Sam 3 Jan 2015 - 10:21

Bovary a écrit:Pawnee...j'essaie plus de laisser faire les gens en me disant que de toute façon c'est leur problème.

Je croyais apporter de l'aide (que c'est prétentieux), mais les gens n'ont pas forcément envie d'être assistés par une pimbêche, ça peut se comprendre...

...le plus dur est d'apprendre à laisser les gens faire des erreurs...

Bravo (je peux rajouter "pauvre bichette" si ca te fait du bien), j'ai du pour ma part attendre 35 ans environ pour admettre dans la douleur ne plus aider les gens contre leur gre...

...mais ca m'agace toujours autant...

MadMarc
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 403
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 44
Localisation : Quelque part en Alsace

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Amaryllis le Mer 28 Jan 2015 - 0:30

Merci pour toutes ses techniques ! Ca va m'être utile aussi :-)

Par contre mon gros problème c'est que quand on ne me croit pas alors que j'ai raison, je le prends comme une injustice et cela déclenche une tempête émotionnelle qui fait que je n'arrive pas à réagir de façon rationnelle et à calmer le jeu. Donc au final j'aggrave la situation en me mettant dans des états pas possibles ce qui me vaut d'autres reproches et c'est encore pire à la fin parce que je culpabilise en plus...

Amaryllis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 26
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Labarum le Mer 28 Jan 2015 - 10:09

"tempête émotionnelle" ces mots raisonnent en moi tu peux pas savoir^^
je lis ton âge : 24 ans et je me retrouve en te lisant, truc de ouf
bah ce que je peux te dire, c'est que ça peut s'arranger avec l'âge ; voire même complètement dépasser ce handicap et en faire une force : connaissant bien les mécanismes qui conduisent à cet enchainement émotionnel, j'arrive à utiliser ce qui a été une grosse faiblesse comme un puits de connaissance pour désamorcer ce genre de problème avec d'autres personnes et améliorer la qualité de ma communication. J'ai appris en murissant que c'est très facile d'avoir raison (encore plus sur un truc bien carré scientifique) mais la vraie valeur ajoutée est dans la capacité à le communiquer. Le fait qu'on ne te croit pas n'est pas une "faute" imputable aux "autres", tu es seul responsable des méthodes de communication que tu utilises pour déclencher l'adhésion des autres parties ; essaie d'aborder le problème autrement en te centrant uniquement sur toi-même, les autres sont comme ils sont, ce ne sont pas des variables, mais des constantes connues (ou à découvrir), c'est donc à toi de résoudre l'équation seul : l'inconnue du problème c'est toi seul, ce qui signifie que toi seul est (verbe être) la solution qui valide chaque équation avec chaque constante que tu as en face de toi, il n'y a pas à chercher ailleurs (je sais pas si tu me suis ?^^). voilà, ce n'est que mon avis, mon expérience, et c'est en forgeant qu'on devient forgeron, je suis sûr qu'à force de persévérance, tu t'étonneras de la facilité et de la transparence avec laquelle tu es CAPABLE de remporter l'adhésion des autres.
P.S. à l'impossible nul n'est tenu : si tu possèdes un savoir quelconque que tu souhaites transmettre, mais que ton interlocuteur demande implicitement (à toi de le deviner) ou explicitement (au moins y a pas à tergiverser) tel niveau de crédit (diplômes, expérience professionnelle ou même seulement des années de passion dans tel domaine) et que tu n'es pas en mesure de lui montrer patte blanche, il est IMPOSSIBLE de remporter l'adhésion franche ; mais tu peux en toute simplicité l'inviter à vérifier tes dire en l'orientant vers une source qui validera son BESOIN en terme de crédit et en lui expliquant qu'au moins tu le mets sur une bonne piste qui pourra lui faire gagner pas mal de temps.
P.P.S. tu peux en conclure une méthodologie standard : încite les gens à vérifier ce que tu avances, chaque personne a besoin de vérifier par lui-même au début que ce que tu dis est fiable, chaque personne a son propre rythme et ses propres besoins de "contrôle qualité", c'est comme ça que tu gagneras en crédit et que tu décrocheras tes "certifications" ^^ Rome ne s'est pas faite en un jour, sois patient, et régulier de telle sorte d'être considéré comme une constante et non plus comme une variable^^.
J'espère t'avoir été utile
++

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Amaryllis le Mer 28 Jan 2015 - 13:20

Merci Labarum, je vais essayer de mettre en application tes conseils car je sais qu'il suffit que je déplace légèrement mon point de départ pour réussir à trouver des arguments qui parleront plus à mon interlocuteur. Le handicap actuel est que je suis tellement submergée d'émotion que cela brouille ma pensée et que je n'arrive plus à réfléchir de façon rationnelle à ce moment là.

Amaryllis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 26
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par CindyJo le Mer 28 Jan 2015 - 15:45

Comme je me reconnais dans ces situations,

je ne cherches plus à montrer aux gens qu'ils ont tort, ça ne me fait presque plus souffrir de les laisser penser des trucs complétement faux, quand ça ne les interessent pas plus que ça de savoir la vérité.

Là où j'ai encore du mal, c'est quand je suis concernée, petit exemple qui m'est arriver la semaine derniere :
Avec deux amis, on cherchait un musée dans une rue, n'y étant jamais allé (a part une, mais qui ne s'en rapellait que vaguement), on regarde le plan sur Google map, je les laisse faire, mais voyant qu'elle ne comprenait toujours pas le chemin à prendre, je jette un oeil rapide sur le portable, je vois qu'il faut juste traverser à gauche, je leur dit une fois" regardez il faut traverser", pas de réponse, elles se demandent dans quel sens est le plan, je leur redit, que de toute facon c'est à gauche et qu'il faut traverser, mais celle qui s'y était déja rendus veut aller à droite, parce qu'elle crois reconnaître l'endroit. N'étant pas toujours sûr de moi, je la laisse faire, elle se rend compte qu'elle s'est trompé, je redit que c'est à gauche. On marche 10 min tout droit, jusqu'a ce que l'une se rende compte que en fait, c'est à gauche ponctué d'un "comme on est bête, on est a coté depuis tout à l'heure".

Là je suis concernée, parce que moi aussi j'ai dut marché inutilement dans le froid alors que je connaissais le chemin, et je ne sais pas comment réagir face à ses situations, à part répondre un " je vous l'avez dit", qui fait qu'agacé encore plus les personnes, je ne sais pas quoi répondre, j'ai l'impression d'être la personne chiante qui pense tout savoir alors qu'elle n'a meme pas regarder attentivement le plan comme elles l'on fait.

Comment faut-il réagir ?


Dernière édition par CindyJo le Mer 28 Jan 2015 - 17:17, édité 1 fois

CindyJo
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 39
Date d'inscription : 16/07/2014
Age : 21
Localisation : Rhone-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Amaryllis le Mer 28 Jan 2015 - 15:54

Je ne sais pas comment il faudrait réagir: moi je pense qu instinctivement j aurais essayé de les convaincre, en haussant peut être un peu le ton afin d être entendue. Ensuite si ça ne marche pas ça dépend d a quel point je suis touchée emotionnellement. Soit je suis sûre de moi, il fait froid et j ai pas envie de perdre mon temps: la je leur dit de faire ce qu elles veulent mais que moi je traverse a gauche et que je les attends sur place. La deuxième c est que je les suis en râlant et en leur disant qu elles ont tort.
Bon au final je serai énervée, elles aussi et on passera un mauvais moment.

Ce qui précède n est pas un conseil mais une description de comment j aurais réagi ;-)

Amaryllis
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 22
Date d'inscription : 25/01/2015
Age : 26
Localisation : Lausanne

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Labarum le Mer 28 Jan 2015 - 16:24

mon point de vue qui n'engage que ceux qui l'écoute^^ :
1- il faut savoir être force de proposition : dire bien net et clair en une phrase et une seule fois qu'au vu du plan, il semble qu'il faille aller à gauche
2- ne pas insister et lâcher l'affaire, apprendre à profiter de chaque instant, dur ou pas dur, à la base vous passez un moment avec des copines, c'est de votre sourire dont elles ont besoin et vous du leur^^ ; et une bonne galère ça tue pas, apprenez à vous faire mal sans non plus être masochiste.
3- si les copines obstinées ne s'en sortent pas, il faut savoir prendre le leadership, sentez le bon moment, celui où elle se sentent légèrement découragées, et là vous pouvez foncer : sans hésitation et bien sûre de vous, lancez un magistral "Suivez-moi ! j'ai trouvé !" sans les attendre, elles vous emboiteront le pas.
^^ bon courage les filles^^^

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Labarum le Jeu 29 Jan 2015 - 0:35

petit ajout / partage d'XP, à mon sens (mode psy de comptoir après trois pintes de bières, allez pas croire que ce que je dis a un fondement plus solide que mes idées du moment ok) votre (ou "notre" hein, je peux m'y coller aussi pas de souci^^) comportement est piloté par un complexe d'infériorité social doublé d'un déficit de narcissisme : en clair c'est une sorte de phobie refoulée de l'aliénation sociale ; en plus clair vous avez besoin de vous sentir à votre place dans un groupe social sans être vous même capable de définir votre place (d'où le problème de base^^) ; en tout tout simple vous avez besoin d'être reconnu par vos pairs sous peine d'être pris d'une panique qui prend la forme de ces fameuses tempêtes émotionnelles (j'adooore le terme tellement il est pile poil de chez pile poil la réalité).
Tout ce préambule pour dire qu'il me semble essentiel d'accepter cet objectif et ne pas en avoir honte : OUI vous avez envie de reconnaissance ! donc... que les gens prennent plaisir à vous cotoyer... donc que vous avez envie de rendre les gens heureux (ouai je sais c'est pas évident comme ça cette chaine d'association d'idées et ça donne un peu l'impression de faire rentrer un cube dans un cylindre mais moi, j'y crois^^).
C'est là que votre HP doit vous aider, votre esprit sera plus enclin à gérer l'ensemble de la situation dans un contexte clair avec un objectif bien en tête (au début vous allez galérer pour le garder en tête, vous allez être tenté de switcher en mode vrille, bah pratique et discipline, rien d'autre en vue^^) et vous évitera de ne pas voir plus loin que le bout de votre nez en vous braquant sur une babiole jusqu'à avoir le dernier mot au prix de coup de gueules, en clair d'essayer (vainement) de vous affirmer en tentant de créer (sans en avoir une conscience ET une volonté claire, c'est important car c'est ce qui fait la ô combien très peu épaisse - et pourtant fondamentale - différence entre le manque de maturité et le comportement pervers) une hiérarchie du plus malins vs les boulets.
Sachant votre objectif, il vous apparaitra rapidement naturel (je compte sur vous pour le vérifier !) que le plus important, la base, n'est pas de briller par son savoir, mais par sa tolérance, sa bonne humeur : les gens attendent de vous voir sourire, pas un sourire en carton, vous êtes hyper émotifs, votre empathie est un vecteur génial pour déverser des tonnes d'émotions positives autour de vous ; renvoyez leur une belle image d'eux mêmes ; un sourire est un cadeau, et il ne tient qu'à vous que ce soit tous les jours Noël.
Vous voulez une tech pour apprendre à sourire ? je propose ça : fréquemment les HP peuvent pas voir leur tronche dans la glace (y a pas qu'eux^^)... sauf que c'est votre tronche les gars, y a pas le choix that's life et cette tronche vous allez la montrer à des centaines de personnes chaque jour dans la rue, le bus, le métro, etc. c'est un fait et vous n'y pouvez RIEN... sachant ça, faites vous une raison, une tronche c'est une tronche et foutu pour foutu, autant l'aimer cette tronche : alors voilà forcer vous à vous sourire dans la glace tous les matins, vous verrez dès la première fois, mettez y vos émotions, mettez y de l'amour, laisser ces émotions filer vers le miroir et revenir vers vous vous transpercer, vous aimerez, votre journée sera une bonne journée bien commencée.
bon, c'était pas une blague, y a bien 3/4 pintes de bières derrière ce post alors j'ai déjà du faire moins pire à jeun mais le coeur y était et je vous dis : vous avez un talent, un trésor, vous ne savez peut-être (?) pas encore bien vous en servir, mais ce qui peut être un poids aujourd'hui, sera votre bulldozer de demain ; à vous de décider quand commence demain !

Labarum
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 94
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 37
Localisation : IdF

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Mireves le Dim 22 Mar 2015 - 14:14

que ca fait du bien, egoistement, de vous lire, de trouver , enfin, des personnes qui ressentent et traversent les meme choses que soi Razz

moi aussi , j'ai toujours raison, et ca agace les autres. Laughing ....
heureusement (pour moi et pour les autres, pour que je puisse continuer de vivre en société sans carnage Laughing) , avec l'age et l'expérience, j'ai appris a prendre du recul et appporter de la nuance ..

mais la phrase que j'ai entendu toute mon enfance "de toute facon, inutile de discuter avec toi, tu veux toujours avoir raison" me trotte encore désagréablement dans la tete ... parce que moi, je ne demandais que ca, discuter .... pale

donc, au fur et à mesure que le temps passe, j'ai admis plusieurs choses, et j'ai travaillé sur MOI, parce que je ne peux pas travailler sur les autres (ca, c'est leur responsabilité a eux)....

donc j'ai admis que : j'avais souvent raison, mais pas toujours ..... qu'il était essentiel de travailler ma facon de communiquer, de rallier les autres à ma/vérité . et que si je n'y parvenais pas, il fallait ravaller ma frustration (quitte a marcher 10 minutes sous le froid/sous la pluie ! et oui, ce genre de situation m'est arrivé aussi !) et ne pas crier ma victoire ensuite "je vous l'avais bien dit .....

Mireves
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 21/03/2015
Age : 39
Localisation : sud ouest de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Renjin le Sam 25 Avr 2015 - 7:14

Je n'ai pas lu tout ce qui a été dit, même quasiment rien, ce sont surtout des points de vue qui te sont destinés à toi.
Cependant pour répondre à ta question, il y a 3 voies
La première, devenir plus douée en argumentation, ce qui implique souvent de longues discussions afin de justifier ta prise de position sur un point X. Cela sous entend d'avoir un égo qui te pousse à aller jusqu'au bout, sans jamais lâcher prise et si ton interlocuteur ne finit pas par se pencher du côté de ton argumentation, quitte la discussion en ayant le dernier mot, c'est toujours satisfaisant.
La deuxième concerne une prise de conscience, il faut baisser les bras face à la bêtise, tu es sûre de toi et il réagit mal à tes explications ? laisse pisser, il vaut pas la peine d'une explication censée si il est pas capable de voir que le bleu, ben c'est bleu.
La troisième, plus altruiste, est de te focaliser sur ce qu'est l'objectivité. Remet toi en question oralement dans la discussion, range toi de son côté et discute de son point de vue, dis lui qu'il est juste, mais laisse lui entendre le tien et si tu ne prends pas de position opposée (même si tu as raison bien évidemment) tu verras que les esprits se braqueront beaucoup moins du mauvais côté.

My 5 cents Smile

Renjin
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Arthur1982 le Lun 27 Avr 2015 - 16:34

Bonjour à tous,

Je ne vais pas non plus continuer le débat, juste essayer de mettre certaines choses en perspective par rapport à la question initiale qui s'inscrivait dans un contexte bien précis.

Nous avons tous notre ego, que nous aimons à satisfaire en emportant le fin mot de l'histoire. Néanmoins, en dehors d'une disputatio, où l'on serait dans un échange aux conséquences purement intellectuelles, nous vivons dans des environnements sociaux, ici je crois la famille, où nous interagissons avec d'autres individus, pourvus eux aussi d'un ego.

Or quel est le but de nos interactions, surtout dans notre cadre le plus proche : maintenir la solidarité du groupe, en prévision d'éventuels temps difficiles. Donc ne pas risquer une brouille pour des 'broutilles', mais les garder pour des choses sérieuses comme l'héritage Very Happy ! Sans rire, il est fondamental de dépasser le stade du psychologisant à tout va, c'est bien mais c'est stérile à la longue. Il faut avant tout comprendre les dynamiques de l’anthropologie.

Appliquons cela au problème posé, oublie que tu as raison sur cette histoire de cuisine, et passe à autre chose si tu constates que tes remarques obtiennent une mauvaise réception (en général bien sûr, depuis le temps tu es passé à autre chose....). Il faut évaluer le ratio risques/bénéfices, comme pour tout.

Enfin, il manque un nombre important de paramètres : la relation à la personne que tu essaies de convaincre, ta façon de t'exprimer et de maitriser la dialectique et le logos, l'humeur du jour ou du moment, le niveau d'orgueil de la personne dont tu remets en question la compétence vis à vis de l'activité en question etc.

Pour conclure, c'est comme au poker, on joue le joueur et pas les cartes.

Arthur1982
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 27
Date d'inscription : 22/10/2012
Age : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Drixme le Sam 2 Mai 2015 - 12:07

[quote="Message par Bibo le Dim 14 Sep 2014 - 10:38 Je serais plutôt du genre à modifier la composition de la mixture (poudre d'amande et je ne sais quoi) en douce pour être sûr d'avoir quelque chose de convenable à manger. [/quote]

Idem, je serais plutôt du style à les laisser apprendre de leurs erreurs mais au boulot, je suis derrière, de loin au cas où ..

Effectivement personne ne se rendra jamais compte.. c'est la vie !!

Drixme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 34
Localisation : Chelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Bacha Posh le Sam 2 Mai 2015 - 13:15

L'ego des uns et des autres (et le mien aussi au passage), c'est bien ça le problème !

M'enfin, la véritable discussion (ou le véritable sujet) se verrait tordre dans tous les sens et de manière excessive si nous devions au cours de chacune d'entre elles malléer l'ego de tous les participants. Non ?   facepalm

Mais faute de solution alléchante, j'approuve l'idée de garder la vérité pour soi dans le but d'éviter les "inévitables" heurts. Puisque nous sommes légèrement tous susceptibles lorsqu'il s'agit de nous faire dire la vérité en face. Alors qu'au contraire, nous prenons mieux les choses (ou avec moins de réticences) lorsque l'on voit la vérité en face (pas à chaque occasion, j'en conviens).

Bacha Posh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Sneglia le Sam 2 Mai 2015 - 18:45

Lu récemment, je me dis que ce peut-être le bon fil pour partager cet article de blog-BD:





Pour la suite, cliquez ici


( plus généralement, je recommande la lecture des autres articles de ce blog - personnellement, j'aime beaucoup le dessin de l'auteur, et sa façon d'utiliser son crayon pour exprimer ses idées Very Happy  )



Merci de ne pas citer Very Happy

Sneglia
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1106
Date d'inscription : 01/01/2014
Localisation : http://sammensurium.dk/blog/

http://sammensurium.dk/blog/

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Lylyy le Dim 3 Mai 2015 - 14:18

Si ça concerne des choses terre à terre, genre scientifique, etc, tu les laisses parler. En général, je met une certaines distance entre moi et les autres, soit au premier sens du terme, soit au niveau de la discussion, afin d'éviter les sujets qui fâchent, soit les deux. Ça évite d'être confronté à leur ignorance braquée.
Jusqu'au jour où tu rencontreras quelqu'un comme toi.

Il est impossible de changer quelqu'un si lui même n'a pas eu le déclic pour changer, comme il est impossible d'aider quelqu'un qui ne veut pas être aider.
Ou alors tu te plonges à fond dans la psychologie humaine (sans utiliser les cours, en analysant, simplement), pour les comprendre à fond, et trouver leur faille dans le système (c'est rare que cette méthode marche, mais ça peut rarement arriver)

Lylyy
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 9
Date d'inscription : 03/05/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par higeekomori le Mar 5 Mai 2015 - 13:07

Salut Bovary, salut à tous les autres lecteurs et lectrices.

Bovary a écrit:Et plus sérieusement, une des choses qui m'agace(nt ?) le plus et que je dois malheureusement croiser au quotidien ; le fait que personne ne veuille jamais admettre que j'ai raison.
Holà ! Tu ne sais pas à quel point je peux te comprendre ! ^^ ( Et pourtant, j'aime tellement apprendre de mes propres erreurs que ça ne me dérange pas spécialement parfois d'avoir tord... )

Ainsi donc, expérience similaire déjà vécu pour moi aussi aux alentours de mes 17/18 ans et qui parfois se reproduit encore sporadiquement... Heureusement, depuis, j'ai trouvé la parade ad-hoc pour ne plus que ça me retourne le moral à la moindre situation débile...

Bovary a écrit:Ca vous arrive aussi d'entrer dans une discussion, de dire une vérité certifiée ( ... ) et qu'on vous envois balader ?
Je dois dire que non, honnêtement, ça ne m'arrive plus de me faire envoyer balader dans une conversation... tout simplement parce que, quand le cas arrive, question de flair entrainé, je ne converse plus... Si je sens que durant l'échange il y a un "génie" qui brille soudainement plus fort que moi - c'est à dire, entendons-nous bien, un individu dont je discerne facilement qu'il va mener l'autre interlocuteur ou bien une troupe de personnes à la déroute alors que je détiens pour ma part la carte du bon chemin - j'avoue que je laisse faire et réfléchi dès lors à : 1) comment me désolidariser du groupe si je suis embarqué moi-même dans l'histoire ; 2) comment récupérer mes billes si j'en ai engagé quelques unes ; 3) comment extraire mes proches ( ma femme, mon enfant, mon chat ) au plus vite de la situation s'ils sont concernés ; 4) comment repérer le plus malin de la bande et l'avertir entre quatre yeux de la déroute prochaine pour qu'il fasse office de signal d'alarme embarqué quand la barque sera en train de couler loin de la rive... ; 5) comment m'éloigner de la source de tracas et reprendre le cheminement de ma petite vie tranquille.

Car oui, c'est clair, si on ne veut pas m'entendre quand j'annonce une vérité parfaitement vérifiable et stabilisée de par l'Histoire Humaine, alors, je ne cherche pas à interférer avec le destin des autres et, mieux encore, je ne cherche pas à me battre contre ceux qui ont des hublots étanches par dessus les oreilles et la conscience. Heu... On appelle ça être fataliste, je crois ! ^^

Bovary a écrit:Quelle chance ai-je moi, gringalette de 17 ans, de convaincre un adulte qu'il est train de foncer droit le mur ? mission impossible tant que j'ai pas 46 diplomes en poche ?
A mon avis, tu n'auras pas plus de chance d'y arriver à 17 ans qu'à 30 ou 50. Ce trait de non-écoute est inhérent au genre humain et malheureusement, l’Évolution de notre espèce est bien trop lente pour que chaque individu prenne 80 points de QI ( humour ! ) sur une seule génération. Razz

La seule solution qui te reste est encore de savoir maîtriser la Force des Maîtres Jeudaï, tout comme Obi-Wan Kenobi qui parvint à convaincre en à peine une minute un slythmonger ( un dealer ) dans l'épisode 2 de la saga à ne plus vendre ses fameux "bâtons de la mort", puis d'aller ensuite "réfléchir à son avenir". ( Si je me souviens bien, ce jour-là, c'était même un mercredaï ! ^^ )

Bref, à part devenir un Maître incontesté de la manipulation, au risque de devoir pervertir la pureté de ton esprit, il n'y a pas de solution miracle...  Rolling Eyes

Bovary a écrit:Mais sérieusement comment on gère ça ? on se tait et on hoche la tête ? on répond oui t'as raison en sachant pertinemment que c'est pas le cas ? Est-ce que quand on vieillit on finit par être prit au sérieux ou ma tête inspirera jamais la confiance des autres ? Razz
On peut aussi choisir le parti de ne pas vouloir prendre toute l'humanité sur son dos et se dire que si le mur à bon goût, autant laisser les imbéciles s'y briser leurs belles dents si ça leur chante. ( Au passage, autre expérience vécue ! Sache que tu auras bien plus de crédibilité la seconde fois que tu conseilleras celui/celle qui ne t'aura pas cru la première fois, notamment si tu lui rappelles que tu avais entièrement raison quand il/elle s'était honteusement planté ! Voilà donc de quoi faire, si tu veux t'exercer déjà la main sur une première méthode de manipulation... ^^ )

Donc, sérieusement, pour répondre de manière adéquate à tes profonds questionnements :
1) Il vaut mieux ne pas gérer que de s'engager dans un combat impossible à gagner, d'autant que chacun d'eux s'avère souvent chronophage.
2) Oui on se tait, mais non on ne hoche pas la tête. Parce que, primo, ça fatigue autant les cervicales que la conscience et que, deuzio, hocher la tête c'est valider alors que tu as tout à fait le droit de rester en désaccord, même si tu ne t'engages pas dans un combat pour la vérité.
3) Non, on ne répond pas "oui tu as raison", mais on dit, "démerde-toi, à présent t'es prévenu".
4) Non, vieillir et même devenir un vieux sage à barbe blanche ne garanti jamais d'être pris au sérieux...
5) Ta tête, c'est ta tête. Et si ton charmant minois de jeune fille ne te permet pas de prendre raison sur un borgne ou un aveugle intraitable, et bien dis-toi que la pire laideur ne fera ni pire, ni mieux...

Le plus important demeure que tu puisses avoir raison sans faillir pour toi-même quand c'est toi qui, seule, te retrouve face au mur... Car là, c'est tout bêtement une question de la mise à l'épreuve de ton intelligence et de ton instinct de survie.

Aller, courage !


Dernière édition par higeekomori le Mar 5 Mai 2015 - 16:25, édité 3 fois (Raison : Oui farpaitement, j'ai toujours raison ! ^^)

higeekomori
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Invité le Mar 5 Mai 2015 - 13:57

Magnifique post, plein de sagesse et sans une faute d'orthographe. Une larme vient de couler, Dieu existe !! Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par higeekomori le Mar 5 Mai 2015 - 16:35

Parisette a écrit:...et sans une faute d'orthographe...
Manque de bol, il en restait encore quelques-unes... Razz Je suis donc venu faire lé ménache ! What a Face

En tout cas, merci du compliment Parisette. Il va droit au cœur. Wink

higeekomori
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 70
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai toujours raison mais personne ne l'admet

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum