Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Dim 7 Sep 2014 - 13:12

Bonjour,

Il m'a fallu du temps pour arriver à écrire ce sujet. Parce qu'il est douloureux et que je me sens fautive, coupable, que j'ai l'impression de ne rien pouvoir ressentir.
A 45 ans, je vis seule, et cela depuis toujours, je n'ai pas d'enfant. J'ai vécu une histoire avec un homme, durant 12 ans, un homme qui m'a malmenée psychologiquement, il s'agissait de ce qu'on appelle un PN. Pourquoi ai-je été attirée par lui, c'est une question que je me suis posée mille fois et ce n'est qu'avec le recul que je comprends un peu les choses. Parce qu'il était intelligent, d'une intelligence malsaine et destructrice mais intelligent, fin, intuitif, réactif, vif, brillant. Et j'ai besoin de cela chez un homme pour être attirée.
Depuis notre séparation, je rencontre beaucoup d'hommes, agréables, gentils, qui me sont présentés par des amis, attristés de me voir toujours seule. J'ai toujours plutôt bien vécu la solitude, sauf depuis quelques mois. j'ignore pourquoi, elle est devenue pesante et effrayante. Mais ces hommes que je rencontre, aussi agréables soient-ils, m'ennuient profondément. Je me sens méprisante en écrivant cela, mais, en leur compagnie, je sens que j'étouffe. Je ne me dis pas qu'ils sont bêtes, je les trouve insipides, incolores, lents, manquant de fantaisie, de subtilité, de trop de choses. Ils sont gentils. Et cela ne me suffit pas. Nous n'appréhendons pas les choses de la même façon, pas avec la même sensibilité, j'ai le sentiment d'être vite limitée dans ce que je peux partager avec eux. Alors, certains de mes amis me trouvent dure, hautaine, avec de trop grandes exigences, intolérante même. Et je me demande s'ils n'ont pas raison. Je me rends compte que j'accote beaucoup de défauts ou de petits travers chez un homme dès lors qu'il est brillant, que sa vivacité d'esprit est là, qui m'apaise, me donne une impression d'être à ma place.
Est-il possible de dépasser ce besoin pour s'adapter à l'autre ?
J'espère que mes mots ne sont pas choquants, ce n'est pas le but,mais je me sens de plus en plus en marge, perdue, étrangère, dans un monde qui m'entoure où personne ne semble être en phase avec ce que je suis, et cela m'effraie.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par UK09 le Dim 7 Sep 2014 - 13:27

Alors, certains de mes amis me trouvent dure, hautaine, avec de trop grandes exigences, intolérante même. Et je me demande s'ils n'ont pas raison.
C'est peut-être que tu attends quelque chose des gens; si tu n'attends rien d'eux en particulier, tu n'aura pas d’exigences trop hautes et pourra être peut-être plus apaisée pour trouver quelqu'un qui te convienne.
Après, être hautain, c'est très particulier comme critique: parfois, c'est juste parce que l'on parle différemment (vocabulaire, tournures grammaticales etc). Te sent-tu hautaine?

Je me rends compte que j'accote beaucoup de défauts ou de petits travers chez un homme dès lors qu'il est brillant, que sa vivacité d'esprit est là, qui m'apaise, me donne une impression d'être à ma place.
Ce n'est pas choquant. Mais comme dit plus haut, si tu as des attentes trop particulières ou trop fortes, tu peux louper le truc juste comme il faut, parce qu'il n'est pas assez imparfaitement parfait.

Et être gentil n'est jamais suffisant. Sil suffisait d'être gentil pour rendre quelqu'un heureux ou de bonne humeur, on aurait tous un t-shirt bisounours.
UK09
UK09

Messages : 958
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 31
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par timeless le Dim 7 Sep 2014 - 16:23

On ne ressort pas indemne d'une relation avec un PN, et si je comprends bien, tu n'as eu qu'une seule relation "longue", et malheureusement avec ce type d'individu... Tu as l'impression de ne plus rien ressentir car il t'a forcément "pompé" tout ce que tu possédais "émotionnellement"... ce dont il était dépourvu... 12 ans de manipulation mentale ça laisse des traces, forcément. Enfin, tu comprends de quoi je parle hein ?!! J'ai personnellement connu ce genre de type et suis restée 2 ans avec "ça"... même profil que "le tien", et tout, et tout... j'ai ignoré "ma petite sonnette d'alarme interne" elle tintait en permanence pourtant... Au bord du suicide, j'ai appelé mes proches à l'aide... et je m'en suis sortie.
Bref, venons-en à l'essentiel : tu es la seule à posséder les clés qui te mèneront vers "la pensée positive"... tu as l'impression d'être "vide", mais ce n'est pas le cas... il n'a pas pu dérober "ton toi profond", il est toujours là, tapis sous des tonnes de merdes, de peur, de dénigrement, de manque d'estime de toi... mais il est là, crois moi... Il y a "un avant" et "un après". Mais dans tout ce chaos il te reste ton libre arbitre... Je ne sais pas si celà peut t'aider, mais personnellement, après cet enfer et peut être de par ma force de caractère, j'ai eu l'impression que ma réceptivité à la bonté humaine a été décuplée après cette histoire et je me suis même fait cette réflexion "avoir connu le diable me permet de reconnaître les anges"... intégrer ça m'a sauvée. J'ai retrouvé mon estime de moi auprès de ceux qui m'aimaient vraiment, amis, famille... et d'autres personnes dont je découvrais, jour après jour, la richesse intérieure. Puis j'ai rencontré "mon amour"... il y a 3 ans. Un Z (je n'en suis pas une Smile ) un homme rare, bien qu'il ne se voit pas ainsi, un ange que je n'aurais sans doute pas reconnu si je n'avais pas rencontré "le mal"... Tu as 45 ans, j'en ai 50... tout n'est pas perdu hein !! Very Happy ... tu rencontreras encore des tas d'hommes "gentils" parce-que tu es désormais armée pour les reconnaître et par là-même t'éloigner "des malsains"... Apprends à te retrouver, à faire remonter ce qui est tout au fond de toi... apprends à t'aimer à nouveau, c'est primordial ... et puis lorsque tu parviendras à ce stade, il est fort probable que tu "LE" rencontreras et tu seras à même de le reconnaître pour toutes les raisons que je viens d'invoquer...

timeless

Messages : 2
Date d'inscription : 19/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par timeless le Dim 7 Sep 2014 - 16:33

Un petit "PS" en réponse au titre de ton topic : NON, NON et NON... être zèbre ne fait pas de toi une femme incapable d'être amoureuse !! Il faut juste, même si je sais que ce doit être insurmontable pour toi, que tu fasses fondre ta p....n de carapace Wink !!

timeless

Messages : 2
Date d'inscription : 19/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Dim 7 Sep 2014 - 17:34

Merci pour vos réponses.
Oui, au sortir d'une longue relation avec un PN, le travail d'estime de soi est primordial, et pouvoir accorder sa confiance à un autre homme demande du temps. C'est un travail que j'ai entrepris et qui avance plutôt bien. En me retrouvant, en cessant de me gommer comme je le faisais à son contact, j'ai aussi retrouvé ce dont j'ai besoin, ce que je veux et, surtout, ce que je ne veux pas.
Je ne me sens pas hautaine mais il n'est pas rare qu'on le pense de moi lorsqu'on me rencontre. Et, comme vous l'écrivez, cela tient souvent à ma façon de m'exprimer et de me tenir. Je ne le suis pas, mais il me faut du temps pour tisser des liens. Vous avez raison, il ne faut rien attendre. Je n'attendais plus rien ni personne, et cela a été difficile d'admettre l'idée que je souffrais de ma solitude. Alors, peut-être que, d'une certaine façon, j'attends que quelqu'un puisse entrer dans ma vie. Quant à ce que j'attends d'un homme, parce que je pense qu'on attend toujours quelque chose, je crois que la composante intellectuelle est fondamentale pour moi. C'est délicat de dire des choses telles que celles-ci mais j'ai l'impression qu'il me faut rencontrer quelqu'un "comme moi". Non que les autres soient stupides mais lorsque je sens qu'ils n'accèdent pas à une certaine forme de pensée, je suis, d'un seul coup, très loin d'eux. J'ai besoin de cette nourriture là et je ne sais pas comment réduire mes exigences, si cela est possible et comment vivre avec quelqu'un qui ne peut pas toujours me suivre. N'y a t-il pas un moment où ça n'est plus supportable, doit-on toujours taire ses besoins pour s'adapter à l'autre. Je suis un peu perdue.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par iiihou le Dim 7 Sep 2014 - 17:39

Encore des victimes innocentes des grosméchants PN.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Ely le Dim 7 Sep 2014 - 17:51

Hautain.
On me l'a ressorti quelques fois aussi celui-là. Ou prétentieux.
Parce que je prose différemment. Et lorsque j'essaye d'apporter un brin d'objectivité.

Bref , revenons au sujet.
La zébritude n'a rien à voir là-dedans. Plutôt tes expériences passées.
Je n'ai pas grand chose d'autre à apporter. Manque d'expérience.

Mais bon courage quand même (pas bonne chance, comme si c'était la chance qui prenait des décisions à notre place).
Ely
Ely

Messages : 207
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 24
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Dim 7 Sep 2014 - 18:18

Bonjour iiihou,

Victimes, oui, innocentes, non. Quant à l'homme que j'ai connu, il n'était pas gros mais destructeur, sans aucun doute. Mais ce n'est pas l'objet de mon sujet.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ErikFromFrance le Dim 7 Sep 2014 - 18:34

Peony a écrit:Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?
Non.

intelligent, fin, intuitif, réactif, vif, brillant. Et j'ai besoin de cela chez un homme pour être attirée.
Des gens correspondant à cette description, il y en a. J'en connais quelques uns. Ce qu'il faut identifier, c'est la liste d'autres critères supplémentaires. Plus on a de critères de sélection et moins il y a de partenaires potentiels. Ma mère est sortie avec un homme correspondant aussi à cette description pour conclure sur le fait qu'il était esclave de ses enfants (pourtant déjà adultes et sensés se sortir un peu les doigts) et qu'il la reléguait au 2nd plan.

Je pense qu'il ne faut pas se fixer une liste de caractéristiques à remplir pour trouver la personne qui va bien. On le sent quand on le sent, tout simplement. Et si on rencontre qq'un qui n'est pas la personne de notre vie mais qu'on a quand même moyen de partager de bons moments ensemble (sans abuser les sentiments de l'autre), alors il faut aussi savoir se faire plaisir.

Pour rencontrer la bonne personne, je dirais qu'il y a 1 chose qui passe avant tout le reste : vivre heureux avec soi-même.

Ensuite, pour ce qui est de trouver cette personne, c'est la loi des statistiques. Tu te fais de nouveaux amis qui te présentent de nouveaux amis, ou bien tu participes à des cafés zébrés, ou bien tu vas t'inscrire chez Mensa, ou bien tu vas voir du coté de OVS, ou bien tu t'inscris à une activité en club ou association (sport, art, artisanat, etc.).

Enfin, pour ce qui est d'être hautain, je dirais qu'il n'y a pas trop de souci à se faire. Y'a plein de gens comme ça dans ma famille et ça ne les a visiblement pas empêché de trouver des gens avec les qualités que tu cites.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Dim 7 Sep 2014 - 18:47

Merci ErikFromfrance,

Je crois bien, en lisant les témoignages, qu'il est préférable d'évoluer dans un univers "zébré". A moi de le trouver, là où je vis, ou de déménager !

Merci.


peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ErikFromFrance le Dim 7 Sep 2014 - 19:01

peony a écrit:Je crois bien, en lisant les témoignages, qu'il est préférable d'évoluer dans un univers "zébré".
Rencontrer des zèbres ne nécessite pas non plus de fermer la porte à tout le reste. Et sinon, les mots que tu as utilisés auparavant me rappellent beaucoup le champ lexical que ma mère utiliserait, bien qu'elle ne se soit jamais intéressée au sujet de la zébritude. Les qualités que tu as décrites ont peut-être plus à voir avec un raffinement bourgeois qu'avec le HQI. Donc même si tu rencontres des zèbres, tu devrais aussi chercher du coté de tes passions s'il y a des activités qui permettent de rencontrer du monde pour créer des opportunités de rencontrer de nouvelles têtes.
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Dim 7 Sep 2014 - 22:26

Peut-être. Je vais y réfléchir. J'ai découvert il y a peu le terme de "zèbre" et j'ai compris que la question du HQI dépassait la notion de "performance" mais intéressait les aspects émotionnels et comportementaux, ce qui m'a permis de comprendre bien des choses, restées obscures depuis longtemps. Alors, c'est encore un peu confus. Il faut que je fasse la part entre ce qui me différencie d'une certaine façon de ce qui est simplement ce que vous appelez la recherche d'un "raffinement bourgeois".
Merci.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Lun 8 Sep 2014 - 1:59

hello je n'ai pas pu tout lire et je repasserai sûrement plus tard. Je ne peux pas forcément te donner de conseil pour toi-même n'ayant pas encore tout lu, ne te connaissant pas, mais je peux te parler un peu de mes expériences.
Moi aussi, j'ai été pendant près de 30 ans attirée par l'intelligence (d'ailleurs à part les dragueurs de rue, je n'attire que des zèbres ou zèbres-PN). Je ne sais pas si on pourrait se passer d'intelligence (supérieure) mais par contre, ce dont je suis sûre c'est que la gentillesse doit primer sur l'intelligence dans le choix d'un partenaire, en tout cas, pour une femme (même si je serai tentée de dire pour un homme aussi :p).
sinon, assez d'accord avec l'histoire de la carapace... il faut trouver un juste milieu dans tout Wink
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Lun 8 Sep 2014 - 10:58

Bonjour Isis75,

Pour le coup, intelligent et gentil, on va me dire que j'en demande trop.
La gentillesse, selon moi, c'est ne pas être dans l'intentionnalité de faire mal, mais ça s'arrête là. Elle n'atteste pas d'un caractère généreux ou attentionné.
Quant à la carapace, je ne suis pas sûre de comprendre ce dont il s'agit. Comme d'autres, d'après ce que j'ai lu, je souffre, parce que c'est une souffrance, d'une hypersensibilité, j'ai des phobies, des angoisses handicapantes, et c'est une image de fragilité extrême ou de faiblesse que les autres peuvent percevoir lorsque tout ça fait jour. Et c'est quelque chose qui fait peur, me semble t-il. Je suis souvent pathétique ou ridicule, il n'y a pas de carapace contre cela. D'un autre côté, je me suis toujours assumée seule, j'ai avancé seule et il arrive très souvent que l'on me dise aussi que je suis très forte et que je semble n'avoir besoin de personne. Le juste milieu dans tout cela, je ne sais pas où il est.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par magicglace le Lun 8 Sep 2014 - 11:09

Le juste milieu c'est de rencontrer quelqu'un avec les qualité fondamentales qui t'attire et avec qui tu sera pathétique et ridicule mais qui t'aimeras suffisamment pour l'accepter. Ce type de rencontre est extrêmement rare et elle est souvent dû à la surprise (enfin pour moi ce fut une surprise totale)

Il y a juste une chose d'important laisses toi surprendre. Perdre un peu le contrôle mais sans renier tes valeurs fondamentales. C'est ce qui transpire de mon point de vue dans ton texte. Tu es peut être trop "fermé" pour qu'un homme "intelligent, fin, intuitif, réactif, vif, brillant" et bienveillant ouvre sa carapace.
Il ne faut pas oublier que les hommes tels que tu cite et qui son bienveillant en plus on eu eu aussi des histoires ou ils se sont probablement fait "vampirisé".

ps:il est possible que je projette dû a un événement perso encore chaud n’hésite pas a rectifié si tu penses que mon jugement n'est pas correct.
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Lun 8 Sep 2014 - 14:38

Bonjour Magicglace,

Oh non, je ne veux rien rectifier, je prends tout ce qu'on peut m'apporter. Je ne sais plus quoi penser et surtout, ce qui peut être amusant sur ce site, je ne comprends pas. "Etre fermée, perdre le contrôle", je comprends les mots mais je ne les comprends pas empiriquement.
Je ne comprends ce que signifie "être fermée", est-ce que cela signifie peu démonstrative, réservée, timide, ce que je suis et qui est difficile à changer. Est-ce que c'est plutôt "intolérante", est-ce encore autre chose. A quoi voit-on cette "fermeture". Quant à perdre le contrôle, j'ai l'impression de ne jamais avoir le contrôle, quand je panique au supermarché, quand je fais des malaises devant tous mes amis parce que j'ai une attaque de panique, quand je m'affole en pleine ville et que je cherche comme un animal pris au piège une rue par laquelle m'échapper. C'est toujours ridicule et je vois les gens qui se moquent très souvent. Et j'ai honte d'être ainsi. Comment puis-je davantage perdre le contrôle. J'ai l'impression que, bien souvent, cette façon d'être, si loin des clichés de la femme sûre d'elle, fatale, séductrice, me réduit à un petit truc qui ne tourne pas rond et cela effraie. D'un autre côté, mon caractère est bien trempé et nombre d'hommes m'ont dit que je les impressionnais, moi !
Et vous soulignez quelque chose d'important, ce que sont les hommes, profondément. Et je ne sais jamais interpréter leurs mots, leurs comportements, je ne sais pas ce qu'ils attendent d'une femme, je n'ai jamais su, je ne les comprends pas. Bien souvent, ils viennent vers moi pour y trouver une confidente, mais pas une femme qu'on aime. Je ne suis pas maman, c'est une grand douleur et les hommes que je connais recherchent en moi une attitude maternelle, un réconfort lorsque ça ne va pas, lorsqu'ils pleurent mais ne veulent pas le faire ailleurs, lorsqu'ils ont besoin de "vider leur sac", lorsqu'ils veulent comprendre l'attitude d'un proche, lorsqu'ils veulent être poussés aussi. Et puis, ils repartent, et je suis là, seule, et personne vers qui me tourner quand moi, je ne vais pas. Soit je suis trop forte et ça effraie, soit je suis trop fragile, et ça effraie aussi.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par magicglace le Lun 8 Sep 2014 - 14:54

Je précise perdre le contrôle dans la rencontre. C'est à dire ne pas hésiter "a jouer a fond" quand tu rencontres quelqu'un. Ne pas maîtriser les sujets laisser faire voir mener le jeu en gros.
De un c'est le meilleur moyen de savoir qui tu as en face de toi de deux tu peux être très surpris des justifications d’autrui.

Exemple type de la rencontre au dessus des autres que j'ai eu. Quand j'ai rencontré la femme dont je fais référence elle était très séduisante et semblait très naïve de prime abord. Ce qui à l'époque me la fait catégorisé comme la joli fille pas très futé. A force de la fréquenté et après de longue discutions j'ai appris à la connaitre et elle ma montré son intelligence sociale. Pourquoi elle jouait la naïve. Comment elle utilisait cette posture pour toujours attirer la sympathie des autres. Et c'est jusqu'à maintenant le truc le plus sexy qu'on m'est jamais montré.
C'était dans ce sens la si c'est plus clair ainsi.
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Lun 8 Sep 2014 - 15:14

peony a écrit:
Je ne comprends ce que signifie "être fermée", est-ce que cela signifie peu démonstrative, réservée, timide, ce que je suis et qui est difficile à changer. Est-ce que c'est plutôt "intolérante", est-ce encore autre chose.

Bonjour Peony,
j'arrive à comprendre ce que tu ressent, on n'a qu'une marge de manœuvre très faible entre être soi et essayer de s'adapter aux normes sociales. On n'arrête pas de me dire "sorts, faits-toi des amis" alors que j'aime être chez moi et discuter avec des "amis" virtuels. Si je me force à être plus sociable, ça sonne souvent faux et finalement, faire la chenille avec les autres alors que tu sens ridicule, c'est pas le bon plan pour séduire.

Je ne peux pas non plus te répondre sur ce qu'attendent les hommes, je pense que les motivations sont très diverses, mais si tu ne donnes pas de "signes" sur tes intentions et ta disponibilité, alors c'est certain qu'aucuns n'approchera. Moi quand une femme dit rechercher "un homme un vrais", j'ai juste envie de partir en courant. Les femmes et leurs motivations sont un grand mystère pour moi et la source de nombreux malentendus.

tu dis :
J'ai l'impression que, bien souvent, cette façon d'être, si loin des clichés de la femme sûre d'elle, fatale, séductrice, me réduit à un petit truc qui ne tourne pas rond et cela effraie
Oui mais pour un homme c'est pareil, si tu n'es pas un grand mâle viril, sûre de toi, drôle et spirituel, tu rejoins assez vite le peloton de queue dans la course à la séduction. Tu n'as pas besoin d'être une femme fatale pour séduire un mec, mais sans doute qu'un peu d'initiative de ta part permettrait de bien positionner tes intentions face à un mec qui t'intéresse. Et il faut "coisir"/tomber sur le bon, pas celui qui attend une bimbo pour réaliser ses fantasmes, mais celui qui a envie d'une vraie relation d'égale à égale.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Lun 8 Sep 2014 - 15:28

Merci pour vos réponses,

Magicglace, je comprends mieux, pardon si j'ai été un peu lente. Il faudra que j'essaie, que j'apprenne surtout.
Switch71, je sais que vous avez raison, excepté, en ce qui me concerne, pour l'homme que l'on veut viril, drôle et spirituel. Grand, je ne dis pas !! Pour le reste, c'est toute une éducation à refaire, je pense que l'on sent lorsqu'une personne est disponible. Mais entreprendre les choses, je ne sais pas faire ça, j'aurais l'impression d'être bien présomptueuse. Alors, me direz-vous, c'est la même chose pour les hommes. Je suppose. J'en suis restée à des modèles un peu dépassés sans doute.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par magicglace le Lun 8 Sep 2014 - 15:31

C'est la même chose pour les hommes mais les codes sociaux qu'on m'a donné lors de l'enfance mon fait comprendre que c'est "mon rôle" de le faire.
Même si bien évidement en réalité je craque surtout sur les femmes qui me drague car au moins avec elle on peu discuter.
magicglace
magicglace

Messages : 367
Date d'inscription : 28/04/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 13:38

non

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:02

magicglace a écrit:C'est la même chose pour les hommes mais les codes sociaux qu'on m'a donné lors de l'enfance mon fait comprendre que c'est "mon rôle" de le faire.
Même si bien évidement en réalité je craque surtout sur les femmes qui me drague car au moins avec elle on peu discuter.
Ca m'arrive de draguer, mais faut que le mec me fasse bien comprendre qu'il est intéressé et prêt à y mettre aussi du sien, est sérieux.
Par exemple, faut qu'il m'appelle, me propose des sorties et avec ses potes aussi, des fois, je n'aime pas trop les gens qui me cachent, surtout si au départ, je ne suis déjà pas sûre de lui. Et bien sûr, faut qu'il me paie des petits trucs, enfin tout ça, on le sait déjà, quand on est un minimum honnête.
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ErikFromFrance le Mar 9 Sep 2014 - 17:05

ISIS75 a écrit:Et bien sûr, faut qu'il me paie des petits trucs, enfin tout ça, on le sait déjà, quand on est un minimum honnête.
Shocked
ErikFromFrance
ErikFromFrance

Messages : 2871
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 40
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:12

bah oui, y'en avait un qui me "cachait sans me cacher", c'était toujours moi qui appelait (car il me faisait la tête car je l'avais déjà éconduit une fois), mais il me cuisinait ce que je voulais et allait lire tout ce que je lui "donnais" à lire, m'a écrit 500 mails en 8 mois et des longs (c'est d'ailleurs ça qui m'a fait penser qu'il était zèbre et je crois qu'il l'est bien (ou en tout cas, a une intelligence au-dessus de la moyenne, surtout qu'il fréquente des HP et a reçu un prix récemment)).
Mais comme il n'a pas fait ce que j'ai cité plus haut (tél, sorties avec les potes, il ne me proposait plus de sortie depuis que je l'avais éconduit et qu'on s'était chamaillé sur plusieurs petites choses), j'en ai conclu qu'il ne s'intéressait pas à moi alors que ce n'était pas le cas apparemment (d'après ce qu'on m'a dit, d'après la façon dont on se regarde encore et sa façon de répondre à mes sms ou le fait qu'il y réponde encore même si on ne se parle plus à l'oral, il y a qqch, je ne saurais dire quoi exactement mais il y a quelquechose ou avait mais s'il y avait alors il y a encore). D'où l'échec de notre "histoire", enfin je pense qu'on aurait pu vivre qqch quelqu'elle soit.
C'est d'ailleurs depuis ce jour-là que je ne cherche plus d'hypersensible qui ne veut pas se soigner...

Malgré tous ces détails, ça reste un résumé, il s'est passé énormément de choses dans cette histoire et si ça intéresse qqn je peux en parler plus en profondeur. Sinon pas grave. Mais c'était mon 3e zèbre (au moins). Après cela, j'ai juré à des proches que je ne m'intéresserai plus à un zèbre, sauf que le soir où j'ai revu ce zèbre un peu par hasard (10 jours après avoir fait ma promesse), j'en ai rencontré un autre avec qui il s'est passé qqch. C'est ce qui, entre autres, je crois, m'a amené à m'inscrire ici un mois après. Pas forcément pour me trouver un chéri zèbre mais plutôt pour comprendre pourquoi je les attirais et donc aussi, pourquoi je devais être attirée par eux... pour éventuellement arrêter le processus... enfin, ça c'était il y a quelques mois... maintenant, je suis plus posée et me prend moins la tête sur ça, surtout que je ne cherche pas (ça aide).


Dernière édition par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:24, édité 1 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 17:14

ErikFromFrance a écrit:
ISIS75 a écrit:Et bien sûr, faut qu'il me paie des petits trucs, enfin tout ça, on le sait déjà, quand on est un minimum honnête.
Shocked

je viens de lire ça et j'allais mettre ça lol. merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 17:16

ISIS75 a écrit:bah oui, y'en avait un qui me "cachait sans me cacher", c'était toujours moi qui appelait (car il me faisait la tête car je l'avais déjà éconduit une fois), mais il me cuisinait ce que je voulais et allait lire tout ce que je lui "donnais" à lire, m'a écrit 500 mails en 8 mois et des longs (c'est d'ailleurs ça qui m'a fait penser qu'il était zèbre et je crois qu'il l'est bien (ou en tout cas, a une intelligence au-dessus de la moyenne, surtout qu'il fréquente des HP et a reçu un prix récemment)).
Mais comme il n'a pas fait ce que j'ai cité plus haut (tél, sorties avec les potes), j'en ai conclu qu'il ne s'intéressait pas à moi alors que ce n'était pas le cas. D'où l'échec de notre histoire.
C'est d'ailleurs depuis ce jour-là que je ne cherche plus d'hypersensible qui ne veut pas se soigner...

à premiere vue ça ne semble pas une histoire d'hypersensible qui ne veut pas se soigner, mais un sacré bric à brac comme histoire ? et il n'y a ni le mot amour ni de termes affectifs dans ta reponse sur un fil "zébre et amoureuse"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 17:21

Ely a écrit:Hautain.
On me l'a ressorti quelques fois aussi celui-là. Ou prétentieux.
Parce que je prose différemment. Et lorsque j'essaye d'apporter un brin d'objectivité.

Bref , revenons au sujet.
La zébritude n'a rien à voir là-dedans. Plutôt tes expériences passées.
Je n'ai pas grand chose d'autre à apporter. Manque d'expérience.

Mais bon courage quand même (pas bonne chance, comme si c'était la chance qui prenait des décisions à notre place).

être hautain quand on est albator... Smile plus sérieusement je suis d'accord avec toi, un trait de caractère. mais je ne pense pas le hp non plus.
sans prétention au début de mes phrases a souvent été...mais non plus. faut changer de gens. des gens sympas ne le disent pas comme ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:26

@gahan : et la pudeur tu appelles ça comment ? ou le fait de ne pas être sûre de soi ou de l'autre ? et quand ça arrive aux deux ? perso, je crois plus aux actes qu'aux mots, surtout en vieillissant... et lui c'était pareil qu'il me disait...
pour info nous sommes de la même origine et pas français. C'est à prendre en compte.
on ne s'est jamais déclaré quoi que ce soit sauf moi à la fin par sms mais c'était déjà trop tard mais on a beaucoup pleuré l'un à cause de l'autre et l'un pour l'autre...
le bric à brac est aussi créée par l'hypersensibilité, je pense.


Dernière édition par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:29, édité 1 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 17:27

peony a écrit:Bonjour,

Il m'a fallu du temps pour arriver à écrire ce sujet. Parce qu'il est douloureux et que je me sens fautive, coupable, que j'ai l'impression de ne rien pouvoir ressentir.
A 45 ans, je vis seule, et cela depuis toujours, je n'ai pas d'enfant. J'ai vécu une histoire avec un homme, durant 12 ans, un homme qui m'a malmenée psychologiquement, il s'agissait de ce qu'on appelle un PN. Pourquoi ai-je été attirée par lui, c'est une question que je me suis posée mille fois et ce n'est qu'avec le recul que je comprends un peu les choses. Parce qu'il était intelligent, d'une intelligence malsaine et destructrice mais intelligent, fin, intuitif, réactif, vif, brillant. Et j'ai besoin de cela chez un homme pour être attirée.
Depuis notre séparation, je rencontre beaucoup d'hommes, agréables, gentils, qui me sont présentés par des amis, attristés de me voir toujours seule. J'ai toujours plutôt bien vécu la solitude, sauf depuis quelques mois. j'ignore pourquoi, elle est devenue pesante et effrayante. Mais ces hommes que je rencontre, aussi agréables soient-ils, m'ennuient profondément. Je me sens méprisante en écrivant cela, mais, en leur compagnie, je sens que j'étouffe. Je ne me dis pas qu'ils sont bêtes, je les trouve insipides, incolores, lents, manquant de fantaisie, de subtilité, de trop de choses. Ils sont gentils. Et cela ne me suffit pas. Nous n'appréhendons pas les choses de la même façon, pas avec la même sensibilité, j'ai le sentiment d'être vite limitée dans ce que je peux partager avec eux. Alors, certains de mes amis me trouvent dure, hautaine, avec de trop grandes exigences, intolérante même. Et je me demande s'ils n'ont pas raison. Je me rends compte que j'accote beaucoup de défauts ou de petits travers chez un homme dès lors qu'il est brillant, que sa vivacité d'esprit est là, qui m'apaise, me donne une impression d'être à ma place.
Est-il possible de dépasser ce besoin pour s'adapter à l'autre ?
J'espère que mes mots ne sont pas choquants, ce n'est pas le but,mais je me sens de plus en plus en marge, perdue, étrangère, dans un monde qui m'entoure où personne ne semble être en phase avec ce que je suis, et cela m'effraie.

il y a deux histoires dans ton histoire. un : ton histoire qui vient de s'achever. et tes rencontres. attends que les deux se dissocient. et effectivement seul toi sait ce qui te convient, tes amis sont dures je trouve. d'un. et de deux : en gros c'est de ta faute, de la part d'amis ? euh ces critiques sont-elles objectives ou faites selon leurs critères à eux. dis donc ça semble être ta "fête" en ce moment. et je te trouve douce dans tes propos sur ces hommes dans ce que tu postes ici. ils te plaisent pas ce n'est pas de ta faute. et la leur non plus. point.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 17:31

ISIS75 a écrit:@gahan : et la pudeur tu appelles ça comment ? ou le fait de ne pas être sûre de soi ou de l'autre ? et quand ça arrive aux deux ? perso, je crois plus aux actes qu'aux mots, surtout en vieillissant... et lui c'était pareil qu'il me disait...
pour info nous sommes de la même origine et pas français. C'est à prendre en compte.

c'est parce que tu dis il faisait pas çi ou pas ça que ça me bloque. comme si il avait une liste.
sur l'origine j'y vais très doucement. etes vous tous deux obligés de respecter des "codes" ? de toute façon pour moi si ça peut te tranquilliser, pudeur ou pas, si deux personnes s'aiment elles se rapprochent, même à leur rythme, elles ne s'éloignent pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:40

@ely : le zèbre dont j'ai parlé plus haut (B), je le trouvais très hautain... enfin, je préfère dire snob... il écrivait de trop longs mails selon moi quand on "parlait", à la fin je lui ai dit qu'il avait peut-être une difficulté à dire non. Sinon, il ne va qu'à des sorties comme ci ou comme ça et je le trouve soporifique sur son blog aussi, quand justement il se met à faire 50 lignes sur qqch qu'on aurait pu résumer en 4 phrases et à faire de la rhétorique (c'est un sophiste). Quand à l'objectivité, on ne le trouvais pas forcément toujours objectif. Je ne sais pas si ça peut t'aider. Oui j'ai peut-être l'air dure avec lui en me lisant mais c'est pas si simple que ça et tout ce que je lui "reproche", je suis loin d'être la seule à lui reprocher. J'ai fini par lui dire que ses amis et sa famille (qui pensent comme moi), voulions tous son bien. Je crois qu'il m'a crue (car il sait comment je suis au fond et comment sont ses proches), mais il a du mal à se remettre en question. Du coup, toujours célibataire alors qu'il est super marrant en plus d'être pas bête et super sensible (trop, justement).

@gahan : je suis immigrée de 3e génération et lui, de 2e. Ca aussi, ça joue (les immigrés de 3e et de 2e ne sont pas forcément pareils).
donc difficile de te répondre sur les codes, surtout qu'on adore je crois les déjouer, comme si on avait un animus et anima aussi fort l'un que l'autre (j'ai lu que c'était courant chez les HP)... Des fois, j'avais aussi l'impression que j'avais mon double ou mon frère en face de moi... ça m'a aussi freinée, ça... lui avait l'air d'être attiré physiquement et quand il a pleuré le jour où je lui ai raconté un de mes soucis, ça m'a fait qqch. Mais comme on reprenait toujours nos masques, forcément ça n'aidait pas à ce que les choses se débloquent. Mais bon là encore, je ne dis pas tout. C'est qqn en gros de très compliqué et têtu (pour citer ses amis), du coup, forcément quand toi aussi tu manques de confiance en toi, c'est normal que la relation soit fragilisée. Et puis je raconte pas tout, on a vraiment eu de grosses merdes cette année-là... c'était tout un ensemble de choses qui a fait que, je pense, enfin c'est ce qu'il a dit aussi, apparemment. Sauf que je pensais pas qu'il me regarderait encore comme ça, moi j'étais plus partie pour lui tourner le dos au sens littéral du terme (ce que j'ai fait à plusieurs reprises, ne sachant pas pourquoi il me regardait comme ça et ce que voulait dire son regard).

Pour en revenir à cette histoire d'immigration, comme je suis de la 3e, ça fait plusieurs années que ce sont plus les mecs qui ne sont plus chez leurs parents qui m'intéressent alors que lui reste chez ses parents comme la plupart des mecs de son origine. C'était la raison pour laquelle je l'avais éconduit, la 1e fois, car je sentais que qqch n'allait pas bien chez lui (après coup, on m'a dit qu'il devait être dépressif mais je pense plutôt qu'il est dysthymique). T'as aussi ceux de la même origine qui ont un "vrai travail" et qui restent chez leurs parents mais dans 95% des cas, ils n'arrivent pas à avoir une petite amie, quand ils dépassent un certain âge. J'ai toujours eu peur des gens qui sont trop influencés par leur famille et l'expérience m'a souvent donné raison.


Dernière édition par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 17:55, édité 1 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 17:43

il trouvera probablement des personnes qui l'acceptent tel qu'il est. je ne sens pas d'amour dans ton post, désolée. je ne vois pas comment tu peux réussir à envisager une relation avec quelqu'un dont tu peux dire qu'il est chiant, trop long, pas intéressant. et lui que pense-t-il de toi ? de vous ? et t'a-t-il demandé de le changer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Mar 9 Sep 2014 - 18:20

Bonjour Gahan girl,

Pardon, j'ai été confuse dans mes propos. Je suis séparée depuis début 2012, j'ai pris un peu de temps pour me reconstruire, avant d'envisager une rencontre. Je crois que mes amis se fatiguent ! Je ne leur ai rien demandé mais il me semble que le célibat dérange parfois, peut-être simplement qu'il effraie, parce qu'il existe, parce qu'il leur rappelle qu'une rupture est possible, la leur éventuellement, parce qu'ils projettent leur propre peur d'être seuls. Peut-être. Je crois qu'ils aimeraient aussi que je puisse compter sur quelqu'un. Evidemment, ils analysent les choses selon un angle qui leur est propre. Je le prends en compte, parce que je les crois bienveillants, même si cela peut paraitre dur. Moi, je manque de recul, je ne parviens pas à savoir ce qui se dégage de moi, si mes exigences sont trop élevées, il est toujours difficile de se juger soi-même.
Vous avez raison, les hommes que j'ai rencontrés ne m'ont pas émue, pas attirée, pas surprise ou décontenancée, ce n'est pas leur faute, pas la mienne non plus.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Ely le Mar 9 Sep 2014 - 18:22

HS pour gahan:

être hautain quand on est albator... Smile
Albator ?
Nan, moi ce serait plutôt le piaf sur l'épaule Smile
Ely
Ely

Messages : 207
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 24
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 18:29

bah y'a rien là. je te parle juste de ce qui se passe quand on se voit... que je ne comprends pas son regard... il a le don de pouvoir exprimer toute une palette d'émotions très variées et plusieurs en même temps...
Il a des amis mais pas de petite amie. Je sais qu'il cherche. J'aimerais bien qu'il en trouve une étant donné qu'il cherche.
J'avais l'impression à l'époque qu'il était condescendant dans sa prose et lui me trouvait aussi condescendante, par moment, mais pas à cause de la longueur de mes réponses mais plus parce que je lui disais que c'était mieux pour un mec qui cherche une copine d'avoir son propre appart passé un certain âge, ou qu'il avait du mal à dire non (quand on lui envoyait des invit, quand pour lui c'était non, il ne répondait pas et ça avait le don de nous énerver, pareil je l'invitais qqpart et il commençait à stresser, ou alors il disait qu'il faisait ça pour me plaisir et je lui disais qu'il devait plus faire les choses pour lui-même...). Pour le stress, j'ai fini par comprendre que c'était un grand perfectionniste et aussi qu'il avait peur de donner une mauvaise image de lui car trop obsédé des fois par son image et des fois, pas assez...
mais ça je l'ai appris ici... qu'il voulait toujours qu'on l'admire, comme si il croyait qu'on ne pouvait pas l'aimer pour lui-même... Enfin, régulièrement... mais c'est quelqu'un avec une personnalité fluctuante aussi, c'est pour ça qu'on dit qu'il est compliqué. Ca et le fait qu'il n'aime pas suivre les règles.
On se faisait trop de politesses aussi...

Bah je pense qu'il a encore des choses à régler (mais il a "tourné bizarre" j'ai l'impression) et moi aussi, j'ai des choses à régler d'où le fait que je ne cherche pas/plus... je crois que c'est qqn de perdu (moi aussi sinon je ne serais pas ici) et je regrette qu'on se soit autant écrit... mais je ne comprenais pas pourquoi il ne parlait qu'à moi dans les rencontres en groupe. Donc, voilà, c'était pour dire qu'il faut faire attention aux problèmes de communication. Après, comment expliquer l'amour ? Je pense qu'on peut être amoureux (ce que j'ai fini par être) mais aimer, c'est différent, oui. C'est pour ça que je lui souhaite de trouver ce qu'il cherche et que j'ai essayé un peu de l'aider pour ça (il disait par exemple qu'il avait du mal à se vendre, je lui donnais des noms de société qui auraient pu l'embaucher pour des contrats ponctuels car je connaissais des gens qui y travaillaient déjà. Pas forcément pour le pistonner mais pour lui montrer que ce n'était peut-être pas aussi difficile qu'il ne l'aurait pensé. Enfin, c'était y'a tout de même qq années, je ne sais pas comment je ferais maintenant et en tous les cas, je ne lui parlerai plus du boulot si on se voit. Comme je disais, il est têtu et je pense que ça le gênait qu'on l'aide mais en même temps, il a du mal à se débrouiller seul, on est plein à le penser. C'est une sorte d'homme-enfant, ce côté-là a du m'émouvoir. Mais on avait tout de même des choses en commun et qq valeurs communes. Je ne m'intéresse pas à qqn juste parce que c'est homme-enfant ni même parce que c'en est un. Mais c'est vrai que je voulais qu'il grandisse un peu (on a le même âge) et qu'il n'a jamais dit ne pas vouloir d'enfant, ne pas quitter ses parents etc. C'était même l'un de ses souhaits mais il disait ne pas être pressé (de quitter ses parents). Sinon de son côté, bah je le trouvais hautain avec moi (mais en fait j'ai découvert que c'était un de ses traits de caractère dû à la zébritude je pense), du coup, je me braquais, et pareil de son côté. Sinon, qd j'apprécie qqn je l'appelle, lui propose des sorties, l'écoute... c'est ce que j'ai fait avec lui. Mais comme je le fais avec tout le monde, je crois qu'il a cru qu'il ne m'intéressait pas, surtout qu'il a dit que j'étais qqn de très ecclectique, que je sortais beaucoup, que j'étais pas mal sociable... Oui, je sais, ça sonne un peu ado tout ça mais qd je suis amoureuse j'ai tendance à perdre pas mal de points de QI,à faire n'importe quoi...
Sinon il me cuisinait des trucs et je lui offrais des bricoles ou lui cuisinait des trucs aussi. Mais comme on adore cuisiner tous les deux, c'était pas suffisant je pense pour nous comme preuve d'amour ou autre. Bref, il y avait au moins des problème de communication. En tout cas, j'en ai parlé à des proches et les gens m'ont juste dit qu'il avait l'air bien compliqué ou que notre histoire avait l'air bien compliquée et qu'ils ne savaient pas trop s'il voulait juste un truc pas sérieux ou un truc sérieux. J'ai l'impression qu'il a un bon fond mais était très perdu à cause de ses soucis et que du coup, il cherchait au départ pas forcément du sérieux mais que comme j'avais vécu les mêmes choses que lui, on s'est rapproché sans s'en rendre compte et je l'ai quand même éconduit deux fois si on peut dire, tellement j'étais pas sûre de moi, donc ça l'a saoulé et moi pareil, saoulée qu'il ne montre pas assez ses sentiments. Mais là encore je ne mets pas tous les détails. En fait, la 2e fois qu'on devait vraiment se voir en tête à tête, j'ai finalement changé d'avis car j'avais pris un médoc qui me faisait faire n'importe quoi et que j'avais peur de le draguer à cause du médoc. Il l'a "bien pris" mais j'ai cru voir que ce n'était qu'une façade (il a fait une tête qui se voulait bienveillante mais avant ça, il a fait une tête triste, qui réfléchissait en tout cas, moins souriante, je sais ce n'est pas très précis, en même temps, je n'osais pas trop le scruter) et après ça, ça a merdé car j'étais encore sous médoc et plus hypersensible que maintenant. Je pense aussi qu'il s'intéressait à plusieurs filles en même temps surtout que je l'avais éconduit à l'époque. Et moi c'était pareil, je m'intéressais à d'autres gars car on était censé être qu'amis... par contre, il m'écrivait trop, je me suis demandé si c'était pas pour me séduire pour prendre sa revanche, je n'ai jamais su... des personnes (amis en commun) m'ont dit de me méfier de lui mais après leur avoir révélé qq détails sur notre histoire, elles ne savaient plus quoi penser à la fin... et comme après il se comportait avec moi comme s'il s'était passé qqch (comme si j'étais son ex) alors que rien de concret ne s'est passé au final... enfin je pense qu'il a essayé de me culpabiliser mais quand tu fais ça, généralement, c'est que tu éprouves qqch pour la personne. Sauf si tu t'ennuies beaucoup dans ta vie, ce qui est toujours probable dans son cas (c'est un zèbre après tout).
Alors peut-être que c'était de la passion... lui ne faisait pas la différence entre attirance et amour à l'époque peut-être et moi, j'y allais beaucoup à reculons...
ou peut-être comme je t'ai dit, juste un jeu. A toi de te faire ton opinion mais ce que je sais c'est plutôt que les gens qui nous connaissaient ont trouvé que j'étais plus intéressée par lui que lui par moi. Je ne pense pas que tout soit blanc ou noir (surtout que ce n'est pas un PN, même s'il est pas toujours assez clair des fois) d'où mes nouvelles exigences qui ne sont en fait que des reprises de codes si tu veux. Mais comme je le disais, des couples de zèbres, je n'en connais pas beaucoup, donc si les codes peuvent servir si la relation est sincère, pourquoi s'en priver, au final ? Et si la relation est sincère, je n'aurais que peu besoin de faire des "rappels" sur ce genre de choses. Par ailleurs, j'ai mentionné la question culturelle car justement, on est était complètement hors du moule comparé à d'autres. Ce n'était pas simple, quoi. Et je ne veux plus d'une relation comme celle-ci donc. Maintenant que j'y repense, mes autres zèbres étaient aussi plus ou moins de la même origine et ça n'était pas du tout fait exprès de ma part ni vraiment de la leur car je ne mentionne jamais complètement mes origines sur internet... même si y'a la photo ou la tête (en irl), c'est difficile de deviner exactement l'origine de la personne sans lui demander, encore plus si elle en a plusieurs.
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 19:37

@peony : tes amis ne s'inquiètent pas parce que tu aurais fait qqch qui leur auraient laissé supposer que tu souffres de ta solitude ou de ta rupture ?

peony a écrit: J'ai toujours plutôt bien vécu la solitude, sauf depuis quelques mois. [...]J'ignore pourquoi, elle est devenue pesante et effrayante.


peony a écrit:Je me rends compte que j'accote beaucoup de défauts ou de petits travers chez un homme dès lors qu'il est brillant, que sa vivacité d'esprit est là, qui m'apaise, me donne une impression d'être à ma place.
Est-il possible de dépasser ce besoin pour s'adapter à l'autre ?
J'espère que mes mots ne sont pas choquants, ce n'est pas le but,mais je me sens de plus en plus en marge, perdue, étrangère, dans un monde qui m'entoure où personne ne semble être en phase avec ce que je suis, et cela m'effraie.
je ne sais pas si tu as lu mes histoires. Les personnes avec qui je me sens souvent le plus en phase amicalement parlant sont les PN HP à défaut des tigres, viennent ensuite les zèbres avec leur hypersensibilité donc qui fait qu'ils ne sont qu'en 3e position...
j'ai connu une zèbre qui pensait comme toi, enfin, au moins une, elle a beaucoup souffert avec qqn qu'elle trouvait brillant, intriguant, enfin, ce sont ses propres mots. Si j'ai fait le choix de continuer à fréquenter des gens que je suppose PN amicalement c'est que j'ai estimé que je n'occultais pas ou moins les côtés négatifs de ces personnes et que je retire plus de positif que de négatif de la relation.
Pour ce qui est de ton célibat, je dirai que oui c'est qqch d'assez commun de nos jours... si on a une famille sur laquelle compter (des soeurs et frères), je pense qu'on peut tout à fait se passer de compagnon/compagne et d'enfant. Sinon c'est un peu plus dur mais pas impossible du moins avant un certain âge.

@gahan : B n'a jamais été très explicite dans sa demande que ce soit envers moi qu'envers d'autres... et je ne veux plus de qqn d'aussi compliqué... moi-même j'étais un peu comme ça sans l'être à ce point peut-être mais si je me permets maintenant d'être plus claire dans mes demandes, c'est que j'ai changé je pense.
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 20:09

Ely a écrit:
HS pour gahan:

être hautain quand on est albator... Smile
Albator ?
Nan, moi ce serait plutôt le piaf sur l'épaule  Smile

lol Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 20:20

peony a écrit:Bonjour Gahan girl,

Pardon, j'ai été confuse dans mes propos. Je suis séparée depuis début 2012, j'ai pris un peu de temps pour me reconstruire, avant d'envisager une rencontre. Je crois que mes amis se fatiguent ! Je ne leur ai rien demandé mais il me semble que le célibat dérange parfois, peut-être simplement qu'il effraie, parce qu'il existe, parce qu'il leur rappelle qu'une rupture est possible, la leur éventuellement,  parce qu'ils projettent leur propre peur d'être seuls. Peut-être. Je crois qu'ils aimeraient aussi que je puisse compter sur quelqu'un. Evidemment, ils analysent les choses selon un angle qui leur est propre. Je le prends en compte, parce que je les crois bienveillants, même si cela peut paraitre dur. Moi, je manque de recul, je ne parviens pas à savoir ce qui se dégage de moi, si mes exigences sont trop élevées, il est toujours difficile de se juger soi-même.
Vous avez raison, les hommes que j'ai rencontrés ne m'ont pas émue, pas attirée, pas surprise ou décontenancée, ce n'est pas leur faute, pas la mienne non plus.

bon courage car ça me rappelle des souvenirs (je parle pour les amis, ceux qui sont en couple et tous les schémas que ça peut donner dans la tête de chacun avec une "célibataire". continuer à rencontrer des personnes sans vous demander si vous êtes ci ou ça, vous devez rencontrer quelqu'un qui vous convient à vous. communiquer avec vos rencontres qui vous renverront leurs avis, éventuellement faites vous aussi des amis célibataires masculins et ou féminins et pour reprendre le sujet de votre post, zébre ou pas, vous n'êtes ni pire ni mieux qu'une autre et évitez la remise en question et ceux qui vous la provoquent, ça me rappelle la pression autour, bof.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Mar 9 Sep 2014 - 20:20

Bonsoir Isis75,

C'est la première fois que j'évoque la solitude comme une difficulté. J'ai accueilli les initiatives de mes amis comme un geste d'attention, mais je leur ai souvent rappelé que je préférais éviter les "rencontres organisées". Je crois que leur démarche a pour but de réunir des personnes qui sont seules. Ils connaissent plusieurs hommes qui sont célibataires et je suis une candidate "recevable" à leurs yeux !
Ce n'est pas cela qui m'ennuie. Faire des rencontres ne me gêne pas, au contraire, j'entretiens avec ces hommes une relation amicale. Mais, j'ai noté que, pas une fois, je n'ai été transportée et cela m'a questionnée. Est-ce que ça vient d'eux ou de moi ? J'ai fini par penser que cela vient de moi.
Ce que je lis de vous me fait penser que vous semblez savoir où vous en êtes et ce que vous voulez.


peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 20:25

ISIS75 a écrit:@peony : tes amis ne s'inquiètent pas parce que tu aurais fait qqch qui leur auraient laissé supposer que tu souffres de ta solitude ou de ta rupture ?

peony a écrit: J'ai toujours plutôt bien vécu la solitude, sauf depuis quelques mois. [...]J'ignore pourquoi, elle est devenue pesante et effrayante.


peony a écrit:Je me rends compte que j'accote beaucoup de défauts ou de petits travers chez un homme dès lors qu'il est brillant, que sa vivacité d'esprit est là, qui m'apaise, me donne une impression d'être à ma place.
Est-il possible de dépasser ce besoin pour s'adapter à l'autre ?
J'espère que mes mots ne sont pas choquants, ce n'est pas le but,mais je me sens de plus en plus en marge, perdue, étrangère, dans un monde qui m'entoure où personne ne semble être en phase avec ce que je suis, et cela m'effraie.
je ne sais pas si tu as lu mes histoires. Les personnes avec qui je me sens souvent le plus en phase amicalement parlant sont les PN HP à défaut des tigres, viennent ensuite les zèbres avec leur hypersensibilité donc qui fait qu'ils ne sont qu'en 3e position...
j'ai connu une zèbre qui pensait comme toi, enfin, au moins une, elle a beaucoup souffert avec qqn qu'elle trouvait brillant, intriguant, enfin, ce sont ses propres mots. Si j'ai fait le choix de continuer à fréquenter des gens que je suppose PN amicalement c'est que j'ai estimé que je n'occultais pas ou moins les côtés négatifs de ces personnes et que je retire plus de positif que de négatif de la relation.
Pour ce qui est de ton célibat, je dirai que oui c'est qqch d'assez commun de nos jours... si on a une famille sur laquelle compter (des soeurs et frères), je pense qu'on peut tout à fait se passer de compagnon/compagne et d'enfant. Sinon c'est un peu plus dur mais pas impossible du moins avant un certain âge.

@gahan : B n'a jamais été très explicite dans sa demande que ce soit envers moi qu'envers d'autres... et je ne veux plus de qqn d'aussi compliqué... moi-même j'étais un peu comme ça sans l'être à ce point peut-être mais si je me permets maintenant d'être plus claire dans mes demandes, c'est que j'ai changé je pense.


je te le souhaite parce qu'autant je peux concevoir un mail incompréhensible ou pas très clair parfois autant ce que que tu as raconté de cette histoire, je n'ai pas lu, vaguement en diagonale, c'est trop de choses. je releve qu'ailleurs tu dis conserver des relations amicales pn, ça me perturbe aussi. je pense donc qu'on n'est pas du tout sur la même longueur d'onde. par rapport à toi je me semble trop carrée déja. il serait trop complexe pour moi d'évoluer dans du malsain dirais je.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 20:27

peony a écrit:Bonjour Isis75,

Pour le coup, intelligent et gentil, on va me dire que j'en demande trop.
La gentillesse, selon moi, c'est ne pas être dans l'intentionnalité de faire mal, mais ça s'arrête là. Elle n'atteste pas d'un caractère généreux ou attentionné.
Quant à la carapace, je ne suis pas sûre de comprendre ce dont il s'agit. Comme d'autres, d'après ce que j'ai lu, je souffre, parce que c'est une souffrance, d'une hypersensibilité, j'ai des phobies, des angoisses handicapantes, et c'est une image de fragilité extrême ou de faiblesse que les autres peuvent percevoir lorsque tout ça fait jour. Et c'est quelque chose qui fait peur, me semble t-il. Je suis souvent pathétique ou ridicule, il n'y a pas de carapace contre cela. D'un autre côté, je me suis toujours assumée seule, j'ai avancé seule et il arrive très souvent que l'on me dise aussi que je suis très forte et que je semble n'avoir besoin de personne. Le juste milieu dans tout cela, je ne sais pas où il est.
ok, cette fois-ci, j'ai tout lu Wink
alors d'une, je suis persuadée que les gens intelligents et gentils existent, surtout selon tes critères.
Pour ce qui est de tes difficultés, c'est très bien de les reconnaître, c'est le premier pas vers un meilleur être Wink. Les angoisses peuvent provenir d'une envie de trop bien faire (j'ai bien dit "peuvent").
Pour l'image que tu donnes, je pense que tes amis s'en ficheront et les zèbres se comprennent entre eux (pour ça en tout cas).
"Qqch qui [te] fait peur" : justement, en art thérapie, j'ai entendu dire (les thérapeutes disaient ça à qqn qui était près de moi) que les émotions négatives faisaient partie de la vie et qu'ils fallaient les "accepter" (peur, tristesse, colère, honte aussi sans doute).
"je me suis assumée seule" moi aussi, d'un certain côté et beaucoup de mecs m'ont aussi dit que je semblais n'avoir besoin de personne, ce qui m'étonnait pas mal à chaque fois. Wink
Le juste milieu ? Pour ma part, l'art thérapie et le Qi Gong m'ont pas mal aidée, ce forum aussi... et j'ai aussi changé d'alimentation mais je ne sais pas si ça a eu un impact sur mon tempérament.

@gahan : il y a différents degrés de PN et je n'en côtoie qu'un vraiment amicalement de manière "proche" et lui est le moins atteint que je connaisse et va entamer une thérapie. Le 2e, je suis obligée de le côtoyer que je le veuille ou non et je suis la seule à savoir qu'il est PN (bien obligée de faire bonne figure voire de jouer un peu le jeu devant les autres, donc). Donc, des fois, on s'échange des programmes ou des mp3 et qq phrases. J'appelle ça une connaissance mais cela reste tout de même une fréquentation. Je précise qu'il est tout de même en thérapie, même si elle ne semble pas trop fonctionner sur lui.
Le 3e est un de mes ex avec qui je ne suis pas sortie longtemps et qui a d'ailleurs eu du mal à me séduire. Je ne le vois quasi jamais et c'est toujours par hasard de toutes façons mais comme je suis encore une fois la seule à savoir qu'il est PN (sauf un pote infirmier anciennement en psychiatrie en commun qui m'a pas contredite sans non plus vraiment infirmer mes dires, c'est son "pote" quand même et puis il n'est pas sorti avec), j'ai vaguement joué le jeu après l'avoir quitté puis un jour, j'en ai eu carrément assez. En plus certains de ses potes n'étaient pas très clairs non plus (l'entourage du PN est important aussi). Comme quoi, tout n'est pas tout noir ou tout blanc, encore une fois...
Mais je me demande ce qui te fait si peur dans ce que j'ai raconté. Pour le coup de mon histoire, je suis rentrée dans les détails pour que tu puisses mieux cerner la situation, puisque tu me posais des questions, disais que tu ne voyais pas d'amour etc et pour l'histoire des PN, tu n'as pas à te sentir "menacée". Cette histoire reste la mienne, en fin de compte. Les PN si tu ne les fréquentes qu'amicalement ne sont pas très dangereux, surtout si tu ne menaces pas leur réputation. Sinon ils n'auraient plus d' "amis". Par contre, ne pas tenter de monter une entreprise avec eux, je suppose. Mais là encore, il faut voir le degré d'atteinte de la personne, peut-être.
J'ai aussi tendance à ne jamais me confier complètement à eux. ll y a toujours quelquechose qui m'en a empêchée, c'est aussi cette sorte d'intuition qui me permet de dire si qqn est PN ou pas. Et de toutes façons, je ne crois pas que notre vie les intéresse tant que ça, au final et en vérité.


Dernière édition par ISIS75 le Ven 12 Sep 2014 - 21:29, édité 4 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ZeBrebis le Mar 9 Sep 2014 - 20:58

En lisant ton topic j'ai pensé à ce que je cherchais comme profil à la petite vingtaine : le type intello torturé...Et je suis tombée sur un peu tout en cherchant cela, en voulant du brillant, quelqu'un que j'admire.
Et puis là, récemment, je me suis mise à penser au fait que le problème à résoudre était celui d'une vie au quotidien avec la personne. Et des qualités qui ne m'avaient pas attirée plus que cela au départ se sont mises à avoir un intéret important en essayant de me projeter dans ce quotidien avec un homme.
Le fait que la personne soit souriante, attentionnée, pétillante, ouverte aux autres, m'a par exemple bien plus tapé dans l'oeil.

Pour ce qui est des grandes conversations intellectuelles, cela peut toujours se trouver hors du couple, mais ce qui fait qu'on se sent bien, aimé(e), estimé(e), respecté(e) doit se trouver dans le couple si on ne veut pas que ce soit délétère. Aussi, l'intello torturé n'est plus ma tasse de thé à cette lumière nouvelle, et comme je vois des similitudes avec ta situation je te fais part de cette réflexion peony.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 21:03

t'as très bien résumé ce que je commence à penser aussi, zebrebis, merci ! Wink
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Mar 9 Sep 2014 - 21:38

Bonsoir ZeBrebis,

Merci Isis, je vois qu'il y a des méthodes pour tenter de sortir d'un mode de pensée anxieux.
Merci aussi à ZeBrebis. Je laisse le côté "torturé", je ne crois pas que cela m'attire. Ce ne sont pas de grandes conversations intellectuelles que j'aimerais partager, j'ai eu l'habitude de me suffire à moi-même pour de "grandes ou de moins grandes réflexions". Je crois que c'est un fonctionnement de pensée particulier que j'aimerais trouver chez l'autre, un pensée qui rebondit, qui est fantasque et riche, qui est arborescente, qui pétille et qui m'emporte, qui réagit vite à quelque chose que je dis, subitement, sorti de nulle part en apparence, et qui peut suivre, sans m'arrêter dans mon envolée. Et l'inverse serait vrai aussi.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 21:50

oui alors tous les PN que j'ai rencontré avaient une pensée en arborescence et c'est pour cela que je m'entends bien avec, je présume. Par contre, je ne sais pas si c'est une tendance naturelle chez eux ou parce qu'ils sont si bons caméléons...
Il y a une autre phrase qui me plaît en parlant de difficultés émotionnelles : "je ne peux choisir ce que je ressens mais je peux choisir ce que j'en fais." Wink
Des non PN avec une pensée en arborescence, ça existe aussi mais j'en rencontre moins (je rencontre plus de Séquentiels). Je crois que ce que tu cherches ce sont des gens intelligents et assez décalés, finalement, non ? On les repère souvent à leur look... décalé, justement Wink
Ah, si... il y a plus de penseurs globaux chez les écolo-végé Wink.


Dernière édition par ISIS75 le Mer 10 Sep 2014 - 0:56, édité 2 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ZeBrebis le Mar 9 Sep 2014 - 21:51

Il me semble que chercher chez les zèbres est tout indiqué en effet. Je voulais surtout mettre en valeur des qualités qui me semblent absolument incontournables si on veut etre heureuse en couple, et qu'on peut oublier devant un esprit intéressant et meme brillant.
Je pense qu'il vaut mieux garder des gens qui ne sont pas disponibles pour aimer, ou meme pas capables -fussent ils des esprits rares- à une distance raisonnable.
ZeBrebis
ZeBrebis

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 21:56

ZeBrebis a écrit:Il me semble que chercher chez les zèbres est tout indiqué en effet. Je voulais surtout mettre en valeur des qualités qui me semblent absolument incontournables si on veut etre heureuse en couple, et qu'on peut oublier devant un esprit intéressant et meme brillant.
Je pense qu'il vaut mieux garder des gens qui ne sont pas disponibles pour aimer, ou meme pas capables -fussent ils des esprits rares- à une distance raisonnable.

Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par peony le Mar 9 Sep 2014 - 21:57

Je ne sais pas Isis, décalé par rapport à qui, à quoi ? Est-ce à dire "marginal", non, pas particulièrement. Je n'ai pas d'idée précise, pas un profil type, pas une image en tête.
Elle est judicieuse cette phrase que vous citez, je vais la retenir.

peony

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par ISIS75 le Mar 9 Sep 2014 - 22:01

je suis tout à fait d'accord avec zebrebis Wink
les mecs intelligents et décalés mais sans plus ne sont de plus en plus que des connaissances, vagues potes maintenant pour moi et ça me va très bien comme ça Smile
décalé dans le sens farfelu mais aussi un peu m'as-tu vu sur les bords Wink


Dernière édition par ISIS75 le Jeu 11 Sep 2014 - 0:09, édité 3 fois
ISIS75
ISIS75

Messages : 2813
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ? Empty Re: Etre "zèbre" fait-il de moi une femme incapable d'être amoureuse ?

Message par Invité le Mar 9 Sep 2014 - 22:02

peony a écrit:Je ne sais pas Isis, décalé par rapport à qui, à quoi ? Est-ce à dire "marginal", non, pas particulièrement. Je n'ai pas d'idée précise, pas un profil type, pas une image en tête.
Elle est judicieuse cette phrase que vous citez, je vais la retenir.

on m'a dit décalée bien avant que je me sache hp. et pas pour autant marginale. vous avez peut être vous aussi des hp dans votre entourage ou eu des hp dans votre entourage. vous semblez chercher des choses basiques avec quelqu'un avec qui vous vous sentez bien et sur une même longueur d'onde. vous le saurez quand vous passerez à coté (sans passer à coté je vous le souhaite) après votre relation, le tout étant de fixer vos besoins en priorité. j'aime bien aussi ce que dit la personne je ne sais plus qui dans ce post qui fait la part des choses entre une amitié zébre et qui sait quelqu'un qui ne le serait pas dans le couple. chacun a ses schémas en fonction de ses besoins. si vous vous ennuyez avec quelqu'un... vous devez pousser plus loin... j'aime bien aussi "l'amour c'est savoir s'ennuyer ensemble" entre autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum