Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Mar 2 Sep 2014 - 22:52

Bonjour à tous,

Je crée ce fil sans vraiment savoir quoi y mettre. J'ai rarement apprécié l'exercice de la présentation, mais c'est la moindre des choses lorsque l'on arrive quelque part. Alors soit.

Je connais le terme "zèbre" depuis trois-quatre ans maintenant, après de fastidieuses recherches sur le quotient intellectuel, qui m'ont amené à correspondre avec l'association douance.be, pour m'amener enfin à feuilleter le livre qui, d'après ce que j'ai pu comprendre, est à la base de la création de ce forum.

Les interrogations ont abondé aux alentours de mes 14ans, après les tests psychotechniques qu'ils filent en 3ème. Même si bien plus tôt, mes facilités scolaires, qui me donnaient le loisirs de faire le pitre tout en restant dans les têtes de classe, me questionnaient. J'ai commencé à virer dans la case "pitre à plein temps" en 5ème, et ai gardé le rôle jusqu'à la fin de mes études à 18ans. Mais bref, long sujet qu'est la scolarité, et à l'instant présent, on s'en fout.
En simple, ça pouvait donner : "J'adore l'école, sauf les devoirs, les bulletins, les exposés oraux, les cours à 8h pétante, et certains profs."
Ça reste toutefois, d'appréciables souvenirs.

Concernant la douance, les dizaines et dizaines de test de QI que j'ai décidé d'entreprendre entre 16 et 20ans (gratuits, payants, bouquins) m'ont autant inquiéter que rassurer. J'en ai parlé une fois à mes parents, que j'ai découvert très sceptiques sur le sujet. Certains que j'avais des "capacités non-exploitées", dixit les professeurs, ils étaient simplement réticents à l'idée d'une avance intellectuelle... J'ai dès lors gardé ça pour moi, enfoui dans un jardin secret que je développais de plus en plus.

Période révolte sociale, d'environ 19 à 23 ans, où une grande partie de ma concentration et de mes réflexions étaient tournées vers la société, dont l'absurdité m'attristait quotidiennement. Sacrée phase, où les concepts explorés durant m'ont mené devant la porte de non-retour une paire de fois, que j'ai autant de fois entrouvert, plus par curiosité qu'autre chose, et juste assez pour se faire de belles frayeurs, ou se prendre de belles leçons.

Pendant cette période, où j'alternais boulots, voyages, et léthargie au domicile parental, la douance m'était bien moins présente à l'esprit. Quand j'y pensais, je réfléchissais à l'idée, la comprenais globalement, mais bloquais sur la classification des individus, en "surdoués". Pour moi, il était clair que si certains et certaines ont des capacités intellectuelles plus développées que d'autres, c'est que l'environnement dans lequel ils et elles ont grandit ont permis ce développement. Autrement dit, pour moi, tout à chacun, sauf grosse déficience, peut tendre au développement accru de ces dites capacités, en fonction de l'environnement dans lequel ce "tout à chacun" se trouve. C'est ce que je ressens comme vrai encore aujourd'hui.

Comme toujours, ce sont les individus d'un groupe qui m'incitent à y participer ou non. Et je pense avoir assez sérieusement survolé et lu le forum pour avoir envie d'y apporter modestement quelques pierres et d'en échanger plusieurs avec d'autres, même s'il semble qu'il y a, comme ailleurs, des personnes que la vie a rendu agressives malgré elles. De mon coté, je croise sur ma route qui je croise, et quiconque est accepté tel qu'il est.

Conscient du peu d'informations données, en fin de compte, et plutôt vagues de surcroit, je répondrai volontiers, et avec plaisir, aux petites attentions qui pourraient montrer le bout de leur nez.


How !


Dernière édition par Cypri le Jeu 9 Oct 2014 - 3:37, édité 17 fois

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Rhaaaaa le Mar 2 Sep 2014 - 23:13

Viens !
On est là , toujours à faire les pitres des années après !
Et un coeur de nomade en plus , un !

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4372
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Trancia le Mer 3 Sep 2014 - 1:22

Bienvenu ici. Wink

Cypri a écrit:"J'adore l'école, sauf les devoirs, les bulletins, les exposés oraux, les cours à 8h pétante, et certains profs."

Razz Oui l'école devient vite un problème quand on ne se conforme pas à ses règles... la réussite apparente n'est qu'une illusion qui peut dégénérer au fur et à mesure qu'on avance dans les études.

Cypri a écrit:Et je pense avoir assez sérieusement survolé et lu le forum pour avoir envie d'y apporter modestement quelques pierres et d'en échanger plusieurs avec d'autres, même s'il semble qu'il y a, comme ailleurs, des personnes que la vie a rendu agressives malgré elles. De mon coté, je croise sur ma route qui je croise, et quiconque est accepté tel qu'il est.

Bien dit. Il est vrai que certaines réponses sont assez dur ici, mais bon il semblerait que les étincelles soient de rigueur entre divergents (surdoué, zèbres, whatever...) dont les point de vues diffèrent. L'intensité de l'argumentaire peut vite dépasser la courtoisie de rigueur, vexant l'âme sensible qui attendait juste un échange... Bon je parle par expérience, j'avais quitter le forum suite à des réponses sanglantes... Sad Enfin, il y a du bon à prendre ici, les interventions, les sujets abordés et beaucoup de bonnes âmes font la richesse de ce forum. Smile

Trancia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 30
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Invité le Mer 3 Sep 2014 - 9:33


Comme toujours, ce sont les individus d'un groupe qui m'incitent à y participer ou non. Et je pense avoir assez sérieusement survolé et lu le forum pour avoir envie d'y apporter modestement quelques pierres et d'en échanger plusieurs avec d'autres, même s'il semble qu'il y a, comme ailleurs, des personnes que la vie a rendu agressives malgré elles. De mon coté, je croise sur ma route qui je croise, et quiconque est accepté tel qu'il est.

Conscient du peu d'informations données, en fin de compte, et plutôt vagues de surcroit, je répondrai volontiers, et avec plaisir, aux petites attentions qui pourraient montrer le bout de leur nez.


How !
HUG !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Mer 3 Sep 2014 - 10:20

Pour quelqu'un qui n'aime pas faire de présentation Wink , il y a le plus important et bien expliqué ! Sinon il n'y a aucune obligation. Sois le bienvenu

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16913
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Yul le Mer 3 Sep 2014 - 18:25

Bienvenue Smile

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Mer 3 Sep 2014 - 22:46

Merci !

Au quai Rhaaaaa, je viens, comblé de savoir que les pitreries sont encore en vigueur. Indique moi le chemin, je marche. Wink

Oui l'école devient vite un problème quand on ne se conforme pas à ses règles... la réussite apparente n'est qu'une illusion qui peut dégénérer au fur et à mesure qu'on avance dans les études.

Trancia, qu'entends-tu par "dégénérer" ? Le fait que cette illusion se dissout avec le temps, ou à l'inverse qu'elle se consolide ?

les interventions, les sujets abordés et beaucoup de bonnes âmes font la richesse de ce forum.  Smile

Ce pourquoi je me suis dit que rester à l'écart est absurde. Je suis sûr que les échanges seront enrichissants.  Wink
(Et les rencontres en extérieur aussi s'il y en a, j'ai remarqué que ça bouge un peu partout)

Pour quelqu'un qui n'aime pas faire de présentation  Wink  , il y a le plus important et bien expliqué ! Sinon il n'y a aucune obligation. Sois le bienvenu

En pensant avoir tiré à coté, si tu me dis avoir visé juste, tu me rassures DLTK. (ça te dérange si je mets les initiales ?  à moins que tu préfères un mot en particulier, "Darth', "Lord", "Tiger" ou "Kalthu" ? Le pseudo étant assez long... ^^)
Et en terme d'obligation, il y a toujours des droits et devoirs à observer, où que l'on soit. Wink

En parlant de ça, j'ai lu le mode d'emploi lors de mon inscription, tout me paraît assez clair. Sauf peut-être pour les guides et représentants, que je ne vois pas, contrairement aux modérateurs notés en bleu. Si quelqu'un peut éclairer ma lanterne, c'est gentil, je me sentirai moins bête de poser la question. (peut-être ai-je simplement loupé quelque chose en m'inscrivant, un topic, post-it, un truc ?)


Encore merci pour votre bienvenue ! Et pour le Hug Phil !

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Gasta le Mer 3 Sep 2014 - 22:56

Bienvenue sur ZC ! Very Happy
Pour le moment il n'y a plus de guides ni de représentants.
Une nouvelle charte est actuellement en cours d'élaboration. Elle sera bientôt en ligne.

Gasta
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3383
Date d'inscription : 15/01/2012
Age : 63
Localisation : à l'ouest

http://www.zebrascrossing.net/t4928-dabrowski-je-vais-bien-ne-t-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Mer 3 Sep 2014 - 23:21

Merci Gasta !

D'accord, c'est que j'ai rien loupé, juste non-indiqué.
Et merci de m'avoir éclairé ! Wink

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Trancia le Jeu 4 Sep 2014 - 1:00

Cypri a écrit:
Oui l'école devient vite un problème quand on ne se conforme pas à ses règles... la réussite apparente n'est qu'une illusion qui peut dégénérer au fur et à mesure qu'on avance dans les études.
Trancia, qu'entends-tu par "dégénérer" ? Le fait que cette illusion se dissout avec le temps, ou à l'inverse qu'elle se consolide ?

Dans mon cas elle s'est plutôt dissoute... L'absence de travail du à des facilités fait que le jour où tu as besoin de travailler un minimum pour comprendre ou apprendre... tu ne sais pas faire et donc tu n'y arrives pas, sauf qu'à ce moment là, même avec des efforts, tu n'y arrives pas non plus. Le système éducatif n'étant pas adapté à ta manière de réfléchir (et de manière plus général n'apprends pas à réfléchir scratch ), c'est dur de s'en sortir, et voilà la spirale de la dévalorisation qui s'installe jusqu'à une dernière année de licence catastrophique Sad ... Puis tu découvres que tu ne fonctionne pas comme le système éducatif penses (ou aimerait) que tu fonctionnes (bourrage de crâne à répétition, cours hypers structurés et approche séquentielle) alors tu changes d'approche sans réellement bosser les cours, en sautant ceux à 8h (trop tôt pfiouu) et ceux sans intérêt... mais tu te formes en parallèle.... seul...à une manière qui te corresponds.... et tu comprends enfin les choses et ce qu'on peut attendre de toi et tu finis major de promo en master 2 !
Bon... petit résumé de mon expérience personnelle pour dire que le système éducatif peut faire beaucoup de dégât si on y est pas adapté....

Trancia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 58
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 30
Localisation : Charente-Maritime

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Jeu 4 Sep 2014 - 23:08

Mis a part le parcours scolaire, où tu as quand même été jusqu'à la licence puis le master, ce petit résumé résumerai bien mon expérience aussi, cette "dissolution". J'ai commencé à étudier plusieurs domaines, plus ou moins intensément suivant l'intérêt, en parallèle à mes cours de collège. Et puis j'ai poussé la porte de la philosophie et la psychologie en arrivant en seconde, que j'ai repiqué dans un autre bahut. 15ans, je commençais à préférer le temps passé le week-end à traîner dehors avec les copains pour fumer, "zoner", boire, que de rester dans ma piaule à bûcher sur mes Dns de maths ou mes lectures de français qui me barbaient plus qu'autre chose... Quant aux études quotidiennes, elles se faisaient  dans des ouvrages qui se trouvaient dans d'autres registres que celui de l'éducation nationale.

Je crois que ce qui m'a répugné à l'école, c'est "l'obligation de". Obligation de faire ses devoirs, obligation d'être ponctuel, obligation de se taire, obligation d'apprendre ce que l'on veut que tu apprennes, obligation de répondre quand on te le demande, obligation de passer des examens attestant des capacités, obligation de faire signer les "observations" par les parents, et surtout, l'obligation de ne pas jeter des bouts de gomme sur les camarades, même si ton coeur estime à un moment précis qu'ils le méritent amplement (Wink). Quant aux retenues, à partir du lycée, elles m'étaient monnaie courante, et j'ai fini par m'y plaire, me retrouvant souvent avec les copains, et avec des pions qu'on finissait par connaître et apprécier de plus en plus.

La majorité m'a apporté l'arrogance de pouvoir dire : "Majeur, si je veux arrêter l'école, j'arrête. Alors j'arrête." Croyant par la même qu'il en était autrement dans "la vie active". Je suis tombé des nues, bien sur, et cela n'a pas manqué de me torturer l'esprit depuis. Lorsque l'on aspire, sans même encore pouvoir l'exprimer, à une certaine liberté, qu'elle soit de choisir, d'agir, de penser, et que l'on se rend petit à petit compte - ou d'un seul grand coup - qu'il est fort probable que toute la vie durant cela ne sera jamais le cas, alors la réaction à venir est imprévisible, et selon ce que je comprends, dépend de toutes les informations mémoriels que la personne à acquis depuis sa naissance - les environnements qui l'ont forgé jusqu'à ce jour. De mon coté, j'ai et je remercie papa-maman d'avoir apporté, non sans haut ni bas, à leur enfant les outils qui lui ont permis de se reconstruire et de colmater les brèches. Il n'en est pas de même pour tous les enfants, et cette inégalité à été l'initiatrice de ma révolte et de mes recherches sérieuses et critiques sur le "pourquoi" notre société est mondialement de ce qu'elle est, un foutoir sans nom.
Et si j'avais une quelconque forme de réponse, je ferai autre chose que de continuer d'étudier et d'apprendre lorsque j'en trouve le temps. Mais comme l'a dit Bruce Lee : "La Vie elle-même est ton professeur, et tu es dans un état d'apprentissage permanent".

C'est il y a deux an et demi que les choses ont cessé de bouillir en moi, lorsque j'ai entrepris quelques voyages, modestement, seul et sans réel but, où je me demandais si la raison de ceux-ci était la fuite ou la découverte. Aujourd'hui, en écrivant ces mots, je me dis que c'est peut-être les deux... fuir et se fuir soi-même ; découvrir et se découvrir soi-même. Tout ça me semble intrinsèquement lié. Ce qui m'a littéralement changé, c'est la prise de conscience que tout ce que je savais, tout ce que j'avais pu emmagasiné comme savoir et connaissances, était aussi fragile qu'un château de cartes. Quand ce dernier s'est effondré, mis à part la confusion qui régnait dès lors en maîtresse dans ma tête, j'ai appris - et admis - que je ne savais rien. Dès lors, de prise de conscience en prise de conscience, j'ai compris que la liberté d'être était l'unique liberté à laquelle j'aspirai, et que celle-ci est entièrement laissée à mon appréciation, même si la culture grandissante de l'individualisme détourne l'individu de sa sphère personnelle. Cette culture conformiste, abrutissante, joue pour moi le rôle de défi et challenge à surpasser. Ce qui est loin d'être évident à l'heure où le monde s'informatise, et se socialise virtuellement.

Enfin... pour reprendre tes mots Trancia, voici un petit résumé de mon expérience qui dit que le système social, ou "socio-économiquo-culturel" pour les scrupuleux, peut faire beaucoup de dégât si on y est pas adapté... Mais nul besoin de brandir les pancartes, cela ne date pas d'hier, et n'est pas prêt de finir demain.
(Wink)

Voilà de quoi alimenter un peu la présentation, merci Trancia.


How !



ps: Pas de réponse de ta part Kalthu, j'espère que je ne t'ai pas froissé. J'ai vu que bon nombre de membres te nomment comme ça, donc je laisse les initiales au placard. Salut !

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 5 Sep 2014 - 19:03

Tu m'appelles comme tu veux, liberté totale tant que je comprends que c'est à moi que tu parles Wink


_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16913
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Lun 8 Sep 2014 - 15:45

D'accord Kalthu. Wink

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Jeu 11 Sep 2014 - 18:45


Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Ven 12 Sep 2014 - 1:39




Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Ven 12 Sep 2014 - 22:29


Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par licorneau le Sam 13 Sep 2014 - 0:17

Bonjoir Cypri

Avec un peu de retard, je te souhaite la bienvenue sur le fofo. Je n'ai découvert tes brillantes interventions qu'aujourd'hui.

Sujets bien choisis, beaucoup de certitudes, avec une belle visibilité, une belle ponctuation et du développement ( peut-être beaucoup de mots pour moi, mais c'est mon côté mal comprenant chronique). Si je comprends bien, tu t'attribue un autoban et une énorme réflexion sur la tigrolution. Tout cela en 30 messages.

Félicitation! Apparemment, un forum, tu connais très bien. C'est déjà du temps de gagné. N'est ce pas ?

En Bref, comme tu dis: Belle course d'élan, orignal à souhait !

Bonne continuation, bonne tigrolution.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Sam 13 Sep 2014 - 10:40

Kuei Licorneau !

Spoiler:

Avec un peu de retard, je te souhaite la bienvenue sur le fofo. Je n'ai découvert tes brillantes interventions qu'aujourd'hui.

Sache que dans mon coin l'ami, il n'y a pas d'horloge.

Merci pour la bienvenue.
Et pour l'appréciation que tu donnes de ce que j'écris, même si je renifle un peu l'odeur des corrections de copie du bahut.

C'est pas que je me doute qu'il y est des cerveaux en perpétuelle recherche de choses à "cogiter", mais un tiot peu quand même. Et il est normal, je pense, ou plutôt "compréhensible", de vouloir évaluer un nouveau phénomène qui se présente à nous en bousculant certains de nos préjugés. (mêm si ché pô possib'  albino )

Comme on peut chercher à évaluer un peu tout et n'importe quoi, en fait.
De la taille de son sexe ou de ses seins à celle de ses proches et voisins, en passant par les "gens" et leur "dires", sans oublier les "conclusions scientifique" d'"hypothétiques théories"...
Confusion à laquelle n'est pas étranger le forum, si je lis ce que je lis, comme j'ai pris l'habitude de lire ce que je lis.

Ca se sent, lorsque l'on entre dans un environnement, si nos pas et paroles sont observés, scrutés, analysés. Aujourd'hui, on en est presque à zieuter ce qui se passe chez le voisin pour déblatérer un ramassis de conneries après, ou du mur facebook de x-machin-chose...

Ben ici, c'est ça aussi.

C'est triste.
Ya du potentiel partout, et de tous les styles.
C'est inclassable.
C'est inqualifiable.
(é allé, pour le style et lé affreux-vieux-jojos Fume : )
C'est incommensurable.

Et pourtant...
On continue de s'obstiner à enfermer les choses et les gens en cage, ou à leur placarder une étiquette sur le front.

Spoiler:
(- "hé croyez-pas m'sieur ! mêm les zintellos y diz des conneri !
- momo, p'tain, va pas chambouler...)

Mais ça changera un jour, peut être ici d'ailleurs, qui sait.
Avec autant de diversité dans les personnalités.
Ya matière à creuser.


Pour cela, le "communautarisme" me semble être le principal obstacle, et nous l'observons partout, dans (presque) toute sphère privée ou publique. (et le second obstacle, l'exploitation lucrative d'un environnement créatif et original - artistique ? - pour le compte d'organismes privés. Mais c'est un autre sujet de fond.)

Ici, pour la tigrolution - que vous ressortez m'sieur, comme si j'allais y prendre part, indien que je suis ! - c'est la création d'une communauté au sein d'une communauté existante. Chaque communauté ayant son propre "état d'esprit".
Alors ya pas besoin de chercher midi à quatorze heure.
Il y a peu d'issue, et d'innombrables possibilités.

Quel chemin prendre ?


Association ?
Scission ?

Spoiler:
(- wesh polo ! polo !
- koi fé man ?
- r'gard, ça fé, A - S !
- é bé ?
- ben gro wesh, on a lu tal'heur, zy parlé d'une embrouy avec une autre band'...adult surmachin là... wesh gros réveil toi!
- a oué man, t'as réson... boah, soi y capte et y s'en foute autan k'nous, soi y s'fond dé films e les méninge sont k.o.
- les crans... tssssss...
- vazy momo, tu chamboules là, va' te couché, fé pas chié lezotes, il étau...)

Réunification ?


Le choix, s'il n'est pas déjà fait en coulisse, s'imposera de lui même, les dés sont jetés. Et il n'y a rien à perdre ni à gagner.
Perdre quoi ?
Gagner quoi ?

Cet air bizarre, je l'ai senti quand je suis arrivé, j'en ai parlé, le plus simplement que je puisse presque faire, et me voici à reconsidérer ma participation à ce forum. Y compris mes lectures.

*

Concernant R'Eve, je me suis exprimé à ce sujet. No commen't.

*

J'ignore si c'est du temps de gagné que de connaître un forum, est-ce au moins du temps de perdu que d'apprendre à le connaître ?
Et le connaît-on vraiment ?

Tout dépend de l'utilisation qu'on fait de ce que l'on a.
"Un peu comme tout le reste, non?", même rengaine.

Logiquement, je me dis que je gagne du temps à ne pas en perdre.
Mais comment savoir si je gagne ou perd du temps ?
Après, à chacun sa façon de concevoir la vie, même rengaine.


Quoique attends, t'façon, gagner ou perdre du temps... gagner ou perdre de l'argent... gagner ou perdre son amant...
Gagner ou perdre un débat... gagner ou perdre un trône... ou encore gagner ou perdre un "je te tiens/tu me tiens par la barbichette"...

Quelle importance ?

Réussite/Echec.
Gagner/Perdre.
Construire/Détruire.
...

Blanc/Noir ?


C'est du conceptuel.
Du classifié.
Du figé.



Et c'est une source de tant de distorsions sociales, d'inégalités, de misère... à en crever.
A tous les échelons de la société.
(é faux pas s'l'eurrer... c'est pas d'main qu'ça va changé  albino )


*

Je n'ai pas souvenir d'avoir dit ce que tu me dis que je dis.
Enfin, si tu veux vraiment penser ce que tu croyais que je disais, libre à toi, "moi je" (égo blop blop  albino ) sais ce que je dis et ce que je pense puisque je dis ce que je pense et pense ce que je dis.
(sauf évidemment quand je dis penser autre chose que ce que je pense dire en réalité... mais cela va de soi...)

On s'est compris.

Spoiler:
tongue

*

Et pour l'originalité, si tu cherches bien Licorneau, il y en a partout sur le forum...
Il suffit de s'intéresser aux autres pour ce qu'ils sont...
Au lieu de ce qu'ils peuvent apporter, ou non.

*

Zebra-crossing peut-il être un lieu stimulant la créativité et apaiser les coeurs ?
Oui, assurément.
Est-il un lieu stimulant la créativité et apaisant les coeurs ?
Ca se discute.
Ca dépend.

*

A partir de là, on peut tergiverser des années, nous reviendrons toujours pisser autour de la même problématique.

Comment sortir de cette problématique ?

* *

Allez, au petit somme, après avoir roulé mon ti zicos, et balancé un rap sur les ondes crues tiens... avant midi, comme ça... qu'on ne se méprenne lorsque j'habille mon langage d'un costard... que mon coeur parle plus celui de la rue que celui des beaux arts.

Enfin... si t'es chaud.


Bonne journée à toi Licorneau, et aux zautres qui passent dans le coin.
aîe aîe aîe:
Tomates
Merci pour ton message, les écrits des autres inspirent les miens.

Ah oui, c'est quoi qu'ils disaient qu'il disait, Euripide j'crois : "C'est au contact d'autrui que l'homme apprends ce qu'il sait."

Ouais, ben ça me fait une belle jambe... apprendre à s'ouvrir à l'autre sans grille de préjugés d'abord... et ensuite peut-être apprendre des autres. Alors, je sais pas bien ce que veut dire le mec qui a dit ça, mais en tout cas, pour moi, ce qui peut demeurer sûr jusqu'à preuve du contraire, c'est qu'on n'apprend rien d'autrui en restant cloisonné dans ses aprioris.

Genre, le mec quoi...


How !


Dernière édition par Cypri le Dim 14 Sep 2014 - 0:29, édité 2 fois

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Sam 13 Sep 2014 - 10:40

Je me suis demandé, en écrivant :
Par exemple Keny Arkana ?
Zèbre ? HQI ?
...
Génie ?


Après la première écoute, c'est comme une chanson, quand tu veux tu repasses le son.:

Comment communique t-on ?
Comment pouvons nous communiquer ?

Chacun à une voix.
Qu'il devrait exprimer.
Qui prend la peine de l'écouter ?

Dommage qu'on la musèle.
Ou qu'elle se sente muselée.
Quelque soit son domaine d'activité.
Quelque soit le pays où elle est née.

Partout.

Çà on le sait, derrière le bunker des préjugés.
Allez de l'avant, et changer ?
Faut pas rêver.
Sécurité.

Des filles et des fils du vent, il y en a tant, la plupart ignorés par des valeurs datant, dûment rodées, sur-enduites de contre-temps.

Analyser n'est pas comprendre,
Écouter n'est pas entendre.
Et croit ce que tu veux,
Avec ce que tu peux.
Ou l'inverse.
Kif kif.

Chacun son art.

Philosophie ou poésie ?
Folie ou ironie ?


Saisir un liquide ?

**

[Pipi.]

**


Bon, et sur ce petit billet, alors, la jeune Keny de trente balais là,
Vous l'évaluerez quoi ?
HQI, zèbre ou génie ?

Branleuse et impolie ?

Spoiler:
Nargue

(moi, perso, même si on peut pas trop définir ses caractéristiques à vrai dire, et j'men tape complet, j'trouve qu'elle envoie du lourd la meuf quand même... là ya de quoi étudier, non ?... après, les gouts et les couleurs, les nationalités... t'façon...)

(Si tu t'es aventuré(e) jusqu'ici, je suis flatté, j'apprécie, merci. Tu repasses quand tu veux, t'es bienvenue...)

(ah, et attention à la marche, en sortant...)

(Neutral)

(How !)


Dernière édition par Cypri le Dim 14 Sep 2014 - 1:57, édité 3 fois

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par zeagle bel le Sam 13 Sep 2014 - 11:12

Bienvenue à toi.
Pour quelqu'un qui n'aime pas se présenter, tu es plutôt volubile!

zeagle bel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 49
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Sam 13 Sep 2014 - 11:15

Ca dépend quand, pourquoi, et comment.

J'vais piauter un peu, vous m'excuserez... ?

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Dim 14 Sep 2014 - 0:20

Navré de ce revers de la main Zeagle bel, j'étais, je suis usé.

Bonne route à toi.

Free Style:




5 ou 6 heures de rédac'....

p'tain...   Fume

que j'posterai p'tet un jour tiens...

quand la prairie sera plus intime...

bouh:




How !

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par licorneau le Dim 14 Sep 2014 - 5:20

Je ne te remercie pas d'avoir édité 2 fois ta réponse, et d'avoir remplacé une négation très ....sûre, pour mettre ce qui suis:
Cypri a écrit:
Concernant R'Eve, je me suis exprimé à ce sujet. No commen't.
Et pour t'assurer que tes éditions sont justifiées de ton point de vue, il y a ceci, ce que tu niais avant d'éditer et d'écrire "No commen't"
Cypri a écrit:
Il y a une partie en moi qui s'en veut d'avoir ouvert une discussion amenant sur un "auto-ban" quelques jours plus tard.
Et cette partie se rassure en se disant que ce serait dommage que la discussion soit à elle seule l'élément déclencheur de ce départ.
Peut-être est-ce juste la goutte qui a fait débordé un vase déjà bien rempli.


Importance de la chronologie encore une fois.
La cohérence réclame cette petite précision, donc fin du sujet pour moi.

licorneau
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1446
Date d'inscription : 02/07/2014
Localisation : A l'arrière du front, entre mes oreilles.

http://www.zebrascrossing.net/t22633-revisions-d-un-homme-parmi-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Cypri le Dim 14 Sep 2014 - 10:47

Pas pigé.
Il m'arrive d'éditer mes messages, parce que je suis un gros relou de perfectionniste et que je relis ce que j'écris. Si tu veux y voir autre chose, soit tu m'apportes la vue que tu as, et on la passe au crible de la raison, en te gardant de croire que je fasse ça pour embrouiller les esprits (t'y as pô pensé vilain ? Minteux !   pirat  )', soit basta, tu poses ton caca, publiquement, là, et avec plus ou moins de courtoisie tu te fais respectueusement indiquer la porte de sortie.

Pour la chronologie, tu oseras peut-être imaginer que certains et certaines en ont de lourdes difficultés d'élaboration. Ou pas, dans ces cas là, c'est sur le lien ''humour de zèbres'' vers lequel il serait intéressant de te tourner. (Te dit-il, le chiant, le lourd, l'arrogant.)

Tu veux comprendre, ou tu veux prendre ?

En se demandant si l'on peut prendre quelque chose que l'on ne veut pas comprendre.
A ton appréciation Licorneau.

Saisir de l'eau ?
Fatigue toi pas trop !

En attendant, écrire ces mots m'amène à m'emmerder, d'un coup. Paf.

Sur mon propre fil de présentation... quelle misère, quelle tristesse, et je dirai plus ''quelle angoisse'' !

Je vois ce que je fais, s'il faut péter un coup pour détendre un peu l'atmosphère, histoire d'en faire rire certains autant qu'en énerver d'autres...

Tu seras desquels dans ce cas là,  de ceux qui rient ou de ceux qui râlent ?

Si tu ris, stimule toi ici,
Si tu râles, adresse toi au chacal.

Prout ou pas prout ?

C'est dimanche, on pourrait se la jouer zen non ?!
Ou faut qu'on change le ton ?

Je ne dis rien

Spoiler:
Non désolé
Spoiler:
Trance

Cypri
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 119
Date d'inscription : 29/08/2014
Age : 27
Localisation : Lat : 50.633333 / Lon : 3.066667

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par zeagle bel le Dim 14 Sep 2014 - 10:59

Cypri a écrit:
Navré de ce revers de la main Zeagle bel, j'étais, je suis usé.

Pas de soucis. Tu travailles de nuit?

Sinon, je ne veux pas envenimer encore les choses, mais à être susceptible et cassant, il faut rester cohérent et accepter que l'on puisse en vexer certains. Ta réponse ne sera, je pense, pas lue par Licorneau qui a annoncé clore le débat. J'espère au moins qu'elle t'a libéré d'un peu de colère.

C'est ton fil, et ta présentation et tu as raison: tu t'y exprimes comme tu veux. Chier, merde, quoi! Groumph

zeagle bel
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 35
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 49
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Antre sans préjugé... (ou trépasses si tu faiblis !)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum