Drôle d'oiseau.

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 0:28

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:47, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par thingfish le Sam 11 Déc 2010 - 1:09

Oh mais figure toi que tu es déjà de mon avis à priori. Je suis en accord avec tout ce que tu dis, la différence c'est que je suis en paix avec l'idée de ne plus être un jour. C'est quelque chose que j'accepte tout à fait, même si évidemment, dans l'idéal je voudrais que ça n'arrive pas tout de suite.
Ce que je voulais dire en disant qu'on était quelque chose, c'était au sens strict, nous sommes bel et bien quelque chose puisque nous en avons conscience. C'est tout ce qui importe au final. Et puis en tant que fervent défenseur de l'individualisme comme mode de fonctionnement, je ne peux m'empêcher de considérer chaque être comme quelque chose de singulier.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 1:17

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:47, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par thingfish le Sam 11 Déc 2010 - 1:25

tout à fait!

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Fleur de peau le Sam 11 Déc 2010 - 8:32

pour ma part même avec 20 ans de plus (ou làlà !!!) je suis encore toujours aussi terrifiée à l'idée de ne plus être un jour... affraid et n'en accepte rien...paradoxal pour une infirmière non?
J'aimerais tant trouver un peu de paix face à cette idée...
Un jour peut-être, mais j'espère pas trop tard !!!

Fleur de peau
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 13:25

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:48, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Invité le Sam 11 Déc 2010 - 14:15

Personnellement, cela ne m'enchante pas de mourir, mais je le comprends... Comment dire? Faut juste s'en foutre un poil... Se contenter de vivre, c'est difficile en fait. Evidemment que je l'accepte cette mort, je ne peux pas me rebeller, cela ne servirait à rien, après, être en "paix" avec, c'est bien le mot, mais "heureux", c'est autre chose, parce que je n'en ai pas envie. Faut pas être mauvais joueur, c'est tout. Je vais perdre, et puis voilà. Le problème, c'est la peur de cet inconnu, je ne sais pas ce qu'implique de perdre, de mourir. Heureusement que je suis curieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 14:31

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:48, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par thingfish le Sam 11 Déc 2010 - 15:12

En fait j'ai du mal a comprendre comment on peut savoir qu'il n'y a rien et en même temps avoir peur de ce rien qui par définition n'est rien, rien dont on puisse justifier que l'on ressente une peur dont il n'y a pas d'objet puisque il n'y a rien.

En d'autres termes le rien c'est l'inertie totale. L'absence d'activité, de mouvement, de vie et de conscience, donc d'existence. N'existant pas on ne peut pas souffrir puisque on n'est pas. La peur c'est l'appréhension d'un stress, le stress c'est l'appréhension d'une souffrance, la souffrance c'est l'appréhension physique de la fin de l'existence. En ce sens il peut être logique d'avoir peur de ne plus être, seulement le rien qui vient après cette fin signifie aussi l'arrêt inéluctable de la souffrance, du stress et de la peur. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir peur de la mort ou du moins, il est tout à fait concevable d'accepter l'idée de ne plus être un jour. Les hommes veulent à tout prix faire passer le néant pour quelque chose d'inconcevable, alors que je trouve cela tout à fait simple à imaginer. Voila pourquoi je suis en paix avec la mort.

thingfish
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par bluecat le Sam 11 Déc 2010 - 15:23

Totalement d'accord avec Thingfish. Je dois même dire que je suis totalement butée assez fermée (pas volontairement au départ mais je m'en suis aperçue et depuis j'assume) sur le débat de la vie après la mort, tant cette idée de "rien" (je ne crois qu'en la putréfaction lol) avec absence de souffrance pour corollaire me rassure. La paix, enfin arrêter de penser, aaah drunken
(je précise que je ne suis pas particulièrement en souffrance ou quoi, hein! vais bien)

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par free74200 le Sam 11 Déc 2010 - 15:29

merci thingfish, tu as aussi parler pour moi sur ce sujet.

Le plus "horrible" dans l'histoire, c'est que je suis tellement impatient de savoir comment se sera que j'ai hâte sans pour autant être sucidaire, sa porte à rire, non?

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Fleur de peau le Sam 11 Déc 2010 - 15:36

"réfléchir" oui et non, car quand je me mets à réfléchir, je pars tellement loin dans de sombres idées que je me fais peur et je me dépêche de faire demi-tour pour essayer d'aller vers des pensées moins noires. Je n'ai donc jamais poussé très loin la réflexion, c'est peut-être justement là le problème, mais alors je tourne en rond...
La mort est un sujet dont je n'aime pas et ne peux pas parler, car l'émotion m'envahit et là...
Personne autour de moi ne semble me comprendre...
Ce que je ne supporte pas, c'est la douleur morale des gens, tout semble alors si dérisoire, que dire, que faire pour soulager cette détresse??? Je n'ai jamais pu me "blinder" contre. J'ai déjà du mal (et c'est un euphémisme) pour moi, alors pour les autres... Par contre la douleur physique me gêne moins car je peux l'expliquer et agir contre...(j'ai pas dit que ça ne me gêne pas !!!)
J'admire la sagesse de Thingfish à ce propos, je crains malheureusement fort de ne pas m'en approcher de sitôt...

Fleur de peau
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 175
Date d'inscription : 20/11/2010
Age : 47
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par bluecat le Sam 11 Déc 2010 - 15:39

Oh ça, c'est sûr qu'il vaut mieux éviter de réfléchir à ce sujet pcq si je commence à analyser "en toute objectivité" ce qu'on fout là, à quoi ça sert etc ben ça part en couille. Donc je préfère me contenter de faire la petite étoile qui éclaire la vie des gens que j'aime (entre 2phases asociales) et espérer un jour trouver un sens à la vie pour moi et pas pour les autres (au cas où ils auraient mieux que moi pour les éclairer)

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 15:41

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:48, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par bluecat le Sam 11 Déc 2010 - 15:48

1°) tu as raison, la peur de la mort est commune à tous c'est bien pour ça qu'on a créé les religions et chacun croit ce qu'il veut vu que de tte façon y a pas moyen de savoir tant qu'on n'y est pas
2°) je me dit souvent que les artistes, écrivains etc ont peut-être une motivation de l'ordre de "laisser qqch après soi" en pratiquant leur art...peut-être une piste pr toi si cette peur est si grande?
3°) On existe quand on existe pour les autres. Une personne que personne ne remarque, regarde, considère, finit aussi par mourir en quelque sorte, même si elle est vivante. Je pense entre autres aux clochards que la plupart des gens croisent sans même les voir (je leur dis TOUJOURS bonjour, et avec un beau sourire même si g pas de thune à donner cette fois-là)

bluecat
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3953
Date d'inscription : 08/05/2010
Age : 37
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par free74200 le Sam 11 Déc 2010 - 16:03

"Avoir peur de l'inconnue"

- Pour ceux qui ont peur de la mort, je me suis essayé à la poésie, mais attention, un peu d'indulgence à mon égard, je suis un piètre écrivain faisant plein de belles fautes poétique à souhait-



Les voiles ont recouvert l'infini
Et le monde se meurt.
Ici j'ai appris,
A vivre à toute heure.

J'ai rencontré des piliers,
Qui me soutiennent et embellissent ma vie,
Des gens remarquables à qui je suis liée,
Des personnes que j'aime et qui pour moi n'ont aucun prix.
Pour eux, je donnerai cent fois ma vie
Et c'est pour cela que je ne peux finir ainsi...

M'éteindre maintenant, serait un tort.
Aussi affronterai-je ma douleur et ma peur;
Face à elles, me ferai gladiateur,
Ressaisirai de mon poing l'espoir mort.
Pour eux, le couverai dans mon coeur,
En ferai ma bannière et mes couleurs...

Je suis comme un gamin à me demander si mes professeurs apprécieront ce geste, et me jugeront pas trop sévèrement sur la trame comme sur la forme de ce poème

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 16:20

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:48, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par free74200 le Sam 11 Déc 2010 - 16:32

Lili, sa me fait penser un peu au syndrome de peter pan.
je m'explique...

dans le cas du syndrome pur, c'est le faite de ne pas vouloir grandir avec une sorte de mélange de cas freudien , devenir adulte avec tous ces inconvénients et avantages semblent pour certaine personne inconcevable.
Si l'on remplace le manque de maturité par la peur de l'inconnue, ce qui pour moi revient un peu à la même chose.
Accepter qu'il y a autre chose ou pas après la vie, et surtout de la concevoir.

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Sam 11 Déc 2010 - 16:45

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:49, édité 2 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par free74200 le Sam 11 Déc 2010 - 16:55

c'est la ou pour moi syndrome n'est pas forcement relié à maladie.
je devrais alors peut être employé état de conscience a un moment T.

free74200
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 232
Date d'inscription : 06/12/2010
Age : 35
Localisation : caen

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Super PY est rive le Sam 11 Déc 2010 - 17:39

Ouais, vive les morts-vivants!!!!!!! cheers cheers

J'aime bien ne pas savoir ce qui se passera après. Ca veut dire que je peux en penser ce que je veux selon les moments. Néant, pas néant, quelque chose qu'on peut imaginer, ou qu'on ne peut justement pas imagine... J'aime pouvoir imaginer plein de possibilités, sans vraiment croire en l'une, tout en croyant un peu à toutes. Puis, j'ai pas envie de me lancer dans un combat perdu d'avance, en essayant de chercher un sens à la vie, à la mort, à essayer de trouver une justice ou une injustice dans les circonstances de vie ou de mort. Comment essayer de créer des échelles de valeurs sur des choses qui nous dépassent autant. Oui, c'est triste de se dire qu'on va finir un jour, qu'on va disparaitre de ce monde, mais c'est normal aussi, ça aide à faire le deuil de l'impression qu'on pourrait y rester tout le temps. C'est triste de se dire que les choses ont une fin, mais d'un autre coté, qu'est-ce qu'on se ferait chier si les choses étaient toujours les mêmes. Et si des choses disparaissent, ça veut aussi dire qu'elles sont apparues. Et j'aime bien voir des choses nouvelles apparaitres aussi. Et la fin de choses connues, permet aussi l'apparition de nouvelles choses, de leur laisser de la place pour qu'elles se développent.

Enfin voilà, je sais pas j'ai pas vraiment peur de la mort. Bien sur mon instinct de survie dans certaines circonstances viendra me faire savoir que mon heure n'est pas encore venue, mais je pense que le jour venu, je pourrai aussi regarder ça en face, et au final, juste être content d'avoir vécu, d'avoir accumulé tout un tas d'experiences, de moments de vie, de joie de peines, d'avoir en quelque sorte meuble, décoré mon existences de multiples choses.

Super PY est rive
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4427
Date d'inscription : 09/10/2009
Age : 31
Localisation : environ par la

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Invité le Lun 13 Déc 2010 - 14:24

Lili, est ce que quelqu'un t'a déjà dit que ton avatar est super sympa ?!?! Bien dessiné et tout, et tout...

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Lun 13 Déc 2010 - 14:32

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:49, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Invité le Mar 4 Jan 2011 - 22:31

Coucou,

j'ai apprécié discuter avec toi dimanche alors.. je suis venu jeter un oeil à ta présentation cheers

Lili a écrit:Je me méfie énormément de ce livre que je vois comme un horoscope : en regroupant des caractéristiques finalement très communes (hypersensibilité, mal-être existentiel, empathie, sensation de décalage par rapport aux autres, soucis à l’école, laissez-moi rire, tout ça, ça s’appelle « être humain »), il a fait en sorte qu’une foule de lecteurs se reconnaisse et se rue chez JSF… Chez qui un bilan coûte bien sûr deux fois plus cher que chez un autre psy pour un résultat apparemment pas si concluant. De toute manière, ils ont tout intérêt à nous décréter « surdoués » s’ils veulent nous précipiter sur leur divan pour dix ans d’analyse.

Lili a écrit:Malgré tout j'ai encore du mal à savoir s'il s'agit d'un outil marketing ou d'une véritable aide envers les esprits ébréchés comme les nôtres. Méfiance, méfiance.

Bah.. j'ai eu la même conclusion. Dans le mesure où le titre vendeur voire aguicheur est : Trop intelligent pour être heureux ? on aurait pu s'attendre à des réponses dans le bouquin.. ce qui n'est pas vraiment le cas. C'est plus une sorte d'étiquette avec tous les ingrédients estampillés Zèbre Smile Néanmoins, on peut considérer que l'éditeur du livre y est pour beaucoup dans le choix de ce titre... à qui la faute ... on ne sait pas vraiment au final.

Pour ce qui est des prix des consultations, ils me semblent en effet élevés... J'en conclus ici qu'elle n'est pas surdouée ... ou pas comme moi car je n'aurais su augmenter mes tarifs pour profiter de cette notoriété sur le sujet... Bref la aussi, doute sur les intentions !

N'en reste pas moins que nous concernant, le constat reste le même, thus, so what ? Smile

Lili a écrit:« Mais pourquoi tu dis « A tes souhaits » ? Ca ne sert à rien »
Je me souviens encore petit demander à ma mère : pourquoi des fois les gens parlent et ca sert à rien ?

Lili a écrit:les chiffres, la musique classique, l’art contemporain
lol! héhé bah finalement on connait un peu ton intimité !!! on a le droit d'en savoir plus sur les compositeurs ??? T'es tu déjà brisé le dos en passant un moment au Théâtre des champs Elysées ?

Bon sinon pour finir... ta peur de la mort, est-ce la peur de la mort ou la peur de mourir sans avoir eu le temps de donner un sens à ton existence ? moi c'est plutôt ce dernier point qui me tracasse Rolling Eyes

PS : je ne sais pas pourquoi mais j'arrête pas de dire : "Dans la mesure où" scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Lili le Mer 5 Jan 2011 - 0:01

...


Dernière édition par Lili le Mar 20 Jan 2015 - 10:49, édité 1 fois

Lili
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 275
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Drôle d'oiseau.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:31


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum