Comment définissez-vous "Surdoué"

Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 13:54

Je crois que le titre est simple, je sis paumé, quelles définitions y voyez vous ? Qu'est-ce qui définit qu'une personne est surdoué ou non pour vous ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 14:37

alors mais pour moi un surdoué : « On appelle surdoué celui qui possède des aptitudes supérieures qui dépassent nettement la moyenne des capacités des personnes de son âge. » <== wikipédia avec une tite modif personnelle à la traduction.
Pour moi le surdoué est donc bien le Brillant Bosseur du Livre ...

Pis après ben y nous les zèbres, donc là c'est juste un peu plus compliqué à définir c'est pour çà que j'aime bien le terme zèbre ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 14:42

Ok, donc tu te définis pas comme surdouée ?

(D'autres peuvent répondre...)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 14:58

non lol je suis une zèbre ^^ surdouée non lol <== ca se saurait si c'était le cas lol

sans rire non je ne me définis pas comme surdouée, faudrait un sacré égo pour une telle chose et ... dans le zèbre il n'y pas pas que la partie intellectuelle, c'est le reste qui fait toute la différence et pas des moindres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 15:21

N'empêche que la partie intellectuelle est dans zèbre aussi....

Je vois pas trop où est l'ego à appeler un chat un chat.
Un mec qui saute plus haut que tout le monde, il saute plus haut que tout le monde.
Un mec qui est capable de raisonnements plus complexes que les autres, il est capable de raisonnements plus complexes.
C'est tout.
Le problème vient tout simplement qu'on fait l'amalgame entre intelligence et valeur humaine des gens. Du coup, on est rempli d'une modestie mal placée qui n'a même pas lieu d'être.

Si tu cites wikipédia, fais-leau moins correctement en ne tronquant pas leurs propos parce que tu as du mal à assumer quelque chose. Leur définition est la suivante:
"Le terme « surdoué » est un néologisme employé pour la première fois en 1946 à Genève par le docteur Julian de Ajuriaguerra pour désigner une catégorie d'enfant qu'il caractérise ainsi : « On appelle enfant surdoué celui qui possède des aptitudes supérieures qui dépassent nettement la moyenne des capacités des enfants de son âge. »1.
Ce terme sert aujourd'hui à désigner les enfants ou les adultes dont les capacités intellectuelles dépassent la norme établie. Les termes « enfant intellectuellement précoce » et « haut potentiel » (particulièrement utilisé en Belgique et pour les adultes) sont davantage répandus aujourd'hui, car moins connotés2."


Je me définis personnellement comme surdouée.
Je n'aime pas ce mot car il ne fait pas intervenir le fait que c'est limité au domaine intellectuel et semble tout puissant. Mais comme c'est celui qui est utilisé le plus souvent et qu'il est pas plus con que les autres, bah je fais avec.

Le terme zèbre..... je pense qu'il faudrait arrêter avec les non-sens. un zèbre désigne un surdoué, ça a été confirmé de vive voix par l'auteur et créatrice du concept elle-même. Si tu n'es pas surdouée, tu n'es pas zèbre, c'est tout. Même si tu te retrouves dans le livre de JSF.
En tant que surdouée, tu peux te retrouver plus ou moins dans la description de JSF, ce n'est jamais qu'une description de son expérience clinique, forcément limitée aux cas qui vont consulter, donc pas forcément ceux qui vont le mieux.

Bref, changer de mot de résout en rien la question de base, il ne fait que l'embrouiller. Tu devrais juste chercher en toi les raisons de ton incapacité à te proclamer surdouée mais ta facilité à modifier le sens d'un mot pour te l'approprier. Je te rassure, je ne te jette pas la pierrre, vous êtes sacrément nombreux.

HS - Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est que faire ça change complètement le message porté par TIPEH et du coup, on est en plein contre sens en le lisant avec votre définition de zèbre.

Bref, la question de la définition d'un surdoué.
Je pense que cette définition n'existe pas de façon figée.
De façon floue, c'est celle-là:
"les enfants ou les adultes dont les capacités intellectuelles dépassent la norme établie"
Maintenant je pense que la question sous-jacente, c'est comment déterminer de façon concrète qui entre dans cette catégorie ou pas et donc derrière tout ça, la notion de QI, test que tu as passé dernièrement.
Bref, tu veux savoir si on limite la notion de surdoué au seul QI non?



Dernière édition par vega le Mar 7 Déc 2010 - 15:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Luc le Mar 7 Déc 2010 - 15:36

(Dire qu'ils n'ont même pas lu jusqu'en bas de l'article de wikipedia What a Face )
Luc
Luc

Messages : 4385
Date d'inscription : 19/06/2009
Age : 61
Localisation : La Défense, près de Paris

http://wiki.zebrascrossing.org

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 15:56

Wink
Sans dire de lire jusqu'en bas, ne pas se contenter de la première définition de 1946 mais au moins aller jusqu'à la ligne qui donne l'actuelle...
Mais bon, je t'accorde que mon ton est un peu sec par rapport à la chose...


Mea culpa....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 16:13

hummmmm Vega

J'adore c'est pas la première fois que j'ai ce ressenti sur ce forum.

Donc je reprends:

Je suis une vraie surdouée, une vraie de vraie, avec tests de passés et résultats officiel et wouééééé jsuis donc une zèbre cheers

Et je ne me sens pas surdouée, et je n'aime pas le terme parce que je le trouve mal approprié ! Et pourtant je le suis. Donc à ta question, où j'en suis par rapport à cela à savoir : pourquoi je refuse catégoriquement d'accepter les choses aussi simplement ? Je travaille dessus et je pense que chaque chose en son temps. Dès que j'aurai une réponse là dessus je m'empresserai de te la communiquer !

Je ne supporte pas cette façon de me sentir agresser dès que les choses ne vont pas "le sens du forum".
En fait, que je préfère le terme zèbre à surdoué est un sentiment propre et je ne vois pas en quoi cela pose un problème !

En effet je cite wikipédia et j'y ajoute une modification personnelle, que je précise au parement et en effet je n'ai pas lu jusqu'en bas l'article (que j'irai lire jusqu'en bas lol ).

J'ai le droit d'y apporter cette modification personnelle me semble t il, c'était juste pour donner une définition au terme surdoué.
Dans cette définition, on ne parle pas de sensibilité exacerbée, de susceptibilité, de l'empathie, des sens sur-développés, du décalage, .... et pour moi c'est bien cela MON PROBLEME !!!!

Ensuite je peux aussi faire de la pure copie et citer rigoureusement wikipédia, mais à zèbre on trouve: Zèbre un nom vernaculaire ambigu en français, pouvant désigner plusieurs espèces différentes de la famille des équidés, tout comme les ânes. Les zèbres se trouvent principalement en Afrique centrale et australe. Ces animaux se caractérisent par des bandes de rayures verticales noires et blanches. Bien que la phylogénie des équidés soit peu connue, ce groupe est manifestement paraphylétique, c'est-à-dire que si tous ces animaux descendent bien d'une espèce commune, toutes les espèces descendantes de celle-ci ne sont pas que des zèbres. Il y a aussi des chevaux et des ânes qui sont plus ou moins proches de chacune de ces espèces. (j'ai lu entre 2 lignes jusqu'au bas de la page et aucune allusion à ce que je suis !!!!

Je dis donc, sans ambiguïté aucune, que je ne me sens pas que surdouée, il y a un plus et pas des moindres: oui il y a une part intellectuelle particulière et hors norme mais ce n'est pas tout et en ce qui me concerne, je suis en paix avec cette partie, ce n'est pas cela qui me "pourrit" la vie et qui me fait me sentir autant en décalage.

Je suis une Zèbre et c'est un peu plus qu'être surdouée (de ma définition à moi qui m'est propre !)

Je voudrais aussi préciser que quand je poste une chose sur le forum, il n'y met aucune agressivité, attaque ou autre et que je m'efforce au mieux d'employer mon côté féminin pour nommer les choses. Si jamais j'heurte la sensiilité de certains et ou certaines je m'en excuse ce n'est pas du tout mon objectif.

Je me suis inscrite sur ce forum pour pouvoir rencontrer des gens comme moi, pour pouvoir partager et pouvoir me sentir à un endroit "chez moi" acceptée et accueillie dans ma différence. Je trouve cela parfois super compliqué.
Ce que je voulais surtout c'est ne plus me justifier, me définir par rapport à mon fonctionnement et ce que je suis, pense et ressens.

Bref là j'en suis à me justifier que oui je suis bien une vraie surdouée officielle et ... wouaaaaa incroyable !!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 16:17

Luc en tutu a écrit:(Dire qu'ils n'ont même pas lu jusqu'en bas de l'article de wikipedia What a Face )

ohhhh j'ai lu y a même une référence à ici ^^ trop bien ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 16:19

vega a écrit:Wink
Sans dire de lire jusqu'en bas, ne pas se contenter de la première définition de 1946 mais au moins aller jusqu'à la ligne qui donne l'actuelle...
Mais bon, je t'accorde que mon ton est un peu sec par rapport à la chose...


Mea culpa....

ahhh ben mea culpa aussi si mon ton est un peu sec et oui je confirme il était sec très même à mon goût)

(du coup je culpabilise de ma grande réponse Embarassed )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 16:44

Je suis désolée pour mon ton sec qui a du te paraitre agressif.
Je ne modifierai pas mon post parce que ça rendrait tes reproches caduques, mais je comprends que tu te soies sentie agressée et je m'en excuse.

Pour le reste...
Je ne vois pas du tout où je t'ai demandé de te justifier sur ta douance , tes tests ou autre, je m'en fous, c'est quelque chose de personnel et qui t'appartient. Mais que tu le ressentes comme ça est un élément assez intéressant que tu devrais noter.( au même titre que ce refus du terme surdoué, mais comme tu dis, chaque chose en son temps...)

Je dis juste que si on parle de définition, on n'est pas zèbre sans être surdoué, la notion d'intelligence n'est extractible ni de zèbre ni de surdoué. Même si tu ne te sens pas intelligente, bah tu l'es. Dur à accepter, sans doute, je connais le parcours. Que tu préfères le terme zèbre à surdoué, je comprends et c'est d'ailleurs pour ça qu'il a été créé. Mais ce n'est pas ce que tu as dit.
Alors je suis trop sèche dans ma façon de l'exposer, je suis d'accord, mais je ne vois pas en quoi se cacher derrière d'autres mots aide qui que se soit. C'est donner raison à ceux qui ont des préjugés et garder les mêmes préjugés.

Que ce terme te gène, je te comprends et j'étais la première à penser la même chose ( figure-toi même que je suis certifiée depuis moins de temps que toi, ça n'a pas encore un an). Mais comment faire bouger les choses si nous-même nous en avons honte?

Dans surdoué non plus, il n'y a pas que la partie intellectuelle qui est prise en compte, pas besoin d'un terme supplémentaire pour ça, et c'est bien le message de TIPEH ( où si je ne m'abuse, elle emploi en grande majorité le terme surdoués et peu le terme zèbre). Pas que la partie intellectuelle non pas parce qu'elle ne serait pas importante ou parce qu'il y aurait AUTRE chose, mais parce que toutes ces caractéristiques sont complètement liées entre elles.
Ce n'est pas que nous sommes hypersensibles, c'est que l'intelligence particulière va avec l'hypersensibilité. etc etc...

Après, on peut aboutir à la découverte de sa propre douance par le côté " QI" ou par le côté " symptômes" il n'empêche qu'au final, c'est la même chose, tu es surdouée...Tu peux appeler ça zèbre ou tartampion, ça n'y change rien.
Tu peux trouver ça horrible de te dire plus intelligente, mais c'est comme ça.
Et non, être zèbre ce n'est pas être plus qu'être surdoué.
Non, être surdoué, ce n'est limité à avoir des bonnes notes ou réussir un test de QI, être zèbre étant du coup le côté émotionnel et sensible de la chose.
Les 2 sont la mêmes choses, tu peux choisir un mot ou l'autre selon sur quoi tu veux insister, d'accord, mais ne les oppose pas, ils ne sont pas opposables.

Historiquement, on est parti de cette définition limitée à l'intelligence pour se rendre compte que c'était bcp plus vaste, que ça englobait bcp de caractéristiques qui étaient toutes liées. Je comprends que pour toi, ce sont ces caractéristiques qui sont les plus importantes. Mais stp, n'oppose pas ces mots et ces concepts, surtout quand on demande une définition.

Si tu veux répondre à la question, explique ce qui est le plus important et le plus caractéristique si tu veux et je pense que tout le monde sera d'accord.

Et pour finir. Pour éviter ce problème, les anglophones utilisent les termes "Gifted" et "Underachiever" pour ceux qui seraient surdoués sans réussir.
Ca a le mérite d'être plus clair, mais mon dieu, "underachiever", quel terme horrible... Et perso, je préfère ne pas séparer les 2 et se dire qu'on peut tjr réussir, qu'il y a plusieurs façons de réussir et que ce n'est jamais trop tard.


Sinon petits détails:
-je ne te reproche pas la modification minime de wikipedia, ni de ne pas avoir lu jusqu'en bas, mais de ne pas avoir été 3 lignes plus bas lire la définition actuelle qui est quand même un peu plus juste et parlante.
-je ne crois pas qu'il y ait de "sens du forum", chacun peut donner son opinion et j'ai encore le droit de ne pas être d'accord avec toi. après... je m'excuse de mon ton, j'ai bcp de mal avec le tact, c'est pas tellement mon truc et mes paroles ont souvent l'air plus agressives que mes pensées parce que j'écris de façon trop directe....
-pourquoi je réagis aussi fortement? parce que je pense sincèrement que c'est une fausse piste de séparer les 2, de vouloir en faire 2 notions distinctes. Que c'est laisser la vie belle aux préjugés et aussi une solution de facilité pour ne pas affronter nos propres contradictions et préjugés.


edit: je viens de lire ta réponse: culpabilise pas, c'est moi qui ai commencé par être sèche...
Peut-être aussi qu'il faut que je regarde vers moi-même et je te dirais que ce terme surdoué, avec toutes les notions de supériorités auxquelles il renvoie, j'ai aussi du mal à l'avaler.
Alors j'y vais un peu en retroussant mes manches et hop, on fonce.
Parce qu'aussi je ne supporte pas cette idée dont on nous bourre le mou depuis qu'on est petit et qui ferait de qq un de plus intelligent qq de supérieur... Je trouve ça horrible et pourtant, c'est ce qui ressort de toute noter éducation scolaire... alors quand je vois, même de façon minime, ressortir ces idées pré-conçues qui font que les gens n'osent pas se dire plus intelligents par peur de se dire supérieur, donc ça part d'un bon sentiment, ben je m'énerve un peu , on va dire....
Encore désolée....


Embarassed

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par nirti le Mar 7 Déc 2010 - 16:46

Un surdoué c'est quelqu'un qui a un cerveau qui tourne plus voire beaucoup plus vite que la moyenne.

Ce qui engendre des facultés/capacités/possibilités/aptitudes agrandies, que ce soit d'ordre cognitif, mémoriel, logique, sensoriel, affectif, etc...
Et une faculté à réussir - dans des circonstances normales - des tests de QI.
Wink

Edit : quant aux termes, surdoué = HP = HQI = zèbre = précoce. Sauf qu'aucun n'est pleinement satisfaisant, car trop impliquent la notion de supériorité, et donc l'obligation de réussite associée, alors que ce n'est pas le cas dans la vie réelle de tous les surdoués.
nirti
nirti

Messages : 193
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 31
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 22:33

C'est pas le 3000ème sujet sur la question? lol!

du coup désolée mais j'ai la flemme de répondre encore.... d'où un +1 avec vega

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 23:05

Ce qui motive, je pense, l'agacement de pas mal de monde, c'est que sur ce sujet, c'est toujours la même chose : les surdouészèbresHQIprécoces soi-disant si attachés à l'exactitude des mots revendiquent avec hargne le droit de fabriquer chacun la définition qui les arrange du terme zèbre et du terme surdoué.

Clair qu'il y a encore énormément de chemin à faire avant que chacun ne se reconnaisse et s'assume pleinement dans toutes les dimensions de ce qu'il est.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mer 8 Déc 2010 - 13:27

Embarassed Embarassed bon bon je recommence

méa culpa, merci, méa culpa, merci pis ben ... merci !!!

si si ... parce que ben y a p'tet du "contact" ben au moins y a du contact et ... y a du respect et MERCI.

j'ai lu la réponse de vega au moins 10000 fois ( et c'est peu dire) et entre les larmes qui montaient, le sourire ben ... je sais pas trop comment formuler ce qui est tout juste là mais qui n'arrive pas à sortir <== je me trouve une handicapée de la communication et de la compréhension puissance 10000 pire que d'habitude ....

enfin pour dire qu'en effet c'est très juste et bien dit ...

Alors j'y vais un peu en retroussant mes manches et hop, on fonce.

je vais essayer aussi cette façon, c'est p'tet çà qui me manque !

je sais par contre que j'en suis pas encore tout à fait là ... mais aussi rassurée et aussi contente de lire qu'il y a au moins 3000 sujets sur la question hihihi, je rentre enfin dans une normalité yes !!! et donc je passe par les "phases normales de la chose" ....

vivement demain quoi ^^

merci



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "surdoué"?

Message par Invité le Lun 27 Aoû 2012 - 10:59

Je voulais mettre ce sketch dans "mon" ex-topic intitulé "Arrêtez de penser", pour remplacer par de l'humour "en lavant", mais on m'a bloqué.





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Korbo le Dim 9 Sep 2012 - 0:59

Il y a un point qui me dérange dans la notion de surdoué, c'est que j'ai trop l'impression qu'il y a d'un côté les surdoués et de l'autre le reste de la population.
Je pense en effet que non seulement il y a plusieurs types de surdoués (plus ou moins hypersensibles, synesthètes ou non, etc...) mais qu'il y aussi plusieurs niveaux pour chaque intelligence.
De ce fait là, on doit pouvoir trouver parmi les surdoués les vrais génies, mais également ceux qui présentent une douance moyenne et ceux qui sont un poil en dehors des normes (dont je pense faire partie). Et il est difficile pour ces derniers d'admettre qu'ils ont une intelligence élevée puisque ils ont juste de légères facilités qui sont difficilement distinguables des capacités de l'humain moyen.
De plus, cela pose également la question de la limite. A partir de quand est-on surdoué? Il n'y a que la mesure du QI qui répond à cette question et comme dans toute situation limite subsiste une part de doute.
Korbo
Korbo

Messages : 21
Date d'inscription : 12/01/2012
Age : 28
Localisation : Dijon

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 11 Sep 2012 - 2:21

Invité a écrit:Je crois que le titre est simple, je sis paumé, quelles définitions y voyez vous ? Qu'est-ce qui définit qu'une personne est surdoué ou non pour vous ?
Bah c'est quelqu'un qui est super balaise, alors que les autres sont carrément trop nuls tu vois. Trop la tehon même. Y a plein de surdoués super célèbres comme Mc Gyver ou Batman. D'autres moins célèbres comme mon cousin Bernard, qui habite à côté de la poste en bas de la rue, il est super doué en tout, il a même une calculette scientifique, et il parle avec les esprits. J'espère t'avoir aidé dans ta recherche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Mairon le Mar 11 Sep 2012 - 5:14

Ce qui motive, je pense, l'agacement de pas mal de monde, c'est que sur ce sujet, c'est toujours la même chose : les surdouészèbresHQIprécoces soi-disant si attachés à l'exactitude des mots revendiquent avec hargne le droit de fabriquer chacun la définition qui les arrange du terme zèbre et du terme surdoué.

Justement, dans ce domaine, la terminologie est un problème (mais c'est loin d'être le seul !), et je ne cache pas qu'à mes yeux les identifications entre les différents termes et les restrictions ou élargissements des notions qu'ils recouvrent, ici ou même dans certains ouvrages, sont matière à débat. Même en dehors d'une posture scientifique classificatoire, dans la pratique, j'ai constaté que cette question terminologique a des conséquences et des implications importantes (sur ce forum, pensez à ses sujets comme "zèbre mais pas surdoué", ou aux propos du genre "je me sens zèbre, mais le test de QI n'est pas conclusif"), etc. ; la comparaison de différents forums, prenant chacun différents concepts d'ancrage, est révélatrice (les profils varient : sur tel forum américain sur les "gifted", on va rencontrer moins ou peu de témoignages du genre de ceux qui sont si nombreux dans les fils de présentation ici, et beaucoup plus de témoignages qui ici sont plus rares)... Diversité des intitulés, diversité des situations, parfois des embrouillages conceptuels aux effets potentiellement pervers... qui causent un malaise lorsqu'il s'agit de se situer, parce que les choses ne sont pas forcément très claires, ou parce que les redéploiements conceptuels et classificatoires laissent de côté certaines catégories*.

Le

surdoué = HP = HQI = zèbre = précoce

me pose donc problème - peut-être l'assimilation avec précoce est le point le plus dérangeant avant tout, d'ailleurs. Tous les enfants précoces ne sont pas surdoués.

* C'est pour cela que nous sommes plusieurs à penser, par exemple, que le livre qui a popularisé le terme de "zèbre" présente de préférence un certain type de "surdoués" - voir aussi les sujets dans l'esprit "zèbre mais pas surdoué" ou "surdoué mais pas zèbre". Personnellement, j'ai déjà critiqué ce qui me semble être une erreur (due à la rapidité d'un ouvrage de vulgarisation, mais pas seulement), en ce qui concerne la différence frontale entre surdoué et "brillant bosseur" (telle que cette expression y est définie - et cette définition ne me convient pas). Deux éléments parmi d'autres, mais dont les conséquences et les implications sont considérables. J'ai parfois l'impression, du moins surtout en ce qui concerne l'appréciation par le grand public des notions, que l'on a joué au yoyo avec les notions entourant le "surdoué", entre son image classique et son image la plus moderne, tout en mettant hors jeu à chaque fois une partie des personnes à considérer, pourtant...

De ce fait là, on doit pouvoir trouver parmi les surdoués les vrais génies, mais également ceux qui présentent une douance moyenne et ceux qui sont un poil en dehors des normes (dont je pense faire partie). Et il est difficile pour ces derniers d'admettre qu'ils ont une intelligence élevée puisque ils ont juste de légères facilités qui sont difficilement distinguables des capacités de l'humain moyen.

D'où ce genre de réflexions, symptomatique. Ici le problème terminologique tient notamment au fait que le mot "surdoué" a toujours son sens ancien tout en étant considéré selon un sens élargi et plutôt, plus largement, différent. A partir de là, les confusions peuvent s'entretenir... notamment, pour dire cela grosso modo, en ce qui concerne le lien qualitatif/quantitatif, personnalité/intelligence, fonctionnement/QI... D'où la difficulté que tu énonces, mais qui est aussi parfois une erreur d'appréciation, due à un discours (sur les notions qui nous intéressent) qui n'est pas forcément le plus adapté, ne serait-ce que du point de vue classificatoire, à la complexité du réel dont il essaie de rendre compte, lorsqu'il est utilisé ainsi. Cela concerne surtout les personnes en questionnement, ou qui se sentent en quelque sorte à un "seuil"... La situation est différente pour ceux qui sont assurés, ou qui savent, qu'ils sont différents sur ce plan (plus on s'éloigne du "normal"...).
Que dire pour conclure (très provisoirement) ? Au-delà du caractère peu adéquat du terme lui-même, du fait de sa composition (sur-doué), je m'interroge sur sa validité pour recouvrir le vaste ensemble qu'il a fini par représenter, sur ce forum-ci en particulier par exemple, d'autant plus que, pour la majorité des spécialistes, il y a quand même un seuil assez élevé pour être considéré comme un "surdoué" si l'on se place dans la prise en compte du seul QI. Cette distinction est importante, dans la mesure où les expériences diffèrent de plus en plus largement plus les capacités augmentent. Mais ne regarder que le QI (et surtout le QI général) est fort limitatif. Des personnes "normales" ou différentes mais sans avoir non plus des capacités fortement supérieures à la moyenne peuvent avoir une personnalité "zébrée", pour ainsi dire. A partir d'un certain degré cependant, la distinction est nécessaire, les avantages, les problèmes, les troubles, etc. se distinguant fortement de la normalité. Il est vrai que c'est à partir de là que le terme de "surdoué" paraît plus approprié...
Mairon
Mairon

Messages : 231
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 11 Sep 2012 - 8:00

Le problème, c'est que si on s'entend pour crier "haro sur le seul QI", on se trouve totalement dépourvu de moyen objectif de détecter un surdoué, ce qui risque d'amener rapidement à faire de cette catégorie un fourre-tout où on mettra tout et n'importe quoi, et surtout où se mettra qui voudra. C'est bien pour ça que JSF insiste sur le fait que seul le test, mené dans des conditions normales et avec un thérapeute à même de repérer un éventuel faux négatif, est valide. Il y a lieu de prendre le QI avec un certain recul au sens où ce n'est pas un seuil numérique brutal qui annonce : douance ou pas douance, mais si on prend le bilan dans tout ce qu'il est, c'est-à-dire pas un chiffre, mais une batterie d'informations analysées par un professionnel, jusqu'à plus ample informé on n'a aucune étude qui démente réellement sa fiabilité. (Souhaiter le passer ou pas est une autre histoire, surtout à ce prix).
Et cela risque de rester un moment comme ça, parce qu'à mon avis ce n'est pas demain que l'IRM se généralise au point qu'on puisse l'utiliser aisément pour un examen qui n'a pas de fonctions cliniques graves immédiates.

sur tel forum américain sur les "gifted", on va rencontrer moins ou peu de témoignages du genre de ceux qui sont si nombreux dans les fils de présentation ici, et beaucoup plus de témoignages qui ici sont plus rares

Intéressant... de quelle manière ? Est-ce généralisé AUX forums américains de gifted ?
Même parmi les forums français, il y a énormément de variantes selon ce que les modérateurs acceptent, et selon l'idée qu'ils se font eux-mêmes de la douance...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Machin le Mar 11 Sep 2012 - 11:32

kelenn a écrit:
Invité a écrit:Je crois que le titre est simple, je sis paumé, quelles définitions y voyez vous ? Qu'est-ce qui définit qu'une personne est surdoué ou non pour vous ?
Bah c'est quelqu'un qui est super balaise, alors que les autres sont carrément trop nuls tu vois. Trop la tehon même. Y a plein de surdoués super célèbres comme Mc Gyver ou Batman. D'autres moins célèbres comme mon cousin Bernard, qui habite à côté de la poste en bas de la rue, il est super doué en tout, il a même une calculette scientifique, et il parle avec les esprits. J'espère t'avoir aidé dans ta recherche.

Tu as ensoleillé ma journée, toi. I love you
Machin
Machin

Messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 24
Localisation : Dans mes chaussures

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Mairon le Mar 11 Sep 2012 - 17:54

Intéressant... de quelle manière ? Est-ce généralisé AUX forums américains de gifted ?
Même parmi les forums français, il y a énormément de variantes selon ce que les modérateurs acceptent, et selon l'idée qu'ils se font eux-mêmes de la douance...

Oui, cela dépend des forums, des sources et des concepts sur lesquels ils se fondent. Dans les autres pays, le paradigme sur la question n'est pas forcément le même qu'ici, et surtout, la littérature de vulgarisation, qui fait le lien avec la population, n'a pas forcément les mêmes angles d'attaque et pas les mêmes répercussions. Il est intéressant cependant de considérer la différence de public que cela entraîne, sur les forums ouverts (c'est-à-dire pas besoin de présenter un résultat de test, ou de montrer patte blanche).

on se trouve totalement dépourvu de moyen objectif de détecter un surdoué, ce qui risque d'amener rapidement à faire de cette catégorie un fourre-tout où on mettra tout et n'importe quoi, et surtout où se mettra qui voudra

Les problèmes sont ceux du fourre-tout contre-productif, de la non-inclusion de certaines populations... Il faudrait repartir de la fondation, et considérer, pour reprendre l'image de la courbe du QI (mais appliquée à la situation réelle bien plus complexe, où il faut saisir le qualitatif et le quantitatif, etc.), toute la courbe à partir de l'intelligence considérée comme normale, pour prendre en compte toutes les composantes, et bien établir les différentes situations (qui ont pour objectifs de situer la personne, de comprendre ses différences, ses besoins particuliers, etc.). Le problème étant que je n'ai pas l'impression que ce soit forcément la situation actuelle, surtout dans le domaine de la perception par le grand public et de la vulgarisation ; c'est normal, puisqu'on joue parfois au yoyo avec les concepts, dont on redéploie les bornes, sans se demander si c'est adéquat et ce que cela occasionne pragmatiquement parlant. Conséquemment, un certain nombre de personnes se retrouve dans un entre-deux ou dans une situation qui ne sont pas forcément considérés avec attention, par exemple parce que l'on aura considéré assez péremptoirement que l'intérêt et l'utilité résident dans le soutien d'une catégorie de la population répondant à certaines caractéristiques, qui ne recouvrent pas l'ensemble des possibilités.

A mon avis, par exemple, la réception du livre de JSF témoigne en réalité du besoin de certains types de personnes de se situer, de s'orienter, d'être aidés, parce qu'ils ont un type de fonctionnement plus ou moins différent de celui qu'ils perçoivent comme normal, ou un certain type de personnalité, sans pour autant qu'ils puissent faire partie de l'objet d'étude véritable de JSF. Ce n'est pas exactement l'effet Barnum. En fait, si l'identification se fait même si certaines caractéristiques nécessaires sont absentes (le suivi, le test, ou peut-être ajouterais-je de manière plus subjective la reconnaissance profonde par la personne qu'elle correspond bien à la catégorie), c'est parce qu'il n'y a pas de discours qui concerne spécifiquement ces personnes. En effet, la lecture stricte de JSF ne correspond pas vraiment à des témoignages que l'on peut lire ici ou ailleurs, et d'ailleurs, il est révélateur d'avoir des sujets tels que "zèbre mais pas surdoué" ou "je ressemble à ce que vous décrivez, mais je ne me considère pas comme un surdoué". Inversement, par exemple en opposant de manière rapide et contre-productive "surdoué" et "brillant bosseur" (défini, je l'ai dit, d'une manière peu adéquate), cette typologie revient à écarter des personnes qui, pourtant, peuvent même correspondre au reste de la définition... C'est le jeu du yoyo de l'inclusion/exclusion : on redéploie les notions, mais on va ouvrir la catégorie à une partie de la population, tout en en excluant une autre. Non, ce qu'il faut, c'est répondre aux besoins de chacun, en laissant de côté cette approche-là et en retravaillant à la racine ; à partir de quoi on peut établir une terminologie peut-être plus adaptée et plus en accord avec le sens usuel des mots. Ce qui implique évidemment un nouveau redéploiement des concepts, mais là, ils recouvrent de manière "exhaustive" l'ensemble des problématiques, et certaines situations ne sont plus "oubliées" ou reléguées comme n'étant pas intéressantes ou ne nécessitant pas d'aide particulière, ce qui est surtout le cas de certaines personnes qui, pour ainsi dire, nagent dans des eaux intermédiaires où les navires des spécialistes ne naviguent que peu.
Mairon
Mairon

Messages : 231
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 11 Sep 2012 - 18:39

En ce qui me concerne, je ne comprends pas ce besoin, profond, criant, impératif de définir "la surdouance".

De nos jours, il est facile de trouver livres, articles, études.

Pourtant, le sujet est remis sur la table pratiquement systématiquement.

Il s'agit de quoi finalement ?

Se rassurer ? se confronter ? démasquer d'éventuels imposteurs ?

La surdouance fait partie de ma vie depuis toujours puisque je suis née avec, tout comme je suis brune ou blonde, petite ou grande (vous ne le saurez pas lol).

Ca me semble si naturel que je ne comprends pas qu'on puisse attacher autant d'importance à sa définition et surtout qu'on puisse en débattre avec autant de... hargne par moments.

Quelque chose m'échappe là...

J'aurais pu écrire la même chose sur un autre post.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Mairon le Mar 11 Sep 2012 - 19:27

En ce qui me concerne, je ne comprends pas ce besoin, profond, criant, impératif de définir "la surdouance".

Ce que j'exprime dans mon message, c'est la nécessité d'être complet et d'étudier l'ensemble des situations possibles en matière d'"intelligence", sans exclusive, et sans prédétermination. Il faut que la classification s'adapte bien à ses objets, et que l'ensemble d'entre eux soient pris en compte. C'est nécessaire pour coller à la réalité, pour essayer de couvrir tout le spectre de "l'intelligence" et des intelligences, pour comprendre les personnes et estimer leurs besoins particuliers.
Les problèmes : 1/ ce n'est pas vraiment le cas aujourd'hui, d'où l'indétermination, la difficulté à se situer, ou à faire comprendre qu'eux aussi sont différents ou ont besoin d'un suivi, des personnes qui ne sont pas inclues dans l'une des catégories en vigueur. 2/ les deux risques : l'ouverture ou la fermeture excessive d'une catégorie, l'exclusion de certains types de personnes en raison d'une définition qui va peut-être trop loin dans la précision, et exclut donc des cas valables. Je ne suis pas le seul à avoir écrit, par exemple, que JSF décrit plutôt un type de surdoués, ce qui pose problème. Ensuite, il y a le problème de la relation quantitatif/qualitatif, des différences entre "brillant bosseur" (tel que défini par JSF, mais ce n'est pas vraiment ce qui est le plus opérant et intéressant à mes yeux), "penseur créatif", etc.


Dernière édition par Mairon le Mar 11 Sep 2012 - 19:44, édité 1 fois
Mairon
Mairon

Messages : 231
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 11 Sep 2012 - 19:40

Oui, Mairon, je comprends et crois bien que je ne parle pas pour toi en particulier, mais plutôt en général.


Si encore à la clé il y avait un projet, un but tel que des suggestions pour la mise en place de méthodes nouvelles d'enseignement dans le futur, ou ne serait-ce que la volonté d'améliorer quoi que ce soit là je signerais des 2 mains.

Mais je n'ai rien vu dans ce sens. C'est à mon sens du temps perdu alors qu'il y a tant à faire.

Bien entendu, mon avis n'engage que moi.

Je ne sais pas si je suis assez claire.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Mairon le Mar 11 Sep 2012 - 19:57

Si encore à la clé il y avait un projet, un but tel que des suggestions pour la mise en place de méthodes nouvelles d'enseignement dans le futur, ou ne serait-ce que la volonté d'améliorer quoi que ce soit là je signerais des 2 mains.

Comme je l'ai dit, l'enjeu est de faire en sorte que les classifications soient les plus opérantes et les plus adéquates possible, que la connaissance de l'humain dans sa diversité progresse, et que tout le monde y trouve son compte, puisqu'au résultat les retombées concrètes sont là (ah, une éducation vraiment adaptée selon ce qu'est chacun ! hélas, c'est un rêve dans l'absolu, pour nos sociétés, à part si l'on avait d'immenses moyens...).

Sinon, pour revenir à la question, je conseille de relire de manière critique ne serait-ce que l'encart de JSF sur la différence entre "brillant bosseur" et "surdoué", par rapport à ce que j'ai écrit plus haut, tout en se souvenant des autres définitions de "surdoué" (par exemple celles qui mettent au premier plan le seuil de QI). Différents points de départ, différentes arrivées ; d'où des questions.
Mairon
Mairon

Messages : 231
Date d'inscription : 20/08/2012
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Comment définissez-vous "Surdoué" Empty Re: Comment définissez-vous "Surdoué"

Message par Invité le Mar 11 Sep 2012 - 20:05

Effectivement tu évoques la possibilité de mieux satisfaire les besoins découlant de cette particularité à partir d'une meilleure compréhension des différentes intelligences.

Mais j'ai souvenir d'un de mes derniers posts où j'expliquais la nécessité de la mise en place d'un enseignement particulier...



Edit : Finallement oui, pourquoi pas. Je te lirai avec intérêt Mairon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum