Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mer 8 Déc 2010 - 23:15

Salut Mike et sois bienvenue
Dans le pré des hurluberlus !
Pas d'inquiétude, il y a des marres,
Pour boire et pour les nénuphars.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Jeu 9 Déc 2010 - 10:19

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:11, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Ven 10 Déc 2010 - 21:54

Bienvenue, en retard !

Et dans nénuphar, il y a phare Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 4 Jan 2011 - 12:42

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:14, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par B! le Mar 4 Jan 2011 - 15:38

merci de partager tes pépites avec nous Smile

tu as vraiment du talent!!!

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Bliss le Mar 4 Jan 2011 - 20:02

Oui, je confirme ! Very Happy
(et moi, ses dessins, je les ai vus en vrai-euh, nananère-euh ! Razz )

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 4 Jan 2011 - 20:52

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:14, édité 2 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mer 5 Jan 2011 - 0:31

Shocked

moi je me demande quand même comment le corbeau est rentré dans la tête scratch

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mer 5 Jan 2011 - 0:35

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:14, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 0:18

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:15, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 0:47

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:16, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mar 11 Jan 2011 - 8:57

Je pense qu'il est de temps que je te souhaite la bienvenue ici.

Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 9:17

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:16, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mar 11 Jan 2011 - 11:43

Mike-le-nénuphar a écrit:Bonsoir à tous, Very Happy

Cela a remis un sens sur ce goût un peu fade que j'ai dans la plupart de mes relations amicales, sur cette curieuse ambivalence de la solitude (pour la fuir, je vais vers les autres, et pour rester auprès d'eux, je dois m'oublier sous peine de ressentir un autre genre de solitude). En réalité, je ne peux être vraiment moi qu'avec un très très petit nombre d'amis, qui se comptent sur les doigts d'une main ... une main qui n'aurait que deux doigts en fait. Et malheureusement, je ne les ai justement pas souvent sous la main, ces amis. En résulte ce goût fade, ce cercle vicieux de la solitude, et... une grande fatigue. Fatigué de faire semblant, de passer des journées entières en pilote automatique, d'être systématiquement la personne que les gens souhaitent voir, de rire et acquiescer quand il le faut, de ne pouvoir en fait véritablement me montrer et m'assumer qu'en de rares occasions.

Ca me parle tellement ce que tu écris ... Moi j'ai tellement intégré ces habitudes que je ne sais même pas qui est mon "vrai" moi. J'en ai marre de devoir me forcer et de jouer un "jeu" quand je suis en groupe.

Bienvenue, en tous cas Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 11:58

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:16, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mar 11 Jan 2011 - 11:59

Mike-le-nénuphar a écrit:Oh ! Cher monsieur, vous m'honorez !

Merci ! Very Happy

Je suis très client de tes petites références "culturelles" que tu dissémines ci et là !

c'est ma facon de brouiller les pistes...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mar 11 Jan 2011 - 12:11

en tout cas, pour rebondir au precedent post, je suis , je crois dans une situation similaire à la tienne.
je le dis souvent ici a qui veut l'entendre mais ma grande tragedie est de ne jamais parvenir à conserver des liens amicaux.

pendant longtemps, j'ai cru bon de penser que j'avais un problème et que c'est pour cela que les autres me délaissaient , même après une longue période de "liens". En fait, plus j'avance, plus la réponse se dessine progressivement.

En fait, je suis une marionnette sociale, un caméléon en quelques sorte. je parviens aisément à comprendre le climat dans lequel je suis et m'y adapte de facon quasi instinctive. Ainsi, si on attends de moi, un guignol , un confident, un leader, un bouc emissaire, je parviendrais à répondre à la commande sociale. Dès lors, dans mes relations amicales, je deumerre une espèce de miroir de l'autre qui se suradapte en permanence de facon a coller à la place qu'on m'attribue (ou que je precois être celle qui me revient). Puis, au bout de moultes représentations, je souhaite changer mon jeu d'acteur et devenir un peu plus moi. Mais l'autre ne l entends pas de la sorte. Alors, le lien s'effrite en douceur jusqu'au dégré zéro.
J'en ai longtemps souffert, au point où à une période ancienne de ma vie, j'en arrivais a chercher par tous les moyens la sortie du week end, l'illusion de l'appartenance..quitte à fréquenter des personnes aux antipodes de moi.
Et je me suis rendu compte que ma démarche adaptative des premiers temps remplissait pour moi un rôle d'apprivoisement de l'autre, une étape pour passer à autre chose, une autre forme de lien, plus authentique.

Si je me pose deux minutes, j'en arrive a la conclusion que mon jeu d'acteur me permet de ne pas me rendre trop compte que je m'ennuie royalement lorsque je suis avec les autres. Je voudrais passer direct au stade du lien solide. ce lien qui n'arrive que très rarement.
Pourtant, il est là par moment....si on attends de moi de n'être qu'une boule a facette, un écho, un miroir, ou une lampe (qu'on allume et eteint), je préfère mille fois les 2/3 personnes "qui traversent mes époques" que l'illusion dans laquelle j'ai longtemps été...même si je le les vois que deux fois par an...
Pourquoi, parceque je sais que je serai toujours là pour eux...

avant de compter sur l'autre, posons nous la question de savoir si l'autre peut compter sur nous..




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Invité le Mar 11 Jan 2011 - 12:19

en cadeau pour toi, deux poèmes qui datent d' environ 10 ans


Les foules solidaires


Les foules solidaires
Me font peur et je lutte
Je ne suis pas solitaire
Car d’autres ont le même but
Celui de tout changer
Surtout le conditionnement
Mais de ne jamais oublier
En aucun cas je ne vous mens

Il est vrai que je n’en suis pas sur
Il ne faut pas m’en vouloir
Nous sommes tous tellement impur
Je crois qu’il n’est pas trop tard
Face à se laisser râler
Perturbant et déroutant
Pour ceux qui veulent se l’avouer
J’aurais bien voulu vivre avant

Dans cet univers fleuri
Où tout rimer avec poésie
Tout ce qui se passe aujourd’hui
Nous prouvons l’éternel ennui
Celui d’un bouffon truculent
Qui par ces mimiques diverses
Obtenait aisément
Sympathies non perverses
Il ne veut pas être reconnu
Pour ce qu’il représente
Serons ils un jour convaincu
Que son âme n’est plus insouciante



ZERO

Degré zéro de confidences
Quand j’ai peur face aux gens
Car la morte patience
Savoure son style élégant

C’est si dur de comprendre
Pourquoi « je » est toujours seul
Comme si « vivre » c’est apprendre
A tisser son linceul

Celui des moments partagés
Tellement vrai qu’on y croit
Le témoin n’a pas sonné
Ce n’est pas la première fois

Avant, bien avant mon overdose
Je clame je supplie la Psychopause
Oserez vous arrosez la roseraie d’Oz


Une fois n’est pas coutume
Y’a personne à la porte
L’existence petite se consume
Voyez ce que j’apporte

Un néant d’appétit
Pour ceux qui marchent au pas
Je sombre aujourd’hui
Face à ceux qui marchent tout droit

Pour ceux qui m’ont vu
Je ne trouve pas les maux
Pour celles qui m’ont cru
Ne serons las assez tôt

Avant, bien avant mon overdose
Je clame je supplie la Psychopause
Oserez vous arrosez la roseraie d’Oz

Degré zéro de conviction
Quand je croise ce regard
Qui constate les exactions
Et évalue le retard

Pour tenter de construire
Ce qui ne prend pas le temps
De se laisser détruire
Dans son style élégant

Puis-je encore y croire ?
Faire confiance en ce que je suis
Qui est ce derrière ce miroir ?
C’est la silhouette du meurtri

Avant, bien avant mon overdose
Je clame je supplie la Psychopause
Oserez vous arrosez la roseraie d’Oz



Meurtre traversant les époques
Solitaire sans solidaires
Et qui au fond de lui se moque
Fait surtout mine d’en être fier

De ce vide d’appétit
Triste des carences d’estimation
Il songe toutes les nuits
Degré zéro d’invitation

Et alors que deviens tu ?
Tu ne me pose pas la question
Est-ce ton reflet que j’ai trop bu ?
Ils ne partagent pas cette passion

Avant, bien avant mon overdose
Je clame je supplie la Psychopause
Oserez vous arrosez la roseraie d’Oz



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 13:23

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:17, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Bliss le Mar 11 Jan 2011 - 13:25

J'espère que celui que j'ai apprécié était le vrai Mike... Wink

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 13:34

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:17, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Bliss le Mar 11 Jan 2011 - 13:38

Ouf ! Very Happy

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par B! le Mar 11 Jan 2011 - 15:17

mon personnage préféré c'est le gradiateur Very Happy

B!
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 33
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Bliss le Mar 11 Jan 2011 - 18:15


Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par zzz le Mar 11 Jan 2011 - 18:19

.


Dernière édition par Mike-le-nénuphar le Mar 18 Déc 2012 - 1:17, édité 1 fois

zzz
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 504
Date d'inscription : 06/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Y'avait de la lumière alors je suis venu.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum