Quel type d'amour?

Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Quel type d'amour?

Message par Pom-Pom le Dim 10 Aoû 2014 - 13:44

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Pom-Pom le Dim 28 Sep 2014 - 13:34, édité 1 fois
Pom-Pom
Pom-Pom

Messages : 74
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : somewhere, over the rainbow // Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par r'Eve le Dim 10 Aoû 2014 - 14:01

Aï !
Je suis exactement comme toi  pale 
Bé si tu trouves la recette, je prend !
r'Eve
r'Eve

Messages : 4089
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 46
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Dim 10 Aoû 2014 - 14:10

Je partage complètement ton analyse, son partenaire peut à tout moment perdre le tête et te quitter. C'est un paramètre qu'on ne maîtrise pas et qu'on a tendance à oublier. Je ne connais pas la recette magique et j'ai largement échoué dans le choix de mes relations.

Je suis aussi preneur de la recette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par virginie39 le Dim 10 Aoû 2014 - 14:55

J'ai trouvé une recette dans le livre de Guy Gilbert: "Le couple- Comment réussir la grande aventure de l'amour."

Cette recette s'adresse à la famille, mais un couple c'est déjà une petite famille!

Recette pour obtenir une famille "savoureuse":

Une mesure bien tassée d'amour vrai,
Beaucoup d'écoute et de compréhension,
Une bonne dose de disponibilité
Mélangée à quelques grammes de douceur et de calme.
Ajoutez un rien de fermeté.
Cherchez un peu de bonne volonté.
Assaisonnez avec de la droiture et de la sincérité
Afin de conserver le bon goût de la vérité.
Râpez les désirs égoïstes,
Les brusqueries et les impatiences.
Faites fondre votre orgueil et votre suffisance.
Trouvez dans vos réserves quelques grains de
Foi inébranlable,
Une espérance sans conditions.
Saupoudrez le tout de tendresse.
Faites revenir à la surface
Des tranches entières d'accueil et de partage.
Additionnez de dialogue, menus services,
Mercis bien placés, don de soi sans retour.
Laissez mijoter longtemps dans la patience.
Avant de présenter, flambez dans la joie
Et, si possible, dans un grand élan de prière.
Complétez par un petit verre d'humour.
Et vous obtiendrez une famille savoureuse,
Des parents aimants, des jeunes libres et joyeux.
Une bonne entente entre tous.
virginie39
virginie39

Messages : 327
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 42
Localisation : Lons le saunier,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Fata Morgana le Dim 10 Aoû 2014 - 15:02

Il est imprudent de suivre une tête qui "tourne".
Fata Morgana
Fata Morgana

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 62
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Alex_42 le Dim 10 Aoû 2014 - 15:23

Comme beaucoup ici (et sans doute ailleurs, d'ailleurs), tu as ces envies contradictoires en toi. Et d'après les premiers messages, il n'y a pas grand monde qui semble avoir la recette.

Mais quand je vois que tu commences ton message par cela :
Pom-Pom a écrit:- D'un côté, très fleur bleue, je suis une nana fidèle, qui cherche un prince, pas trop charmant, qui puisse me supporter...

je me dis que le premier problème est peut-être là. J'entends comme un sous-entendu fataliste là-dessous qui dirait "C'est comme ça, je suis ainsi, il me faut me supporter et puis c'est tout !" J'ai dit la même chose pendant longtemps et puis j'ai fini par comprendre que c'était aussi une bonne façon pour moi de ne jamais trouver quelqu'un. D'où ma question, que tu trouveras sans doute un peu rude mais je crois qu'il est bon de la poser quand même : et si tu essayer aussi de changer ?

Tiens, pour commencer le changement (si ! si ! c'est maintenant Laughing), je rebondis sur ton impression :
Pom-Pom a écrit:Au final, j'ai l'impression d'être l'arbitre de ce match à la con, où potentiellement le cœur peut gagner, car il a la foi à chaque début, il s'emballe, y croit à fond, mais à chaque fois qu'il se retrouve à terre, je me demande si je ne dois pas lui dire d'abandonner avant d'être trop abimé (ou abîmé) ...
Et pourquoi ne pas partir à la rencontre des deux "adversaires" du match ? S'il y a toi, et que tu vois un match entre une partie de toi et autre chose, c'est qu'il y a quelqu'un qui veut exprimer quelque chose, comme un besoin insatisfait, un manque...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Thesame le Dim 10 Aoû 2014 - 16:37

Donc en gros: dilemme entre écouter le coeur ou la raison. Problème largement répandu et épineux.

J'ai envie de dire, tout est question de choix et d'honnêteté.
Tu veux attendre l'homme idéal, au risque de jamais tomber dessus?
Ou tu veux tenter des expériences, au risque de te blesser?

La première est safe, mais t'as de grandes chances de rien vivre.
La seconde fait peur, mais va y avoir des rebondissements.

Quelle vie tu veux? Chiante mais confortable, ou risquée mais riche?
La facilité, contre les possibilités.
A toi de décider de la réponse qui te convient et d'agir en conséquence. En tant que supposée Zèbre, j'aurais tendance à dire que cela te prédispose plutôt pour la seconde option. Toutes les caractéristiques zébresques sont liées au coeur, à l'affectif, aux ressentis. Ignorer cette part de toi-même sera extrêmement difficile (déjà que ça l'est énormément pour les "cerveaux gauches") pour ne pas dire impossible sur le long terme.
Donc suivre et assumer son coeur me semble être la voie la plus indiquée.

Quand à la vision de l'amour absolu projeté sur un homme idéal... J'ai envie de dire "oublie". Déjà parce que c'est qu'une projection mentale (donc détachée de la réalité), ensuite, parce qu'elle est mal placée.
En effet, comment veux-tu projeter un amour inconditionnel, absolu et total sur un être humain, qui ne présente aucune de ces caractéristiques? C'est un risque énorme de confier quelque chose d'une telle dimension à un être qui n'est pas en mesure d'assurer son maintien.
Place ton Amour inconditionnel dans une valeur sûre (l'Univers, la Nature, ton Dieu, ton idéal supérieur, voire tout simplement (mais merveilleusement) toi-même). Nourris-le de chaque étincelle d'amour et de bonheur qui parsèmeront (et ont parsemé) ton chemin de vie.
Ainsi, chaque instant partagé, chaque battement de coeur et souffle haletant y sera stocké pour toujours, jamais perdu. Il sera bien placé, et ne disparaitra pas avec les souffrances, les séparations et tout le reste. Tu ne craindras plus alors que ton coeur se blesse, car l'Amour infini sera toujours là pour le regonfler à nouveau, tel la voile d'un navire regonflée par un vent marin salvateur.

Donc pour bréfiser mon intervention;
Il me semble que les "cerveaux droits" dont vous faites partie (a priori) sont naturellement disposés de telle sorte qu'il vaut mieux écouter leur coeur, malgré les risques.
Placez l'Amour Absolu dans un endroit qui vous sera toujours accessible, en tout temps, tout lieu, toute circonstance. Ne le transférez pas sur quelque chose/quelqu'un qui n'a de toute façon pas l'envergure pour le supporter/le contenir/le générer.
Donc les 2 types d'amour peuvent coexister en même temps. Les éphémères nourrissant l'éternel, et l'éternel liant et guérissant tous les éphémères.

Ame vagabonde, si braver l'océan du monde vous allez,
des deux navires "Le Coeur" et "La Tête", je conseillerais à votre peuple le premier.
Et enfin, si votre Amour vous voulez donner, offrez-le au Ciel et aux Vents,
plutôt qu'au bel être du port qui peut l'égarer durant votre périple surprenant.




Voilà. j'espère que ça vous parlera/inspirera. Sinon tant pis, j'aurais essayé. ^^
Thesame
Thesame

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 33
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Alex_42 le Dim 10 Aoû 2014 - 16:53

Thesame a écrit:Quand à la vision de l'amour absolu projeté sur un homme idéal... J'ai envie de dire "oublie".

("C'est là que les bactéries attaquent..." Laughing)
Mais si c'était aussi simple que ça, ce forum n'existerait pas. Ni aucun autre dans le même genre. Il n'existerait que "jaitropdamour.com" ou "maisarretezdemaimer.net" Wink !

Comment oublier ce qui, pour une raison ou une autre (la surdouance, le fait de privilégier un côté de cerveau plutôt que l'autre, une mauvaise action dans une vie antérieure... Rolling Eyes, un traumatisme d'enfant, etc. ??), semble ne pas pouvoir être oubliable parce que faisant partie de soi et de sa façon de fonctionner ?

Si l'on pouvait oublier tout ce qui nous pose problème, tout ce qui se présente comme un mur devant nos yeux grands ouverts, alors oui, tout cela pourrait être valable. Mais je n'y crois pas trop pour ma part. Et la volonté ou l'intelligence n'ont rien à voir là-dedans, en tous les cas pas dans ces conditions...

Alex_42

Messages : 1340
Date d'inscription : 01/05/2014
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par r'Eve le Dim 10 Aoû 2014 - 17:18

Thesame, tout ce que tu as écrit est très clair et plein de bon sens mais ... ptain de mais ! pas si facile à mettre en application hélas  Crying or Very sad 
r'Eve
r'Eve

Messages : 4089
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 46
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Pom-Pom le Dim 10 Aoû 2014 - 20:19

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Pom-Pom le Dim 28 Sep 2014 - 13:32, édité 1 fois
Pom-Pom
Pom-Pom

Messages : 74
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : somewhere, over the rainbow // Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Dim 10 Aoû 2014 - 21:35

Pom-Pom a écrit:
Après tout, pourquoi vivons-nous à part pour aimer et être aimé?

Pour tout le reste. Je ne sais pas si on peut vivre sans amour, mais on peut facilement en mourir. Une vie peut être comblée par la connaissance, le divertissement, une passion, l'art, la musique ?

Mais je sais que notre cerveaux d'hominidés sociaux ont besoin de nous faire croire que l'amour est indispensable. Je sais que pour mieux exister on a besoin de ce double, de ce miroir qui nous renvois nos illusions, on a même besoins de témoins pour être certain qu'on aime quelqu'un d'autre.

Mais j'ai l'impression que notre société actuelle n'arrive plus à fabriquer de l'amour, on divorce à la chaîne, on reconstitue, on placé la recherche du bonheur tout en haut de la liste des priorité et au finale prospère une société de sociopathes qui ne savent plus consacrer du temps à l'autre, mais consomment de l'amour comme un produit jetable.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par thingfish le Dim 10 Aoû 2014 - 23:51

Pom-Pom a écrit:Je n'ai pas vu de sujet similaire, alors je me permets de poster ici...
Ma réflexion est simple, ou pas du tout, en fait, mais je n'arrive pas à savoir quelle "partie" a raison... Peut-être pourrez vous m'aider?

- D'un côté, très fleur bleue, je suis une nana fidèle, qui cherche un prince, pas trop charmant, qui puisse me supporter, et qui aurait envie, et dont  j'aurai envie de découvrir un peu plus chaque matin. Quelqu'un avec qui s'émouvoir des beautés du monde, et avec qui les mochetés semblent loin, et surmontables. Quelqu'un avec qui le rire est facile, les échanges ne sont pas que verbaux, avec qui un regard veut tout dire, quelqu'un qui colle la chair de poule juste par un frôlement....

- D'un autre côté, je sais que rien n'est éternel, que on ne peut pas promettre l'amour pour toujours, puisque on risque toujours de rencontrer quelqu'un, qui vous retournera la tête, qui fera oublier l'actuel(le). Ou tout simplement, on ne veut pas s'attacher, pas se mettre de contrainte, car faire des choses par obligation, et pas par envie, c'est le début de la fin de l'amour... Ou encore, ne pas faire de promesses, parce qu'on sait qu'on ne pourra pas les tenir, mais on ne choisit d'offrir que le positif (genre relation extra conjugale ou juste sans engagement).

Je ne sais pas si certains d'entre vous partagent ce point de vue? Pour ma part, c'est comme si mon cœur rêvait d'un amour absolu, inflexible, éternel, et ma raison lui met une droite à chaque fois que la vie lui donne une bonne raison...

Au final, j'ai l'impression d'être l'arbitre de ce match à la con, où potentiellement le cœur peut gagner, car il a la foi à chaque début, il s'emballe, y croit à fond, mais à chaque fois qu'il se retrouve à terre, je me demande si je ne dois pas lui dire d'abandonner avant d'être trop abimé (ou abîmé) ...

Accepter un amour "temporaire", parce qu'après tout la vie est temporaire? Mais comment faire comprendre ça à mon cœur qui rêve d'absolu?

En fait tu es partagée entre tes sentiments réels qui ne sont pas figés dans le temps, qui sont multifactoriels et non maîtrisables d'une part, et une conception de l'amour acquise, purement occidentale, qui n'a rien de naturel et qui n'est pas tenable sans refouler tes sentiments réels. Le meilleur moyen de mettre de l'ordre là dedans, c'est d'accepter purement et simplement la manière dont fonctionnent tes sentiments à toi, sans te poser la question de savoir ce qui est bien ou mal car là n'est pas le propos. Les gens qui s'accrochent à une vision "morale" de l'amour, sont souvent hypocrites et vivent chacune de leurs relations dans le mensonge sans jamais connaître le bonheur. Il n'y a rien de mal à mettre fin à une relation pour une autre, ou à les multiplier, à partir du moment ou ta vie sentimentale est pleinement assumée. J'ai l'impression que tu es quelqu'un qui s'attache à une certaine moralité et qui idéalise l'amour tout en sachant au fond de toi que cette conception n'est pas tenable. A mon avis tu connais les réponses à tes questions, tu es juste trop attachée à des mythes, ce que montre la phrase que tu utilises à la fin; "Mais comment faire comprendre ça à mon coeur qui rêve d'absolu". L'utilisation du coeur comme métaphore est tellement abusive dans notre culture qu'on en oublie complètement que tout n'est qu'une question d'hormones et de neurones. Le coeur n'est qu'une pompe à sang, tes sentiments, comme tes pulsions de désirs trouvent tous leur siège dans ton cerveau et les mettre en harmonie par l'acceptation de soi est le seul moyen à mon avis pour être en paix avec soi même et s'épanouir dans les relations aux autres, qu'elles soient courtes, longues, profondes ou légères. Le plus important c'est qu'elles soient sincères vis à vis de toi et des autres.

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 31
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Lun 11 Aoû 2014 - 0:11

J'ai été comme toi pendant très longtemps. Je me suis mariée à 25 ans, divorcée à 29 avec 2 enfants et tout le long de ma relation avec mon ex je pensais que ça pouvait s'arrêter mais je n'arrivais pas à l'envisager. C'est moi pourtant qui l'ai quitté.
Peu de temps après j'ai rencontré Philou. Nous sommes aimés tout doucement, tranquillement et tendrement. 
Pas de coup de foudre comme je sais si bien le faire, la tête qui tourne ou quoi que se soit.
Nous nous sommes mariés, avons eu un enfant. Nous nous aimions mais nous savons que cette vie pouvait s'arrêter car nous étions tous les 2 divorcés.
Je voulais que ça dure toute ma vie, je pensais que c'était impossible, je me demandais si je pouvais trouver mieux. J'étais très souvent draguée (je travaille dans un milieu 100% d'hommes). 
Et puis le jour de notre déménagement, alors que Philou avait auto-construit la maison je l'ai quitté. Il m'était impossible de mettre un pied dans cette maison: c'était fou mais c'était comme ça. 
Nous avons beaucoup souffert, en même temps je lui disais que "nous méritions mieux et que notre vie était devenue de la merde".

Nous avons été séparé 8 mois j'en ai beaucoup, beaucoup profité....
Et le jour de notre divorce, nous nous sommes revus, nous avons parlé, ri, nous sommes racontés tout ce que nous avions fait pendant ces 8 mois et le soir nous nous remettions ensemble. 
Par contre je ne me posais plus les mêmes questions sur l'amour dans le temps: c'était une évidence.
Et puis 5 mois après il m'a quitté, brusquement (pour une question de fidélité).
Et puis au bout de 2 mois, nous avons discuté, longuement et calmement et nous sommes arrivés à la conclusion que nous pouvions très bien vivre l'un sans l'autre mais que la vie était mieux ensemble.
Et maintenant je me rends compte que plus jamais je me pose ces questions: j'ai une certitude: Philou je l'aimerai jusqu'au dernier jour de ma vie. Il fait parti de moi. 
Je ne sais pas si je vivrai toute ma vie avec lui, il va peut être rencontré une fille qui lui fera tourner la boule, je vais peut être avoir un coup de foudre pour un mec et tout plaquer. Nos projets de vies vont peut être être différents mais j'ai une certitude et cette certitude m'a enlevé un poids je me sens légère: nous nous aimons, même si je sais que rien n'est éternel.
Je vis chaque jour avec le plaisir de le voir, et demain on verra bien. Il va partir vivre à l'étranger pour le boulot. Il cherche un poste de 3 mois mais ne trouve rien. Il va sans doute partir 6 mois. 
Nous avons décidé de ne pas en parler^^ Il est là auprès de moi, le reste n'a pas d'importance même si on sait que ces longues ruptures vont être très dur pour notre couple.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Lun 11 Aoû 2014 - 8:04

Thesame a écrit:
Ou tu veux tenter des expériences, au risque de te blesser?

Au risque surtout, de blesser les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Thesame le Lun 11 Aoû 2014 - 10:20

Alexandre> par oublie, je voulais dire ce que thingfish a très bien détaillé ci-dessus: L'Amour Absolu qu'on peut enfin, après une quête épique donner à un Prince Charmant Absolu est un mythe sociétal qui est vide et toxique.
La vie se moque de ce que l'on croit ou pense. Elle est ce qu'elle est, point.
Nos constructions mentales ne sont que des croyances et des rêves, au final leur concordance avec notre vécu est très limitée, encore plus lorsque nous sommes jeunes et n'avons pas encore trop de vécu.
Vivre des expériences rapproche nos représentations mentales de ce qui est, et nous enseigne ce qui peut être et ce qui ne peut pas.

Se poser des questions c'est bien, mais les réponses que Pom Pom cherche, elles les aura en vivant, pas par notre biais, ou en réfléchissant. Car d'une, nous ne les avons peut-être pas (ces réponses). Mais en plus, elles ne seront pas les mêmes pour nous (car nous cherchons et percevons des choses différentes; même confrontés à une même situation, nous n'en tirerons pas les mêmes choses).

Mon conseil est donc le suivant (et je me joins à thingfish sur le coup): de se détacher de ce qu'elle rêve (détacher est peut-être moins choquant que mon "oublie", je le concède ^^), pour vivre ce qui est/peut être.
Elle attend quelque chose d'irréel en retour de son amour, et c'est cela qui la blesse.
L'homme parfait peut exister, mais pour cela il faut être capable de voir la perfection de ce monde (qui est bourré d'imperfections) pour ce qu'il est, et non pas ce qu'on voudrait qu'il soit.
Il faut être conscient des failles d'un diamant pour voir sa véritable beauté. Ce sont elles qui le rendent parfait "pour nous". Pas les joaillers qui le taillent pour qu'il rentre dans une bague.
Bref, il faut savoir aimer quelqu'un pour ce qu'il est, et non ce qu'on voudrait qu'il soit. Ce n'est que là qu'on sera capable de s'accorder parfaitement avec son être.

Pandémonium> j'ai jamais dit que ça serait simple, ni même compliqué. On peut mettre toute une vie à chercher comment faire, ou avoir le déclic en un clin d'oeil, et s'appercevoir de l'absolue simplicité de la chose. L'essentiel c'est de chercher en prenant plaisir dans cette quête, en étant honnête et serein avec soi-même.

@PomPom
"Que ta tête ou que ton coeur s'arrête"?!?
Hélas, tu es faite des deux, et jamais l'un ou l'autre ne s'arrêtera. Et en fait non, pas hélas. Ton coeur et ta tête sont les deux faces d'une même pièce (toi), et ils t'aident à chaque instant. Vois les comme des alliés.
Si tu n'écoutes que ta tête ou que ton coeur, tu iras (respectivement et métaphoriquement) soit t'enterrer, soit t'empaler. Il n'y qu'en conciliant les 2 que tu trouveras un chemin, vers ce qui te convient.

"Après tout, pourquoi vivons nous sinon pour l'amour"...
Là, c'est un problème de sens. Les gens ont une vision trop fermée de l'amour "c'est aimer une personne (souvent du sexe opposé)" et point barre.
Alors que non, il me semble que l'amour c'est à la fois aimer ce qui nous dépasse, et est inacessible. Mais aussi aimer les siens et tout être, toute chose. C'est, bien sûr, aimer ceux qui font battre la chamade à nos coeurs (mais ceci n'est qu'une petite partie de l'amour. Elle est très bruyante et brillante, c'est pour ça qu'elle nous accapare souvent malgré ses limites). C'est aimer l'inconnu, la découverte et nos échecs. Et chaque instant qui n'a rien de remarquable. Et nous aimer nous-même.
Placer tous ces amours dans une seule entité externe (physique qui plus est) est une construction de l'esprit humain qui l'entrave et le méprend.
C'est en acceptant toutes ces sources que l'on parvient à être plus serein quand "l'amour" turbulent qu'on nous vend dans les pubs et les films nous fait défaut. Car l'amour passionné est certes très beau, mais s'épuise très vite et souvent.

Tiens, vous les filles spécialistes des parfums. Dans un parfum, il y a différents types d'accords (des combinaisons de senteurs). Il y a d'abord le très fort (qui survient après la pulvérisation), puis l'acord principal (qui dure la journée, l'odeur courante), et enfin l'accord résiduel (qui reste plusieurs jours).
Et bien la vie c'est un peu pareil. Si t'adore le premier accord mais que tu te fous des 2 autres (voire que l'absence du premier te cause du "mal-être"), c'est plutôt bête d'utiliser ce parfum. Il faut aimer les 3 pour ce qu'ils sont.


Je trouve le témoignage de Malina intéressant. Elle prend les choses comme elles viennent. Le bien et le mal ne sont que des composantes de la mélodie de sa vie. Elle fait ses choix en fonction de ce qui lui convient, sans s'aveugler d'un amour parfait qui est censé être sans tâche ou épreuves.
Elle vit, tout simplement, et profite de ce qui est profitable, tout en tirant des leçons de ce qui s'est mal passé.

@stauk:
L'amour, ça fait mal. Les gens, autour de nous, auront mal quoi qu'on fasse. La vie fait mal.
Etre honnête sur ce qu'on est est le meilleur moyen d'être "bon" envers les autres. Ca ne les mettra pas à l'abris de la souffrance, mais vous aurez fait ce qui doit l'être.
Toutes les histoires d'amour (celui idéal, qu'on nous vend dans la pub) conduisent à la souffrance, quelque part. Elle ne peut pas être évitée. Ce qui peut l'être, c'est de dissimuler sa cause, de se voiler la face.
Comme Marina le montre dans son récit, elle et son mari ont surmonté des épreuves, et maintes fois ils se sont dit les choses telles qu'elles étaient. Cela a fait mal, les a éloignés, mais la vie a suivi son cours. Et bon gré mal gré, ces épreuves sont à l'origine de l'apaisement dont Malina fait part: elle l'aime d'une façon qui ne peut être altérée. Elle n'a pas peur de ce qui va arriver, car elle a vécu ce qu'elle devait vivre, les souffrances, comme les plaisirs.

Espérer aimer (l'amour des pubs) quelqu'un et ne pas lui faire de mal, c'est se fourrer le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. (m'est avis, en tout cas (+expérience, bien que je ne sois pas très âgé)). La question n'est donc pas d'éviter cela, mais d'être honnête, avec soi et ceux qu'on rencontre. En bref, se respecter et respecter l'autre. Et cela découle de l'amour qu'on peut appliquer à toute chose (qui me semble est oublié, ignoré de tout un tas de gens). C'est un amour qui ne fait pas les étincelles des palpitations de coeur, mais qui est doux, vital et permanent. C'est lui qui pousse à faire et voir ce qu'on estime le "bien" autour de soi.


Ouais, je cause beaucoup, et je dis sûrement un tas de choses discutables (mais on s'en fout on est là pour discuter Very Happy ). En bref:
"ne pas concentrer l'amour en 1 seul être ou entité (qui plus est, extérieure à nous)."
"ouvrir sa représentation de l'amour à toutes les formes qu'ils peuvent prendre en nous et autour de nous, et arrêter avec le "si j'ai pas l'amour de ma vie comme dans ce film, ma vie est foutue" "
"repenser que oui, l'amour est une dynamique de vie primordiale, mais non, pas sous sa forme rabottée, unifiée et conventionnée à laquelle on le réduit habituellement".

Quant au sujet plus terre-à-terre de ce topic:
- la tête et le coeur sont deux faces d'une même pièce. Il faut jouer avec les 2. Accepter ce qu'on ressent, et réfléchir à ce qu'on peut faire. Il n'y a pas d'autre moyen.
- être honnête avec soi-même et envers les autres est une preuve de respect et d'amour, et permet d'avancer sur un chemin qui a du sens.
- les souffrances ne peuvent être évitées pour toujours. Nous sommes juste libres d'en être conscient, et de rendre les autres conscient du risque qu'elles peuvent arriver. C'est pour cela que l'honnêteté est préférable au mensonge/se voiler la face/omettre de dire: car les souffrances finiront toujours pas émerger. Et quand c'est trop tard, on ne peut plus rien y faire. Alors que quand on les sort quand elles arrivent, et bien on peut tenter d'y remédier et de les surmonter.
- non, ce n'est pas facile. Vous ferez des erreurs et des ratés, et c'est normal. C'est avec eux que nous grandissons. Il faut voir cela de manière positive.
- se récompenser de chaque tentative/émotion ressentie. (c'est ce dont je parlais en disant de déposer ton amour dans un réceptacle interne, accessible en permanence). Les échecs ne doivent pas te vider de tout l'amour ressenti. Chaque amour que tu ressens est une chance, un délice en lui-même dont tu peux t'abreuver. Ta souffrance actuelle est en grande partie due à ça: au lieu d'intégrer ton amour, tu le jettes au pied de la personne aimée. C'est gentil, mais au final tu n'arrives plus à récupérer ses bénéfices.
- l'amour est à toi, en toi, il n'est pas la chose que tu aimes. Ne confonds pas les deux. Quand ce que tu aimes n'est plus là, l'amour lui, reste. Et si douleur il y a, c'est la preuve de cet amour, c'est donc positif au fond. Tout l'amour emmagasiné servira à regonfler ton coeur.

Il n'y a pas donc raison de s'inquiéter, mais à avancer sereinement, en t'abreuvant d'amour tous les jours, et en utilisant ta tête ET ton coeur. En t'autorisant à te vautrer de temps à autres ^^

Non non, je n'ai pas fumé de marie-jeanne ni ingéré une quelconque substance psychotrope. Je suis comme ça souvent, à sortir des trucs un peu illuminés. Tombé dans la marmite? Peut-être. è_é

Voilà voilà. Jte souhaite de vivre des trucs sympas, variés et de qualité avec les mecs, Pom Pom (et les autres aussi!). Mange 5 fruits et légumes par jour. Et danse comme une folle sur ta musique préférée. Et dis "Macleneuveushtirana"  devant ton ordi pour revendiquer ta folitude. Mais au final, n'écoute rien que toi-même car au fond c'est toi qui sait ce que tu veux que ta vie soit.
*prend une voix solennelle*
Et ta vie fut.
Thesame
Thesame

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 33
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Deedee le Lun 11 Aoû 2014 - 12:49

Hello Pom-Pom

Sujet intéressant, ces questions là elles me parlent aussi, beaucoup même.
J'ai le même désir que toi de me lier de nouveau à quelqu'un, avec plein de tendresse, d'amour et d’honnêteté dedans. Mais bien amochée par le passé, j'ai la trouille de morfler de nouveau, et je me suis posée ces mêmes questions.

Comme toi, j'ai eu ma période relation "on se voit, on ne s'apporte que du positif, mais surtout pas d'engagement". J'ai pensé que ça pouvait êter la solution, parce qu'on ne donne pas trop, on se maintient mutuellement à distance, on pense gérer et contrôler la situation.
Mais j'en suis revenue, parce qu'une relation comme ça m'a pété à la figure : je me suis attachée au bonhomme, et au final je reste complètement coincée parce que cette relation qui n'est pas allée au bout des choses, qui est restée en surface pour "juste du fun et des bons moments" ne m'a pas permis de savoir ce qu'il en était vraiment avec ce gars.

C'est ça je trouve le risque : quand tu vois quelqu'un juste pour le positif, bah oui ça marche, c'est évident. Mais une relation totale ce n'est pas que ça, tu vas un peu plus au charbon, tu te confrontes un peu plus à la réalité de l'autre, chacun bouffe un peu de la merde par moments et c'est ce qui fait que tu vois si ça fonctionne avec quelqu'un. Mais du coup tu le sais vraiment. Tu peux dire une fois que c'est fini : "c'est fini parce que..." , "ça n'a pas marché entre nous parce que..."
Quand tu restes en surface et que ça s'arrête, tu ne sais pas pourquoi, et crois moi tu en chies.

Maintenant, concernant ce que tu dis là :
Pom-Pom a écrit:
- D'un autre côté, je sais que rien n'est éternel, que on ne peut pas promettre l'amour pour toujours, puisque on risque toujours de rencontrer quelqu'un, qui vous retournera la tête, qui fera oublier l'actuel(le). Ou tout simplement, on ne veut pas s'attacher, pas se mettre de contrainte, car faire des choses par obligation, et pas par envie, c'est le début de la fin de l'amour... Ou encore, ne pas faire de promesses, parce qu'on sait qu'on ne pourra pas les tenir, mais on ne choisit d'offrir que le positif (genre relation extra conjugale ou juste sans engagement).

Je ne sais pas si certains d'entre vous partagent ce point de vue? Pour ma part, c'est comme si mon cœur rêvait d'un amour absolu, inflexible, éternel, et ma raison lui met une droite à chaque fois que la vie lui donne une bonne raison...
[...]
Accepter un amour "temporaire", parce qu'après tout la vie est temporaire? Mais comment faire comprendre ça à mon cœur qui rêve d'absolu?

L'amour est temporaire. Tout est temporaire. Les "jusqu'à ce que la mort nous sépare", c'est joli dans les Disneys et les films avec Meg Ryan, mais en vrai ça finit presque toujours (les Rita Mitsouko l'ont bien dit !).
Mais ça ne doit pas empêcher de vivre un amour fort et à fond et en y croyant vraiment. Ce n'est pas parce que ça se termine au bout de X temps que ce n'était pas sincère ni fort ! On évolue avec le temps et heureusement, nos désirs changent, nos choix de vie changent. Pas évident d'être raccord avec quelqu'un pendant 10 ou 20 ans. Si ça arrive c'est génial, mais si n'arrive pas c'est pas la fin du monde non plus. Ça n'enlève rien à ce qui a été vécu.

Pour le côté "pas se mettre de contraintes, vivre les choses par obligation", alors là je te dirais que c'est à toi de décider comment tu veux vivre une relation. C'est toi qui choisis ce que tu veux mettre dedans, c'est à deux que se décident les termes du contrat.
Être dans une relation forte et vraie et sincère et tout et tout ne veut pas dire fusionner et arrêter de vivre. C'est là qu'on se met dans des situations pourries où on se réveille un matin en disant "qu'est ce que j'ai fait de ma vie, je me sens oppressé, j'ai besoin de retrouver ma liberté", et on dit qu'on va acheter des clopes et on revient jamais.

Pour moi, le respect de la liberté et de l'indépendance de l'autre sont primordiaux. (Quand je parle de liberté je ne parle pas d'aller coucher ailleurs, je n'envisage pour ma part que des relations exclusives sexuellement). Le danger, c'est quand on ne fait plus, une fois en couple, les trucs qu'on aurait faits tout seul. Et qu'on commence petit à petit, sans s'en rendre compte, à ne plus mener la vie qu'on aurait voulu vivre.
Exemple : "j'ai toujours rêvé d'aller visiter tel endroit mais mon mec/ma meuf a peur en avion/ne supporte pas la bouffe épicée/n'es pas intéressé par cet endroit/n'a pas une thune pour voyager/n'aime pas le camping sauvage"... Et bien TU Y VAS TOUT SEUL OU AVEC DES POTES !! Au lieu de faire des compromis à la noix qui au final ne plaisent à personne.
(ce que je n'ai pas fait, du coup je me suis réveillée un matin en me disant "mais qu'est ce que je fous bordel, j'étais où, j'étais qui ces dernières années ??")

Tout ça pour dire qu'on peut avoir envie de vivre encore de jolies choses et se laisser aller à y croire et aimer totalement, sans être dans l'insouciance niaise de "oh je l'aimerai toute ma vie". Non, t'en sais rien, et lui non plus.
Et pour la même raison, je pense qu'on ne doit pas promettre de telles choses à quelqu'un. "je t'aimerai toujours", "je prendrai toujours soin de toi", et la pire de toutes : "je ne te ferai jamais de mal".
Le gars qui me dit ça, je lui ris au nez et je m'en vais direct.

J'espère t'avoir apporté un petit semblant de quelque chose, Pom-Pom. Et bon courage à toi, c'est pas facile tout ça !  Console
Deedee
Deedee

Messages : 1917
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 42
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Lun 11 Aoû 2014 - 12:56

Deedee a écrit:
Et pour la même raison, je pense qu'on ne doit pas promettre de telles choses à quelqu'un. "je t'aimerai toujours", "je prendrai toujours soin de toi", et la pire de toutes : "je ne te ferai jamais de mal".

je l'ai dit et j'étais sincère au moment où je l'ai dit. Je me rend compte maintenant de l'absurdité d'assumer ce genre de serment. Aimer quelqu'un qui vous déteste, c'est pas humain  Twisted Evil 

Moi aussi je partirai en courant si je l'entend à nouveau, et j'irai me pendre si je le redit  Razz 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Lun 11 Aoû 2014 - 17:23

Thesame a écrit:
Ouais, je cause beaucoup, et je dis sûrement un tas de choses discutables (mais on s'en fout on est là pour discuter Very Happy ).
C'est surtout que tu te poses en donneur de leçon. (Celui qui me dit que je fais pareil, même s'il a raison. Je l'étripe. Je supporte pas la critique moi). Mais j'imagine que si on est intelligent, on se doit de dépasser ce petit trait de présentation, et aller droit au contenu. Qui semble substantiel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Thesame le Lun 11 Aoû 2014 - 17:28

stauk a écrit:
Thesame a écrit:
Ouais, je cause beaucoup, et je dis sûrement un tas de choses discutables (mais on s'en fout on est là pour discuter Very Happy ).
C'est surtout que tu te poses en donneur de leçon. (Celui qui me dit que je fais pareil, même s'il a raison. Je l'étripe. Je supporte pas la critique moi). Mais j'imagine que si on est intelligent, on se doit de dépasser ce petit trait de présentation, et aller droit au contenu. Qui semble substantiel.
Entendu. Je vais tenter d'y faire encore plus attention à l'avenir, car ce n'est pas mon but en écrivant.
Je veux donner des pistes éventuelles. Pas faire un manuel de ce qu'il faut(ou faudrait) faire.
Thesame
Thesame

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 33
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Pom-Pom le Lun 11 Aoû 2014 - 20:48

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Pom-Pom le Dim 28 Sep 2014 - 13:34, édité 1 fois
Pom-Pom
Pom-Pom

Messages : 74
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : somewhere, over the rainbow // Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par thingfish le Mar 12 Aoû 2014 - 0:04

Pom-Pom a écrit:y a de quoi se pom-pom-er   Razz 

Quel type d'amour?  AVQOxYd_460sa_v1

thingfish

Messages : 915
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 31
Localisation : Juste derrière toi!

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Mar 12 Aoû 2014 - 5:14

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Mer 13 Aoû 2014 - 0:19

Pom-Pom a écrit:Je n'ai pas vu de sujet similaire, alors je me permets de poster ici...
Ma réflexion est simple, ou pas du tout, en fait, mais je n'arrive pas à savoir quelle "partie" a raison... Peut-être pourrez vous m'aider?

- D'un côté, très fleur bleue, je suis une nana fidèle, qui cherche un prince, pas trop charmant, qui puisse me supporter, et qui aurait envie, et dont  j'aurai envie de découvrir un peu plus chaque matin. Quelqu'un avec qui s'émouvoir des beautés du monde, et avec qui les mochetés semblent loin, et surmontables. Quelqu'un avec qui le rire est facile, les échanges ne sont pas que verbaux, avec qui un regard veut tout dire, quelqu'un qui colle la chair de poule juste par un frôlement....

- D'un autre côté, je sais que rien n'est éternel, que on ne peut pas promettre l'amour pour toujours, puisque on risque toujours de rencontrer quelqu'un, qui vous retournera la tête, qui fera oublier l'actuel(le). Ou tout simplement, on ne veut pas s'attacher, pas se mettre de contrainte, car faire des choses par obligation, et pas par envie, c'est le début de la fin de l'amour... Ou encore, ne pas faire de promesses, parce qu'on sait qu'on ne pourra pas les tenir, mais on ne choisit d'offrir que le positif (genre relation extra conjugale ou juste sans engagement).

Je ne sais pas si certains d'entre vous partagent ce point de vue? Pour ma part, c'est comme si mon cœur rêvait d'un amour absolu, inflexible, éternel, et ma raison lui met une droite à chaque fois que la vie lui donne une bonne raison...

Au final, j'ai l'impression d'être l'arbitre de ce match à la con, où potentiellement le cœur peut gagner, car il a la foi à chaque début, il s'emballe, y croit à fond, mais à chaque fois qu'il se retrouve à terre, je me demande si je ne dois pas lui dire d'abandonner avant d'être trop abimé (ou abîmé) ...

Accepter un amour "temporaire", parce qu'après tout la vie est temporaire? Mais comment faire comprendre ça à mon cœur qui rêve d'absolu?

Moi ce qui me choque, et je crois que le mot n'est pas trop fort, c'est tout ce texte pour ne parler que de la conséquence au point que tu oublies la cause. C'est à dire l'autre. Le partenaire.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Mer 13 Aoû 2014 - 9:05

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par luffy le Mer 13 Aoû 2014 - 19:32

Code:

Cet état amoureux est égoïste (gentiment), tourné vers soi, grâce à l'autre je vais être protégé de..., grâce à l'autre je vais enfin m'enrichir de..., grâce à l'autre je vais enfin progresser vers...

Est comment on fai si on tombe amoureux mais qu'on n'est pas égoïste ? Ou qu'on ne veux pas l'être.
Ne rien faire ? ( il n'y a pas d'autre solution? non à ba merde alors)
luffy
luffy

Messages : 91
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 32
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Mer 13 Aoû 2014 - 20:04

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par luffy le Mer 13 Aoû 2014 - 20:32

Merci beaucoup DrôleDeZèbre tu vien de me faire prendre conscience de quelque chose.

Spoiler:
luffy
luffy

Messages : 91
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 32
Localisation : 94

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Pom-Pom le Mer 13 Aoû 2014 - 22:01

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Pom-Pom le Dim 28 Sep 2014 - 13:35, édité 1 fois
Pom-Pom
Pom-Pom

Messages : 74
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : somewhere, over the rainbow // Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Mer 13 Aoû 2014 - 22:37

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Jeu 14 Aoû 2014 - 10:05

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 10:40, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Pom-Pom le Sam 16 Aoû 2014 - 12:27

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Pom-Pom le Dim 28 Sep 2014 - 13:37, édité 1 fois
Pom-Pom
Pom-Pom

Messages : 74
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : somewhere, over the rainbow // Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Sam 16 Aoû 2014 - 15:30

.


Dernière édition par DrôleDeZèbre le Ven 26 Sep 2014 - 10:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Pom-Pom le Sam 16 Aoû 2014 - 19:23

Like a Star @ heaven


Dernière édition par Pom-Pom le Dim 28 Sep 2014 - 13:38, édité 1 fois
Pom-Pom
Pom-Pom

Messages : 74
Date d'inscription : 20/07/2014
Localisation : somewhere, over the rainbow // Nord

Revenir en haut Aller en bas

Quel type d'amour?  Empty Re: Quel type d'amour?

Message par Invité le Dim 17 Aoû 2014 - 11:23

.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum