... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Thesame le Ven 8 Aoû 2014 - 14:16

Voilà un petit moment que je viens faire des survols plus ou moins longs sur les parties publiques de ce forum. Alors pour dissiper les doutes tout de suite (tant qu'à faire une présentation, autant dire les choses qui importent dès le départ); non, je ne suis pas diagnostiqué HPI, HPE, zèbre ou foudre ni même quelque chose de cool ou pas cool et autres joyeusetés infiniment déclinables. C'est ça, je suis diagnostiqué "rien" (ça ne veut pas dire que je le suis ou ne le suis pas, mais là n'est pas la question). Comme tout le monde ici, je me pose des questions, dont les réponses - ou du moins des éléments de réponses - semblent s'émietter en divers endroits sur ce forum. Je grapille par ci par là, me refusant toute fausse conclusion.
Ca fait plusieurs mois que le sujet des "zèbres" m'intéresse, mais en réalité plusieurs années que ça traine, et en fait je suis passé par le sujet des Aspies avant d'arriver ici, que j'avais abordé suite à une sorte de fascination inavouée et inexpliquée pour les autistes (notamment déclenchée par le jeu "Ico" pour ceux qui connaissent).

Bref, comme beaucoup ici, je traine les sentiments de décalage, de ne pas être à ma place, et beaucoup d'autres lignes de vécu des uns et des autres. Je me suis décidé à m'inscrire pour pouvoir accéder à toutes les sections, lire plus, peut-être participer (même si je sais pas encore si je vais oser tant que je doute sur ma personne (et je pense déjà que même avec des preuves je vais encore douter de toute façon)). On verra pour la suite, donc, mais je ne me fais pas trop de souci: je suis assez virtuellement sociable normalement.

C'est curieux, parce qu'en écrivant ce message, je suis crispé de partout (vous savez, ces tremblements de nervosité que votre corps fait tout seul quand vous faites quelque chose qui requiert de s'impliquer, que votre esprit semble être en total désynchronisation avec cet état de fébrilité - un genre de calme abyssal blasé, concentré -... Et que vous parlez à votre corps intérieurement "mais arrête tes simagrées, crévindju, ya pas de raisons de crisper comme ça è_é" mais qu'il s'en fiche comme d'une gigne...), alors qu'il n'y a pas de raison.

*Tente de se zénifier pour poursuivre*

Evidemment, je fais ce message juste alors que j'ai du boulot de traduction à faire à côté (qui a dit procrastinateur?) qu'il faut évidemment que je finisse rapidement...

Tout ça pour dire qu'actuellement, je suis en plein milieu d'un questionnement épineux, basé sur la prémice "Est-ce que ça vaut la peine que je fasse ce que je dois faire sur ce monde?". "Ce que je dois faire" renvoyant simultanément à ce qu'on attend de moi, les conditions de ce que je peux faire, et ce que je veux faire.

Hum. Et voilà qu'un instant de doute -lui, il m'assaille en permanence- m'étreint à la gorge, et que je songe à effacer tout ça, pour étaler une présentation complètement austère et dépersonnalisée. Ce que je dis commence à m'ennuyer et m'irriter dangereusement pour plusieurs raisons. Je vais éviter d'aller plus loin pour l'instant, afin de courcircuiter un tel acte. Après tout, j'aurai l'occasion de poster plusieurs fois par la suite pour détailler mes pensées, échanger, etc.

Voilà voilà, posez vos questions - si vous en avez, sinon osef-. A bientôt sur le forum!

Ah, oui, selon les standards de classification terrestrement -terriennement?- admis, je suis un mammifère hominidé Sapiens Sapiens de sexe mâle qui approche de ses 30 étés (ou hivers ou we don't give a shit about that! Very Happy). Fin ptet... Fin chais pas. Y parait en tout cas.


Dernière édition par Thesame le Ven 8 Aoû 2014 - 14:54, édité 1 fois

Thesame
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 30
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 14:41

Herzlich Willkommen  cheers 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La grosse incruste, bonjour !

Message par Awena le Ven 8 Aoû 2014 - 15:42

Salutations à toi !

Non non, ce n'est pas un rêve, je suis bien une nouvelle aussi, mais vu que j'arrive pas à me décider à créer un sujet, ou plutôt que ça me prendrait probablement 3 semaines (quoi dire, quel titre, trop de questions), je saute un peu sur l'occaz' comme une charognarde. Voila, comme ça, c'est fait.

Tout d'abord, un message spécial à Thesame. Désolée de venir squatter ton sujet comme ça, mais j'avoue que ça fait plusieurs heures que je regarde ce forum en me disant "j'ai envie de m'inscrire... je devrais m'inscrire, ils ont l'air d'être des gens biens... puis on pourrait discuter de plein de trucs intéressants...etc." Et quand j'ai vu ton sujet popper sur la liste des présentations je me suis dis : "Ha ! Voila une occasion de venir s'incruster !" En plus, j'ai le même genre d'impressions que toi (sentiment de décalage, c'est comme s'il y avait des bouts de "moi" un peu partout sur le forum, je devrais aussi être en train de travailler à un truc plus important, les questionnements... peut-être même un peu de la fébrilité aussi Wink), donc je me suis dit autant en profiter pour se présenter. Au moins, on pourra déjà dire qu'on "connait" quelqu'un Very Happy

Bien, ma présentation... que dire que dire... je suis une jeune humaine de 24 ans, proche des 25. Ca fait environ 2 ans que ça ne va plus trop et que ça tourbillonne un peu fort dans mon cerveau. Ca fait aussi 2 ans que je me bagarre pour tenter de faire mon travail de fin d'étude ou mémoire pour l'université et obtenir mon diplôme. Au final, je dois le rendre dans *vérifie la date* 11 jours, mais je crois que ça ne sera pas encore pour cette année. Une fois de plus. Mais bon, ne déprimons pas, y'a pire dans la vie (je crois).
Je suis tombée sur ce forum après un petit voyage tumultueux au pays de "je-découvre-que-je-suis-peut-être-un-zèbre-mais-non-c'est-pas-possible-voyons". Tout a commencé par un témoignage qui m'a intriguée, suivi d'un livre où le titre m'a littéralement foudroyée (ça fait des mois que je pense être "trop intelligente pour être heureuse"), puis quelques survols de divers livres... au final je ne sais toujours pas si c'est ça ou non, mais y'a clairement pas mal d'éléments qui résonnent. Et vu que les forums me manquent (j'étais une grande assidue y'a... ben environ 2 ans aussi), et que j'en ai un peu assez d'avoir l'impression d'être quasi la seule à me comprendre, je me dis que je peux tenter le coup ici.
Sur le reste de l'internet, j'utilise un autre pseudo, mais là bizarrement j'ai eu l'envie d'utiliser celui-là. J'avais envie de le préciser. Là maintenant, oui, même si ça n'est pas le plus logique.

Je ne sais pas trop quoi dire d'autre, donc je vais en rester là pour le moment.

A bientôt peut-être sur l'un ou l'autre sujet Smile



PS @Thesame: je me sens quand même gênée de m'installer comme ça ^^" mais tu m'as l'air sympathique, alors je vais espérer que mon intuition est bonne Very Happy Puis, quelqu'un qui dit crévindju ne peut être que quelqu'un de bien, nondidju Razz

Awena
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par plop le Ven 8 Aoû 2014 - 16:00

Salut et bienvenue à toi!

Thesame a écrit: Je grapille par ci par là, me refusant toute fausse conclusion.

Je ne suis pas diagnostiqué non plus, mais la fausse conclusion "je suis zèbre" a répondu à beaucoup plus de questions que je me posais que la fausse conclusion "je suis normal".

Donc je pars de la conclusion la "moins pire" pour le moment, et je regrette pas car ça me donne plus d'énergie au quotidien Very Happy

Thesame a écrit:
Tout ça pour dire qu'actuellement, je suis en plein milieu d'un questionnement épineux, basé sur la prémice "Est-ce que ça vaut la peine que je fasse ce que je dois faire sur ce monde?". "Ce que je dois faire" renvoyant simultanément à ce qu'on attend de moi, les conditions de ce que je peux faire, et ce que je veux faire.

Moi aussi je me suis souvent demandé "à quoi bon faire ça" pour tout et n'importe quoi, mais notre cerveau n'a pas la réponse à cette question!

Bien souvent, c'est quand on n'a pas de passion qui nous occupe suffisamment l'esprit Razz


Mais en tout cas, tu as bien fait de laisser ta présentation telle quelle, elle était très intéressante Smile

plop
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 33
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 16:34

Entrez, c'est ouvert .

Heureux de vous sentir "zebrillonant" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Thesame le Ven 8 Aoû 2014 - 16:55

@PP:  Smile 

Awena: oh!... Je suis content que mon sujet t'ait un peu servi. C'est agréablement inattendu. Et non ça ne me pose pas de problème. D'ailleurs si des gens à l'avenir veulent aussi se présenter sans se sentir à l'aise pour faire un sujet à eux, et bien... *prend une voix solennelle*
"Que par ces mots, ce topic devienne un sanctuaire pour les hésitants. Qu'ils viennent, trébuchant, bégayant, se tortillant les doigts et le regard fuyant, tels qu'ils sont, croient être, ou ne sont pas; ils ne seront point jugés, mais accueillis avec bienveillance et ces petits champignons séchés qui sont très bons dans..."
*sent une main tirer sur sa manche*
"Oui, bon, avec bienveillance et tout le tralala, quoi."

Tudjû, une adepte des Franquin(s)! Que la Gaffe sacrée soit avec nous!
Te sens pas gênée, donc, t'as bien fait!

Moi j'ai interrompu mon Master en cours de route parce qu'on m'a fait comprendre que mon projet de mémoire était trop "problématique", et que je posais trop de questions avant l'heure. Enfin, je ne rejette pas la faute sur les gens, ce sont mes faiblesses, ma situation du moment, et finalement mon choix. C'était une période extrêmement critique, et si je puis dire, un épisode "dépressif" majeur (je mets des gillements parce que j'en suis pas sûr que ce soit le bon mot... peut-être plus une crise identitaire et tutti quanti), avec un raz-de-marée de remises en question de tout.
Je me sens capable de reprendre mes études, mais je n'ai pas trouvé à ce jour de chose qui mérite la peine que je me bouge en ce sens. Dans le sens où ma "crise" d'il y a qq temps m'a fait perdre une masse énorme de sens perçu dans le monde. "C'est quoi ce bordel? Ca vaut la peine que je mette la main dans le cambouis de... ça? Si oui, pour en faire quoi?"

Je n'ai pas lu le livre de Jeanne Faux-Machin (je suis vilain mais j'ai vu ce rapprochement qq part et j'adore X). -bon je connais son vrai nom c'est Siaud-Fachin Razz - -et non je n'ai rien contre elle, au contraire je l'admire et la remercie platoniquement d'arriver à aider tant de personnes grâce à son travail et ses manières de faire-). Cela confirmerait peut-être encore plus mes doutes, mais ai-je besoin de cela? Je suis déjà dans la phase "s'il me faut quelque chose, c'est une confirmation ou infirmation "tangible" de mon état".

@plop: ouais des deux hypothèses, autant prendre la sonnante, plutôt que la trébuchante.
"passion qui nous occupe l'esprit"=> perso, je suis un spécialiste des passe-temps "tue-l'esprit". C'est le seul moyen que j'ai pour faire taire la machine cranienne et me sentir "pas si différent". Je me branche généralement sur quelque chose et je suis à fond dessus pendant une période (ça peut être une saga, livres, jeux, série, activité, forums, fandom, etc). Ca me sert d'ancrage. Mais d'aucuns diraient que ça peut entrainer des dérives addictives. M'enfin (tudjû, clin d'oeil involontaire/spontané à Awena ^^), on a tous des addictions. Et franchement quand je vois celles de la  plupart des gens que j'ai connu, je ne vais pas me plaindre des miennes.
Mais sinon oui, je doute que trouver une réponse absolue à "à quoi bon faire ça" soit envisageable. Je cherche seulement à m'assurer de me lancer dans une tâche qui me semble importante, et qui d'elle-même sera/est MA réponse à "à quoi bon". Je ne cherche donc pas une réponse qui existerait déjà, mais je cherche à la construire de moi-même.
Ce qui me prend du temps, c'est que je veux être sûr que ce sera LA bonne. Sans ça, j'aurai beau faire des efforts pendant 100 ans, ça ne servira à rien. Je préfère crever en construisant mon plan, que faire quoi que ce soit d'autre qui n'ait pas rapport où qui soit lancé sur de mauvaises bases.

Je suis content que tu aies trouvé ça intéressant. Rien de transcendant, mais au moins si j'ai pas été une source d'ennui, c'est déjà ça!

@Gpasdeprésent: merci!
Perso, j'aime pas le terme de zèbre. Mais le message positif sous-jacent est accueilli avec réciprocité. Very Happy
Petite tentative d'esprit... Si tu n'as pas de présent... Comment penses-tu dans le futur n'avoir pas de passé alors que tu cherches le plus-que-parfait dans un monde imparfait? Very Happy

Merci de vos réponses en tout cas.

Thesame
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 30
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Yul le Ven 8 Aoû 2014 - 17:25

Bienvenue à vous deux Very Happy

Yul
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3940
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 32
Localisation : Dieppe

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Awena le Ven 8 Aoû 2014 - 17:52

@Gpasdeprésent : Je ne sais pas si je suis heureuse (y'a toujours la voix qui dit que c'est pas ça, que c'est orgueilleux de penser ça vu que j'ai pas de preuves, ce genre de choses), mais au moins je ne m'en porte pas plus mal Smile Puis si ça me permet d'avoir des discussions intéressantes sur ce forum, je vais certainement pas me plaindre !

@Thesame : Ah, ce bon vieux Franquin ^^ J'y peux rien, les "m'enfin" et autres sortent tout seul.

Je suis plus ou moins dans cette situation à vrai dire (le côté "dépressif" aussi), sauf que je n'ai pas eu le courage de complètement abandonner et que je tente de m'accrocher. Sans résultat pour le moment, donc je ne sais pas trop ce que je vais bien pouvoir faire. Mais je peux pas faire taire la part de moi qui dit que c'est débile d'arrêter alors qu'il ne me reste QUE le mémoire, et que ça. Sauf qu'en 2 ans, j'ai 15 pages de bribes sur les 80 demandées Very Happy Donc bon, je me demande à quoi bon continuer, surtout que c'est même pas comme si j'avais vraiment des débouchés avec ce diplôme mis à part dire "hey ! j'ai survécu à l'unif mais je sais rien faire de mes 10 doigts !"

A vrai dire, je n'ai pas lu en entier le livre de Siaud-Fachin, mais assez pour me faire une idée de son contenu (peut-être la seule technique que j'ai apprise à l'unif finalement Laughing). En fait, ce que j'ai préféré, c'est son titre. Je trouve le livre de Cécile Bost plus intéressant personnellement.

Awena
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 18:13

Thesame a écrit:@PP:  Smile 


@Gpasdeprésent: merci!
Perso, j'aime pas le terme de zèbre. Mais le message positif sous-jacent est accueilli avec réciprocité. Very Happy
Petite tentative d'esprit... Si tu n'as pas de présent... Comment penses-tu dans le futur n'avoir pas de passé alors que tu cherches le plus-que-parfait dans un monde imparfait? Very Happy

Merci de vos réponses en tout cas.

Bonjour, super que tu perçoives du positif....................... Mais bon.
Le questionnement par l'absurde c'est pas mon truc....
je suis plutôt du genre a empêcher de tourner en rond.
Donc je répondrai peu.
Je n'ai pas de présent, parce j'arrive pas a apprécier l'instant ....
Je souffre de décalage  permanent .....la en ces jours je digère mes bons moments de congeś je m'en souviens parfaitement ....pendant cette période de congés, j'étais accroché au travail....lundi je reprends, cela me dégoûte, sachant que la récurrence fait "loi" chez les linéaires ,je travaille a devoir m'adapter , vivre dans un format...d'ailleurs  j'ai vomis ce matin.....
je suis pas médium non plus....mais j'arrive a produire de très bonnes intuitions Grace a mon mode corrélations ....juste que j'ai du vivre "avant " passant mon temps a ressasser les échanges, les réponses, le langage corporel de mes rencontres....les démystifier, chercher le mytho qui va tomber la devant moi .....pour m'en détourner à jamais....sauf si il a besoin d'aide....
'Bref,  j'ai peu de temps pour mon corps ainsi que pour "je".
L'avenir .....c'est éviter le correctif...tout prévoir...faire en sorte de ne pas recommencer car le temps est compté......de pas être comme tout ces erroristes ( solécisme)
Le présent n'existe pas.....
Je ne suis guère satisfait de mon diagnostique perso.....si je pouvais revenir père de famille qui simplement se posait la question : c'est dingue de se poser tant de questions!! Bonsoir ma chérie.....
Je suis malade en quête d'identité et psychanalyse .....yeppppppppp super !!!! Je suis SURDOUÉ. !!!!!!
Viveeeeeee isf !!! Youpieeeeeee....j'ai plus de goût et je procrastine sans cesse !!!!! Youpieeeee

Ah oui et y'a ça aussi: 640 euro de psyco a tout critiquer ...la profession, les parasite subjectifs et j'en passe avant qu'elle me dise : bon!! Heu quand vous serez prêt je vous accepterez ....bref une manipulation a 10 euros de merde.......donc depuis 240 euros la elle croit que je suis ok....lol

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Princeton le Ven 8 Aoû 2014 - 18:22

Bienvenue ! C'est amusant, moi aussi j'ai/j'avais une fascination pour les autistes et Aspergers. Avant de venir sur ce forum, je participais à un forum consacré au syndrome d'Asperger. A+

Princeton
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1282
Date d'inscription : 09/03/2014
Age : 28
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 18:43

J'ai aussi beaucoup hésité avant de m'inscrire... et il m'a fallu quelques mois avant de vraiment prendre "part" au forum, poster des messages... et surtout fréquenter le tchat^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 8 Aoû 2014 - 18:51

Vous m'avez perdu, 2 présentations de tres haute factures et de belles réponses sur un même fil et une même page!
Bienvenue à vous 2 !!!

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Darth Lord Tiger Kalthu le Ven 8 Aoû 2014 - 18:58

Si une question" "Est-ce que ça vaut la peine que je fasse ce que je dois faire sur ce monde?". "Ce que je dois faire" renvoyant simultanément à ce qu'on attend de moi, les conditions de ce que je peux faire, et ce que je veux faire."
Mon principe de départ étant que je suis là (sur Terre) pour être heureux, tu vois ta place ou ton rôle comment?
Moi l'idée c'est que le dernier jour je me dise "putain que c'était bie, ça valait le coup"

_________________
Appel tigres // Règles de courtoisie // pour les nouveaux // C'est quoi les Tigres ?
"Hasta la tigrolution siempre !" "Nous pensons trop et ne ressentons pas assez !"

Darth Lord Tiger Kalthu
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 16921
Date d'inscription : 02/12/2012
Age : 37
Localisation : Koriban

http://www.zebrascrossing.net/t14849-qu-est-ce-que-le-tigre#6200

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Rhaaaaa le Ven 8 Aoû 2014 - 19:08

Thesame le titre de ton fil c'est de la bombe: attirant et joyeux à souhait . j'ai ri rien qu'en le lisant !
Je sais c'est ptêt pas vraiment voulu , mais cette auto dérision me plait , quand bien même elle est the "sait" zâme pour entrer dans "la salle" avec un bon auto-coup de pieds au cul !

Quand à la corde de doutes ( ho la figure de style archidouteuse...)
Donc , oui , ce truc qui te serre à la gorge , ici il y en a de toutes les couleurs ...
ça s'échange, ça se déserre, ça sert ...
ça devient des écharpes relationnelles qu'on arrive à faire joyeusement tournoyer autour de nous dans les rencontres In Real Life !

Peu importe et même tant mieux si tu es étiqueté de Rien !!
Bienvenu parmi les tiens !

( bon maintenant je vais lire les autres posts en dessous du premier Wink )


Dernière édition par Rhaaaaa le Ven 8 Aoû 2014 - 22:04, édité 2 fois (Raison : t'as vu Fata, je corrige mes fautes ;) quelle lêche cul !!!)

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4375
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Thesame le Ven 8 Aoû 2014 - 19:52

@Awena: ben moi je me suis dit "je sais que c'est pas ce que je veux faire"=> aucune raison de terminer. Ma famille n'a pas compris. Comme toi, elle était/est toujours dans la logique "il fallait finir".
Mais moi je pense que non, parce que finir pour quoi? En plus ça fait genre que j'ai raté ma vie, alors que derrière j'ai tout un parcours, où j'ai réussi certaines choses. Et que j'en réussirai plein d'autres derrière. Mais les gens ne sont jamais satisfaits. Il faut toujours plus, plus, plus. Je me souviens de quasi tous mes bulletins scolaires.
"A des capacités, peut faire plus." sous différentes formes.
Oui, je peux faire plus, mais non, j'ai pas envie. Parce que tout ça, ça me fait ièch. Ca n'a pas de sens véritable (pour moi).

J'ai mis du temps à comprendre ça, et il m'a fallu ma crise existencielle pour me décider à dire "non". Ne plus me conformer à ce qu'on attendait de moi. Très classique, d'après ce que j'ai lu sur ces forums...

Alors je suis ma voie. Pas forcément brillante aux yeux des autres, mais moi je sais que c'est la bonne. Du coup à mes yeux elle n'est même pas brillante, mais carrément éblouissante d'authenticité et de vérité, et de... plein de choses. Et quand je regarde autour de moi, je vois beaucoup de terne... Je me sens coupable de ne pas pouvoir aider, mais je suis déjà passé par là. Ca prend trop d'énergie de s'y attaquer ainsi, et ça n'a aucune réelle portée/sens. Je trouverai un autre moyen en avançant sur ma voie.

D'ailleurs c'est une discussion que je n'ai jamais eue avec des gens de mes différents entourages. Je ne pense pas qu'aider une personne est "bon". De ce que j'ai pu constater, "aider" conduit à l'assistanat, mais aussi à ignorer la source du problème, à déculpabiliser/servir certains (ceux qui disent "aider"). Ca fait tout un tas de choses, mais ça n'enraye pas ce qui ne va pas.
Bref, grand débat possible là-dessus (c'est très vague en plus), et que bien sûr tout dépend de ce qu'on entend par "aider". On peut aider en résolvant la source d'un problème. Mais chez la plupart des gens, ce qu'ils entendent par "aider", pour moi, ça n'est pas vraiment une aide réelle.

Bon, je m'égare. Tout ça pour dire que je suis quand même dans une situation délicate niveau travail (il faut qd même mettre des poireaux dans la soupe), mais de ce que j'ai vu ici, c'est pareil pour pas mal de personnes, qui parfois souffrent de leur boulot "fixe". Donc finalement je ne suis peut-être pas si mal actuellement, à choisir mes périodes de travail. Et franchement, ce n'est pas source d'angoisse pour moi, je pense pouvoir me débrouiller en toutes circonstances à ce niveau. Trouver comme réaliser ma véritable tâche de vie, c'est des milliards de fois plus important.


@Gpasdeprésent
Je viens de me rendre compte que j'ai compris de travers ta question, mais alors un travers carrément diagonal. J'avais compris que tu mettais un doute sur "zébrillonnant" dans le sens "vous savez pas encore si vous l'êtes ou pas". Alors que non c'était un point d'interrogation pour toute la phrase.

Donc pour répondre à propos, maintenant, non, je ne suis pas "heureux" d'être zébrillonnant. Pour l'instant je suis pas sûr, et je me dis "tain si je suis pas ça, je retourne dans le vide flou des gens "chelou"". Et même s'il s'avérait que je suis effectivement un zèbre, ça ne ferait pas particulièrement plaisir, puisque j'ai toujours été comme ça, et je ne vois pas en quoi je pourrais me vanter d'une telle caractéristique. Ca n'apporte rien en soi. C'est comme si j'avais eu des cheveux d'une couleur indéfinissable pendant 20 ans, et qu'un jour on me dit "ah ben si en fait cette couleur s'appelle le "capuletton".
Ok cool. Et après?

Donc ce qui m'intéresse moi c'est l'après. Je fais quoi. Qu'est-ce qui est important, qu'est-ce qui ne l'est pas?

Je viens ici un peu pour voir si je peux trouver des témoignages qui peuvent m'aider, m'inspirer à franchir ce qui me semble être une dernière étape, voire si je peux aider certains à passer certaines épreuves. C'est ce que j'espère. Mon parcours, il est personnel, personne ne pourra le faire à ma place, que je sois zèbre ou pas.

Je lis que tu as beaucoup de pollutions psychiques toxiques en toi. Je compatis sincèrement, je crois m'imaginer très bien tous les tourbillons négatifs qui te molestent sans cesse, et je sens presque leurs morsures et griffures me lacérer, mais je ne peux pas affirmer les connaître. Je ne sais pas non plus si je peux y faire quelque chose, ou si même tu souhaites qu'on -les gens ici- y fasse -ou tente- quelque chose. Si tu as un topic où tu parles un peu de tes tourments et des solutions que tu cherches, hésite pas à partager!

Le moins qu'on puisse faire, c'est au moins d'essayer de se faire avancer les uns les autres.

Comme dirait l'autre, la vie est mouvement. Dans le bon ou le mauvais, l'essentiel c'est de bouger.
Et j'ai envie de dire, faut pas avoir peur de... *a effacé tous ses compléments*.
Ouais nan, faut pas avoir peur tout court.
'fin, pas "faut" dans le sens "obligation", mais dans le sens "c'est pas la peine".
Je dis ça parce que je suis arrivé à me débarrasser de tout ça, et que je suis arrivé à passer outre. Et je peux affirmer de là où je suis aujourd'hui que rien n'est perdu par le "temps qui coule". Toutes ces pensées sont creuses et peuvent être balayées à n'importe quel moment de la vie si le déclic est trouvé.

Il y a une Leçon du Sorcier que j'aime bien, dans l'Epée de Vérité (une saga fantastique), qui dit grosso modo "Ne regarde pas le problème, porte ton regard vers une solution" (sous entendu, c'est en faisant ça que tu la trouveras la réponse).
Ne pas avoir de présent, c'est un problème (visiblement pour toi, en tout cas). Reste à trouver des solutions. Je suppose que tu n'es pas venu ici pour rien, cela suppose déjà que tu es sur la bonne voie, même si ça n'a peut-être pas été concluant jusque là.

Bref, tout ça pour dire que je parle, mais c'est facile de parler. J'espère que je fais pas trop moralisateur ou "celui qui sait", ce n'est absolument pas mon but. Je t'envoies plein d'ondes positives, et j'espère que dans un futur pas si lointain, ton pseudo va changer en "JeVavoirunprésent" ce qui amènera (soyons fous) à un "Jesuisprésent" par le bénéfice peut-être mineur, mais néanmoins potentiel, des discussions virtuelles bienveillantes de ce forum.

@princton1:
je ne suis pas allé jusqu'à un forum. Mais j'ai suivi quelques blogs/chaînes youtube, un temps.

@Tiger Kalthu
Mon principe fondamental personnel n'est absolument pas d'être heureux. A vrai dire, je m'en fiche comme d'une gigne. (Chose que personne avec qui j'ai pu discuter n'a compris jusqu'ici).
Non, je ne suis pas automutilateur, je ne souhaite pas être malheureux, mais le bonheur n'est au mieux -pour moi- qu'un moyen d'optimiser mon existence. En aucun cas je le vois comme un but.
Je dirais que je pense plutôt devoir/vouloir laisser quelque chose de fondamental derrière moi. Pas dans l'optique "je veux être immortel", où j'aposerais ma marque sur quelque chose pour perdurer à travers le temps pour figurer au panthéon de personnalités prestigieuses. Non, construire quelque chose de plus important que ça. D'essentiel. Dont la seule réalisation me satisferait au point que je n'aurais pas besoin ou envie de me l'attribuer.

Je n'ai peur ni du temps, ni de ma mort, j'ai déjà dépassé et résolu ces problématiques.

@Rhaaaaaa(aaaah yaaaa combien de aaaaaaa?)
Merci Very Happy
Bah, faut bien se pied-au-culter de temps en temps.
Comme tu vois, je suis plutôt volubile.
Je suis quand même surpris d'avoir plusieurs retours positifs. J'ai pas l'habitude. Vous complotez exprès, avouez?
Votre gentillesse est louche.
Je demande enquête, contrenquête, entrenquête d'agneau et blenquête de veau. Sans ça je s'enquête plus de Rien!

Thesame
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 30
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Rhaaaaa le Ven 8 Aoû 2014 - 21:32

Ho sans blague ? je trouve quoi sur le bas de la page de ZC ?
Bon anniv !!!

Rhaaaaa
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4375
Date d'inscription : 06/11/2013
Age : 46

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 21:44

Salut. Bienvenue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Awena le Ven 8 Aoû 2014 - 21:57

Oh ben tiens, bon anniversaire alors ! Ton inscription, c'est ton cadeau de toi à toi ? Razz

Darth Lord Tiger Kalthu a écrit:Vous m'avez perdu, 2 présentations de tres haute factures et de belles réponses sur un même fil et une même page!
Bienvenue à vous 2 !!!
Haute-facture, haute-facture, c'est vite dit, mais merci ! ^^ Dans mon cas ça me fait juste plaisir de pouvoir un peu me lâcher, ça fait longtemps !

@Thesame : ta réflexion sur "l'aide" est intéressante Smile Je crois qu'elle reflète partiellement pourquoi j'ai jamais vraiment parlé de mon "statut dépressif" qui dure depuis 2 ans à cause de ça. D'une part, ça me soulagerait qu'on me diagnostique un truc, n'importe quoi, parce qu'au moins je pourrais me dire "c'est pas ma faute". Mais d'un autre côté, chercher de l'aide pour après se faire entendre qu'on va devoir revenir voir un psy pendant des mois, qui va peut-être vous prescrire des médocs qui vont t'assommer complètement et te transformer, bof bof... Non merci, j'ai pas envie de dépendre de ça, et puis ça ne soigne pas la source. Oui, on ne ressent plus la douleur, mais la plaie est toujours là. Et de mon point de vue, elle continuera à s'infecter tant qu'on aura pas trouver l'épine qui l'a causée.
Puis bon, même sans parler d'aller chercher une aide professionnelle, même du côté des amis, c'est rarement folichon (quand ils arrivent à comprendre, ce qui n'est pas gagné). Entre celui qui te dit "mais ça va passer" et l'autre qui te donne des conseils pour sortir du trou, c'est pas comme ça qu'on trouvera pourquoi le trou a été creusé au départ Very Happy
Par contre, je ne suis pas aussi catégorique que toi, je crois qu'il est possible de trouver des aides qui travailleront sur les causes, et pas les symptômes Smile J'ai pas encore trouvé (j'ai pas encore osé surtout), mais je préfère être un peu optimiste sur ce point-là ! Mais ça, c'est probablement un avis biaisé parce qu'une partie de moi à toujours voulu être de ces aides-là (et pourtant, j'étudie pas dans ce domaine, on m'en a découragée y'a longtemps).
Mais je m'épanche, je m'épanche, je vais finir par raconter ma vie en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire Razz Ca doit être ça, trop de gentillesse d'un coup ! Et des posts construits ! Sans écriture SMS partout ! Ca doit être trop pour mon petit coeur (et mes yeux), le choc culturel par rapport aux derniers forums que je modérais ^^

Awena
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Thesame le Sam 9 Aoû 2014 - 0:09

Rhaaaaa a écrit:Ho sans blague ? je trouve quoi sur le bas de la page de ZC ?
Bon anniv !!!

Fake; je suis parano sur les bords de ma tangente. Mais ce que vous voyez n'est pas loin de la réalité. Merci quand même! Smile


Merci stauk.

@Awena: ben j'ose espérer qu'il y a des gens qui travaillent sur les causes. J'en suis même persuadé et j'en ai vu. Mais ce n'est pas exactement ce que je voulais dire. Ma conviction est surtout qu'une aide dont l'impulsion vient d'un autre que soi ne va pas conduire à quelque chose de totalement bénéfique.
Exemple "concret": un enfant avec un adulte. L'enfant a une noix de coco entre les mains, il veut la casser.
1) l'adulte dit "tu veux que je t'aide"? et lui ouvre sa noix de coco. Aide.
2) l'adulte fait son truc, et casse sa noix de coco avec une pierre. L'enfant observe comment il fait, et reproduit sur la sienne jusqu'à réussir, quitte à se blesser.

Il n'y a pas eu de démarche d'aide dans la seconde option (c'est le gamin qui s'est impliqué dans la résolution de son besoin). Pourtant, c'est là que le gamin reçoit le plus de bénéfices. Dans le premier cas, il se repose sur les compétences de son aîné, ce qui entraine tout un tas de pertes invisibles de son rapport au monde, de ses capacités, son développement, etc.
C'est là, que, pour moi, l'"Aide" des sociétés actuelle n'en est pas une. En tout cas je la perçois comme superficielle/pervertie la plupart du temps.
C'est comme les grandes surfaces qui te vendent ce que tu veux (oh oui, ça t'aide! qu'y disent), mais n'empêche qu'on est tous comme des harengs secs s'il faut se débrouiller tous seuls, ne serait-ce qu'une semaine pour trouver de la bouffe par nous-mêmes.

D'où ma conception un peu en froncement de sourcils lorsqu'on agite l'étiquette "aide" devant moi. Ca veut pas dire que je pense pas que des fois, on a besoin d'aide. On ne peut pas tout faire seul. Seulement il faut faire attention à ne pas à tomber dans ces engrenages. Comme tu le dis si bien: la dépendance est à éviter (si tu veux rester libre dans tes choix).

Tu voulais parler de l'Aide Sociale? Ou psychologique? Si ça te branche toujours, tu peux réenvisager la possibilité. You got the power! C'est vil de t'en avoir découragée. Si ça t'intéresse vraiment, ya pas de raison que le chemin dans cette direction soit pas intéressant et enrichissant (peu importe où il conduit). En tout cas, c'est mon opinion, t'en fais ce que tu veux. Sauf pour le fait que tu as le pouvoir sur ta vie. Ca, c'est vrai et c'est ce que je te souhaite d'expérimenter. Il faut juste le réaliser (c'est dur, mais c'est faisable). ^^

Concernant le(s) test(s), de ce que j'ai pu lire ça et là, il faut faire attention: le résultat d'un test ne suffit pas à résoudre tes problèmes de mal-être. Ca peut aider, mais c'est à toi d'enclencher une démarche mentale positive: assumer qui tu es. Il n'y a pas de raison que tu sois pire qu'un autre être humain. Tu as ton libre-arbitre et tu peux en faire usage à toutes fins que te semblent bénéfiques. L'important également ce n'est pas de savoir à qui la faute (on s'en fout, après tout, ça aidera pas à dissiper le problème, mais à ajouter des sentiments négatifs), mais d'où vient le problème, et qu'est-ce que tu peux faire pour vivre avec:le résoudre, et te servir des atouts que cette configuration t'offre.

Perso, j'ai pas envie de claquer trop de thunes dans le WAIS. Je vais d'abord tenter un test MENSA pour voir ce que ça donne. Peut-être que ça me suffira.
Je ne cherche pas vraiment de reconnaissance officielle... je ne sais pas avec qui je pourrais la partager autour de moi. Seule ma quête personnelle m'importe. Le reste, je fais un peu au feeling.

J'aime bien ce que je lis sur ce forum. D'où ma présence. J'espère qu'elle sera fructifiante (fructivore? frugivore? frigidaire? :/). Dans les 2 sens. Ou dans tous les sens. Vive les fruits. Et les connexions neuronales et la pensée arborescente et pouf! dans tous les sens  bounce 
Hein? Qui a dit ça?  confused 
Bonjour! ... Je ne suis pas folle vous savez?  rabbit

Thesame
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 30
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Awena le Sam 9 Aoû 2014 - 9:39

Ah oui, ce genre d'aide-là. Je comprends mieux. Mais je nuancerais quand même, en fait, mais là ça dépend de la personne qui demande de l'aide. (Oui, le gris, défendre le diable, tout ça tout ça, surtout quand c'est pas le plus nécessaire)
Ce genre de solution n'est pas un problème si lorsque tu demandes de l'aide tu as une démarche active. En fait, c'est la démarche qui se situe entre les deux cas que tu donnes. Le gosse demande de l'aide, puis à la prochaine noix de coco tentera de reproduire ce que l'adulte a fait quand il l'a aidé à ouvrir la première. Maintenant, il est vrai que j'ai l'impression que beaucoup ne vont pas jusque-là... Personnellement, j'ai appris beaucoup de choses comme ça, mais je connais d'autres qui même après leurs avoir montré plusieurs fois ne sont toujours pas efficaces du tout.

Mon problème est que ça me branche toujours (je crois), mais repartir pour 5 ans d'études, j'en suis vraiment pas capable là tout de suite ^^ Ce que j'ai surtout besoin, c'est trouver "ma voie" (le tao d'Awena, ça sonne presque bien Very Happy). Oui, c'est peut-être de repartir dans le social/psycho, mais c'est peut-être ailleurs aussi, et ça me plairait de trouver enfin un truc qui me botte plus de 2-3 ans. Mais j'ai cru comprendre que c'est un problème récurrent pour beaucoup ici, c'est pas rassurant Razz enfin, un peu, mais j'envie les gens qui ont une passion.

A vrai dire, j'ai pas tellement envie de savoir si je suis un zèbre ou un cheval (ou autre chose, va savoir !), mais par contre je crois que je dois vraiment faire quelque chose pour tout les restes de ces deux dernières années. Et pour ça, ça inclut de passer le test, j'ai lu assez de commentaires de zèbres non-détectés qui se retrouvaient à être classés bipolaires ou autre et se tapaient des médocs pendant des années pour aucun résultat, avant de comprendre qu'on les avait mal diagnostiqué. Si je peux éviter, même si c'est pour découvrir que je ne suis qu'un animal "commun" (mais qui est réellement commun, d'abord), j'aime autant. A vrai dire, je ne suis pas sûre que savoir mon QI va me plaire, je crois même que c'est plutôt le contraire, je risque de me poser encore plus de questions que le résultat soit positif ou non. J'aime pas que les choses soient trop simples Very Happy

Je te souhaite de trouver des réponses si tu passes le test MENSA !

Mais non mais non tu n'es pas (une?) folle (quoique je ne connais pas ta vie privée Very Happy), là là, ça va aller.

Awena
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 4
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 27

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Thesame le Sam 9 Aoû 2014 - 15:00

J'approuve ce que tu dis sur l'aide. Si c'est ta démarche, ça devrait aller. ^^
Si tu as déjà des doutes sur le fait d'être surdouée, tu pourras remettre en doute le diagnostique d'un professionnel s'il te classe "bipolaire". Plusieurs personnes ici suggèrent fortement d'aller voir un psy spécialiste de la douance etc, plutôt qu'un "random".
C'est sûr que choisir entre un psychiatre qui interne la plupart de ses patients déviants dans l'hôpital du coin, et un psy qui rencontre beaucoup de surdoués potentiels, le choix est vite fait.

Le "Je suis pas folle" est tiré d'un sketche de Florence Foresti qui parodie Isabelle Adjani. (trouble de la personnalité mis en exergue pour le sketche ^^) (je peux pas mettre de lien, encore).
Mais j'affirme; sisi, je suis fou. Smile A ma manière.

C'est sûr qu'avoir le QI c'est un gros morceau à avaler. Pas en soi, mais pour les conséquences qu'on lui attache.
Ce qui est sûr, c'est que si le fonctionnement des gens ici te ressemble, que tu sens vraiment que tu les comprends, que tu te retrouves en eux, c'est certainement que tu pourras apprendre et transmettre des choses.
On a tous besoin d'apprendre, d'échanger, et on a tous toujours des questions, quoi qu'il se passe. (Compte pas qu'elles s'arrêtent après le test...).
Je crois que moi non plus j'aime pas les choses simples de prime abord, et que c'est pareil pour beaucoup de gens ici.

Jte comprends également sur "ça me plairait de trouver enfin un truc qui me botte plus de 2-3 ans."
Mais personnellement, je me suis aperçu que cette attente était pas mal liée aux autres (ma famille/la société). Fondamentalement, j'ai l'impression que c'est mon fonctionnement normal, et que dans le fond, ça ne me pose pas problème.
Ce qui est important (pour moi), c'est plus de trouver quelque chose à faire de vraiment important. Un fil conducteur qui m'aidera à canaliser ces différentes expériences dans une direction globale, qui donne un sens, une cohésion au tout. C'est pas vraiment une question de passion, mais d'idéal, de but.
Un Tao, oui. Smile

Faudrait voir si sur le forum des gens ont partagé leurs lignes directrices, les choses qui ont donné des clés pour aborder sereinement leurs vies arborescentes et sautillantes.
Ya tellement à voir, lire et trier.

Bonne route à toi aussi, au plaisir de te revoir sur les fils du forum Wink
(et une petite note: tout ce que je dis m'est personnel, certainement que tu n'as pas besoin ni envie des mêmes choses. Je te souhaite également de progresser sur le chemin que tu as emprunté en venant ici et que tu en tires de très bonnes choses Very Happy)

Thesame
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 24
Date d'inscription : 08/08/2014
Age : 30
Localisation : Dans les Ombres...

Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Invité le Lun 11 Aoû 2014 - 7:07

Thesame a écrit:
Le "Je suis pas folle" est tiré d'un sketche de Florence Foresti qui parodie Isabelle Adjani. (trouble de la personnalité mis en exergue pour le sketche ^^) (je peux pas mettre de lien, encore).
Mais j'affirme; sisi, je suis fou. Smile A ma manière.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ... hum... *toussotement hésitant*... Salut?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum