La solitude

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vous arrive t'il de vous sentir seul ?

2% 2% 
[ 8 ]
11% 11% 
[ 44 ]
13% 13% 
[ 52 ]
11% 11% 
[ 46 ]
15% 15% 
[ 60 ]
32% 32% 
[ 130 ]
16% 16% 
[ 63 ]
 
Total des votes : 403

Re: La solitude

Message par Féelingne le Mer 25 Mai 2016 - 1:30

Dyspersée a écrit:Ce n'est pas parce que tu as vécu dans une bulle pendant quelques temps que tu n'as rien à dire d'intéressant. Pour ma part, quand je ne maitrise pas un sujet de conversation, j'ouvre bien grand mes oreilles. Je pose plein de questions et je réagis sportivement aux réponses. J'ai toujours trouvé plus enrichissant d'écouter que de parler ! Aie confiance en toi, retrouve l'envie de satisfaire ta curiosité et ça commencera à aller mieux. Tu as simplement besoin d'un peu de temps pour te remettre à jour et retrouver l'habitude d'échanger (car tu as l'air d'avoir chopé une sacré paralysie buccale).

Rassure-toi, un zèbre finit toujours par s'ennuyer même en compagnie de personnes comme lui, parce qu'il ressent vite le besoin de "se retrouver". Je doute que tu sois à l'origine d'une quelconque lassitude... Et puis les HP sont bien connus pour reconnaitre l'intelligence et l'ouverture d'esprit derrière un léger manque de culture.

J'ai toujours préféré écouter moi aussi.
C'est surtout que mes réponses sont faussée par mon manque de culture, je réponds souvent à côté. Et l'on doit souvent m'expliquer. J'ai souvent le rôle de l'élève, mais ça ne me dérange pas du tout même si on ne sais pas aller très loin dans la matière puisque que je suis toujours débutante.
Non, ce n'est pas trop buccale XD c'est juste que ma "langue maternelle" est l'image. J'ai perdu l'usage de la langue française en quelques sortes lol!
Merci de m'encouragerai en tout cas. Very Happy
avatar
Féelingne
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 66
Date d'inscription : 12/05/2016
Age : 20
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par AmadoMio le Jeu 7 Juil 2016 - 15:41

Ah la solitude ... Voila un vaste sujet auquel personne n'échappe. Car oui, personne n'y échappe, elle n'est pas propre aux zèbres même si, comme tout, elle les affecte plus. D'autant plus avec ce décalage par rapport aux autres que nous éprouvons régulièrement dans la vie de tous les jours et qui ne fait que nous mettre davantage face à cette vieille amie.

Barbara est sans doute un bon choix mais je suis surpris de n'avoir pas vu passer Brel, dans ce topic. Il chante la solitude comme personne, à mon avis. Peut être l'ai-je manqué, je n'ai pas tout lu. En voila une, en tout cas :



Et une deuxième, car quand je commence Brel, j'ai du mal à m'arrêter ^^

avatar
AmadoMio
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 24/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Firemane le Jeu 7 Juil 2016 - 15:59

Solitude et jacques brel, ce topic a tout pour me faire pleurer.
avatar
Firemane
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 594
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 16:24

Spoiler:

Désolée. Je n'ai pas pu m'en empêcher.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Pieyre le Jeu 7 Juil 2016 - 16:41


Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18620
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Firemane le Jeu 7 Juil 2016 - 16:45

Ereshkigal a écrit:
Spoiler:

Désolée. Je n'ai pas pu m'en empêcher.

Jerry
pas pu résister non plus:
avatar
Firemane
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 594
Date d'inscription : 19/06/2016
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par oyans le Jeu 7 Juil 2016 - 17:28

Par lassitude et désespoir je ne fréquente personne, cela n'est même pas une discordance au niveau des thèmes, ni même une position misanthrope, je crois que ma petite personne compte plus que tout le reste...

Au sens que mes problèmes de santé ne me facilite guère l'échange, car je suis dans une lutte acharnée à me maintenir la tête hors-de -l'eau, ce qui me demande de l'énergie, chose que je possède si peu.
Des fois j'aimerais sourire, je crois que le sourire est un bon moyen pour entamer l'échange; être affable et respirer la vie, sont primordiaux pour pouvoir lier des relations soient réelles soient factices.

j'en suis si éloigné à toujours me projeter dans le futur que j'en oublies les instants présents, mais la pression est si imposante que je croule sous la solitude, mais gardant toujours un peu bd'espoir en des jours meilleurs.

il y a une phrase qui résumerait au mieux cette situation, c'est De Quincey (les paradis artificiels) où il dit quelque chose du genre qu'à cause de la maladie il a renoncée à toute camaraderie...
avatar
oyans
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2121
Date d'inscription : 13/04/2014
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 18:03

"Il est une solitude de l'espace
Une solitude de la mer
Une solitude de la mort, mais elles sont société
Comparées à ce site plus profond
Cette solaire intimité
D'une âme qui se visite"

E.Dickinson

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Pieyre le Jeu 7 Juil 2016 - 18:26


Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18620
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Invité le Jeu 7 Juil 2016 - 18:31

"On dit que le temps guérit
Le temps jamais n'a guéri
Une souffrance réelle s'affermit
Comme les nerfs avec l'âge

Le temps est l'épreuve de la peine
Mais pas un remède
S'il se montre tel, il montre aussi
Qu'il n'y avait pas de maladie"

La même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par EtPlanVie le Ven 22 Juil 2016 - 19:06

J'aimerai dire quelque mot sur ce sujet qu'est la solitude , je me suis toujours pris la tête avec moi même , a me demander pourquoi je cherche indiscutablement l'amour d'autrui , même dans les personnes parfois mauvaises j'y cherchais le bon , de vouloir être toujours intégré et même entouré , et me sentant malgré tout toujours seul au fond , quand je prennais l'espace d'une seconde du recul sur cette soirée ou tout le monde s'amuse , ce moment ou tout le monde semble en osmose a crier bonne année et moi , a distribuer des bises des bonne année , a regarder les visages , puis une fois l'excitation redescendu , m'asseoir et ressentir cette solitude , comme si j'étais avec moi même , a m'observer moi même ..en train d'observer les autres , et me répéter : Allez profite , les gens s'amuse , bois , t'es dépressif !Telleemnt , me sentir aussi seul , comme une dit un proverbe " il n'y a pas pire solitude que celle éprouvé avec les gens"

Et ca m'arrivait souvent de m'être en pleine discussion , comme 95% des fêtes ou les gens parlent de banalités , et moi je cherchais a comprendre pourquoi j'avais l'impression de ressentir une exclusion alors que j'etais dans la discussion , c'était un sentiment trés étrange , comme si une partie de moi , mon masque social savait qu'il devait intéragir comme programmé , mais ma conscience m'observais et me disait tout le temps" Mais qu'est ce que tu raconte.... pourquoi tu la regarde comme ca en souriant....c'est incohérent ....tu va la blesser..."

Et a l'inverse , aprés avoir a chaque fois eu et combler ce besoin incessant de me "ressourcer" solitairement , c'est comme si je me disait ahh j'aimerai connaitre le sentiment de fraternité que j'ai parfois en groupe , je me sens seul !! Au fond j'étais ressourcer et je n'avais qu'une envie , donner du sourire , partager , blaguer , mais , malgré que j'arrivais a combler ces besoins , ca ne durait jamais bien longtemps , je me retrouvé toujours avec des gens sympa , mais hypocrites , souriant mais peu longtemps , empathique mais sur du superficiel , et malgré tout même chez le pire abruti , j'en venais presque a le pardonner d'être comme tel et j'essayais ( en fait c'est instinctif) de communiquer avec lui selon ses codes pour être apprécier , et ce cercle vicieux et un peu l'histoire de beaucoup je pense , se retrouver seul , chercher de l'amour , a en donner , a comprendre , donc retrouver de la compagnie , pour se vider , réaliser , et avoir besoin de se ressourcer etc.....

EtPlanVie
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 8
Date d'inscription : 22/07/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par higeekomori le Ven 30 Juin 2017 - 15:49

A voté ! J'ai répondu “très très très souvent”... et sans avoir consulté les résultats d'abord. Donc pas influencé.

Toutefois, perso, si je trouve que le sondage a le mérite d'exister, il est tout de même un peu bancal. Car il peut y avoir la solitude choisie et la solitude subie. Hors, là, ni l'une ni l'autre de ces deux tendances n'est visible. Rolling Eyes

Moi, je suis solitaire par choix. Et si j'ai pas répondu “absolument toujours”, c'est parce que je vis avec quelqu'une et que c'est toujours un plaisir de la retrouver après un bon gros moment de solitude, justement.

En tout état de cause, ce “très très très souvent” signifie au moins que je suis conscient de cet état au fil de mes journées. J'y pense souvent. Parfois, je m'arrête même de faire ce que je suis en train de faire pour me dire à quel point ça peut être bon d'être seul. Je sonde le vide, mesure le temps, respire le calme... Si d'autant plus l'ambiance est au silence pur ou à la musique doucement anxiolytique, là, on frôle carrément le bonheur......... ;-)
avatar
higeekomori
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 145
Date d'inscription : 20/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Souffledautomne le Dim 29 Oct 2017 - 18:20

Bonsoir,


Pour ma part il m'arrive très souvent de me sentir seule puisque je ressens ce malaise en cours. Je suis étudiante et à l’université je me sens tellement seule. J'ai pourtant une très bonne amie mais je me sens seule...


Pourquoi cette impression ? N'est-ce pas qu'une simple impression dû à un manque de confiance en soi ou est-ce réellement un fait ? Pourquoi même accompagnée (bonne amitié) je me sens seule/parfois vide ?? non




avatar
Souffledautomne
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par olivier77 le Dim 29 Oct 2017 - 22:28

On se sent plus seul dans un hall de gare avec plein de gens qui ne nous correspondent pas que seul dans une forêt, entouré de chose merveilleuse et de vie.
Si tu te sens seul, c'est que ce que tu fais sur le moment présent ne te nourris pas complètement.

Ton amie t'intéresse, te touche, mes partages tu tous tes ressentis, émotions, envie avec elle.
Serait elle capable de te suivre "à l'arrache", sur un coup de tête pour faire un truc qui te fait vibrer dur le moment?
Quand tu tripe sur une explication, dissertation et que tu laisse filer tes pensées, qui d'autres que toi peut te suivre et être là (surtout quand tu le fait que dans ta tête: et d'ailleurs le verbaliser ces frustrer la fluidité et donc le plaisir Smile )
bref, la solitude fait forcément parti de l'aventure.
Et en même temps, elle te permet de t'apprécier comme singulier, unique dans ce monde, avec tes choix qui t'appartiennent!
L'important n'est pas de se sentir seule, mais de savoir vivre le moment présent de temps en temps et de savoir vivre aussi avec les autre des moment exaltant et intense. Reste à trouver les personnes avec qui c'est possible (même si ce sont des évènement très ponctuels)
Bonne introspection
avatar
olivier77
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 46
Date d'inscription : 17/08/2017
Age : 36
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Souffledautomne le Lun 30 Oct 2017 - 16:30

Bonjour,


"Ce que tu fais sur le moment présent ne te nourris pas complètement" et je ne peux qu'approuver !
La psychologie me plaît beaucoup mais c'est vrai qu'à mon goût j'apprends peu en cours. En revanche chez moi je cherche en continu de l'information et j'adore ça ! Laughing

"Mais partages tu tous tes ressentis, émotions, envies avec elle ?", effectivement la réponse est non. Sur certains points nous ne sommes pas tout le temps d'accord (comme ça arrive dans de nombreuses relations). Toutefois là le point ciblé est un soucis que je vis et dont je n'ai pas la force d'en parler à ce jour. Ce n'est pas un grand problème seulement c'est mon vécu et j'ai déjà tenté de parler d'un certain sujet à une amie qui visiblement n'était pas réceptive (manque de regard/de question/d'intérêt disons).


Je te remercie pour ta réponse Olivier77 !
Tu m'amènes à réfléchir autrement quelque part puis ça m'a permis de mettre sur papier mon ressentis pour repartir de plus belle Wink


Bonne journée !
avatar
Souffledautomne
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 39
Date d'inscription : 22/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par liline le Sam 11 Nov 2017 - 19:41

Bonjour j'ai mis toujours parceque je me sent tout le temps seule depuis très longtemps je n'ai pas d'amis ou très et je n'ai personne avec qui me parler qui pourrai me comprendre. .. si quelqu'un c'est ce que ça ou qu'il est dans le même cas que moi dites le moi s'il vois plaît.

liline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 11/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Pieyre le Sam 11 Nov 2017 - 20:16

Tu ne crois pas que cela dépend des circonstances et pas seulement de nous ? Si je n'avais pas eu une famille aimante et si je n'avais pas rencontré quelques personnes qui m'ont apprécié et qui m'ont recontacté alors que je ne leur donnais plus signe de vie, sans compter tous les gens avec qui j'échange sur les forums, eh bien, oui, comme je l'ai vécu, ou presque, je pourrais être seul des jours, des mois, voire des années. Tout en la regrettant, je peux supporter la solitude, ce qui ne prédispose pas tant que cela à aller vers les autres. Et pourtant, il suffit d'être pris dans quelques relations, et puis cela s'enchaîne, au point où l'on peut se sentir débordé. Encore faut-il l'accepter quand cela se présente, même si l'on prévoit d'être déçu. Maintenant, on peut aussi choisir : il y a nombre d'occasions, à moins d'être isolé, et l'est-on tant que cela désormais quand on peut communiquer à distance ?

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18620
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par liline le Sam 11 Nov 2017 - 20:21

oui j'ai une famille aimante mais je n'ai pas d'amis je me sent trop differente et pas à ma place et incomprise. alor j'esais de chercher à rencontrer des gens comme moi ou capable de me comprendre ou du moins avec qui je peux développer des vrais relations amicales à double sens. pcq c'est otut le temps qui vais vers les gens pcq je suis gentille c'est ma nature mais personne ne le fais pour moi en dehors de ma mère et du coup je me sent très seule.

liline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 11/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Pieyre le Sam 11 Nov 2017 - 20:37

Bon, je m'aperçois que tu es très jeune. Alors, ce n'est pas pour minimiser ce que tu ressens; mais, quand j'étais au lycée, à part mes parents, mon frère et ma sœur, je n'avais pas tellement de relations avec les autres moi non plus. C'est venu davantage en faculté, et puis au travail. Ce que je veux dire, c'est qu'il t'arriveras naturellement d'avoir des interactions avec d'autres personnes, en fonction des circonstances où forcément, même si l'on ne va pas vers les autres, le seul fait d'être attentif à eux fait qu'ils viennent vers nous. Ce qu'il faut éviter, c'est de ne pas saisir ces occasions là, parce qu'après, on peut vraiment être laissé-pour-compte, et que c'est très difficile ensuite, parce que cela demande un effort personnel pour retrouver le contact : faire partie d'un club, d'une association, etc.

Pieyre
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 18620
Date d'inscription : 17/03/2012
Localisation : Quartier Latin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par liline le Sam 11 Nov 2017 - 21:04

oui je sais que je serai plus épanouis à la fac mais pour le moment c'est dure

liline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 11/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Bibo le Sam 11 Nov 2017 - 21:30

liline a écrit:oui je sais que je serai plus épanouis à la fac mais pour le moment c'est dure
Il y a différents moyens sur le forum pour rencontrer des gens, même ne serait-ce qu'échanger, profites en !
avatar
Bibo
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2532
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 26
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par liline le Sam 11 Nov 2017 - 21:37

merci bibo

liline
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 11/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Lujan le Mer 15 Nov 2017 - 16:42

Bonjour liline,

Je crois que je comprends ce que tu veux dire. J'ai aussi des phases "personne ne peut me comprendre" et quelque part, c'est vrai. C'est vrai pour n'importe qui, zèbre ou pas.
Je ne suis pas sociable. Je côtoie des gens par nécessité, parfois c'est agréable d'être obligé de faire un pas dans le monde, mais ça me demande toujours un effort.
Quand je rencontre quelqu'un, je suis partagée entre l'envie de fusionner et celle de couper les ponts pour préserver mon espace vital, et c'est parfois la dernière option que je choisis sur un coup de tête. Les gens qui me connaissent depuis longtemps savent respecter ma solitude choisie, même si c'est bizarre. Je pars du principe qu'aucune relation n'est parfaite mais que certains moments le sont, et c'est ça qui est important.
Bref, n'attends pas forcément de trouver quelqu'un qui te comprenne du tout au tout (même si je souhaite que ça existe, bien évidemment), mais essaye de prendre les moments de complicité comme ils se présentent et de t'en nourrir de l'intérieur.
Plus facile à dire qu'à faire, mais courage à toi Wink

Lujan
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 11
Date d'inscription : 08/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par L1ily_ le Mer 15 Nov 2017 - 18:18

La solitude, cette impression de vide immense qui m'entoure, ce vide qui s'immisce dans une discussion, dans mes relations avec les autres...

En discutant avec les autres, je sens souvent que je veux trop creuser les sujets, que ça agace beaucoup... que les détails ne sont pas important. L'obligation de ne traiter les sujets qu'en surface, ou bien de discuter de choses pour lesquelles je n'ai pas ou peu d'intérêt fait que je me sens terriblement seule avec mes pensées et mes réflexions.
Le fait d'aimer profondément les autres, le fait de vouloir tout ou trop donner, le fait d'être trop intense et d'aimer de la manière la plus pure qui soit fait de moi quelqu'un de terriblement seul.
Le fait de voir le monde qui se détruit peu à peu et de voir que les gens n'en ont pas grand chose à faire, le fait de voir que la peine des autres ne touchent personne et en amuse certains.
Le fait de ne pas accepter qu'il y ait de la pauvreté, le fait de vouloir changer les choses et de savoir que c'est possible mais que les autres n'en ont pas conscience fait également de moi, quelqu'un de terriblement seul.
Le fait de vouloir tout comprendre et qu'on ne m'explique que la règle sans ses fondements (à l'école) et que je veuille à chaque fois tout comprendre, que les profs disent ne pas comprendre mes questions, que ce sont des questions trop éloigné du sujet, que ce n'est pas utile pour l'examen, fait de moi quelqu'un de seul dans ma classe.
Le fait d'être rejeté involontairement par les autres sans jamais savoir pourquoi, quand il y a un groupe, inconsciemment il n'y a pas de place pour moi dans le cercle ou sur le trottoir, je suis sois derrière, soit devant.

Quand je suis seule, je me sens moins seule. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais je dirai que je me sens seul qu'au milieu des autres. Quand je suis seule, il n'y a personne donc la solitude est plus acceptable, elle est naturel. Mais quand je suis au milieu des gens, je me sens terriblement seule.

L1ily_
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 1
Date d'inscription : 15/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Madame Il le Mer 15 Nov 2017 - 18:34

Souvent j'y pense. Je crois.
Mais je peux pas faire sans, j'ai pas envie moi de passer mon temps au tel, sur les réseaux sociaux, à discuter et bavarder sur l'actualité ou des choses comme ça. J'ai pas envie de voir et d'appeler ma famille qui n'on rien à dire si ce n'est rien et des critiques.
J'ai pas envie d'avoir des amis qui n'en sont pas, juste ça passe le temps.
Pas envie qu'on m'envahissent de mauvaise pensées, de règles générales, de soucis qui n'en sont à peine.

Je veux du merveilleux, de la profondeur, de l'amour, de la vérité, de la magie, du rire, de la beauté. Alors je me sens seule oui, mais je trouve plus ici toute seule de ces choses là, que là-bas, au milieux des sérieux et des tristes.

Rylke à dit que la solitude était la chose la plus difficile, et ce pourquoi il fallait s'y tenir. Et il avait raison.
C'est difficile oui, mais nom de dieu, c'est une grâce.

Madame Il
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 361
Date d'inscription : 10/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: La solitude

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum