Chronique naturelle et hypersensibilité

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Jeu 2 Déc 2010 - 12:51

Un topic pour exploiter un peu notre sensibilité (et nos plumes si l'on veut) autour de nos petites observations quotidiennes de la Nature.
Le rougegorge dans la haie, la rivière qui gèle, un nuage d'orage, les premières feuilles du printemps, toussa.
Tout ce qui relève de la vie sauvage, et qui nous a plu.
Comme on veut, prose, poème, haiku, photo.

Et bien sûr je commence Embarassed

Ce matin tôt, je suis allé au parc, juste à côté. Après la tourmente des jeux d'enfants du mercredi, il était calme, sauf la neige bouleversée.
J'y suis allé prendre le pouls de l'hiver.
Invisibles dans le ciel bleu, les passereaux retraitaient en bataille : seuls quelques cris de pinsons et d'alouettes révélaient le flux permanent, au-dessus de la ville.
Témoins du grand froid, Pinsons du nord et Grives litornes zébraient le silence de leurs cris boréaux.
Seigneurial, le Pic épeiche, au sommet du peuplier, clame haut et fort sa présence inébranlable.
Sous lui, les chardonnerets mettent à sac les fruits d'un platane, et l'un pousse la chansonnette, oublieux du froid.
Dans un cyprès, si proches que je les aurais touchés d'un bras tendu, les roitelets, les Mésanges huppées, les Mésanges noires, hôtes d'ordinaire invisibles des résineux, s'affairent de brindille en brindille, petites boules d'un kaki doux, d'un chamois délicat, petites huppes dressées, contrastes noirs et blancs : je détaille chaque plume, sans jumelles, immobile, branche parmi les branches.
Dans un feuillage encore vert surpris par la neige, un écureuil saute de branche en branche, secoue les congères aériennes, provoque des avalanches à chaque pas. Une jeune maman s'approche avec un enfant de deux ou trois ans : j'ai le temps de le leur montrer, il daigne faire une pause sur le tronc d'un cèdre.

Une Buse blafarde hésite dans le soleil, dépitée d'avoir été rattrapée par le général Hiver.

Il va falloir suspendre des boules de graisse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Jeu 2 Déc 2010 - 14:06

Personnellement j'aurais trop de mal à passer derrière toi, cela me demanderait trop de peine, de labeur (j'ai pas le niveau), suivant!...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Jeu 2 Déc 2010 - 18:40

Ah, merdum, j'avais pas vu ce fil ! Je viens juste de poster des photos dans "humeur du jour en image" qui auraient + eu leur place ici...
je ne sais pas si je peux les rapatrier et laisser des trous sur mon passage dans l'autre fil... Bon tant pis.
Bonne idée en tous cas Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Jeu 2 Déc 2010 - 18:44

Joli texte, ! j'ai un faible aussi pour les passereaux (et les empreintes d'oiseaux dans la neige, à l'endroit où je leur glisse quelques douceurs pour l'hiver se métamorphosent inexplicablement la nuit en empreintes de chats) Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Philippe le Jeu 2 Déc 2010 - 21:46

Equinoxe a écrit:Je viens juste de poster des photos dans "humeur du jour en image" qui auraient + eu leur place ici...
je ne sais pas si je peux les rapatrier et laisser des trous sur mon passage dans l'autre fil...
Si, si.
Soit tu les copies ici, soit tu les enlèves de là-bas en mettant un lien vers ici... Wink
Ouvre le bal, je te suivrai sans doute.
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Jeu 2 Déc 2010 - 22:32

Photos supprimées car "hors sujet" (car non quotidiennes)


Dernière édition par Bliss le Mar 14 Déc 2010 - 2:10, édité 1 fois
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Jeu 2 Déc 2010 - 23:31

En voilà un auquel je n'irais pas parler trop près du bec ! affraid
Jamais réussi encore à prendre les animaux sauvages en photo, je dois me contenter des feuilles et natures mortes, chapeau ! sunny

Bon, je transvase mes images (photos prises aujourd'hui), à ton tour ensuite Philippe ! Wink

Le dédoublement chez l'oiseau :
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00410

La démarche particulière du chat (en chasse ?)
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00414

Hiéroglyphe aviaire :
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00417

Des baies des bois Very Happy , assez courantes ils me semble mais je n'en connais pas le nom, ou je l'ai oublié (j'ai pourtant l'impression de l'avoir sur le bout de la langue)... Embarassed (si quelqu'un peut éclairer ma lanterne)
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00418

Des fleurs hivernales dont j'ignorais l'existence (les mêmes bois, milieu un peu marécageux, s'il y a des botanistes parmi vous, je suis preneuse d'infos !)
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00419

Des framboises dans le jardin au mois de décembre (le réchauffement climatique ? Shocked )
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00420

Rien d'artistique, mais j'étais d'humeur rouge et blanche, aujourd'hui (manque plus que la hotte).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Jeu 2 Déc 2010 - 23:37

Merci Equinoxe ! Very Happy
Je te retourne pas le compliment, vu que je l'ai déjà fait sur le topic "Postez les choses positives" Wink

Les fruits, je pense que ce sont des baies sauvages... non ?
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Jeu 2 Déc 2010 - 23:59

Oui... je suis en train de me prendre la tête sur google pour essayer de trouver lesquelles Laughing

Du sorbier, peut-être... scratch
Chronique naturelle et hypersensibilité Sorbier

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Philippe le Ven 3 Déc 2010 - 1:17

Oui, pour les fruits rouges c'est ce que j'aurais dit: sorbier à grappes (Sambucus racemosa).

Pour les fleurs roses, ça doit être le fusain d'Europe (Euonymus europaeus) qui fleurit fructifie en cette saison (celui qui, une fois carbonisé, a donné son nom aux bâtonnets utilisés en dessin).

Ceci dit, je ne suis pas expert en botanique, même pas un amateur éclairé.

PS pour Plume: excellente ton idée de chronique! cheers


Dernière édition par Philippe le Ven 3 Déc 2010 - 15:30, édité 1 fois (Raison : Correction indiquée par Plume)
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Ven 3 Déc 2010 - 8:15

En fait, ta photo de fusain, ce ne sont pas les fleurs, mais les fruits qui s'entrouvrent et révèlent la graine orangée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Philippe le Ven 3 Déc 2010 - 15:29

Ah oui, autant pour moi. Embarassed
J'aurais pu m'en douter, la floraison en cette saison est plutôt rare pour les arbustes et en plus c'est indiqué dans l'article WP que j'ai cité.
Arrow study
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par augenblick le Ven 3 Déc 2010 - 15:33

Rhô, Philippe clown
http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Philippe le Ven 3 Déc 2010 - 16:33

augenblick a écrit:Rhô, Philippe clown
http://fr.wikipedia.org/wiki/Au_temps_pour_moi
Je m'y attendais à celle-là! Rolling Eyes
Eh bien je suis en complet désaccord avec la graphie que tu proposes, et sa pseudo-origine militaire. Je déteste que l'on complexifie la langue inutilement. C'est le bon sens-même de l'écrire comme je le fais. Grrr.

Citation de l'article en question:
On rencontre couramment la graphie « autant pour moi », que, selon l'Académie française, « rien ne justifie[1] », mais qui est défendue par certains hommes de lettres[2] et certains grammairiens[3].
# Voir par exemple Le Plaisir des mots, Autant par Claude Duneton accessible sur le blog langue-fr.net : Au temps… ou autant pour moi ?
# ↑ M. Grevisse, dans Le Bon Usage (10e éd., 1975, § 989, 2, note 1,) souligne que la graphie « au temps » soulève encore un doute, et rappelle qu'André Thérive, dans Les Querelles du langage, tome II, estimait que « au temps » est un substitut pédantesque de « autant ». De même, selon la treizième édition du Bon usage de Grevisse (refondue par André Goosse), 1993, § 1051, b, p. 1569 (qui renvoie à J. Damourette et éd. Pichon, Des mots à la pensée, Paris, 1911-1971, § 2690), la graphie « Au temps » de l'injonction militaire et gymnastique est peut-être une altération de autant.
Dans le genre, je n'ai pas attendu la réforme de 1990 pour écrire « évènement » ainsi.

PS: oups, j'oubliais que nous sommes dans la rubrique courtoise.
Mes excuses pour mon emportement, très chère.


Dernière édition par Philippe le Ven 3 Déc 2010 - 16:56, édité 1 fois
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Ven 3 Déc 2010 - 16:47

@Augen : te fatigue pas, on a déjà eu une discussion là-dessus lui et moi, et il n'en démord pas ! Rolling Eyes

Remarque, c'est plutôt pas mal d'utiliser "autant" au lieu de "au temps", non pas par manque de culture mais par esprit contestataire ! Comme quoi, un zèbre n'est jamais là où on s'attend à le trouver ! Wink
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par augenblick le Ven 3 Déc 2010 - 16:53

Voui, j'avais bien lu la totalité de l'article Wikipédia Very Happy ; j'ai un peu fait exprès par mon ellipse parce que je me suis dit que cela pouvait être intentionnel et me suis amusée à filer la métaphore du wikipédia lu/non lu pour te taquiner bounce bounce
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Ven 3 Déc 2010 - 16:56

Bon, reprenons...
Ce soir, plus de Grives litornes, mais un Geai qui pousse un babillage étrange, et le couple de Pics épeiches qui ne trouve rien de mieux à faire qu'à jouer à "je t'aime, moi ,non plus" en haut d'un peuplier. Au pied d'un noyer, le sol est tout vert - déneigé ? Non, le gel de la nuit a juste fait tomber en masse les feuilles encore vertes, qui avaient juste survécu à la neige.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Ven 3 Déc 2010 - 18:57

Excellent pour le fusain, merci beaucoup ! cheers
Oui, compte tenu de l'aspect très particulier du fruit (et non pas fleur, effectivement, je suis à l'origine de l'erreur drunken ), aucun doute possible sur l'identification ! Je suis retournée prendre quelques clichés aujourd'hui, essentiellement parce que je reste perplexe sur les baies rouges, et que je voulais voir ce qu'il y avait au bout...

Mais d'abord pour ceux que ça intéresse, voici quelques clichés complémentaires du fusain :

La feuille :
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00510 Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00511

L'écorce :
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00421

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Ven 3 Déc 2010 - 19:37

Donc, pour les baies rouges, j'avais d'abord porté mon tendre choix sur le sorbier des oiseaux (Sorbus aucuparia), d'abord parce que je trouvais ça charmant de rester dans la thématique initiale du fil Laughing , ensuite parce qu'il était précisé dans l'article que "les fruits persistent longtemps sur l'arbre en hiver"... Mais j'avais omis un "petit détail", c'est qu'il s'agit plutôt d'un arbre d'altitude, or, je vis plutôt en plaine (hélas) rabbit

Philippe suggère le sureau (Sambucus racemosa), qui effectivement serait beaucoup mieux adapté à ma région. C'est un arbuste que je connais (plutôt l'espèce à baies noires), j'ai encore en mémoire olfactive le souvenir du parfum un peu âcre de ces fleurs blanc crème en groupes serrés... Par contre j'ignore quelle est la longévité des baies ?

Donc, je suis retournée voir de plus près à quoi ressemble le porteur de baies (j'ai encore des progrès à faire dans mes réflexes de botaniste en herbe, et comme me dit mon voisin qui s'amuse de mes étourderies : "Quand on a pas d'tête, faut avoir des jambes").

Premier constat : il s'agit d'un arbrisseau (lui aussi) très bordélique, qui se plaît les pieds dans l'eau :
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00422

Je me demande si la chose que j'ai élégamment entourée en rouge sur cette photo n'est pas une des dernières feuilles encore accrochées (je n'ai pas pu m'approcher suffisamment pour vérifier qu'elle n'appartient pas à une autre espèce imbriquée dans le taillis) :
Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00423 Chronique naturelle et hypersensibilité Dsc00424

Riche de ces nouvelles infos, je suis retournée googueuliser, et je suis tombée en arrêt sur le Viorne obier, qui non seulement a le mérite de présenter une vague homophonie avec le sorbier, mais qui est en plus "une plante des bois sur sol humide et des marais, ne dépassant pas l'altitude de 1 600 m."
Quelques photos internet :
http://www.visoflora.com/photos-nature/viorne-obier

Chronique naturelle et hypersensibilité Reflechis3

Plume d'eau rayée, si je suis en train de pourrir ton fil avec mes élucubrations pseudo herboristiques alors qu'il était à vocation poétique, n'hésite pas à me le dire (je sais aussi me tenir).

PS : histoire de rajouter de l'huile sur le feu, je me demande si le Grévisse n'est pas la Bible des traducteurs correcteurs professionnels, le truc qui fait loi en cas de litige ? Chronique naturelle et hypersensibilité 0002


Dernière édition par Equinoxe le Ven 3 Déc 2010 - 19:42, édité 1 fois (Raison : corriger "correcteurs")

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Sam 4 Déc 2010 - 12:02

Ce n'est pas pourrir, il n'est pas du tout obligatoire de poétiser...

La neige tient toujours le parc sous son étreinte, et les oiseaux battent de plus belle en retraite... Le ciel s'emplit de cris d'alouettes, les Grives mauvis ont succédé aux litornes.

Après une heure les deux pieds dans la neige et l'appareil brandi vers les branchages, je réussis enfin à surprendre une des Mésanges huppées qui me narguaient d'un cèdre à l'autre !...

Chronique naturelle et hypersensibilité 5231297674_d69c02966b

Mais c'était moins une !

Chronique naturelle et hypersensibilité 5230705505_44a22fe2c8

Les grimpereaux, toujours en quête d'un insecte problématique, fouillent dans l'écorce...

Chronique naturelle et hypersensibilité 5230705261_6d4b06f310

Et les mésanges noires, trouveront-elles les boules de graisse ?

Chronique naturelle et hypersensibilité 5231296880_f3a1b44795

Bref, beaucoup de patience et de froid pour de piètres résultats, ces photos !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Sam 4 Déc 2010 - 16:45


Photos supprimées car "hors sujet" (car non quotidiennes)


Dernière édition par Bliss le Mar 14 Déc 2010 - 2:11, édité 1 fois
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Sam 4 Déc 2010 - 19:09

Plume d'eau (Plume de neige en l'occurrence Wink ), je trouve tes photos très... chouettes !
Et oui, j'imagine bien la pénibilité du guet, les doigts gelés, les pieds givrés... Chasseur d'image, ça devrait être un boulot saisonnier ! Very Happy

Bliss, je sais bien que les piafs ne sont pas ce qu'il y a de plus farouche comme volatile, mais tu dois avoir un matos de professionnel pour faire des photos pareilles, non ? Shocked Zoom supersonique, télé-objectif de la mort, et tout et tout... Rrrhhhâââ ! Les paparazzis sont parmi nous !!! affraid Razz

J'ai essayé de prendre des chèvres en photo hier : elles tournaient la tête d'un air inquiet à chaque fois que mon appareil chantonnait sur la mise au point (elles n'arrivaient visiblement pas à localiser l'origine du bruit).
Ppffff... Neutral

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Sam 4 Déc 2010 - 19:14

Héhé, merci du compliment Equinoxe ! Cool (non, arrêtez les flashs, j'vous en prie...)
Mais non, j'ai un appareil plutôt basique, sans télé-objectif ni rien : un Lumix (Panasonic) DMC-TZ3. Ceci dit, les Lumix sont de très bons appareils-photos numériques, très performants, avec un zoom x 10, tout en restant très simples d'utilisation, légers, pas encombrants... Je recommande vivement ces appareils ! Wink


Dernière édition par Bliss le Mer 8 Déc 2010 - 0:30, édité 2 fois
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Sam 4 Déc 2010 - 21:15

Je note la référence, marchi ! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Sam 4 Déc 2010 - 21:44

Pour ma part j'utilise un bridge, Canon Powershot SX10 IS. J'en suis bien content, il a un zoom de fou, mais il ne déclenche pas vraiment assez vite pour ces piafouilles super-mobiles là. C'est plus facile avec des moineaux Razz mais j'en ai déjà dans ma collecque.
(pour mémoire et pub : http://www.flickr.com/photos/exile17/collections/72157625017720607 )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Sam 4 Déc 2010 - 22:54

Wouahou ! Elles sont magnifiques, tes photos !!! Shocked
(Ainsi que l'érudition qui va avec, d'ailleurs)

Le canon Powershot SX10, oui, je l'ai eu en mains... 2 mois. Le temps de le tester, d'halluciner sur le zoom incroyable, de me faire un peu la main dans mon jardin... Avant de le confier à un maladroit qui l'a fait tomber au moment où je le lui passais > appareil mort Sad

il ne me reste en souvenir que 3 ou 4 clichés, mais pour la qualité du zoom !!!
Chronique naturelle et hypersensibilité Passif10
(Passiflora caerulea)

Celui que j'ai maintenant est poussif à faire peur, mais il va falloir attendre un bon moment avant de pouvoir passer le cran supérieur, je le crains... Chronique naturelle et hypersensibilité Xpleure4

Je suis en train d'explorer ta galerie dont je n'avais pas repéré l'existence (pas plus que celle du lien vers ton site web dans ton profil, d'ailleurs... Chronique naturelle et hypersensibilité 0055)

Faudra quand même que tu m'expliques comment, même avec le Canon, tu parviens à faire de telles photos des animaux, en tous les cas :
Chronique naturelle et hypersensibilité Respect-prosterne2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Sam 4 Déc 2010 - 23:00

Ben je crois tout simplement que mon métier me donne plus souvent l'occasion de chercher les bestioles et les trouver...

Dans les photos, il y a aussi des digiscopies (ce sont celles faites avec le coolpix, il est fixé à la diable sur une longue-vue).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Dim 5 Déc 2010 - 0:59

Plume, je suis allée regarder toutes tes photos dans le dossier "Nature" (à partir du lien que tu as posté) et je dois dire qu'elles sont très belles, bravo ! Very Happy
(et ne me dis pas "mais non, j'ai aucun mérite, bof j'aurais pu mieux faire, etc." Non non non... Wink En plus je suis pas du genre à faire un compliment juste pour "passer de la pommade". Non, je suis toujours sincère à 100% !)
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 17:35

Ce matin... mes boules de graisse n'avaient pas encore trouvé preneur !
Le vent du sud, doux et lourd d'humidité, tourmentait le parc et avait déjà chassé de son balai hargneux la plus belle part des guirlandes de neige. Au sol, l'herbe terne réapparaissait sous la neige lacérée, éventrée avec rage par le retour du Grand mesquin. Les arbres n'étaient plus de nouveau que des doigts cadavéreux, dégoulinants, noircis, suintant de peur et de laideur sous la courbache du Temps ordinaire. La neige tente, çà et là, un ultime combat retardateur. Les ci-devant bonshommes de neige se ratatinent, se recroquevillent en simples tas maculés, souillés, décomposés de chagrin. Des enfants jouent encore un peu dans ce qui, hier encore, était une poudre d'argent crissant avec ravissement sous les lourdes bottes, et ce matin, n'était déjà plus qu'un bourbier grisâtre.
Sur un toit, sous l'ombre d'un cèdre, une bribe de congère tente de survivre, tendue vers ce port inaccessible, impensable : survivre jusqu'à jeudi, jusqu'au retour du froid !...

Le vent souffle méchamment dans les branches : les mésanges se taisent. L'écureuil saute, s'attarde un instant, disparaît. Derrière le muret, une apparition : un Pic vert, soudain, s'est hissé sur le tronc du merisier - me découvre - disparaît de nouveau comme un diable dans sa boîte. Deux ailes ouvertes loin au-dessus de la ville, vaste papillon du froid, deux miroirs blancs, l'échancrure d'une queue rousse qui défie la noirceur du paysage : le Milan royal, qui fuyait il y a deux jours le vent du nord, a déjà repris la route inverse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 20:36

Pour tâcher de compenser une photo ratée (floue), j'ai ressorti une vieille boîte de pastels gras...
E bé, j'ai encore du boulot. What a Face

Chronique naturelle et hypersensibilité Ecureu10

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par prjevalski le Dim 5 Déc 2010 - 21:55

Merci Plume, pour le texte, les photos et le pastel.

J'avais pu constater une invasion aviaire de mon jardin ces derniers temps, mais peut-être est-ce simplement toi qui m'a ouvert les yeux !
prjevalski
prjevalski

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 48
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 22:44

J'ai envie de supprimer ce topic, en fait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Undefined le Dim 5 Déc 2010 - 23:23

Ce serait bien dommage de le faire Plume d'eau. Ce topic est une belle parenthèse, délicate.
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 23:27

Bon ben non alors :p

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Dim 5 Déc 2010 - 23:28

Bein pourquoi ça Plume ??
Parce que depuis que tu l'as ouvert tu reçois tellement de compliments que ça te met mal à l'aise ??

Moi je l'aime bien ce topic et puis je compte y poster d'autres photos d'animaux !

Il ne faudrait pas que ta tendance à te rabaisser et à t'auto-censurer finisse par "porter préjudice" aux autres ! Parce que là, en voulant supprimer ce topic, tu supprimeras aussi ce que les autres y ont posté !

Tu te complais dans l'auto-destruction ? Très bien, libre à toi !
Mais s'il te plaît n'entraîne pas les autres dans cette auto-destruction !

Et oui, tu n'es pas tout seul sur ce forum, il faudrait peut-être que tu arrêtes de te regarder le nombril et de ne raisonner que par rapport à toi-même, si je puis me permettre...

Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Philippe le Dim 5 Déc 2010 - 23:39

Plume d'eau rayée a écrit:J'ai envie de supprimer ce topic, en fait...
Pas de bol, Plume, tu n'en as pas le pouvoir. Razz
Tu peux, tout au plus, éditer tes contributions.
Mais ce serait bien dommage, car elles sont de valeur.
Philippe
Philippe

Messages : 2020
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 42
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Dim 5 Déc 2010 - 23:40

Hé ! Bliss ! Relax.
D'une part, tu ne sais pas pourquoi à 22h 45 je voulais le fermer (pas supprimer. ça c'est impossible. C'est une coquille). Tu ne sais pas si ça a rapport à ce dont tu parles... et déjà tu t'enflammes...
C'était une hypothèse plausible, mais pour une fois, inexacte...
D'autre part, j'ai dit à 23h 27 que non... Donc ce topic il reste ! (De toute façon j'ai pas de droits pour l'abîmer en quelque façon que ce soit).

Non, par contre, si je peux me permettre, j'aimerais justement que ça ne soit pas trop majoritairement de moi, les chroniques, ce topic; le but c'était qu'il soit participatif... Justement, postez !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Lun 6 Déc 2010 - 0:21

Ok, désolée de m'être emportée ainsi Plume.
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Lun 6 Déc 2010 - 3:23

Laughing

Je ne suis pas repassée par là hier, parce qu'il fallait absolument que je vérifie ce qu'était la digiscopie, et j'ai procrastiné méchamment sur la question... Bon, ça y est, c'est fait.

La pluie m'inspire moins que la poudreuse pour les expéditions aventureuses dans un périmètre de 100 m autour de chez moi... alien

Bon, j'ai quand même réussi finalement à prendre ma chèvre en photo; y' a quelqu'un qui a accepté de me la tenir pour pas qu'elle bouge :
Chronique naturelle et hypersensibilité Sarko_10
http://www.corso70.com/article12.html

Plume d'eau, t'es pas doué pour l'auto-sabotage, même à coups de pastel... Faut laisser ça aux pros ! Razz Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Undefined le Lun 6 Déc 2010 - 10:16

Sympa la digiscopie... Ca me donne des idées, j'essaierai. What a Face

Je reviens avec quelques photos Smile
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Undefined le Lun 6 Déc 2010 - 10:20

Bon voilà... chose promise, chose due Very Happy

https://i.servimg.com/u/f65/15/95/11/16/killia11.jpg
Chronique naturelle et hypersensibilité Killia12
https://i.servimg.com/u/f65/15/95/11/16/killia13.jpg
https://i.servimg.com/u/f65/15/95/11/16/killia14.jpg
https://i.servimg.com/u/f65/15/95/11/16/killia15.jpg
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Lun 6 Déc 2010 - 12:13

Ben franchement... y'a pas de quoi se plaindre !
Surtout le reptile de la fin...

C'est où, c'est quand surtout (par rapport au topic) ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Undefined le Lun 6 Déc 2010 - 12:30

C'était en 2003, en Dordogne.
Le reptile est en fait un lézard. Une zèbre spécialiste des reptiles m'avait donné le nom exact mais j'ai oublié Embarassed
Contente que ça te plaise Very Happy
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 0:28

Magnifiques ces macro Cassandre ! Bravo, j'aime beaucoup ! Very Happy
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Undefined le Mar 7 Déc 2010 - 11:11

Merci ! Embarassed
Il y en a certaines de moi et d'autres de mon conjoint (mais comme je n'arrive plus à les différencier...) scratch
Undefined
Undefined

Messages : 348
Date d'inscription : 27/05/2010
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 17:53


Photos supprimées car "hors sujet" (car non quotidiennes)


Dernière édition par Bliss le Mar 14 Déc 2010 - 2:11, édité 1 fois
Bliss
Bliss

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par Invité le Mer 8 Déc 2010 - 8:50

Il a suffit d'un jour et d'une nuit; l'hiver a perdu, l'automne a repris son bien; l'ordinaire a balayé jusqu'aux dernières traces de la fête, satisfait, ricanant. La ville blanchie, la ville transfigurée, était noire, suintante, glaciale comme une tranchée de l'Artois.

Hier, le vent du sud, tiède, malsain, déchirait la ville, la recouvrait de son voile inutile. Il a fini par lacérer ses propres nuages et révéler quelques lés d'un bleu ardoisé, un peu maladif, quelques traînées jaunâtres, qui brillaient sans convaincre. C'était bien de voir autre chose que ce couvercle gris dégoulinant, implacable reflet de la boue à nos pieds, l'assassin de la neige, mais c'était se contenter de peu. Au loin, le Pilat s'est dévoilé, encore un peu caché par les nuages, et l'oeil cherchait, anxieux, quelques plaques blanches qui auraient pu, là-haut, survivre.

Les mouettes tournent, mornes, sur le fleuve en crue, jaune de boue.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par ahlala le Jeu 9 Déc 2010 - 12:07

.


Dernière édition par ahlala le Mar 12 Avr 2011 - 19:51, édité 1 fois
ahlala
ahlala

Messages : 899
Date d'inscription : 08/02/2010
Age : 41
Localisation : Angers

http://www.acsis-pm.org/10Intro.html

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par B! le Jeu 9 Déc 2010 - 12:55

ooooh!!! elle est trop mimi ton abeille Cassandre!!! j'adore!!!

mes préférés se sont les bourdons. Ce sont comme des mini nounours volant. je peux m'arréter de marcher pour les dévorer du regard, frustrée de pas pouvoir les caresser. ils ont l'air tellement doux!!!

Chronique naturelle et hypersensibilité Leon_bourdon-300x288

B!

Messages : 1898
Date d'inscription : 16/07/2010
Age : 36
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Chronique naturelle et hypersensibilité Empty Re: Chronique naturelle et hypersensibilité

Message par augenblick le Jeu 9 Déc 2010 - 12:58

Chronique naturelle et hypersensibilité Bourdon
augenblick
augenblick

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum