Mon parcours...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon parcours...

Message par Ella2014 le Mer 6 Aoû 2014 - 3:17

EDITÉ


Dernière édition par Ella2014 le Sam 9 Aoû 2014 - 1:55, édité 1 fois

Ella2014
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Fata Morgana le Mer 6 Aoû 2014 - 5:36

Salut !

Je pense que tu pourrais lire "Différence et souffrance de l'adulte surdoué" de Cécile Bost en plus de Jeanne Siaud Facchin, ce qui pourrait contribuer à t'aider à t'accepter telle que tu es et pour en finir avec les scrupules paralysants.

Bienvenue ici quoi qu'il en soit.

Fata Morgana
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 15009
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 59
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Invité le Mer 6 Aoû 2014 - 10:14

Ella2014 a écrit:
EDIT : Je vais me faire tester le 11 septembre pour en avoir le coeur net si j'ai une douance ou pas. Car je n'en sais rien pour le moment, tout ceci n'est que spéculations.

Je ne vois pas où est la spéculation.
je viens ici, afin d'avoir du support, de l'écoute, des conseils

Je dois vous avouer tout d'abord que je n'avais jamais aimé les termes "surdoué", "précoce", "mature" et autres du genre. Je ne voulais pas y penser ou m'y associer, même si on les a abondamment utilisés en faisant allusion à moi et ce depuis que je suis toute petite
La dedans, je me reconnais assez. On m'a collé cette étiquette quand j'étais gamin. Plus on me la collait, plus sans doute, j'ai cherché (inconsciemment) à donner des signes que c'était vrai. Tout en étant assez invasif, il y a là quelque chose qui fait un peu rêver. D'être qualifié de "Surdoué". En permanence. Même si on te le dit pas comme ça. Ensuite tu vois des films, et des livres sur les "Surdoués". Des films qui expriment le fantasme légitime des attentes qui peuvent se cacher derrière ce terme. Et à moins d'être vraiment très très spécial, difficile de s'y reconnaître.

Pour moi un Surdoué c'est ça

Un autre terme qu'on associe parfois, c'est le terme "Génie". De mon point de vue, les Génies sont plus fréquent. Ils sont en tout cas rarement de "vrais" surdoués dans le sens tout à fait extraordinaire du terme. Pour moi un génie c'est ça :

Je ne pense honnêtement pas que le terme "Surdoué" soit ici approprié. C'est d'abord une personne. Qui simplement se retrouve "par hasard" à réaliser, plus ou moins en permanence, des choses qui marquent sont époque.


Les tests ne sont pas un outil très efficace d'introspection. Certes si tu as moins de 130, ça peut te donner des pistes sur certaines limites que tu as. Certes si tu as le maximum dans l'un des tests, ça te donne une idée de où tu peux avoir des à priori très faux sur la façon dont fonctionnent les autres. Ces gens qui t'ont collés cette étiquette qui peut, ou non, être alignée sur les mesures d'un test, ce n'est pas anodin. C'est tout autant une forme de "douance" (synonyme de "gêne pour vivre sa vie ?") que d'avoir un résultat > 130.

J'ai écris plus haut que je ne vois où est la spéculation. Car il n'y a pas de spéculation dans ton texte. Bien entendu je me doute de quoi il s'agit. Il s'agit d'accepter ou non de mettre sur toi même cette étiquette. Il s'agit ensuite de faire face à des gens plus ou moins légitimes, qui seraient éventuellement prêt à t'accepter comme digne de cette étiquette. Ou au contraire t'en juger indigne.  J'ai donc le sentiment de devoir partager avec toi le fruit de mon observation. J'ai moi même été diagnostiqué "positif" par les tests officiels (WAIS IV). Et cela est venu en confirmation de cette image qu'on m'a collé durant toute mon enfance.  

Néanmoins je crois fermement que c'est à chaque individu de choisir les étiquettes qui lui conviennent. Et de défendre sa propre identité.  Il n'y a jamais de légitimité à se croire "Surdoué". Même le mec dans la première vidéo, personne (dans le sens pas lui) n'ira dire qu'il est "Surdoué". C'est suffisamment évident, pour que l'étiquette n'apporte strictement rien. Il a une façon de procéder qui s'écarte à ce point de la norme, qu'il n'y a vraiment pas besoin de mettre une étiquette dessus. Constater est suffisant.

Pour avoir le droit d'être écouté ici, il n'y a pas besoin d'être surdoué. Il n'y a pas besoin de tests. Il suffit de trouver des gens avec qui tu partages certaines caractéristiques. Ou lesquelles l'acte d'échanger sur vos expériences respectives est agréable et valorisant. C'est la seul façon dont j'ai observé qu'il était véritablement de se créer une identité de "douance". En communiquant avec d'autre personnes qui se sentent différentes. Avec des personnes qui tendent à réussir par hasards un peu plus souvent qu'ils ne devraient. (Enfin je dis ça, mais c'est très réducteur. C'est simplement que ce sont là les personnes qui m'interpellent le plus).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par guyom zigre doUx le Mer 6 Aoû 2014 - 10:32

Bonjour Elia

Tabernacle ! tu es tombée au bon endroit

bienvenue zici

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par plop le Mer 6 Aoû 2014 - 12:00

Salut et bienvenue à toi! Smile

Si comme moi tu détestes ce terme de "surdoué", tu peux utiliser le terme de "syndrome Lisa Simpson" Laughing. Lisa est pour moi un exemple assez parlant ^^

L'auteur ne met pas nécessairement l'accent sur son "intelligence", mais plutôt sur sa sensibilité, son émotivité, ses doutes, et son engagement total dans certains domaines.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé l'image d'elle jouant du saxophone dans le générique, elle se fait exclure parce qu'elle joue différemment des autres, j'ai trouvé que c'était une belle métaphore pour montrer la difficulté de se faire comprendre et sentir intégré au quotidien Wink

C'est un personnage attachant, qui fait souvent cavalier seul, qui fait parfois avancer les choses, mais qui rencontre beaucoup de problèmes aussi. Ce n'est pas un "génie" mais c'est une personnalité un peu à part.


Comme Fata Morgana, je te conseille de lire des bouquins sur le sujet, qui t'éclaireront beaucoup et qui te rassureront sur ton fonctionnement. Personnellement j'ai préféré "L'adulte surdoué - Comment faire simple quand on est compliqué" de Monique de Kermadec.

plop
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 33
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par guyom zigre doUx le Mer 6 Aoû 2014 - 12:22

plop a écrit:Salut et bienvenue à toi! Smile

Si comme moi tu détestes ce terme de "surdoué", tu peux utiliser le terme de "syndrome Lisa Simpson" Laughing. Lisa est pour moi un exemple assez parlant ^^


ce n'est pas faux, mais Lisa Simpson est plutôt utilisée pour décrire le syndrome d'Asperger me semble t il ? mais j'ai peut être tort.

saxophoniste aussi, c'est vrai que je joue plutôt comme Lisa Simpson...

 bounce

guyom zigre doUx
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 895
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : milkyway

http://dandandan.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par plop le Mer 6 Aoû 2014 - 12:35

guyom zigre doUx a écrit:
ce n'est pas faux, mais Lisa Simpson est plutôt utilisée pour décrire le syndrome d'Asperger me semble t il ? mais j'ai peut être tort.

A mon idée, Asperger relevait davantage de la maladresse sociale, et de TOCs, donc je n'ai pas associé Lisa à ces traits. M'enfin bon, il y a pas mal de points communs quand même Wink

plop
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 33
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Ella2014 le Mer 6 Aoû 2014 - 14:37

Bonjour,

pour le moment, je n'essaie de pas trop lire sur la question pour éviter de me faire des idées vu que je n'ai pas encore été diagnostiquée comme tel. Mais pour des gens autour de moi, ils disent c'est une évidence mais moi je doute et j'ai besoin d'en avoir le coeur net. Ça m'aiderait à comprendre mon fonctionnement cérébral entre autres.

Je vous répondrai plus en détail dès que je peux, là je suis un peu pressée.

Merci à tous pour votre accueil chaleureux.

Ella2014
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Ella2014 le Mer 6 Aoû 2014 - 14:42

plop a écrit:Salut et bienvenue à toi! Smile

Si comme moi tu détestes ce terme de "surdoué", tu peux utiliser le terme de "syndrome Lisa Simpson" Laughing. Lisa est pour moi un exemple assez parlant ^^

L'auteur ne met pas nécessairement l'accent sur son "intelligence", mais plutôt sur sa sensibilité, son émotivité, ses doutes, et son engagement total dans certains domaines.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé l'image d'elle jouant du saxophone dans le générique, elle se fait exclure parce qu'elle joue différemment des autres, j'ai trouvé que c'était une belle métaphore pour montrer la difficulté de se faire comprendre et sentir intégré au quotidien Wink

C'est un personnage attachant, qui fait souvent cavalier seul, qui fait parfois avancer les choses, mais qui rencontre beaucoup de problèmes aussi. Ce n'est pas un "génie" mais c'est une personnalité un peu à part.


Comme Fata Morgana, je te conseille de lire des bouquins sur le sujet, qui t'éclaireront beaucoup et qui te rassureront sur ton fonctionnement. Personnellement j'ai préféré "L'adulte surdoué - Comment faire simple quand on est compliqué" de Monique de Kermadec.

J'aime bien ta comparaison avec Lisa Simpson Smile

Ella2014
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Ella2014 le Lun 11 Aoû 2014 - 17:41

Bonjour,

je me fais un peu discrète. C'est que je tente de prendre du recul sur tout ça d'ici le 11 septembre. Je vis déjà bcp d'anxiété (nouveau diplôme que je commence à l'université + nouveau boulot et je ne sais pas si j'arriverais à concilier les 2.)

Merci

Ella2014
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Ella2014 le Jeu 11 Sep 2014 - 19:56

Bonjour, j'ai été évaluée aujourd'hui. La neuropsy parle d'un profil hétérogène en ce qui me concerne au niveau de la douance...je suis très forte dans certains aspects selon elleet dans la moyenne pour d'autres... est-ce qu'il y en a ici ui ont ce type de profil?

Ella2014
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Ella2014 le Dim 14 Sep 2014 - 1:18

mais la neuropsy n'a pas semblé dire que j'Avais une douance. Avant le test, quand je lui ai expliqué mon parcours, elle a semblé trouver très pertinent que je fasse une telle démarche pour en avoir le coeur net. Mais après le test, elle m'a dit que je suis très au dessus de la moyenne dans certaines choses (vocabulaire, verbal, jugement moral) et dans la moyenne ou dans la moyenne supérieure pour d'autres (exercices plus mathématiques et logique). Elle m'a parlé d'une intelligence affective et relationnelle particulière cependant et que le test ne me rendrait pas justice parce qu'il n'est pas centré que sur ce type d'intelligence...


elle dit que vu mon profil hétérogène, ça explique pourquoi je me suis sentie extraterrestre toute ma vie et que ça explique aussi pourquoi j'ai toujours ressenti un décalage avec les gens ayant le même âge que moi (décalage que je ressens toujours d'ailleurs, même en étant adulte). Elle me dit qu'il y a peu de recherches sur les profils hétérogènes, mais que les gens ayant ce type ce profil peuvent vivre des difficultés d'adaptation comme les doués sans que ces difficultés soient uniquement propres aux doués, mais qu'elles sont communes aux gens ayant un profil hétérogène...

Elle m'a parlé aussi du fait que même si j'intellectualise beaucoup, j'ai une très grande sensibilité (hypersensibilité) aussi.

Elle semble vraiment m'avoir cerné tout de suite après quelques heures, elle parle aussi d'une maturité évidente chez moi aussi.

elle me suggère de faire une thérapie ou je vais apperndre à me reconnecter avec mon corps et non toujours intellectualiser lorsque je me sens en détresse ou menacée, que je suis déjà très forte là-dessus. Le problème est que son horaire est plein, donc j'essaie de trouver des psys qui offrent le même type d'approche qu'elle et je n'en trouve aucun, ils ont tous des horaires pleins... Je sais que j'ai certaines insécurités sur lesquelles j'aimerais travailler dans une thérapie ou on m'apprendrais pas tout le temps à intellectualiser mais à me reconnecter avec mon corps. elle m'a parlé de thérapie de 3ième vague, cognitivo-comportementale avec éléments sensori-moteurs...

Ella2014
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 6
Date d'inscription : 06/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon parcours...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum