No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 0:59

Bonjour l'ambiance...
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 1:05

Ah ? Moi je trouve ça plutôt positif au contraire. Ca me semble mieux de mettre un terme à une conversation inutile plutôt que l'étendre sur 10 pages Smile

Rootless a écrit:des fois si t'as l'impression qu'on te déteste/méprise, n'y attache pas d'importance
C'est marrant, parce qu'étant Marseillais à la base, je ressens ça sans sortir même quitter la France. Rien qu'en allant à Paris, j'ai eu la sensation d'être dans un autre pays. J'ai eu le plaisir de m'y faire insulter 3 fois de suite dans la rue, en demandant simplement (et poliment) mon chemin. Je ne me suis pas formalisé au premier refus de m'indiquer le métro (même si la réponse étant incroyablement agressive), mais au bout de la troisième personne, je me suis demandé si c'était pas dans la culture parisienne d'envoyer chier les touristes Sad

EDIT: Ah oui je précise que je n'ai pas du tout l'accent Marseillais (on me bassine régulièrement avec ça d'ailleurs). Ca aurait pu expliquer pourquoi à Paris on m'a envoyé paître, mais même pas...
avatar
Tohwaku
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Lun 6 Déc 2010 - 11:25

Merci pour vos interprétations et précieux avis Smile
Et merci d'y avoir consacré autant de temps et d'énergie I love you

Bien qu'ayant déjà qq pistes sur la question, je pense que les divergences d'opinion et les nuances apportées ici ne seront pas de trop Smile
avatar
lynka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 14:38

Tohwaku a écrit:Ah ? Moi je trouve ça plutôt positif au contraire. Ca me semble mieux de mettre un terme à une conversation inutile plutôt que l'étendre sur 10 pages Smile

Rootless a écrit:des fois si t'as l'impression qu'on te déteste/méprise, n'y attache pas d'importance
C'est marrant, parce qu'étant Marseillais à la base, je ressens ça sans sortir même quitter la France. Rien qu'en allant à Paris, j'ai eu la sensation d'être dans un autre pays. J'ai eu le plaisir de m'y faire insulter 3 fois de suite dans la rue, en demandant simplement (et poliment) mon chemin. Je ne me suis pas formalisé au premier refus de m'indiquer le métro (même si la réponse étant incroyablement agressive), mais au bout de la troisième personne, je me suis demandé si c'était pas dans la culture parisienne d'envoyer chier les touristes Sad

EDIT: Ah oui je précise que je n'ai pas du tout l'accent Marseillais (on me bassine régulièrement avec ça d'ailleurs). Ca aurait pu expliquer pourquoi à Paris on m'a envoyé paître, mais même pas...

J'ai (mal) grandi en "île de France"(on dirait le nom d'un petit paradis...)et je te dirai sans réserve que pour moi c'est une région antipathique.

On peut me dire que c'est une généralité,oui ça l'est: En général ils sont indifférents ou antipathiques même s'ils peut y en avoir des sympas.

Par contre, j'ai habité dans le sud et je mettrais un gros bémol sur l'ouverture relationnelle du Sud.J'ai pas trop pu entrer dans les petits groupes fermés d'"autochtones".Et si tu veux te fermer des portes direct t'as qu'à dire (ou faire savoir) que tu viens de Paris.Et j'ai connu pas mal de gens qui étaient là-bas depuis des années et qui ont très peu d'amis du sud.Par contre on m'a souvent dit du bien du Nord(pas de calais) et les gens que j'ai connu de là-bas n'avaient pas ce petit dédain bien français.

L'image que je me suis fait de la France c'est un système de relations basé sur des petits groupes méfiants et sur l'habitude plus que sur de réels critères d'acceptation de la personne.Tu suscites la méfiance ou l'indifférence pendant longtemps et quand on s'est bien habitué à toi on te donne de l'intérêt mais vraiment timidement.
Y a aucun dynamisme relationnel, c'est très lourd en protocoles et démarches.Il faut pas bousculer leur petit train train quotidien...

avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 16:13

Pour le Sud-Est, je te le confirme tout à fait. Marseille est particulièrement hostile à Paris (ce constat ne cesse de me désoler... parce que t'as des types qui peuvent traiter d'enculer un Parisien sans le connaître, mais s'offusquer quand tu leur dit que c'est finalement une réaction pas si éloignée du racisme).

Bref, c'est complètement con, je le déplore, et c'est pour ça que je ne me suis pas senti spécialement déraciné en allant à Bordeaux (une ville que j'adore). D'ailleurs, on m'a dit plusieurs fois à mon arrivée que "les bordelais sont snobs et qu'il est très dur de se faire accepter parmi eux", et même si je ne côtoie pas la bourgeoisie bordelaise, j'avoue que j'ai du mal à voir en quoi l'intégration est difficile Razz

Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.

Dans le genre des clichés relationnels que j'ai entendu sans pouvoir les confirmer ou les infirmer, j'ai entendu des Espagnols la même chose que des gens du Sud en France : très chaleureux en superficie, mais en réalité difficile de s'intégrer durablement. Comme les gens aiment les images contrastées, on dit toujours en France que dans le Nord, c'est l'inverse : les gens sont difficiles de prime abord, mais quand ils t'ont accepté, ils t'ont accepté. Toutes ces visions m'apparaissent comme un peu trop lisses et homogènes pour être honnêtes, tant je suis sûr qu'il est aisé de trouver autant d'exceptions que d'exemples :/
avatar
Tohwaku
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 17:38

Tohwaku a écrit:
Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.

Dans le genre des clichés relationnels que j'ai entendu sans pouvoir les confirmer ou les infirmer, j'ai entendu des Espagnols la même chose que des gens du Sud en France : très chaleureux en superficie, mais en réalité difficile de s'intégrer durablement. Comme les gens aiment les images contrastées, on dit toujours en France que dans le Nord, c'est l'inverse : les gens sont difficiles de prime abord, mais quand ils t'ont accepté, ils t'ont accepté. Toutes ces visions m'apparaissent comme un peu trop lisses et homogènes pour être honnêtes, tant je suis sûr qu'il est aisé de trouver autant d'exceptions que d'exemples :/

En fait ya des contreparties.

Y a une phrase pour ça:
Ya des gens qui ont les bras grand ouverts mais ils ont du mal a les refermer.

Moi je préfère ça,ça me paraît être l'ordre normal des choses.Et d'ailleurs je suis un peu comme ça.Dans les autres "systèmes", si t'as pas accès ou difficilement au contact,à la conversation, tu te retrouves tout seul,isolé et pour longtemps.

Je te confirme pour les espagnols, et oui c'est trop beau pour être vrai.Mais bon je te dis je préfère ça.En France j'ai pas trop eu la chance (et le temps) d'aller jusqu'à l'amitié fiable.Pour moi le Sud de la France ça reste la France et je ne dirais jamais que les gens se ressemblent.

En fait en Espagne ya un modèle de rôle social à jouer, c'est le type sympa,serviable et relationnel, la communication/collaboration minimale (qui est la norme en France) est perçue ici comme de l'antipathie.Du coup les espagnols ont tendance à se forcer à être sympa et parlent beaucoup dans le dos...Ils peuvent même aller jusqu'à inviter des gens qu'ils peuvent pas saquer,enfin peut-être moins dans le nord,moi en Espagne je connais surtout le sud.

Je me répète encore je préfère une sympathie un peu frivole à une antipathie et un formalisme excluant qui réduit tes chances à zéro presque dès le départ.
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 17:40

Et aussi je vais être "dur" mais pour faire encore une généralité j'ai pas connu de femmes plus passives/indifférentes/antipathiques que les françaises.Au point de me demander si elles aimaient les hommes ou les femmes.
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 17:59

Hmmm c'est intéressant ce que tu dis. Je suis content d'avoir eu une confirmation par quelqu'un qui est "dans le bain".

Bon je crois que je vais devoir aller trouver la femme de ma vie dans un autre pays Laughing

J'ai rayé les vietnamiennes de ma liste (présence des ancêtres trop ancrée culturellement, à tel point qu'il faut accepter de ne former plus qu'une famille avec les beaux-parents, ce qui est simplement hors de question pour moi), mais je reste tout de même attentif aux japonaises et aux coréennes Smile
avatar
Tohwaku
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Lun 6 Déc 2010 - 19:36

Juste pour foutre la merde:

En général, quand je suis intéressée, c'est moi qui fais le premier pas (certes depuis peu, mais c'est bien mieux..)
avatar
lynka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Philippe le Lun 6 Déc 2010 - 19:42

Tohwaku a écrit:Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.
Le témoignage d'un ami québécois revu l'été dernier: au Québec, parmi les jeunes générations, draguer pour un mec est du dernier ringard...
(Précision: ça signifie que ce sont les femmes qui draguent.
Ce qui n'est pas mieux en soi, c'est juste inversé par rapport aux conventions d'ici.)


Dernière édition par Philippe le Lun 6 Déc 2010 - 22:00, édité 2 fois
avatar
Philippe
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1949
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 40
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 20:35

Philippe a écrit:
Tohwaku a écrit:Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.
Le témoignage d'un ami québécois revu l'été dernier: au Québec, parmi les jeunes générations, draguer pour un mec est du dernier ringard...

Ça veut dire quoi?que c'est les filles qui le font ou que personne ne drague?

Lynka tu fous pas la merde t'es une exception c'est tout


avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Lun 6 Déc 2010 - 20:44

c'était de l'humour ^^

Et sinon, la plupart de mes amies sont comme ça aussi Smile
avatar
lynka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 23:35

Cadichon si un ami est attiré par toi alors la relation d'amitié est transformée , il aura une envie et un doute non résolu, ce qui rend la relation "tendue" et plus il se prend un rateau tôt, mieux c'est pour tout le monde.D'ailleurs t'es sure que c'est ta façon d'être qui les attire?C'est ce qui les "déclenche", l'attirance était latente.Comme tu dis on sait vite si on est attiré

Alors te bride pas sois spontanée!
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Mar 7 Déc 2010 - 0:01

cadichon a écrit:

Rootless a écrit:D'ailleurs t'es sure que c'est ta façon d'être qui les attire?C'est ce qui les "déclenche", l'attirance était latente
Pardon? j'ai pas compris... heu oui, c'est ma façon d'être je pense qui les attire, enfin comme pour le monde, c'est un tout bien sûr (tempérament, comportements, etc). De quoi parles-tu quand tu dis "c'est ce qui les déclenche"?

ahahah tu me fait rire ce qui attire c'est le tempérament et le comportement...?c'est ce qui attire en dernier en tout cas pour moi.Et je crois être assez banal sur ce point!

En fait il sont attirés parce que tu les attires, et le comportement les gestes etc...ça les déclenche,ça les fait passer à l'action,c'est le moment où ils assument leur attirance et tentent leur chance parce qu'ils pensent qu'ils en ont une.

Sinon j'ai une explication au fait qu'ils sachent pas interprêter, c'est le manque d'oportunités avec des femmes au quotidien, et ça touche la majorité des hommes.
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 0:20

Rootless a écrit:Et aussi je vais être "dur" mais pour faire encore une généralité j'ai pas connu de femmes plus passives/indifférentes/antipathiques que les françaises.Au point de me demander si elles aimaient les hommes ou les femmes.

Moi, quand un homme me plaît, je suis ni passive, ni indifférente, ni antipathique ! Et j'ai souvent tendance à faire le 1er pas ! Wink
avatar
Bliss
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Mar 7 Déc 2010 - 0:35

cadichon a écrit:
Rootless a écrit:En fait il sont attirés parce que tu les attires
Bin, tu me fais rire aussi !! Laughing Cette phrase ne veut rien dire!! Ben qu'est-ce qui t'attire en premier, toi ? au-delà du physique, c'est bien ce que dégage la personne, donc un comportement, un tempérament...non ? Rolling Eyes

Ben si, ça veut dire que tu les attires t'as pas compris? Laughing
En fait je suis très primaire,je suis même attiré par des femmes alors que je reconnais qu'elles sont pas super belles,elles m'attirent c'est tout,et c'est pas les phéromones parce que sur photo c'est pareil.

Le tempérament disons que ça me motive,ça me fait visualiser et ça me détourne de l'intellect.D'ailleurs j'ai ouvert le fil:"les cruches sont-elles plus sexy?".
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 0:51

Ohlala Cadichon, tu n'as pas lu ce topic ?! Il faut absolument que tu le lises, c'est un véritable morceau d'anthologie ! Laughing
avatar
Bliss
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Mar 7 Déc 2010 - 0:57

cadichon a écrit:
On est pas attiré par hasard, il y a forcément des raisons même si elles peuvent être inconscientes.

Tu l'as dit, je peux donc pas te les dire,elles sont inconscientes. Wink
Nan mais sinon y en a des conscientes,et c'est assez physique,après j'ai des goûts perso,y a des femmes belles que je trouve "transparentes" et sans attrait.
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par augenblick le Mar 7 Déc 2010 - 1:49

Versons dans le cruchon ! bounce

http://www.zebrascrossing.net/sujets-tabous-politique-religion-et-spiritualite-sexe-f9/les-cruches-sont-elles-plus-sexy-t1381.htm
avatar
augenblick
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Mar 7 Déc 2010 - 13:47

lol!
avatar
lynka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Mar 7 Déc 2010 - 14:36

Philippe > Ah, ça se confirme donc pour le Québec ! Je n'imaginais pas que ça puisse aller jusqu'à paraître vieux-jeu pour un mec de draguer. Ca doit faire bizarre pour un étranger les premières fois en tout cas Smile


cadichon a écrit:
Tohwaku a écrit: Il y a un malentendu [...] désir de prime abord.
Y’a un truc que je ne comprends pas. [...] si c’est bien le cas alors je ne vois pas trop la différence avec les femmes.
Ah ah mais ça ca exactement dans le sens de ce que je dis ! En fait, tu illustres même in extenso la théorie de l'échelle en disant cela Smile Tu jettes un coup d'oeil au bonhomme, et tu le places sur une des deux échelles. Soit "désirable" (par de castration, il est sur la "bonne" échelle) soit "pas désirable" et il part dans ce qu'on peut appeler la "friend zone". Le problème qui confond souvent les hommes, c'est qu'ils n'ont aucun moyen de distinguer sur quelle échelle on les a placés, si on les a "castrés" (déni de virilité) ou non. Il est commun pour les filles de se comporter de façon familière et (du point de vue de l'homme) ambiguë avec les gens qu'elles ont placées dans la terrifiante friend zone.

Tohwaku a écrit: Ce n'est pas agir comme un porc [...] où on pose les yeux dessus
C’est ce que je dis juste au-dessus : n’est-ce pas pareil pour les femmes finalement ? moi en tous cas je me reconnais là-dedans, et je ne me considère pas du tout comme une fille facile, obsédée, allumeuse ou je ne sais quoi. Ca me parait simplement naturel, normal, de « juger » inconsciemment ou pas, les gens qu’on rencontre ou qu’on croise simplement. On reproche aux hommes de se retourner sur les jolies femmes dans la rue. Perso, je me retourne pas sur les beaux garçons mais je les remarque très bien aussi Wink . De ce point de vue du moins, existe-t-il vraiment une grande différence entre hommes et femmes ?
Oui, car comme je le disais au-dessus, justement, la grosse différence se situe au niveau de l'attitude qui s'ensuit à l'égard de l'autre. Les hommes n'émettent (à mon avis, attention, grosse généralisation inside Razz ) pas vraiment de signes qui peuvent être interprétés comme des signes de désir (voire d'intérêt quelconque) à l'égard d'une nana qu'ils ne désirent absolument pas. Les nanas aiment bien, en revanche, avoir des "amis mâles", lesquels sont dès le départ "castrés" dans leurs têtes. Le malentendu vient alors du fait que ce n'est jamais bien clair pour lesdits amis mâles, puisque les nanas se comportent d'une façon très équivoque (particulièrement tactile, signes d'intérêt, phrases équivoques comme "ouah t'es vraiment un mec parfait" --> vécu). Lorsque l'ami mâle se dit "Bon ben là il est évident qu'elle me drague" et qu'il se jette à l'eau, c'est la douche froide pour les deux ! La nana tombe des nues en disant "Ah non mais je ne te vois que comme un frère/ami/parent/pot de fleur, je ne veux pas briser une si belle amitié", tandis que le gars se retrouve devant une conclusion en contradiction avec tout ce qu'il avait pu déduire. Aussi, généralement, quand une fille montre des signes équivoques à mon égard, j'ai rapidement pris l'habitude de conclure "Ok, j'ai aucune chance avec elle". Tout simplement parce que j'ai remarqué que les nanas vraiment intéressées par des mecs n'émettent PAS ces signaux, et que les mecs "got it wrong aaaaall along" Laughing
avatar
Tohwaku
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par augenblick le Mar 7 Déc 2010 - 14:41

Tohwaku a écrit:Les nanas aiment bien, en revanche, avoir des "amis mâles", lesquels sont dès le départ "castrés" dans leurs têtes.

Ah, enfin le motif (pardon si je m'exprime mâle hein).
avatar
augenblick
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6243
Date d'inscription : 05/12/2009
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Mar 7 Déc 2010 - 14:45

Oh, il est apparu bien plus tôt dans le fil, j'ai déjà utilisé le mot "castration" il y a un moment. Peu après que quelqu'un a cité la théorie de l'échelle, en fait.
avatar
Tohwaku
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Mar 7 Déc 2010 - 16:31

Vous vous compliquez bien la vie!

Si je suis célibataire avec une fille qui me plaît je vais essayer point, indépendamment de ces signaux.

Sinon ce que vous dites ça vient du fait (je me répête) ça vient de l'inaffectivité et de la distance des codes relationnels français.

N'importe quelle "miette de proximité" est interprêté comme une lueur d'espoir dans ce désert de solitude affectivo-sexuelle.

En anglais le fait de dire "darling" n'engage à rien, et comme en Espagne on peut t'appeler "guapo" ou "guapa" (beau/belle) ou cariño(chéri) et ça n'engage à rien c'est juste affectueux amical.

Dans un livre de français pour les étrangers c'est écrit(comme consigne):

"En général on ne fait pas de compliments physiques en dehors des relations amoureuses" (sauf entre femmes NDLR)
avatar
Rootless
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Mar 7 Déc 2010 - 18:10

Rootless > Tout à fait, et c'est complètement la bonne méthode, y compris avec les françaises. Il faut simplement foncer, peu importe, en fait, s'il te semble que tu es attirant aux yeux de la nana à laquelle tu te déclares (de toute façon tu ne le sauras vraiment qu'en tentant). Je rappelle que ce que j'explique ci-dessus s'applique surtout aux ados (la théorie de l'échelle particulièrement). En mûrissant, un homme capte normalement que les filles ne fonctionnent pas comme les mecs et arrêtent tout bêtement de réfléchir ainsi.

cadichon a écrit:EN fait je crois que j'ai pas compris la théorie de l'échelle. Pour l'homme, il s'agit d'une échelle de quoi ?[...]
Il s'agit essentiellement d'une échelle d'attraction générale, et je dirais que comme les hommes (surtout jeunes) sont globalement plus attirés par la jeunesse et la beauté physique, ça se retranscrit de la même façon dans leur unique échelle. Un petit exercice simple : compare dans ton entourage le nombre de mecs qui ont dans leurs relations une "super copine très moche avec laquelle ils n'essayeront jamais de coucher parce que c'est leur meilleur amie et leur confidente" avec le nombre de nanas jolies dont ils restent proches/gravitent autour, et d'autre part la même chose pour les filles. Tu te rendras rapidement compte, je crois, que les mecs ne recherchent simplement pas vraiment la présence de nanas qu'ils ne jugent pas désirables, comme amies ou pas.

Pour avoir beaucoup essayé d'analyser ce problème "hors de moi-même" en en parlant aux mecs et aux nanas autour de moi, j'ai constaté que les mecs, en général, ne cherchaient PAS d'amies filles, soit parce qu'ils n'en éprouvaient pas le besoin/voyaient l'intérêt (la réponse la plus fréquente étant "Pour quoi faire ? J'ai des potes (mecs) pour ça !"), soit parce que les "jolies" filles n'étaient jamais perçues (ou désirées) comme des amies potentielles, mais comme des compagnes potentielles. Les filles que j'ai interrogées n'étaient jamais limitées dans leur recherche d'ami(e)s.

cadichon a écrit:Mais les hommes, ils n'ont pas créé une terrifiante friend zone également pour les filles qu'ils ne trouvent pas désirables ?? hum, j'ai l'impression d'être bien naïve avec mes questions Smile enfin, je le suis sûrement réellement !
Je crois hélas que dans l'ensemble, la friend zone des mecs pour les filles non désirables n'existe pas. Ca me fait penser que dans le schéma de la théorie de l'échelle, le bas de l'échelle unique des mecs donne directement sur l'abysse, soit l'ensemble des gens qui ne présentent aucun intérêt. C'est évidemment simpliste, mais là encore, ça se vérifie souvent dans la réalité : beaucoup de nanas acceptent volontiers d'avoir des mecs qu'elles ne jugent pas désirables autour d'elles, ne serait-ce que comme amis ou confidents, alors que les mecs ne recherchent tout simplement pas la présence de nanas non désirables. Je raisonnais comme ça en étant (beaucoup) plus jeune, et mon raisonnement était purement rationnel/économique. Je ne voyais pas l'intérêt d'avoir d'amies filles (je le vois maintenant, je vous rassure Wink), et toute énergie dépensée dans une relation qui ne pouvait mener à rien d'autre qu'une relation platonique était jugée comme une pure perte. C'est quelque chose qu'on retrouve souvent chez les hommes qu'on interroge, même s'ils le nient souvent en présence de nanas (pas vraiment glorieux comme vision, et potentiellement "tue-l'amour" pour les filles qui cherchent du romantisme... bref pour vivre heureux, vivons cachés !). Aujourd'hui, j'ai des amis de tous les sexes, y compris des filles très désirables (avec lesquelles, cependant, je SAIS qu'il ne se passera rien... ça a son importance !).

cadichon a écrit:Comme ça, j'ai du mal à le croire,mais finalement oui c'est possible. J'ai l'impression (me trompe-je?) que les filles se prennent nettement moins de rateaux que les hommes, ça pourrait s'expliquer comme ça : les filles arriveraient bien mieux à évaluer leur chance car les signaux des hommes (ou l'absence de signaux justement) sont assez clairs. Au contraire, les hommes subiraient plus d'échecs car ils interprètent mal les signaux des filles.
Oui, déjà, en France, les nanas ne prennent qu'exceptionnellement l'initiative de se déclarer à un mec, mais quand elles le font, je pense aussi qu'elles se prennent rarement un râteau. Les hommes ont tendance à n'être pas ambigus dans leurs réactions : si une nana ne te plaît pas du tout, tu ne comporteras jamais de façon très équivoque (pas de toucher, pas de regards insistants, etc). Bref je pense que les nanas savent mieux à quoi s'en tenir, ce qui n'est pas forcément mieux, car beaucoup de mecs (même adultes) en oublient la politesse, et finissent par devenir carrément froids ou impolis à l'égard des nanas qu'ils ne jugent pas "intéressantes" (je faisais d'ailleurs souvent la remarque à un pote de Marseille qui se comportait à la limite du correct avec les nanas qu'il appelait les "thons", sachant qu'il avait des critères ridiculement élevés à cet égard).

cadichon a écrit:J'ai l'impression que c'est pas tant que les nanas se comportent de façon équivoque, du moins pas à leur yeux. Perso j'ai pas l'impression, avec les amis hommes, d'envoyer des signaux ambigus. Ils le sont peut-être pour les hommes, mais pour moi non, car je me comporte pas de la même façon avec ceux qui m'attirent. C'est un problème de "grille de lecture" différente entre les deux sexes. A priori avec un gars qui me plait vraiment, je vais pas être tactile, pas spécialement "affectueuse", et je ne vais sûrement pas lui dire des trucs du genre "waou t'es l'homme parfait".
Tohwaku a écrit:Tout simplement parce que j'ai remarqué que les nanas vraiment intéressées par des mecs n'émettent PAS ces signaux
oui voilà c'est ça que je voulais dire Laughing
Voilà, tu comprends mieux ce que je disais. C'est une attitude trop cérébrale (et souvent immature) que d'être aux aguets du moindre signe d'intérêt, et comme l'a dit Rootless, la bonne pratique consiste simplement à ne pas se prendre la tête. C'est quelque chose qu'on apprend surtout avec l'âge et la pratique, cependant (l'inexpérience donne l'impression que le moindre échec est terriblement douloureux et important, alors qu'avec les échecs, on s'aperçoit que ce n'est pas si méchant).

cadichon a écrit:Suspect hum, ça paraît un peu simpliste. C'est pas que les nanas aiment avoir des "amis mâles castrés", elles aiment bien avoir des amis c'est tout. C'est pas de notre faute si les hommes amis comprennent de travers nos signaux tongue . J'avoue avoir souvent cette appréhension avec un gars que j'aime beaucoup mais pour qui je n'ai aucune attirance physique : comment je fais pour lui exprimer mon amitié, mon affection pour lui sans qu'il se fasse de fausses idées ??
Comme je l'ai dit plus haut, ce n'est pas que les nanas aiment spécialement avoir des amis mâles castrés, c'est simplement qu'elles ne font pas trop la différence entre "une bonne copine" et "un mec sympa mais pas désirable" (d'ailleurs on utilise souvent le terme "bonne copine" pour décrire un mec qui est tombé dans la friend zone sans le savoir). C'est quelque chose qui me défrisait étant plus jeune, et que je comprends bien aujourd'hui. Cependant, un test intéressant est simplement de lui montrer clairement que tu n'as aucune attirance physique pour lui. Ca te permettra d'avoir un retour clair de la situation : s'il ne semble pas spécialement vexé (ou qu'il semble surpris que tu aies eu besoin d'élucider une chose qui lui paraissait claire), c'est qu'il veut possiblement être ton bon copain. Mais dans la plupart des cas, je crains qu'il ne montre graduellement un désintérêt croissant pour ta personne...

cadichon a écrit:C'est pas de notre faute si les hommes amis comprennent de travers nos signaux tongue
Je reviens sur cette phrase précise. C'est vrai : ce n'est pas de votre faute. Mais tout est question de dosage : il y a des nanas (dont je sais qu'il ne se passera rien avec elles) qui agissent de façon tellement "ambiguë" avec moi (parce qu'elles me considèrent comme leur bonne copine, en fait) qu'il m'arrive encore de douter de l'intégrité de leur amitié. Evidemment, si un mec se fait un film sur un sourire, c'est un peu le problème du mec et pas de la nana. Mais plus la nana donne des signes d'intérêt, plus il y a de risque que cela converge, dans la tête du mec, vers une supposition : "Elle me désire". La nana doit aussi savoir se maîtriser. Comme je le disais, se faire des films pour un sourire, c'est le problème du mec. Se faire un film parce que la nana s'agite devant lui tout nue parce qu'elle le voit comme une bonne copine... bah elle y met un peu du sien dans le malentendu là Wink
avatar
Tohwaku
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum