No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Bliss le Dim 5 Déc 2010 - 21:03

(ou j'avais bien compris cette nuance Lynka Wink)

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 0:27

Je viens de débarquer sur ce sujet et j'ai trouvé le titre accrocheur.

"no smiling,no touching,no compliment"

Ça vient de la culture, y a des cultures austères et d'autres plus joviales.En Europe du Centre-Nord, (pour moi au nord des Pyrénées, des Alpes et des Balcans) j'ai l'impression que les manifestations publiques de joie de vivre/spontanéité et de proximité sont perçues comme un manque de civilisation, de la vulgarité ou de la sexualité.

Parler fort, porter des vêtements de couleur, tutoyer rapidement ou/et des gens plus agés, poser des questions, faire des compliments, faire des blagues, parler aux nouveaux, toucher l'avant bras l'épaule de l'autre en parlant, laisser entrer quelqu'un de nouveau chez soi etc...

Moi l'Europe du Nord ça me met un coup de massue au moral.Trop froid,trop distant trop: "on se connait pas, on ne s'approche pas" (que ce soit physiquement ou verbalement)

C'est vrai qu'avec une française j'aurais tendance à penser que si elle a pas un certain dédain elle est "open" tellement je suis habitué à une froideur généralisée.

Je me suis même rendu compte avec certaines françaises que je leur plaisais alors que je pensais qu'elles me méprisaient...Ah ya pas que du bon dans l'éducation.

D'ailleurs je dis des fois aux espagnols qui "montent en Europe", "des fois si t'as l'impression qu'on te déteste/méprise, n'y attache pas d'importance c'est l'éducation qui est comme ça les gens ne s'en rendent même pas compte c'est le contraire qui les choque"


Dernière édition par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 0:57, édité 1 fois (Raison : précision)

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 0:46

Hmm je crois que j'ai essayé d'être le plus clair possible, mais j'ai visiblement échoué puisque je ne parviens finalement pas à me faire comprendre. Je ne vais pas dépenser plus d'énergie et d'attention commune pour expliquer ce que j'ai déjà tenté d'expliquer, mais je conclurai sur le fait qu'un avis n'a que l'utilité qu'on lui attribue, aussi je pense que c'est à Lynka seule (et non à toi, Bliss, même si ton avis sur la question m'a évidemment beaucoup intéressé, assez pour que j'y réponde en longueur) de juger si ce que je dis fait sens pour elle, ou s'il tombe totalement à côté (dans un cas comme dans l'autre, il faut bien émettre un avis pour juger de son utilité). Débattre pendant 10 pages sur l'utilité d'émettre mon avis me semble au final assez stérile dans la mesure où ça n'aidera pas Lynka, qu'elle en ait besoin ou non, qu'elle ait demandé ou non (et ce n'est pas le cas d'ailleurs).

Je n'ai pas de prétention particulière sur le sujet, et je ne suis certainement pas un psychanalyste, et à ce propos personne ne psychanalyse personne : on SE psychanalyse soi-même, à l'aide des gens, de l'entourage ou, mieux, d'un psychanalyste, dont le seul rôle -et il est de taille- est d'empêcher de tourner en rond dans le processus.

Bref, pour moi le chapitre est clos Wink

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Bliss le Lun 6 Déc 2010 - 0:55

... ça tombe bien, pour moi aussi Wink

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 0:59

Bonjour l'ambiance...

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 1:05

Ah ? Moi je trouve ça plutôt positif au contraire. Ca me semble mieux de mettre un terme à une conversation inutile plutôt que l'étendre sur 10 pages Smile

Rootless a écrit:des fois si t'as l'impression qu'on te déteste/méprise, n'y attache pas d'importance
C'est marrant, parce qu'étant Marseillais à la base, je ressens ça sans sortir même quitter la France. Rien qu'en allant à Paris, j'ai eu la sensation d'être dans un autre pays. J'ai eu le plaisir de m'y faire insulter 3 fois de suite dans la rue, en demandant simplement (et poliment) mon chemin. Je ne me suis pas formalisé au premier refus de m'indiquer le métro (même si la réponse étant incroyablement agressive), mais au bout de la troisième personne, je me suis demandé si c'était pas dans la culture parisienne d'envoyer chier les touristes Sad

EDIT: Ah oui je précise que je n'ai pas du tout l'accent Marseillais (on me bassine régulièrement avec ça d'ailleurs). Ca aurait pu expliquer pourquoi à Paris on m'a envoyé paître, mais même pas...

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Lun 6 Déc 2010 - 11:25

Merci pour vos interprétations et précieux avis Smile
Et merci d'y avoir consacré autant de temps et d'énergie I love you

Bien qu'ayant déjà qq pistes sur la question, je pense que les divergences d'opinion et les nuances apportées ici ne seront pas de trop Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 14:38

Tohwaku a écrit:Ah ? Moi je trouve ça plutôt positif au contraire. Ca me semble mieux de mettre un terme à une conversation inutile plutôt que l'étendre sur 10 pages Smile

Rootless a écrit:des fois si t'as l'impression qu'on te déteste/méprise, n'y attache pas d'importance
C'est marrant, parce qu'étant Marseillais à la base, je ressens ça sans sortir même quitter la France. Rien qu'en allant à Paris, j'ai eu la sensation d'être dans un autre pays. J'ai eu le plaisir de m'y faire insulter 3 fois de suite dans la rue, en demandant simplement (et poliment) mon chemin. Je ne me suis pas formalisé au premier refus de m'indiquer le métro (même si la réponse étant incroyablement agressive), mais au bout de la troisième personne, je me suis demandé si c'était pas dans la culture parisienne d'envoyer chier les touristes Sad

EDIT: Ah oui je précise que je n'ai pas du tout l'accent Marseillais (on me bassine régulièrement avec ça d'ailleurs). Ca aurait pu expliquer pourquoi à Paris on m'a envoyé paître, mais même pas...

J'ai (mal) grandi en "île de France"(on dirait le nom d'un petit paradis...)et je te dirai sans réserve que pour moi c'est une région antipathique.

On peut me dire que c'est une généralité,oui ça l'est: En général ils sont indifférents ou antipathiques même s'ils peut y en avoir des sympas.

Par contre, j'ai habité dans le sud et je mettrais un gros bémol sur l'ouverture relationnelle du Sud.J'ai pas trop pu entrer dans les petits groupes fermés d'"autochtones".Et si tu veux te fermer des portes direct t'as qu'à dire (ou faire savoir) que tu viens de Paris.Et j'ai connu pas mal de gens qui étaient là-bas depuis des années et qui ont très peu d'amis du sud.Par contre on m'a souvent dit du bien du Nord(pas de calais) et les gens que j'ai connu de là-bas n'avaient pas ce petit dédain bien français.

L'image que je me suis fait de la France c'est un système de relations basé sur des petits groupes méfiants et sur l'habitude plus que sur de réels critères d'acceptation de la personne.Tu suscites la méfiance ou l'indifférence pendant longtemps et quand on s'est bien habitué à toi on te donne de l'intérêt mais vraiment timidement.
Y a aucun dynamisme relationnel, c'est très lourd en protocoles et démarches.Il faut pas bousculer leur petit train train quotidien...


Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 16:13

Pour le Sud-Est, je te le confirme tout à fait. Marseille est particulièrement hostile à Paris (ce constat ne cesse de me désoler... parce que t'as des types qui peuvent traiter d'enculer un Parisien sans le connaître, mais s'offusquer quand tu leur dit que c'est finalement une réaction pas si éloignée du racisme).

Bref, c'est complètement con, je le déplore, et c'est pour ça que je ne me suis pas senti spécialement déraciné en allant à Bordeaux (une ville que j'adore). D'ailleurs, on m'a dit plusieurs fois à mon arrivée que "les bordelais sont snobs et qu'il est très dur de se faire accepter parmi eux", et même si je ne côtoie pas la bourgeoisie bordelaise, j'avoue que j'ai du mal à voir en quoi l'intégration est difficile Razz

Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.

Dans le genre des clichés relationnels que j'ai entendu sans pouvoir les confirmer ou les infirmer, j'ai entendu des Espagnols la même chose que des gens du Sud en France : très chaleureux en superficie, mais en réalité difficile de s'intégrer durablement. Comme les gens aiment les images contrastées, on dit toujours en France que dans le Nord, c'est l'inverse : les gens sont difficiles de prime abord, mais quand ils t'ont accepté, ils t'ont accepté. Toutes ces visions m'apparaissent comme un peu trop lisses et homogènes pour être honnêtes, tant je suis sûr qu'il est aisé de trouver autant d'exceptions que d'exemples :/

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 17:38

Tohwaku a écrit:
Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.

Dans le genre des clichés relationnels que j'ai entendu sans pouvoir les confirmer ou les infirmer, j'ai entendu des Espagnols la même chose que des gens du Sud en France : très chaleureux en superficie, mais en réalité difficile de s'intégrer durablement. Comme les gens aiment les images contrastées, on dit toujours en France que dans le Nord, c'est l'inverse : les gens sont difficiles de prime abord, mais quand ils t'ont accepté, ils t'ont accepté. Toutes ces visions m'apparaissent comme un peu trop lisses et homogènes pour être honnêtes, tant je suis sûr qu'il est aisé de trouver autant d'exceptions que d'exemples :/

En fait ya des contreparties.

Y a une phrase pour ça:
Ya des gens qui ont les bras grand ouverts mais ils ont du mal a les refermer.

Moi je préfère ça,ça me paraît être l'ordre normal des choses.Et d'ailleurs je suis un peu comme ça.Dans les autres "systèmes", si t'as pas accès ou difficilement au contact,à la conversation, tu te retrouves tout seul,isolé et pour longtemps.

Je te confirme pour les espagnols, et oui c'est trop beau pour être vrai.Mais bon je te dis je préfère ça.En France j'ai pas trop eu la chance (et le temps) d'aller jusqu'à l'amitié fiable.Pour moi le Sud de la France ça reste la France et je ne dirais jamais que les gens se ressemblent.

En fait en Espagne ya un modèle de rôle social à jouer, c'est le type sympa,serviable et relationnel, la communication/collaboration minimale (qui est la norme en France) est perçue ici comme de l'antipathie.Du coup les espagnols ont tendance à se forcer à être sympa et parlent beaucoup dans le dos...Ils peuvent même aller jusqu'à inviter des gens qu'ils peuvent pas saquer,enfin peut-être moins dans le nord,moi en Espagne je connais surtout le sud.

Je me répète encore je préfère une sympathie un peu frivole à une antipathie et un formalisme excluant qui réduit tes chances à zéro presque dès le départ.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 17:40

Et aussi je vais être "dur" mais pour faire encore une généralité j'ai pas connu de femmes plus passives/indifférentes/antipathiques que les françaises.Au point de me demander si elles aimaient les hommes ou les femmes.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Tohwaku le Lun 6 Déc 2010 - 17:59

Hmmm c'est intéressant ce que tu dis. Je suis content d'avoir eu une confirmation par quelqu'un qui est "dans le bain".

Bon je crois que je vais devoir aller trouver la femme de ma vie dans un autre pays Laughing

J'ai rayé les vietnamiennes de ma liste (présence des ancêtres trop ancrée culturellement, à tel point qu'il faut accepter de ne former plus qu'une famille avec les beaux-parents, ce qui est simplement hors de question pour moi), mais je reste tout de même attentif aux japonaises et aux coréennes Smile

Tohwaku
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 276
Date d'inscription : 25/11/2010
Age : 35
Localisation : Oui, volontiers. Bordeaux en fait.

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Lun 6 Déc 2010 - 19:36

Juste pour foutre la merde:

En général, quand je suis intéressée, c'est moi qui fais le premier pas (certes depuis peu, mais c'est bien mieux..)

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Philippe le Lun 6 Déc 2010 - 19:42

Tohwaku a écrit:Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.
Le témoignage d'un ami québécois revu l'été dernier: au Québec, parmi les jeunes générations, draguer pour un mec est du dernier ringard...
(Précision: ça signifie que ce sont les femmes qui draguent.
Ce qui n'est pas mieux en soi, c'est juste inversé par rapport aux conventions d'ici.)


Dernière édition par Philippe le Lun 6 Déc 2010 - 22:00, édité 2 fois

Philippe
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1937
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 39
Localisation : Au pays du soleil et du vent... (Roussillon)

http://www.zebrascrossing.net/t329-grrroooaaaooo

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 20:35

Philippe a écrit:
Tohwaku a écrit:Pour en revenir aux relations homme/femme, je ne sais pas dans quelle mesure la culture d'un pays influe là-dessus. J'ai souvent entendu dire que les Nordiques et les Québécoises n'avaient pas une "culture de la passivité" et qu'il était fréquent, pour un homme, de se faire aborder par une demoiselle. Je me garderai bien de prendre cela pour argent comptant vu que je ne suis allé dans aucun de ces pays.
Le témoignage d'un ami québécois revu l'été dernier: au Québec, parmi les jeunes générations, draguer pour un mec est du dernier ringard...

Ça veut dire quoi?que c'est les filles qui le font ou que personne ne drague?

Lynka tu fous pas la merde t'es une exception c'est tout



Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par lynka le Lun 6 Déc 2010 - 20:44

c'était de l'humour ^^

Et sinon, la plupart de mes amies sont comme ça aussi Smile

lynka
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6408
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 32
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

...

Message par Invité le Lun 6 Déc 2010 - 23:11

Bonsoir ! Smile

Intéressante cette discussion. Lynka, je me suis tout à fait retrouvée dans ton premier post, j’aurais pu l’écrire moi-même ! La discussion qui suit m’interpelle du coup, parce que je n’avais personnellement jamais vraiment cherché s’il pouvait y avoir des explications au « problème » qui viennent de moi.
Je pense être comme toi Lynka : avec les autres, hommes comme femmes, je suis spontanée, plutôt souriante, agréable, je regarde aussi toujours les gens dans les yeux, et je ne « calcule » rien. On m’a fait plusieurs fois la réflexion que mon comportement pouvait être ambigu, et j’ai du mal à le comprendre (« tu fixes les gens quand tu les regardes », « regard intense ou complice »…ha bon?).
J’ai vécu à deux reprises, dans le cadre d’amitiés avec des hommes, le genre de « malentendu » que tu décris. Je suis tombée des nues également…et je n’arrive toujours pas à comprendre comment chacun de ces deux gars a pu croire que j’étais intéressée par eux. Pour illustrer la chose, y’en a un qui m’a dit, après coup, qu’il pensait que j’étais attirée par lui car on s’était vus un soir à l’improviste, et il avait remarqué que je lui avais beaucoup souri et que j’avais les yeux qui brillaient. En fait, j’étais juste contente de le voir, certes, mais il était tard et j’avais les yeux humides parce que j’arrêtais pas de bailler Neutral . C’est terrible pour l’un et l’autre de se rendre compte d’un tel malentendu… Crying or Very sad Ca m’est arrivé aussi avec un ami (que je connais depuis longtemps en + et avec qui il n’y a jamais eu d’ambiguité-enfin c'est ce que je croyais), qui a qualifié (après coup aussi) un moment passé ensemble de « début de flirt » confused , alors que moi je n’avais, pendant ce même instant, absolument rien ressenti de particulier, ni dans l’ambiance, ni dans ma façon de me comporter. Quand il m’a dit ça je suis tombée sur le c** et j’ai pris peur (une peur « a posteriori » !). Dans les deux cas, je l’ai interprété comme un manque de « maturité » ou d’expérience (comme disait Tohwaku, peut-être pas assez de vécu, et un manque de repères pour interpréter convenablement des « signaux » qui peuvent ne pas en être). Mais peut-être aussi que véritablement j’en « fais trop »?…je sais pas.

Bliss dit que finalement c’est peut-être plus un refus de voir la personne sexuée (en l’occurrence, dans notre cas, la femme désirable) qui est en nous. C’est un point de vue intéressant.
Moi j’étais simplement restée sur un sentiment de lassitude, voire de légère amertume : j’étais (et je le suis encore) plutôt blasée de voir qu’il n’est pas possible de vivre des instants d’amitié et de complicité avec une personne du sexe opposé sans que la séduction ne vienne compliquer la relation.
Je crois que Lynka (mais elle me contredira si je me trompe), quand elle disait qu’elle voyait l’autre comme une personne asexuée à la base, voulait dire qu’elle avait tout simplement envie d’une relation humaine, d’amitié, de proximité, de complicité éventuellement, qui ne soit pas compliquée par la sexualité. En tous cas moi c’est comme ça que je le ressens. C’est pas que je ne m’assume pas en tant que femme, mais parfois j’ai juste terriblement envie de rencontrer et de tisser des liens « asexués », parce que je vois la séduction comme une donnée qui complexifie la relation et surtout qui la biaise (c’est bon j’ai bien mis le « i » Laughing ). Si l’un ou l’autre ressent une attirance non réciproque, c’est dommage car ça entrave un peu la relation. Ca n’est plus pareil quand on sait que l’autre est attiré. On doit justement faire attention, « calculer » parfois certains comportements car on sait qu’ils peuvent susciter ou renforcer l’envie, l’attirance que ressent l’autre (c’est précisément cette « gaie spontanéité » qu’il faut alors brider). Et c’est chiant, parce qu’on peut pas être vraiment soi-même du coup, et la relation est moins jolie au final.
Mais tout ceci n’est qu’un espèce de fantasme : une relation « asexuée », ça n’existe pas.

[temps de réflexion !]
Bliss a écrit:mais plutôt que tu rejettes ou que tu te coupes inconsciemment de ta sexualité et de ta part désirante/désirable... et de ce fait, en niant cette part de toi, tu la nies aussi chez les autres...
Pour reparler de cet espèce de « déni » de la sexualité dont a parlé Bliss, dans le cas de Lynka… : Lynka, lorsque tu rencontres un gars qui t’attire vraiment, dès le début, est-ce que là aussi tu as envie d’une relation/d’une rencontre « asexuée » ?
Pour ma part, quand j’y repense, je constate en effet que lorsque j’ai envie d’une relation amicale, j’ai envie de ne pas considérer le sexe de l’autre, et je « nie » plus ou moins ma féminité (je n’ai pas envie d’être regardée en tant que femme mais en tant qu’être humain-ce qui est impossible on est d’accord). Et quand finalement j’apprends que l’autre est attiré, je tombe des nues, je suis un peu déçue.
Par contre, quand je rencontre un homme qui me plait vraiment, comment dire, ça m’arrange bien d’être une femme potentiellement désirable. Embarassed
Finalement, et pour mon cas, j’ai plutôt l’impression de faire abstraction du caractère sexué des relations "dès que ça m’arrange", et plus précisément dès que l’autre est placé sur « l’échelle des amis ». C’est donc presque de l’hypocrisie (inconsciente), par rapport à moi-même et à l’autre… Voire un manque de maturité ? : quand l’autre me plait je suis « pleinement sexuée » (mais ça veut pas dire que je drague l’autre hein), mais si je l’ai placé dans la sphère des « amis », alors j’ai tendance à exiger, ou du moins très mal accepter, que la réciproque ne soit pas vraie. C’est pas très sympa pour la gente masculine, car tout individu est susceptible d’être attiré par une femme, je trouve ça normal finalement. Embarassed

Tohwaku a écrit: Il y a un malentendu fondamental entre nous hommes et vous femmes qui brouille beaucoup nos relations, avec d'un côté les hommes qui globalement ne voient pas de malentendu : toutes les femmes sont sexuées et il est normal de les désirer, et de l'autre les femmes qui globalement ne voient pas de malentendu : tous les hommes sont par défaut asexués, sauf ceux qui sortent assez du lot pour titiller le désir de prime abord.
Y’a un truc que je ne comprends pas.
Personnellement, non, je ne vois pas les hommes comme étant « par défaut asexués ». Quand je rencontre un gars, bien sûr qu’il est sexué, mais très rapidement, soit il est à mes yeux « attirant », soit il l’est pas. S’il l’est pas, alors j’ai tendance à oublier ma propre féminité, et finalement j’oublie aussi en quelque sorte sa propre masculinité, ou plutôt je l’ignore (inconsciemment bien sûr). C’est plutôt le déni de sa masculinité à lui, plus que le déni de ma féminité. S’il est attirant, donc désirable (ça veut pas dire que j’aurai envie de me rapprocher de lui pour autant, mais il en reste pas moins charmant et désirable, point barre), alors il reste une personne sexuée, quoi qu’il se passe avec lui.
N’est-ce pas pareil pour les hommes ? Tu dis Tohwaku que pour les hommes, « toutes les femmes sont sexuées et il est normal de les désirer ». C’est plutôt que toutes les femmes désirables sont susceptibles d’être désirées, non ? une femme qui, physiquement, ne plait pas à un homme, ne peut être désirée par lui, non ? si c’est bien le cas alors je ne vois pas trop la différence avec les femmes.
Tohwaku a écrit: Ce n'est pas agir comme un porc ou être un obsédé : évaluer le désir qu'on peut avoir pour une femme qu'on ne connaît pas fait à mon avis partie des premiers jugements qu'on a inconsciemment et inexorablement au moment où on pose les yeux dessus
C’est ce que je dis juste au-dessus : n’est-ce pas pareil pour les femmes finalement ? moi en tous cas je me reconnais là-dedans, et je ne me considère pas du tout comme une fille facile, obsédée, allumeuse ou je ne sais quoi. Ca me parait simplement naturel, normal, de « juger » inconsciemment ou pas, les gens qu’on rencontre ou qu’on croise simplement. On reproche aux hommes de se retourner sur les jolies femmes dans la rue. Perso, je me retourne pas sur les beaux garçons mais je les remarque très bien aussi Wink . De ce point de vue du moins, existe-t-il vraiment une grande différence entre hommes et femmes ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Lun 6 Déc 2010 - 23:35

Cadichon si un ami est attiré par toi alors la relation d'amitié est transformée , il aura une envie et un doute non résolu, ce qui rend la relation "tendue" et plus il se prend un rateau tôt, mieux c'est pour tout le monde.D'ailleurs t'es sure que c'est ta façon d'être qui les attire?C'est ce qui les "déclenche", l'attirance était latente.Comme tu dis on sait vite si on est attiré

Alors te bride pas sois spontanée!

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Invité le Lun 6 Déc 2010 - 23:49

Rootless a écrit:plus il se prend un rateau tôt, mieux c'est pour tout le monde.
Oui, c'est mieux, mais même si ensuite il n'y a plus d'ambiguité (l'un comme l'autre sait ce qu'il en est), ça reste difficile. Moi ça me met mal à l'aise de savoir que l'autre est attiré (même si je lui ai expliqué que c'était pas possible, ben l'autre il y peut rien, il est toujours attiré), c'est hyper gênant de ressentir l'attirance de l'autre (le voir dans ses yeux, dans sa façon d'être, même si c'est subtil je le vois bien).
Rootless a écrit:D'ailleurs t'es sure que c'est ta façon d'être qui les attire?C'est ce qui les "déclenche", l'attirance était latente
Pardon? j'ai pas compris... heu oui, c'est ma façon d'être je pense qui les attire, enfin comme pour le monde, c'est un tout bien sûr (tempérament, comportements, etc). De quoi parles-tu quand tu dis "c'est ce qui les déclenche"?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Mar 7 Déc 2010 - 0:01

cadichon a écrit:

Rootless a écrit:D'ailleurs t'es sure que c'est ta façon d'être qui les attire?C'est ce qui les "déclenche", l'attirance était latente
Pardon? j'ai pas compris... heu oui, c'est ma façon d'être je pense qui les attire, enfin comme pour le monde, c'est un tout bien sûr (tempérament, comportements, etc). De quoi parles-tu quand tu dis "c'est ce qui les déclenche"?

ahahah tu me fait rire ce qui attire c'est le tempérament et le comportement...?c'est ce qui attire en dernier en tout cas pour moi.Et je crois être assez banal sur ce point!

En fait il sont attirés parce que tu les attires, et le comportement les gestes etc...ça les déclenche,ça les fait passer à l'action,c'est le moment où ils assument leur attirance et tentent leur chance parce qu'ils pensent qu'ils en ont une.

Sinon j'ai une explication au fait qu'ils sachent pas interprêter, c'est le manque d'oportunités avec des femmes au quotidien, et ça touche la majorité des hommes.

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 0:20

Rootless a écrit:Et aussi je vais être "dur" mais pour faire encore une généralité j'ai pas connu de femmes plus passives/indifférentes/antipathiques que les françaises.Au point de me demander si elles aimaient les hommes ou les femmes.

Moi, quand un homme me plaît, je suis ni passive, ni indifférente, ni antipathique ! Et j'ai souvent tendance à faire le 1er pas ! Wink

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 0:22

Rootless a écrit:En fait il sont attirés parce que tu les attires
Bin, tu me fais rire aussi !! Laughing Cette phrase ne veut rien dire!! Ben qu'est-ce qui t'attire en premier, toi ? au-delà du physique, c'est bien ce que dégage la personne, donc un comportement, un tempérament...non ? Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Rootless le Mar 7 Déc 2010 - 0:35

cadichon a écrit:
Rootless a écrit:En fait il sont attirés parce que tu les attires
Bin, tu me fais rire aussi !! Laughing Cette phrase ne veut rien dire!! Ben qu'est-ce qui t'attire en premier, toi ? au-delà du physique, c'est bien ce que dégage la personne, donc un comportement, un tempérament...non ? Rolling Eyes

Ben si, ça veut dire que tu les attires t'as pas compris? Laughing
En fait je suis très primaire,je suis même attiré par des femmes alors que je reconnais qu'elles sont pas super belles,elles m'attirent c'est tout,et c'est pas les phéromones parce que sur photo c'est pareil.

Le tempérament disons que ça me motive,ça me fait visualiser et ça me détourne de l'intellect.D'ailleurs j'ai ouvert le fil:"les cruches sont-elles plus sexy?".

Rootless
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 362
Date d'inscription : 21/06/2010
Localisation : Sud-est de l'Espagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Invité le Mar 7 Déc 2010 - 0:49

Rootless a écrit:Ben si, ça veut dire que tu les attires t'as pas compris? Laughing
lol!
Rootless a écrit:je suis même attiré par des femmes alors que je reconnais qu'elles sont pas super belles,elles m'attirent c'est tout
oui mais c'est bien une ou plusieurs choses, chez la personne, qui t'attire, que tu le comprennes ou pas. On est pas attiré par hasard, il y a forcément des raisons même si elles peuvent être inconscientes.
Rootless a écrit:D'ailleurs j'ai ouvert le fil:"les cruches sont-elles plus sexy?".
hein? c'est pas vrai? faut que j'aille voir ça Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Bliss le Mar 7 Déc 2010 - 0:51

Ohlala Cadichon, tu n'as pas lu ce topic ?! Il faut absolument que tu le lises, c'est un véritable morceau d'anthologie ! Laughing

Bliss
Maître es rayures
Maître es rayures

Messages : 12125
Date d'inscription : 11/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: No touching, no smiling, no compliment? Les conventions sociales homme-femme...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum