Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Madina le Dim 10 Avr 2016 - 12:53

Bonjour,
Je suis une habituée des rêves de voyage. Mais là se rajoute un fait nouveau : la continuité et la répétition. Je pars du même endroit avec la même destination en tête, et j'en rêve plusieurs fois cette semaine.
J'ai tenté d'analysé ces rêves mais je ne sais pas si je dois leur conférer une dimension personnelle (ce que je vis, ressens, etc...) ou leur attribuer un caractère prémonitoire.
Est-ce que parmi vous certains ont vécu cela ? Quel parallèle avez-vous réussi à faire ?
J'aimerais avoir vos ressentis et avis car je reste convaincue qu'il me reste quelque chose à comprendre si ce rêve se répète depuis des années (voyage en voiture, train ou avion, rarement arrivée à bon port, parcours semés d'embûches, pertes de billets/bagages, retard, têtes de mon entourage souvent liées à mon passé...).

Madina

Messages : 78
Date d'inscription : 28/12/2015

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mer 16 Nov 2016 - 15:51

Je viens de faire mon rêve (sieste) le plus marquant.

Vu qu'il y avait un peu de bruit autour de moi et que je n'osais pas vraiment m'endormir profondément, j'ai été affectée par l'un de ces rêves à réveils multiples (sans doute lié à une forme de paralysie du sommeil).

Fait est que plus je fais ce genre de rêves,et plus ils deviennent raffinés pour contourner les contrôles que j'effectue.
C'est à dire que maintenant, je fais attentions aux sensations physiques pour essayer de m'en dégager, et mon rêve parvient à les imiter. Il imite la lourdeur que je peux ressentir lorsque je me force à me lever, les fourmillements, puis la tête qui tourne légèrement et qui nécessite de prendre quelques secondes pour trouver ses appuis.
J'ai donc eu du mal à savoir que je dormais encore, mais vu la répétition de la boucle, je me suis fait une raison.

Et là j'ai entamé un dialogue avec moi-même, parce que je me suis souvenu de ce que me disais quelqu'un disant avoir fait des "voyages astraux", qu'il savait très bien que ce n'était pas simplement des rêves. Je n'adhère pas à l'idée, mais j'ai négocié avec moi parce que je n'avais rien d'autre à faire à ce moment là, et que ça ne coutait rien de tenter.
Alors j'ai poussé mon esprit vers l'avant de toutes mes forces, jusqu'à sortir.
Mon corps entier fourmillait. J'ai pris quelques secondes pour me ressaisir et je me suis décidée à aller explorer la cuisine.
Et là, l'autre partie de moi n'avait visiblement pas envie de me tromper. Parce que ça n'avait absolument rien à voir avec ma cuisine, et je me suis dit qu'effectivement j'étais juste en plein rêve.
Puis j'ai compris à ce moment là que je savais que j'étais en plein rêve, et que je pouvais tenter de voir s'il répondait à mes demandes.

Et là c'était vraiment cool, en tout cas au début, ça marchait très bien.
J'ai ouvert une porte, et j'ai décidé que lorsque j'arriverais dans le couloir, elle serait géante.
J'étais donc en appui sur la poignée avec mes deux avants-bras, comme je le serais sur des barres parallèles. Et je sentais le poids de la pesanteur, le poids de mon corps, ça imitait parfaitement les sensations que j'avais pu ressentir dans le réel.

Mais je n'ai pas su comment m'arranger avec le couloir géant, du coup il a très vite retrouvé une taille normale.
Il y avait plein de portes, j'ai ouvert la première sans réfléchir, et comme je n'avais pas eu le temps de réfléchir ce qu'il y avait derrière s'est décidé à la dernières seconde: de simples toilettes.
Mais je me suis dit qu'il fallait que je produise quelque chose de plus cool à la porte suivante... bon, ça à donné une salle de bain (manque d'imagination) mais c'était une salle de bain super jolie, et c'est là que c'est devenu un rêve plus classique, sauf que je me suis fait une blague à moi-même à un moment.
C'est à dire qu'un personnage de mon rêve me regardait bizarrement, il me perturbait. Et comme c'était dans le cadre d'une cérémonie un peu théâtralisé il l'a joué un moment voix off en disant que regarder les spectateurs les empêchait de comprendre qu'ils étaient en train de s'endormir. Mais j'ai compris la blague en me réveillant, parce que dans mon rêve j'ai fait une suite logique (involontaire): c'est à dire qu'il opérait une distraction pour que les personnages habillés en démons (mais façon théâtre, ils étaient grotesques, dans des justaucorps colorés) qui étaient cachés dans les angles murs/plafond puisse fondre sur la foule. A ce moment là j'ai fuit par le couloir en en affrontant un ou deux, sans me rappeler que c'était un rêve. Enfin bref, le moment de l'annonce correspondait au moment ou j'avais complètement oublié que je rêvais, jusque là je m'en souvenais encore vaguement (de moins en moins) - d'où l'auto-foutage-de-tronche.

Un chose qui m'ennuie: lorsque je voulais vérifier mon appart, pour vérifier si je rêvais ou pas, j'en avais une image mentale qui ne correspondait pas à la réalité, mais j'étais persuadée que si. En particulier pour une pièce secrète, ou plutôt un peu reculée, dont j'étais convaincue de l'existence, et qui en réalité n'existe pas. J'en avais déjà rêvé, mais en vrai elle n'existe pas.
L'idée d'avoir un sentiment de permanence qui n'existe pas m'embête un peu, et ça risque de rendre d'autres rêves plus compliqués. Je ne sais pas jusqu'où je vais pouvoir me jouer de moi-même.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Ven 17 Fév 2017 - 11:07

J'ai rếvé que la ville où je vis était bombardée. Des essaims de canettes rouillées tombaient du ciel, de l'autre côté de la vitre derrière laquelle je me tenais debout en costume gris clair. J'ai pensé : "C'est la guerre." Et l'angoisse-désespoir-résignation m'a envahie. Puis les canettes rouillées se sont transformées en abeilles géantes, qui se sont à leur tour transformées en parachutistes. Ils se sont posés dans les rues, la fanfare a retenti, feux d'artifices et confettis. L'armistice était signé. Le soulagement-allégresse-sérénité m'ont habitée.

A mon avis, c'est sexuel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Jeu 23 Fév 2017 - 12:15

Encore un rêve à base de multiplication des chats…

Je suis chez moi, il fait très sombre. Je vois passer les ombres de quatre chats. Je cherche, je compte, oui c'est sûr, ils sont bien quatre. Je me mets en quête de l'intrus, de ce chat qui n'a rien à faire là. Je finis par le trouver, c'est un beau mâle écailles de tortue (!!!) que je mets néanmoins dehors. Trois chats, c'est bien assez… [bug au réveil : je n'ai que deux chats… c'est quoi ce troisième chat ?]

Je suis dans une cité orientale, inconnue. Les étals m'évoquent quelque chose d'indien, les paysages m'évoquent des constructions grecques mais la végétation serait plutôt irlandaise. ^^ La vitrine d'une boutique m'intéresse mais les vendeuses m'empêchent de la regarder ; il semblerait que je doive être sûre d'acheter quelque chose pour pouvoir regarder. Je suis agacée mais je m'en vais poliment, en me sentant comme une voleuse, en fait.

Je dois rejoindre un assez vieil homme, sale et vulgaire en apparences. Je dois donc descendre une sorte d'arène très escarpée, aux marches de plus en plus hautes à mesure que je m'approche de sa base. J'ai de plus en plus peur de tomber à chaque marche. Il me confie que lui aussi redoute ces degrés et c'est même pour cela qu'il ne me rejoindra pas à mi-chemin ; il ne voudrait pas avoir à redescendre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Dim 26 Fév 2017 - 14:29

Grande joie, j'ai rêvé de la maison de mes rêves et j'ai pu accéder à des pièces interdites par le passé !


Je suis dans une chambre et je couche avec un de mes collègues. Sa compagne est dans une autre pièce, je ne la verrai jamais vraiment durant ce rêve, alors que nous nous croisons. Elle ne comprend pas que je vis avec son mec. La temporalité du rêve est très longue, ça dure une semaine au moins. Nous sommes au deuxième étage, partie droite. J'ai souvent rêvé de cette maison immense, labyrinthique et de nombreux secteurs me sont inconnus ou interdits, particulièrement dans la partie gauche, puisque la maison est coupée en deux à chaque niveau par un très long couloir.

Chaque soir, nous nous rejoignons donc là, au deuxième à droite, après les repas que nous prenons séparément. Elle s'occupe de leur bébé et semble ne pas se rendre compte que je suis sa concubine quotidienne. Cette situation m'inquiète, je crains qu'elle ne finisse par découvrir notre relation et je suggère donc de passer plus de temps dans une autre pièce, au premier à gauche. Quand je lui fais part de cette idée, pour une toute autre raison qui m'échappe, il est pris d'une colère folle et jette une bouteille de Jack Daniel's contre un mur, ce qui produit un grand fracas terrifiant et fait pleurer le bébé, pourtant loin dans la maison.

Je parviens aussitôt après à accéder à cette zone qui m'était restée interdite. Une pièce est l'ancienne chambre d'une dame arabe, je ne sais plus qui. Elle est tapissée de tentures d'un vert très profond. Au-delà de cette pièce, où je lis, une longue enfilade de pièces, très lumineuse, comme une galerie. Les tons dominants : bois sombres et murs jaune clair. On se croirait au Palazzo Pitti.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Isa Tangerine le Dim 26 Fév 2017 - 14:52

pour ceux que ça intéresse voici un lien d'interprétation des rêves

Si vous voulez tenter de percer les mystères de votre inconscient

http://tristan-moir.fr/
Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 237
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Dim 26 Fév 2017 - 14:59

Tangerine a écrit:pour ceux que ça intéresse voici un lien d'interprétation des rêves

Si vous voulez tenter de percer les mystères de votre inconscient

http://tristan-moir.fr/
J'aime beaucoup Tristan Moir ! (ça ne sert pas à grand chose de le dire mais j'y tenais !)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Kadjagoogoo le Lun 27 Fév 2017 - 14:07

Je vais essayer de retranscrire mon rêve de cette nuit comme on investit (dans) une thérapeutique. Car j'ai le sentiment qu'il y a là davantage de substance à exploiter que dans la somme d'une années de séances psychanalytiques.
Je roule de nuit avec ma mère, qui conduit. Alors qu'on doit dormir chez une connaissance, elle choisit finalement de passer la nuit à l'hôtel, pour une raison qui m'échappe et que je déplore : on va dépenser là du fric inutilement.
Ce n'est pas très intéressant en soi, si ce n'est que je n'ai voyagé qu'une seule fois avec ma mère – qui est loin de pouvoir reproduire l'expérience désormais, dans l'état de déliquescence physique et morale qui est le sien depuis quelques années, hélas. Nous avons rallié La Rochelle depuis Lyon une nuit de l'hiver 1994, son métier de chauffeur taxi lui commandant de faire l'aller-retour dans les plus brefs délais. J'avais proposé de l'accompagner car j'étais déjà déscolarisé à l'époque, et j'avais donc du temps libre et le désir de tenir compagnie à ma mère qui sacrifiait là à la servitude volontaire pour améliorer l'ordinaire – il s'agissait d'une course exceptionnelle, très lucrative. Les préparatifs avaient consisté, de mon côté, en une provision de sucreries – je me nourrissais beaucoup de barres chocolatées, en ce temps-là.
Pas vraiment un voyage d'agrément, donc ; surtout que nous avions alors dormi dans l'habitacle de la voiture, au bord de la route... Mon rêve serait donc, en quelque sorte, une revisitation améliorée, plus confortable – à la faveur d'un doux soir d'été, idyllique, magnifié par cet hôtel en bord de mer – et achevée (il y avait un feu d'artifices et d'autres prodigieux phénomènes lumineux projetés dans le ciel, visibles depuis notre route, dans ce rêve, alors que la nuit de 1994 était tout ce qu'il y a de plus banale – même si ma mémoire d'éléphant et mon esprit d'analyse ne l'entendent pas ainsi, apparemment), de cette expérience vieille d'une vingtaine d'année, qui restera mon unique souvenir commun avec Maman.

Et c'est là que mon rêve bascule dans un mouvement que j'interprète comme thérapeutique. Je ne sais par quel biais onirique, pratique et/ou arbitraire comme le monde du rêve s'en est fait l'apanage, mais je me retrouve alors dans un contexte MMA (Mixed Martial Arts) ; mais bien glauque, dans une sorte de cave insalubre. Du MMA français, dans ses coulisses cheapos, le ring étant hors-champ – car on ne voit pas les combats, ici, tant mieux. Je ne suis pas moi-même un combattant ; seulement un amateur – ce que je suis presque IRL, d'ailleurs, lorsque je cède nocturnement à la fascination du pire, à ma prédilection morbide pour l'ultra-violence, cette pornographie de la rixe. Et je retrouve bizarrement là Benjamin, le compagnon d'Hélène, une polyamoureuse de qui j'ai été l'amant dans l'année 2015. J'avais finalement été éconduit par elle, congédié pour avoir pris trop à cœur ces parties de baise envisagées avec une certaine désinvolture par l'autre et qui prirent malheureusement, chez moi, une dimension imprévue, regrettable. Depuis, malgré les histoires plus ou moins porteuses que je peux vivre dans le champ sentimental, je suis comme hanté par cette brève histoire, à la fois dérisoire et intense – ce qui est intense ne peut être que furtif, cette cruelle évidence, qui vous laisse orphelin après la secousse. Post coïtum animal triste...
Bref. Je suis là avec Benjamin, un type que je n'ai croisé qu'une fois, et pour qui j'éprouve depuis une envie lancinante. Jalousie mal assumée, inappropriée au regard du contexte, bien défini d'emblée, la transgression polyamoureuse, ce lien récréatif, n'étant jamais une menace pour la relation principale. Tant pis, tant mieux : on n'était pas là pour changer quoi que ce soit, a priori, entre personnes consentantes et avisées. Nous dépassons vite le malaise – comme lors de notre unique rencontre IRL, à l'occasion d'un « café-poly » – pour évoquer le combat qu'il vient de livrer et que j'ai suivi attentivement. Curieusement, il est assez craintif, comme s'il appréhendait mon jugement sur sa performance. Ou plutôt : qu'il redoutait chez moi qu'une éventuelle rancune (il n'a pas été amène auprès de sa copine à mon propos, pour la décourager de notre relation embryonnaire) n'oblitère mon sens critique, ne vienne parasiter mon avis sur son match. C'est nullement le cas : j'ai beau savoir tout ça, je n'en demeure pas moins loyal et bienveillant, valorisant sincèrement son succès, comme il se doit. Est-ce à dire que cette victoire acquise ce soir-là sur le ring et que je célèbre là avec lui, c'est celle qu'il a remportée IRL, dans le « combat » symbolique de notre triangle amoureux ?... Je n'y avais même pas songé avant d'entreprendre cet exercice de retranscription, cathartique. Privilège d'une écriture mobilisée, entreprise à dessein, sans doute.

Et c'est alors que le rêve devient réellement libératoire : nous abandonnons ce sujet-écran, cette conversation prétexte (« Parlons, parlons, jusqu'à ce que nous ayons quelque chose à nous dire » disait Sacha Guitry) pour entrer enfin dans le vif du sujet : Benjamin me confie les détails de ce qu'il vit désormais avec Hélène, leur projet de déménagement, d'installation dans un confort synonyme de construction et d'ambition conjugale, voire familiale. Et je suis sincèrement bienveillant à l'endroit de ce que j'apprends là : exit la jalousie scabreuse, l'envie mortifère, l'espoir mesquin, l'ambition grotesque de la retrouver. Je sais ; j'ai compris ; j'ai guéri.
Là-dessus, alors que la discussion est bienfaitrice pour nous deux – car Benjamin a parfaitement conscience de ce qui ce joue là, de ce que nous conquérons là ensemble –, une « collègue » (impossible de l'identifier, mais c'est l'avantage de l'omniscience qui nous caractérise dans le rêve : je sais qu'elle est ma collègue) m'interpelle depuis la fenêtre d'un immeuble en face (alors que nous sommes censés être là dans une pièce isolée, en sous-sol...), un immeuble qui est vraisemblablement la bibliothèque au sein de laquelle j'ai bossé toute ma vie et que j'ai déserté depuis un an et demi que je suis retombé en dépression (burn-out ?). Elle me demande ce que je deviens et sous-entend une autre question, plus importante à ses yeux : « Quand est-ce que tu reviens ? » Et je lui réponds sans hésitation que c'est fini pour moi, cette vie-là, la fonction publique et tutti quanti. Et j'avais tellement besoin de me voir capable de l'affirmer résolument, fut-ce en rêve, cette vérité : je suis libre.
Fin du rêve. Je me réveille, subjugué par autant d'indices d'un mieux à venir, d'une progression en puissance. J'avance.
Kadjagoogoo
Kadjagoogoo

Messages : 899
Date d'inscription : 15/11/2014
Localisation : Lyon (Dabrowski Point)

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Isa Tangerine le Sam 4 Mar 2017 - 15:00

Bonjour,

A propos de vos rêves cherchez vous à les interprêter ?
( Je veux dire avec des symboles psychanalytiques )
Avez vous des thèmes de rêves récurrents ?
Est ce que vous faites des rêves prémonitoires ?
J'en ai fait environ 100 depuis un an mais ce sont de toutes petites parties de mon avenir que je vois à l'avance à chaque fois.
En ce qui me concerne je tiens un journal de rêves avec les rêves dont je me souviens que j'essaye d'écrire à chaque fois.
Dernièrement j'ai rêvé d'une église avec une vieille dame aux yeux très claires et des moines chantant des chants grégoriens.

Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 237
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Sam 4 Mar 2017 - 15:14

Rêve : il faut (??) que je refasse le lit à carreaux rouges et blancs d'un homme qui est parti à vélo avec deux bouteilles de coca, après avoir dit :
-J'étais parti quatre ans.

Réveil à 3h33, insomnie.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Isa Tangerine le Sam 4 Mar 2017 - 16:14

Les rêves sont toujours extrêmement étrange, c'est cela qui est fascinant je trouve.
Ce matin, un rêve de bougies à allumer au briquet ( bon signe il parait ) mais c'est un peu flou , je ne me souviens pas du reve en entier
Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 237
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Dim 26 Mar 2017 - 16:06

Je suis en prépa ou lycéenne mais en tout cas je suis interne et je partage ma chambre avec mes coloc de khâgne. C'est l'anniversaire de Clotilde, nous organisons une fête clandestine mais dans les faits, rien n'est vécu sur le mode de la clandestinité. Nous buvons des bières, du vin et nous fumons dans la chambre. Clotilde est très heureuse que nous ayons préparé cette petite fête pour elle, que nous lui ayons chanté des chansons, que nous lui ayons fait un cadeau.

Le lendemain, en sortant de cours, je vois l'un de mes chats dans un escaliers. Je ne me demande pas vraiment ce qu'il fait là, je le salue et je vais dans le cours suivant, c'est-à-dire en sport. Nous faisons un parcours urbain qui consiste à aller d'un point à l'autre en utilisant le moins possible les rues, le sol. Il faut utiliser les murs. Mes camarades, d'une agilité incroyable, escaladent des murs de plus de deux mètres de haut et évoluent dessus sans problème, ils sautent d'un point à l'autre. Je m'en sens absolument incapable, je me demande comment ils font. Je crois qu'un chat suit deux filles mais c'est en fait un garçon.

De retour dans l'enceinte du lycée, je vois mes deux chats et je me demande comment ils ont pu sortir de la chambre. J'y vais. La porte a été retirée, sur mon lit, mes affaires sont rassemblées en pile. Sous les draps, des serviettes hygiéniques. Encore en-dessous, des vêtements pliés et en-dessous, des tampons hygiéniques. Je m'étonne de la quantité de protections. Je comprends que nous sommes expulsées quand mon regard rencontre la bouteille de vin rouge inachevée.

Je vais me renseigner auprès de la CPE, les enseignants n'ont pas leur mot à dire, nous sommes toutes les quatre exclues de suite de l'établissement pour avoir enfreint le règlement. Je suis choquée de ne pas avoir été notifiée. C'est sec et brutal.

Impression désagréable au réveil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Sam 8 Avr 2017 - 10:36

toujours le même style de rêve et je me réveille avec ça dans le crâne



^^ et c'est pas comme si je l'avais écouté hier (je l'écoute aujourd'hui du coup)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par tylline le Jeu 13 Avr 2017 - 8:08

Cette nuit j'ai dû courir dans mon rêve, et c'est tellement drôle de voir que quand on se concentre à faire quelque chose on y arrive de moins en moins haha.. J'arrivais pas du tout à courir, les montées je les faisais en escalade tellement c'était difficile et même le plat j'allais à la même vitesse que les personnes qui marchaient..
J'ai toujours ça avec le piano dans mes rêves, si bien que le matin je me demande si je sais vraiment en jouer haha
tylline
tylline

Messages : 21
Date d'inscription : 05/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mer 3 Mai 2017 - 20:55

Il fait nuit. Je suis dans un magasin très sombre, avec de nombreuses pièces assez étriquées, beaucoup d'escaliers, de couloirs, de recoins. C'est un peu comme les Galeries Lafayette et je suis dans une partie consacrée au maquillage et à la parfumerie. Étonnamment, il y a aussi des chambres d'hôtel dans ce magasin et le tout est remarquablement labyrinthique. Je cherche ma chambre : la 428. Je ne la trouve pas.

Je ne me souviens plus du reste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mar 9 Mai 2017 - 14:41

C'est une grotte tout en escaliers, très haute de plafond. Il y a du monde assis calmement, tous plus ou moins des hippies en état de concentration voire de méditation. Une musique étrange, très triste s'échappe du fond de la grotte et il me semble qu'il s'agit de l'enterrement du maître ou quelque chose comme ça. Ça pourrait tout aussi bien être une performance ; au centre, je vois des ombres chinoises sur une installation cubique de toile blanche. Je m'en vais donc, convaincue d'avoir perturbé un événement privé. Je salue de la main et reçois une réponse très chaleureuse. En remontant les marches, je croise mon ami Sam (suicidé irl...) et le serre dans les bras. J. (un copain qui a fait un long séjour en HP pour délire mystique) est là aussi. Ils m'apprennent que c'est la première cérémonie de l'année, pas un enterrement. Ils me présentent une jeune blonde et un homme, qui forment un duo étrange. On me les décrit comme célèbres, elle m'explique qu'il sont comme **** (personnage de BD), qu'ils sont aventureux et intrépides et que donc ils seront célèbres même si d'ailleurs ils le sont déjà. Ses propos décousus m'agacent.

Nous parlons de pierres en passant devant une sorte de magasin de pierres tenu par le gourou. Les malachites sont magnifiques.

--------------------------------------

Je suis dans un magasin aux États-Unis et je cherche un carnet pas trop moche ainsi qu'un stylo plume. Ça dure assez longtemps, je finis par aller à la caisse pour faire des essais tellement j'ai l'impression que l'on surveille mes moindres faits et gestes. C'est insupportable.

--------------------------------------

Je suis à l'école et je galère avec les secrétaires. Sans que je sache trop comment et pourquoi, je me retrouve à coller littéralement un homme âgé et peu affable. Il me montre par l'exemple comment prendre les secrétaires de haut, comment en obtenir ce qu'on veut. Je le vois faire, c'est incroyable. Elles sont tout à fait différentes, aux soins avec lui. Plus il est odieux, plus elles lui proposent de faire des choses en plus.

--------------------------------------

Beaucoup plus étonnant, je suis avec Me. et deux amis. Nous nous réunissons et nous allons boire un verre. En chemin, je lui raconte que j'ai vu Sam. Il me dit qu'il est souvent près de cette grotte, dans son magasin de liqueurs/bar. C'est un peu trop hippie pour lui. Dans le rêve, il semble que nous soyons en couple.

--------------------------------------

C'est mardi après-midi. Je suis en cours et je fais sauter le cours de latin. Dans mon rêve, on commence le latin en 6ème, je suis en 5ème mais j'ai déjà fait tout le collège ; là, je recommence tout, je ne sais plus pourquoi. J'ai latin le mardi après la récréation, en dernière heure. Je fais sauter parce que quelqu'un me demande ce que je fais et que je comprends que j'ai tellement fait sauter ce cours que personne ne sait que je suis inscrite. (et c'est pas la première fois que je fais un rêve dans lequel je sèche des cours le mardi soir à ce point)

--------------------------------------

Dernière bribe de rêve. Elle vient difficilement. Je suis au travail, le personnel d'entretien est morose. En passant au réfectoire après le repas, ils m'expliquent qu'ils sont tristes au travail parce que personne ne rit dans leur service. Quelques jours il y a une grande fête en l'honneur du grand chef. je participe plus ou moins à l'organisation et je porte ce jour-là une jupe rouge assez classe, très intense. Je dois amener un plateau de je ne sais quoi et pour ça aller dehors, vers le coffre de la voiture. En passant, je vois une des portes qu'on nous avait toujours interdit de franchir entrouverte. Je pose mon plateau et je l'ouvre mais c'est plein jour et j'ai peur. Derrière, il y a un mur de pierres et je me souviens avoir entendu une histoire de passages secrets. Une pierre est étrange, je la pousse, elle ne résiste pas et le mur s'ouvre. Derrière, surprise, ce n'est qu'une cage d'escaliers rouge et dorée ; les tapis au sol sont rouges et les rambardes sont dorées. Je m'aventure un peu et vois plein de portes autres qui donnent tout simplement sur la rue mais j'ai peur néanmoins qu'on me voie là et je repars.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mer 10 Mai 2017 - 18:27

Je suis dans une ville. Je suis en arrêt depuis longtemps. Je dois reprendre. Je me promène dans des magasins et je rencontre un homme d'une cinquantaine d'années, charmant. Nous nous donnons RV dans un lieu et je me trompe de porte, alors je pénètre dans un très vaste café, violet et gris. Il me récupère, il y connaît tout le monde. Il porte un chapeau.

Nous nous promenons. Nous sommes près d'une fontaine. Je lui dis que je dois reprendre le travail à 14h30 et en lui disant, je m'aperçois que je suis en retard car ma montre n'a pas été réglée depuis le changement d'heure. Je dois prendre un tram, nous sommes sur une colline et étrangement, alors que nous avions très peu marché, l'arrêt le plus proche est loin, très loin. Je cours presque mais je porte des vêtements type 1900 et mes bottines me ralentissent. J'ai une ombrelle à la main, je porte des gants noirs et une robe crème. En plus, malgré l'heure, il fait nuit.

J'arrive à l'école avec une demi-heure de retard. Ma collègue fait cours et dans ma salle, je vois un attroupement furieux de parents et d'enfants. J'entre, cette fois avec des vêtements modernes, nous commençons une réunion. Je leur explique que j'ai été absente et que c'est de ma faute, qu'ils ont le droit de poser des questions et que je suis prête à leur répondre. Un élève de CM2 me pose une colle ultra pointue sur un truc que j'ai dit des mois plus tôt. Je tente une réponse. Il me rétorque que je pense en ligne. Je lui dis que c'est faux, que je pense en carré.

Les parents ne comprennent pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Jeu 11 Mai 2017 - 22:36

Je vais au travail pour déposer un arrêt. J'y vais en bus, à l'aube, pour ne voir personne et juste le laisser dans la boîte aux lettres mais je croise des usagers qui me saluent et me demandent des nouvelles. Finalement, je vais les voir et je passe toute la journée au secrétariat. Je vois mon chef, qui est très gentil. Je cherche mon arrêt mais je ne le trouve pas, il est quelque part dans mes papiers mais je ne le trouve pas. La seule chose notable qui soit différente est un escalier en colimaçon.

-------------------------------------------

Je suis sur une péniche. Des amis y vivent mais c'est aussi un lieu de concerts. Le père de mon amie, un vieux black, me propose de faire de la musique avec lui. En cherchant le matériel dans cet espace surchargé d'instruments et de matériel, je tombe nez à nez avec un serpent jaune, un très gros serpent jaune. J'ai peur qu'il me morde mais il n'en fait rien. Il reste calme à côté de moi. Je prends ce que j'ai à prendre et tout va bien.

Un jeune homme arrive. Nous allons sur le pont, grande surface plane sans rambarde. Le bateau se met en roue alors que nous sommes allongés près du bord. Je suis à deux doigts de tomber. Il me rattrape et m'attire à lui mais par moments, il me laisse aussi me débrouiller. Je suis à deux doigts de tomber. Finalement, je parviens à me raccrocher à lui et je me blottis dans ses bras.

-------------------------------------------

Je suis dans une sorte de restaurant branché. Un roof top avec du parquet. Il y a un jeune homme avec moi. Il y a une histoire de skate-board. Cette partie est floue mais tout se passe comme si j'étais la petite amie du fils du bouffon vert. Nous allons chez ses parents d'ailleurs et je rencontre le père.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Jeu 11 Mai 2017 - 22:40

on est en 2017, le monde est terrifiant et je me dis que je vais me réveiller. Mais je suis coincé dans mon rêve.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Ven 12 Mai 2017 - 2:06

Switch71 a écrit:on est en 2017, le monde est terrifiant et je me dis que je vais me réveiller. Mais je suis coincé dans mon rêve.
T'as du bol.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Isa Tangerine le Sam 20 Mai 2017 - 7:25

Bonjour,

Bribe de rêve un peu flippant...
Je marche dans une rue très sombre, un homme est agenouillé, il est vêtu de blanc avec des bandelettes de pansements autour du visage... Il me sourit. Il a la main abimé comme si il se droguait puis il éclate de rire, un rire très sonore avant de me faire des avances sexuelles...
Je cours parce que je prends peur... Fin du rêve

Isa Tangerine
Isa Tangerine

Messages : 237
Date d'inscription : 03/02/2016
Age : 28
Localisation : Poitiers

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mer 25 Avr 2018 - 1:18

La nuit d’avant j’ai rêvé que j’étais une femme

ça m’etait jamais arrivé avant je crois

et j’etais mignonne en plus (jsais pas trop comment je sais ça) j’etais mince j’avais des jolis cheveux je suis sur je sentais bon

par contre j’etais un peu conne (j’adore dire ça) je me suis trompé d’appartement comme une conne jsuis rentré(e) chez les voisins

et j’ai pas fais de truc de sesk ni rien dommage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Dim 29 Avr 2018 - 10:56

Rêves de cette nuit (heures inconnues) :


*Ma mère a déménagé dans une maison avec un jardinet vert à l'arrière clôturé de murs blancs . Il y a deux fossés pleins d'eau insondables formant une île de végétaux ras. Mon frère est allongé sur l'île, je l'y rejoint, et nous parlons :

-l'été asséchant les fossés, le mur de clôture peut-être révélera une arche où coule l'eau, sinon, c'est une grande flaque.

*second rêve :
Chez un particulier, peut-être mon père, une réception est organisée. J'ai été maquillée pour l'occasion : une fille m'a passé son rouge à lèvre brun, que je superpose à du doré. Je maquille mes lèvre mais aussi mes joues, le sourire s'étire en arabesques brunes et or.
Dans la cuisine, je marche entre les piles d'assiettes du premier service : il n'y a plus de place sur les plans de travail, et toutes les vaisselles sont au sol rangées par appareillement, étonnamment propres. Peut-être ce sont les vaisselles inutilisées du second service à venir.

Dans la rue, j'entends une voiture rouler et la voix familière d'un homme qui crie mon prénom par deux fois. Sortant dans le jardin, c'est un garçon de mon lycée qui m'embrasse brièvement par dessus le mur de clôture, puis l'enjambe. Nous faisons l'amour dans le nuit, entre un châtaignier et un tas de pierre, mais il met une capote et donc je n'aurais pas d'enfant blond aux yeux bleus comme lui - et ce sont les principaux attraits de ce garçon.

Il me faut me remaquiller.

*troisième rêve : nous sommes au moins trois dans l'équipage d'un vaisseau spatial un peu noir, mais éclairé. A l'arrivée d'une atmosphère, la radio demande confirmer notre identification :

-êtes-vous encore l'Inde ?

-Non, désormais nous sommes la compagnie des Frisons, répond le pilote, dont j'observe le profil droit tout en me projetant.

Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Dim 29 Avr 2018 - 16:09

J'ai rêvé qu'on était mardi. Paniquée, je me réveille et me dis que ça va parce qu'on est lundi. Merde, lundi, nouvelle panique.

Il m'a fallu quelques instants et une vérification pour comprendre qu'on était dimanche.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Carla de Miltraize VI le Dim 29 Avr 2018 - 17:51

A vos risques et périls:
J'ai fait un rêve fabuleux, je chevauchais un escargot géant et des tonnes de popcorns sortaient par mon nez, à ce moment là il y a un grand monsieur qui est arrivé dans ses mains il avait une tête de buffle, un petit peu comme l'inspecteur Valentin dans les brigades du tigre. Et alors l'escargot avait des tongs mais en fer, et moi je voyais maman au loin elle avait une armure faite de bouchons de liège et moi je lui criait "ça n'te protège pas!" et c'est après que les p'tites musaraignes déguisées en majorettes sont arrivées.
et tout ça sur le fond sonore de la chanson d'Indochine "j'ai demandé à la lune"
Carla de Miltraize VI
Carla de Miltraize VI

Messages : 5747
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 99
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par ortolan le Dim 29 Avr 2018 - 17:57

WOW Shocked :


Non en fait j'me souviens pas de mes rêves.
ortolan
ortolan

Messages : 12325
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : où ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Mer 2 Mai 2018 - 8:29

Bonjour,

Rêves de cette nuit, premier rêve :


Je suis attachée par des sangles sur une planche à roulette, en camisole,  comme à l'hôpital, dans un couloir blanc terne. Me redressant un peu, il n'y a pas de porte à droite du couloir, peut-être au fond de la longueur opposée, mais à gauche, plusieurs vitres tenues par de minces claies en bois peint en blanc. De l'autre côté des vitres, le local est éclairé et plusieurs personnels en blouse regardent des écrans accrochés en hauteur, épais comme d'ancien téléviseurs, et annonçant les grèves de train.
Je reconnais peut-être le visage d'un ancien de ma promo, regard insondable.
Un instant, j'ai la vision de la possibilité de militaires en uniforme vert, d'une junte exotique, débarquant dans le couloir et me reprochant personnellement les grèves de train. Cependant, c'est un possible non réalisé dans le rêve.
L'ancien de ma promo ouvre la porte du couloir, vient à gauche de mon attache, et me fait un noeud énergétique (?) tel que : deux doigts appuient sur le ventre peut-être une demi-paume sous le nombril, et deux doigts un peu en rond appuient au fond de la langue, mais avant la gorge.
Je ne sais pas l'utilité de cette manoeuvre, et redoute il avait l'intention me faire vomir afin m'étouffer dans la camisole et faire passer mon décès pour une mort naturelle.

(réveil un peu agité, je m'entends d'une faible voix sourde)

Second rêve :

Des badauds devant les caisses d'un supermarché entourent un cheval   dont le transpondeur a des difficultés de lecture, en l'absence de son demi-frère.

troisième rêve :

En haut d'une plate-forme bétonnée, un camping est installé. Il pleut, le ciel est gris, et par-delà les nuages on ne voit pas d'autres formes urbaines. Le campement est spécial tel que les tentes sont sur pilotis, cerclées de moustiquaires, et le sol surélevé est un trampoline.
En fait, ce sont beaucoup de trampolines à toit dans lequel on campait.
Je marche et me demande :

-Où sont les autres campeurs ?

Toutes les tentes sont vides...Il n'y a plus que dans la mienne je vois une couette dans sa housse.
Je fais mon baluchon, et descend par un escalier latéral vers le niveau de la terre. Là, je retrouve d'autres humains en transiance. Il y a un baluchon en cuir brun naturel, modèle deux ovales à fond plat.
Les supposés anciens campeurs s'inquiètent :

-Un dinosaure arrive !

Je jette mon sac par dessus l'escalier, vers la plateforme en béton, car en-dessous de nous arrive un dinosaure brun clair et rien ne permet deviner son amicalité.

Quatrième rêve :

Dans la salle à manger de ma grand-mère maternelle, il y a la bibliothèque hollandaise de mon père. Le divorce de mes parents rend cette vision très peu possible à concrétiser.
Sur les étagères, il n'y a que des objets idiots : des verres à pieds moches et modernes stéréotypés, des bouteilles vides d'un standard absolu, des packs de canettes emballés comme au supermarché.
Je déplace tous ces objets, empilant les canettes, pour gagner de la longueur de planche.
Ma mère vient et demande :

-Quelle est la marque des canettes ?
-Je n'ai pas fait attention à la marque des canettes, peut-être Perrier pour le pepsi, et coca-cola.
-Comment retournerons-nous la bibliothèque si les objets sont entassés ? demande Maman.

Un instant, je peine beaucoup à imaginer retourner le meuble lourd : pourquoi le renverser de ses pieds solides sur sa tête, et aussi, pourquoi disperser les objets sur la planche et non les grouper permet retourner le meuble plus facilement ? Dans tous les cas les verres casseraient.

Cependant, il y a la possibilité déplacer les packs de canettes dans une grotte qui est ajoutée derrière la salle à manger. Je range la grotte, aux murs blancs, peut-être à la chaux, bien éclairée par des néons au sol aux lumières blanches, vertes, mauves ou bleus.
Les touristes peuvent visiter les stocks de la grotte.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par pandi panda le Mer 2 Mai 2018 - 11:28

après moult situations, actions dont le souvenir s'estompait et s'estompe plus encore maintenant, je, nous décidâmes, avec mon compagnon de rêve du moment où ça se décidait, je ne me souviens plus qui c'est, d'aller châtier le méchant qui s'en prenait aux oies et aux enfants, je crois qu'il avait mangé des oies d'ailleurs, et voulait s'en prendre à mon bébé, alors nous l'avons pris en chasse de l'autre côté du parc et l'avons coincé sur le rebord d'une fenêtre, et moi à l'aide d'une pique ou d'une plate, mon acolyte avec ses encouragements, nous avons tenté d'occire l'immonde, mais sauf une entaille dans laquelle j'essayais en vain de plonger ma lame, il demeurait intact, de bois qu'il était, de vrai bois dur, le temps était compté je ne sais pourquoi, ça commençait à craindre, alors j'ai tapé tapé à l'encolure et miracle là ça c'est fendu, brisé en éclats, d'où sortaient tripes d'aggloméré. Puis c'était fini, je me réveillais chez mon pote, devais aller au travail je ramassais et engloutissais rapidement de grosses bouchées de restes de gâteau sur l'étagère métallique façon rayonnage d'atelier, entre la chambre de sa mère qui me guettais de son bonjour sonore et le couloir en impasse que je devrais annihiler tout à l'heure par le miracle évident de la rêvasserie, des trucs à la fraise à la crème vraiment pas appétissants au matin, mais je devais me caler je pensais, j'ai réussi à déglutir avec un peu d'eau prise au flexible de douche, alors j'ai dû réfléchir à me vêtir, je pouvais pas remettre le polo manche longue de l'avant-veille parce que ça aurait fait dégueu, fallait je trouve autre chose, j'ai passé du manches longues rouge sur un t-shirt, il y avait que ça apparemment, ça devait être à moi c'était ma taille, il faisait encore frisquet j'allais encore un peu frissonner, mais j'en pouvais plus des pulls, c'était l'heure d'y aller, je savais que le réveil allait sonner bientôt, alors j'en ai profité pour me retourner sur le rêve, mais déjà il m'échappait et sa logique de la mort un instant plus tôt se faisait floue, je me souvenais du parc, d'une barrière qui ne limitait rien mais le scindait en deux parties, d'un coin plutôt jeux pour enfants et l'autre sauvage, du rire des enfants, des petits animaux aquatiques, des éclaboussures, des poursuites, des collations, mais oui bien sûr je me souviens j'y suis...non ça sonne c'est fini.
pandi panda
pandi panda

Messages : 89
Date d'inscription : 01/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Ven 4 Mai 2018 - 10:49

Cette nuit


Premier rêve
Je suis assise par terre sur le parquet de la salle à manger chez mon père. L’ordinateur est posé devant moi où capte la wifi. Mes cheveux sont détachés, mais non décoiffés. J’ai peut-être rajeuni, possiblement en robe.

Deux fenêtres informatiques se superposant m’intéressent. Sur la première, des contours à colorier forment des côtes décroissantes, comme des lunes ovoïdes aux extrémités arrondies. Sur la seconde, ces lignes forment un dessin de fleurs fantaisistes, la symétrie d’un labyrinthe imaginaire. Il m’amuse l’intérieur des lignes se colore peu à peu de mauve, gagnant une page puis l’autre.

Posant au sol mes deux mains ensemble à l’extérieur du rayon de mes genoux, je dessine à terre un cercle dans le sens des aiguilles d’une montre afin définir une zone de vision du futur. Malheureusement, la projection temporelle n’est pas très efficace et j’ai à peine quelques images de silhouettes vertes ou bleues, très grandes, ne permettant pas retenir des informations sur l’avenir.

Mon chat fidèle saute sur mes épaules, les pattes antérieures griffées dans l’épaule droite, et les postérieures sur l’épaule gauche. Me tournant vers les fenêtres, j’observe la nuit est tombée, et craint fermer les volets car mon chat pourrait sortir dehors – prétexte fallacieux.

Je me lève et marche hors de la pièce. En bas de la cage d’escalier, m’attend une macabre découverte. Un fil à linge est tendu à une hauteur d’environ 1m80 / 2m. La dépouille d’une femme menue, de petite taille est pliée en deux au-dessus de l’emplacement de la table téléphone, absente du rêve, suggérant pour les vivants l’ironie du défunt à vouloir communiquer. Il est un calme insolent jugeant des premiers souffles abdominaux. On distinguerait presque les pinces à linge.

J’identifie d’abord la dépouille de ma grande-tante, la sœur de ma grand-mère paternelle. Elle est vêtue d’une robe noire longue, un col blanc rond, chaussée…j’ai immédiatement un doute sur l’authenticité de son habillement car la probabilité d’un enterrement en noir me semble moins forte qu’en blanc. Ses cheveux sont gris et bouclés comme après une permanente, portés court. Elle est pliée sur le ventre tel que le visage m’est caché.

J’entends une voix masculine siffler fort dans l’obscurité :

-Kss…

Je répondis du tac au tac en prolongeant :

-Kssssss…

Il y a un moment d’horreur, la lenteur glauque en moins.
Je pensais, ce n’est peut-être pas la sœur de ma grand-mère, mais sa cousine, et demandais :

-Il faut curer le mur du caveau sur trois mètres.

Aussi, mon regard balayant la pénombre, je trouvais la voie d’une image lumineuse, et me projetais dans la mémoire de ma grand-mère. Elle m’emmena quelques centaines de mètres plus loin dans la cour d’une ferme, en plein jour.

La voix que j’entendais précédemment avait-elle conscience du subterfuge que j’employais, semblable à un « spectro patronum » de fiction ? Etions-nous tous d’accord pour respecter la possibilité d’un salut vers la lumière par la mémoire de ma grand-mère, ou cette voie aussi était-elle moquée d’une ardeur mortifère ?
La vision du jour dans la ferme dérivait sa force positive, et maintenant pervertie, expliquait :

-Ta grand-mère n’aimait pas les chevaux…

Je voyais la carcasse d’une jument baie, parodie de la charogne de Baudelaire, les jambes en l’air.

(A ce moment, je me réveille, médite, et suggère consciemment les paroles que je prononce d’une voix distincte :
-Maintenant, elle aime les chevaux).

Second rêve :

Au téléphone avec une tante blonde, je décris mon nouveau lieu d’étude tandis que je le visite :

-C’est une maison sans toit, envahie d’herbes et de glycines, au premier étage, entre les fenêtres que rien n’obstrue, il y a des bouteilles en verre vides amoncelées. Nous pourrions ranger les chiens dans une bibliothèque.

Le rêve se termine sur une vision de la prairie au matin, les touffes d’herbes grassement vertes, humides et tendres brouillant le regard de toiles d’araignées basses où perle la rosée dans une indistinction argentée.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Sam 5 Mai 2018 - 9:29

aujourd'hui, un seul rêve, peut-être je dors mieux, ou mon inconscient a perdu la mémoire :
Abri d'ouragan

Un ouragan est annoncé ! Les humains se préparent. Je suis dans une propriété dont je ne reconnais ni les lieux, ni les habitants.
Devant un chai, quelqu'un en pantalon (fille ou garçon ?) s'accroupit face à son chien aux poils courts bringés qui pisse. Je m'accroupis derrière le chien, ouvre mon pantalon, et pisse identiquement à l'animal. L'humain me regarde avec des grands yeux que le rêve occulte en bleu marine, mais ne fait pas de commentaire sur mon comportement qu'autrement la pudeur eu jugé.

J'entre sur les indications de cette personne dans le chai. Quelques personnes sont déjà debout, 3 ou 5 environ. Nous attendrons ici la fin de l'ouragan. Il n'y a pas de confort, ni eau potable stockée, ni alimentation, ni lits, ni torches. Aussi, je quitte le chai par une porte dans la structure du bâtiment. Dans un couloir, j'entreperçois une silhouette débonnaire se baladant elle aussi hors des zones circonscrites.
Ouvrant une porte, je suis dans une cuisine. Il y a sur ma droite une fenêtre percée dans un mur épais, presque un mètre. A gauche, une table est encombrée de pain, fromage, radio allumée. Il n'y a pas de bougies ni de lampe torche.
Contournant la table, deux armoires se font face. Les battants sont ouverts, et dans chacune dort un chat. Devant chaque armoire il y a des bols d'eau et de croquettes, je les remplis car ils étaient presque vides.
Au fond de la pièce, une autre porte ouverte, noire, indiscernable.

Devant la table, j'arrache un morceau de pain à la baguette. De la farine douce coule sur ma main vers la table. Je coupe un morceau de fromage, le pose sur le pain, mais ne mange pas. Du bruit à la fenêtre me distrait : ce sont les hauts-parleurs de la ville qui font une brève fanfare avant diffuser un message d'alerte relatif à l'ouragan. Puis, c'est la radio sur la table qui grésille un message. Mais, je l'écoute sans m'y intéresser beaucoup : je ne sais pas à qui appartient l'appareil. J'ai besoin d'un temps de réflexion pour envisager emporter la radio et chercher l'apporter à son propriétaire, quelque part dans la structure.

Aussi, je me penche par la fenêtre. Elle est très étrange car très peu pratique : les vitres et les volets sont en surnombre, et ne coïncident pas avec la taille de l'ouverture. De plus, la première vitre est brisée, et les éclats sont posés sur le rebord intérieur de la fenêtre.
Afin résoudre l'inégalité des panneaux, et empêcher qu'ils battent et laissent l'ouragan s'engouffrer dans la maison, je décide les fermer par de la ficelle les rendant solidaires les uns des autres. Ce pourrait fonctionner puisque les vitres sont à gauche du mur, et les volets à droite. Cependant, la perte de luminosité immédiate me décourage, ainsi que l'absence tant de lumière portative que de ficelle. Se pencher par la fenêtre me permis voir au loin le cône de l'ouragan.

Après, je ne sais pas si j'ai été tuée par une bourrasque imprévisible emportant les éclats de verre, ou si j'en ai eu assez de la scène, car ma vision est moins incarnée, je me détache, et peu à peu le rêve s'estompe.


Dernière édition par Susi le Dim 6 Mai 2018 - 10:53, édité 1 fois
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Bimbang le Sam 5 Mai 2018 - 12:59

J'ai eu deux rêves étranges ces derniers jours.
Des sortes de flashs très courts, comme une vidéo qui s'impose devant mes yeux pendant quelques secondes, sans son. Je suis spectatrice.

La première fois, je vois, d'en haut, une entrée de porte avec quelqu'un dedans que je vois de dos. Je vois juste le bas de ses mollets nus et ses sandales. Je pense que c'est un homme en short (vu la pilosité). C'est comme s'il discutait le bout de gras avec quelqu'un à l'intérieur, n'osant pas rentrer ou pris par la discussion. Un chien que je ne connais pas se faufile de l'intérieur vers l'extérieur, contournant les jambes.
C'est comme si je filmais la sortie du chien du haut d'un arbre situé juste à coté de la porte en gros. Le type dans la porte dont je ne vois que les jambes, n'est là que pour l'occasion.
Et c'est tout, ça s'arrête là. Le mini film est très net, les couleurs contrastées, comme s'il faisait très soleil.

La deuxième fois, ça a duré quelques secondes de plus. Un mini film d'un chien et d'un petit garçon qui jouent dans l'herbe verte. C'est aussi une vue de dessus,  je suis genre à 6 mètres en gros. Je me dis que c'est un petit garçon parce qu'il est en short, et quelque chose que je sais au fond de moi, même si je ne connais ni le chien (c'est pas le même que dans le premier rêve), ni l'enfant. Il fait très beau, pas d'ombre du tout. Le tout est très net et contrasté.

A chaque fois, ça me réveille. C'est trop net, pas maitrisable, et ça me pose question sur l'origine de ce que je vois. Donc, ouais, ça me réveille et j'ai du mal à me rendormir ensuite, à cause des questions. Le plus étrange, c'est que tout est "filmé" du dessus. Vraiment ça m'intrigue. Je ne reconnais rien, et je ne suis pas impliquée dans ces rêves, juste spectatrice.
Comment je peux rêver de choses, d'images que je ne peux pas avoir concrètement ?
C'est comme si on me faisait visionner des souvenirs, genre les mini-films un peu ratés qu'on a dans toutes les familles.
Dérangeant, pfff.
Bimbang
Bimbang

Messages : 4210
Date d'inscription : 31/07/2016
Localisation : 44

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Dim 6 Mai 2018 - 10:51

Cette nuit, le doudou et la cruauté


premier rêve (le doudou) :

En voiture, mon oncle paternel conduit, je suis assise derrière lui, et ma cousine à sa droite sur le siège avant passager.
Elle se retourne vers la banquette arrière pour prendre son doudou-lapin. Je suis occupée à placer des lignes droites selon différents biais sur une feuille de papier.

Second rêve, la cruauté :

Debout devant mon lit, je tend le bras droit sur lequel est accroché un petit mammifère roux, peut-être un furet ou un écureuil. Je le chasse du coude vers mon poignet à l'aide d'une badine. Approchant de la cheminée, je l'assomme à l'aide d'une bûche en bois et le place dans l'âtre. Ses poils brûlent.
Je pense : s'il sort vivant de la cheminée, je le gracie.
Mais il meurt à peine dégagé des bûches en feu, et, son corps prenant la consistance de la cendre, il dit (j'oublie les paroles au fur à mesure de la nuit) :

- (...) Les braises (longtemps ? durent ? ) (...)

(edit : le lendemain de ce rêve, un animal m'a mordu au bras gauche, et non au droit comme celui agrippé dans le rêve)


Dernière édition par Pyjama le Lun 7 Mai 2018 - 14:45, édité 1 fois
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Lun 7 Mai 2018 - 9:31

Premier rêve : la visite locative

J'ai répondu à une offre de location pour 120/ 150 e/mois. Nous visitions le bien, accompagnée de l'annonceur et mon frère cadet. C'est une sorte de volière, puisque seul le rez-de-jardin est aménagé, et, coiffant une tour ronde, c'est un élargissement de baies vitrées un peu vétustes. La tour fait partie d'un ensemble fermier, nous laissons derrière nous d'autres corps de bâtiment.

Le jardin autour n'est pas tondu et les herbes sont hautes. Cependant, la proximité des deux routes encerclant la location décourage laisser sortir un chat dans le jardin.

L'intérieur est propre et salubre. L'électricité, toilettes séparées avec fenêtre, hauteur sous plafond correcte...Quelques couloirs font perdre de la surface. C'est un meublé très meublé : beaucoup de canapés et sièges en cuir brun très rembourrés, plusieurs tables.

-Jamais je n'aurais assez de temps pour m'asseoir sur tous ces sièges, pensais-je.

Mon frère et l'annonceur vérifient la wifi :

-J'ai une solution pour capter la wifi, dit mon frère.

Ni une ni deux, l'annonceur s'assied derrière un ordinateur, et mon frère plonge les câbles venant du mur et celui venant de l'ordinateur dans un récipient contenant un liquide clair et jaune, possiblement de l'eau pétillante mélangée à un jaune d'oeuf.
Il bat le mélange avec une fourchette afin provoquer un remous près de la fiche, et dit :

-de temps en temps, ça marche.

Puis, nous prenons tous les trois la voiture pour visiter les alentours.

-Y a-t-il des fruitiers sur la ferme ? demande mon frère.
-Oui, renseigne l'annonceur dont j'oublie la suite de la réponse.

Il nous conduit sur les pentes pavées d'une colline industrielle. Plusieurs hangars aux poutres en bois et aux carreaux poussiéreux nous sont présentés :

-Ici, on reçoit les pommes de terre...et là, c'est pour les carottes...explique le jeune homme blond en rougissant, à qui je n'aurait pas donné 18 ans s'il n'avait conduit une voiture.

Second rêve, le refuge pour chiens :


Deux champs enherbés sont clôturés, d'un côté les chiennes, de l'autre les chiens. Il y a plusieurs chiens aux poils longs et blancs. Je suis béate d'excitation, et choisis deux chiens, parce qu'ils courraient ensemble de part et d'autre de la clôture. Ainsi, c'est un mâle et une femelle. La femelle est un lévrier bringé d'environ 50-60cm, le mâle d'une taille approchante est noir, je l'identifie à un setter gordon malgré ses poils ras.

Ensuite, c'est au contrôleur d'un wagon de train que j'explique mes chiens. Je lui parle comme s'il était le responsable du refuge pour animaux. Les chiens dorment sur mes bras, étonnamment légers, et je devine :

-Feront-ils de beaux bâtards ? Les deux ont le museau court, pourquoi pas ? Mais...le nez de la lévrier est pointu...celui du setter gordon (à poil ras) est carré.

Je pense : trois chiens, c'est trop, mais mon border-colley me manque.

troisième rêve, voisinage et baby-sitting :

J'habite une maison insérée dans un voisinage, toutes avec des jardins. La voisine mitoyenne revient d'une tombola organisée pour les jeunes filles au pair du hameau. A ma vue, elle crie :

-Ticket t'es niquée !

-Salope ! Criais-je à mon tour par la porte d'entrée qu'elle ne fermait pas.

Après ces gratuités, j'allais dans mon jardin où trois garçons en bas âge jouent en l'absence de leur père. J'ai monté une tente pour eux. La nuit tombée, ils acceptent y entrer :

-C'est froid ! crie l'un d'entre eux.

-Il y a des pulls dans les poches, et si on ferme la toile sur le côté, ou qu'on pose la tente contre un mur, il fera moins froid, le renseignais-je.

Nous fermons le long côté (c'est une tente dont les côtés peuvent se relever), et par la moustiquaire du petit côté de l'entrée classique, je vois la lumière d'une lampe torche. Les gamins éteignent, et le père arrive dans le jardin sans l'air de les chercher, tourne autour de la tente, et appelle :

-Manager-chien-fesse-serrée !

Les enfants ne répondent rien.
Je ramasse par terre un manteau, et l'accroche sur un buisson dont les branches courtes ploient.

Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Jeu 10 Mai 2018 - 11:12

(rêve de hier : un tiroir à casquettes )
Des casquettes dans un tiroir  en bas, je ne vois que des modèles en tissus sans armature. On pourrait les qualifier de casquettes à l'ancienne. Il y a des visières courtes, roulées, étroites...J'apprécie l'étoffe rouge cerise d'une d'entre elles à visière mi-courte.

(aujourd'hui)
premier rêve : quittant les fanfares et l'inconnu au pass navigo

Je marche en ville sous les arcades. Une fanfare jaune bat tambours, sonne cuivres, derrière moi sous les arcades. Une fanfare rouge fait un  tohu-bohu semblable en parallèle sur la route.

Je cueille pour la manger une groseille rousse-rosée sur les hauteurs de la liane qui pousse sous les arcades.

La fanfare jaune chante mes exploits : (j'ai vaincu un dragon et mangé un tigre) j'ai récupéré une épée séculaire de légende au fond d'un gouffre mythologique.

Lorsque les fanfares rouges et jaunes se rencontrent, elles interprètent des chansons sur pourquoi elles ne jouent pas ensemble et se sont divisées en deux bandes. Le boucan est tel que je m'éloigne.

M'éloignant, je suis agressée par un inconnu qui me fait les poche et me confisque la carte navigo de mon frère. En échange, il laisse son sac à dos à mes pieds. Mais, je ne veux pas partir avec son sac à dos, peut-être un colis piégé, ou un contenant vide sans valeur, et préfère récupérer la carte navigo.
L'inconnu s'est rendu à une borne automatique et a réussi tirer un carnet de ticket grâce à la carte navigo. J'exige restitution tant de la carte que du carnet. Il me montre son menton, balafré de trois cicatrices, et explique :

-Ce point de suture-ci a bougé après.

second rêve : mon frère a un bébé

Je suis informée de la naissance de mon neveu, des semaines après. Nous vivons sous le même toit et je n'avais rien vu. Ma mère m'emmène voir le bébé : il est en layette blanche, assis sur un oreiller, au fond d'un lit. Il est blond, ses yeux sont bleus et ses joues rondes et rosées. Les commentaires cinglent :

-Il est asymétrique. / Nez en trompette / un bâtard à noyer.

Dans la cuisine, je vois la copine de mon frère se servir de pâtes aux légumes. Je critique :

-Encore vous mangez chez nous, et vos cheveux sont courts.

Elle part sans dire un mot.
D'une fenêtre sur le jardin, je vois une religieuse en habit monacal tondre la pelouse, peut-être une amie de Maman qui vient trouver un emploi chez nous.

(puis histoires de cétacés / comment se désensibiliser aux aliens déguisés en mantes religieuses)
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Ven 11 Mai 2018 - 8:46

Premier rêve : douche souterraine

Dans un lieu souterrain, je rejoins sous la douche deux garçons blonds de taille équivalente. J'ai de la terre et du gravier entre les seins. Le peu de lumière provient peut-être des bougies d'un autel.

Second rêve : question d'élevage

Un enfant me pose une question sur le poste de secrétaire d'Etat au croisement des Selles Français x Pur sang tel que le produit obtient au moins une balzane haut chaussée.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Sam 12 Mai 2018 - 9:45

premier rêve : toilette partagée

Une fille blonde au teint laiteux me réveille à 3h du matin car elle se maquille pour faire les sorties de boîtes de nuit vers 5/6h.
Je prends soin ne pas piocher dans sa trousse de toilette.
Au fond des valises ouvertes, des tickets de train et des reçus de soldes. Il y avait eu une distribution de chèques dans un bâtiment en structure en escalier (toitures et pans de murs en marches), mais j'ai égaré celui qu'on m'avait donné.
Mon chat s'est égratigné sur le dos, et je verse une goutte de bétadine sur la chair à désinfecter.

Deuxième rêve : punaise sur mappemonde

Des nuages se dissipent sur une mappemonde interactive tandis qu'approche la main chargée d'une punaise d'un homme brun; il la pique au milieu de l'océan et des nuages gris tourbillonnent sur un bleu indéfini d'océan autour d'une localisation restant inutilisable.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par gringalet le Sam 12 Mai 2018 - 14:25

Ouaich

gringalet

Messages : 22
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 13

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Dim 13 Mai 2018 - 10:56

Rêve : temps et pluie

Je demande l'heure à des passants, et tous m'ont répondu :

-21h.

Bien sûr, ce n'est pas vrai. Il faut activer le chromosome 19 pour changer l'heure.

Puis, je dépose des bas dans une machine à laver posée sous la pluie.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Lun 14 Mai 2018 - 11:27

Premier rêve : évacuation d'une tour


La structure métallique est expliquée par un gros plan sur les vis et les poutres. Puis, c'est l'avion encore qui fait basculer les étages. Quelques images de salles de réunion, ensuite, j'intervient depuis le rez-de-chaussée pour inviter à l'évacuation. Une personne noire armée marche devant moi et tue systématiquement les civils dans les couloirs. Mais, ni moi ni les militaires m'accompagnant ne peuvent intervenir, car c'est de la légitime défense : le terroriste se fait agresser par les civils désarmés.
Cependant, je peux crier :

-Couchez-vous !

Je suis seule sur d'autres étages où l'évacuation se déroule banalement. Au contraire, un étage où se tient un carnaval rend désopilantes mes alertes. Je redescend au rez-de-chaussée avec un flot d'élève, ouvrant toutes les portes d'un garage à vélo en suspectant un étudiant attardé à pleurer derrière une rangée de cycles. Il y a un atelier de réparation de vélos et de trottinettes, je voudrais trouver un moyen de locomotion afin m'éloigner plus vite du site. Aussi, apparaissent les erreurs de roues baroques des cycles inutilisables. Je m'éloigne à pied de la tour couchée : il me reste 9 ou 7 minutes...avant quoi ? Avant l'heure limite de l'évacuation. Je pense, hélas, j'eu put alerter encore un demi-étage.

Second rêve : tchatbox

La tchatbox orange est pleine à mon arrivée. Le temps typographier tous les pseudos à saluer, il n'y a plus qu'une seule personne connectée, m'appelant par mon prénom.

troisième rêve : deux chats blancs

Nous appelons notre chat blanc, lorsque le doute n'est plus possible : il y a deux chats blancs. Aussi, nous ne savons distinguer lequel est notre chat blanc.

quatrième rêve : nourrir des animaux de la forêt


C'est l'après-midi. Il ne pleut pas. J'ai retrouvé mon frère derrière un abri-bus en bordure de la forêt. Les animaux de bois sortent nous saluer. Il y a des animaux roux, et de plus petits animaux blancs. Ce sont des renards, et peut-être des belettes, ou des furets.
Nous distribuons à manger à ces animaux, peut-être des croûtes ou du pain sec.
Un renard s'établit entre mon frère et moi. Sa fourrure courte et rousse appuie sur nos tibias. J'exprime avec enthousiasme :

-C'est un bon renard pour l'adoption.

Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Mar 15 Mai 2018 - 9:53

rêve : premier emploi, hémospermie du pdg

Miracle, je suis embauchée : j'obtient mon premier emploi. Cependant, la désillusion sur les qualifications se précise par le cadeau d'un ensemble de lingerie bleu-gris, et le tailleur d'entreprise a davantage vocation dévoiler les jambes.
Le pdg m'invite dans la salle de bain - suite censurée. A remarquer, une inquiétude quand le préservatif est resté coincé dans mon sexe, et un souci d'interprétation de son hémospermie.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mar 15 Mai 2018 - 12:08


Tu fais des rêves incroyables, Pyjama. Sans drogue, je ne peux pas. Et c'est fou de s'en souvenir avec tant de précision. Tu les notes pendant la nuit ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Mar 15 Mai 2018 - 13:07

Merci de ta lecture et participation guizm0e. Effectivement je ne prends pas de drogue (rien d'illégal sur la période relatée).

Je ne les note pas pendant la nuit, quoiqu'occasionnellement je me réveille et médite les dernières images, donc un processus mémoriel. Cependant, j'ai des difficultés mémoriser plus de 4 ou 5 rêves par nuit, indépendamment de la longueur du récit.

Je fais moins de rêves musicaux, peut-être parce que je ne sais pas écrire la musique au réveil.

Quelle est ton approche du rêve ?
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mar 15 Mai 2018 - 13:25

Mes rêves sont impossibles à rédiger en 5 lignes. Parfois j'en ai couché sur papier mais c'est plutôt de l'ordre d'une page ou deux, sans trop rentrer dans les détails. Celà dit, dernièrement je ne fais plus trop de rêve marquant, je ne m'en souviens plus vraiment.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mar 15 Mai 2018 - 13:47

@ Pyjama : Je dors peu et ne rêve pas. Avant de le perdre, mon sommeil était extrêmement lourd, je ne sais pas si je rêvais mais j'étais littéralement happée. Les seuls souvenirs de rêve que j'ai sont plutôt des cauchemars, l'expression d'une peur terrible. J'ai l'impression d'avoir trop d'inhibition pour m'abandonner à rêver.

Et toi, quelle est ton approche des rêves ? Tu parviens à leur donner du sens ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mar 15 Mai 2018 - 14:06

Je ne sais pas ce que dit la science à ce sujet, mais je ne crois pas que l'on puisse ne pas rêver. Je penserais plutôt que les souvenirs ne restent pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Invité le Mar 15 Mai 2018 - 14:30

Oui, la science est d'accord avec toi, Xav06.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Mer 16 Mai 2018 - 7:49

Premier rêve : familles et maisons

Au premier étage d'une maison, je retrouve ma tante et sa famille. L'oncle renifle, les neveux et nièces sont silencieusement observateurs, la tante maintient une présence formelle attachée à sa mission de récupération des biens en partage dans la maison.
Un escalier mène à un salon humide et sombre au papier peint vieilli, se prolongeant par un couloir au mur déchiré, terminé par un mur, desservant deux chambres aux portes fermées.
Entre le couloir et le salon, les pans d'escaliers du premier et du second tournent à 90°.
A l'angle du salon et de l'escalier du second, il y a un pan de mur brisé par un reposoir à statue sculpté dans le bois. Encastré, le support reste en place, mais la statue a été attribuée et enlevée. A gauche sur le mur de la cage d'escalier, il y a l'emplacement clair d'un tableau -également enlevé - d'une robe fraîche dans les lavandes. En face du salon, sur le papier peint déchiré d'années du bref couloir, je me demande s'il est préférable un jour que j'aurais peint assez, suspendre une toile d'enfants, ou un dessin fleuri.
Retournant à mes hôtes, je retroussais mon pantalon sur mon mollet et dévoilai une ribambelle de plastiques de tatouages à l'eau, car j'avais posé des motifs de malabar sur toute la longueur de ma jambe. Cela semble distraire les neveux et nièce et atténuer la dureté de la tante.

A l'extérieur de cette maison, je vois des structures oranges, jaunes et vertes. Je marche dans un jardin vers un camping-car. Il faut réparer la couchette latérale dont la sangle dévisse.

Juxtaposant l'image d'une autre maison, je visite un rez-de-chaussée où des chiens ont déféqués. J'entends le pas de la femme de ménage derrière moi et me retourne pour l'embrasser sur les deux joues : mais je ne reconnais pas son visage, et suis triste ne pas la reconnaître. Elle dit :

- Ce n'est pas votre maison.

La chienne a eu une seconde portée, mais ce sont des vermisseaux et les chiots-vers sont balayés d'un revers de serviette. Elle n'a pas été nourrie aux croquettes mais directement de carcasses de veaux.
Puis, tout le rez-de-chaussée est inondé, et j'ouvre tardivement la trappe vers l'extérieur. Dans l'appel d'air provoqué, j'espère voir nager les silhouettes des chiens échappant à la noyade.


Second rêve : oublié

Oublié après la séquence brève d'un cercle noir suivi d'un cercle blanc, ou confusion possible avec un cercle blanc suivi d'un cercle noir.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Jeu 17 Mai 2018 - 9:37

Premier rêve, Jardinage : (dans le jardin d’un rêve précédent où des enfants venaient sous une tente la nuit) Nous sommes plusieurs à employer pelles, pioches, bêches et râteaux pour former trois plates-bandes de fleurs. Les deux premières sont disposées en patte d’oie l’une de l’autre, ou comme une radio et son antenne couchée. La troisième est le long du mur de la maison, et, nouveauté soignée, le sol profond et souple en est recouvert d’une bâche dont nous trouons les fibres protectrices des mauvaises herbes afin placer les plants en terre.

Ici, ce sont au centre quelques plantes non identifiées façon zinnias, entourées de fuschias beige, et enfin de rosiers roses. J’apporte un rosier « Rosali » blanc rosé et m’inquiète de la taille de la déchirure de la bâche nécessaire à sa mise en place.


Second rêve, Apéritif dans la rivière
: Dans une rivière calme et profonde, nous avons organisé un apéritif. Des troncs d’arbres plongent leurs lichens soyeux dans les reflets de l’onde. Les écorces ceignent d’orange la chaleur du soleil, dont l’ardeur se plait dans la découpe étroite des feuillages d’acacias et de robiniers sauvages ombombrant les rives.

Des plateaux flottent, présentant des mets sur des feuilles vertes et luisantes, peut-être un large lierre, ou du nénuphar. Avec les invités, j’ai la joie retrouver ma grand-mère, engagée dans la rivière jusqu’au cou. Elle est venue avec l’élégance qu’on connait aux apéritifs terrestres, et la clarté de l’eau révèle elle n’a pas hésité mouiller son tailleur rose, ni les multiples rangs de son collier de perles dont la nacre s’irise.

A quelque distance, un petit troupeau de chevaux fraîchit dans l’eau. Leurs robes claires ou chaudes sourient. Je suis heureuse rejoindre mon cheval en maillot de bain. Sa crinière est méchée du poids de l’eau.
Plus tard, nous retrouvons les photos de l’apéritif dans la rivière.


Troisième rêve, Jouer au ballon dans un appartement : Nous sommes une dizaine d’étudiants de plusieurs âges, et nous jouons d’un grand ballon en mousse dans un appartement. J'ai oublié si le ballon est vert ou rouge. Je manque plusieurs échanges, mais réussi renvoyer la balle à quelques occasions, malgré l’effort tendineux exercés sur les poignets du fait de la masse volumineuse.


Quatrième rêve, Sortie de hangar
: C’est la nuit, et je cherche la sortie d’un hangar en l’absence de signalisation lumineuse. Il n’est pas impossible je suis accompagnée d’une ou plusieurs silhouettes furtives dont l’ombre ne dévoile rien des traits. Il y a plusieurs hangars.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Ven 18 Mai 2018 - 4:38

Premier rêve : définition du surdoué.
Un surdoué se définit par la testostérone et la persévérance. C'est pour cette raison il y a beaucoup de surdoués à l'armée.

Test 1 : Untel coupe au couteau en marchant du fromage à température ambiante, puis, du fromage congelé.

Bilan : Untel n'est pas surdoué.

Test 2 : Tel Autre coupe au couteau en marchant du beurre à température ambiante, obtient trois morceaux dans les foulées imparties et un quatrième collé à la lame.

Bilan : Tel Autre est surdoué.

Second rêve : plateaux-repas

Un plateau repas est oublié dans la salle Télé. Deux assiettes et leurs couverts sont empilés sur une toile huilée encadrée.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Sam 19 Mai 2018 - 9:54

Premier rêve : balade dans les collines
Ma grand-mère a retrouvé sa jeunesse, elle est en tenue de randonnée et ses cheveux, noirs. Nous marchons dans les collines. Sous un tournant, nous avons le choix entre suivre la route en pente douce, ou monter l'escalier vers un mas bâti dans la boucle du chemin. Je veux suivre la route, mais elle préfère saluer les usagers de la piscine en surplomb.
La suivant quelques pas, la vue se dégage et le paysage des collines révèle une cascade. Ma grand-mère voulait voir cette cascade. Elle est jaillissante, horizontale presque irréaliste, rappelant les tons du ciel sur l'écrin profond des pentes boisées.

Cette image me rappelle au souvenir d'un rêve documentaire-encastré sur les geisers, des images de fumées ocres sur le gris du ciel, rompant d'impermanentes volutes les lignes calmes du désert. Il y avait une utilité d'approvisionnement en eau.

Suite à une inondation dans les collines, nous consacrons un autel aux esprits de l'eau. Il se présente sous la forme d'un aquarium entretenu par un panneau solaire.

Second rêve : enrênement du cheval kidnappé


Je songe maintenir un collier d'encolure par une martingale, sur cheval nu , sans surfaix, ni rien pour maintenir l'anneau sous le poitrail.

Mon cheval a été kidnappé  par un piéton lors d'une course d'endurance. Le mécontentement me gagne tandis que des images me parviennent de l'enrênement avec lequel le kidnappeur l'entraîne : c'est un filet ! Je ne l'espérais qu'en bouche libre.

Je cours pour remonter la file des compétiteurs et retrouver mon cheval.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le! - Page 3 Empty Re: Vous vous souvenez de votre rêve de ce matin, écrivez-le!

Message par Thérèse.Vendaye le Dim 20 Mai 2018 - 9:35

Et toi, quelle est ton approche des rêves ? Tu parviens à leur donner du sens ?

Question à laquelle je m'efforce renouveler la réponse en partageant une période temporelle ici.
Approche :
très spontanée. C'est possible je ne rêve pas, mais je rêve souvent. A une époque, je rêvais aussi en journée...d'un moment à l'autre, le besoin de m'assoupir prenait le pas sur tout, je fermais irrésistiblement les paupières, et m'endormais, parfois pour des siestes très courtes mais intenses en onirisme. Au contraire, j'ai eu aussi des longues périodes sans aucun rêve. Il y a eu des série thématiques : tant de mois avec tel élément qui revient, ou des séquences plus ou moins imaginatives, sur différents plans du figuré.
De mes expériences, la drogue peut modifier les perceptions et donc la qualité des rêves, et le scénario va refléter les initiatives de la réalité. Mais c'est possible fumer un joint, rêver et ne pas faire de rêve.  Il n'y a pas nécessairement de meilleur rêve en s'altérant. Certes, les conseils pour bien dormir sont importants pour le bon repos. La qualité du repos va permettre d'autres perceptions qui influent les couleurs, les densités, les rythmes.  
Ce n'est pas gênant, mais je préférerai mieux intégrer les rêves à une continuité de projets éveillés, peut-être la transition entre l'approche et le sens.

Donner du sens :  
Certains sont lisibles par le contexte familial, l'époque, l'actualité. Le positif / négatif souvent exprime l'humeur.
Il y a aussi des choses que je ne comprends pas, des blagues qui me perdent dans l'interprétation, ou des logiques qui ne correspondent pas au possible du réel.
Sens passif ou actif ..? conscience de quoi ?

Premier rêve : paddocks pour chevaux playmobil


Il y a trois paddock en rubalise pour des chevaux playmobils. Les deux premiers paddocks sont petits, et le troisième presque 1 tiers ou 1 quart plus grand, si ce n'est davantage. Il faut répartir les chevaux sur les paddocks, enherbés de plusieurs herbes et fleurs, dont des boutons d'or.

Second rêve : orage à l'université


A l'université, il y a de l'orage. Autour de petites tables rondes, je vérifie avec deux autres étudiantes le matériel de secours. Il y a une jolie asiatique aux cheveux longs, noirs et lisses.

-Lampe de poche ? L'orage risque de faire sauter les batteries des téléphones.

L'une des sangles de mon sac a une dent cassée, heureusement, la boucle tient encore.

Nous sortons de l'université par un très long et large escalier. Je ne veux pas aller aujourd'hui au service administratif des notations, car il est peut-être 18 heures et je veux quitter le site.

Troisième rêve : librairie - papeterie


Dans une librairie-papeterie, je balade entre les rayons. Il y a beaucoup de journaux, et des bonbons.

Au comptoir, un étudiant gauchiste parle au buraliste. Il ne sait pas lui parler simplement, car il ponctue toutes ses phrases de sigles abstrus, ce qui donne un peu :

-Bonjour SEN, c'est AFG une bonne journée PJK, avez-vous TDI le journal ? J'ai MLK de la UID monnaie.

Des bonbons, je veux un trombone à paillettes acidulées rouge. J'avais déjà goûté le trombone à paillettes acidulées bleu. Ils sont sous emballage individuel transparent. Il y a aussi des paquets de chewing-gum a strass.

Je prends le trombone, et me dirige vers le comptoir. J'ai aussi entre les deux mains un journal sous emballage plastique -je serai incapable reconnaître l'édition. Au milieu du journal, j'ai mis un cierge à brûler.
J'avance lentement dans les rayons afin ne pas éteindre la flamme qui projette des ombres étonnantes, car l'éclairage électrique n'est pas "on".
Le cierge se consume jusqu'au ras de l'emballage plastique du journal,  un trou apparaît.

-Ce n'est pas facile mettre feu à une librairie-papeterie, dit le buraliste.
Thérèse.Vendaye
Thérèse.Vendaye

Messages : 541
Date d'inscription : 18/07/2016

http://yopyyo.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum