Echanges, conseils sur la dyspraxie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par zenméninges le Lun 29 Nov 2010 - 14:44

Toc toc
Bonjour les zèbres ,

Je cherche des zèbres sur ce forum qui ont ont découvert leur dyspraxie tard en même temps que leur zébritude
ou avant.
Pourquoi : Pour comprendre et trouver des stratégies pour avancer, pour échanger les vécus ou difficultés
Je souhaite échanger sur la rééducation possible, cela marche-t-il ?
Quel type de rééducation?
La prise en charge.
Merci :;
Zenméninges
avatar
zenméninges
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 5
Date d'inscription : 28/11/2010
Age : 47
Localisation : aix en provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par lynka le Lun 29 Nov 2010 - 15:19

Désolée je ne suis pas dyspraxique et ne connais personen dans moo=n entourage qui l'est (ni ici en fait)
Je crois qu'il y a une orthophoniste ici sur le fofo qui pourrait te répondre Smile

Sinon, si tu veux je peux me renseigner auprès de ma mère sur le sujet, elle est orthophoniste et elle connaît sûrement plusieurs types de rééducation pour la dyspraxie et la prise en charge, il me semble qu'elle a un ou deux patients dyspraxiques Smile

Après je ne sais pas vraiment si il ne faut pas aussi voir avec un un autre type de professionnel dont le nom m'échappe (comme d'hab quand je cherche un mot important).

P.S.: bonne chance, j'espère que tu trouveras des personnes qui ont le vécu que tu cherches avec qui échanger sur le sujet. Smile
avatar
lynka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6415
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Invité le Lun 29 Nov 2010 - 20:48

Je te conseille de voir un ergothérapeute. Il existe plusieurs associations de personnes dyspraxiques où tu pourras trouver des personnes avec qui dialoguer (123dys par exemple). De mémoire, je ne crois pas avoir déjà vu un membre poster quoi que ce soit là-dessus, il est donc fort peu probable que tu aies des réponses à tes questionnement en ces lieux. Mais je peux me tromper.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par lynka le Mer 1 Déc 2010 - 14:40

Bon alors..
Je me suis renseignée sur les différents professionnels faisant de la rééducation pour les dyspraxiques:
Psychomotriciens, ergothérapeutes, orthophonistes (uniquement pour langage oral, langage écrit, dyscalculie (surtout spatiale)) et après je ne me souviens plus.. Embarassed

Les dyspraxiques peuvent bénéficier d'aménagements dans leur travail ou à l'école (ordi, logiciels spécifiques, etc.. <- ergo)

En ce qui concerne la prise en charge:
Avec les ergo et les psychomot en centres (genre CMP CMPP) la rééducation est remboursée à 100%, mais pas en libéral.
Il est cependant possible, si on consulte un professionnel en libéral, d'obtenir des aides si le handicap est reconnu par la MDPH.
Voire aussi par la mutuelle, mais c'est en fonction des mutuelles.

Une asso que ma mère a mentionnée: "Dyspraxique mais fantastique".

Voilà, en espérant que ça aide ne serais-ce qu'un peu Smile
avatar
lynka
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6415
Date d'inscription : 05/03/2010
Age : 33
Localisation : lost in limbo

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fantômette le Jeu 2 Déc 2010 - 21:24

hello,

pour t'informer un peu plus, la dyspraxie est effectivement reconnue comme un handicap depuis peu. Donc ouverture à certains droits.
Une association spécialisée est DMF (Dyspraxique mais Fantastique). J'ai fait un reportage sur eux en octobre dernier.
Et là tu auras beaucoup d'informations

Good luck

Fantômette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 20/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fantômette le Jeu 2 Déc 2010 - 21:26

donc... Lynka a bien raison sur toute la ligne, je n'avais pas pris le temps de tout lire mais au moins tu auras 2 personnes qui te donnent les mêmes conseils. Alors c'est peut-être la bonne piste

Fantômette
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 20/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Dauphin le Lun 8 Avr 2013 - 20:39

Il y a aussi l'orthptiste pour une éventuelle rééducation neuro visuelle
Mais attention à bien choisir ses spécialistes: faut qu'ils soient bien formés au sujet...!

Amour
Dauphin
Amour
avatar
Dauphin
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 42
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fobeul le Dim 12 Mai 2013 - 20:38

hello Zenméninges,
Lors du test de QI le psy pense aussi que je serai dyspraxie.
As-tu etais testé sur la dyspraxie, où? a quel prix?
En esperant que tu sois encore sur le forum Laughing
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Dauphin le Lun 13 Mai 2013 - 9:49

Je te réponds quand même: j'ai emmené mes enfants voir un ergo "spécialisé" dans les troubles "dys" à Nîmes: Xavier-Michel LUCAS 04 66 89 13 00 / 06 12 61 20 64
Ergothérapeute
Diplômé d’Etat de la Faculté de Paris
ERGOTHÉRAPEUTE EXERÇANT EN LIBÉRAL
- SPÉCIALISÉ ENFANTS DYS
- SPÉCIALISÉ BASSE-VISION ET NEUROVISION
- SPÉCIALISÉ CEREBO-LESION
- FABRICATION D’ORTHÈSES DES MEMBRES SUPÉRIEURS SUR MESURE

ERGOTHÉRAPEUTE ATTACHE A LA CLINIQUE A.R.A.M.A.V. DE NÎMES
ERGOTHÉRAPEUTE ENSEIGNANT VACATAIRE AUX FACULTÉS DE NÎMES ET DE LYON
ERGOTHÉRAPEUTE ENSEIGNANT VACATAIRE AUX IFE DE MONTPELLIER ET DE BERCK/MER
Tarif du bilan complet: 250€ (non remboursé)

et un neuro (nécessaire pour monter le dossier MDPH): DOCTEUR ROUYER CHARLES 04 42 27 51 40
NEUROLOGUE
ANCIEN ASSISTANT CHEF DE CLINIQUE A LA FACULTE DE MARSEILLE

Il était à Aix, il est maintenant à Luynes (13080), 55 rue Georges Duby
Tarif: 120€ (rbst sécu, 48.38)

Ces 2 noms m'ont été fournis par une association "atout précocité", professionnels sérieux et efficaces; d'ailleurs je vais à Luynes mercredi pour Z n°4!

Amour
Dauphin
Amour
avatar
Dauphin
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1303
Date d'inscription : 16/11/2012
Age : 42
Localisation : Montélimar

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par cathy6901 le Dim 27 Avr 2014 - 18:49

Bonjour,

J'ai découvert ma dyspraxie en même temps que ma zébritude. Je fais pas mal de rééducations en ce moment. On peut discuter par mp.

cathy6901
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2014
Localisation : Strasbourg-Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fobeul le Lun 28 Avr 2014 - 0:04

bonjour,
c'est une question qui s'est posé lors des résultats du test.
Dys ou lexique depuis toujours mais praxique.
Vu que pour ma par ça reste forcement une dyspraxie légère puisque j'ai réussi a grandir j'ai décidé de laisser tomber l'affaire.
Pas de test, car pas de sous et puis pas l'envie de penser à de la reeduction ou autre.
Ca m'aurai juste permis de me comprendre...une petite case de plus ou je rentre, chouette je ne suis pas qu'un extraterrestre.
Alors oui ca m'intersserai de discuter avec vous de ce sujet, car zebre/dys c'est pas si courant
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par cathy6901 le Lun 28 Avr 2014 - 0:06

Si en fait c'est très courant. Les recherches ont montré que les enfants précoces sont plus souvent dyslexiques que les enfants d’intelligence normale. D’après certaines associations d’enfants à haut potentiel, la proportion de dyslexiques parmi leurs membres serait de 30 %. Ces particularités ne sont pas encore complètement expliquées par les scientifiques, mais il semblerait qu’elles soient relatives à un fonctionnement différent du cerveau "

cathy6901
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2014
Localisation : Strasbourg-Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fobeul le Lun 28 Avr 2014 - 0:10

qui l'eut cru...nous qui sommes les rebut des classe de CP...
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par cathy6901 le Lun 28 Avr 2014 - 0:13

Dans le cas de la dyspraxie, peut-être que notre pensée va plus vite que de coordonner nos gestes.

cathy6901
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 31
Date d'inscription : 11/03/2014
Localisation : Strasbourg-Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fobeul le Lun 28 Avr 2014 - 0:17

en tous cas on me dis et je laisse dire que je suis maladroite parce que je fais tou vite...je cassee verre et assiete, j'ai des bleu au epaule car je me cogne sur les porte, idem des bleus sur les hanche a cause des table...et je n'ai jamais su recopier un tableau au l'ecole comme dans mes etude superieur...je melange les lignes.
Bon je parle meme pas du sens d'orientation.
Bon je suis adapter, j'achete des verres a pas chere et suis devenu plus dure au mal..
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fobeul le Lun 28 Avr 2014 - 0:25

Fobeul a écrit:en tous cas on me dis et je laisse dire que je suis maladroite parce que je fais tou vite...je cassee verre et assiete, j'ai des bleu au epaule car je me cogne sur les porte, idem des bleus sur les hanche a cause des table...et je n'ai jamais su recopier un tableau au l'ecole comme dans mes etude superieur...je melange les lignes.
Bon je parle meme pas du sens d'orientation.
Bon je suis adapter, j'achete des verres a pas chere et suis devenu plus dure au mal..
avatar
Fobeul
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 156
Date d'inscription : 12/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Invité le Lun 28 Avr 2014 - 3:19

Fobeul a écrit:
Fobeul a écrit:en tous cas on me dis et je laisse dire que je suis maladroite parce que je fais tou vite...je cassee verre et assiete, j'ai des bleu au epaule car je me cogne sur les porte, idem des bleus sur les hanche a cause des table...et je n'ai jamais su recopier un tableau au l'ecole comme dans mes etude superieur...je melange les lignes.
Bon je parle meme pas du sens d'orientation.
Bon je suis adapter, j'achete des verres a pas chere et suis devenu plus dure au mal..

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Rose Noire (Georgio) le Mar 28 Juin 2016 - 19:03

En tout cas ce qui est sûr pour moi c'est que c'est quelque chose qui doit être absolument traité. La dyspraxie peut être vectrice de SDP (Syndrome de Déficience Posturale) générant angoisses ou déprime. On m'a diagnostiqué zèbre en même temps que dyspraxique. Je vais suivre un traitement en Septembre à Dijon, et j'espère énormément pouvoir retrouver un sommeil serrein, ne plus avoir des maux de têtes infâmes à toute heure de la journée, pouvoir respirer librement etc...
Pour moi c'est terriblement handicapant, moi qui ai toujours été jovial, hyper sociable, serrein, confiant, de me retrouver dans une fatigue et une angoisse permanente, de ne plus réussir dans tout ce que j'entreprend, et de ne même plus pouvoir voir le monde "précisément", moi qui ai toujours admiré son infinie beauté. En plus les relations sociales sont difficiles puisque j'ai du mal à comprendre si je ne suis pas hyperconcentré sur ce que les gens me disent, du coup je les fixent droit dans les yeux, ça les gênent, évidemment je m'en rend compte donc ça me gène aussi et au final je cherche même plus à comprendre. En tout cas j'en attends vraiment beaucoup de ce traitement, je sais pertinemment que mes difficultés ne sont pas "psychologiques", que je ne manque pas de confiance en moi à cause de moi même ou je ne sais quoi, je sais juste que je suis parfaitement lucide sur ce qu'il m'arrive. J'ai l'impression que je suis myope et qu'on me dit qu'il faut que je mange des bananes pour aller mieux. Enfin bon, je vais bientôt être traité par des gens qui SAVENT et ça c'est déjà vraiment prometteur.
À suivre...
avatar
Rose Noire (Georgio)
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 87
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 20

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Fifrelin le Mar 22 Nov 2016 - 9:28

Avant propos :
Spoiler:
Je n'ai ni certitude d'être HPI, ni certitude d'être dyspraxique, pour la simple raison que je n'ai jamais voulu me lancer dans des tests compliqués et psychologiquement éprouvants.

Je ne me justifierai pas davantage là dessus, je l'ai déjà fait. Disons que j'ai mon vécu personnel pour présumer (ça reste évidement une présomption) que j'ai un Q.I. hétérogène et au dessus de la moyenne, assez typique du profil dyspraxique.
C'est aussi ce que me répète en substance ma psy, d'ailleurs, à qui je n'ai pourtant jamais rien laissé entendre sur tout ça.
Et pour la dyspraxie, j'ai la liste de mes casseroles, difficultés et un profil général qui colle trait pour trait au stéréotype.

Ce qui a fini par me convaincre que je suis dyspraxique, c'est ma difficulté à obtenir le permis de conduire (passé 5 fois, énormes difficultés d'attention, énormes difficultés à automatiser les mouvements, à gérer les situations motrices complexes, ordonner les gestes... et toujours pas décroché).

Après cette prise de conscience, j'ai commencé par relire mon passé sur cette nouvelle grille, ce qui m'a permis de comprendre (puis de remédier à) une culpabilité que je traîne depuis des années.
En gros, je ne me considère plus comme un peu bêta mais volontaire. Plutôt comme intelligent mais fournissant des efforts importants de compensations de points faibles (et au final, je m'en suis bien sorti).

Ceci m'a déjà beaucoup aidé à avancer.
Je ne crois pas en une remédiation, seulement à des stratégies d'adaptation qui ont leurs limites.
Donc commencer par accepter que l'on a des points faible liés à ce trait particulier me paraît le point de départ le plus sain.
Ensuite, bien sûr il faut compenser un minimum ses points faibles, mais il me semble utopique ou en tout cas particulièrement difficile de me lancer comme défi de devenir un nageur hors-pair ou de me mettre à la guitare, jouer du jazz manouche à la Django.

Du coup je mise du côté de mes points forts, et ma forme d'intelligence m'en a doté de pas mal : mauvaise empathie MAIS très bonne compréhension intellectuelle des processus psychologiques, excellente mémoire, capacité à s'intéresser à tout et à retenir beaucoup de choses, très bonnes capacités littéraires, compréhension globale et transdisciplinaire des systèmes, etc.

En ce moment par exemple, j'apprends deux langues nouvelles (italien et tchèque. Je parle anglais couramment et j'ai de très bonnes bases d'allemand, il me faudra juste mettre à jour mon vocabulaire, manque de pratique). L'articulation étant une petite difficulté supplémentaire pour le dyspraxique que je suis, j'utilise des méthodes où l'oral est très présent (ce qui devrait d'ailleurs être la base de toute bonne méthode, y compris pour les non-dyspraxiques).
Ma bonne mémoire, mon acharnement, mon intérêt fait le reste : je suis capable d'apprendre très vite, certainement bien plus vite que la moyenne.

Comme je soupçonne ma forme d'intelligence d'être indissociable de la dyspraxie, je ne la considère plus comme un handicap, seulement comme une prédisposition différente qui, par un phénomène de compensation, de vases communicants, me permet d'être au dessus de la moyenne dans beaucoup de domaines, même si je dois me résigner à être simplement moyen dans d'autres.

Je préfère cette configuration à la norme : je peux globalement dissimuler mes points faibles, et compter sur mes points forts pour me différencier, avancer dans la vie, dans mes projets. Je ne suis pas une personne lambda, dans le sens où je peux prétendre à autre chose qu'une carrière lambda et un chemin de vie commun.

Voilà pour ma contribution, qui est davantage un point de vue philosophique d'acceptation positive qu'une véritable solution de remédiation.

Bon courage à tous,
avatar
Fifrelin
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 76
Date d'inscription : 10/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Belena le Jeu 9 Fév 2017 - 18:43

Salut!
Moi j'ai été détectée HPI cette année , avec possible déficit d'attetion et un trouble visio spatial - je crois que c'est dysfraxie… ? J'ai pris rendez- vous avec une orthoptiste. Je vous direz plus…
Moi, je suis perdue dans l'espace- temps!! jejeje Depuis toujours j'ai du mal à m'orienter, à trouver la gauche et la droite, je perd aussi l'équilibre… je suis très distraite… Je tombe pas mal aussi- trébucher. Je ne conduis pas…
Quant le possible déficit de l'attention, je ne sais pas quoi faire, je vais en parler avec mon médecin généraliste...
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 663
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Dys

Message par Belena le Jeu 9 Fév 2017 - 18:47

cathy6901 a écrit:Si en fait c'est très courant. Les recherches ont montré que les enfants précoces sont plus souvent dyslexiques que les enfants d’intelligence normale. D’après certaines associations d’enfants à haut potentiel, la proportion de dyslexiques parmi leurs membres serait de 30 %. Ces particularités ne sont pas encore complètement expliquées par les scientifiques, mais il semblerait qu’elles soient relatives à un fonctionnement différent du cerveau "
Mais oui, mais si tu lis les recherches de Gauvrit, ça serait faux… car c'est une légende et un mythe …
Je ne sais pas quoi penser, moi. Mais je crois que les HPI sans troubles réussissent mieux à l'école et d'un coup se posent moins des questions sur eux…et leurs fonctionnements.
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 663
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

DYS

Message par Belena le Jeu 9 Fév 2017 - 18:51

[
Je ne crois pas en une remédiation, seulement à des stratégies d'adaptation qui ont leurs limites.
Donc commencer par accepter que l'on a des points faible liés à ce trait particulier me paraît le point de départ le plus sain.


Comme je soupçonne ma forme d'intelligence d'être indissociable de la dyspraxie, je ne la considère plus comme un handicap, seulement comme une prédisposition différente qui, par un phénomène de compensation, de vases communicants, me permet d'être au dessus de la moyenne dans beaucoup de domaines, même si je dois me résigner à être simplement moyen dans d'autres.

Je préfère cette configuration à la norme : je peux globalement dissimuler mes points faibles, et compter sur mes points forts pour me différencier, avancer dans la vie, dans mes projets. Je ne suis pas une personne lambda, dans le sens où je peux prétendre à autre chose qu'une carrière lambda et un chemin de vie commun.

Voilà pour ma contribution, qui est davantage un point de vue philosophique d'acceptation positive qu'une véritable solution de remédiation.

Bon courage à tous,[/quote]
Tu as raison et je suis d'accord
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 663
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par AudreyM. le Mar 14 Fév 2017 - 21:52

Bon moi je suis un zèbre a priori un peu dyspraxique et... Psychomotricienne !
Effectivement la psychomotricité est toute indiquée pour la prise en charge de la dyspraxie. L'ergothérapie aussi est recommandée. L'idée dans les deux cas n'étant pas de faire disparaitre le trouble, la dyspraxie n'est à ce jour pas "soignable", mais de trouver des stratégies pour compenser si je puis dire.

La petite anecdote rigolote pour ma part c'est que je n'ai jamais été réellement diagnostiquée dyspraxique, mais durant mes études, on s'entraînait à faire passer des bilans psychomoteurs et je me retrouvais toujours en difficultés quand il fallait servir de cobaye aux tests visuo-spatiaux. Lors d'une évaluation, je servais de cobaye à une amie pour une épreuve qui consistait à lancer une balle de tennis sur une cible fixée au mur et la rattraper à une main. J'ai eu des résultats inférieurs à ceux attendus pour des enfants de 9 à 12 ans. C'est la prof qui a émis l'hypothèse d'une dyspraxie, que j'aurais très bien compensé au point de ne jamais m'en être rendu compte dans ma vie quotidienne. (Au delà de ma grande maladresse)

Pour ce qui est d'une corrélation entre HPI et dyspraxie, je n'en ai jamais entendu parler mais pourquoi pas après tout.

AudreyM.
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 14/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Belena le Mar 14 Fév 2017 - 22:10

Salut Audray M.!
Moi, j'ai pris rendez-vous avec une orthoptiste…
C'est quoi l'ergothérapie?
C'est bien aussi être psychomotricienne et avoir quelques troubles,ça fait mieux comprendre les autres, je trouve.
Je viens de lire un article scientifique qui dit que les personnes HPI- TDA, peuvent aussi avoir des troubles associés comme le viseo spatial… et d'autres troubles dys… Curieux…
avatar
Belena
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 663
Date d'inscription : 30/05/2016
Age : 44
Localisation : Brest

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par AudreyM. le Mar 14 Fév 2017 - 22:22

L'ergothérapie en gros ça consiste à aider les patients à trouver des stratégies et des aménagements (Matériel, environnement...) afin de compenser les troubles moteurs et psychomoteurs, en lien avec le mode de vie et les exigences de la vie quotidienne des patients. En gros.

C'est probable je pense, après on a très peu parlé des HPI durant mes études (Ou alors j'ai tout oublié mais bon ça remonte pas tant que ça donc je ne pense pas). Ceci dit effectivement ça ne me surprendrait vraiment pas

AudreyM.
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 7
Date d'inscription : 14/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Echanges, conseils sur la dyspraxie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum