L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Sam 20 Déc 2014 - 23:02

ZeBrebis a écrit:J'aime à croire que si le mariage n'est en effet qu'un contrat entre deux personnes et n'a pas plus de sens que cela, il en est autrement lorsque les enfants naissent.

J'aurais aimé pourvoir y croire aussi, mais c'est pas le cas, avec ou sans enfants, le mariage moderne ne vaut rien. Une maison, un chien des enfants, un ciment si fort qu'il devrait résister à une pulsion passagère. Tu vois, pour moi la leçon a été cruelle, et c'est pas tellement le fait que je me retrouve seule qui est terrible, ce sont les conséquences sur mes enfants qui sont dures à assumer.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Sam 20 Déc 2014 - 23:03

Kass a écrit:mais pourquoi donc tu bois de la mauvaise bière  Suspect


J'en connais pas de bonne. Pis c'est un hommage à la future industrie de mon ex-femme.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par ZeBrebis le Sam 20 Déc 2014 - 23:21

Switch71 a écrit:
ZeBrebis a écrit:J'aime à croire que si le mariage n'est en effet qu'un contrat entre deux personnes et n'a pas plus de sens que cela, il en est autrement lorsque les enfants naissent.

J'aurais aimé pourvoir y croire aussi, mais c'est pas le cas, avec ou sans enfants, le mariage moderne ne vaut rien. Une maison, un chien des enfants, un ciment si fort qu'il devrait résister à une pulsion passagère. Tu vois, pour moi la leçon a été cruelle, et c'est pas tellement le fait que je me retrouve seule qui est terrible, ce sont les conséquences sur mes enfants qui sont dures à assumer.
Je comprends, mais j'ai du mal à croire que ce qui est terrible pour toi ne le soit pas pour elle. Et qu'elle n'ait pas le souci de vos enfants en tête quotidiennement.
Je sais que pour ma part je n'envisage pas de partir sans penser que c'est aussi le mieux pour les enfants. Je crois sincèrement que deux parents séparés et satisfaits de l'être valent mieux qu'un couple qui fait avec.

Mais tu n'es pas satisfait d'être séparé d'avec elle, visiblement. Et le raisonnement devient alors moins clair.
Tu as été pris de court par sa décision de mettre fin au couple ? Tu avais un avis positif sur votre relation ?

Je suis très indiscrète mais je suis vraiment dans le flou quand tu évoques ta situation...

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Dim 21 Déc 2014 - 0:48

ZeBrebis a écrit:

Je suis très indiscrète mais je suis vraiment dans le flou quand tu évoques ta situation...

J'en ai parlé sur un autre fil, mais tu vois, moi aussi je suis dans le fou Very Happy

J'ai pas un avis très objectif sur mon couple, mais je suis de ceux qui mettent de côtés leur états d'âme pour "assumer". J'ai pas demandé à être heureux seul, j'ai la nostalgie de ma famille. Je m'accroche au rêve de cette vie qui s'est brusquement effondrée. Je trouve mes marques et c'est encore plus atroce, parce que je demandais qu'à rester malheureux en famille.

Je ne sais pas si une séparation peut être une bonne chose pour des enfants, c'est parfois nécessaire.

Depuis que je me suis mis à la course, j'avance de plus en vite mais je vais nulle part mon mon tapis de course. Hamster

je sais que pour ma part je n'envisage pas de partir sans penser que c'est aussi le mieux pour les enfants.

J'ai rien contre les décisions rationnelles, planifié, assumées. J'ai par contre un dégoût terrible pour les serments brisés à la légère, sous le coup d'une coquetterie.

Ton mari est un veinard, moi j'ai tellement merdé mon "choix".

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Dim 21 Déc 2014 - 0:49

J'adore ton costume Wink !

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par ZeBrebis le Dim 21 Déc 2014 - 2:43

Switch71 a écrit:
J'ai pas un avis très objectif sur mon couple, mais je suis de ceux qui mettent de côtés leur états d'âme pour "assumer". J'ai pas demandé à être heureux seul, j'ai la nostalgie de ma famille. Je m'accroche au rêve de cette vie qui s'est brusquement effondrée. Je trouve mes marques et c'est encore plus atroce, parce que je demandais qu'à rester malheureux en famille.

Je ne sais pas si une séparation peut être une bonne chose pour des enfants, c'est parfois nécessaire.

Depuis que je me suis mis à la course, j'avance de plus en vite mais je vais nulle part mon mon tapis de course. Hamster

je sais que pour ma part je n'envisage pas de partir sans penser que c'est aussi le mieux pour les enfants.


J'ai rien contre les décisions rationnelles, planifié, assumées. J'ai par contre un dégoût terrible pour les serments brisés à la légère, sous le coup d'une coquetterie.

Ton mari est un veinard, moi j'ai tellement merdé mon "choix".
C'est "amusant" : je reconnais ce que m'a répondu le père de mes enfants quand je lui ai demandé pourquoi lui ne songeait pas à la séparation vu l'état du couple (complètement dégradé depuis un moment, nous sommes franchement éloignés).
Il préfère rester en famille même sans couple, le bilan restant positif. Même si aucun de nous n'est vraiment épanoui.
Je devrais peut-être réfléchir à sa vision des choses,  qui m'est peu naturelle.

J'espère que tu verras tes enfants prendre leurs marques en tout cas, que tu pourras participer à leur vie et échanger avec eux autant que vous le voudrez tous les 5, et que tu seras plutôt bien dans cette nouvelle situation qui t'a été imposée.

Et si ça se trouve ta femme a pensé les choses avec gravité,  pesé la décision. Mais en ne mettant pas les mêmes poids aux mêmes endroits que toi.
Dans mon cas, il se trouve que je pourrais assumer maintenant. C'est vrai que je ne l'aime plus, mais c'est aussi vrai qu'il ne me traite plus de manière incorrecte. Toute la question étant de savoir si ne plus aimer est une bonne raison pour quitter lorsqu'on est parent.

Je suis tout sauf sûre que mon compagnon (pacs, et non mariage) est un veinard. Je crois que comme beaucoup de monde je voudrais bien faire, et que comme tout le monde je fais plus ou moins bien. De mon point de vue j'agis sans doute plus correctement que du sien, et inversement (il me fait des yeux ronds quand je lui dis qu'il n'a pas été correct par le passé alors que ça me saute aux yeux).

Bref, les incompréhensions et désaccords sont légion,  et assez terribles lorsqu'ils concernent une décision de rupture car l'un des deux subit le changement de vie que l'autre initie, sans lui.
Je souhaite encore une fois que tu sois rassuré en voyant le vécu de tes enfants,  et que tu puisses également bien la vivre une fois qu'ils auront pris leurs habitudes.

Je te fais un bisou en attendant.Smile
Un forum de papas divorcés pourrait peut-être te donner une vision à moyen terme et des soutiens pour cette période d'adaptation ?

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Dim 21 Déc 2014 - 11:12

ZeBrebis a écrit:
Un forum de papas divorcés pourrait peut-être te donner une vision à moyen terme et des soutiens pour cette période d'adaptation ?

J'aimerais être autre chose qu'un Papa divorcé, qu'un mari trompé, qu'une petite chose lamentable qui se morfond de ses erreurs passées.

Les histoires de couple sont parfois si banales dans leur sordidité minable qu'elles semblent se répéter de manière inéluctable. Tu vois en parlant de couple, de relation, de ton bonheur qui n'est plus là, du mien qui n'a peut-être jamais existé, on oublie l'essentiel, on met les sentiments avant les responsabilités. C'est important les sentiments, on a besoin d'être "bien dans sa peau", épanoui, on le revendique même ouvertement, je le vaux bien, JE !.

Oui c'est un besoin, mais quand on fait des enfants, ça deviens accessoire. On réfléchi très mal sur le bien de ses enfants quand on vie une passion amoureuse, c'est dangereux ce truc là, parce que ça te fout le cerveau en l'air, tu penses tout d'un coup que rien n'est impossible, que la réalité va soudainement se plier à ta volonté. La passion amoureuse, c'est cool quand ça viens avant les mômes, ou quand ça n'abouti pas à une descendance braillarde. Mais après, c'est pas terrible à gérer, surtout quand la dite passion n'est pas pour le père des enfants.

Si je dit que ton mari est un veinard, c'est parce tu es capable de rationaliser, tu discutes, tout n'est pas perdu. Donner "sa chance" comme on dit, formule ridicule qui n'est qu'un ultimatum consistant pour l'un à changer sa nature et pour l'autre à se persuader que le mensonge fonctionne, ça je ne l'ai pas eu. J'ai pas l'impression de l'avoir eu, faut dire qu'on jamais trop parlé. Ou alors je suis trop con pour l'avoir compris, ça doit être ça. La télépathie féminine et moi, c'est une longue série de malentendus qui depuis mon enfanec m'a conduit à aimer les machines et à mette une certaine distance entre les tentations en mini-jupe et la réalité. J'avais changé de poste parce que je devais intervenir de nuit ou durant le week-end. Je vais ré-intégrer ce que je sais vraiment faire, c'est à dire faire fonctionner des choses plutôt que de parler avec des gens. Je l'ai dit à ma manager, je suis plus à l'aise dans un sous-sol à parler à des machines.

Tu vois, ça me fais pas tellement peur de me retrouver seul, c'est loin d'être insupportable, c'est même reposant par moment. Ce qui me chagrine, c'est que j'ai échoué dans mon rôle de père, je ne peux plus être tout le temps là pour mes enfants. La rupture m'a apaisé, j'ai plus de temps pour moi, mais j'ai l'impression que c'est au détriment de mes enfants.

Mais je profiter de la journée puisqu'ils sont là, on a des robots à construire, le seigneur des anneaux à regarder (une fois de plus) et des partis d'échec à faire.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par ZeBrebis le Dim 21 Déc 2014 - 13:14

Je crois que même en ne partageant plus toutes leurs journées tu peux rester disponible en cas de problème,  présent quand vous êtes ensemble.
Et je suis certaine que tu n'hésites pas à assumer ton rôle de père, et que tes enfants savent pertinemment que leur père est là pour les soutenir et les faire grandir.

Tu ne les abandonnes pas, c'est un autre rythme de vie qui s' établit. Et si négliger ses enfants est un tort, ne vivre que pour ses enfants n'est pas une nécessité je pense. Tu dis que les moments sans enfants t'apportent aussi, et que ce qui te retient de te sentir en accord avec cette nouvelle donne est une forme de culpabilité de ne pas te donner à temps plein aux soins des enfants.
Pourtant ton ex femme joue son rôle de mère lorsqu'ils sont chez elle, ils ne sont pas seuls.

Et je ne suis pas convaincue qu'abandonner toute idée de vie personnelle (en particulier de vie amoureuse) ne soit pas un sacrifice lourd, autant pour les parents que pour les enfants.
Je te suis dans l'idée que le zapping amoureux n'est pas souhaitable, surtout lorsqu'il y a des enfants, mais rester 10 ans à vivre ensemble une vie entièrement consacrée à la famille ne me semble pas plus idéal.  

Si je comprends bien, elle t'a parlé uniquement sa décision prise ? C'est ton plus grand reproche peut-être qu'elle n'ait pas cogéré le couple avec toi ?

Pour ma part, je ne sais pas s' il y a de l'espoir pour mon couple. Je n'y crois plus beaucoup.
J'ai parlé trop tard ; quand j'ai retrouvé la parole c'était parce que je m'étais sentie trop violentée. Auparavant je pleurais, je bégayais et n'arrivais pas à débattre.  Je pleurais et j'abdiquais quand il me brossait un tableau à charge pour moi en réponse.

Je crois que c'est donc trop tard, alors que maintenant il ne me violente plus et que je peux cogérer un couple, que je suis assez solide pour ça.
Mais parce que la violence était liée à mon manque d'affirmation personnelle.

Fin bref, peut-être qu'il pensera que je l'ai laissé faire "des efforts" pour rien ces derniers temps, mais je n'aime plus et je ne pense pas pouvoir aimer à nouveau.
Je ne sais pas si comme moi ta femme n'a pas été capable de gérer ou bien a été négligente. Et de ton côté, est-ce que tu as initié des discussions quand tu as senti que le couple était peu épanoui ?

Je n'essaie pas de t'accuser, seulement de dire que la gestion du couple n'est pas forcément naturelle et évidente.

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Dim 21 Déc 2014 - 16:10

ZeBrebis a écrit:
Si je comprends bien, elle t'a parlé uniquement sa décision prise ? C'est ton plus grand reproche peut-être qu'elle n'ait pas cogéré le couple avec toi ?
Non, seulement lorsque j'ai découvert son adultère Crying or Very sad et effectivement, c'est un des grands reproche, avoir dissimulé sa double-vie, sans me laisser une chance de trouver un moyen d'honorer nos engagements envers les enfants.

ZeBrebis a écrit:
Pour ma part, je ne sais pas s' il y a de l'espoir pour mon couple. Je n'y crois plus beaucoup.
Je suis triste pour toi. Mais je comprend, une fois que le constat a été fait, une fois formulé l'envie de changement, ça devient très dur de continuer. Mais comme je disais, le couple, c'est pas le plus important, une ou deux décennies de sacrifice pour tes enfants, c'est pas grand chose Twisted Evil

ZeBrebis a écrit:
J'ai parlé trop tard ; quand j'ai retrouvé la parole c'était parce que je m'étais sentie trop violentée. Auparavant je pleurais, je bégayais et n'arrivais pas à débattre.  Je pleurais et j'abdiquais quand il me brossait un tableau à charge pour moi en réponse.

Je crois que c'est donc trop tard, alors que maintenant il ne me violente plus et que je peux cogérer un couple, que je suis assez solide pour ça.
Mais parce que la violence était liée à mon manque d'affirmation personnelle.

C'est un peu le problème des couples, maintenir une union où chacun peut s'épanouir sans qu'un des deux ne prenne le dessus. J'avais pris la mauvaise habitude de ne plus m'affirmer, d'éviter les conflits en gardant pour moi mes états d'âme. Je pense que c'est effectivement pas la bonne méthode. Ce qui est compliqué pour moi par rapport à ton couple, c'est qu'il y a l'amant en plus. Ça limite grandement l'organisation, parce que c'est impossible pour moi de passer dans mon ancienne maison ou d'entretenir des rapports "Normaux" avec mon ex-femme.

Ce que tu reproches à ton mari, je le comprend mieux. Moi j'étais juste pas amusant, trop vieux, pas assez séduisant. Pour toi, il semble que les reproches soient plus sérieux, suffisant en tout cas pour contrebalancer les désagréments d'une séparation. Parler, c'est essentiel, mais je suis un piètre conseiller conjugal.

ZeBrebis a écrit:
Fin bref, peut-être qu'il pensera que je l'ai laissé faire "des efforts" pour rien ces derniers temps, mais je n'aime plus et je ne pense pas pouvoir aimer à nouveau.
Je ne sais pas si comme moi ta femme n'a pas été capable de gérer ou bien a été négligente. Et de ton côté, est-ce que tu as initié des discussions quand tu as senti que le couple était peu épanoui ?

Je n'essaie pas de t'accuser, seulement de dire que la gestion du couple n'est pas forcément naturelle et évidente.

Non tu ne pourras pas te forcer à aimer. Vous pouvez peut-être gagner quelques années pour les enfants, préparer votre séparation. Pour ma part, j'ai été simplement naïf, je n'ai pas vu venir le désamour de ma femme. Ma vie de couple était satisfaisante, je pourrai en parler en "live" plus que sur le forum, mais non, j'ai simplement rien vu, rien fait, rien géré.

Oui j'ai été un piètre mari, amant, père, tout ça. Mais bon, maintenant je dois vivre avec.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Kass le Dim 21 Déc 2014 - 16:55


Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4681
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Dim 21 Déc 2014 - 19:19


Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Invité le Lun 22 Déc 2014 - 9:18

Switch71 a écrit:on tu ne pourras pas te forcer à aimer. Vous pouvez peut-être gagner quelques années pour les enfants, préparer votre séparation. Pour ma part, j'ai été simplement naïf, je n'ai pas vu venir le désamour de ma femme. Ma vie de couple était satisfaisante, je pourrai en parler en "live" plus que sur le forum, mais non, j'ai simplement rien vu, rien fait, rien géré.

Oui j'ai été un piètre mari, amant, père, tout ça. Mais bon, maintenant je dois vivre avec.




On est toujours deux dans ces histoires là, non?
Il se peut que la responsabilité soit partagée, tu crois pas?

Un couple, c'est un vrai boulot. Tout comme un boulot classique, tout comme élever des enfants.
Une fois mariés ou installés, les gens croient que c'est du tout cuit. Alors que c'est là que le boulot commence. Ou qu'il continue du moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Lun 22 Déc 2014 - 9:25

C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule est un film français réalisé par Jacques Besnard, sorti en 1975.

Non ne vous précipitez pas, c'est un navet. Mais le titre m'a toujours bien fait rire. Et comme ce matin j'ai pas grand chose à dire, c'est de circonstance. J'ai une pensée émue pour tous les travailleurs qui comme moi se sont levé ce matin pour faire preuve de présentéisme devant un écran, un machine ou derrière un guichet.

Déjà que je suis pas hyper motivé, c'est pas aujourd'hui que je vais abattre un travail monstrueux, je vais donc traîner mon spleen sur zebra (et sur d'autres sites parce que oui, je suis pas fidèle), et puis boire un ou deux cafés, manger (en Suisse à midi on va dîner, en France on déjeune, faut pas s'étonner si on se porte mieux, on a toujours un repas d'avance)

Alors pour tous ceux et surtout toutes celles (oui c'est bien de toi dont je parle) qui ont besoin de courage pour affronter cette nouvelle journée qui nous mène inéluctablement à la fin de cette fichue année 2014, je vous propose un petit encouragement.

Quand il n'y plus d'espoir (et que le capitaine Flamme n'est pas là), il reste encore les fondamentaux :




Les vrais guerriers n'existent peut-être pas dans votre monde, mais dans le miens, ils sont forts, ils sont beaux et à la fin ils gagnent !

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Lun 22 Déc 2014 - 9:31

Sahana a écrit:

On est toujours deux dans ces histoires là, non?
Il se peut que la responsabilité soit partagée, tu crois pas?
Oui, c'est bien pour ça que les couples, c'est pas évident à faire fonctionner. Mais chacun doit y mettre sa part, je ne crois pas que j'ai merdé totalement, mais j'ai sans doute pas fait ma part, pas "comme il faut".

C'est très dure d'être parfaitement objectif quand on s'analyse, parce que d'un autre côté, j'ai toujours fait ce qui m'a paru le plus judicieux et si c'était à refaire, est-ce que je le referais différemment ? Le passé, c'est le passé. Il faut tourner la page pour continuer l'histoire. J'ai autant de regrets que de remords, mais parfois je me dis que cette farce finira un jour, donc je préfère en être le jongleur que le clown triste.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Invité le Lun 22 Déc 2014 - 13:54

Switch a écrit:Oui, c'est bien pour ça que les couples, c'est pas évident à faire fonctionner. Mais chacun doit y mettre sa part, je ne crois pas que j'ai merdé totalement, mais j'ai sans doute pas fait ma part, pas "comme il faut".

Tu donnes un peu l'impression de culpabiliser, c'est pour ça.

Pour ça que je disais que le boulot se fait à deux.
Des fois, c'est la faute de personne.
Ou des deux.
La faute à "pasdechance". Quel con celui là, d'ailleurs. Toujours là où il faut pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Lun 22 Déc 2014 - 14:03

Mio je dis que c'est la faute à nos hormones, à la pub, à la société, à François Hollande, à Internet, à ma mère (pardon maman).

Voilà je me révolte contre la société parce que je me retrouve en train de devoir fréquenter plein de jeunes filles intelligentes et très belles au lieu de mariner avec une vieille femme grincheuse. C'est con, mais je devrais presque la remercier du coup.

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Invité le Lun 22 Déc 2014 - 14:05

Voilà je me révolte contre la société parce que je me retrouve en train de devoir fréquenter plein de jeunes filles intelligentes et très belles au lieu de mariner avec une vieille femme grincheuse.

Ouais c'est un comble..!

T'as vraiment pas de bol, toi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Mar 23 Déc 2014 - 9:59

http://rms.medhyg.ch/article_p.php?ID_ARTICLE=RMS_195_0625


Un nombre grandissant d’études montre que la passion au sein du couple change en fonction du niveau d’intimité entre les partenaires. Plus l’intimité croît dans le couple, plus la passion croît également. En revanche, plus le niveau d’intimité est stable (haut ou bas), plus la passion a tendance à décroître. En termes mathématiques, la passion est décrite comme une fonction dérivative de l’intimité au cours du temps.

Les math appliqués à la passion amoureuse, pourquoi j'y ai pas pensé plus tôt !

Les hormones impliquées dans le développement de l’intimité sont l’ocytocine et la vasopressine. L’ocytocine a aussi la capacité de réduire la peur, la douleur et d’accroître la confiance en l’autre.

ça se trouve en vaporisateur ce truc là ?

D’un point de vue hormonal, l’aspect purement sexuel de la passion recrute plutôt des hormones comme les œstrogènes et les androgènes, alors que l’aspect émotionnel de la passion fait appel à des hormones impliquées dans le mécanisme d’attachement, comme par exemple l’ocytocine

parfum de jour / parfum de nuit ?

La passion se décrit donc ainsi : P=f(dI/dt), où P=passion, I=intimité et t est le temps. La relation entre passion et intimité peut être modifiée par la perception, la motivation et le contexte environnemental dans lequel vit le couple. En ce sens, une formulation plus adéquate de la passion est la suivante : P=f(dI/dt)+E, où E=environnement.

Se prosterne

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Mar 23 Déc 2014 - 14:36

http://www.darwinawards.fr/top15

une mort conne

Un homme a ouvert une lettre piégée qu’il avait envoyée et qui lui avait été retournée par la poste parce qu’il manquait le timbre

une mort heureuse

A Philipsburg, un jeune homme s’est étouffé mortellement en avalant le soutien-gorge pailleté d’une strip-teaseuse, qu’il lui avait retiré avec les dents.


ça me remonte le morale ça !

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Kass le Mar 23 Déc 2014 - 16:08

pis sinan, votre boss s'est pas suicidé cette année ?
ça remonte le moral ou pas ? What a Face

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4681
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Mar 23 Déc 2014 - 16:12

non, c'étais un type bien Crying or Very sad

Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Switch71 le Mer 24 Déc 2014 - 23:54


Switch71
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2026
Date d'inscription : 29/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Tennessee le Jeu 25 Déc 2014 - 10:33



Switch mon héro, quitte le côté obscure de la force... et reviens du côté (?) c'est quoi le nom de l'autre côté du côté obscur?
I love you

Tennessee
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 650
Date d'inscription : 19/05/2014
Localisation : île de france

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par ZeBrebis le Jeu 25 Déc 2014 - 11:29

Surtout qu'aujourd'hui c'est jedi !

Bisous Switch.

Au fait, tu as remarqué que Père  Noël c'est un PN à peine déguisé, derrière son apparence bonhomme et ses cadeaux aux enfants. On devrait tous s'en méfier  je crois.

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intelligence chez l’homme, quoiqu’il en soit pourvu, il a toujours l’impression d’en avoir assez, vu que c’est avec ça qu’il juge !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum