...........

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:13

.


Dernière édition par Kasconaute le Dim 28 Juin 2015 - 2:43, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:17

C'est une drôle d'idée de vouloir entretenir une amitié avec quelqu'un qu'on ne juge pas intéressant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:19

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:21

Ça ne me semble pas compatible avec le "pas intéressants".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:26

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:32

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:44

J'ai énormément d'affection pour eux et s'il leur arrivait quelque chose, je serais prête à tout pour leur venir en aide. J'aime aussi partager leur joie, je suis vraiment heureuse pour eux et avec eux lorsqu'ils en ont.
Bah alors tu les trouves intéressants.


Dernière édition par Blob mou le Jeu 17 Juil 2014 - 14:19, édité 1 fois (Raison : fôte)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 13:55

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Senna le Jeu 17 Juil 2014 - 14:15

Salut, moi dans ma première fac c'était pareil, on était seulement 15 dans ma promo et je n'avais strictement aucune affinité avec aucun d'entre eux. Mais je n'ai pas essayé de m'intégrer à tout prix, car même si j'avais voulu je n'aurais pas réussi tellement le décalage était grand. Avec le temps je me suis liée d'amitié avec l'une d'entre eux qui est d'après moi HP aussi, et qui n'était pas intégrée dans le groupe principal non plus. Cette personne étant extrêmement réservée, c'était pas l'éclate tous les jours mais bon, c'était déjà ça...Et puis je sortais pas mal en soirée, ça m'a permis de rencontrer d'autres gens, avec qui c'est resté extrêmement superficiel mais j'y trouvais en partie mon compte quelque part.

Ma deuxième fac de nouveau très petite classe (10). Et même scénario. Aucune affinité particulière, excepté une seule personne qui est aujourd'hui mon copain depuis 3 ans. Heureusement qu'il était là, je n'ose pas imaginer l'enfer que ça aurait été sans lui.

Cela dit je me suis déjà aussi "battue contre moi-même" pour conserver une amitié comme tu dis. Ca fait 10 ans que je suis amie avec une fille qui est totalement mon opposé, complètement superficielle, déjantée (je peux l'être aussi mais d'une autre manière), avec des gouts et des valeurs qui n'ont rien à voir avec les miens. Je la trouve tout à fait inintéressante intellectuellement parlant, et pourtant je l'adore, je ne saurais pas l'expliquer mais elle est hyper attachante. Alors comme toi depuis tout ce temps, j'essaye de m'intéresser à elle, même si ce qu'elle me raconte me laisse perplexe la plupart du temps. Et moi je ne lui montre de moi qu'une toute petite partie, car je sais qu'elle ne s'intéressera pas à ce qui m'intéresse moi. Je me suis déjà demandé si cette relation n'était pas "malsaine", je n'en sais rien. En tout cas, elle m'apporte un peu de "légèreté" dans ma vie, et ça me fait du bien.

Senna
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 86
Date d'inscription : 19/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par plop le Jeu 17 Juil 2014 - 14:20

Eh bien... je me suis moi même posé la question des centaines de fois Very Happy


La première question que tu dois te poser c'est : n'est ce pas une petite dépression qui pointe le bout de son nez? Si ton quotidien est difficile, alors c'est probablement une explication.

Les premiers signes d'une dépression, c'est un manque d'intérêt pour beaucoup de choses. Et les discussions sont naturellement beaucoup plus compliquées (pour un zèbre en tout cas).

Si ton intérêt pour les activités que tu apprécies d'ordinaire n'a pas changé, alors tu peux probablement écarter ce "diagnostic".


Un manque d'intérêt ou l'impression de répondre "à côté de la plaque" peut aussi être causé par des problèmes de concentration.

Quand on décroche de la conversation, il est plus difficile de la trouver intéressante, et on se met à "juger" les personnes autour de soi, ce qui fragilise un peu la "connexion" avec eux. Le cerveau tourne en boucle, on se demande ce qu'on fait là, et on se sent vraiment tout seul au milieu des gens. Si il n'y a pas d'écoute vraiment attentive, il n'y a pas de conversation. Et ce n'est pas toujours utile de se "forcer", puisque ça transforme les rencontres en corvée, et au final on n'a plus envie de rencontrer personne.

Des pratiques comme la pleine conscience ou le yoga peuvent aider à rester "dans l'instant" et favorisent grandement l'immersion dans les conversations. En tout cas, moi ça m'a beaucoup aidé Wink.


Si tes centres d'intérêt sont vraiment trop différents de tes amis, c'est effectivement plus difficile de créer des discussions animées. Ce n'est pas indispensable, mais ça peut aider.

Donc là, tu as le choix :
- Soit tu considères que les centres d'intérêt de tes amis peuvent te plaire, et tu essaies de t'y investir un peu (ça peut être juste aller au cinéma une fois de temps en temps)
- Soit c'est l'inverse. Dans ce cas il serait plus utile de faire partie d'une association où tu peux rencontrer des personnes qui ont les mêmes passions. Cela pourrait combler le vide laissé par des amis "qui partent".


Si malgré tout, tu trouves toujours tes amis inintéressants, et si leur compagnie t'ennuie, alors on n'y peut pas grand chose ^^. Peut être que ça ira mieux si tu espaces davantage les rencontres? Si rencontrer des gens est pénible, ils risquent de le voir, c'est donc délicat de se forcer à tout prix.

Parfois il se peut qu'on n'ait plus d'atomes crochus avec certaines personnes, alors qu'on s'entendait bien autrefois, c'est comme ça, et ce n'est pas de notre faute!

plop
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 33
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 14:57

Kasconaute a écrit:Je pense que je n'arrive pas à me faire comprendre. C'est pas grave.
Je ne sais pas.
Y'a des gens qui m'intéressent avec pas grand chose, et des gens qui m'ennuient avec des sujets qui m'intéressent.
Pour moi, si ce qui leur arrive te touche, c'est qu'ils t'intéressent.
Et si tu n'as plus d'intérêt à partager avec eux, que ce n'est pas le cas.

M'enfin j'ai un fonctionnement basique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par apow le Jeu 17 Juil 2014 - 17:00

Il ne te reste qu'à rencontrer des gens avec qui il y a complicité intellectuelle, ou loisirs communs, arrêtes les efforts sociaux pour des gens qui t'ennuient. Sois heureuse et agréable, vis pour toi et tu rendra heureux les gens qui t'entoures  bounce 

apow
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 13
Date d'inscription : 13/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 17:33

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:43, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par plop le Jeu 17 Juil 2014 - 19:27

Kasconaute a écrit:
Quant à la pleine conscience j'en ai entendu parlé mais je ne suis pas sûre de bien comprendre. Enfin, j'ai l'impression que c'est ce que je fais tout le temps malgré moi : être consciente de mes pensées qui fusent. J'analyse tout, tout le temps. Et ça me fatigue... littéralement. J'ai peur que chercher à en être encore plus consciente me soit néfaste. Après tu as sans doute raison, je devrais lâcher un peu de leste, mais c'est difficile quand malgré tout on tient à ses amis.

En réalité, la pratique de la pleine conscience est justement le fait de simplement observer ce qu'il se passe au moment présent. C'est une façon d'être présent à chaque moment, mais sans être pris dans l'analyse ou le jugement. Les pensées viennent, mais on n'est pas pris dedans, on se contente d'observer la pensée en tant que telle sans analyser son contenu, et comme on observe, on ne pense pas, alors la pensée devient moins présente.

Je ne sais pas si c'est vraiment plus clair, mais il existe pas mal de livres sur le sujet, qui expliqueront surement mieux que moi ^^

Effectivement, moi aussi j'aime bien analyser beaucoup d’événements de ma vie et penser que je pourrais tout résoudre en réfléchissant comme si c'était un problème de math, mais c'est une mauvaise habitude :p

plop
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 188
Date d'inscription : 14/07/2014
Age : 33
Localisation : Lille

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 20:11

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par shakyamuni le Jeu 17 Juil 2014 - 20:41

Bonjour

Tes interrogations sont classiques en fait

bref rien d'extraordinaire pour ici
tu as lu le forum ? N'as tu pas retrouvé d'autres témoignages similaires ?
Perso j'ai l'impression de lire souvent les mêmes questions et situations...

La solution est compliquée car tous la recherche hihihi

ce qui revient souvent c'est un sentiment de culpabilité
"Je suis nul car je n'arrive pas à m'intégrer comme les autres"
"Le problème doit venir de moi car même en changeant de lieu / amis je retombe toujours sur le même schéma désagréable"

La première chose à faire c'est d'arrêter ça
je fais la même chose pourtant depuis longtemps mais de le voir de l'extérieur ça fait mal car on ressent beaucoup de souffrance
et cela est non justifié,  dites vous que vous êtes une perle, moi c'est ce que je vois en vous lisant/voyant (chacun a sa manière)

Maintenant dans un premier temps ton "manque" peut être comblé en parlant ici, en rencontrant des gens du forum, en échangeant en privé (pm ou mail)

shakyamuni
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 23:55

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par shakyamuni le Ven 18 Juil 2014 - 0:15

Oui tu as ta place tout le monde a sa place ici
c'est un pot pourri lol (rien de péjoratif hein)

Ne t'attache pas trop à ton soucis de garder tes amis
sois toi, pose toi moins de questions déjà
accepte que beaucoup sont différents (bah oui pourquoi c'est toi qui serait différent ?) et que tu ne trouveras pas la reponse a ce besoin chez eux
Mais comme tu l'as fait remarquer certains peuvent t'apporter quelque chose de positif même s'ils sont différents et "inintéressant" intellectuellement

après c'est aussi une manière de voir les choses
je considère qu'aucune personne n'est assez stupide pour ne pas avoir à m'apprendre au moins une chose
Donc quand je tombe sur des gens "légers" mon jeu est de trouver tout ce que je peux apprendre d'eux

tu as peut être moins d'amis que d'autres c'est ainsi
apprend à trouver un peu des relations avec qui tu peux échanger
parfois une ou deux personnes suffisent à "se soulager" et à retrouver une pérennité mentale si je puis dire

finalement ce qui nous pèse c'est de pouvoir évacuer toutes ces idées et pensées qui carburent chaque jour dans notre tête mais avec une personne qui arrive à suivre la cadence

shakyamuni
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Ven 18 Juil 2014 - 0:51

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Ven 18 Juil 2014 - 1:26

Tu aurais des exemples de situations?

Après, je conçois qu'on puisse avoir des centres d'intérêts spécialisés, qui rendent la discussion difficile sur ces sujets là (si tu les connais bien) - mais sinon ça me semble assez étonnant.

Bref, des exemples concret qui font qu'ils ne sont "pas assez" et toi "trop".

Sinon, tu peux apprécier des gens sans les considérer comme tes amis. Enfin ça dépend du sens que tu donnes à l'amitié.
Depuis le début du topic, je pars un peu du principe que tu ne parles pas d'amis, mais de diverses connaissances, avec qui tu as plus ou moins d'atomes crochus.
Et les gens qu'on apprécie, je crois qu'il faut les prendre comme ils sont, et peut être éviter de voir un manque d'intérêt intellectuel là où il y a juste des différences, dans la manière de percevoir le monde ou je ne sais quoi.
L’amitié, quant à elle, je la pense plus rare - mais parce que j'en ai une vision un peu élevée. Un ami, ce n'est pas rien, et je conçois mal qu'on puisse en parler de cette façon.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Ven 18 Juil 2014 - 2:18

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:41, édité 3 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Ven 18 Juil 2014 - 2:20

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:41, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par shakyamuni le Ven 18 Juil 2014 - 7:23

Le pire des maux est "la crainte des maux" donc ne t'inquiète plus
si cela fait 8 ans qu'ils tr côtoient et que ça se passe bien que vous avez construit une certaine relation , même si elle n'est pas forcément parfaite et comme tu l'avais imaginé, il n'y a aucune raison que ça se dégrade. Ce n'est apparemment pas le même schéma que les autres relations dont tu parles

shakyamuni
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 28
Date d'inscription : 04/07/2014
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Ven 18 Juil 2014 - 13:28

Et surtout, que ça me renvoie à mes propres faiblesses et difficultés, ce qui rend mes rapports avec eux d'autant plus difficile. Et c'est d'autant plus dur que ce ne sont pas de simples connaissances, mais bien des amis... auxquels je tiens énormément et pour qui j'ai une grande estime. Et c'est bien pour ces raisons que j'ai très peur de m'ennuyer avec eux...!
Si je ne me foire pas dans la soustraction, tu les as rencontré lorsque tu avais 14 ans.
Entre 14 et 22 ans, il se passe plein de choses, plein de changements, qui font que vous pouvez prendre des routes différentes. Et ça va sans doute continuer les années qui viennent, chacun va construire sa vie, et ça peut changer les intérêts et les liens aussi.
C'est peut être un moment où il faut reconstruire ses relations -parfois ça marche, et parfois c'est plus compliqué.
Mais dans cette idée là, le fond du problème n'est pas tellement intellectuel, donc ça ne correspond peut être pas à ce que tu vis.

J'ai un peu abusé dans le dernier message. Si je fais preuve d'un peu de bonne foi, je sais que c'est un peu compliqué, surtout avec les amis de "toujours".
Par exemple, j'ai un ami que je connais depuis que j'ai deux ans et demi (la maternelle quoi XD) - je l'adore, j'aime le voir, nous avons beaucoup de choses à nous dire, mais nous ne nous verrions pas quotidiennement (même sans soucis géographiques). C'est une sorte de frère, lorsqu'on se retrouve c'est comme si nous ne nous étions pas quittés, mais il y a une distance certaine.
Pour celles que j'ai perdu, il y en a deux. Par impuissance. Des circonstances qui ont fait que, je n'ai pas su gérer. Une amie (toujours de maternelle) s'est mariée, plus ou moins volontairement, à 18 ans, et je n'ai pas su l'aider, ni préserver le lien. Forme de lâcheté.
Une autre (du lycée), parce que sa vie était trop compliquée pour moi - la drogue etc - et je n'ai pas su gérer.
Et si nous croisons, si nous échangeons, toujours le même lien - avec toute la distance du monde en plus. La vie, la paresse, la lâcheté, la résignation, mais pas vraiment un manque d'intérêt - toujours les mêmes sentiments pour elles.

Si j'essaie de voir ce qui se rapproche le plus, j'ai un pote de fac avec qui les relations sont difficiles - la flemme de communiquer avec lui par moment - mais je n'ose pas l'appeler "ami" du coup. Pas tant que les sentiments n'y seront pas pleinement.
Il est "intéressant" pourtant - des intérêts communs et aussi prononcés, des moments de complicités - mais nos tripes partent dans des sens complètements différents, ce qui rend les choses compliquées.

Enfin bref. La vie peut parfois éloigner - il faut parfois réinventer les liens, voir les gens différemment, mais il me semble qu'il y a un profond intérêt pour l'autre lorsqu'il s'agit d'amitié. C'est une des formes de l'amour, l'amitié.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Invité le Ven 18 Juil 2014 - 15:50

.


Dernière édition par Kasconaute le Lun 9 Mar 2015 - 22:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: ...........

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 1:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum