Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Philou77 le Mer 16 Juil 2014 - 15:29

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis nouveau sur ce site et j'ai lu pendant plusieurs jours avant de me lancer. C'est mon premier post et j'espère qu'il répond aux règles de ce forum :-)

Un jour, dans une réunion Mensa, quelqu'un m'a dit que les relations amoureuses zèbre/non-zèbre ne peuvent fonctionner que si le non-zèbre a plus un caractère dominé que dominant. Sinon, ça foire tôt ou tard...

Ca a été mon cas pendant près de 15 ans avec une non-zèbre dominante. C'était houleux ! Tout allait bien quand je ne disais rien. Comme la vie est belle et que tout m'intéresse, je me laisse guider facilement. Mais, quand on arrive sur des sujets un peu sensibles où mes valeurs et mes convictions sont fortement ancrées, je résiste comme le roseau face à la tempête ! Après 15 ans, un mariage, 3 enfants, 2 thérapies de couple et moultes difficultés, ça a cassé... Elle est partie d'autant plus violemment qu'elle avait rempli sa "cruche" toutes ces années. Moi, je n'ai pas vraiment vu venir car j'étais très amoureux malgré tout. Ca a été la plus grosse baffe de ma vie (jusqu'ici).

Par ailleurs, avant elle et après elle, j'ai aussi rencontré d'autres non-zèbres, plutôt "dominées", mais je m'ennuyais beaucoup et je ne voyais pas d'avenir à ces relations. Là, c'est souvent moi qui cassait...

Je n'ai encore jamais eu de relation avec une zèbrette, mais je me demande finalement, vu tous mes échecs, si ce n'est pas le seul type de relation qui puisse fonctionner pour un zèbre...

Je serais très heureux de lire vos avis et expériences.
avatar
Philou77
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2014
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 16:50

Ben pour ma part... je pense que seule une relation avec un zèbre pourra me donner à nouveau l'intensité que j'ai connue précédemment (deux zèbres, deux histoires de quelques années dont une de plus de 10 ans). Le reste... je m'y suis très vite ennuyée ou alors j'ai été dans une relation toxique.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par La Mangue le Mer 16 Juil 2014 - 18:40

C'est bien ce qui m'inquiète dans ma perception des relations amoureuses : est-ce que les zèbres sont condamnés à ne devoir être qu'avec des zèbres, ou est-ce qu'ils peuvent aussi concevoir le couple avec des non-zèbres? Et j'utilise le terme "condamnés", parce qu'ils ne sont pas particulièrement nombreux non plus...
Philou77 a écrit:j'ai aussi rencontré d'autres non-zèbres, plutôt "dominées", mais je m'ennuyais beaucoup et je ne voyais pas d'avenir à ces relations.
Si ce que tu as entendu est correct, à savoir que ces relations ne sont possibles que si le non-zèbre est dominé... dans ce cas je serai dans la même impasse que toi. Ennui qui a conduit aux ruptures.
Je n'ai jamais connu de zèbre. Les hommes avec qui j'ai été, étaient soit dominés, soit dominants toxiques et instables. Malheureusement pour moi je ne suis attirée que par les caractères forts qui puissent me "tenir tête", et je n'en ai pas encore trouvé qui ne cache pas quelque chose de malveillant ou de malsain à mon égard. Il paraît qu'il ne faut pas perdre espoir...  Rolling Eyes 
avatar
La Mangue
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2014
Localisation : à l'Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 18:45

Spoiler:
hem...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par virginie39 le Mer 16 Juil 2014 - 19:11

Pourquoi être dans une relation de dominant-dominé (ou dominé-dominant)?
avatar
virginie39
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 310
Date d'inscription : 21/01/2013
Age : 40
Localisation : saint-claude,Jura

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Tête d'Ampoule le Mer 16 Juil 2014 - 19:26

On a très souvent une tendance naturelle à être dominants, je trouve. Et ce n'est pas facile de lâcher du lest.
Être en couple avec un(e) HP n'est absolument pas indispensable à mon sens et dans mes propres histoires d'amour vécues. En tant qu'hypersensible, par contre, j'ai besoin d'un hypersensible au tempérament bienveillant et ce n'est pas négociable. J'ai aussi besoin de quelqu'un qui a beaucoup de bon sens naturel. Et certains ont besoin de quelqu'un d'assez intellectuel. Des hypersensibles, bienveillants, assez intellectuels et / ou à l'intelligence "bon sens", je ne dis pas que c'est très courant mais ils sont loin d'être tous HP.
avatar
Tête d'Ampoule
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Invité le Mer 16 Juil 2014 - 19:41

Tête d'Ampoule a écrit:. Des hypersensibles, bienveillants, assez intellectuels et / ou à l'intelligence "bon sens", je ne dis pas que c'est très courant mais ils sont loin d'être tous HP.

Oui.. mais parfois les non HP sont loin de démontrer qu'ils sont "vraiment" bienveillants, hypersensibles (c'est ce qui m'est arrivé dernièrement : quelqu'un, non HP, qui disaient être comme ça jusqu'à ce que je me rende compte que pas du tout ! ou du moins que son maximum d'hypersensibilité, d'empathie ou de bienveillance n'était pas du tout du même niveau que je le concevais.. ) => impasse aussi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Tête d'Ampoule le Mer 16 Juil 2014 - 19:44

Je ne trouve pas pour autant que ça paraisse plus courant chez les HP, surtout en matière de bienveillance. Beaucoup d'entre nous sont d'une arrogance inégalée, manipulateurs, violents, incapables de compromis, haineux même parfois...
avatar
Tête d'Ampoule
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par ErikFromFrance le Mer 16 Juil 2014 - 20:22

Philou77 a écrit:Un jour, dans une réunion Mensa, quelqu'un m'a dit que les relations amoureuses zèbre/non-zèbre ne peuvent fonctionner que si le non-zèbre a plus un caractère dominé que dominant.  Sinon, ça foire tôt ou tard...
Dans les réunions Mensa, il se dit beaucoup de choses dont certaines qui ne sont pas très futées.

J'ai passées 7 années avec une non-zèbre dominante et ça se serait probablement poursuivi longtemps si nos boulots (tous les 2 consultants indépendants à l'international) n'avaient pas laissé la distance insinuer des manques et des insécurités.

On se fait souvent des films sur le type de personne qui nous conviendrait et la personne que l'on trouve est souvent très différente de cet idéal. Croire que son partenaire idéal doit forcément être zèbre ou non-zèbre, ça me parait être une erreur.

A moins d'avoir des blocages sur des sujets très précis (ex: cigarette, religion, ethnicité, affiliation politique, poids, etc.) je pense que c'est ridicule et prétentieux de se baser sur un critère de zébritude pour un choix de partenaire. Quand on voit les énormités qui se disent sur ZC de la part de gens zébrotestés, la zébritude est vraiment un mauvais critère.

Mais, quand on arrive sur des sujets un peu sensibles où mes valeurs et mes convictions sont fortement ancrées, je résiste comme le roseau face à la tempête !
Voilà un sujet qui sent la conviction religieuse. Si vous avez des différences importantes sur ce sujet, voire des incompatibilités, c'est là la cause probable de vos dissensions et il est inutile d'aller chercher des causes hypothétiques dans la zébritude ou la domination des conjoints. Vous avez eu une grosse divergence qui a mené à la rupture et c'est tout. Plus de la moitié des mariages finissent en divorce. De mémoire, en Belgique, c'est autour de 70%. Le divorce est donc quelque chose de fréquent qui arrive à beaucoup de gens sans avoir besoin de mettre la zébritude dans l'équation.

Et pour ce qui est des valeurs et des convictions fortement ancrées, voilà une formule un peu classique (je suis familier des discussions religieuses) que j'associe à des gens refusant d'entendre le moindre argument qui risque de les faire prendre conscience de leur erreur, qui n'ont généralement aucune culture religieuse en dehors de celle que leurs parents leur ont mis dans le crâne, et qui même ont de leur propre religion une connaissance assez médiocre parce qu'ils ont appris par coeur des passages d'un bouquin sans réfléchir sur le sujet. Bref, c'est une formule malheureuse mais potentiellement révélatrice d'un vrai problème.
avatar
ErikFromFrance
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2869
Date d'inscription : 11/04/2014
Age : 38
Localisation : Roci Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par La Mangue le Mer 16 Juil 2014 - 20:41

Tête d'Ampoule a écrit:On a très souvent une tendance naturelle à être dominants, je trouve.
Justement, j'ai failli l'écrire mais étant encore novice dans la notion de zèbre, je préfère tourner la phrase en question : est-ce qu'une impression ou est-ce que les zèbres sont par nature bien plus dominants que dominés? Est-ce que cette idée est répandue? Parce que si c'est le cas, admettons qu'il faille être deux zébrés pour être en couple, si les deux sont dominants, je ne suis pas sûre que ça fasse forcément bon ménage non plus.

ErikFromFrance a écrit:A moins d'avoir des blocages sur des sujets très précis (ex: cigarette, religion, ethnicité, affiliation politique, poids, etc.) je pense que c'est ridicule et prétentieux de se baser sur un critère de zébritude pour un choix de partenaire. Quand on voit les énormités qui se disent sur ZC de la part de gens zébrotestés, la zébritude est vraiment un mauvais critère.
Ça donne de l'espoir, avec ton vécu personnel. À force d'entendre que les gens toxiques sont souvent attirés par les zébrés, et que les zébrés feraient mieux d'être entre eux pour leur bien-être, on fini par oublier la grosse majorité des gens qui se situent entre les deux.
avatar
La Mangue
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 32
Date d'inscription : 10/07/2014
Localisation : à l'Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par the kick inside le Mer 16 Juil 2014 - 20:45

Philou77 a écrit:Bonjour à toutes et à tous,

Je suis nouveau sur ce site et j'ai lu pendant plusieurs jours avant de me lancer.  C'est mon premier post et j'espère qu'il répond aux règles de ce forum :-)

Un jour, dans une réunion Mensa, quelqu'un m'a dit que les relations amoureuses zèbre/non-zèbre ne peuvent fonctionner que si le non-zèbre a plus un caractère dominé que dominant.  Sinon, ça foire tôt ou tard...

Je pense que c'est n'importe quoi puisque c'est oublier qu'il n'y a pas deux HP identiques. Il y en a qui sont très intellectuels, d'autres pas du tout bien que frappés du sceau du bon sens, certains sont maniaques et pointilleux sur l'organisation, d'autres sont désespérément distraits et tête en l'air, certains sont croyants, d'autres sont d'indécrottables athées, certains sont libéraux-libertaires, d'autres gauchistes jusqu'à la moelle (clin d'oeil), certains sont d'ambitieux carriéristes, d'autres sont d'éternels bohèmes... Plein de raisons qui peuvent conduire au couac.
Rien de plus rien de moins que ce que l'on peut trouver dans la population générale. Se focaliser sur ce critère est une erreur, je rejoins Erik, pire cela risquerait de masquer les véritables raisons pour lesquelles ça peut ne pas fonctionner avec quelqu'un. Ca peut foirer aussi avec des zèbres, et pas qu'un peu !
avatar
the kick inside
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 698
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Philou77 le Mer 16 Juil 2014 - 22:48

virginie39 a écrit:Pourquoi être dans une relation de dominant-dominé (ou dominé-dominant)?

Personnellement, je ne cherche ni à dominer, ni à être dominé. Quand on est face à une personne respectueuse d'elle-même et de l'autre, ce type de rapport n'existe pas. Mais, j'observe qu'avec les non-zèbres, ce rapport s'installe systématiquement.

Enfin, ce n'est que mon humble expérience...
avatar
Philou77
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2014
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Philou77 le Mer 16 Juil 2014 - 22:51

Kaori Makimura a écrit:
Tête d'Ampoule a écrit:. Des hypersensibles, bienveillants, assez intellectuels et / ou à l'intelligence "bon sens", je ne dis pas que c'est très courant mais ils sont loin d'être tous HP.

Oui.. mais parfois les non HP sont loin de démontrer qu'ils sont "vraiment" bienveillants, hypersensibles (c'est ce qui m'est arrivé dernièrement :  quelqu'un, non HP, qui disaient être comme ça jusqu'à ce que je me rende compte que pas du tout ! ou du moins que son maximum d'hypersensibilité, d'empathie ou de bienveillance n'était pas du tout du même niveau que je le concevais.. ) => impasse aussi.

Moi aussi, quand je suis face à un(e) non-zèbre "bienveillant" et dévoué, si à un moment je dis ou fait qqchose qui ne lui plait pas, je reçois un retour du style "avec tout ce que je fais pour toi..." Mais je n'ai rien demandé ! Le problème c'est que si je lui dit "je ne t'ai pas demandé tout ça", elle va se vexer, croire que je la rejette ou que je ne l'aime pas... => impasse et dialogues de sourds (en tout cas dans un sens)
avatar
Philou77
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2014
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Philou77 le Mer 16 Juil 2014 - 22:56

ErikFromFrance a écrit:
Mais, quand on arrive sur des sujets un peu sensibles où mes valeurs et mes convictions sont fortement ancrées, je résiste comme le roseau face à la tempête !
Voilà un sujet qui sent la conviction religieuse. Si vous avez des différences importantes sur ce sujet, voire des incompatibilités, c'est là la cause probable de vos dissensions et il est inutile d'aller chercher des causes hypothétiques dans la zébritude ou la domination des conjoints. Vous avez eu une grosse divergence qui a mené à la rupture et c'est tout. Plus de la moitié des mariages finissent en divorce. De mémoire, en Belgique, c'est autour de 70%. Le divorce est donc quelque chose de fréquent qui arrive à beaucoup de gens sans avoir besoin de mettre la zébritude dans l'équation.

Et pour ce qui est des valeurs et des convictions fortement ancrées, voilà une formule un peu classique (je suis familier des discussions religieuses) que j'associe à des gens refusant d'entendre le moindre argument qui risque de les faire prendre conscience de leur erreur, qui n'ont généralement aucune culture religieuse en dehors de celle que leurs parents leur ont mis dans le crâne, et qui même ont de leur propre religion une connaissance assez médiocre parce qu'ils ont appris par coeur des passages d'un bouquin sans réfléchir sur le sujet. Bref, c'est une formule malheureuse mais potentiellement révélatrice d'un vrai problème.

Merci Erik pour votre message. Il me semble juste un jugement un peu sommaire de ma personnalité et de mes "convictions fortement ancrées"... Quand je parle de mes valeurs, c'est par exemple le respect. Exemple: un jour ma femme me traite de "connard" parce que je lui ai répondu un truc qui ne lui plaisait pas. Dans mes valeurs, même fâché, on n'insulte pas quelqu'un qu'on aime (et même quelqu'un qu'on n'aime pas). Au lieu de s'excuser, elle n'a fait que minimiser l'incident. Moi, de mon côté, j'avais l'habitude de m'excuser si je la blessait avec un mot maladroit.

Je ne vois pas bien le rapport avec des convictions religieuses ou dogmatiques...
avatar
Philou77
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 9
Date d'inscription : 06/07/2014
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Tête d'Ampoule le Mer 16 Juil 2014 - 23:02

Philou77 a écrit:Moi aussi, quand je suis face à un(e) non-zèbre "bienveillant" et dévoué, si à un moment je dis ou fait qqchose qui ne lui plait pas, je reçois un retour du style "avec tout ce que je fais pour toi..."  Mais je n'ai rien demandé !  Le problème c'est que si je lui dit "je ne t'ai pas demandé tout ça", elle va se vexer, croire que je la rejette ou que je ne l'aime pas...   => impasse et dialogues de sourds (en tout cas dans un sens)
Et qu'est-ce que cela aurait de différent avec un(e) HP ? Ça n'est pas de la bienveillance réelle en tout cas, juste quelqu'un qui cherche à rendre service pour se faire aimer, et les HP ne sont pas plus altruistes que les autres à ce niveau. La plupart des gens sont égoïstes, peu importe qu'ils soient HP ou pas.
avatar
Tête d'Ampoule
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par trilary le Mer 23 Juil 2014 - 0:45

Exit les discours lénifiants sur les HP bienveillants. Quelle lucidité Tête d'Ampoule! Bravo ! Vivat Respect J'adhère à tout et en particulier à tous nos "petits" travers: incapacité au compromis en tête, manipulation et j'en passe. Pareil pour le Kick Inside. c'est rafraichissant cette vérité toute nue.
Et bienvenue à Philou77. Je te souhaite de résoudre tes interrogations (des fois que je trouve aussi une réponse aux miennes dans ton post!). Qu'Est-ce qui fait marcher ou foirer une relation?
Deux individus bien distincts, qui ont chacun une part d'inaccessibilité à l'autre, ça ne paraît pas impossible, si? Et si l'un apportait sa tempérence à l'agité du bocal, et que ce dernier apporte sa capacité à réinventir ce qui semble établi? J'ai bien envie d'y croire. Il ne me semble pas que le fondement du couple soit forcément l'échange intellectuel.. Il me semble qu'en cas de couple "mixte", l'essentiel est plutôt dans le respect de ce qui fait l'Autre, avec les contraintes que ça implique (horaires à la con, états d'âme pas possibles, bouquins cachés partout, comme un alcoolique cache son précieux liquide, besoin d'isolement,...pour l'un; vie sociale active pour l'autre par exemple). Mais c'est peut-être une autre gnangnanterie? Je vous en prie, Tête d'Ampoule et the Kick Inside, soyez mes censeurs et protégez moi de mes travers de jeune fille en fleurs!
avatar
trilary
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par trilary le Mer 23 Juil 2014 - 0:53

J'ajoute que l'Autre est autre, zèbre ou pas; alors non on ne partage pas tout (beurk les relations fusionnelles) mais non on ne partage pas rien non plus...les non-z ont quand même quelques qualités et quelques neurones non? Quant à la question dominant-dominé ça dépend plus de notre tendance personnelle que de notre QI.
Allez j'ose le dire: ma conception du couple c'est "pourvu qu'on me fiche la paix"...so romantic! (bon le partage et l'amour des différences aussi mais je suis pudique)
avatar
trilary
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 97
Date d'inscription : 10/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Bacha Posh le Mer 23 Juil 2014 - 1:47


C'est clair que je n'ai rien compris au concept dominant-dominé. Je ne le trouve pas équilibré pour un sou, d'ailleurs. Enfin, qualifier quelqu'un de "dominant" ou de "dominé" alors que ce n'est pas une sottise de dire que notre comportement varie quelques fois en fonction des gens qu'on a en face, c'est pas un peu mettre facilement les gens dans des cases ?



Bacha Posh
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par ISIS75 le Mer 23 Juil 2014 - 17:11

La Mangue a écrit:C'est bien ce qui m'inquiète dans ma perception des relations amoureuses : est-ce que les zèbres sont condamnés à ne devoir être qu'avec des zèbres, ou est-ce qu'ils peuvent aussi concevoir le couple avec des non-zèbres? Et j'utilise le terme "condamnés", parce qu'ils ne sont pas particulièrement nombreux non plus...
Philou77 a écrit:j'ai aussi rencontré d'autres non-zèbres, plutôt "dominées", mais je m'ennuyais beaucoup et je ne voyais pas d'avenir à ces relations.
Si ce que tu as entendu est correct, à savoir que ces relations ne sont possibles que si le non-zèbre est dominé... dans ce cas je serai dans la même impasse que toi. Ennui qui a conduit aux ruptures.
Je n'ai jamais connu de zèbre. Les hommes avec qui j'ai été, étaient soit dominés, soit dominants toxiques et instables. Malheureusement pour moi je ne suis attirée que par les caractères forts qui puissent me "tenir tête", et je n'en ai pas encore trouvé qui ne cache pas quelque chose de malveillant ou de malsain à mon égard. Il paraît qu'il ne faut pas perdre espoir...  Rolling Eyes [/quote]

quel groupe n'est pas particulièrement grand ? celui des zèbres ? j'ai l'impression d'en rencontrer pas mal, pour ma part...

Je pense que je la fermerai plus si le mec est plus intelligent que moi (tout en sachant qu'on ne peut être omniscient et m'intéressant à quasi tout, il y a des chances que j'en sache tout de même plus que lui sur certains domaines ou du moins, questions, sauf à la limite si c'est un zèbre d'un certain âge et curieux de tout mais même)... s'il a le même niveau intellectuel mais se croit supérieur, ça ne marchera pas ou seulement quelques heures. Et s'il est moins avancé et ne voit pas mon "avance'' pour certaines choses (intellectuelles ou maturité) et veut dominer, ça clashera aussi.
Donc, ça rejoint ce que tu dis Mangue et le problème du positionnement social et intellectuel.


Dernière édition par ISIS75 le Jeu 24 Juil 2014 - 1:25, édité 1 fois
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2411
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par pantherezebree le Mer 23 Juil 2014 - 23:21

C'est une réelle problématique et je pense que les femmes y sont particulièrement confrontées. Pour mon cas personnel, j'aime et ai besoin d'une relation où l'homme est "l'homme" et la femme "la femme". Prisonnière des clichés et imaginaires collectifs? peut-être à mon insu, je vous laisse vous forger votre opinion. Toujours est-il que, étant moi même très féminine, je rêve de me sentir en sécurité aux côtés de celui que j'aime. Mais protégée de quoi? Je n'aime pas voir des garçons se battre à cause de moi, ni les hommes trop protecteurs qui voudraient vous garder dans un ecrin, j'aime être libre et indépendante, alors, que reste-t-il? Je recherche en fait un "cerveau supérieur", qqn qui penserait à ma place à tous ces petits détails qui font qu'on est "en sécurité". Je rêve de lui céder le volant. Pourtant, je me retrouve irrémédiablement au volant de la relation, malgré mon côté très féminine et femme enfant qui pourrait me faire passer pour soumise. En fait, je suis soumise. Soumise à des vérités que je ne peux ignorer. Si à plusieurs reprises je lui laisse le volant et on s retrouve (pour continuer la métaphore) sur des terrains inadaptés qui rendent le chemin long et désagréables alors qu'un moyen simple aurait évité ce désagrément et en plus aurait fait gagner du temps... c'est difficile. Nous sommes donc taxés de dominants alors que nous avons simplement une vision globale qui ne nous permet pas d'être heureux dans la "médiocrité", de nous taire alors quon voit déjà la faille. Et je peux vous confirmer que, même si vous vous abstenez de conseils et commentaires, vous aurez toujours l'air insoumis. C'est mon cas en tous cas.
avatar
pantherezebree
Rayures toutes fraîches
Rayures toutes fraîches

Messages : 1
Date d'inscription : 23/07/2014
Localisation : montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par ISIS75 le Jeu 24 Juil 2014 - 2:37

La Mangue a écrit:
Tête d'Ampoule a écrit:On a très souvent une tendance naturelle à être dominants, je trouve.
Justement, j'ai failli l'écrire mais étant encore novice dans la notion de zèbre, je préfère tourner la phrase en question : est-ce qu'une impression ou est-ce que les zèbres sont par nature bien plus dominants que dominés?
j'ai rencontré pas mal de zèbres que j'ai trouvé dominateurs, oui. C'est en train de changer parce que j'ai changé aussi, je suppose.
Philou77 a écrit:
virginie39 a écrit:Pourquoi être dans une relation de dominant-dominé (ou dominé-dominant)?

Personnellement, je ne cherche ni à dominer, ni à être dominé. Quand on est face à une personne respectueuse d'elle-même et de l'autre, ce type de rapport n'existe pas. Mais, j'observe qu'avec les non-zèbres, ce rapport s'installe systématiquement.

Enfin, ce n'est que mon humble expérience...
idem. Enfin, je "vois" trop bien les non-zèbres...
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2411
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par SANJUE le Sam 26 Juil 2014 - 5:37

Le sujet m'intéresse.
J'ai vécu plusieurs histoires avec des personnes non-zébrées. Je me suis à chaque fois ennuyée parce que ces êtres n'étaient pas curieux et ouverts. De surcroît, ces individus n'étaient pas tolérants à l'égard de ma douance. Je sais à présent que j'ai besoin d'une personne qui comprendrait mon mode de fonctionnement et de raisonnement. Néanmoins, je pense que cela relève plus d'une personnalité que d'un degré plus ou moins élevé d'intelligence.
avatar
SANJUE
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 48
Date d'inscription : 16/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par ISIS75 le Sam 26 Juil 2014 - 12:01

Il m'est arrivé de me dire au contact de certains zèbres qu'ils devraient se chercher qqn de plus intelligent qu'eux ou alors beaucoup moins et quelqu'un de soit très jeune ou alors pas mal plus âgé... je pense ici aux zèbres dominateurs et ayant une maturité émotionnelle inférieure à leur maturité intellectuelle.


Dernière édition par ISIS75 le Mar 29 Juil 2014 - 0:33, édité 2 fois
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2411
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par dedeshan le Mar 29 Juil 2014 - 0:07

Hello,

j'ai 29 ans et je viens de me séparer d'elle. Très dominante et ça a duré 3 ans car nous somme deux personnes bienveillantes envers l'un-l'autre mais sinon ça chauffait régulièrement, trop à mon goût.

bon courage!
avatar
dedeshan
Rayures fidèles
Rayures fidèles

Messages : 138
Date d'inscription : 23/06/2014
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par ISIS75 le Sam 11 Mar 2017 - 15:06

déjà vu des zèbrettes dominées... par des PN selon leurs propres termes...
si Tête d'ampoule revenait, je lui poserais bien qq questions...
avatar
ISIS75
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2411
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Relation amoureuse avec un non-zèbre au caractère dominant

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum