Rivalité destructrice entre frère et soeur

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 17:25

Bonjour,

Je lance ce sujet comme une bouteille à la mer, pour essayer d'aider mon copain zèbre en grande souffrance.

Imaginez un jeune homme de 26 ans pétri d'idéaux, de rêves, de projets, de créativité, de bonté, de sensibilité et d'énergie. Imaginez que depuis 10 ans il se considère comme le raté de sa famille, celui qui a déçu, le fou, le nul, le bon à rien. Imaginez qu'il a fait des études qui lui ont apporté certaines bonnes choses, mais qu'elles n'étaient pas non plus le rêve de sa vie, et qu'il est aujourd'hui au chômage depuis des mois, très seul dans ses projets que presque personne ne connaît.

A côté de lui, nous avons la petite sœur, coqueluche des parents, acceptée dans l'école d'art la plus célèbre de Paris, entourée d'amis qui lui répètent en boucle qu'elle est géniale et qu'elle ira loin.

La relation entre les deux est très ambigüe, faite de complicité et de haine. Dans la famille, il y a très peu de dialogue. Lui et sa sœur parlent beaucoup de leurs parents, de leur père presque absent dans leur éducation, de leur mère souvent culpabilisante. Ils se voient de loin en loin, mon copain se sent souvent menacé, voire dépouillé et violé par cette sœur à qui tout réussit pendant que lui n'est jamais reconnu et valorisé.

Mon copain a été diagnostiqué HPI il y a trois semaines. Au départ, il était tellement soulagé: ses rêves d'enfants avaient du sens, il avait raison d'y croire, il n'était pas un raté! Et puis peu à peu sa joie est retombée: il a peur que sa sœur aussi soit un zèbre. Il est furieux contre elle, il dit souvent qu'il la hait et qu'il aimerait la tuer, qu'elle lui a tout pris, ses rêves, sa place dans la famille, tout! Il pense qu'il n'arrivera jamais à réaliser ses projets qui sont pourtant toute sa vie.

Ces sentiments et ces croyances l'empoisonnent. Il y a une colère en lui phénoménale, qui parfois le dépasse. Il se sent abandonné par ses parents, il a peur, s'il parvient à réaliser ses rêves, qu'on lui dise qu'il a tout bêtement copié sa sœur, alors que bien avant elle il travaillait avec passion à ses projets.

Il est dans une impasse et semble avoir perdu la flamme. Que faire? Comment soulager une telle colère, un tel chagrin? Comment surmonter l'humiliation d'être celui qui a "raté"?

A tous ceux qui vivent des relations toxiques avec leurs frères et sœurs, qui vivent dans la colère, ou qui se sont sortis de situations similaires, s'il vous plaît, donnez-nous des conseils. Je ne sais plus quoi faire pour aider mon ami et le voir souffrir ainsi est terrible.

Merci d'avoir lu ce message!

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 17:29

Ce serait dommage que sa sœur paie pour rien, elle n'est pas responsable.
Qu'il discute avec ses parents - ils n'ont peut être pas conscience de lui renvoyer ça - ou alors il interprète mal la situation (vu qu'il se sent en échec).
Dans tous les cas, c'est avec ses parents qu'il doit clarifier le problème  Wink 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 17:48

Merci d'avoir répondu!

La difficulté de la situation, c'est que justement la sœur ne semble pas si innocente que ça...moi qui connais bien la famille maintenant, je peux dire qu'il y a une ambivalence de sentiments chez la sœur mais aussi chez la mère. Les hommes sont décris comme des "connards" et les femmes comme de blanches colombes victimes de l'égoïsme masculin.

Pour donner un exemple plus concret, mon ami est passionné de musique. Il y a des années, ses parents lui ont offert une guitare pour son anniversaire. Lui, fou de joie, était très reconnaissant de leur geste. Mais lorsqu'il a voulu dire merci, sa mère s'est montré très froide et lui a dit sèchement: "ta sœur aura exactement la même chose". Puis elle est allée pleurer dans les bras de sa fille en se lamentant que les hommes étaient des salauds.

D'autre part le dialogue est très difficile avec les parents...le père affiche clairement son intention de profiter de sa retraite peinard, et la mère rejette toute explication.

En tous cas merci pour ce point de vue...oui le dialogue avec les parents me paraît essentiel, mais lorsqu'il est bloqué...ce n'est pas évident!


Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 17:57

Okay, mais peu importe le comportement de sa soeur: ça ne lui enlève pas ses réussites à lui.
Qu'il se sente diminué par les réussites de sa sœur, ça ne me semble pas logique.

Et si la communication n'est pas possible avec eux, peut être que la seule solution pour lui est d'arrêter de se donner de la valeur par rapport à leurs jugements. Wink
J'imagine que ça ne sera pas facile, mais la situation de l'est de toute façon pas.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 18:06

Harpie Sainte, j'ai transmis ta réponse à mon copain: il dit que ça lui fait du bien, alors un grand MERCI.
C'est vrai que se sentir diminué par les réussites de sa sœur, ce n'est pas logique. Moi qui suis à l'extérieur du truc, j'ai l'impression qu'il croit qu'elle lui a piqué sa recette à lui pour exister dans ce monde. Et que comme elle applique la recette qui lui convenait à lui et qu'il avait mise au point pour exprimer ses singularités à la face du monde, il a l'impression que s'il reprend cette même recette, il sera un copieur...
C'est irrationnel et pourtant extrêmement puissant dans sa vie.

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 18:10

De rien, je ne m'attendais pas à pouvoir lui procurer du soulagement - je suis contente alors ^^
Bon courage à vous deux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par iiihou le Ven 11 Juil 2014 - 18:10

Brunissen a écrit: un jeune homme de 26 ans
Cela me parait trop tard pour modifier quoi que ce soit.
Les parents, à leur âge, ne risquent pas de changer de personnalité ni de comprendre quelque chose.
Les enfants non plus, le mal est fait. Ils pourraient éventuellement sonder et conscientiser leur propre soi pour désamorcer ce qui peut l'être.
Mais de toute façon ils sont adultes, normalement parti de la maison, aucune obligation d'interagir les uns avec les autres. Problème quasi résolu tout seul.

iiihou
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 452
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 40
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 18:15

Alors selon toi, iiihou, la solution c'est de couper les ponts?

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 18:18

Peut être prendre le temps de faire un choix, voir ce qui sera le mieux?

Couper les ponts, c'est peut être radical, et le mieux serait sans doute que ça se solutionne autrement. Peut être prendre un peu de distance en attendant, se reconstruire un peu, voir ses propres réussites.

Et si jamais rien n'est possible, couper à ce moment là Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 18:28

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Harpie! Le seul souci c'est que la reconstruction semble obligatoirement passer pour lui par une reconquête de son ancien statut valeureux dans la famille. Y aurait-il un deuil de l'enfance impossible?
Quant à ses propres réussites, elles sont systématiquement dépréciées, mises en balance avec celles de sa sœur. C'est triste de voir quelqu'un de doué se déprécier comme ça.

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Tête d'Ampoule le Ven 11 Juil 2014 - 18:39

S'il y a des coupables là-dedans, ce sont bien les parents. Ils sont aussi responsables de l'éducation de leurs enfants et la mère a de toute évidence bien embobiné sa fille, qu'elle doit certainement considérer comme un reflet d'elle-même qui a mieux réussi. Et ton ami devient le bouc émissaire d'une misandrie maternelle due certainement à une relation de couple désastreuse. Des relations malsaines, quoi.
J'ai fait moi-même le choix de couper les ponts (étant dans la situation inverse, ma génitrice haïssant les filles, et le reste de la famille ayant tendance à la soutenir car sa haine ne s'exprime pas en public). Maintenant ma souffrance est tellement moindre que celle que j'ai eue quand j'acceptais toujours ces gens comme famille. Il faut apprendre à laisser sortir sa colère, se faire à l'idée que oui, si la famille est maltraitante, on peut cesser de l'aimer, ça n'a rien d'amoral. Couper ses racines pour reconstruire quelque chose de plus solide ailleurs. Car la famille est faite d'amour ; alors, s'il n'y a pas d'amour, peut-on appeler ce groupe "famille" ?

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 18:44

Peut être qu'il n'est pas étranger aux réussites de sa sœur? Je ne connais pas leurs relations, mais en général l'ainé ouvre la voie malgré tout. Je sais que ma grande sœur m'a en quelque sorte servi de modèle lorsque j'étais petite, et m'a permis d'aller plus loin que si j'avais été seule (elle ne le savais d'ailleurs pas il y a quelques temps).
Alors, peut être qu'en voyant qu'il a sans doute eu un impact sur elle, sur ses réussites, il pourra se réjouir pour elle, et donner plus d'importance à ses réussites à lui?

Et je suis d'accord pour dire que, dans le pire des cas, il vaut mieux couper les ponts. Mais si jamais ces relations pouvaient êtres sauvées, ce serait bénéfique. Mais ce n'est peut être pas le cas, à lui de voir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 18:57

Bonjour Tête d'ampoule, merci pour ton point de vue. Ce que tu décris (une mère qui vit à travers sa fille), mon ami le perçoit également et voit souvent sa "déchéance" comme le résultat d'une coalition, d'une revanche des femmes de sa famille. Ensuite, il me dit qu'il a peur de devenir complètement parano, et je le comprends. Comment en effet en arriver à soupçonner ses proches de souhaiter votre déconfiture (même inconsciemment) sans perdre toute confiance dans les rapports humains et en la vie? Je vois que tu as vécu toi-même cette agressivité de la part de ta famille et que tu as fait le choix de couper les ponts.

As-tu été accompagnée dans ce choix par un ami, un proche, un thérapeute? Qu'est-ce qui t'a amenée à trancher? Comment as-tu vécu cette séparation avec ta famille?

Harpie, tu as mis en plein dans le mille: mon ami est en effet pour beaucoup dans les réussites de sa sœur. C'est lui qui l'a initiée par exemple à certains courants artistiques dans lesquels elle puise aujourd'hui son inspiration...Il n'en ressent aucune fierté, bien au contraire, il se sent très "bonne poire trahie" sur ce coup-là...

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 19:01

Perso, je trouve ça génial qu'il ait permis à sa sœur d'avancer, et d'aller si loin. Et je crois que c'est, quelque part, une preuve qu'il a assuré dans son rôle.

Et là ça me fait penser à ce qu'on dit souvent, que le bon prof ne veut pas que l'élève atteigne son niveau, mais qu'il le dépasse. Même si ça n'a rien à voir, et que sa sœur ne l'a pas "dépassé" ^^

Et c'est peut être aussi révélateur de l'amour que sa sœur lui porte. J'ai peut être tout faux, mais lorsque j'étais petite, je me suis mise au dessin à cause de mon grand père, qui dessinait, je voulais qu'il soit fier de moi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 19:18

Harpie, c'est drôle comme tu présentes les choses sous un jour nouveau (et fichtrement plus positif Smile ...lui ne ressent pas spécialement cette admiration de la part de sa sœur, il dit souvent qu'elle était très moqueuse et ironique vis-à-vis de lui. Enfants, il était le rêveur, le passionné, elle était très pragmatique et sarcastique. C'est assez récemment qu'elle s'est mise à afficher une quête esthétique, une sorte de vocation artistique, alors que lui, dès ses sept ou huit ans, était à fond dans ce monde-là...
Mais tu as peut-être raison.

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 19:23

Ben, j'espère avoir raison, ça voudrait dire qu'ils pourraient repartir sur autre chose, et ça serait cool.
Il verra bien, il a sans doute besoin de temps et de respirer un peu (j'imagine qu'il doit être en plein dans tout ça, difficile).
A mon avis (très personnel) il aurait de quoi être fier de lui, parce qu'il a nourrit sa sœur, il l'a aidé à créer une passion (c'est un beau cadeau) et lui même doit être très créatif. Bref, un beau partage intellectuel tout ça, et c'est impérissable.
Ce qu'il a offert, c'est un bout de sa passion, qu'il n'a pas perdu pour autant - c'est un partage au sens fort, car il les renforce tous les deux, même si pour le moment il n'est pas forcément au meilleur de se forme Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Tête d'Ampoule le Ven 11 Juil 2014 - 19:35

C'est bien possible, d'autant plus que si la sœur n'a pas fait grand-chose de bien par elle-même mais n'a fait que développer ce que son frère a fait, elle pourrait avoir développé une jalousie qu'elle masque aux autres et à elle-même en méprisant son frère (dans une stratégie mentale destinée à nier que son talent vient en partie de lui).

Brunissen a écrit:Bonjour Tête d'ampoule, merci pour ton point de vue. Ce que tu décris (une mère qui vit à travers sa fille), mon ami le perçoit également et voit souvent sa "déchéance" comme le résultat d'une coalition, d'une revanche des femmes de sa famille. Ensuite, il me dit qu'il a peur de devenir complètement parano, et je le comprends. Comment en effet en arriver à soupçonner ses proches de souhaiter votre déconfiture (même inconsciemment) sans perdre toute confiance dans les rapports humains et en la vie? Je vois que tu as vécu toi-même cette agressivité de la part de ta famille et que tu as fait le choix de couper les ponts.

As-tu été accompagnée dans ce choix par un ami, un proche, un thérapeute? Qu'est-ce qui t'a amenée à trancher? Comment as-tu vécu cette séparation avec ta famille?
Je l'ai fait entièrement seule et sans soutien, pour sauver ma santé mentale.
Le déclencheur a été la goutte d'eau qui fait déborder le vase, un jour où ma grand-mère, qui ne savait trop laquelle des deux soutenir (ma mère ou moi), a fait son choix, et ce n'était pas moi. Elle a dit que sa fille passerait toujours avant ses petits-enfants. Ça a fait remonter comme jamais ma colère intérieure à la surface, car je n'ai pas compris que l'on puisse choisir quelqu'un qui détruit sans remords ni sentiments ses propres enfants (je hais sans vergogne toute personne qui hait ses enfants et / ou les maltraite, et peu importe si c'est la personne qui m'a mise au monde). J'ai fini de comprendre que je n'avais plus rien à attendre de bon de ces gens qui m'avaient détruite plus qu'autre chose. Le peu d'attachement qui me restait est parti. Ça s'est fait naturellement. Il faut dire que c'est dans mon tempérament, je suis très loyale et très famille (dans le sens "famille d'amour"), mais je ne pardonne pas à ceux qui m'ont fait du mal et ne s'en repentent pas sincèrement, quel que soit mon lien d'origine avec eux. En fait c'est parce que je suis très famille que je ne pardonne pas, car je n'accepte pas que l'on puisse avoir une telle haine irrationnelle d'en enfant simplement parce qu'il existe et dérange.
Ça m'a soulagée, j'ai pris mon envol, et j'ai choisi mes nouvelles racines. On dit qu'on ne choisit pas sa famille, mais je ne suis pas d'accord avec cette expression, tu t'en doutes sûrement...


Dernière édition par Tête d'Ampoule le Ven 11 Juil 2014 - 21:45, édité 2 fois (Raison : orthographe)

Tête d'Ampoule
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 19:38

@Tête d'ampoule
Elle veut peut être prendre sa place, vivre cette passion (qui est devenue aussi la sienne) et se sentir le droit d'exister. Je crois qu'il est parfois difficile de prendre sa place dans une famille, surtout si on ressent que l'ainé nous en veut d'être né.
Et qu'au fond, tous les deux cherchent leur place.

M'enfin, ce ne sont que des suppositions. Je vais arrêter là, ça fait beaucoup de suppositions ^^

@Brunissen
Bise à toi et à ton copain

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Ven 11 Juil 2014 - 20:03

Harpie, merci beaucoup! Bises et à la revoyure!

Tête d'ampoule, je suis assez d'accord avec ton analyse. Je crois comme Harpie l'a dit qu'il est question ici de trouver sa place dans la famille. Le problème dans cette famille, c'est que les parents ne semblent pas du tout neutres, et ne garantissent pas à chacun de leurs enfants le droit à un statut inconditionnel: il faut "performer" pour avoir droit à l'approbation du groupe. Du coup ce qui était simple rivalité de gamins est devenu une lutte acharnée.

La sœur, de mon point de vue, n'est pas spécialement respectueuse ou empathique, par contre elle est très maline et très fine dans sa perception des rapports de force. Ton hypothèse me paraît tout à fait plausible.

Je t'avoue que moi aussi j'attache énormément d'importance à la famille, mais seulement lorsqu'elle est synonyme de lieu d'amour, de bienveillance, de solidarité, de protection...Merci d'avoir partagé ton expérience avec moi, c'est assez libérateur de savoir que certains remettent en question ce qu'on admet tous banalement: l'amour d'une mère n'est pas inconditionnel et automatique.

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Ven 11 Juil 2014 - 23:40

- Début de la digression -

J'avais un colloc qui était comme ça (sans toutes les qualités citées). Il était comme ça avec tout le monde, y compris avec ses meilleurs amis, tant et si bien que ces derniers finissaient par se méfier de lui et par ne plus lui dire grand chose d'impliquant et qui pourrait déclencher sa dangereuse rivalité (car elle était dangereuse. Et il pouvait s'en prendre à n'importe qui, y compris à des gens à terre, dés lors que ces derniers avaient des choses que lui n'avait pas. Il arrivait même à déformer la réalité pour pouvoir se justifier et avoir l'impression d'être droit dans ses bottes...). Ça se "soigne", mais il faut le vouloir.

Ça craint ! Mais vraiment !
J'en ai encore mal aux dents !

- Fin de la digression -

Dans la situation de ton ami, cela semble différent. Je vais parler crûment : S'il peut prendre beaucoup de distance avec sa famille, faire sa vie de son coté et faire une thérapie, il ne pourra que mieux se porter et il pourra se détacher de toutes ces transactions psychologiques nauséeuses. Libre ensuite à lui de réduire les distances, mais pas avant d'avoir désamorcer un certain nombre de mécanismes induits qui pourraient lui porter préjudice (enfin, il fait ce qu'il veut). Contrairement à ce qu'un certain nombre de psy disent, je ne pense pas qu'il faut forcément pardonner à ses parents (parce que ça rime à rien dans beaucoup de cas...), je pense qu'il faut prendre acte et trouver la bonne distance pour se protéger, quitte à ce se soit aux antipodes, sans laisser d'adresse, et à tout-jamais.

Chacun sa m**** ! Y compris : à chacun la responsabilité de la nettoyer ou pas. Ce serait tout de même sacrément ingrat de vouloir nettoyer celles des autres à leur place, surtout si ces derniers ne se gênent pas pour vous en mettre plein dans votre assiette. Une thérapie, ici, ce serait peut-être comme délimiter dans toute cette boue familiale, la part qui le concerne, et celle qui ne le concerne pas et dont il n'a absolument pas à entendre parler. C'est, quelque part, ce que j'écrivais plus haut sur le pardon envers "la famille". On ne les choisit pas, mais on peut choisir de ne plus subir leurs problèmes (ce qui n'est pas forcément facile, ni toujours faisable). Tout ça modéré par quelques perches tendues et par une détermination qui serait alors affichée de vouloir changer de fonctionnement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Sam 12 Juil 2014 - 9:34

Bonjour Nessie! Tu sais à qui ton coloc me fait penser? A la petite sœur! Elle a le même comportement mais tellement subtil et insidieux que tu en viens à douter de ce que tu sais...

Mon ami se méfie d'elle, mais comme il ne la voit pas souvent, chaque fois qu'elle fait un geste vers lui, il dit "c'est ma sœur quand même" et il prend sur lui. Donc ils passent du temps ensemble, ils s'amusent, ils sortent un peu, ils discutent jusqu'au moment où il est très à l'aise. C'est là qu'elle lui dit à chaque fois, innocemment: "tiens j'ai réalisé un nouveau projet pour mon école, donne-moi ton avis!" et elle lui met sous le nez un truc qui le démolit pour quelques jours.

J'aime beaucoup ton idée de "délimiter la boue familiale", parce qu'il y a chez mon copain un côté chevalier défenseur des opprimés, et il se sent souvent responsable de sauver ses parents, ses oncles, tantes, cousins...avant même de s'occuper de lui-même. Il est en thérapie depuis quelques semaines et il m'a dit qu'il avait abordé le sujet. De la théorie à la pratique, il faut sans doute attendre un peu...oui prendre la bonne distance, c'est essentiel. Merci Nessie^^

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Sam 12 Juil 2014 - 12:31

Brunissen a écrit: "tiens j'ai réalisé un nouveau projet pour mon école, donne-moi ton avis!" et elle lui met sous le nez un truc qui le démolit pour quelques jours.
En gros, elle veut partager ça avec son grand frère (d'ailleurs, elle a quel age, 18-20 ans?) parce qu'elle est contente de ce qu'elle fait.
J'imagine que lui aussi sera très heureux de partager ses projets, lorsqu'il les aura réalisé Wink

Qu'il soit jaloux...bon... il ne peut sans doute pas maitriser ça... mais de là à voir de mauvaises intentions lorsqu'elle lui montre ce qu'elle fait...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Sam 12 Juil 2014 - 16:11

Elle a 24 ans. Qu'elle ait envie de partager son bonheur, c'est très bien. J'aimerais bien qu'elle partage aussi les crises de désespoir de son frère de temps en temps, que ce ne soit pas toujours moi qui me prenne ça dans la face...

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Invité le Sam 12 Juil 2014 - 16:13

Qu'elle les partage de quelle manière? Il lui a déjà demandé de l'aide, de l'écoute?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Brunissen le Sam 12 Juil 2014 - 16:17

Oui ils sont assez proches, souvent confidents (enfin, c'est surtout elle qui lui raconte sa vie, mais lui aussi de temps en temps parle de son mal-être, c'est la seule personne de sa famille à qui il peut en parler).
Disons que c'est usant à force: moi je n'ai rien à voir avec ces histoires mais j'en entends parler constamment. La petite sœur est vilipendée quand elle n'est pas là, mais quand elle revient de Paris elle redevient amusante et cool, et il part s'amuser avec elle.

Brunissen
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 15
Date d'inscription : 11/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rivalité destructrice entre frère et soeur

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:45


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum