Un marchant dans le desert

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Un marchant dans le desert

Message par Carla de Miltraize V le Mer 2 Juil 2014 - 13:40

Ben tu peux dire à Patience et Matth d arrêter de poser des questions qui foutent le cerveau en compote!
avatar
Carla de Miltraize V
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 4948
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 100
Localisation : Toulouse *** Se guérir de nos malaises de l’âme implique souvent une bonne dose d’humilité, d’accueil de la nature humaine et de sympathie envers autrui et surtout envers nous-mêmes. Daniel Desbiens

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marchant dans le desert

Message par offset le Mer 2 Juil 2014 - 23:48

Une précision importante a été oublié, c'est la variété de la pomme  Very Happy 

avatar
offset
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7509
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marchant dans le desert

Message par Traockl le Jeu 3 Juil 2014 - 1:36

moi je vote pour la gala ! Very Happy
avatar
Traockl
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1870
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 32
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un marchant dans le desert

Message par offset le Ven 4 Juil 2014 - 10:21

Bon choix  Very Happy  j'amène une belle histoire en lien avec cette énigme :


l'histoire d'une chamelle et de son petit





"Une chamelle se désintéresse totalement du petit qu'elle vient de mettre bas. La caméra filme alors la terrifiante distance qui s'installe entre la chamelle et son rejeton, les têtées empêchées, la fragilité et le rejet. Devant les larmes du chameau abandonné, les hommes constatent leur impuissance et s'en remettent à la tradition : ils font venir un violoniste, qui, en costume traditionnel, devra tenter d'émouvoir la chamelle, et permettre la réconciliation entre la mère et l'enfant.
La séquence de rite est tout simplement hallucinante : cette séance de musicothérapie en plein désert relève du mystique, et les hommes sont les témoins patients et concentrés d'une nature impérieuse, qui les dépasse et qu'ils respectent. Tout dans le film provoque l'émotion, ou l'émerveillement, sentiments préservés de tout larmoiement par la distance documentaire. Et malgré quelques mouvements de caméra un peu intempestifs dans les gros plans, les réalisateurs réussissent à enchanter leurs spectateurs, tout en livrant un regard intelligent et extrêmement pertinent sur une civilisation tout entière, qui fait le grand écart entre les traditions et les mirages du progrès. L'Histoire du chameau qui pleure traite avec simplicité de la fragilité de l'enfance, du sentiment d'abandon qui taraude l'existence, et d'un instinct maternel pas toujours évident, tant chez l'animal que chez l'homme"
avatar
offset
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 7509
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum