Comment passer à autre chose?

Aller en bas

Comment passer à autre chose? Empty Comment passer à autre chose?

Message par Mystery le Sam 28 Juin 2014 - 6:40

Je pense que je peux dire être une zèbre de 21 ans qui n'a jamais eu de "vraie relation" certainement pour cause d'attentes trop élevées. Je n'ai généralement aucune tolérance pour la stupidité prévalante dans la société, ce qui a généré une incapacité à l'inclusion, ainsi qu'à d'avantage d'"indépendance" (ie: poursuite académique impossible, travail "normal" impossible, etc…). Bien évidemment, je n'ai jamais fréquenté ni bars, ni clubs, ni autres lieux favoris des communs idiots. Je n'ai même jamais ressenti le besoin d'avoir des amis. J'étais assez satisfaite par le rythme de ma vie, comblant la vacuité par une construction de modèles théoriques singuliers ou en procédant à la tentative de fragmentation des états dans le processus délirant de la mathématisation. Toutefois, la principale distraction de ce cycle a été la semblable nécessité de me sentir métaphysiquement uni à un membre du sexe opposé, bien que j'ai eu la réalisation antérieure (subséquente à mes observations du monde) que ma relation idéale n'était tout simplement pas possible. J'ai été une créature cynique pendant relativement longtemps, réalisant également que le caractère égoïste inhérent de l'humain détruit brillamment le concept de l'amour que je me suis idiotement formé en grandissant.

Ayant finalement presque accepté ma tragique destiné sans amour pur, j'ai enfin fais la rencontre d'un être compatible, mais cela à bien sûr mal tourné (je pourrais fournir plus de détails si souhaité). J'ai cette impression qu'il m'est désormais encore plus difficile d'accepter ma condition. Je sais que je suis loin d'être la seule personne de ces forums à me morfondre sur l'intangibilité et plausible inexistence de mon âme soeur, et cela ne m'aide pas du tout. J'aurais bien aimé ne jamais avoir rencontré mon idéal, ou du moins, que cela ne se termine pas dramatiquement. Maintenant j'en suis revenu au même point, c'est comme ci je ne voudrais jamais de personne et que personne ne voudra jamais de moi. Bien sûr, je suis encore jeune, mais cela ne garantie pas que j'ai plus de chances de trouver mon âme soeur.

Je prévois le pire. Comment être heureuse sans romance exactement?

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Comment passer à autre chose? Empty Re: Comment passer à autre chose?

Message par Invité le Sam 28 Juin 2014 - 7:13

Mystery a écrit: j'ai enfin fais la rencontre d'un être compatible, mais cela à bien sûr mal tourné (je pourrais fournir plus de détails si souhaité). ... J'aurais bien aimé ne jamais avoir rencontré mon idéal, ou du moins, que cela ne se termine pas dramatiquement. .. je ne voudrais jamais de personne et que personne ne voudra jamais de moi. Bien sûr, je suis encore jeune, mais cela ne garantie pas que j'ai plus de chances de trouver mon âme soeur.  Je prévois le pire.

Bonjour Mystery Smile

Quand tu dis avoir rencontré ton idéal et que ça s'est mal terminé, c'était vraiment ton "idéal" ? Se pourrait-il que ce soit une personne qui s'est présenté à toi comme tel mais sans l'être ? (ça m'est arrivé alors bon.. heureusement que j'ai vite compris qu'il n'était pas cette personne qu'en mon âme je cherchais.. ça ouvre la porte à d'autres !).

Je ne crois pas que nous soyons condamnés à la solitude, pour autant je pense qu'elle est la compagne d'une vie de zèbre (et même de non zèbre d'ailleurs si on regarde les stats sur le célibat), donc.. autant l'accepter lorsqu'on est seul(e), après tout il y a aussi des avantages. Les zèbres que je connais sont des personnes attirantes, et qui passent plus leur temps à se fermer à une relation qu'à n'être pas sollicités, une sorte de magnétisme. Ils (je aussi) restent seuls par choix car ils ne trouvent pas cet idéal (mais existe-t-il ?), ayant compris ça ils n'en souffrent pas plus que ça finalement lorsqu'ils regardent les choses en face, c'est leur choix.

Perso, j'ai fait le choix de la solitude (mais je n'ai pas le même âge que toi non plus) très vite dans ma vie plutôt que d'avoir des relations qui ne me conviennent pas, cela ne m'a pas empêchée de me prendre des claques (j'ai cru à certaines qualités dont ils se paraient mais à l'usage... ce n'était pas le cas, et surtout : j'étais un peu "trop" pour eux). Je projetais des qualités sur eux, et l'inverse était vrai (on me voit souvent comme une femme douce et gentille, ce qui est vrai, MAIS on extrapole douce/gentille = se tait et n'a pas de personnalité = FAUX  What a Face et là ça coince). Je ne cherche donc plus la personne "idéale" mais celle avec laquelle j'aurais envie de passer du temps et dont je serais tombée amoureuse, l'inverse étant vrai, ça laisse du temps à la relation de se construire avant de sortir ensemble et ça peut prendre plusieurs mois (rien que de le voir attendre des mois pour sortir avec moi sera déjà un gage de l'importance qu'il accorde à la relation et qu'il me voit bien comme je suis, sans projections). Je ne sais pas si ça peut t'aider.. c'est le fruit de mes propres réflexions à ce sujet  Courbette

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Comment passer à autre chose? Empty Re: Comment passer à autre chose?

Message par keyofspirit le Sam 28 Juin 2014 - 7:42

Il faudrait réussir a être heureux seul, pour pouvoir être heureux avec, c' est pas simple mais ça s' apprend. Apres je ne te comprend que trop bien , l' amour c' est ma grande passion.

Courage Smile
keyofspirit
keyofspirit

Messages : 128
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 32
Localisation : 71

Revenir en haut Aller en bas

Comment passer à autre chose? Empty Re: Comment passer à autre chose?

Message par Mystery le Lun 30 Juin 2014 - 7:52

Kaori Makimura a écrit:
Bonjour Mystery Smile

Quand tu dis avoir rencontré ton idéal et que ça s'est mal terminé, c'était vraiment ton "idéal" ? Se pourrait-il que ce soit une personne qui s'est présenté à toi comme tel mais sans l'être ? (ça m'est arrivé alors bon.. heureusement que j'ai vite compris qu'il n'était pas cette personne qu'en mon âme je cherchais.. ça ouvre la porte à d'autres !).

Et bien, je pense que les vraies âmes soeurs ne se séparent jamais vraiment et que le vrai amour est mutuel et ne connaît pas de fin autre que par la mort. Il s'est effectivement présenté comme mon idéal. Il avait fondamentalement toutes les qualités que je recherchais, il présentait toutefois un comportement assez...spécial, mais c'est la seule personne avec laquelle j'ai vraiment eu une telle affinité. Peut être qu'il y avait une part de mensonge dans son discours, peut être que je l'idéalisais, etc...je suppose que je ne le saurais jamais vraiment.

Kaori Makimura a écrit:Je ne cherche donc plus la personne "idéale" mais celle avec laquelle j'aurais envie de passer du temps et dont je serais tombée amoureuse, l'inverse étant vrai, ça laisse du temps à la relation de se construire avant de sortir ensemble et ça peut prendre plusieurs mois (rien que de le voir attendre des mois pour sortir avec moi sera déjà un gage de l'importance qu'il accorde à la relation et qu'il me voit bien comme je suis, sans projections). Je ne sais pas si ça peut t'aider.. c'est le fruit de mes propres réflexions à ce sujet  Courbette

Je pense que j'ai désormais une approche assez similaire. J'aime l'idée que les choses progressent lentement, et que la relation soit solidement bâtie. D'autant plus, il est vrai que la projection est extrêmement courante. Dans le cas de cet homme idéal dont je parlais, je pense qu'au bout de plusieurs années passées à être proches, ce n'était plus vraiment une "pleine projection", mais bon.

Mystery

Messages : 47
Date d'inscription : 25/05/2014
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Comment passer à autre chose? Empty Re: Comment passer à autre chose?

Message par Invité le Lun 30 Juin 2014 - 19:05

[quote="Mystery"] Et bien, je pense que les vraies âmes soeurs ne se séparent jamais vraiment et que le vrai amour est mutuel et ne connaît pas de fin autre que par la mort.

Je suis assez d'accord avec ça dans la mesure où, avec mon ex-conjoint, on est restés amis proches (il fait partie intégrante de la famille) et que ça ne pourra jamais changer.

Mystery a écrit: J'aime l'idée que les choses progressent lentement, et que la relation soit solidement bâtie. D'autant plus, il est vrai que la projection est extrêmement courante. Dans le cas de cet homme idéal dont je parlais, je pense qu'au bout de plusieurs années passées à être proches, ce n'était plus vraiment une "pleine projection", mais bon.

Je pense aussi qu'au bout de quelques années, il n'est plus question de projections.. bon ben on est dans le même cas alors : on a perdu une "âme-soeur" ! Cela ne m'empêche pas de continuer à croire qu'un autre m'est destiné et correspondra tout autant que lui à ce que je cherche (car j'ai évolué et je pense que ma recherche n'est pas tout à fait la même). Bon.. t'es où ???  lol! 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum