Faire son coming out de zèbre

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Revz le Mar 29 Mar 2016 - 0:31

"zebring-out", c'est le mot qui m'est venu quand j'ai ressenti ce besoin.

Je rejoins globalement que c'est pas une bonne idée car assez clivant pour ceux qui n'ont pas de réelle affection/amour sein.
Les parents, je peux pas m'empecher de me dire que c'est une obligation, meme si ça ne s'est pas bien passé pour moi non plus.

Après, quand je me fait juger un peu méchamment, car différent, je trouve que c'est une bonne façon de remettre les choses au point.
(oui je sais c'est moche...)

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4633
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Cygnet le Jeu 31 Mar 2016 - 10:05

Échec cuisant de mon côté aussi. J'ai été testée enfant, mes parents savaient et apparemment on leur a expliqué quelques unes des difficultés (le risque d'échec scolaire), mais ils ont fait un blocage sur le sujet. Quand on [avec mon frère] en parlait directement, c'était “oui, mais le QI a été inventé pour diagnostiquer les attardés, ce n'est pas fiable dans l'autre sens”, sinon c'était toujours ironique “de toute façon, vous êtes plus intelligents que nous…”.

Ils ont admis le problème (j'ai appris que j'avais été admise dans un lycée privé sur présentation du Saint Graal… euh, pardon, du test), mais ils ont mis 15 ans avant d'accepter d'en parler et le dire ouvertement. J'en déduis que l'expérience a dû être traumatisante, mais elle l'a sans doute été plus pour nous qui étions dans le noir.

Avec les amis, je n'ai jamais essayé de coming-out frontal, trop risqué (au vu du passif). À l'occasion de disputes ou de questions sur mon regard ou mon comportement, j'en ai parlé sans aucun succès : les surdoués, c'est bien connu, n'ont pas de problèmes (et je ne parle pas de mon coming-out d'Asperger : “tu parles, donc tu ne peux pas être autiste”). Réponse alternative du non-zébré : “Moi aussi, j'ai 180 de QI et je le vis bien” (bien sûr…)

Quand j'ai de fortes raisons de penser que la personne en face de moi est un zèbre, je tente une approche détournée pour tâter le terrain en parlant de quelqu'un d'autre ou balançant un truc un peu général sur l'intelligence sans me dévoiler. Selon la réponse de l'autre, j'avise.

Cygnet
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 14
Date d'inscription : 21/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par wamms le Lun 4 Avr 2016 - 20:04

Bonsoir et merci à tous de vos témoignages. Je suis dans la phase où j aurai envie de le dire à tout le monde,avec l espoir sous jacent que l on me comprenne enfin...Pour mes amis ( le peu qu il le reste depuis que j ai arrêté d être à la disposition de tout le monde)me definissent comme perchée ou bizarre. ..Certains d entre eux mettent ça sur le compte de mon côté ecolo...
Bref tout ça pour dire que j en ai parlé avec mes parents, qui le savaient mais n avait jamais abordé le sujet avec moi ,mon mari bien sûr et deux amies très très très proches.
Je ne savais pas comment faire avec mes enfants, je leur en ait parlé sans employer les mots surdoués ou HP,cela me semblait essentiel.
Je n en ai pas parlé à mes autres connaissances.Je le ferai peut être avec de futures relations ,à voir.Par contre ,le week end dernier alors qu un pseudo collègue me faisait remarquer que j étais "tordue",qu elle satisfaction de pouvoir lui clouer le bec intérieurement!
Comme dit plus haut,je pense que c est surtout pour nous que c est important de savoir.J ai enlevé le mode pause de mon cerveau mis en place depuis mes 6 ans,ça fait du bien d être enfin soi même!

wamms
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Revz le Lun 4 Avr 2016 - 22:26

perchée = hauteur d'esprit = compliment
bizarre = atypique = compliment
tordue = malin = compliment

La formule magique = satisfaction de pouvoir lui clouer le bec intérieurement

La récompense = J ai enlevé le mode pause de mon cerveau (...),ça fait du bien d être enfin soi même!

Félicitations!! Very Happy cheers

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4633
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par wamms le Mar 5 Avr 2016 - 7:50

Merci Revz!C'est vrai que c'est mieux de voir les choses comme ça!

wamms
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par SB.ABcube le Mar 5 Avr 2016 - 8:30

Une question très intéressante viens d'être soulevée pour les mamans et les papas zèbre.

LES ENFANTS.... Un gland tombe rarement loin du chêne. Les chiens fond pas des chats, etc,.....

Pour le moment, je suis dans la découverte de mon potentiel. Pas évident tout les jours.

Ce faire confiance à soi et ses capacités inhibé depuis si longtemps. Je commence petit...
Je m'autorise à faire du calcul mental et laisser vagabonder les chiffres et hop la réponse.

Pour mes enfants, je reste attentif aux signes éventuels sans en faire une "fixette". J'essaie de faire en sorte qu'ils s'épanouissent un maximum zèbre ou pas zèbre....

Si jamais le cas se présente, je saurai les accompagner...

Sachant que se découvrir zèbre est un cadeau pourvu que l'on trouve SON monde d'emploi.

A plus



SB.ABcube
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 37
Localisation : Entre le froid et le chaud mais plutôt froid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Revz le Mar 5 Avr 2016 - 9:23

@SB.ABcube J'ai pas compris ta question, mais pour rebondir tout de même, nous sommes 2 parents zebres qui sommes TRES content d'avoir trouvé ce sujet et de l'avoir réglé maintenant que nous sommes parents... Oui, du coup, il y a de grande chance que les enfants le soi, et savoir les accompagner, c'est une vrai chance, voir une vrai "revanche" sur la vie, quand on a été detecté adulte Razz

Revz
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4633
Date d'inscription : 29/12/2015
Age : 34
Localisation : Lyon 2

http://revz-life.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par SB.ABcube le Mar 5 Avr 2016 - 12:12

Oui c'est ça.

Entant que zèbre détecté adulte, nous avons la chance de pouvoir anticiper et accompagner nos petits.

Une revanche sur la vie en quelque sorte.


SB.ABcube
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 97
Date d'inscription : 06/03/2016
Age : 37
Localisation : Entre le froid et le chaud mais plutôt froid

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par wamms le Mar 5 Avr 2016 - 12:35

C est vrai SB AB cube,nous avons des doutes sur un de nos enfants, on reste vigilant et on l accompagné avec ses particularités (comme pour tout enfant d ailleurs ).Il est hypersensible et nous lui avons déjà expliqué en quoi sa sensibilité était différente, avec ses bons et mauvais côtés.

wamms
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Corsaire le Mar 5 Avr 2016 - 12:58

Sujet intéressant, le coming-out a été vécu comme un besoin quasi immédiat pour moi lors de la découverte de la douance (à 18 ans), malgré une extrême précaution et une grande discrétion. J'en ai un peu honte à vrai dire, honte de vouloir que cela se sache parmi mes proches et que, de surcroît, ils s'en fassent une image exhaustive, mais cela s'explique et s'exprime aussi comme une douce revanche vis à vis d'une enfance et d'une adolescence TRES compliquées et particulièrement dévalorisantes, laissant dans le souvenir des gens une image pouvant être particulièrement négative et réapparaissant aussitôt pour expliquer des comportements ou des problèmes actuels...

La réception de ce coming-out a par contre été très intéressante in fine, mais certainement pas au départ : le sujet étant complètement ignoré dans la famille ou parmi mes proches, je n'ai fait que me heurter à des murs de silence dubitatifs, évitant, ou de "mouais" signifiant "qu'est-ce qu'il peut bien être allé me chercher là ?", quand il ne s'agissait pas de "ça m'étonnerait, vu les difficultés que t'as eu au lycée"... Tout cela m'a d'abord éminemment déçu mais n'a pas calmé mes ardeurs, et heureusement, parce qu'au final le sujet a fini par devenir extrêmement utile : en fait beaucoup de mes proches se sont révélés surdoués ou se sont au minimum reconnus, et plus utile encore, certains de mes neveux qui, plusieurs années plus tard, ont commencé à avoir de sérieux problèmes de comportement, ont finalement pu être diagnostiqués et validés !

Le problème aura donc surtout été de ne pas se laisser abattre par le fait de se heurter à ce premier mur de réticence circonspecte, puis de prendre le temps de réfléchir à comment franchir ce mur en faisant passer petit à petit le message, en passant par les individus qui y étaient les plus ouverts au départ (car passer d'abord par les plus réfractaires aurait été peine perdue et souffrances accrues).


Dernière édition par Corsaire le Mar 5 Avr 2016 - 14:45, édité 1 fois

Corsaire
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 290
Date d'inscription : 31/01/2012
Age : 29
Localisation : Saint-Malo & Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par wamms le Mar 5 Avr 2016 - 14:25

Ton témoignage est intéressant corsaire,il contrebalance l idée qu' il vaut mieux ne rien dire.Je peux comprendre ton besoin de revanche,bien qu' il ne corresponde pas à tous.

wamms
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par FredL le Ven 22 Avr 2016 - 0:24

Il me semble impensable de ne pas en parler à mes parents et à ma soeur. Comme nous partons en vacances ensemble quelques jours la semaine prochaine, c'est le bon moment. Mais j'avoue que je ne sais pas trop comment m'y prendre ! D'autant que tout cela est complètement nouveau pour moi ; on m'a parlé de ma zébritude il y a seulement quelques mois, et j'ai eu les résultats du test il y a 10 jours. Si vous avez des suggestions, elles sont les bienvenues.

Après la lecture des messages ci-dessus, je vais réduire le coming-out vers les amis à un ou deux personnes, ça suffira...

Sinon, le premier message de la file, je pourrais l'écrire tout pareil :
eandry a écrit:Bonjour à tous, ayant travaillé sur moi-même pendant plus de 10 ans à "corriger" ce qui n'allait pas chez moi par rapport aux autres, la découverte (récente) de ma zébritude fût un choc (positif, heureusement). Quel bonheur de découvrir que l'on est pas fou à lier, mais juste différent !
Du coup, toutes ces années de travail sur moi et d'acceptation de ce que je suis n'attendaient plus que ça : mettre un nom sur ce que je suis, un zèbre. Et le plus fantastique, c'est que je suis loin d'être le seul.

FredL
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 37
Date d'inscription : 03/04/2016
Age : 47
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par wamms le Ven 22 Avr 2016 - 8:28

FredL j'ai eu confirmation de ma zébritude il y a un mois, et j'ai finalement choisi de faire un zebring out partiel !
Mes parents et mes frères sont au courant, au final mes parents le savait (saut de classe, psychologue et pédiatre qui avait évoqué ma precocité) , mais ne me l'avait pas dit, sans vraiment le taire non plus. C'est quand j'ai re amorcé ce sujet avec ma mère (par rapport) à un de mes fils, qu'elle m'en a parlé.Paradoxalement, on ne m'a jamais rien caché de mon histoire, sans que les justes mots ne soient posés. Bref , tout ça pour te dire que tes parents ont peut-être pressenti ce qu'il en était de ta "différence", tu peux peut-être déjà les sonder là dessus en évoquant des souvenirs d'enfance etc.
Concernant les amis, je le dis lorsque j'en ai envie , ou que cela me semble judicieux (je suis en train de réaliser que de beaucoup de mes amis ont des enfants zèbres).
Par contre, à l'annonce des résultats, j'avais envie de le dire à tout le monde pour me justifier de ma différence, presque m'en excuser...Maintenant , lorsque j'en parle , c'est simplement pour ne plus être dans le faux self, mais le vrai moi.

wamms
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Mily_Moheori le Sam 14 Mai 2016 - 14:01

Chronique toute récente d'Arielle Adda sur le sujet : L'adulte surdoué et ses parents

Mily_Moheori
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 909
Date d'inscription : 07/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Arkadia le Mar 31 Mai 2016 - 13:27

Je n'ai pas fait mon coming-out de Zèbre par honte et peur des quolibets... Sad

Arkadia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par wamms le Mar 31 Mai 2016 - 14:44

Arkadia, ressents-tu le besoin de le faire, ce "coming out"? Si oui, c'est dommage de se priver!
Merci Mily pour ce lien!

wamms
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 30
Date d'inscription : 21/03/2016
Localisation : gard

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Arkadia le Mer 1 Juin 2016 - 12:12

wamms a écrit:Arkadia, ressents-tu le besoin de le faire, ce "coming out"? Si oui, c'est dommage de se priver!
Merci Mily pour ce lien!

Non pas pour le moment, je préfère être en mode taupin Laughing

Arkadia
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 28/02/2012
Localisation : Metz

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par BlueShift le Mer 1 Juin 2016 - 13:06

D'ac avec la majorité: ça ne sert à rien de le dire.
Et puis en ce qui me concerne, je ne veux pas laisser les autres me définir à travers ce diagnostic...je suis bien plus que ça, quoi, zut  Very Happy  

Mais je suppose qu'on ne peut se forger une opinon qu'en tâtonnant un peu...je me suis pris quelques baffes avant d'en arriver à cette conclusion
Suspect  

J'ai essayé d'en parler à mes parents il y a quelques années, avant de me faire tester, pour avoir leur avis.
Mauvaise idée. Ca les a renvoyés à eux-même, à mon éducation, ils l'ont vécu comme un reproche, et m'ont reproché d'avoir la grosse tête.

Une de mes meilleures amies a trouvé ça génial et a commencé à voir des HP partout parce qu'elle trouve tout le monde fascinant et différent.
Elle non plus n'a pas compris.

Et enfin, une autre amie à qui je l'ai annoncé après mon test, juste parce que j'avais besoin de le dire à quelqu'un, a pris un air de conspiratrice et m'a coulé un "ah, je comprends mieux pourquoi je m'entends si bien avec toi". Elle aussi, elle a ramené ça à elle.

La seule personne qui m'ait aidé dans l'histoire, c'est mon ami d'enfance qui a été détecté bien avant moi et qui m'a dit "tu l'es aussi, passe le test".
Avec lui, je peux parler naturellement.
Du coup, j'ai décidé d'aller à des ateliers pour causer avec d'autres.

C'est mon petit secret, ma consolation quand j'arrive pas à "socialiser" et mon tremplin pour m'accepter complètement et oser être naturelle...

BlueShift
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 71
Date d'inscription : 31/05/2016
Age : 34
Localisation : Belgique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par ifness le Lun 4 Juil 2016 - 20:21

Pffffft......
J'ai été décrété zèbre à l'âge de 8 ans. Confirmé à 15, puis à 19.
Mon papa, psycho-pédago, ma maman, n'en ont déduit que des "dûs".
Donc des culpabilités aucazou je les décevrais.....
Bac à 16 ans, mais, bôf, c'était en 68, alors...Donné !
Pas très brillantes études, en fait je savais pas trop quoi faire.
Peu à peu, l'effet "zèbre" fut oublié(occulté) , sauf par quelques connaissances.
.........................Lorsque je le réactivai à la suite de pbs psys,
IL FUT NIE, sinon EVACUE. Etre intelligent ne POUVAIT PAS créer de problèmes psy.
Et AUCUN(E) psy ne réagit alors sur le sujet de manière à ce que je puisse le prendre en compte pour le suivi.
.......................................J'ai fait mon coming out, peu à peu.
Lamentable.
Ca ne m'a valu que des ennuis, des incompréhensions, du mépris, des remarques tordues.
................................Le coming out (s'il n'est pas accompagné de réussite sociale avérée) ne vaut rien.
..........Je suis donc très seul, et définitivement, je crois, avec ma HP.
.....................Il me faudrait :
une THC en égocentrisme
pour que je puisse négliger mes proches et consacrer ma vie à des "créations" qui m'éloigneraient d'eux. Je n'ai pas ce don.
Je vis frustré, pas très heureux, avec pas mal de maladies psychosoma,
vieillissant je dois trouver des subterfuges pour ne pas laisser "l'aigreur" envahir mes relations, mes vécus.
Je voyage (en sauvage), je crée, mais pour mes tiroirs.
......................Ah la belle vie !
(Quelques amis de plume m'aident à garder le sens de l'humour, merci à eux d'exister.)

ifness
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 369
Date d'inscription : 04/07/2016
Age : 93
Localisation : on dirait le sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Invité le Lun 4 Juil 2016 - 20:41

Malheureusement, même 25 ans plus tard, c'était la même chose: être classé "surdoué", ce n'était "que des dus", comme tu dis. Une obligation de réussir. J'ai eu pas plus tard qu'hier l'occasion de constater que mes parents n'arrivaient pas à se défaire du mythe selon lequel surdoué égale tout-puissant, doué en tout, qui réussira partout où il essaiera, pour peu qu'il veuille, et donc, quelqu'un qui ne doit s'en prendre qu'à lui-même si tout ne réussit pas dans la minute (sans même parler d'échouer ou de renoncer !)

Très difficile de ne pas virer à l'aigre... Mais peut-être y vire-t-on d'autant plus qu'on a intériorisé cet ordre comminatoire de réussir ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par shazz le Lun 31 Oct 2016 - 14:53

Je suis en cours de tests et je ressens le besoin faire ce zebring-out, s'il s'avère que j'en suis un!

J'étouffe depuis trop longtemps dans ce costume social qui n'est pas le mien, je prendrai donc le risque de le dire dans mon milieu amical et dans mon milieu pro.
Dans mon milieu pro parce que j'ai confiance en mon équipe, il ne ne m'ont jamais lâché pour ma 1ère différence , celle de la maladie chronique...
Dans mon milieu amical parce que j'ai la bête prétention d'être aimée pour qui je suis vraiment... et au-delà de cette histoire de QI, c'est ma relation au monde , ma sensibilité avant tout qui me différencie... J'ai déjà perdu des amis à cause de la maladie (qui fait peur, même si non-contagieuse), j'ai déjà perdu tant de petits amis à cause de ma différence de fonctionnement aussi...
Alors je prends le risque de perdre d'autres liens parmi ceux que j'ai encore...
ça ne sera pas plus brûlant que de me consumer à faire semblant d' être ce que je ne suis pas ...

Ceux qui m'aiment prendront le train , j'en suis sûre. Et si le tri doit être encore douloureux, au moins ce sera juste.
Et enfin, je suis persuadée qu'à chaque porte qui se referme devant nous, il nous suffit d'ouvrir bien les yeux pour voir celles qui s'ouvrent quelque part pour nous...

shazz
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 80
Date d'inscription : 19/10/2016
Localisation : Rhône & Loir-et-Cher

Revenir en haut Aller en bas

Re: Faire son coming out de zèbre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum