La fête triste

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fête triste

Message par Soren le Ven 13 Juin 2014 - 16:27

Hello

Est ce que ce que ca vous est déjà arrivé d'aller à une fête de remplis de  X ou normaux pensants et de sentir à mesure que les gens rigolent et picolent ; une tristresse et une certaine mélancolie vous remplir le coeur ??


Soren
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 582
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 39
Localisation : Dans un monde absurde

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par chemna le Ven 13 Juin 2014 - 17:45

Oh oui, c'est ce que je mettais rapidement dans ma présentation. Tu n'as surement pas les mêmes centres d’intérêts que ces gens (même si tu les aimes). Et puis nous on s'ennui vite alors rigoler sur les mecs qui vomissent, au bout d'un moment, ça ne nourri plus ton cerveau (si tant est que ça l'a nourri une fois)... Tu vois ce que je veux dire?
Je pensais être juste une chiante (en plus je ne bois pas trop) mais c'est au final peut-être une caractéristique de zèbres

chemna
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 187
Date d'inscription : 03/06/2014
Age : 25
Localisation : 45320 dans le Centre

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Soren le Ven 13 Juin 2014 - 18:47

Oui je vois ce que tu veux dire mais même dans une soirée avec des gens civilisés , des gens intéressants aux premiers abords , des gens avec qui on peut boire du vin jusqu a l aube ou faire symposium , je ressens comme un grand vide , comme si tout ces gens si proches ne seront jamais vraiment compris de manière précise

Nous sommes seuls dans l absolu c'est un point inéluctable et je ressent encore plus cette solitude quand les gens agissent a l inverse en essayant de briser cette solitude et la maquillent à travers de joyeuses et vaines ritournelles , je trouve cela triste

Soren
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 582
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 39
Localisation : Dans un monde absurde

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 18:48

.


Dernière édition par Hvannadalshnjúkur le Lun 30 Juin 2014 - 18:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par ZeBrebis le Ven 13 Juin 2014 - 19:16

Baudelaire a écrit:Je te répondis : « Oui ! douce voix ! » C’est d’alors
Que date ce qu’on peut, hélas ! nommer ma plaie
Et ma fatalité. Derrière les décors
De l’existence immense, au plus noir de l’abîme,
Je vois distinctement des mondes singuliers,
Et, de ma clairvoyance extatique victime,
Je traîne des serpents qui mordent mes souliers.
Et c’est depuis ce temps que, pareil aux prophètes,
J’aime si tendrement le désert et la mer ;
Que je ris dans les deuils et pleure dans les fêtes,
Et trouve un goût suave au vin le plus amer ;
Que je prends très souvent les faits pour des mensonges,
Et que, les yeux au ciel, je tombe dans des trous.
Mais la voix me console et dit : « Garde tes songes ;
Les sages n’en ont pas d’aussi beaux que les fous ! »
C'est la seconde partie du poème "La voix", que j'aurais dû mettre en entier peut-être, mais j'ai eu peur de la longueur.

Voici le lien pour le lire en entier.

ZeBrebis
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1257
Date d'inscription : 01/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par U.T. le Ven 13 Juin 2014 - 19:22

Oui bah ça rejoint un peu ce topic dans l'ensemble.

Ça m'arrive, et plutôt deux fois qu'une, à la différence près avec certains que je me défonce quand même la gueule.
Idée brillante, puisque malaise et alcool (et shit parfois) ont toujours fait bon ménage comme chacun sait.
Il y a certes une phase de désinhibition parfois féconde, mais dans une majorité de cas ça finit dans l'extrême inverse.


Je reprends ce que je disais dans l'autre topic sus-cité :
U.T. a écrit:Mais la pire sensation, c'est cette impression d'être imprégné au fond de soi d'une espèce de jauge virtuelle de malaise.
Et plus la fête bat son plein, plus cette jauge se remplit.
Ce qui est évidemment totalement contradictoire avec la réalité et accentue donc de façon exponentielle le décalage.
Je crois n'avoir jamais été aussi proche de réflexions incroyablement graves et existentielles qu'au milieu de soirées festives !
Ça me fait rire quand je l'écris parce que c'est tellement ridiculement et définitivement extrême comme décalage quand on y pense...
À ce point-là c'est même plus de la contradiction, c'est juste ne pas venir de la même planète, ne pas sortir du même moule !


C'est ça quoi...
Plus c'est sensé être génial et plus ça me fait mal.
C'est terrible mais si quelqu'un va mal dans une soirée ça m'intéresse cent fois plus que ceux qui font la fête.

Ça ne concerne en plus pas seulement les soirées à proprement dites.
Les concerts me font le même effet, comme les animations diverses, les mariages, les anniversaires, etc.

En général je ne rêve que d'une chose : trouver une fille perdue dans un coin en train de ressentir exactement la même chose.
Et ainsi potentiellement transformer le cauchemar en rêve éveillé.
Son inexistence chronique a cependant fini par me persuader d'arrêter d'y croire.

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 19:56

.


Dernière édition par Miss N.P. le Lun 30 Juin 2014 - 23:20, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Soren le Ven 13 Juin 2014 - 20:42

Merci de l' ajout du poème de mon maître Charles Baudelaire, je "surkiffe" cet auteur !!!
Oui c'est bizarre c'est comme un vertige émotionnel
Dont personne n'ose avouer l' existence
Que peut on faire ? Annoncer au X tel Zarathoustra au peuple que Dieu est mort ?? OU Leur dire ouvertement "Vous vous mentez à vous même les amis " Lol
"

Soren
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 582
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 39
Localisation : Dans un monde absurde

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 20:48

Quand vous ressentez ça, vous avez la certitude que les autres ne sont pas dans le même état d'esprit ? je me dis parfois qu'ils font simplement beaucoup mieux semblant.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par krys le Ven 13 Juin 2014 - 20:59

Ou voire même, qu ils sont "simplement" inconscients qu ils se mentent à eux même (de croire s amuser en se mettant minable ou tout autre comportement énoncé précédemment)......

krys
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 166
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 36
Localisation : Savoie. ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par U.T. le Ven 13 Juin 2014 - 21:06

go------> a écrit:Quand vous ressentez ça, vous avez la certitude que les autres ne sont pas dans le même état d'esprit ? je me dis parfois qu'ils font simplement beaucoup mieux semblant.
C'est possible mais ça ne change finalement rien : si ça n'est pas une torture c'est donc un acte banal de la vie.

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 21:10

.


Dernière édition par Hvannadalshnjúkur le Lun 30 Juin 2014 - 18:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par krys le Ven 13 Juin 2014 - 21:20

OK avec toi que cela dépend du contexte. C'est le "font beaucoup mieux semblant" de go.. qui m'a fait réagir, mais j aurais du m'abstenir de parenthèses !!
Après, à chacun son chemin pour reprendre racine et retrouver l équilibre perdu.....plutôt le spirituel en ce qui me concerne Wink ......

krys
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 166
Date d'inscription : 10/04/2014
Age : 36
Localisation : Savoie. ....

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 21:52

.


Dernière édition par Hvannadalshnjúkur le Lun 30 Juin 2014 - 18:02, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par U.T. le Ven 13 Juin 2014 - 21:56

Pour ce qui est de l'inspiration artistique, ou d'un contexte strictement intimiste, je préfère cent fois le chanvre

Bon après pour ce qui est de l'objet principal de ce topic, à savoir les situations socialement bordéliques, évidemment la bière (à dose mesurée) me semble bien plus utile en effet...

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 21:59

.


Dernière édition par Hvannadalshnjúkur le Lun 30 Juin 2014 - 18:04, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 22:05

.


Dernière édition par Miss N.P. le Lun 30 Juin 2014 - 23:18, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par U.T. le Ven 13 Juin 2014 - 22:13

De toute façon on voit défiler une phrase 50 fois par semaine sans jamais se rappeler de son sens réel.

« L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération. »

Certes on pourra dire que tout ça n'est que question de normes sociales et de lobbies.
Il n'en reste pas moins que cette phrase dit quand même quelque chose, et que sur les paquets de clopes c'est « Fumer tue » sans autre forme de procès.

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Ven 13 Juin 2014 - 22:14

.


Dernière édition par Hvannadalshnjúkur le Lun 30 Juin 2014 - 18:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par U.T. le Ven 13 Juin 2014 - 22:22

Hvannadalshnjúkur a écrit:les dépressifs ont une grosse tendance à la dépendance.
Effectivement, c'est la grosse nuance à y apporter, tu as parfaitement raison.

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Ely le Sam 14 Juin 2014 - 8:16

Bien, je vois que je ne suis pas seul.
Oui, je fais régulièrement des fêtes avec mes amis, pour ne pas les perdre.
Est-ce que je m'amuse? En général non...
On parle un peu, on boit un peu, on danse un peu (je me force à rentrer dans le moule), mais il y a toujours un moment ou je me demande "Pourquoi je fais ça? Qu'est-ce que je suis en train de faire avec ces gens qui me comprennent si peu?"
Et mon esprit s'évade, sort de mon corps pour quelques dizaines de minutes/heures, réfléchir à des sujets plus captivants.
Cela dit, il y a eu une ou deux soirées où je me suis vraiment amusé, où j'ai réussi à aller à leur tempo.
J'y ai réfléchi, et c'était des moments où j'étais parfaitement en forme avant d'y aller, ou j'avais suffisamment d'énergie pour pouvoir me fondre dans la masse toute la nuit.

L'alcool? Indispensable mais avec modération, pour sa capacité à me faire parler, à réfléchir un peu moins (ou plutôt mon esprit s'égare moins).

Ely
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 21
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Patate le Dim 15 Juin 2014 - 22:27

Hvannadalshnjúkur a écrit:Ahah d'ailleurs j'avais eu un cours sur le suicide... Et en conclusion il nous avait dit " bon je devrais pas le dire mais l'alcool par son aspect social est protecteur du suicide".

Ahah j'ai eu un ami super social qui crachait ni dans l'alcool ni sur les soirées. Bon je devrais pas le dire mais un jour il s'est pris par la main et est allé se pendre tout seul, enfin presque seul puisqu'il avait pris avec lui un bon coup de gnôle pour "se donner du courage" (enfin j'imagine... il est plus là pour en parler). Comme idée de "conclusion", ce que dis "il" c'est un peu de la merde. Seul le lien est source de bonheurs et effectivement remède au suicide. Être attacher à rien ni personne, c'est la mort. "L'alcool par son aspect social est protecteur du suicide" (ou toutes autres formes d'addictions permettant le lien social) est une fausse bonne idée... "Il" aurait mieux fait de fermer saggle.

Sinon je vous suis en soirée, où je me retrouve souvent "ailleurs", dans mon monde, dans la lune, dans l'observation de mes congénères, etc... Mais pas que en soirée, un peu souvent, un peu partout ^^


Dernière édition par Patate le Dim 15 Juin 2014 - 22:34, édité 1 fois

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7605
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Dim 15 Juin 2014 - 22:34

Ta gueule, l'écoute pas Kharmit,
rien ni personne ne valent l'alcool.
A la tienne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Patate le Dim 15 Juin 2014 - 22:35

Ca m'empêche pas de boire, troudefesse !! Avec ou sans toi Razz !!

Patate
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 7605
Date d'inscription : 11/09/2013
Age : 43
Localisation : Paris

http://www.zebrascrossing.net/t12645-pourquoi-patate

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Invité le Dim 15 Juin 2014 - 22:37

Moi je bois plus, ou presque plus.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La fête triste

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum