Le pervers narcissique

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Missterieuze le Ven 2 Jan 2015 - 22:35

Non non non je ne me positionne pas en victime, je n'ai pas mis le grand H mais il s’agit bien de l'espèce humaine.
J'ai été mariée à un border Line.... je suis une ambulance plus qu'une victime je crois mais tu as raison, nous nous sommes choisis.
Dois-je mériter pour autant de souffrir ? C'est comme si on me disait "tu as fumé ? alors ne vient pas te plaindre d'avoir un cancer"
Et puis, à ce stade, rien n'est sur ! Il suffit de lire des caractéristiques pour retrouver parfois les gens. Cette découverte demande un peu de recul, de réflexion.

Missterieuze
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 47
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Gianpao le Ven 2 Jan 2015 - 22:52

Je trouve que personne ne mérite de souffrir, c'est toujours triste. Je crois qu'il faut réussir à adopter un comportemnt qui ne laisse pas de prise à la perversité (mais ça peut provoquer la violence, par frustration de victime...). D'après moi, les comportements pervers sont extrèmement répandus, et le plus souvent chez des gens qu'on ne peut pas qualifier de PN pour autant, c'est une question de degr Embarassed é, peut être. mais la perversité, souvent utilisée comme système de protection, pourrit la vie quotidienne de  beaucoup de gens.


Dernière édition par Gianpao le Ven 2 Jan 2015 - 22:53, édité 1 fois (Raison : correction ortograffike)

Gianpao
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 441
Date d'inscription : 21/05/2011
Age : 53
Localisation : Dordogne

http://poloduperigord.unblog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Missterieuze le Sam 3 Jan 2015 - 11:30

J'ai une question ... Le pervers narcissique sait il qu'il est un pervers narcissique ?

Missterieuze
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 61
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 47
Localisation : oise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 11:59

Pas toujours.Moi j'ai dévelopé deux astuces pour les reconnaitres.
1_meme les pn de haut niveau peuvent pas se retenir plus de quelques jours d'insulter ET menacer ET rabaisser quelqun en face a face(c'est rare qu'ils se contentent d un seul des trois)(donc si on les cotoie tous les jour on peu s'en rendre compte en une semaine)
2_quand ils et elles tentent de sourire et paraitres amicaux,ils et elles ont une grosse contracture des muscles de part et d'autre des narines (quand ils se mefient de vous ) et produisent en plus quand ils vous detestent carément un curieux balancement lateral de la tete sur les cotés à gauche à droite à gauche tout en vous souriant droit dans les yeux et en ayant les muscles a coté des narines crispé.c'est comme un tic,c'est assez rapide ils ne tournent pas la tete,ils la penchent à droite et a gauche sans vous lacher des yeux.

ces deux particularités spécifiques se trouvent seulement chez les pn.

Il faut savoir aussi que les gens qui ont subis une agression ou qui ont des traits autistiques peuvent avoir des contractures involontaires des muscles a coté des narines quand VOUS les reguardez dans les yeux.

moi meme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 27
Localisation : nimes/montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 14:10

Et puis chaque pn est sadique d'une façon ou d'une autre,trivialement: ils et elles aiment faire de la peine,voire faire mal aux  autres.

Les pn n'ont pas d'empathie,ce qui les rend paradoxalement assez crédules,vu qu'ils et elles n'ont aucun moyen de savoir ce que les gens pensent et ressentent vraiment.(donc soyez toujours polis et sympathiques avec les gens,surtout avec les pn et devant eux quand vous parlez de quelqun d'autre ou a quelqun d'autre,sinon ils et elles vous jugeront "méchants" et tacheront de plus vous rudoyer au cas ou vous voudriez etre méchants contre eux.

Il faut savoir que pour les pn,etre sadique ce n'est pas etre méchant,c'est un jeu qui leur fait plaisir.et ils ne comprenent sincerement pas quand leurs victimes déclarent ne pas s'amuser.

Ils ne sert à rien de vouloir contrer ou punir les pn.Ce sont des "joueurs compétitifs"dans leur personnalité ,et de mauvais joueurs.Si vous les faites chier pour vous venger ils se revengeront toujours apres.

La bonne attitude à adopter face à tous les pn:

_QUAND ON EST OBLIGE DE LES FREQUENTER:
c'est d'etre souriant,poli,sympathique,positif et de bonne humeur.De n'exprimer un avis qu'après eux,et toujours pour dire qu'ils ont raison,qu'ils sont intelligents,et qu'on est bien d'accord avec eux finalement.

_QUAND ON EST PAS OBLIGE DE LES FREQUENTER:
    -s'ils nous adressent la parole dans la rue:
             leur répondre en étant tout ce que j'ai écrit au paragraphe précédent,mais en déclarant en plus qu'on est préssé(pour un affaire qui ne les reguarde pas s'ils demandent(avec le sourire tjs))
    -s'ils tentent de nous procher une fois de temps en temps:
             jouer a faire semblant qu'ils sont invisibles,qu'ils n'existent pas,ne pas leur dire un mot ,et sembler préssé de faire un truc ailleur.  
(ils jouent tout le temps a ça aussi qd ils voient quelqun a qui ils ne veulent pas parler,donc ils acceptent et comprenent ce comportement)

ET PUIS SURTOUT ENFIN ET GENERALEMENT,DES QUE POSSIBLE,DE LES EVITER.

J oubliais: pour pas que le pn se mettent vos proches dans la poche: VEILLER A FREQUENTER D AUTRES GENS QUE LES POTES DU PN,ET EVITEZ DE LUI PRESENTER VOS POTES.


Dernière édition par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 16:15, édité 1 fois

moi meme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 27
Localisation : nimes/montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 14:29

Cela dit ,si les deux caracteristiques (que j'ai donné un peu plus haut dans mon premier des trois postes présents ) ne sont pas au rendez vous,c'est pas non plus la peine d'etre parano.
Les gens (et surtout les zebres) sont tous un peu chiants et un peu narcissiques,et ont un peu un humour pourri (qui peut meme parfois sembler méchant quand on est hypersensible et qu'on prend tout mal)(je dit surtout ça pour moi,parceque sur zc je me suis fait deux fois engueuler apres deux blagues un peu moyennes.)
Et puis faut pas non plus éviter par principe tous les gens qui ressemblent à des pn.
Moi je suis un peu narcissique (en gros je suis pas secrètement du tout amoureux de moi meme^^) et j'ai toujours fait semblant d'etre totalement insensible pour pas passer mes journées à pleurer(à la place je passe mes journées à papilloner des yeux)
ET DU COUP TOUTES LES MEUFS M EVITENT (et c'est chiant,j'avai notament quelques amies zebres supers qui ont flippé en voyant ma froideur et que je reverrai sans doute plus(je précise qu'à part etre émotionnellement froid j'ai toujours été soutenant,positif de bonne humeur,plutot sincère(quoique pas à cent pour cent pour les sujets qui me mettaient un peu mal à l'aise)et gentil avec elles.
Donc j'aimerai beaucoup plus de sérénité et moins de parano de la part de tout le monde.

Mais vraiment,quand on croise des pn avérés,ou qu'ils sont dans notre famille,il faut les éviter,les sadiques (memes legers)sont toujours malsains à fréquenter (hors d'un cadre bdsm peut etre).Mieux vaux dès que possible prendre un appart et s'en éloigner.

moi meme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 27
Localisation : nimes/montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 14:40

CAUSE POSSIBLE DU PN:
"XYY",une des formes de trisomie 23.
C'est une pathologie qui a été détéctée par des psychiatres americains vers 1974 sur les trois quarts des déténus d'un pénitencier.
Elle avait étée vue comme l'origine génétique du pn (j ai lu dans un précédent lien qu'il y avait peut etre des psychopathes non-pn).

(ce qui selon moi fait sens parceque deux fois plus dans chaque cellule de chromosomes  porteur des caractéristiques sexuelles (telle que l'agréssivité,la méchanceté ou le sens de la compétition) en plus dirait ce que ça veut dire.)
(ces caractéristiques de comportement sont à petite dose présentes chez  beaucoup de gens,surtout quand il s'agit d'avoir des vues sur une ou un partenaire.)
Etonnament depuis,plus aucune étude n'à été menée (pour autant que je sache)sur cette forme de trisomie qui est devenue officiellement: "la seule forme de trisomie connue sans effets secondaires lourds".


Dernière édition par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 16:15, édité 1 fois

moi meme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 27
Localisation : nimes/montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Kodiak le Sam 3 Jan 2015 - 15:51

moi meme a écrit:CAUSE POSSIBLE DU PN:
"XYY",une des formes de trisomie 23.
C'est une pathologie qui a été détéctée par des psychiatres americains vers 1974 sur les trois quarts des déténus d'un pénitencier.


Ceci est faux : l'attribution du "chromosome du crime" à la disomie Y est une légende urbaine démentie par les spécialistes depuis belle lurette :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_47,XYY

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1772
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 16:10

Cet article de wiki est pas terrible,et n argumente pas le démenti.L article que j'ai lu était plus crédible.Et les "spécialistes",c'est qui? Et comment ils ont démenti?

moi meme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 27
Localisation : nimes/montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par moi meme le Sam 3 Jan 2015 - 16:13

J oubliais: pour pas que le pn se mettent vos proches dans la poche: VEILLER A FREQUENTER D AUTRES GENS QUE LES POTES DU PN,ET EVITEZ DE LUI PRESENTER VOS POTES.

moi meme
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 22/02/2013
Age : 27
Localisation : nimes/montpellier

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par ISIS75 le Dim 4 Jan 2015 - 13:51

Missterieuze a écrit:wow wow wow !!!!!

Plus je surfe sur le net et plus je me pose de questions. En fait non, je me posais des questions sur une personne de mon entourage très proche... je ne sais plus quoi penser. 23 à 24 critères sur 30 reconnaissables. Mais je ne suis pas toubib ! de sites en sites de descriptions en descriptions, il rentre dans une grande majorité des critères.

Ma confiance en l'homme était  déjà très émoussée.
La solitude devient le seul moyen de se prémunir du monde et de tous les fous qui vous veulent du mal.
tu parles du borderline ou de qqn d'autre ? est-ce que le PN sait qu'il est PN je dirais que non. J'ai juste vu deux cas sur mille (d'après les stat d'une psychologue). Tu trouveras des liens dans mes posts précédents.

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1537
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Kodiak le Lun 5 Jan 2015 - 13:19

moi meme a écrit:Cet article de wiki est pas terrible,et n argumente pas le démenti.L article que j'ai lu était plus crédible.Et les "spécialistes",c'est qui? Et comment ils ont démenti?

Bien, voici des articles plus pointus consacrés au sujet :

http://www.leconflit.com/article-impasses-de-l-explication-chromosomique-de-l-agressivite-58825844.html

http://www.genomicseducation.ca/educationResources/young_scientists/floyd_questions/xyy_men.asp


http://www.scienceclarified.com/dispute/Vol-1/Are-XYY-males-more-prone-to-aggressive-behavior-than-XY-males.html

Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1772
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Aïris le Mar 6 Jan 2015 - 14:18

Bonjour à tous,

Je viens de m'inscrire essentiellement pour prendre connaissance des ressentis et expériences que vous pouvez partager sur ce forum.
Je n'ose pas encore trop m'exprimer (intimidée, sans doute!) mais j'aurais beaucoup de choses à dire sur la perversion narcissique, ayant été dans l'obligation de creuser le sujet pour "sauver ma cervelle" et tenter de préserver celle de mon fils dès que l'existence de cette pathologie s'est trouvée révélée.

Beaucoup de livres et d'articles ont été écrits ces dernières années, multipliant les hypothèses, les interprétations et malheureusement aussi une forme de vulgarisation "simpliste" à outrance. Comme c'est le cas pour le sujet de la douance/ zébritude (ou le terme qui vous conviendra!) , plus on tente de s'informer et de comprendre par ces biais là, plus on a parfois l'impression de se noyer dans des flots de données qui perturbent plus qu'elles n'éclairent.
A ce jour, je pense que les personnes qui ont pu se trouver victimes de ce genre d'individus et en décortiquer  le fonctionnement sont peut-être le plus à même d'approcher la complexité de cette pathologie et de son impact sur ceux/celles qu'ils ont choisi pour proie. En tous cas, c'est en allant sur des sujets de discussion ouverts par de telles personnes sur internet que j'ai pu faire des pas de géant dans la compréhension de cette terrifiante réalité.

Aïris
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 52
Localisation : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Aïris le Mar 6 Jan 2015 - 16:24

Aude 2A a écrit:Merci Isis75 pour ta réponse !!
Les droits de visite médiatisés.
A moins de prouver quelque chose de très grave, les juges aux affaires familiales (JAF) ne l'imposent pas. Avec les PN, il n'y a que les décisions de justice imposées qu'ils respectent. (Du moins, le mien les respecte car il a bcq à perdre sinon). Et puis, le JAF que nous avons vu pour la garde de ma fille n'a pas jugé qu'il y avait danger. J'ai produit, tout de même des certificats et attestations mais elle n'a rien retenu.

Ma difficulté : j'ai réduit les contacts au maximum, il ne reste que ce qui concerne ma fille. Du coup, il se sert de ce lien là pour me faire du chantage. Un de ces derniers messages par texto (C'est la seule voie de communication entre nous. Je l'ai imposé pour avoir trace de tous et ça lui permet de réfléchir à ce qu'il dit. Enfin presque ...) me demandaient (au milieu d'un imbroglio délirant) de garder un contact et de parler avec lui sinon il n'accepterai pas de réinscrire Choupette dans l'école Montessori ou elle va (Choupette est a priori une zébrillone, je pense que Montessori est une bonne réponse pour son éducation. Ceci est un tout autre débat)
Le contact qu'il veut m'imposer, c'est de garder une emprise: pouvoir décharger son agressivité quand il a besoin et me maintenir sous stress pour avoir cette impression de tous pouvoir sur moi.
Je suis fatiguée de lutter face à quelqu'un qui n'a aucune argumentation construite et valide et qui n'a que des insultes à proférer.
Je vois une psy pour tous ça.
La justice n'a pas été d'une grande aide et les forums n'ont plus finalement.
De façon pragmatique dans la vie de tous les jours, je le manage comment ? Quelles attitudes "marchent" avec les vôtres ?

Bonjour Aude,

Ton message date de plusieurs semaines mais je tente une réponse , en espérant qu'elle puisse t'être utile.

J'ai été dans ta situation à une époque où personne ne savait que la perversion narcissique existait et où, malgré que je puisse appréhender toute l'"anormalité" du fonctionnement du père de mon fils, je n'avais aucun outil pour l'analyser de façon cohérente. J'ai donc navigué dans le brouillard plusieurs années , plus au feeling qu'en réelle connaissance de cause, et j'ai donc fait quelques erreurs, notamment celle de vouloir le considérer comme un père "comme les autres"...

Ce que j'ai compris plus tard quand j'ai commencé à pouvoir assembler entre elles toutes les pièces du puzzle (il y a seulement six ans), c'est qu'il faut apprendre à identifier deux choses essentielles: l'intentionnalité du PN au travers de ce qu'il dit ou fait , et la faille qu'il cherche à exploiter chez toi en fonction de ses dires ou de ses actes.
Je ne dis pas que c'est facile lorsqu'on est encore fragile et qu'on s'épuise à essayer de lutter contre cette sensation d'emprise qui persiste, mais c'est un exercice salutaire.
Cet exercice permet dans un premier temps de s'obliger à faire fonctionner sa cervelle dans les situations de confrontation, à se mettre en quelque sorte en position de retrait, d'observation et d'analyse au lieu d'être directement exposé émotionnellement, c'est à dire susceptible de tomber dans le piège tendu. Dans un second temps, à force d'entraînement, il permet même d'anticiper le comportement que le PN va pouvoir développer pour tenter de maintenir son emprise. A ce moment là, on peut parer encore plus efficacement à chacune de ses agressions.
Ce qui m'a rendu service , c'est en partie que le père de mon fils ait eu ce besoin inassouvi d'exercer son emprise sur d'autres territoires , mais en partie seulement... Il n'a vraiment lâché prise de mon côté que lorsqu'il n'a plus pu manipuler aucune de mes failles , et lorsque manipuler son fils ne lui a plus été possible non plus.

Bon courage à toi, tu vas y arriver!

Aïris
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 52
Localisation : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par ISIS75 le Mar 6 Jan 2015 - 17:56

et comment se fait-il qu'il ne peut plus manipuler son fils ?

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1537
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Moujik le Mar 6 Jan 2015 - 18:14

Gianpao a écrit:Par bonheur pour moi, je n'ai jamais été sous l'emprise d'un  ou d'une PN, mais la question m'a intéressé à cause des comportement pervers extrèmement répandus dans la population et la vie quotidienne. Je pense qu'ils ont un rôle majeur dans les dysfonctionnements sociaux et affectifs. Cest derniers temps, j'ai trouvé sur Youtube le témoignage d'un narcissique honnête qui décrit ses sensations et sentiments de l'intérieur. Je crois que ça peut aider à comprendre des choses.

     témoignage d'un narcissique


Mes petites idées bizarres, psychologiques et spirituelles, me poussent à penser que les PN comme les autres font de leur mieux pour être des braves types... Ils n'y arrivent pas beaucoup, je suis bien d'accord. Je crois que c'est parce qu'il leur manque des outils pour ça, et je ne suis pas convaincu que ça soit curable, en fait, je n'en sais rien.

J'ai vu le reportage en entier sur ce type : https://www.youtube.com/watch?v=nj1PSL2C_Zw

Je venais justement de sortir d'une relation de 8 mois avec une manipulatrice, et quelques similitudes m'ont frappées. Notamment l'absence totale d'honnêteté, ces gens là crachent le morceau sur leur nature uniquement pour le business. Il y a aussi un livre : http://www.lexpress.fr/styles/psycho/confessions-d-une-perverse-narcissique-je-suis-denuee-de-remords_1492736.html

Déjà, je pense qu'ils sont tous plus ou moins conscient de leur condition, en fonction de leur culture, et j'ai l'impression que leur condition les poussent à voir le monde en tant que forts et faibles, puissants et dominés... (Le test de personnalité "NPA" dont il est question dans le témoignage est très dérangeant je trouve. On dirait qu'il est guidé par la même idéologie de conflit sociaux. La coopération est-elle forcément soumission ?)

Leur névrose, ou pathologie, ou je ne sais quoi, est bien la seule des maladies psychiques qui donne autant de pouvoir sur les autres. Ils n'ont pas de limite. Je ne sais pas si ça leur vient vraiment d'un traumas (de mon expérience, ma copine avait vécu un enfer durant l'enfance), ou bien si c'est inné chez certains, mais ce que je sais c'est qu'on ne "gagne" jamais vraiment avec eux. Avoir de l'empathie pour eux est tout simplement suicidaire.
Bravo à ceux et celles qui arrivent à s'en sortir après une longue relation et qui ont eu des enfants avec ce genre de personne.

Moujik
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 26/10/2014
Age : 28
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Aïris le Mer 7 Jan 2015 - 10:05

ISIS75 a écrit:et comment se fait-il qu'il ne peut plus manipuler son fils ?

Bonjour Isis,

Sans entrer dans les détails, la souffrance de mon fils m'est un jour apparue telle qu'il m'a semblé inévitable de devoir mettre des mots sur le fonctionnement de son père, sa pathologie et tout ce qu'elle expliquait. Il a fallu que je donne du sens à ce que mon fils pouvait vivre et ressentir depuis tout petit, les rares fois où son père voulait bien le prendre avec lui dans une année.
C'est mon fils qui m'a en quelque sorte poussée à cela le jour il m'a reproché en fondant en larmes de colère et de désespoir , de toujours protéger son père au lieu de le protéger lui ( à travers ce "droit" de visite et d'hébergement décidé par la Justice pour son père mais exercé selon son bon vouloir). Cette grosse claque m'a permis de prendre conscience de toute la toxicité imposée à mon fils sous prétexte qu'il est indéniablement "bon" pour un enfant de grandir en côtoyant ses deux parents... toxicité imposée, qui plus est, par une forme de "complicité" passive de ma part Rolling Eyes.
Ce jour là, je n'ai plus pu me taire dans l'illusion que c'était toujours mieux de ne pas ternir l'image du père: mon fils avait besoin que je l'aide à affronter sa détresse et mon rôle était que j'essaie de lui donner des clés pour cela. C'est ce que je me suis efforcée de faire en évitant du mieux possible tout jugement de valeur. Mon fils a ensuite trouvé lui-même au fil du temps ce qu'il se sentait capable de mettre en place pour se protéger, sans pour autant provoquer la rupture du lien.
Je doute fort que cette stratégie ait pu guérir toutes ses souffrances mais le fait est que son père ne peut plus le manipuler.

Aïris
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 36
Date d'inscription : 05/01/2015
Age : 52
Localisation : 33

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Ungeziefer le Sam 31 Jan 2015 - 21:10

Salut,

Je m'infiltre dans la conversation pour vous apporter ma contribution sur le sujet.
Déjà, ce "concept" est assez déplaisant... Si on parle de la perversion, alors oui le pervers est par essence narcissique. Le soucis en disant ça, c'est l'ambiguité qui peut en resulter car on est tous (un peu) des narcissiques (dans le sens qu'un peu de narcissisme est une nécessité fondamentale pour la vie). Et puis avoir des instants "pervers", par defense (surtout dans notre epoque ultra liberaliste dite "moderne" ou faire des coups fourrés aux autres est devenu synonyme "d'intelligence", ou l'on ne juge plus uniquement les autres sur le merite mais sur la prestation de leurs qualités sociales, tant pis si ce n'est que du vent et de la manipulation ...)

Le concept de Pervers Narcissique est un concept inventé par Paul Racamier dans le "Genie des origines", livre que j'ai en partie lu, mais que j'ai refermé tout de suite après terminé le deuxième chapitre consacrés aux PN, et ce pour plusieurs raisons :

- le concept de PN est un concept psychopathologique et un concept de névrosé (nous pour la majorité - par opposition aux 2 autres structures selon la psychanalyse).
De là à dire que le surdoué incarne le "bien", et le PN le "mal" (comme j'ai pu le lire); oui d'un point de vue psychopathologique, non d'un point de vue ... psychanalytique pur, et mille fois non d'un point de vue, je dirai ... "litteraire".

Bref tout ça pour dire, que Racamier n'a pas inventé l'eau chaude ... ; Freud disait à l'epoque que la perversion était le négatif de la nevrose. Tant qu'à parler de ça en particulier, je pense qu'un meilleur livre sur le sujet est celui de Marie Hirigoyen. Ou pour être plus globale et comprendre le malaise de la culture dans notre société moderne qui ne cesse d'engendrer des Narcisses : la culture du Narcissisme par C.Lasch.

Pour le reste, je ne crois pas aux "trucs" psychologico/psychiatriques : "comment reconnaitre un pervers en 10 étapes", car, le comble de la psychiatrie (pas pour rien que le concept est des fois repris en psychiatrie) est de vouloir décrire le fonctionnement humain en dressant une grille de lecture très normée alors que le caractère général de l'individu est en constant mouvement (pas besoin d'être surdoué pour ça je présume).


Dernière édition par Ungeziefer le Jeu 21 Avr 2016 - 23:07, édité 9 fois

Ungeziefer
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par ISIS75 le Sam 31 Jan 2015 - 21:44

les PN sont classés dans les états limite souvent si je ne m'abuse...

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1537
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Ungeziefer le Sam 31 Jan 2015 - 22:01

Ben là encore, borderline, c'est une case fourre-tout, alors qu'un vrai border n'est pas méchant ... Son intention n'est pas de nuire, même s'il "nuit".
C'est un concept psychiatrique d'ailleurs il me semble non ?

P.S : En fait, si ma mémoire est bonne, etat-limite est un concept psychopathologique.

Ungeziefer
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par ISIS75 le Sam 31 Jan 2015 - 22:08

ce site est pas mal :
http://www.psychisme.org/ListC.html

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1537
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Ungeziefer le Sam 31 Jan 2015 - 23:13

Ouais ce site est bien, j'y suis passé pas mal de fois !
A part ça quand même, ou ça frise le ridicule : "La personnalité équilibrée" ^^


Je préfère ce que dit Hegel (pour les connaisseurs, car c'est tendu quand on commence !), plus "généraliste" et emballé en une phrase:
La subsistance ou la substance d’un être-là est son égalité avec soi-même, car son inégalité avec soi-même serait sa dissolution. Mais l’égalité avec soi-même est la pure abstraction, et cette abstraction est la pensée.

Quoique, pour les connaisseurs aussi, "l'anti-these" d'Hegel à savoir Kierkegaard et Nietzsche "préconisent" il me semble en substance d'aller au contraire à notre propre dissolution a des fins de creation ^^

Ungeziefer
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 32
Date d'inscription : 03/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par ShineFlower le Dim 1 Fév 2015 - 13:30

Ungeziefer a écrit:Ben là encore, borderline, c'est une case fourre-tout, alors qu'un vrai border n'est pas méchant ... Son intention n'est pas de nuire, même s'il "nuit".
C'est un concept psychiatrique d'ailleurs il me semble non ?

P.S : En fait, si ma mémoire est bonne, etat-limite est un concept psychopathologique.
Tres bien dit. Le pervers narcissique n'est pas forcément borderline.

ShineFlower
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3505
Date d'inscription : 04/07/2013
Age : 57
Localisation : Chez Dieu

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par VK. le Dim 1 Fév 2015 - 21:40

Le pervers narcissique (la "perversion narcissique" ?) ne fait pas partie du DSM, soit de la classification des maladies psychiatriques, en tout cas.
Quant au termes "bordeline" ("trouble de la personnalité borderline") ou "état limite", ils font effectivement partie du DSM, mais ne sont pas liés au fait d'être un pervers narcissique (les deux doivent pouvoir se cumuler, toutefois).

.

Je me suis fait avoir par une perverse narcissique, il y a quelques années. Smile Ce qui est marrant, c'est que je ne connaissais absolument pas le concept à ce moment-là, par contre, je l'avais clairement identifiée comme "grosse barjot dont me méfier comme de la peste", et ce, dès les premiers instants. Je n'ai donc jamais eu le sentiment de me faire avoir ou même manipuler : je voyais ultra clair dans son jeu, je la voyais faire avec les autres... Pour moi, c'était juste énorme. Pour une raison inconnue (enfin, non, pas si inconnue : elle avait des avantages à faire comme si on était amies), elle s'était accrochée à moi (tout ce qu'elle a fait pour m'approcher, c'est de la folie, et elle y a mis plusieurs années) et, comme je suis quelqu'un de conciliant, qui ne cherche pas le conflit, je tâchais de l'esquiver mais gentiment : en restant toujours sympathique et agréable avec elle : juste en gardant mes distances autant que possible et en me méfiant.
Et, malgré tout, elle m'a eue en allant à un niveau qui était tellement élevé que je n'ai pas pu le soupçonner. Je l'ai su plus tard : la fois où elle m'a informé que la responsable d'un site sur lequel elle intervenait comme membre de son groupe voulait que je lui rende un service, par exemple. J'ai pensé qu'elle avait dû se mettre en avant en jouant le porte-parole, histoire de se donner de l'importance, comme je voyais bien qu'elle le faisait toujours, mais ça ne m'a jamais traversé l'esprit qu'elle pourrait en fait être en train de me raconter quelque chose de totalement inventé et qu'elle avait raconté, de l'autre côté, à la responsable du site, que c'était moi qui avait fait des pieds et des mains pour prendre les responsabilités que, du coup, je m'étais retrouvée à accepter par gentillesse (c'est en parlant avec la responsable qu'on a appris, plus tard, les bobards qu'elle nous avait servi à toutes deux). Un autre projet, une autre fois, aussi, dans lequel elle m'a impliquée en s'y prenant cette fois encore par quelqu'un d'autre (une fille que j'appréciais) qu'elle avait totalement manipulée en lui faisant croire à toute une série de mensonges qu'elle est venue me raconter sans que je sache que c'était en fait de cette barjot qu'ils venaient... Et v'lan, comme je suis une bonne pâte, me voilà impliquée de nouveau dans une tâche par gentillesse envers mon amie alors qu'en fait, c'était parce que la folle avait un avantage à y gagner...
Bref, ça m'a marquée, cette histoire. Ça a fini par clasher, comme je savais que ça arriverait un jour. Là-dessus, pas de surprise et pas de souci personnel vu que je ne m'étais jamais investie affectivement (enfin, d'un coup, j'ai eu des comptes piratés par un serveur situé justement dans son petit pays où son mec est informaticien, quand même !).
Mais ça m'a quand même marquée dans le sens où je l'avais repérée direct, que je me méfiais, que j'en parlais même avec une copine et que c'était devenu un sujet de rigolade, que je suis en général vraiment bonne pour identifier les intentions cachées des gens et que je pensais vraiment être à l'abri du fait de me faire avoir et... non. A l'arrivée, rien de ce que je me suis retrouvée à faire n'a jamais été grave : j'aimais bien les gens impliqués et ça ne m'a pas coûté quelque chose d'insupportable de participer avec eux à quelques trucs. Mais je n'ai pas été capable d'imaginer le niveau de manigances dont elle était capable et, toute sûre de moi que j'étais, ben je m'étais fait avoir quand même...

VK.
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 308
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par ISIS75 le Dim 1 Fév 2015 - 22:29

ShineFlower a écrit:
Ungeziefer a écrit:Ben là encore, borderline, c'est une case fourre-tout, alors qu'un vrai border n'est pas méchant ... Son intention n'est pas de nuire, même s'il "nuit".
C'est un concept psychiatrique d'ailleurs il me semble non ?

P.S : En fait, si ma mémoire est bonne, etat-limite est un concept psychopathologique.
Tres bien dit. Le pervers narcissique n'est pas forcément borderline.

qui a dit le contraire ?

ISIS75
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1537
Date d'inscription : 28/01/2014
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pervers narcissique

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum