Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Bangui le Sam 7 Juin 2014 - 12:34

Inscrite depuis à peine 1 heure et plus de 60 possibilités de se présenter (de la plus sombre à la plus déjantée) ont assailli mon esprit. Je n'ai jamais trouvé le bouton off, même avec 3 grammes dans le sang. Et ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé de nombreuses fois et d'essayer encore. Une multitude de tentatives totalement vaines : ce qui peut laisser penser que je ne suis pas si intelligente que ça, sinon j'aurai fini par y arriver, non ?
Je pourrais faire étal de ma vie mais je n'ai pas envie de vous gonfler avec tout ça. Car si je commence, je vais avoir un mal fou à m'arrêter : de 3 lignes de présentation, je glisserais inexorablement à la rédaction d'une saga de 10 volumes. Le truc saoulant pour les autres par excellence, je m'en rend bien compte.
Mais vous allez voir, je ne parviendrais quand même pas à faire court : j'analyse trop, tout, tout le temps pour parvenir à être syn-thé-tique. Qu'est-ce que ça m'énerve parfois d'être comme je suis !

Bref, par où commencer avec tout ça...
Et bien, par "BONJOUR CHERS ZEBRES" (il ne faudrait tout de même pas que j'en arrive à occulter les formules de politesse !)
Je me présente : Bangui, 37 ans sur les papelards officiels mais plus proche des 22 ans (ou des 75 ans, ça dépend des moments) dans ma tête.
Est-ce que je suis un zèbre ? Avec tout ce que j'ai lu ces derniers mois sur le sujet, tout porte à croire que j'en fais partie et puis bien en plus !!! Mais d'un autre côté, il est aussi possible que je sois juste une malade mentale totalement folle et arrogante d'envisager qu'elle est plus intelligente que la moyenne. Bref, p'têt bin qu'oui, p'têt bin qu'non !
Ce qui est sûre : c'est que je me sens en permanence en décalage. Beaucoup de gens m'énervent pour leur manque de discernement, leur incohérence, leur manque de sensibilité, d'empathie, de réflexion, leur lenteur. Ils peuvent aller jusqu'à me transformer en gros bonhomme tout vert quand ils osent me cracher à la figure que je ne comprends rien alors que c'est eux qui ne comprennent rien : j'en suis déjà à l'étape Z de la réflexion alors qu'ils peinent à atteindre l'étape C.. à moins que réellement cela soit moi qui ne comprenne rien ?
Quand j'y réfléchis... on ne peut pas dire que je sois hyper cultivée, je ne parle pas tout à fait correctement le français alors que je suis pourtant bien française et je suis une bille en langues étrangères. En outre, je n'ai pas une carrière professionnelle particulièrement brillante alors que beaucoup pensaient que je n'aurai aucun souci de ce côté là (faut préciser tout de même que je n'ai vraiment pas de bol dans le domaine en tombant fréquemment sur des harceleurs moraux ou autres fous ! Shocked ), et j'ai plus tendance à enquiller les échecs que les réussites. Pas folichon pour une prétendue "surdouée" !
Maintenant oui : j'ai eu à passer un test de QI. Deux fois. Pas le gros test de QI chez un psy à 400 € cependant mais des petits tests tout faciles d'1 heure et les 2 fois, j'ai été confronté à la même réaction : "Ce n'est pas possible d'avoir un tel score, c'est beaucoup trop rare, vous avez dû vous entrainer. On ne vous connaît pas mais c'est impossible que le résultat dise vrai vous concernant. Le test ne doit pas être fait pour vous.". Beh non, j'en ai pas fait d'autres mais si vous le dites...
Et puis l'hypersensibilité... il m'est impossible de ne pas tout prendre à coeur. Satanée hypersensibilité !!!!!  pale 

Bon, bref, je m'arrête là. J'en ai déjà trop dit.
Bonne journée à vous tous et contente de peut-être être en mesure de grossir le rang des zébrés !  Very Happy 


Bangui
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 40
Localisation : Sur la planète Terre, voire ailleurs. Sinon, en IDF, par pure contrainte matérielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Bangui le Sam 7 Juin 2014 - 13:03

J'ai oublié de dire, mais vous vous en doutiez sûrement : je n'ai pas particulièrement confiance en moi, même si je suis très forte en société pour passer pour quelqu'un de très sûre d'elle !
Faut dire que j'ai tellement dû faire peur à mon pervers narcissique de père quand j'étais petite qu'il a pris un malin plaisir à me faire rentrer dans la tête que j'étais stupide. Et même si j'ai fait en sorte de me tirer de cet enfer, mon faux-self bien développé aime me tirer vers le bas.

Quoiqu'il en soit, cela me ferait plaisir de pouvoir échanger avec des gens intelligents. Marre de me cacher. Cela m'aidera peut-être à ne plus avoir peur de ce que je suis.

Bangui
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 40
Localisation : Sur la planète Terre, voire ailleurs. Sinon, en IDF, par pure contrainte matérielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 13:07

Bienvenue Bangui,

Dans quel contexte as-tu passé les tests, la réaction des psy à la vue des résultats semble manquer profondément de professionnalisme pour rester poli  Shocked

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par MARLY le Sam 7 Juin 2014 - 13:11

Bienvenu à toi Bangui! J'espère que tu vas trouver ici des réponses!

MARLY
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 01/06/2014
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Bangui le Sam 7 Juin 2014 - 13:12

Bonjour Aqua,

Ce n'était pas forcément des psy qui m'ont fait passer les tests : c'était dans le cadre d'entretien de recrutement assez poussés.
Ces "bons" résultats m'ont d'ailleurs à chaque fois valu de n'être pas retenue car pour eux : résultat trop élevé = menteuse.

Bangui
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 40
Localisation : Sur la planète Terre, voire ailleurs. Sinon, en IDF, par pure contrainte matérielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par valerian le Sam 7 Juin 2014 - 13:17

bienvenue a toi ^^


" la stupidité est la décontraction de l’intelligence"

la confiance en nous on en manque tous énoooormément ^^

valerian
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5789
Date d'inscription : 31/03/2014
Age : 18
Localisation : chez les fifou de saint Nazaire ( lycée xp )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par SanglanteAlouette le Sam 7 Juin 2014 - 13:38

Bonjour et bienvenue parmi nous !

SanglanteAlouette
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 827
Date d'inscription : 28/05/2014
Age : 24
Localisation : Séoul

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 14:40

Merci Bangui,

Tu me rassures parce des psys qui agiraient de la sorte…

Au vu de ta présentation tu trouveras certainement des éléments dignes d'intérêt par ici.

Au plaisir de te lire

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Bangui le Sam 7 Juin 2014 - 15:53

Merci Aqua. Et merci aussi à Marly, Valerian et SanglanteAlouette pour vos messages de bienvenue.  Very Happy 

J'ai en effet parcouru le site et j'y déniche des choses très intéressantes. Les sujets abordés sont traités ici avec plus de maturité et de réflexion que ce que l'on peut voir circuler "ailleurs". Ca fait du bien et cela me correspond.
Je reviens sur mon potentiel de zèbre. A vrai dire (ne tournons plus autour du pot), je sais que je suis zébrée. Je me suis auto-psychanalysée depuis longtemps et j'en étais arrivée à la conclusion du "problème d'intelligence et de sensibilité extrême". Ce que je ne savais pas, c'est que mon "mal" était en réalité partagé par un si grand nombre ! Alors, je l'ai bien enfoui et j'ai fait encore plus en sorte de paraître "normale" sauf que quand ce n'est pas ce que l'on est, on souffre. Point barre.
Je n'ai découvert que récemment les éléments qui traitent de la douance. Ce fût un grand soulagement de découvrir tout cela. Mais j'ai beau avoir entériné cette "zébritude", il est difficile parfois de savoir quoi en faire. Et aujourd'hui, hormis avoir pris la décision de quitter mon job avec rien derrière (et je suis dans un secteur où 80% des experts sont au chômage - j'exagère le chiffre, je ne le connais pas véritablement), cela ne m'a pas servi à grand chose. Je ne regrette pas cette décision de quitter mon job car j'ai intégré une entreprise qui bât tous les records de stupidité et ça me déchire les tripes d'assister à cela quotidiennement. Mais voilà le problème : je vais me retrouver sans le sou, avec de grandes chances de ne pas retrouver quelque chose. Et si je trouve, il y a peu de chance que je ne m'y ennuie pas rapidement.

Concernant les psys... venant d'une famille dans laquelle la psychologie était l'un des innombrables sujets tabous, je n'ai jamais eu la chance d'être suivie.
Je me suis payée quelques séances chez un psy il y a 2 ans mais j'ai vite arrêté : le psy ne comprenait rien à ce que je lui racontais, à un point tel que cela en devenait cocasse. D'ailleurs, si quelqu'un connait un bon psy en IDF, disponible, capable de comprendre les adultes surdoués et pratiquant des tarifs abordables, je suis preneuse !



Bangui
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 40
Localisation : Sur la planète Terre, voire ailleurs. Sinon, en IDF, par pure contrainte matérielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Invité le Sam 7 Juin 2014 - 16:24

Je me permets rien qu'en lisant le titre ...

es tu sûr(e) qu'il s'agit de la bonne question ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Bangui le Sam 7 Juin 2014 - 16:30

Saltymbanque : Je suis sûre que ce n'est pas la bonne question.
Mais j'avais envie de mettre ce titre.

Bangui
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 40
Localisation : Sur la planète Terre, voire ailleurs. Sinon, en IDF, par pure contrainte matérielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Invité le Dim 8 Juin 2014 - 1:29

Bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Invité le Dim 8 Juin 2014 - 11:55

Bangui, me voilà nettement moins inquiète pour toi.
Alors welcome Smile
et au plaisir ! - de quelle région es tu ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Bangui le Dim 8 Juin 2014 - 12:12

A la base, je suis du Sud (Languedoc-Roussillon) mais j'ai changé de lieux tous les 3 ans donc, on ne peut pas dire que je sois spécifiquement d'une région (ou d'un département). Je suis "de la France" et c'est déjà pas mal.  Wink 

Bangui
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 17
Date d'inscription : 07/06/2014
Age : 40
Localisation : Sur la planète Terre, voire ailleurs. Sinon, en IDF, par pure contrainte matérielle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Zèbre ou pas zèbre, telle est la question...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum