Comment auriez vous réagit à ma place ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Zebra.dya le Mar 3 Juin - 9:27

Bonjour,

Je ne sais si je suis au bon endroit pour aborder ce sujet, et si tel n'est pas le cas je m'en excuse. J'aurais besoin d'un avis éclairé sur une situation précise. Je pensait le mettre ici car il me semble, enfin je pense, que ma réaction et le fait que je me sente un peu perdue face à ça relève du fait que je soit zébrée, mais sans en être sure. Je vais vous relater les fait aussi précisément que possible, ce qui ne sera pas difficile puisque ça m'a beaucoup marqué bien que ça semble pas être un fait marquant, mais pourtant cela me trotte dans la tête depuis hier soir, me demandant bien ce que j'aurais pu faire d'autre.

Voilà. Hier en fin d'après-midi, j'avais convenu avec quelqu'un que l'ont se retrouve à un arrêt de tram, car il n'avait plus de batteries et cela nous évitait de se courir après.
Je m'étais donc assise à cet arrêt, étant arrivée la première, et je l'attendait tranquillement. Jusque là, rien à signaler. C'est ensuite que ça se corse.
J'allais sortir un bouquin pour patienter, n'ayant qu'une vague idée du temps que cette personne allait mettre pour arriver, quand une jeune fille, d'à peine 15 ans (voir même plus jeune) viens vers moi.
Elle m'aborde de façon très étrange voir dérangeante :

« Excuse moi, je vais te déranger je te préviens ».


Bon. Bizarre, mais pourquoi pas, je ne juge pas et je lui porte toute mon attention pour savoir ce qu'elle attends de moi.

Elle - Où est-ce qu'il passe le bus *** ici ?
Moi - Euh.. j'en sais rien, je sais qu'il y a des bus qui passent mais je sais pas si c'est celui dont tu parle
Elle - Tu m'accompagne en bas ?
Moi  - Comment ça «en bas » ?
Elle - Ben en bas là !
Moi - Euh. Où ça en bas ???
Elle - Accompagne moi en bas !!

(dialogue de sourd, elle ne semblait pas du TOUT me comprendre, je commence à m'inquiéter et soupçonner qu'elle ne va pas très bien là haut)

Elle - Allez viens, tu m'accompagne en bas !
Moi - Euh... Non je ne peux pas désolé, j'attends quelqu'un et je n'ai aucun moyen de le joindre, il faut que je reste ici sinon il va me chercher partout.
Elle - Tu te fou de ma gueule ??
Moi - Ben non, il a plus de batterie et si je m'en vais il ne saura pas où je suis, je peux pas venir avec toi désolé.
Elle - Non mais tu te fou de ma gueule c'est ça ?
Moi - Je te jure que je me fou pas de toi, c'est la vérité, il devrait arriver d'ici quelques minutes je dois rester là.
Elle - Tu te fou de ma bouche ! De ma gueule !
Moi - Écoute je peut vraiment pas t'aider mais regarde y'a plein d'autres personnes qui pourront sans doute le faire
Elle - Non mais tu te fou vraiment de ma gueule toi !

La je commence à comprendre qu'elle ne comprends absolument pas ce que je lui dit, et qu'elle est déterminée à ne pas me lâcher voir à me provoquer. Je commence à me lever, à prendre mes affaires et à regarder autour de moi s'il y a  une aide quelconque pour me sortir de là, car je ne sais pas quoi faire. Je ne veux pas m’énerver et encore moins la violenter, mais je sens que si je ne fais rien, ça risque d'arriver. Elle commence à rire d'une manière très moqueuse, inquiétante, je me dit qu'elle doit avoir un soucis assez grave. Je n'ai jamais porté de jugement sur les personnes « limitées » mais là, elle me provoque et je sens que ça peut vite dégénérer. Elle me marche sur les pieds pensant me faire mal mais en réalité elle n'appuie pas assez fort pour ça. Je repère deux personnes au distributeur, une femme d'un certain âge et sa fille, et me dit qu'elles sauront sans doute mieux réagir que moi. Je me dirige lentement vers elle en disant à l'autre : « fou moi la paix » sur un ton assez sec en espérant que cela suffise à l'éloigner, mais rien n'y fait, elle me suis.

Arrivée au niveau de ces deux personnes, je leur explique rapidement la situation, et là, la jeune fille commence à poser les même questions à ces deux personnes. Bien sur elle lui répondent la même chose que moi, qu'elle ne peuvent pas l'accompagner. Alors elle commence à les provoquer aussi en disant vraiment n'importe quoi et se marre. Au bout d'un moment, la dame la prends par le bras et lui dit de partir sinon elle va lui faire mal. La jeune fille finit par partir non sans se retourner et nous faire un grand sourire sadique. Je les remercie et je m'excuse de les avoir entraîné là dedans, mais que je ne savais pas quoi faire d'autre. Elle prennent leur tram en me souhaitant de ne pas la recroiser et je fais de même en les remerciant et m'excusant une fois de plus. Peut après, la personne que j'attendais arrive. La fille n'est pas revenue, heureusement !

J'aurais aimé savoir si vous auriez réagit différemment, et ce que vous auriez fait dans une situation comme celle-ci, car je ne sais jamais ce qu'il faut faire, et je me met facilement à paniquer. Ce n'est pas la première fois qu'on « m'agresse » de la sorte et pour une fois, j'aimerais savoir quoi faire si jamais ça arrive encore.

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Wayne le Mar 3 Juin - 11:06

Salut,

Zebra.dya a écrit:Ce n'est pas la première fois qu'on « m'agresse » de la sorte

Sans les guillemets Razz

Tu as été agressée. C'est pas cool, mais c'est pas sale. C'est pas de ta faute, et t'as pas à en avoir honte. Ni à le minimiser parce que tu as eu la chance de ne pas prendre de coups Wink

Tu as été agressée. Tu n'as pas cherché à l'être. En revanche, tu as cherché à mettre fin à cette agression en minimisant le risque, et c'est ça qui fait de ta réaction une bonne réaction. Tu as attiré l'attention en criant, essayé d'éviter l'affrontement physique, et trouvé de l'aide en impliquant directement d'autres personnes.

Ça n'aurait aucun sens de te dire qu'à ta place j'aurais fait ci ou ça. On n'est pas tous taillés pour le combat ou pour la course à pieds (et même quand on l'est, ce n'est pas toujours le choix le plus judicieux). Je fais probablement deux têtes de plus que toi et le double de ton poids. Les situations et les forces en présence sont tellement différentes à chaque fois…

Vu les alternatives qui s'offraient à toi, tu as agis (à mon avis et de celui de la plupart de mes potes martialeux) d'une bonne manière Wink

Wayne
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 268
Date d'inscription : 26/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par filigrane le Mar 3 Juin - 11:25

je trouve aussi que tu as réagi avec beaucoup de calme et de sans froid.

Pour ma part, j'aurais pris mes jambes à mon cou très vite laissant tomber sans aucune hésitation mon rendez-vous... Embarassed


Dernière édition par filigrane le Mar 3 Juin - 13:49, édité 1 fois

filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Invité le Mar 3 Juin - 11:28

.


Dernière édition par F le Ven 11 Juil - 1:17, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Invité le Mar 3 Juin - 11:36

Tu souris, tu dis que tu peux pas, et t'eloigne. Si la personne continue à te parler tu ne dis rien, tu continues a sourire, genre le sourire désolé. Généralement ça s'arrête tout seul.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Zebra.dya le Mar 3 Juin - 12:01

Tout d'abord, merci à vous pour vos réactions et opinions sur le sujet, ça fait du bien Wink

J'ai été à de nombreuses reprises confrontées à ce genre de situations d'agressions insidieuses (et d'autres beaucoup moins) et j'ai toujours peur de passer pour une personne faible ce qui inciterait l'agresseur éventuel à aller plus loin et oser la violence physique car il comprends qu'il n'a pas à avoir peur de moi et qu'il ne risque rien. Je HAI la violence, sous toute forme quelle soit. La pratiquer encore plus. Je pense qu'en faisant du mal aux autres, même pour me défendre, je m'en fait bien plus à moi même au final, donc je fais tout en général pour éviter ça, quitte à passer pour une cruche ou supporter les moqueries cruelles sur mon manque de jugeote ou de courage.
En cas normal, avec des personnes "normales", je sais à quoi m'en tenir, quoi dire et ne surtout pas faire pour ne pas finir chez les flics ou à l'hosto (car contrairement à ce que l'agresseur semble penser la plupart du temps, viens m'en mettre une, ose ne serait-ce que m’effleurer et là je ne réponds plus de moi, c'est mon instinct profond de survie qui est le maitre à bord, ce qui d'ailleurs me fait assez peur). Mais là, j'avoue que son comportement vraiment "étrange" m'a laissée perdue, j’ignorai totalement ce qu'elle pouvait bien faire, et surtout pourquoi. Une façon de regarder bizarre, fixant mais fuyant en même temps, un sourire niais, des phrases concises et répétitive n'ayant aucun sens par rapport au contexte, enfin bref, je vais paraître peut être rabaissante et je m'en excuse car ce n'est pas mon intention, mais elle avait l'air d'être un peu attardée... C'est ça qui m'a beaucoup déstabilisée en premier abord.

Vous avez déjà vécu une expérience similaire ?

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Zebra.dya le Mar 3 Juin - 12:06

LOL filigrane, ta sincéritée touchante m'a bien fait rire, mais dans le bon sens Wink
J'ai bien pensé à cette solution, mais pour aller où ? Je pense qu'elle m'y aurait suivit sans aucun doute xD

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Invité le Mar 3 Juin - 13:05

Je serais parti très vite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par U.T. le Mar 3 Juin - 13:32

Salut ; ne te prends pas trop la tête avec ta réaction, de ce que tu en racontes elle était appropriée.

De toute façon dans ce genre de cas (surtout si la personne semble à moitié instable) on est obligé de fonctionner à l'instinct.
C'est un peu animal comme situation : il ne faut montrer ni peur ni agressivité, préserver un périmètre de sécurité, trouver rapidement une porte de sortie, etc.

Tout ça tu sembles l'avoir géré avec discernement et sans exagération.

U.T.
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1160
Date d'inscription : 19/07/2013
Age : 33
Localisation : Drôme.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par filigrane le Mar 3 Juin - 13:56

Zebra.dya a écrit:LOL filigrane, ta sincéritée touchante m'a bien fait rire, mais dans le bon sens Wink
J'ai bien pensé à cette solution, mais pour aller où ? Je pense qu'elle m'y aurait suivit sans aucun doute xD

je ne cours pas si vite que ça....mais je peux courir TRES longtemps (j'ai fait du semi-marathon dans le temps)  Wink 


filigrane
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 270
Date d'inscription : 16/03/2013
Localisation : IDF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Mys le Mer 6 Aoû - 22:54

Oui je pense que tu as fais la bonne chose, propre, clair, et au final, vous vous êtes tous posés des questions en vous regardant avec des têtes bizarres n'est-ce pas Very Happy ?

Un peu de comique ne tue pas...

Mys
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 06/08/2014
Age : 18
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Bacha Posh le Mer 6 Aoû - 23:08


Je rejoins l'avis des autres. Tu as malheureusement été provoquée mais tu as bien réagi.

En revanche, ça me fait penser à une chose ou plutôt à une personne : celle qui t'a verbalement attaquée. Il semble qu'elle n'avait pas toute sa tête à ce moment-là, il est même possible qu'elle ait recommencé son manège avec quelqu'un d'autre alors dans ce cas, faut-il appeler un organisme, les services de police lorsqu'on rencontre quelqu'un de pas très sain ? Ou est-ce sans grande importance ? (questions que je pose à tout le monde)


Bacha Posh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Invité le Mer 6 Aoû - 23:21

Oh oui, faut la foutre en prison, ou à défaut à l'asile, oh oui.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Bacha Posh le Mer 6 Aoû - 23:27

U C C E N a écrit:Oh oui, faut la foutre en prison, ou à défaut à l'asile, oh oui.
Mais non ! Seulement faire en sorte qu'elle soit prise en charge ! Elle peut être dangereuse pour les autres mais aussi pour elle-même. Bref, qui sait, ptet qu'elle avait besoin d'aide...


Bacha Posh
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 568
Date d'inscription : 21/06/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Invité le Mer 6 Aoû - 23:30

Nan mais il aurait fallu se montrer aussi peu sain qu'elle ça l'aurait (un peu) calmée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Invité le Jeu 7 Aoû - 0:08

Si tous les fous avaient besoin d'aide .... toute façon y en a pas, d'aide.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Olifaxe le Lun 15 Sep - 15:32

Au risque de manquer d'originalité, je confirme, tu t'es bien faite agressé.

Tu n'a rien à te reprocher, tu n'a pas provoqué cela et tu n'a rien fait pour le mériter. Ce peut être plus une blague malsaine qu'une "agression" au sens pénal du terme, mais il se peut aussi que "en bas" où elle voulait te mener, se trouvaient des complices prêts à te détrousser.

Il y a comme qui dirait une technique de l'agression. Comme les mafieux qui extorquent l'argent pour la "protection" contre la menace qu'ils sont les seuls à constituer, les agresseurs ne se contentent pas de frapper les gens et de se servir.

Le coup le plus classique est de reprocher quelque chose à quelqu'un pour provoquer une dispute. Typiquement "Hé mais je te reconnais ! C'est toi qui a cassé mon *** ou qui a agressé mon ***".
N'importe quelle accusation, et à peine avez-vous commencé à vous justifier qu'il a déjà plongé les mains dans vos poches ou exiger des "réparations" qu'il s’empresse de prélever lui-même.
En général cela se fait à plusieurs, pour intimider et envers des personnes seules. Les gens qui agressent sont parfaitement lâches, ils ne font pas ça pour le sport.

Voila voila. Mais je ne pense pas qu'une personne déséquilibrée ou schizophrène agirait comme ça, et referait le coup deux fois de suite. Cela fait trop "scénario écrit par avance".

Olifaxe
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 105
Date d'inscription : 10/02/2013
Age : 28
Localisation : Sevran

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par ppboing le Mar 23 Sep - 2:39

pr faire simple je te conseille le judo ou art qui te permettra de prendre confiance en toi lors d une agression "physique"
il n y a à ma connaissance aucun moyen d eviter une agression

ppboing
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 167
Date d'inscription : 08/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Toshi le Jeu 9 Avr - 3:13

Comme ce n'est pas la première fois que je croise des personnes de ce type-psychotique à première vue- je me serais écarté. Pour éviter les agressions contagieuses ( crachat/ griffures / morsures). Ensuite j'aurais contacté la police pour leur signaler une mineure isolée en état de délirium agressif sur la voix publique. 

La police s'occupera ensuite de trouver ses parents, voir si elle a un trouble dépisté, la mettre à l'hopital eventuellement si elle n'est pas deja soignée en psychiatrie ou a domicile. Dans tout les cas ce n'est pas un cas isolé et les hopitaux ont un service sécurisé pour les accueils provisoires de ce type. Un service qui oriente vers la sortie ou un service de soin exterieur selon dans les 48h maximum. D'ou le nom " cap 48", par exemple. 

Pour l'écrasement de pied le plus intelligent est de se dégager autant que possible sans toucher l'autre. Question d'hygiene. Mais avec la surprise et la colère j'aurais pu la pousser par reflexe. Apres j'ai horreur de toucher les inconnus.

 Mais en cas de dérapage j'aurais (qui sait?) Peut etre évalué le ceinturage suivi d'un jeté au sol avec une bonne clef de maintiens façon toshi,ou... le springt, que je maitrise tout aussi bien mdr. Et bien sur dans les deux cas j'aurais appellé la police. ( mais bon, chacun est différent! Et c'est que des suppositions. Facil quand on est posé au calme. ) Parfois avec des situations innatendues on a des réactions folkloriques.  

Quand tu es face à des gens psychotiques, qui semblent avoir la psychée d'un enfant,tu peux toujours essayer de leur parler avec des phrases affirmative et imperative. Exemple : " non tu recules ! Il n'y a pas de train! Non tu t'en vas ". J'ai deja testé cette méthode dans mon travail et dans la vie et parfois j'ai été surprise du résultat. 

Bon après tu sais on ne peux pas savoir comment on va réagir exactement sans le vivre. Des fois on est paralysé. Des fois on culpabilise d'avoir ete violent. Et d'autres fois on veux de l'aide et on en trouve pas. Des fois la police met 45mn à venir..  Je pense que tu t'en es bien sortis malgres tout.

Toshi
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 271
Date d'inscription : 16/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment auriez vous réagit à ma place ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 14:39


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum