La synesthésie et le langage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La synesthésie et le langage

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Lun 2 Juin 2014 - 16:40

Hello tout le monde, je reviens envahir le monde avec une discussion sur la synesthésie (la dernière fois je crois que j'avais pas posté au bon endroit, genre dans "pathologies zébresques" alors que je souffre pas tant que ça Very Happy)
J'me disais, en méditant pendant la chianteur insupportable d'un cours, que le langage était super casse-c*** quand on est synesthète et qu'on essaie de construire mentalement quelque chose avec (c'est-à-dire au lieu de rester muré dans son cerveau à se dire qu'on arrivera jamais à se faire comprendre). On nous dit que dans les arts blablabla beaucoup de synesthètes, ok c'est vrai, mais encore faut-il cerner la chose, et c'est pas facile.
Et ceux qui diront que je me prends la tête sur des broutilles et que ça me fait pas du bien de me triturer le cerveau comme ça, bah... je... les... non, ils ont raison  What a Face 

Pour commencer : - c'est la perception la plus commune qui a formé le langage, à partir de trucs partagés par tous, histoire de bien communiquer quoi, donc en séparant les cinq sens car la plupart des gens ne sont pas synesthètes. Bien qu'une sorte de synesthésie légère apparaisse dans des expressions comme "couleur chaude" etc. Je me demande d'ailleurs si je comprends la même chose par "couleur chaude" ou "couleur criarde" qu'une personne non-synesthète, ce serait marrant à comparer.

- Dans l'autre sens, c'est le langage qui structure la pensée, donc qui nous apprend (car avec le langage on se conforme aussi à la société, à la perception commune), à séparer les cinq sens. Et quand je dis apprendre, c'est juste pour les synesthètes, qui ne le font pas naturellement. Pour les non-synesthète ça coule de source évidemment pouet caca m'enfin vous voyez de quoi je veux parler.

- Du coup on croit que tout le monde perçoit comme nous. (nous = synesthète, désolée, égocentrisme oblige...). Or c'est pas le cas. Il y aura toujours un décalage entre ce que les mots veulent dire et ce que l'on perçoit.

DONC

1) D'où la difficulté de se reconnaître synesthète
Quand on communique on exprime les idées globales et on va pas forcément s'amuser avec les subtilités du langage, sauf quand on a des amis proches, mais même comme ça, s'ils sont pas synesthètes, va y avoir quelques ptits pwoblèmes. Par exemple, on dit couramment "il y a trop de bruit" et on va pas réfléchir, peser chaque mot pour exprimer au mieux ce que l'on ressent et dire "il y a des sortes de spirales marrons géantes qui rebondissent partout dans la pièce" Ou on dit "j'aime pas ce tableau" et pas "je suis en train de bouffer de la crotte de chien au milieu d'une salade de fruits" (rapport couleur -> goût pour cet exemple)

Donc pour reconnaître sa synesthésie il faut aborder la perception d'un point de vue scientifique, genre neurosciences, mots chelou et tout, la philo, l'art et la littérature ça sert à rien là-dedans et ça aggrave tout, genre les gens croient que je fais exprès de dire des trucs poétiques alors que je cherche juste à m'exprimer. Enfin je parle de la synesthésie multisensorielles, après pour les graphèmes c'est plus facile, genre si vous dites à quelqu'un que le u est jaune évidemment nan mais enfin quel idée ces magasins Super U où le U est colorié en rouge - ce qui mentalement donne une espèce de couleur dégueulasse et désagréable à voir - bah on va vous regarder bizarrement et vous comprendrez facilement qu'il y a un décalage.

En fait chaque perception est différente wesh, ça dépend des peuples, des cultures et tout et tout, mais s'il y a un mot pour désigner les synesthète c'est pas pour rien je pense, comme il y a un mot pour désigner les daltoniens, quoué (sauf que c'est chiant d'être daltonien). Du coup, les frontières entre les types de perception ne sont pas imperméables et les non-synesthètes peuvent comprendre ce que c'est qu'être synesthète et inversement, quoique j'arrive toujours pas à concevoir qu'on puisse seulement entendre un bruit et pas le voir, ça me semble complètement absurde et impossible à faire humainement MAIS BON. C'est quand même possible et c'est grâce à ça qu'on peut s'autorepérer. Comme j'arrive pas à différencier son/vue je doute parfois d'avoir ces deux sens liés, dans le sens son -> vue simplement parce que je ne conçois pas une perception différente (BIG PARADOXE mouahahah), mais j'arrive à repérer la liaison vue -> son justement parce qu'elle est pas très forte. Faut juste prendre un cobaye, lui demander s'il entend pas un truc quand la lumière là-bas clignote, et s'il répond non c'est que vous êtes fou.

Et puis y a le problème des descriptions de la synesthésie. On nous dit que c'est un truc qui associe plusieurs sens, genre on voit des choses en écoutant des sons. alors :
1) c'est une association involontaire et simultanée et comme on est né comme ça c'est totalement inconscient et on va pas se dire en voyant la description "aaah mais c'est moi ça bien sûr que non c'est pas normal d'écouter de la musique pour calmer sa faim"
2) on voit pas des trucs précis. Les questions comme "qu'est-ce que tu vois avec cette musique" est complètement débile. Y a des musiques où on peut voir quelque chose de précis mais c'est très rare (pour moi en tout cas). Ou quand on nous demande le goût de telle couleur, c'est pareil, c'est le goût de la couleur et c'est tout, c'est pas parfum fraise ou tiramisu, c'est juste une caractéristique de la couleur

MAIS CA JE L'AVAIS DEJA DIT JE ME REPETE BORDEL REVENONS AU SUJET

Donc voilà faudrait inventer un langage pour décrire les sons par exemple, sans qu'on ait à différencier forme/son puisqu'ils sont liés et que dans ce cas c'est absurde de les séparer, genre on pourrait inventer des formules elliptiques sans que ça fasse bizarre à personne pour dire "une musique bleue" ou "un son ovale" enfin crotte je me comprends lalala.

VOUS ETES TOUJOURS LA ?

2) Et d'où la difficulté de s'exprimer et de l'exprimer

J'étudie le truc par la problématique de la communication parce que les neurosciences et tout j'y connais rien.
Bwef, la communication c'est important.
Or, je pense que la synesthésie a eu un rôle dans ma difficulté à communiquer (un petit rôle seulement, parce qu'en fait la seule personne que je connaisse ayant la même forme de synesthésie que moi est ultra-sociable, mais voilou voilà ça y a contribué je pense). Je me souviens avoir été découragée vers 6-7 ans par mes parents qui me demandaient de décrire mes migraines et pigeaient que dalle quand je disais que j'avais un cure-dent géant en métal qui me traversait la tête (remarquez c'est pas forcément une forme de synesthésie, c'est peut-être juste une grande capacité d'association, mais j'me disais, pour le sens toucher -> vue... roooh crotte voilà putain de langage j'arrive pas à m'y retrouver moi-même, dans la définition de la synesthésie y a bien le mot association et pourtant c'est pas CE genre d'association, aaaaargh)

Quant à l'exprimer, on nous dit qu'il faut s'en servir pour faire des trucs artistiques mais ça nécessite d'en avoir une grande conscience et d'avoir connaissance de ce que perçoivent les autres, et personne n'est foutu de me répondre, je passe juste pour une tarée. Puis on a personne pour nous guider. Pour reproduire un paysage, y a des tonnes de livres sur la peinture, la perpective et tout, mais pour les paysages mentaux, que dalle. Si on veut dessiner une musique, on n'a qu'à se démerder. De toute façon, étant donné que chaque synesthésie est unique, personne n'ira s'extasier devant votre tableau même s'il est très bien réussi et dire holala qu'est-ce que c'est ressemblant. La preuve, on dit que les tableaux de Kandinsky sont abstraits alors que pour lui ça l'était pas puisque c'était de la musique.



Bref voilà on est des génies incompris, pauvres p'tits choux.

J'aime bien écrire des trucs qui servent à rien.

Je sais même plus quel était mon but en postant ça mais je crois que j'ai fini de blablater.
Y a pas des gens synesthètes qui peuvent faire partager leur point de vue siouplaît ? Et des personnes non-synesthètes qui peuvent dire si elles voient ce que je veux dire par tout ce baratin ?


Sinon jvais crever, hasta luego.

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Invité le Lun 2 Juin 2014 - 21:32

.


Dernière édition par Miss P le Lun 30 Juin 2014 - 23:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Mar 3 Juin 2014 - 17:37

C'est marrant, ma synesthésie graphème n'est pas très développée, c'est surtout ma synesthésie numérique et multisensorielle.
Ah oui, réécrire la musique, j'ai essayé ça aussi x) Mais j'ai pas réussi, c'est trop compliqué, ça bouge tout le temps et c'est en 3D. D'ailleurs à propos de 3D je comprends toujours pas ce que c'est ^^' bien qu'on ait essayé de m'expliquer...

Justement j'ai parlé de synesthésie avec mon père hier (et je parle pas beaucoup avec lui) et il ne se rend pas du tout compte que c'est particulier. Il a apparemment réussi à prendre du recul sur la chose car il peut en parler mais il croit que tout le monde fait comme ça, genre a un goût dans la bouche en touchant telle texture (et je crois que ça fait partie des synesthésies les plus rares). Je me souviens quand j'étais petite, je débattais avec mes frères et soeurs sur la couleur des lettres et des chiffres, leur caractère, et la position des mois de l'année dans l'espace, et pour nous c'était complètement normal, on arrivait même à se mettre d'accord sur certaines choses x) Ca a pas dû jouer en ma faveur pour découvrir que c'est une perception plutôt rare Very Happy Mais eux ne sont pas synesthètes multisensoriels, il n'y a que mon père et moi qui soyons comme ça apparemment (j'ai de forts doutes pour ma petite soeur mais elle est encore un peu jeune là), bref on s'en fout.

Pour parler de synesthésie graphème et numérique, le langage convient, peut-être parce que ce sont les formes de synesthésies les plus répandues ?

Et est-ce que tu vois des aura autour des gens, comme s'ils dégageaient une lumière qui rendait leurs contours à la fois plus nets et translucides ? Et est-ce que tu arrives à "lire" dedans, genre en les regardant tu arrives à deviner des choses d'eux, comme si c'était inscrit dans leur éclat ?

(bienvenue chez les fous  affraid  )

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Invité le Mar 3 Juin 2014 - 18:55

.


Dernière édition par Miss P le Lun 30 Juin 2014 - 23:07, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Mar 3 Juin 2014 - 21:48

Oui c'est vrai que la synesthésie multisensorielle, ils arrivent à concevoir... mais bon jsais pas, j'aimerais bien avoir quelqu'un pour parler de la forme de la musique x)

Pour l'aura j'ai pas trouvé d'explication scientifique (j'ai pas beaucoup cherché non plus). En fait ça doit être une sorte d'instinct social rendu visuel par la synesthésie... Mais là où je bloque c'est que pourtant, de l'instinct social, j'en ai pas beaucoup...

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Invité le Mar 3 Juin 2014 - 22:20

.


Dernière édition par Miss P le Lun 30 Juin 2014 - 23:08, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Invité le Mer 4 Juin 2014 - 18:19

.


Dernière édition par Miss N.P. le Mar 1 Juil 2014 - 0:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Ven 6 Juin 2014 - 16:29

Par instinct social je voulais dire par exemple le fait de sentir les personnes qui nous intéressent (ouais j'invente mes termes désolée Very Happy ), genre sentir qu'on a des points en commun. Je me disais que l'aura que je vois chez les gens, ça pouvait être ça mais en visuel vu que tous mes sens sont reliés à ma vue.

Merci pour le lien. Mais la pensée en image et la pensée en 3D c'est pas la même chose, si ? o_O D'ailleurs pour la pensée en image, bah je crois que je vois tout en image et j'associais ça à la synesthésie numérique. Par exemple que je lis un livre ça va faire un schéma dans ma tête, avec des mots, des formes (qui sont des formes de mots ?), un ensemble en 3D dont les éléments sont connectés entre eux. Mais ça je ne m'en suis rendu compte qu'il y a quelques mois donc j'ai du mal à décrire (le langage m'a formatée au point que j'ai enfoui ma perception sous des formes plus conventionnelles :p )

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Invité le Jeu 26 Juin 2014 - 19:44

.


Dernière édition par Miss P le Lun 30 Juin 2014 - 23:08, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Lencoll (le Lobby LGBT) le Ven 27 Juin 2014 - 12:22

Ahah oui, on l'a étudié ce poème au lycée, en 2nde... Et je le détestais... Je trouvais qu'il n'exprimait pas du tout ce qu'était réellement la synesthésie. Maintenant je me dis que c'est la manière d'écrire de l'époque qui fait ça. Je veux dire, peu avant Baudelaire, on écrivait encore pas mal de manière classique, c'est-à-dire en privilégiant la clarté et l'unité, et forcément ici ça convient pas du tout.
Mais ce n'est que mon humble avis Very Happy

Lencoll (le Lobby LGBT)
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 465
Date d'inscription : 06/01/2014
Age : 20
Localisation : Région parisienne - Barcelone

https://www.facebook.com/arliviou/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La synesthésie et le langage

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 18:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum