Un citron un peu zèbré ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un citron un peu zèbré ?

Message par Synthetic Lemon le Dim 11 Mai 2014 - 18:51

Salut à tous !

Je viens de me décider à m'inscrire ici, et vais donc vous faire une "petite" présentation pour commencer :
Je vais commencer par vous dire : Je ne suis pas vraiment sûr d'être un zèbre pour la simple raison que je n'ai pas été testé. Disons que je suis ici parce que les problèmes abordés me correspondent étrangement bien, et peu importe si je n'ai peut-être pas la totalité des critères pour être qualifié de zèbre mes soucis semblent être les mêmes.

Je suis hypersensible et empathique ça c'est sûr, ce qui me mène à fuir le monde social. C'est comme si j'avais un (ou des) sens qui étai(en)t surchargé(s) de façon difficilement supportable juste par la présence de personnes autour de moi, un peu comme avoir le soleil dans la tronche intérieurement.

J'ai une large insatisfaction dans mes relations et j'entends souvent "Tu te prends trop la tête, arrête de penser", chose facile à dire. Je me remets constamment en question. La plupart des gens en viennent à me paraître idiots, futiles, même si j'essaye d'apprendre à me convaincre du contraire pour pouvoir conserver le contact. Pas sûr que ça marche vraiment pour le moment. Je reste quand même quelqu'un de très tolérant de façon générale.

Chose dérangeante, je ne dors presque pas car je me pose constamment des questions qui en posent elles-même une multitude d’autres ce qui peut me maintenir éveillé des heures voir une nuit et plus contre ma volonté, et je suis pas mal anxieux globalement. J'ai aussi un mal fou à prendre des décisions, j’anticipe tout de façon abusive. "Choisir c'est renoncer"...

On m'a souvent qualifié d'"élève brillant mais pas scolaire" : Si ça peut imager, on pourrait dire que j'ai un raisonnement qui s'étend dans tous les sens en même temps. Pratique pour trouver des réponses mais pas quand on a besoin de détailler la démarche à quelqu'un. Du coup, je n'ai aucun mal au niveau scolaire avec les matières "concrètes", mais là où le sujet est plus ouvert (français, philo) je ne sais plus où donner de la tête, ça part dans tout les sens, je suranalyse tout sans le vouloir et pas que quand il le faut... Les travaux en groupe sont un enfer, je me tape souvent tout le boulot et je suis incapable de l'expliquer aux autres.

C’est plutôt un avantage d'après pas mal de gens tout ça, mais aujourd'hui j'enchaîne les décrochages scolaires et malgré de très bons résultats quand j'arrive à aller en cours j'y éprouve un ennui énorme et l'impression que tout s'arrête avant l'approfondissement que j'attends sur les sujets abordés. A cela s'ajoute la fréquentation obligatoire de gens qui me parasitent en permanence, jusqu'au craquage et à l'isolement total en général, parfois un ou deux jour, parfois des semaines (et là, c'est le décrochage)

Ce qui est pris par mon entourage comme des caprices qui pourraient disparaitre avec un peu de bonne volonté est en fait pour moi un sentiment d'injustice sur plein de plans et d'incompréhension de leur part plutôt rude à supporter, et le résultat est que je fuis certaines situations et que j'ai l'impression que je résiste de moins en moins, d'être en constante saturation depuis très longtemps.

A côté de ça je suis particulièrement passionné de sciences, de musique en -presque- tout genre et plus globalement d'art même si je m'intéresse à plein de choses par curiosité.

Enfin bref, voilà. Cette présentation me gêne un peu au final : d'une part j'ai l'impression de ne faire presque que me plaindre, chose que je déteste, et d'autre part je suis gêné rien qu'en venant m'inscrire ici, mais je pense avoir trouvé un endroit plutôt bien pour parler un peu, trouver des moyens de mieux me gérer et de partager ces moyens à d'autres qui en auraient besoin.

"La lucidité n'extirpe pas le désir de vivre, elle rend seulement impropre à la vie".

Merci et à bientôt  Smile

Synthetic Lemon
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 11/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 0:19

Bienvenue Very Happy

Il y a beaucoup d'insomniaques ici, ça ne va sans doute pas t'aider Smile

Tu trouveras peut-être des idées pour mieux vivre avec les autres.

A+ Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par L'ange le Lun 12 Mai 2014 - 0:41

Salut Synthetic Lemon ! Smile

Bienvenu et bon séjour parmi nous. ^^
Dis moi, tu as lu des ouvrages sur les suréficients, surdoués, zèbres ? Smile

L'ange
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2691
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 27
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Synthetic Lemon le Lun 12 Mai 2014 - 1:57

Merci de votre accueil Smile

Oui j'ai vu que le topic pour insomniaques était un des plus remplis, de ce côté là pas le choix j'ai du m'organiser pour faire avec au maximum depuis un moment.
Les autres topics sont de vrais mines d'or, des nuits et des nuits de lecture en perspective. Dire que je suis arrivé ici en cherchant des infos sur le déficit d'inhibition latente Rolling Eyes 

Non je n'ai pas encore lu de livre sur le sujet, mais ça devrait arriver d'ici peu. J'ai déjà en tête une auteure qui semble être une référence (Jeanne Siaud-Facchin) mais si jamais vous avez des livres/auteurs à conseiller (ou à déconseiller d'ailleurs), ça ne peut qu'être bon à prendre. J'imagine aussi que je trouverais pas mal de références sur le forum.

Synthetic Lemon
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 11/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Fabiano le Lun 12 Mai 2014 - 3:43

Bienvenue au club Synthetic Lemon,

Ton profil a l'air aussi typiquement atypique que bon nombre de d'entre nous.

Bon amuzement sur ZC Very Happy


F.

Fabiano
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 976
Date d'inscription : 22/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par _Alexis_ le Lun 12 Mai 2014 - 15:51

Hello. Je me répète: "bienvenue d'un nouveau à un autre".
On ne peut qu'être victime d'un nivellement par le bas (à l'école comme à peu près partout ailleurs) qui n'est même pas volontaire mais systémique, en "pilotage automatique", et surtout totalement ignoré ou à peine compris et sitôt dénié. C'est pourquoi le terme "victime" n'est qu'à moitié exact et se retrouve si souvent galvaudé voire relégué au rang des expressions péjoratives.

Il n'y a que des causes et effets totalement logiques dans tout ce que tu as énoncé. Il s'agit plus que probablement d'un fonctionnement accru de l'hémisphère droit du cerveau, comme c'est bien souvent le cas pour ce que j'en ai entendu jusqu'ici.

Courage à toi également, je te souhaite de trouver tous les avantages contenus dans les divers inconvénients que tu peux connaître puisque les deux coexistent inévitablement Wink .

_Alexis_
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 54
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 39
Localisation : Bretagne et ailleurs

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Tosse le Lun 12 Mai 2014 - 18:21

Bienvenue sur le forum Wink

Tosse
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 676
Date d'inscription : 20/11/2012
Age : 20
Localisation : Yvelines ou St-Nazaire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 19:47

Bonjour Lemon
C'est souvent par des chemins bien étranges qu'on arrive à sa douance. L'important étant d'y arriver un jour.
Tu es encore étudiant ?

Les obligations sociales dont tu parles, faire le caméléon moi je dis c'est pas toujours simple, pour plein de gens ici.

Bienvenues sur zc

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 20:35

Bienvenue Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Synthetic Lemon le Mar 13 Mai 2014 - 12:08

Merci Smile

Oui je suis encore étudiant, et même pire que ça suite à des arrêts de cours j'ai pris tellement de retard au niveau scolaire (pas sur le programme heureusement) que j'ai plusieurs années de retard par rapport à mon âge... Ca n'arrange pas vraiment les choses, je m'ennuyais déjà assez avant et c'est pas simple d'essayer d'être sociable dans un cadre pareil Rolling Eyes

Synthetic Lemon
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 5
Date d'inscription : 11/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Ely le Mar 13 Mai 2014 - 18:08

Bienvenue Very Happy
Je me retrouve beaucoup dans ce que tu as dit (comme beaucoup ici j'imagine).

J'ai aussi lu Siaud-Facchin, et aussi l'adulte surdoué de Kermadec. Personnellement je les ai trouvé assez complémentaires, même si il y a évidemment des redondances.

Après, je crois qu'il faut nuancer tout ce qu'on peut trouver comme ressources sur le sujet : L'être humain "normal" est déjà un être extrêmement compliqué, et tous sont uniques.
Pour moi, il serait logique que le HP soit encore plus complexe, donc tous ces "traits caractéristiques du surdoué" ne sont pas forcément tous présents chez les personnes concernées.

Et moi aussi, en tant que nouveau, je suis aussi sidéré par tout ce que l'on peut trouver ici  Smile 

Bref, amuse-toi bien  Wink 

Ely
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 207
Date d'inscription : 12/05/2014
Age : 21
Localisation : Rennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Invité le Mar 13 Mai 2014 - 19:39

Salut, bienvenue musical à toi.



En espérant que tu ne saignes pas assidument de la sève acidulée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un citron un peu zèbré ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum