Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 10:54

L4nge a écrit:On ne peut pas sans cesse tout prendre sur nous en faisant comme si rien ne s'était passé ou en admettant des erreurs qui ne sont pas les nôtres. Mais le pardon est une vertu qu'il faut savoir entretenir et cultiver

Yep
Et ne pas toujours prendre sur soi c'est loinnnnnnnnnnnn d'être facile
Je ne l'ai appris qu'il y a qq jours ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 10:56

gahan girl a écrit:Zébre ou pas un ami est quelqu'un qui ne te fait pas de crasses et ne trahit pas ta confiance Smile

 Impec ! 
Rien à ajouter

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Aethos le Lun 12 Mai 2014 - 11:57

Ben je sais pas... j'essaie de comprendre... et puis une fois que je crois avoir compris "je pardonne" parce que je me dis que c'est normal de fonctionner comme ça. C'est normal de penser à soi en s'en foutant royalement des autres...
Mais je réagis violemment c'est clair, dedans...malheureusement la violence est souvent retournée contre moi car je considère que tout acte de violence est un aveu de faiblesse et je n'aime pas la faiblesse...

1. mon meilleur ami couche quelques fois avec mon premier amour avec qui cela a duré 7 ans, mais les faits sont bien antérieurs à notre séparation. Jusque là pas de problème... Je l'apprends par ma compagne du moment, lors d'une grosse crise, ou elle me balance que tous mes potes savaient que mon ex couchait avec mon meilleur ami et qu'ils avaient presque lancé une relation. Un truc que j'étais le seul à ne pas connaître... Jusque là...bon rien de grave: séparé, pas de tromperie, pas de mensonge à proprement parlé... juste une très belle "mise " à l'écart de la part de la personne qui se considère être la plus porche de nous...et inversement.

- je me suis senti naïf, con, abruti, aveugle, enfantin, puéril... mais j'ai tenté de comprendre .-.. j'ai tenté d'imaginé comment j'aurais réagis si j'avais fréquenté sa première copine... avec laquelle il avait rompu pas si longtemps avant les faits...
Me suis dit: normal...faut bien se remettre d'une rupture, y a pas de mal à se faire du bien, ma première copine avait toujours apprécié mon ami, ce sont deux personnes que je prétend "aimer", donc je doit être soucieux de leur bien être...et finalement... il n'y aucun effet rétroactif... ce ne sont que des sentiments rapportés... Mais ça fait foutrement bizarre quand même de se dire que notre meilleur ami a couché avec la femme à qui on a cédé sa virginité et que les gens qui étaient au courant étaient... le frère de la belle en question, mon meilleur ami et tous les autres ami (Cool que je fréquentais depuis environs 10 ou 15 ans...

2. Je me suis ressenti très naïf et très con lorsque j'ai été l’objet d'un superbe chantage affectif de mon ex... qui a réussi à me faire croire qu'elle était tombée enceinte et qu'elle allait avorté. consciente qu'elle était que mon "implication" morale et affective irait jusqu'à "renoncer" à la rupture, dont je n'était pas sur, pour assumer mes responsabilité de "meurtrier" d'enfant et de baiseur compulsif... La personne était avec moi depuis 5 ans et demi alors... Il aura fallu attendre nos 6 ans et demi pour qu'elle m’annonce qu'elle m’avait menti... d'abord persuadé que son souci venait d'une volonté "d'amende honorable"... j'ai découvert, après notre rupture la même année, qu'en fait elle me trompait depuis un moment avec un jules de son école... A sa décharge... elle a osé me quitter.. ce qui est plutôt cohérent, finalement... Et avec qui elle vit actuellement sa vie... donc bon c'est effectivement assez cohérent.

Cependant je ne suis de loin pas un saint:
- je pense pouvoir considéré que j'ai effectivement trompé 5 fois dans ma vie... même si l'irréparable a toujours été évité...l'irréparable n'a pas été évité pour moi... souvent annoncés et "assumés" mes écarts m'ont amené à considérer les choses sous un angle différent. Je crois que je m'en veux encore... d'avoir provoqué les tentations ou d'y avoir cédé, toute proportion gardée évidemment. Fautif je suis, fautif je reste. Rien à redire... sans dire que j'ai eu la monnaie de ma pièce... y a juste un peu une différence... c'est que jamais je n'ai instrumentalisé quiconque dans le cadre de ces erreurs. J'ai regardé simplement que je me sentais mal avec cela, en ai parlé et me suis parfois planté royalement dans mes conclusions... c'est mon problème.

La lucidité veut que j'essaie de comprendre ce qui m'a amené à considérer un bien être passager face à une bien être plus stable... et je dis... que ... j'ai été un con.

J'aime pourtant à penser que jamais je n'ai caché quoi que ce soit à des ami(e)s et que effectivement je n'ai jamais utilisé une information que j'avais pour ou contre quelqu'un.

Pour autant, j'ai tenté de comprendre et de "pardonner"... et je crois que je comprends assez simplement comment on en arrive à être séduit, éviter des sujets et simplement s'arranger avec sa vie... y a ensuite une différence entre prétendre tout dire... et ne pas le faire... mais surtout faire en sorte de ne pas le faire en mentant...

Mes deux balles de contributions...

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Invité le Lun 12 Mai 2014 - 14:10

Je me sens souillée, trahie, après l'anéantissement interne, le vide cardiaque et les larmes (pour relâcher de la pression/colère/tristesse) j'ai toujours un moment de grande souffrance, lancinant. Selon les cas cela peut aller de quelques minutes à plusieurs jours/semaines. Une fois cette phase passée je me ferme totalement et je deviens d'une froideur sans appel, glaciale. Je suis résignée, c'est un état qui arrive très soudainement et sans prévenir. Quand on perd mon estime, on ne la gagne jamais plus. C'est toujours définitif. Je retire des pans de confiance que la personne avait acquis, et je la tiens à distance respectable mentalement etc. Mon tort est de rarement reprocher à l'autre, j'intériorise et je sais que jamais plus cette personne ne pourra atteindre le stade qu'elle avait atteint jusqu'alors. Quand c'était des crasses pas très colossales je passe absolument sous silence mon ressenti/mon état, il est même arrivé que la personne ne sache pas que j'étais au courant de la dite crasse. Elle était très étonnée de ma distance mais rares sont ceux qui ont fait le lien. "Mais ça ne va pas ? tu n'es pas comme d'habitude ?" si je suis dans la phase froide je souris et je dis "si, tout va bien." (c'est aussi pour dire sans que l'autre le sache "je rétablis la justice en te remettant au rang où tu dois être vis-à-vis de moi, tu ne pourras pas être plus qu'une bonne connaissance à présent.") Si la personne s'acharne à me demander pourquoi je semble différente, je peux tout déverser soudainement, la crasse, comment je l'ai appris, et pourquoi je trouve ça gravissime et que cette personne a perdu mon estime à tout jamais. Si j'étais encore dans le stade tristesse intense (donc pas encore le stade glacial) je vais finir en larmes et tellement en colère que ça me fera une boule dans la gorge qui va m'arracher intérieurement à chaque syllabe prononcée. Si je suis au stade glacial je suis très calme. Et tout dépend de la crasse, là. Si sur l'échelle des crasses c'était parmi les plus petites je serai totalement calme, "gentille" normale donc, j'explique, je dis que plus jamais et c'est tout. Par contre si c'est LA crasse qui tape très haut dans l'échelle là je vais être calme mais j'ai tendance à avoir un sourire méprisant, à traiter la personne comme la mouise qui a pu effectuer une telle trahison. Je ne suis pas tendre avec ce genre de spécimen.
J'ai un mépris très intense pour le manque de droiture, les trahisons etc. Je trouve ça primordial d'avoir une ligne de conduite de laquelle on ne déroge pas, qu'importe ce qu'il peut advenir par la suite, pourvu qu'on la tienne.
Je ne pardonne jamais. Je passe outre et je mets la personne hors de ma vie.

Pour moi, une relation qui se "bricole" avec des concessions, des compromis, des pardons de trahisons etc, n'est pas une relation. C'est une sorte de demie-mesure que je vomis de toute mon âme. Une seule trahison et c'est fini pour moi, ce n'est alors plus la peine de chercher à nouer davantage avec moi, je suis définitivement fermée et hermétique à l'autre.
Selon la gravité de la crasse ou de la trahison je peux conserver la relation, mais dans tous les cas ce sera maximum le stade "bonnes connaissances" qui pourra être atteint.

Il m'arrivait par le passé de me sentir coupable des trahisons ou des crasses qu'on me faisait, je trouvais tout un tas de prétextes qui justifieraient que tout est de ma faute. Maintenant je suis à un tout autre stade : on a tous des torts, mais rien ne justifie une trahison ou une crasse. (pour la crasse c'est gratuit et méchant, pour la trahison c'est impardonnable et détestable) Et comme je ne trahis ni n'effectue de crasses, je me permets d'être très tranchante sur tout ceci.

Si une personne est trop éloignée de notre idéal relationnel et qu'elle nous le prouve par ce genre de bas comportements, alors il faut passer son chemin et lui souhaiter bon vent. Ne pas s'encombrer de personnes qui nous ont mortellement blessés, disons que je pars du principe qu'une grosse faute est faite, et la relation est pourrie, et on doit vite la retirer du frigo sinon tout va entamer un processus de décomposition. La seule chose sur laquelle je mets un point d'honneur c'est qu'il ne faut pas souhaiter de mal à l'autre même s'il a fait quelque chose d'abominable, on peut dire "ce ne serait pas un mal si une telle personne venait à mourir" mais pas "je lui souhaite la mort", le premier cas est neutre et bienfaisant (personne nuisible, plus sur terre, c'est bien) deuxième cas transpire trop la rancoeur et la colère et au final c'est nous que ça finira par pourrir, donc inutile et à bannir de soi.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Aethos le Lun 12 Mai 2014 - 15:08

@ Strigide...
Sur le fond je suis totalement d'accord avec toi... après faut s’entendre sur le crasses et sur l'ami... quoi qu'il en soit, le compromis est INÉVITABLE. Précisément parce que l'autre n'est jamais nous et inversement. Dans toute relation humaine intervient à un moment ou à un autre une forme de "transaction" ayant précisément pour but de maintenir une cohérence identitaire interne en référencement à l'extérieur. Ce n'est pas mal, c'est systématique. Aucune relation d'aucune sorte, puisque nécessairement formelle n'atteint jamais le degré de perfection fusionnel souvent recherché dans les amitiés ou les couples. Précisément parce qu'il transgresse un interdit fondamental... celui de l'indifférenciation et ce au niveau mental et psychique, cotre nature pour un cerveau fonctionnant sur le mode binaire ou dichotomique ou dialectique... et ce, que l'on soit hp ou pas ne change rien... ce qui est ne peut pas ne pas être en même temps...

Par contre, l'idéal d'une relation de ce type ou tout pourrait dit et partager, ou pas, mais vécu en tous cas sereinement et entièrement par tous les protagonistes me semble effectivement louable.

En ce qui me concerne, je me heurte souvent, par ma capacité à "poser" des questions à la notion "d'intimité intrapersonnelle". En effet les gens, quel que soit le degré d'intimité atteint dans une relation finissent toujours par se renfermer à un moment ou à un autre, précisément pour ne pas transgresser l'interdit d’indifférenciation identitaire sous-jacent à toute relation et à la relation à soi-même en premier lieu.
Ces même pourront par exemple allégrement ouvrir un journal intime d'un ami intime sans son consentement sous prétexte de "tentation"... mais seront incapable de vous dire ce qu'ils ressentent sur le moment ou rétorqueront à vos questions qu'ils ne se les sont jamais posées. Bref... ils vous mettent à l'écarte n prétendant se rapprocher de vous... cela fait partie du compromis.

En ceci par contre tu as raison, le fait de passer son chemin... quand une personne semble trop éloignée de valeurs qui régissent la relation elle-même. Pas facile pourtant de fixer des limites acceptables pour chacun.

Plutôt que d'assimiler le pardon à un "simple passage d'éponge"... je l'ai toujours plutôt considéré comme une tentative de compréhension de l'autre. Et en fait c'est souvent explicable, à fortiori comme à posteriori assez simplement. Maintenant il est vrai que la personne ne peut m'ôter de l’esprit ce qui fut fait... et en cela je ne pardonne pas.

Aethos
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 718
Date d'inscription : 19/12/2012
Age : 36
Localisation : Suisse - Nyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Zebra.dya le Ven 16 Mai 2014 - 15:12

Tout dépend de la dite "crasse" en question, de combien elle m'a blessé et dans quelles circonstances (oui, pour moi les choses ne sont jamais "simples").

En premier lieu, j'ai d'abord un sentiment de trahison et une grande déception. Je me dit que j'ai surestimé l'estime qu'elle avait de moi, la place que j'occupe auprès d'elle (de son point de vue à elle), et je m'en veux beaucoup de m'être tant impliqué dans une relation qui n'était au final pas à double sens. Mais j'ai du mal à en vouloir aux autres, cette rancoeur va durer tout au plus quelques heures, et au final, ce qu'il restera c'est celle que j'aurais contre moi même d'avoir cru à une chose qui n'existait pas.

Ensuite, une fois la vague d'émotions négatives passées, à tête reposée, je vais tenter d'aborder le sujet avec la personne concernée afin de tâter le terrain. Ai-je mal pris une chose qui pour elle n'avait rien de grâve ? Ai-je sur-interprété ? Ai-je toutes les informations nécessaires pour aboutir à une conclusion fiable et non déformée ? Que désire-t-elle vraiment de notre relation ? Dois-je la "laisser" prendre de la distance et ne plus la considérer comme quelqu'un de proche mais comme quelqu'un de fréquentation "agréable" avec qui je pourrais éventuellement partager quelques moment fort sympathiques mais sans aller plus loin, ne pas en attendre beaucoup d'elle en sommes, où puis-je continuer à m'impliquer autant qu'avant cette crasse en partant du postulat qu'elle n'avait aucune mauvaise intention ? Quoi qu'il arrive, quelles que soient les réponses à ses dites questions, la plupart du temps je pardonne assez rapidement. Bien sur il m'est arrivé en rare occasion de m'être vraiment trompée sur le compte d'une personne que je pensait moralement proche de mes valeurs et qui en réalité n'avait aucune autre ambition que de me vampirer au maximum et j'ai bien sur tourné les talons en l'effaçant de ma vie, mais la majeur partie du temps, je me rends compte que cette personne n'était pas du tout mal intentionnée, juste humaine, et qu'elle peut faire des erreurs et mal agir, tout comme ça a pu m'arriver par le passé.

Mais en aucun cas je ne prendrais la direction de vouloir lui rendre la pareille, et le sentiment de vengeance ne m'a jamais habité. Je trouve que c'est une perte de temps et d'énergie totalement inutile et qui n'apportera rien de bon.

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Zebra.dya le Ven 16 Mai 2014 - 15:29

Enfait, j'ai relu certaines réponses, et je me rends compte que depuis une certaine très mauvaise expérience en terme de "crasses", je n'ai jamais plus laissé quiconque m'approcher suffisamment (sauf mes relations amoureuses, là je suis incapable de maintenir une barrière) pour m'atteindre profondément. Enfait, je pense que même les personnes les plus proches de moi (amicalement) sont très loin de vraiment me connaître. Elles connaissent une certaine partie de moi que je laisse librement exposée aux autres, mais dont les limites seront bien définie avant même de laisser "entrer" cette personne dans un périmètre de proximité. J'évite (inconsciemment ou non) systématiquement toute situation pouvant engendrer un trop grand rapprochement et me contente d'être ce que la plupart du temps on attends de moi, c'est à dire une confidente, quelqu'un sur qui on peut compter, et avec qui il sera agréable de partager un peu de temps. Et pour tout vous dire, ça me convient très bien comme ça. Je ne ressens pas le besoin d'avoir plus, en tout cas, je ne l'ai pas encore ressentit, sans doute parce que je n'ai pas encore rencontré de personnes que je sente vraiment "proche" de mon système de valeurs et méritant une absolue confiance. Je ne cherche pas la perfection, loin de là, mais j'ai appris à connaître les gens et leur habitudes, leur défaut, leur ambitions et leurs valeurs, et j'arrive à savoir assez rapidement (et je me trompe casi jamais) si cette personne à des chances de me décevoir ou non, et à quel degrés. Donc au lieu de ne fréquenter personne, je préfère fréquenter mais tout en gardant une certaine distance, pour limiter les dégâts que vont engendrer la déception probable. Et mon estime de cette personne ne va non plus descendre si elle me déçoit, du moment que c'est de la manière dont je l'imaginait.
Ex : je fréquente A. qui, de la manière dont elle vit, et se comporte, bref, comme elle est quoi, à une fâcheuse propension à poser des lapins aux autres, et ce, sans toujours de raisons valables. Je m'attends donc à ce qu'elle me fasse un jour de même, et si cela arrive, je serait légèrement déçue mais je passerais vite l'éponge.
Je par du principe que soit on accepte une personne, soit non, mais on ne peut pas lui demander d'être ce qu'elle n'est pas.

Zebra.dya
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 42
Date d'inscription : 26/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 15:31

Kharmit a écrit:Est ce une personne utile pour ma carrière, ma vie sociale ou faisant parti d'un groupe d'ami dont je dois accepter le packaging ?
Si oui, alors la relation se réduira au strict minimum et toute information sera dûment notée au cas où je n'aurais plus besoin d'elle.

Si non : c'est donc un ami intime. Il y avait il une volonté de nuisance ?
Si oui: guerre ouverte. Parce que j'aime bien ça.
Si non: je pardonne, parce que ça m'est arrive de faire des crasse sans même que je m'en rende compte.

Bon en fait j'ai raconté d'la merde.

Un pote m'a fait une crasse cette semaine, ni une, ni deux j'ai coupé les ponts et avec le sourire.  Neutral 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Invité le Ven 16 Mai 2014 - 21:08

ça m'est arrivée plusieurs fois.
Quand je me rends compte que j'ai été trahie je suis complètement anéantie..Je trouve ça presque plus douloureux qu'une rupture ou une dispute entre amoureux qu'avec un ami. En couple les relations physiques et la tendresse peuvent aider a passer un cap ou pardonner. Ce n'est pas possible avec un-e ami-e.
 Ensuite je refais toute l'histoire de notre relation pendant des jours et des nuits. J'analyse tout, chaque détail pour savoir si la personne a toujours été comme ça ou si c'est juste une "trahison" passagère.
Ensuite je culpabilise car j'ai sans doute été une mauvais amie, je refais de nouveau toute l'histoire mais j'ai le mauvais rôle.

De toute manière je ne peux plus avoir de relation, c'est comme une rupture, je ne veux/peux plus avoir de relation. 
La dernière fois c'était avec un collègue de boulot avec qui je militais en plus dans le syndicat. Nous sommes devenus amis (ou pas j'ai toujours pas la réponse) et peu avant les élections il m'a fait une grosse crasse car il croyait que je voulais prendre sa place. 
J'ai peu d'amis mais depuis cette histoire (en janvier) je ne vois quasiment personne à part ma meilleur amie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Tille le Mar 20 Mai 2014 - 12:32

Hey,

je reviens un peu vers vous après avoir lu tous vos témoignages qui me font bien réfléchir.
Je me retrouve chez certains, moins chez d'autres mais j'apprends bcp et c'est là l'essentiel.

L'amie dont je vous parle depuis le début est ma "plus vieille" amie, c'est à dire qu'on se connaît depuis la 6ème soit environ (aïe ça pique) 23/24 ans. Nous avons vécu des milliards de choses ensemble, nous avons été en coloc à la fac, etc., etc. DONC la situation est délicate.

Ce n'est pas forcément à la personne en elle-même que j'en veux mais à ses actes.
C'est à dire que je sais qu'elle est ceci ou cela. Elle a des qualités et des défauts comme tout le monde. J'ai appris à les connaître et à les apprécier. Je sais, par exemple, qu'elle aime bien se faire mousser dans certaines occasions, ce qui m'insupporte, mais je m'en fous, je l'ai acceptée telle quelle. Dans ces moments-là, elle ne fait rien qui me nuit personnellement. Elle est juste elle et ça ne me plait pas. Dont acte.

C'est lorsqu'elle fait des choses qui me blessent que là, ça devient compliqué parce qu'elle bafoue, quelque part, notre relation en agissant de la sorte. Elle me prend pour un paillasson et je n'aime pas ça.

Le problème, c'est : le sait-elle ? En est-elle consciente ? Sait-elle que ce qu'elle a fait provoque ce genre d'états chez moi ?
Si elle me connait 2 min, elle doit savoir que ça ne me fait pas plaisir (c'est le moins qu'on puisse dire) et je la soupçonne en effet de savoir que j'ai pas apprécié MAIS si je ne lui dis rien, elle va croire que c'est ok et elle pourra recommencer.

Nous sommes sensées nous voir la semaine prochaine et j'ai bien l'intention de lui toucher 2/3 mots de la situation parce que vis à vis de mes valeurs qui font que je base une amitié sur la sincérité et l'honnêteté (je voudrais tellement que tout le monde soit comme ça - oui vivons dans un monde de Bisounours!), je ne peux que lui dire.

Maintenant, si elle ne comprend pas, si elle le prend mal (elle n'est pas très douée pour encaisser les trucs qui ne vont pas dans son sens...) alors je pourrai me dire que j'ai respecté mes valeurs, j'ai été honnête. La relation est sans doute terminée et c'est dommage mais c'est ainsi. J'ai d'autres amis, de moins longue date, avec qui j'ai des relations tout aussi fortes et basées sur la confiance mutuelle.

Si elle réagit bien, qu'elle reconnait ses torts et qu'elle s'excuse (ce qui serait une première je pense), alors on pourra envisager de continuer cette amitié mais pour ma part, elle sera "sous surveillance". Je sens qu'il y a un avant/après cette histoire. Même si ça se termine bien.

Ah ce que j'aimerais être comme ceux qui ne connaissent pas la rancœur!  Smile 

Merci à vous en tous cas, d'apporter de l'eau à mon moulin  Long hug

Tille
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 82
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Traockl le Mar 20 Mai 2014 - 12:58

J'agis sur l'instinct.
J'ai une facilité a donner ma confiance aux gens qui semble la mériter...

Et quand c'est fait plus de doute, le bobard le plus gros pourrait sembler normal car toutes les excuses sont bonnes (s'il ne veut pas en parler, je comprend, il doit y avoir une raison, je v ais même lui en parler (la bonne poire)) mais alors dès que cette confiance est rompu, c'est terminé. fin de la fin. elle ne peut revenir.
J'ai essayé avec une ex. elle voulait a tout prix tenter. J'ai accepter pensant que ca en vaudrait peut etre la peine, que peut être elle y arriverait. ... lol la bonne blague en 6 mois c'était plié elle en avait marre d'essayer et que je la remettre en cause a chaque fois. xD
mais bon, elle avait toutes les clés en mains des le début. faire du plomb cramé quand tu as de l'or et des diamants comme matière première ... ben c'est irréversible.

et selon le cas je peux très bien me sentir détaché automatiquement ou bien etre a ramasser a la cuillère

Traockl
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1863
Date d'inscription : 06/10/2013
Age : 30
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Deedee le Mar 20 Mai 2014 - 13:14

Déception, gros questionnement, j'essaie d'analyser pour comprendre le pourquoi du comment, si j'ai pu faire un truc qui a pu heurter l'autre, j'essaie de le/la comprendre dans un 1er temps. Pour être sûre que j'ai bien compris ce qu'il s'est passé : je me suis pris une tornade dans la tronche.
Et si j'en arrive à la conclusion que c'est vraiment une crasse gratuite, et bien le ou la protagoniste dégage sans aucune autre forme de procès. La colère monte facilement, et comme pour Vics elle permet de digérer vite et bien. Une fois redescendue, le/la Judas est tout simplement oublié et c'est définitif, j'arrive très facilement à zapper complètement les gens qui m'ont beaucoup déçue.

Deedee
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1692
Date d'inscription : 04/01/2013
Age : 39
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Bird le Mar 20 Mai 2014 - 22:38

Ta question, askonmadi, m'amène à penser que je dois sacrément trier mes amis, car c'est bien rarement arrivé.

Quand quelqu'un me déçoit en général, je suis assez indulgent pour comprendre ses raisons. Mais il est probable que la relation ne sera plus la même.

Les crasses et les trahisons? Ma définition de l'amitié est qu'on en préserve justement ceux qu'on à qui on s'est ouvert pour une telle relation. Comme Traockl, je suis plutôt confiant à priori. Mais il faut que ça suive en face !

Bird
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1165
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Invité le Mer 21 Mai 2014 - 13:25

.


Dernière édition par F le Ven 11 Juil 2014 - 1:09, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par petitefadette le Jeu 22 Mai 2014 - 0:48

tout dépend de la crasse...
ça ne m'est pas arrivé depuis 10 ans, j'espère que ça n'arrivera plus...
Après écrémage successif, il ne reste que la crème de la crème, de mes Amis, je ne conçoit pas qu'ils puissent me nuire, intentionnellement ou non.


Lorsque cela m'est arrivé (vraie crasse, ou manque de respect avéré...), j'ai coupé les ponts, tout simplement, avec ou sans explication, argumentée ou non, mais j'ai cessé tout contact.

ma réaction, soit je suis dans la colère/déception/tristesse, soit je suis soulagée (surtout lorsque j'ai mis un moment à me décider), y'a pas de juste milieu.

bcp bcp + jeune je me suis vengée, et j'ai pas aimé les sentiments de culpabilité... qui en ont découlé, la vengeance n'était pas toujours en proportion du fait, mais de ma colère, donc par définition excessive.


Pour moi l'amitié c'est très précieux, c'est un choix, partager du temps avec qq'1 qu'on apprécie et dont on sait qu'il nous apprécie aussi, c'est merveilleux.
Si il y a une ombre au tableau comme un manque de confiance envers cet ami, selon le sujet, ça peut passer, mais si je doute de son "amour", de ses intentions, de sa capacité à fermer sa bouche sur tel ou tel sujet qu'on a pu aborder ensemble, c'est terminé.
Si je ne peux pas le regarder en face sans cette épée de Damoclès au dessus de ma tête, je préfère être seule, même si c'est parfois pesant, je suis en sécurité avec moi même et ne me fais pas volontairement du mal pour me faire mousser ou toute autre raison obscure qui peut m'échapper.

petitefadette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 35
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Tille le Jeu 22 Mai 2014 - 12:36

Je suis d'accord avec toi petitefadette et je trouve que tu as la bonne attitude.

Je pense que je suis encore trop dans la tristesse et la déception pour envisager de couper les ponts avec cette personne. On se connait depuis si longtemps... C'est comme si je n'étais pas prête à "la lâcher". C'est bizarre. Je suis attachée à tout ce qu'on a vécu/partagé.

petitefadette a écrit:
Pour moi l'amitié c'est très précieux, c'est un choix, partager du temps avec qq'1 qu'on apprécie et dont on sait qu'il nous apprécie aussi, c'est merveilleux.
Si il y a une ombre au tableau comme un manque de confiance envers cet ami, selon le sujet, ça peut passer, mais si je doute de son "amour", de ses intentions, de sa capacité à fermer sa bouche sur tel ou tel sujet qu'on a pu aborder ensemble, c'est terminé.
Si je ne peux pas le regarder en face sans cette épée de Damoclès au dessus de ma tête, je préfère être seule, même si c'est parfois pesant, je suis en sécurité avec moi même et ne me fais pas volontairement du mal pour me faire mousser ou toute autre raison obscure qui peut m'échapper.

Je me retrouve à 100% dans ce que tu dis et je pense que finalement, ça risque de se terminer comme ça pour cette relation. Ce sera sans doute "somebody that I used to know", avec qui je continuerai peut-être à passer de bons moments parfois mais à qui je ne confierai plus grand chose donc qui ne sera plus une amie mais qui l'aura été.

Tille
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 82
Date d'inscription : 09/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par petitefadette le Jeu 22 Mai 2014 - 15:02

En fait ton post a fait écho à mon amie d'enfance (la seule) que j'ai fini par virer de ma vie, en réagissant mal à une phrase de trop...
ça faisait + de 2 ans qu'on ne se voyait plus que sporadiquement et chaque fois je me demandais pourquoi je continuais à la voir, mais couper le lien était trop difficile, jusqu'à CE moment, où TOUT en moi a dit STOP.
Je ne suis pas sure qu'elle ait compris ma réaction ni son pourquoi, on ne s'en est jamais expliqué, on ne s'est jamais revu... ce que je sais en revanche c'est qu'avant "ça" je n'étais pas prête, tout simplement.
Et qu'après j'ai éprouvé un soulagement aussi intense que libérateur. je pense encore parfois à cette amitié, nous avons vécu de bons moments, mais elle ne m'apportait plus que des doutes, ses problèmes et ses jugements sur ma façon de vivre...
Notre relation était devenu un boulet que je trainais chaque fois que je pensais à elle, qu'elle appelait ou qu'on se voyait. Le jour où je l'ai détaché, je me suis sentie aussi libre et légère que j'en étais prisonnière sans vouloir l'admettre.

Laisse toi du temps, certaines relations sont délétères à la longue, parce qu'on s'éloigne, qu'on a pas/plus les mêmes attentes dans la vie... mais si tu n'es pas vraiment prête, ne te presse pas, je pense que si je l'avais fait avant CE moment précis, j'aurais eu des regrets, là je n'en ai aucun, pas même d'avoir tenté de voir si cette relation bien que destructrice pour moi, ne pouvait pas repartir, car j'ai la certitude absolue que non, impossible.

Par contre je suis incapable de revoir/reparler à quelqu'un avec qui j'ai bcp "partagé" si elle m'a vraiment fait du mal, je la raye de la carte, elle n'existe plus, (je m'arrange pour ne plus la voir, je ne la tue pas hein ! Enfin pas pour de vrai ^^, il m'est arrivé d'en rêver de façon récurrente et violente pour certaines personnes).

Courage en attendant, les moments par lesquels tu passes sont horribles émotionnellement, fatigants...

PS : la chanson est magnifique Wink

petitefadette
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 101
Date d'inscription : 27/09/2013
Age : 35
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Sam2 le Sam 24 Mai 2014 - 23:01

A l'intérieur, ça ferait très mal, d'autant que des vrais amis, j'en ai très peu. Mais à l'extérieur, je pense que je feindrai l'indifférence. C'est devenu un réflexe avec le temps, mélange d'autodéfense et de fierté mal placée. Tout en maintenant une relation cordiale et polie ( si excuses, bien sur )avec la personne concernée, je me garderai de replacer la moindre parcelle de confiance en elle. Je me vengerai peut-être, si ça m'a vraiment fait très mal.
Après, bon, je parle mais je me surprend à être de moins en moins rancunière ces derniers mois. Le pardon, s'il demande bien plus d'effort à mes yeux que la colère, peut s'avérer bénéfique. Laisser une seconde chance à quelqu'un peut être le début d'une jolie histoire.

Il n'y n'a pas de mauvaises personnes, seulement de mauvais actes. ( lu quelque part, si quelqu'un reconnait )

Sam2
Nouveau venu
Nouveau venu

Messages : 8
Date d'inscription : 20/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Bovary le Lun 26 Mai 2014 - 12:12

petitefadette j'ai vécu exactement la même chose, mais c'était tout un groupe de filles, pas juste une amie d'enfance. Je me sentais piégée avec elles, accablée de sermonts, de jugements etc. Et puis je me suis rendue compte qu'elles ne me connaissaient pas au fond, malgré tout le temps qu'on avait pu passer ensemble. Donc je me suis éloignée progressivement d'elles sans pour autant couper les ponts, jusqu'a ce qu'elles m'engueulent toutes en meme temps pour quelque-chose que j'avais fais et qui ne les regardais pas. Je leur ai donc envoyé un message à toute en leur souhaitant plein de bonheur sans moi, et depuis je n'ai eu aucune nouvelle, et je me sens beaucoup plus libre. Et les gens paraissent étonnés quand je leur explique que je n'ai aucun regret, pourtant c'est le cas.

juste après j'ai eu à affronter ce problème qu'est d'être trahie par ses propres amis. J'ai rencontré des gens à la fac, avec qui j'ai sympathisé. On passait tout notre temps ensemble, je les avais accueillis chez moi et dans ma vie, et je leur faisais confiance. Ils m'ont amené dans une soirée où je ne connaissais personne, c'était que des bobos hautains et méchants. Je me suis fais traiter de pute toute la soirée, et mes amis ne m'ont pas défendue ou aidée. Ils m'ont laissé passer la pire soirée de ma vie, puis ils m'ont reproché mon comportement à cette soirée, m'ont dit que j'avais changé et que je les traitais mal, alors que c'était l'inverse, je me défendais simplement contre leurs attaques. Et ce sont eux qui ont coupé les ponts. Enfin ils ont commencé par me pourrir la vie en venant chez moi se moquer de moi gratuitement, puis en me volants des choses chez moi, et un jour j'ai arreté de leur ouvrir la porte. Bizarrement j'avais un espoir qu'ils reviennent pour s'excuser, mais quand je leur ai parlé d'excuses ils m'ont ri au nez. Je ne m'étais jamais sentie aussi trahie, exploitée, déçue de tout et de tout le monde. Sur le coup, j'ai vraiment été trop bonne trop conne comme on dit... Alors depuis je n'ai pas cherché à créer de nouveaux contacts, et je me contente des mes 2 ou 3 amis "valeur sure", comme ça je ne suis pas déçue. Mais le problème c'est que je me sens seule, parce-que j'ai toujours été habituée à être entouré de beaucoup de gens. Mais je me dis que mieux vaut être seule que mal accompagnée...

Bovary
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 59
Date d'inscription : 16/04/2014
Age : 19
Localisation : Toulouse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Kodiak le Sam 31 Mai 2014 - 8:42

Tille a écrit:
1/. comment vous sentez-vous ?
2/. comment réagissez-vous ?

Préambule : la notion de crasse, de vacherie, dépasse bien sur de loin les petits désagréments que peuvent constituer l'"oubli" de restitution d'un DVD, d'un bouquin, la non-réponse à un appel ou SMS, ou un retard/lapin à un rendez-vous (tant que ces faits restent ponctuels et non récurrents!).

S'il m'arrive de subir une trahison, une calomnie, un mensonge, une tentative de manipulation, ou plus simplement qu'on ne réponde pas aux attentes que je m'estime en droit de réclamer.

Dans tous les cas, je tente tout d'abord d'analyser les raisons du comportement de cette personne. En particulier si mes actes ou mes propos, ou leur interprétation, ont pu générer son acte déplaisant.

S'il me semble que la réponse à ce questionnement initial est oui :

1) Ressenti : je peux me sentir responsable et/ou coupable, au moins partiellement, de cette situation,
2) Réaction : je tente de provoquer une discussion franche avec la personne, afin de vider l'abcès en mettant sur la table tout ce qui a pu induire cette situation désagréable (non-dits, incompréhensions, quiproquos).

Si la réponse est non, que je me sente offensé injustement:

1) Ressenti: je suis déçu, offensé et blessé, ça fait mal, donc je suis rempli de colère et de déception envers celui qui m'a occasionné cette blessure sans raison, puis le temps passant et l'affront étant digéré je n'éprouve plus que mépris et dégoût,
2) Réaction: rupture totale, irrévocable et irréversible, sachant que quoi qu'il advienne je ne pourrai plus éprouver de sentiments positifs à l'égard de l'offenseur,ni respect ni considération, et que le souvenir de son méfait s'affichera en lettres de feu dans mon esprit dès que je serai confronté à lui. En option: désir de vengeance si l'offense est particulièrement grave (ce dernier cas de figure s'est présenté très rarement dans ma vie).



Kodiak
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1772
Date d'inscription : 05/11/2013
Age : 53
Localisation : Nice

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Kass le Mar 29 Juil 2014 - 18:16

wayne a écrit:Cette confiance que je leur accorde, c'est aussi le pouvoir de me faire très mal. Dès lors, s'ils viennent à la trahir, je les éjecte manu militari sans aucune forme de procès. Ni vengeance ni rancœur. Pour moi, cette personne, celle à qui j'ai fait confiance, n'existe tout simplement plus.

presque pareil pour moi.
définitif et surtout immédiat: à la minute où il y a trahison établie, ce que représente la personne pour moi, la place spéciale et unique qu'elle a dans mon univers disparaît d'un seul coup.

j'ai reçu il y a 2 jours un sms de celui qui fut mon meilleur ami et unique confident pendant plus de 20 ans.
2 ans sans nouvelles, après m'avoir laissée tomber sans explication à un des pires moments de ma vie.
si j'ai survécu tout ce temps, c'est bien la preuve que je pouvais finalement me passer de lui (et d'un tas d'autres faux-amis révélés au grand jour), je comprends pas le culot de revenir façon je soulage ma conscience en te faisant l'aumône même si t'as rien demandé.

les gens autour de moi ont beaucoup de peine à comprendre que je puisse dissocier une personne de la relation que j'ai, pour un temps donné, avec cette personne; que je puisse chérir le souvenir d'une relation, d'une complicité, d'une attirance, sans que la personne ne me manque. et souvent d'ailleurs il y en a qui essaient d'intervenir, croyant bien faire, je ne le supporte pas.

Kass
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4721
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par r'Eve le Mar 29 Juil 2014 - 19:21

Aujourd'hui je dirais que ... je pars au quart de tour.
J'aboie et je pars me cacher dans ma grotte pour panser mes plaies

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par boule-d-ombre le Mar 29 Juil 2014 - 19:44

pour commencer j ai plusieurs niveaux 'd amis' ca va du copain de passage a l ami fidele avec plusieurs niveaux. suivant les situations le statut des gens varient
    
   j ai souvent connu ce genre de situation avant ma colere prenait le dessus et la personne se faisait ejecter sur le champs ( en general de maniere violente) puis ma comprehension des humains a evolue je me suis rendu compte que ce que moi je prenais pour une crasse pour d autre c etait normal ou que certaines blessures etaient dues a des accidents ou des incomprehensions donc mes coleres se sont eteintes. des amis m ont poignarde au cours de ma vie maintenant je ne dis meme plus rien pas de colere pas de remarques ou d agressions quand ca arrive je demande ce qu il s est passe. j analyse la situation pour savoir deja si on me ment, puis ce que voulait faire l autre si c est dirige contre moi la personne perds ma confiance de maniere immediate si c est qu un 'accident' ou qu il y a un doute je lui garde ma confiance tout en adoptant un retrait pour voir. je ne cherche plus a garder ma colere contre des traitres(deja il y en a trop) c est usant et je tente d avancer vers l amelioration pas la destruction, par contre ils sont bannis de ma vie et en cas de rencontre je resterais froid distant car pour moi ils ne sont meme plus des etres humains.

boule-d-ombre
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 806
Date d'inscription : 02/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Hashirama le Mar 29 Juil 2014 - 19:55

@ Pandémonium r'Eve !
Oui , continue comme cela Eve. Tu iras très loin ...
Reviens nous , refroidie sinon je me chargerai de te refroidir ... fais moi confiance Wink

Hashirama
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 160
Date d'inscription : 21/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par r'Eve le Mar 29 Juil 2014 - 20:02

 Téléportation 


Dernière édition par Pandémonium r'Eve ! le Mar 29 Juil 2014 - 22:27, édité 1 fois

r'Eve
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4086
Date d'inscription : 22/06/2014
Age : 43
Localisation : Mickeyland

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment réagissez vous quand vos "amis" vous font des crasses/trahissent votre confiance ?

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum