L’intuition, notre boussole intérieure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’intuition, notre boussole intérieure

Message par offset le Sam 3 Mai 2014 - 14:07

L’intelligence intuitive

Les neurosciences le confirment : ni magie ni don, l’intuition est une forme d’intelligence présente en chacun de nous. Elle se cultive, se travaille et s’aiguise au quotidien.
Pour le philosophe allemand Schopenhauer, elle était la marque de fabrique de toutes les œuvres de génie. Einstein, lui, la définissait comme une « sensation au bout du doigt »(fingerspitzengefühl).
Pour vous et moi, elle est une petite voix intérieure qui conseille, une certitude fulgurante qui s’impose, ou encore une réaction corporelle plus ou moins intense. Les plus réceptifs d’entre nous
prennent en compte leur intuition, les autres la refoulent ou l’ignorent. Même si son origine demeure mystérieuse, les neurosciences reconnaissent aujourd’hui qu’elle peut être un allié non
négligeable pour nous faciliter la vie. Ni sixième sens magique, ni don réservé à quelques élus, l’intuition est une faculté à la portée de tous.

http://www.psychologies.com/Moi/Se-connaitre/Personnalite/Articles-et-Dossiers/Developper-son-intelligence-intuitive


Aux origines de nos intuitions

Pour prendre une décision ou se forger une première impression, chacun peut s’appuyer sur un mécanisme cognitif aussi  puissant que mystérieux : l’intuition.
Synthèse du passé et du présent, elle occupe une place prépondérante dans notre quotidien.

Réactiver les émotions.

Il ne s’agit pas de faire appel à ses souvenirs volontairement, mais à des éléments enregistrés dans notre mémoire et qui expriment spontanément pour nous aider dans nos
jugements et nos décisions. Et dans ce cadre, la composante émotionnelle joue un rôle central, comme l’explique M. Van Der Linden,  professeur de psychologie à l’université de Genève :
« Lorsqu’on est face à un choix important, il y a une référence implicite à des situations analogues et à leurs conséquences émotionnelles. La théorie des marqueurs somatiques évoque
ce cas précis ». Selon cette hypothèse, proposée dans les années 1990 par le neurologue A. Damasio, des traces émotionnelles des expériences marquantes sont conservées en mémoire.
Lorsqu’un individu est confronté à une situation analogue, ces traces s’expriment sous la forme de signaux d’alerte.
Face à une décision critique, par exemple choisir l’accès le plus sûr pour entrer dans un immeuble en feu, un pompier peut s’appuyer sur des contextes analogues déjà expérimentés
et sur les conséquences de ces décisions. Pour  A. Damasio, « les émotions jouent un rôle essentiel dans l’intuition, même si d’autres déclencheurs entre en jeu ».

Le passé au cœur des intuitions


D’après M. Van Der Linden, il existe deux types de situation où l’intuition fait appel aux expériences du passé. C’est d’abord l’intuition sociale, qui consiste à décoder le comportement
d’un inconnu. « Chacun de nous a appris les attitudes associées par exemple à la séduction ou à la menace, en observant les expressions du visage, les gestes, explique ce spécialiste
de la mémoire. Par  cet apprentissage implicite, on crée des associations complexes qui nous aident à décrypter les intentions. » .
Chez les joueurs d’échecs, chaque action ne découle pas d’une lente réflexion. Une grande part se joue à un niveau inconscient, qui leur permet de deviner les prochains coups des
adversaires et d’anticiper sur leurs propres actions.

La Mécanique Intuitive :

Etape 1 : Perception intuitive de la situation
                Prise en compte des perceptions non conscientes (ex : expression du visage de l’interlocuteur)
                Et des ressentis émotionnels.

Etape 2 : Comparaison avec une situation en mémoire
               le cerveau fait appel aux données mémorisées et rapproche la situation observée d’un cas de figure connu.

Etape 3 : Impulsion à agir
                Dictée inconsciemment par la mémoire, cette impulsion prend la forme d’une conviction soudaine, d’un malaise, etc.

(Revue le monde de l’intelligence)

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par offset le Dim 4 Mai 2014 - 5:38

offset a écrit:L’intelligence intuitive
Einstein, lui, la définissait comme une « sensation au bout du doigt »(fingerspitzengefühl).
Pour vous et moi, elle est une petite voix intérieure qui conseille, une certitude fulgurante qui s’impose, ou encore une réaction corporelle plus ou moins intense. Les plus réceptifs d’entre nous
prennent en compte leur intuition, les autres la refoulent ou l’ignorent

Je n'écoute pas toujours mon intuition et pourtant elle a souvent raison.

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Christelle le Dim 4 Mai 2014 - 6:15

Merci offset. J'apprends de plus en plus à suivre mon intuition, par ses manifestations corporelles ou bien par les convictions qu'elle peut nous transmettre. Je m'en porte plutôt bien ...
Aujourd'hui mes prises de décisions ne peuvent avoir lieu que si je sens que toutes les parties de moi-même sont en harmonie, donc si je me sens bien physiquement et psychiquement. Il m'arrive régulièrement aussi d'agir suite à un rêve que je comprends et qui vient corroborer toute une suite d'indices intuitifs que j'avais notés. Je fuis dorénavant toute décision guidée par l'intellect, elles m'ont trop souvent fourvoyées.

Il faut aussi préciser qu'une intuition est reconnaissable à deux caractéristiques :
- comme tu le dis, elle se signale dans la grande majorité des cas par flash ou par un malaise apparemment inexpliqué
- il faut aussi préciser qu'elle doit être au moment ou elle apparaît totalement dénuée d'émotion : cela permet de faire la différence entre l'expression d'un désir refoulé (beaucoup d'émotion, là au contraire) et une véritable intuition.

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Dim 4 Mai 2014 - 6:18

Merci. J'ai rien appris, mais je me sens moins seul Smile Je crois que les intuitions, c'est un peu comme le cerveau. C'est possible d'apprendre à s'en servir. Mais c'est long. Ca consomme du temps, de la passion et de l'énergie. Ptet que ceux qui s'en foutent ont raison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Cleore le Dim 4 Mai 2014 - 12:17

La Mécanique Intuitive :

Etape 1 : Perception intuitive de la situation
Prise en compte des perceptions non conscientes (ex : expression du visage de l’interlocuteur)
Et des ressentis émotionnels.

Etape 2 : Comparaison avec une situation en mémoire
le cerveau fait appel aux données mémorisées et rapproche la situation observée d’un cas de figure connu.

Etape 3 : Impulsion à agir
Dictée inconsciemment par la mémoire, cette impulsion prend la forme d’une conviction soudaine, d’un malaise, etc.

ça pour moi c'est déjà du raisonnement.

L'intuition pure est instantanée et ne s'appuie sur aucune observation, consciente ou non. Par exemple les gens avec lesquels on est tout de suite "en phase" et ceux qui nous mettent mal à l'aise alors qu'on est juste là debout à côté d'eux. Sentir un regard posé sur soi, dans son dos, par exemple, alors que rien ne nous permet de le deviner logiquement à moins d'avoir des yeux dans le dos. Sentir qu'on ferait mieux de ne pas aller à tel endroit tel jour... et apprendre après coup qu'il s'y est produit un attentat dans lequel on aurait pu se trouver. Ayrton Senna, le jour de son accident fatal, se sentait mal à l'aise à l'idée de faire sa course. D'une certaine façon, il a été averti de ce qui allait lui arriver.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par offset le Dim 4 Mai 2014 - 14:01

Peut on dire qu'il ya une intuition innée et une qui s'acquièrt  ?

l'hypermatérialiste et l'intuition

Dans le monde animal, on parle de flair et cela renvoie essentiellement à l’odorat. Ce sens est forcément beaucoup plus développé chez les animaux qui, d’une part,
n’ont pas de langage parlé et, d’autre part, vivent encore pour la plupart dans des environnements sauvages où les odeurs sont des repérages de survie. Les humains
vivent de plus en plus en milieu urbain. On évalue aujourd’hui à environ 3,3 milliards les citadins dans le monde, et ce chiffre devrait augmenter encore vers 60 % de la
population mondiale à l’horizon 2030. Le milieu urbain étant ce qu’il est, si notre odorat y est toujours très sollicité, ce n’est plus vraiment pour des causes de survie.

La plupart des grandes découvertes scientifiques se manifestèrent sous la forme d’idées fulgurantes (le célèbre « Eurêka ! » d’Archimède) après de longs processus de
recherches à la fois rationnelles et intuitives. Cela dit, l’hypermatérialisme des sociétés occidentales n’a pas rendu service à notre « cerveau droit » ; on peut en constater
les conséquences dans les comportements d’aujourd’hui. En effet, à force de déléguer de plus en plus de tâches à nos appendices technologiques, certains de nos sens
s’émoussent et d’autres sont hypersollicités. Mais ce qui est plus ennuyeux, c’est que nos sens sont de plus en plus stimulés par des divertissements extérieurs artificiels
et très puissants.

Ce phénomène a une conséquence grave sur nos comportements : il contribue à nous sortir de nous-mêmes et de notre centre intime. Sous stimulation sensorielle quasi permanente,
l’esprit humain s’éloigne de sa « petite voix » intérieure et ne sait plus à quel saint se vouer dès qu’il se retrouve dans une situation périlleuse. Posez la question du silence à n’importe
qui autour de vous et vous constaterez les réactions. La surutilisation technologique produit un ensemble de comportements qui fatiguent l’esprit et par conséquent usent le système
nerveux. L’Homo economicus est devenu un individu fragile malgré le nombre pléthorique d’outils censés l’aider à mieux communiquer avec son environnement. La plupart de ces outils le
tiennent à distance d’autrui et ses sens se heurtent de plus en plus souvent à des interfaces techniques. Que dire de ces enseignements que les nouveaux prophètes de la formation
proposent par Internet ? Quand on sait que les progrès d’un apprenti ou d’un élève dépendent avant tout de la qualité relationnelle directe vivante et ensuite de son contenu,
ce phénomène de disparition de la présence vivante devrait nous inquiéter.

http://www.atlantico.fr/decryptage/femmes-ont-elles-vraiment-plus-intuition-que-hommes-severine-denis-439101.html


Le silence m'aide à réfléchir et a écouter mes sens, quand j'ai un questionnement c'est dans le calme que je trouve les réponses.

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Dim 4 Mai 2014 - 14:24

J'avais discuté avec une psy sur l'intuition, parce que j'avais du mal à la comprendre.
Elle m'avait expliqué que l'intuition seule n'existait pas, mais marchait généralement en duo avec une autre fonction mentale.
Par exemple, avec la fonction de l'esprit qui permet de trouver une conclusion avant même de poser le problème.
Ou alors la sensation, qui donne de bon amant, de bon du cuisiner donc de bon mari, ou de bon sportif (qui vont éviter de dépasser leur limite pour rien ). C'est aussi avec la sensation qui permet de palper l'atmosphère, par exemple dire que dans un château l'atmosphère est glauque ou joyeuse ( et fait appelle à la mémoire ).
Et avec l'émotion, qui permet d'éviter les personnes qui nous sont désagréables, de chercher la bonne compagnie, d'éviter de dire un mot de travers, ou de sentir qu'il y a un éléphant dans la salle.

Ça me paraissait pas saugrenue comme explication.


Dernière édition par Kharmit le Dim 4 Mai 2014 - 14:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par offset le Dim 4 Mai 2014 - 14:37

Kharmit, c'est une belle explication.

L'intuition amoureuse doit être perturbée par l'amour, on dit que l'amour rend aveugle
Je ne savais pas que l'intuition aidait a sentir qu'il ya un éléphant près de nous

 Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Dim 4 Mai 2014 - 14:58

offset a écrit:Kharmit, c'est une belle explication.

L'intuition amoureuse doit être perturbée par l'amour, on dit que l'amour rend aveugle
Je ne savais pas que l'intuition aidait a sentir qu'il ya un éléphant près de nous

 Very Happy

Erf, désolé, j'ai traduit sans réfléchir une expression anglaise. En gros c'est quand tu rentres dans une salle, et il y a un sujet tabou qui rend tout le monde mal à l'aise mais que personne ne veut aborder. C'est le fameux "vous me cachez quelque chose" alors que rien ne transparaît.

Oui, il y a de ça dans l'intuition amoureuse. Mais je doute que ça soit qu'amoureux. Par exemple tu peux être avec quelqu'un, avoir un rancard avec elle, tu doutes que tu puisses avoir une chance, et un moment... tu sais pas pourquoi, tu sais que tu as boulevard devant toi. Bon après c'est peut être un fonctionnement normal entre humain.  clown 



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Cleore le Dim 4 Mai 2014 - 16:51

Pour moi un psy est mal placé pour parler de l'intuition et la comprendre.

On ne peut la comprendre qu'en acceptant l'idée d'un véritable 6è sens et de ces énergies invisibles qui nous entourent, que nous émettons nous-mêmes par nos pensées, nos sentiments et nos émotions. Le mot de "boussole" me plaît bien. Ce sont des antennes que nous avons, qui sont indépendantes de tout le reste et qui captent toutes ces énergies. C'est comme une radio qui émet des ondes et nous avons un récepteur à l'intérieur de nous. Les animaux ont un instinct, l'intuition peut s'apparenter à ça. Nous ne sommes nous-mêmes que des animaux après tout. Il nous est arrivé à tous de nous dire, à propos d'un projet que nous avons : "je le sens bien", ou bien "je ne le sens pas", indépendamment de tous les facteurs visibles, de toutes les infos dont nous disposons, en dépit de toutes les apparences. Ensuite, on peut vérifier certaines choses à l'aide de la raison, de la logique ou de nos autres cinq sens, soit tout de suite soit plus tard. L'intuition n'est pas là par hasard, elle a une raison d'être pour nous aider, nous avertir, nous aiguiller.

offset a écrit:Peut on dire qu'il ya une intuition innée et une qui s'acquièrt  ? .

C'est possible. Si on l'écoute, si on s'en sert, elle se développe. C'est comme un muscle qu'on travaille et qui se renforce en faisant du sport. Il y a une part d'inné et une part d'entraînement. C'est bien possible qu'il y ait plusieurs formes d'intuition, plusieurs niveaux, tout comme elle peut se manifester de plein de façons différentes.

Cleore
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1004
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 53
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Christelle le Dim 4 Mai 2014 - 17:44

Mon intuition est la manifestation de mon moi profond. Si je ne l'écoute pas, je ne suis plus en harmonie, je perds mon équilibre.

Christelle
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 893
Date d'inscription : 06/03/2010
Age : 42
Localisation : Landes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par jmd le Lun 5 Mai 2014 - 4:26

Cleore a écrit: Pour moi un psy est mal placé pour parler de l'intuition et la comprendre.

Je pense qu'il y a vraiment un problème de paradigme dans la psychologie telle qu'elle est aujourd'hui.

Nous sommes dans une psychologie du "je", dans une pensée du sujet et de l'objet. Dans ce cadre de référence, l'intuition est à la limite d'être considéré comme un phénomène paranormal. (J'exagère un peu mais soit).

A la place d'une psychologie du sujet et de l'objet, nous pourrions dire : "la vie se cherche un chemin au travers de nous". Ou, pour l'exprimer de manière moins New Age : "Nous participons à un grand nombre de processus d'interaction avec notre environnement, processus qui lorsqu'ils ne parviennent pas à arriver à complétion, à bonne fin, continuent à y tendre." (Lorsqu'un processus ne parvient pas à arriver à complétion, il peut répéter la dernière action qu'il est parvenu à effectuer (par exemple les pensées lancinantes).

Dans un tel paradigme, l'intuition ne serait plus une espèce de pièce rapportée, assez étrange mais une des expressions de notre participation à ces processus d'interaction.

Ces "flashs" sont des synthèses d'informations obtenues par différents canaux : impressions fugitives, sensations passagères etc.

L'intuition peut être une émanation de mon ressenti du tout de la ma situation.

jmd
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 800
Date d'inscription : 10/08/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Sam 7 Fév 2015 - 11:44

quelle différence fondamentale fais tu entre "instinct" et "intuition" ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par EmiM le Mar 24 Mar 2015 - 14:52


Est ce que cela pourrait vous intéresser ?:


INREES a écrit:

7 conseils pour cultiver son intuition

L’intuition, c’est l’affaire d’une seconde de clairvoyance, par définition impromptue.
Mais l’attitude intuitive se cultive au fil du temps, c’est un choix et un art de vivre, dont voici quelques clés.

On aimerait tous avoir de « bonnes intuitions. » Mais à bien y réfléchir, la mauvaise intuition n’est pas de l’intuition. Elle est un désir, un préjugé, une fantaisie de l’imagination prise pour une intuition. Le propre de l’intuition est de fournir une information juste sur une situation à venir. Que faire, puisque le processus est inconscient ? Laisser à l’inconscient plus de place pour s’exprimer. Surtout, ne vous mettez pas martel en tête ! Être à l’écoute de son intuition, c’est d’abord lâcher prise et accepter ce qui vient. Un état d’esprit serein, le développement de l’attention au moment présent, l’écoute de votre corps sont autant d’attitudes qui vous permettront de vous engager sur la voie intuitive.

1/ Croyez en votre intuition

Car elle existe. Tout commence par-là. Nous avons pris l’habitude de répéter que la logique est notre seul guide. Sur l’idée de rationalité des agents économiques, on a bâti des systèmes, dont on constate aujourd’hui toute la pertinence ! Il faut être convaincu de l’existence et de la validité de l’intelligence intuitive, si mystérieuse nous semble-t-elle. Le psychologue Richard Wiseman, qui a travaillé sur la chance, a identifié chez les chanceux ces deux caractéristiques : ils croient en leur baraka, et ils suivent beaucoup plus leur intuition que les malchanceux. Remémorez-vous vos moments intuitifs, cultivez un jardin secret de l’intuition.

2/ Pratiquez la détox sensorielle


D’une obligation à l’autre, sans réel moment de vraie relaxation, nous nous retrouvons prisonniers d’une spirale de stress : des repas vite pris, des litres de café, un sommeil approximatif, la télévision comme seule source de détente, du bruit dans la rue, au bureau… STOP ! Vouloir entendre ses intuitions dans ces conditions… Autant essayer d’écouter le chant des oiseaux pendant une rave-party. Prenez soin de vous : offrez-vous de vrais moments de détente, prenez le temps de savourer une nourriture saine. Essayez de trouver des moments de calme pour vous ressourcer. « Le silence est sensation, perception, échange » écrit Marc de Smedt. « Univers intérieur, mais tactile. Canal de communication. »

3/ Ecoutez votre corps

« Bien souvent, quand nous sommes en présence de tiers ou dans certaines situations, nous avons des émotions corporelles dont nous ne tenons pas compte » souligne Maud Kristen, voyante reconnue. Cela peut se traduire par une sensation de malaise inattendu, qui n’a pas lieu d’être. Le corps est l’interface, le récepteur de l’information en même temps qu’il exprime ce que votre intellect ne peut discerner. Les Anglo-Saxons parlent de gut feeling, littéralement sensation des tripes, pour désigner l’intuition. Le fils du milliardaire George Soros explique que son père est parfaitement capable d’expliquer ses actions par moult théories. « Quand j’étais jeune, je l’écoutais parler et je me disais que tout ça, c’était des conneries. En réalité vous savez, il modifie sa position sur le marché ou prend une décision de ce genre quand son dos commence à le faire souffrir. Il a littéralement un spasme de douleur qu’il prend pour un avertissement. » (Cité par Malcom Gladwell dans La Force de l’intuition).

4/ Cultivez la transe

Hou ! le gros mot ! Mais la transe ne désigne pas uniquement l’exaltation, la perte de contrôle de soi ou le délire. Dans sa forme légère, elle favorise dans le cerveau le phénomène de synesthésie, c’est-à-dire la coopération entre tous les centres cérébraux, qui est source d’intuition et de créativité. La méditation pratiquée régulièrement est une voie immobile. Le mouvement est une autre voie : yoga, tai-chi, qi gong… Autant de gymnastiques qui ont été inventées pour exploiter le potentiel de la transe. D’une manière générale, mettre son corps en mouvement est un préalable, car cela favorise la perception, et c’est dans la perception que naît l’intuition. Un bon début peut être de préférer autant que possible la marche à pied aux transports en commun.

5/ « Intuitez » sans cesse

Écouter son intuition, ça signifie être réactif, oser sortir du rang. La vie va vous offrir des centaines d’occasions de pratique. Les paroles aimables peuvent cacher des intentions sournoises, que vous signale une sensation de malaise. Comprenez le sens de l’intuition et réagissez en fonction d’elle. De cette manière, vous vous renforcez. L’intuition peut vous pousser à sortir des sentiers battus. Vous serez parfois seul, et prendrez des décisions que peu de gens comprendront. Qu’importe ! La vie a plus d’imagination que les statistiques. « Dès que vous vous débarrassez de l’idée que vous devez plaire aux autres avant de vous plaire à vous-même, vous commencez alors à vous fier à votre instinct disait l’actrice américaine Raquel Welch. Et ce n’est qu’à ce moment-là que vous êtes satisfait. Vous devenez alors de plus en plus satisfait et les gens auront tendance à être satisfaits de ce que vous faites. »

6/ Soyez honnête avec vous-même

Vous êtes le juge ultime de vos expériences. Vous pouvez avoir des intuitions qui vous rendent nerveux mais qui sont justes à 90 %, tandis que la grande majorité de vos éclairs de certitude inébranlable mènent à des fiascos. Apprenez à repérer vos moments d’intuition. Soyez lucide, évitez les raisonnements alambiqués du style : « C’est vrai que j’avais cette intuition et que je me suis trompé mais finalement ce qui est arrivé après était bénéfique, donc au final l’intuition était bonne. » Si vous tenez un journal de vos intuitions, privilégiez les faits : quelle était la situation ? Qu’est-ce que vous avez ressenti physiquement ? Quelle décision avez-vous pris ? Que s’est-il passé ensuite ? Efforcez-vous de toujours faire la différence entre les faits et leur interprétation, basée sur des émotions et des désirs qui peuvent être trompeurs. N’écartez pas l’hypothèse des perceptions extrasensorielles, mais n’en voyez pas partout non plus.

7/ Amusez-vous

Souvenez-vous que l’être humain se développe en jouant. En devenant adulte, nous oublions cette part de nous-mêmes. Dans sa réflexion sur l’intelligence intuitive, Francis Cholle met en avant le rôle du jeu dans la créativité. « Les vraies avancées explique-t-il, doivent nécessairement rompre avec l’ordre logique que nous connaissons. » Dans cette brèche s’engouffre l’idée qui nous fait avancer. Le jeu est une expérience dynamique, qui nous absorbe et n’a d’autre finalité que de nous procurer du plaisir. Tout est possible : lire, sculpter, peindre, faire du théâtre… C’est dans cet esprit que nous vous conseillons d’expérimenter vos perceptions extrasensorielles. Imaginez que depuis votre enfance, vous ayez vécu avec une jambe attachée dans le dos, obligé de sautiller à cloche-pied. Quoi de plus jouissif, si on vous rendait soudain l’usage de ce membre, que de dévaler les collines en chantant ! L’intuition naît et s’épanouit dans l’expérience de la liberté. « Les gens ne voient que ce qu’ils sont préparés à voir » écrivait Ralph Waldo Emerson. Soyez prêt à tout.


EmiM
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 5675
Date d'inscription : 15/01/2014
Age : 35
Localisation : Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par offset le Jeu 26 Mar 2015 - 3:07

Merci EmiM, c'est intéressant

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Sam 28 Mar 2015 - 16:00

Club Science Publique : Que peut le corps ? Exploiter son intuition
France Culture


http://www.franceculture.fr/emission-science-publique-club-science-publique-que-peut-le-corps-exploiter-son-intuition-2012-02-17

Aujourd’hui, dans le Club Science Publique, nous poursuivons notre exploration des capacités humaines aussi mal connues et mal comprises que spectaculaires et fascinantes. Après la résistance physique, l’hypnose et l’art du jeu avec les mots, voici donc l’intuition. Sans doute l’une des plus extraordinaires facultés du cerveau. La définition du mot intuition par le Larousse est double : Connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l'expérience, d’une part. Sentiment irraisonné, non vérifiable qu'un événement va se produire, que quelque chose existe : Avoir l'intuition d'un danger, d’autre part. Comme souvent, c’est Einstein et son art de la formule qui éclaire le sujet : « Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don ».

Un autre scientifique, Pierre Joliot, précise le rôle de l’intuition d’une façon qui reste d’actualité : « L’ordinateur ne peut que restituer, sous une forme plus ou moins élaborée, les concepts que le chercheur y a introduit. Il est incapable de faire preuve d’intuition, démarche subtile et encore mal comprise qui seule peut conduire à la découverte », fin de citation. Voici donc un instrument puissant et mystérieux dont nous sommes tous plus ou moins pourvus. Cette faculté nous aide dans la vie quotidienne pour prendre une décision que la logique ne parvient pas à imposer. Et elle devient un atout majeur pour ceux qui sont confrontés à des situations complexes en raison de l’urgence, de la tension et de l’enjeu.

Invités:

Jean-Claude Ameisen, médecin et chercheur, professeur d’immunologie à l’université Paris VII, Président du comité d'éthique de l'Inserm,

Christophe Caupenne, négociateur au RAID, auteur de plusieurs articles spécialisés et ouvrages, dont le dernier Négociateur au RAID (éditions du Cherche Midi, 2010),

Pierre-Henri Gouyon, professeur  au Muséum National d'Histoire Naturelle, à l'Agro Paris-Tech et à Sciences Po,

Claire Petitmengin, Professeur à l'Institut Télécom (TEM) et chercheur associé au Centre de Recherche en Epistémologie Appliquée (Ecole Polytechnique/CNRS), auteur de L’expérience intuitive (Harmattan, 2001
)


Voici des références très sérieuses, pointues, scientifiques. Approuve Impec ! Bravo !
J'avais écouté le podcast à l'époque de sa sortie, un très très bon travail de recherche et de présentation soignée, impeccable. Approuve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par offset le Dim 29 Mar 2015 - 6:56

Merci Kara

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Edelweiss le Jeu 9 Avr 2015 - 9:28

@jmd @offset  Cool
Je distingue 2 choses différentes mais apparentées :
- l'intuition en tant que précognition "simple" (selon les processus que rapportent @offset et @jmd)
et
- un autre phénomène plus proche du fameux "nos pensées créent le monde" et d'une influence subtile qu'on aurait sur les événements impliquant d'autres cerveaux/corps humains/animaux, qui serait finalement l'inverse d'une intuition puisque là on n'analyserait pas mais on serait la cause du phénomène (consciemment ou non).

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Edelweiss le Jeu 9 Avr 2015 - 17:02

En me relisant je comprends que ça ne s'oppose pas, que le 2ème tiret peut précéder ou pas le 1er sans changer ce qu'est l'intuition/précognition.
Ce qui m'interroge régulièrement ce n'est pas comment l'intuition marche mais plutôt pourquoi elle marche si bien sur des événements dont nous ne sommes pas censés être acteurs, et ma seule explication est cette influence subtile = j'ai l'impression de toujours revenir à la télépathie comme seule explication.
Si je parle de ça ici c'est que l'intuition est une boussole intérieure, et que quand on n'arrive pas à y accéder soi-même on peut avoir le réflexe "voyance" c'est-à-dire tiers qui va y accéder pour nous.
J'ai entendu, plus jeune, que la télépathie était un défaut de la voyance, un biais, et qu'il fallait éviter les voyants faisant ça, or je pense que c'est la seule raison pour laquelle la voyance fonctionne justement  Rolling Eyes
Une consultation c'est comme si on ouvrait un livre et qu'on trouvait le chapitre où se situe la réponse que quelqu'un nous a demandé de chercher (parce qu'il ne sait pas le faire mais il pourrait s'il voulait), on l'ouvre, on lit, on ne comprend pas tout (il est écrit dans une langue étrangère pour laquelle on n'est pas bilingue) mais on tente d'en comprendre un maximum (d'où l'importance de l'honnêteté avec le voyant et aussi de l'interaction qui aide et n'est pas un procédé pour soutirer de l'information mais est un procédé utile pour affiner la traduction et éviter les erreurs d'interprétation) on affine, on se corrige, puis on fait une fiche de lecture study

Edelweiss
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 530
Date d'inscription : 24/11/2014
Localisation : Une caverne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Jeu 9 Avr 2015 - 17:44

Aujourd’hui, dans le Club Science Publique, nous poursuivons notre exploration des capacités humaines aussi mal connues et mal comprises que spectaculaires et fascinantes. Après la résistance physique, l’hypnose et l’art du jeu avec les mots, voici donc l’intuition. Sans doute l’une des plus extraordinaires facultés du cerveau. La définition du mot intuition par le Larousse est double : Connaissance directe, immédiate de la vérité, sans recours au raisonnement, à l'expérience, d’une part. Sentiment irraisonné, non vérifiable qu'un événement va se produire, que quelque chose existe : Avoir l'intuition d'un danger, d’autre part. Comme souvent, c’est Einstein et son art de la formule qui éclaire le sujet : « Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don ».

Un autre scientifique, Pierre Joliot, précise le rôle de l’intuition d’une façon qui reste d’actualité : « L’ordinateur ne peut que restituer, sous une forme plus ou moins élaborée, les concepts que le chercheur y a introduit. Il est incapable de faire preuve d’intuition, démarche subtile et encore mal comprise qui seule peut conduire à la découverte », fin de citation.
A mon avis il y a bien d'autres problèmes auxquels seront confrontés ceux qui essaieront de faire tendre l'intelligence artificielle vers l'intelligence humain, la capacité d'abstraction par exemple, mais oui, ce problème d'intuition et de créativité est déjà un bon départ. Perso je n'ai jamais douté (intuition ? lol) que les machines ne seraient jamais capables de rivaliser avec l'homme
Voici donc un instrument puissant et mystérieux dont nous sommes tous plus ou moins pourvus. Cette faculté nous aide dans la vie quotidienne pour prendre une décision que la logique ne parvient pas à imposer.
Ce qui m'amuse dans cette dernière phrase c'est qu'elle donne l'impression que l'intuition n'intervient que comme roue de secours, que quand la sacro-sainte logique n'arrive pas à trouver de solution. On part postulat que la raison "a toujours raison".
Je suis persuadé que c'est faux et qu'intuition et raison dansent constamment ensemble non pas dans une alternance de noir et de blanc mais dans une infinie palette de gris.
Autre point qui m'amuse, l'intuition n'interviendrait qu'au moment de la prise de décisions. C'est faux. L'intuition peut aussi aider pour la simple compréhension des choses, sans qu'aucune décision ne soit prise ensuite.


Et elle devient un atout majeur pour ceux qui sont confrontés à des situations complexes en raison de l’urgence, de la tension et de l’enjeu.

Je ne suis pas sûr que la tension, l'urgence et la conscience des enjeux, des facteurs de stress quoi, ne soient pas autant de facteur défavorable à l'émergence de l'intuition. Au contraire, il conviendrait plutôt d'être calme et détendu


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Invité le Ven 10 Avr 2015 - 12:13

Tableaux de Escher:
Car des "deux", il n'est en réalité qu'un.  drunken
Mais parfois, seul le poisson ou l'oiseau sera visible, comme seule la raison ou seule l'intuition peut parfois être visible, ou parfois "montrable" socialement, culturellement lorsque l'on maîtrise les deux mais pas son interlocuteur.

Les deux conjugués, c'est "deux fois mieux" pourrait-on dire.
Sauf que "1+1" ne fait pas 2. ^^








Suivez le lapin blanc...
Alice...^^


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par AlphaZ le Mer 9 Sep 2015 - 19:52

Intéressante la question de Nath : Instinct / Intuition?
D'après une rapide recherche sur la toile, l'instinct serait de l'ordre de l'inné, du naturel (en opposition au culturel), l'intuition serait la faculté d'utiliser ses acquis de manière immédiate.
La distinction me semble intéressante, et les deux notions complémentaires.

Mon intuition, il m'est arrivé de ne pas la suivre parce qu'elle allait à l'encontre d'un raisonnement rationnel. A chaque fois, j'ai eu tort.
Aujourd'hui, j'essaye de lui faire confiance puisqu'elle m'a toujours mené au bon endroit. Mais qu'est-ce que c'est dur de se dire "Si, tu dois faire ça" alors que la logique et la raison concluent à l'inverse !!



AlphaZ
Zèbre régulier
Zèbre régulier

Messages : 84
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 36
Localisation : Bout du monde

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par fleurblanche le Jeu 10 Sep 2015 - 10:15

Instinct, exemples : instinct de survie, instinct maternel, etc.

fleurblanche
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 3583
Date d'inscription : 23/06/2010
Age : 48
Localisation : Hémisphère sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Pale_Rider le Ven 16 Oct 2015 - 22:26

En tout cas, la dernière fois que je ne me suis pas fié à mon intuition, je l'ai bine regretté !!
Un personnel soignant que je ne "sentais" pas. ça a été immédiat.
Comme un ami me l'avait recommandé, comme spécialiste etc. j'ai préféré mettre de côté mon intuition et me fier à la "rationnalité" (qui en dernière analyse n'était pas du tout la rationnalité mais le jugement de cet ami !!!).
Mal m'en a pris.
Ce ... ne m'a fait que du mal !
Beaucoup de mal.
Car le mec s'est avéré n'être qu'un ... incroyablement aveuglé par son ego. Incompétent. Dangereux.
Génial.
On ne m'y reprendra plus !!

Pale_Rider
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1672
Date d'inscription : 28/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Pale_Rider le Jeu 5 Nov 2015 - 15:04

Deuxième fois que je n'écoute pas mon instinct.
Deuxième fois que la réalité vient me confirmer qu'"il" avait raison!
Bon… Peut-être que la troisième fois j'en tiendrai compte !

Pale_Rider
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 1672
Date d'inscription : 28/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’intuition, notre boussole intérieure

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 17:17


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum