Dépression à vie ???

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Dépression à vie ???

Message par Shijuro le Lun 28 Avr 2014 - 8:07

Hello à tous,

Je me permets de poster pour vous demander de l'aide !

J'ai 29 ans, je suis ingénieur, et je suis tombé il y a un an en dépression, suite à des souvenirs d'abus sexuels de mon père durant mon enfance et la rupture familiale qui s'en est suivi (pas facile de couper avec papa le salaud, maman qui fait l'autruche, et frérot qui ne veut pas me voir souffrir ...).

Ma dépression a duré 6 mois (traitée sous Effexor 75 mg puis 37.5 mg). Elle était modérée (pas d'arrêt de travail, pas d'idées noires, seulement plus beaucoup d'envies de faire des choses) ... j'ai arrêté les antidépresseurs il y a 6 mois. Et horreur, il y a une semaine je me prends une récidive sans signes annonciateurs ! Je dois recommencer à prendre de l'Effexor ...

Alors voila, je me dis que ce que je vis (rupture familiale) est tellement lourd que mon cerveau est flingué !! Sad
J'ai peur de devenir dépressif chronique, de ne pas pouvoir reconstruire ma vie après ce drame ...

J'ai peur de ne pas pouvoir me reconstruire une vie normale ... de ne pas trouver de femme qui m'accepte tel que je suis, de fonder une famille. Bref, j'ai peur que la suite de ma vie ne soit qu'un grand trou noir !!

Est-ce qu'il y a un futur pour quelqu'un qui vit ce que je vis ?

Au secours !!
Loïc

avatar
Shijuro
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 33
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par La Gradiva le Mar 29 Avr 2014 - 0:51

Hello Loïc,

Si la dépression est une maladie qui nous tombe dessus sans qu'on la voit forcément venir (généralement parce qu'on n'a pas identifié les signes avant-coureurs), elle est souvent longue à repartir. Le cerveau s'en prend un coup (les synapses ont la mémoire des connexions), mais ça se reconstruit aussi, parce qu'il est d'une merveilleuse plasticité.
Dans le cas de traumatismes graves, comme les abus que tu cites, ce ne sont pas que des phénomènes conjoncturels comme le chômage ou un divorce qui en sont la cause. Il faut donc traiter à la racine. Thérapie, méditation... sont autant de voies à explorer en fonction de ce qui te convient. Il faut accepter de changer, même si c'est douloureux. S'éloigner des gens toxiques, se soigner de ses dépendances et retrouver son estime de soi. C'est un chemin qui n'est pas facile, mais une fois parcouru, tu te sentiras beaucoup mieux. Parce que la dépression a cette utilité de nous immobiliser pour rétablir un équilibre quand nous subissons le chaos. Un peu comme l'évanouissement suite à une forte douleur: ça anesthésie et ça rétablit la circulation sanguine. Mais il faut comprendre le message, et agir en conséquence.
Bon courage à toi!
avatar
La Gradiva
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 15/08/2013
Localisation : En marche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Shijuro le Mar 29 Avr 2014 - 11:56

La Gradiva a écrit:Hello Loïc,

Si la dépression est une maladie qui nous tombe dessus sans qu'on la voit forcément venir (généralement parce qu'on n'a pas identifié les signes avant-coureurs), elle est souvent longue à repartir. Le cerveau s'en prend un coup (les synapses ont la mémoire des connexions), mais ça se reconstruit aussi, parce qu'il est d'une merveilleuse plasticité.
Dans le cas de traumatismes graves, comme les abus que tu cites, ce ne sont pas que des phénomènes conjoncturels comme le chômage ou un divorce qui en sont la cause. Il faut donc traiter à la racine. Thérapie, méditation... sont autant de voies à explorer en fonction de ce qui te convient. Il faut accepter de changer, même si c'est douloureux. S'éloigner des gens toxiques, se soigner de ses dépendances et retrouver son estime de soi. C'est un chemin qui n'est pas facile, mais une fois parcouru, tu te sentiras beaucoup mieux. Parce que la dépression a cette utilité de nous immobiliser pour rétablir un équilibre quand nous subissons le chaos. Un peu comme l'évanouissement suite à une forte douleur: ça anesthésie et ça rétablit la circulation sanguine. Mais il faut comprendre le message, et agir en conséquence.
Bon courage à toi!

Bonjour La Gradiva, et merci de ta réponse.

Oui en fait, éloigner les gens toxiques, c'est bien ce que je fais ... j'ai coupé les ponts avec mon père il y a un an, et je n'ai plus vu ma mère et mon frère depuis Noël. Je dois dire que cela est bien difficile, surtout de faire le deuil de ma mère avec laquelle j'avais jusqu'à ce que mes souvenirs remontent une relation assez fusionnelle (et à posteriori, toxique pour moi). Sans compter que les conséquences des révélations faites à la famille élargie : même si personne ne trouve mon père sympathique (et pour cause, il a une personnalité franchement despotique et manipulatrice), personne n'a pour l'instant pris clairement partie pour moi. Je suis en plein marasme.

En parrallèle, je suis une thérapie depuis 2 ans, et je fais partie d'un groupe de parole de victimes d'abus.

Après, c'est juste que j'ai cru comprendre que les rechutes dans la dépression ont tendance à se généraliser avec le temps, et qu'il est difficile de redresser la barre ...

Dans l'absolu, je suis largement stabilisé par l'Effexor 75mg, je maintiens ma vie normale (quoiqu'un peu amorti) et je vais tenter de passer à 37.5mg (dose sous-thérapeutique) si je peux. Je n'ai pas du tout un tempérament dépressif à la base (plutôt plein d'énergie et de passions), mais les traumatismes d'enfance m'ont gravement fragilisé au stress.

Loïc

avatar
Shijuro
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 33
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par La Gradiva le Mar 29 Avr 2014 - 20:24

Tu es en plein changement: tu as mis de la distance avec les personnes toxiques de ta famille depuis quelques mois seulement, c'est peu par rapport à toute ta vie passée relié à eux. Il faut laisser le temps faire son office, le deuil est toujours douloureux et progressif.
Pas la peine de chercher du soutien dans ta famille élargie. Leur indifférence ou leur lâcheté ne les honore pas. Cherche le soutien et la compréhension chez les gens qui t'aiment et t'apprécient. Pour l'instant, tu es trop vulnérable à l'incompréhension. Plus tard, quand tu seras plus solide, peut-être pourras-tu reprendre des relations, plus ou moins superficielles, avec cette famille élargie.
Est-ce que la thérapie et le groupe de parole t'aident?
Pour ton angoisse de la dépression qui s'installe, je dirais que c'est le cas si le "dépressif" reste dans la même situation déclencheuse éternellement.
Tu es dans une démarche personnelle très courageuse et dans la reconstruction, c'est très positif. Mais tout cela provoque des bouleversements intimes qui ne vont pas sans heurts, il faut l'accepter.
Pour l'Effexor, en France on a tendance à surdoser les antidép (par rapport aux US, par exemple), donc c'est une bonne idée de rechercher la dose minimale.
Après, il y a d'autres remèdes, dont l'efficacité sur les zones neurologiques liées à la dépression est prouvée par des études scientifiques: thérapies cognitivo-comportementales, méditation, certaines plantes psychotropes...
avatar
La Gradiva
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 42
Date d'inscription : 15/08/2013
Localisation : En marche

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Revan le Mar 29 Avr 2014 - 23:49

Salut Loïc,

J'ai vécu quelque chose de similaire à toi sur certains points pour avoir un famille plutôt du genre "dysfonctionnelle" qui m'en a fait voir de toutes les couleurs. J'avais entamé des études d'ingénieur agronome et après une période vraiment dure où j'étais complètement paralysé par la dépression je me suis réorienté dans la psychologie. Alors je pense pouvoir te donner quelques conseils en plus de ce que t'a dit Gradiva et que j'approuve dans l'ensemble...

Tout d'abord il faut être patient: 2 ans pour une thérapie c'est relativement court même si elle est régulière...A vu d’œil je dirais que les thérapies durent en moyenne 4 ans. Et c'est bien le temps qu'il faut quand les difficultés se sont accumulées jusqu'à un point de rupture.
Il faut voir que lorsqu'on fait un travail sur soi, les implications vont chercher beaucoup plus loin que toi et ton environnement immédiat. La société, les conditions de vie, l'histoire personnelle sont autant de facteurs qui peuvent concourir aux difficultés. Dans le cadre de certaines analyses, on peut observer que des troubles psychologiques se construisent sur plusieurs générations! L'inertie et la mobilisation des affects/émotions associées peut être absolument colossale. Cela veut dire qu'il faut déployer une énergie, une persévérance et un courage en proportion...

D'autre part, il est extrêmement difficile de quitter un "système" de fonctionnement psychologique pour un autre. Même si l'on a conscience que ce système est néfaste et destructeur, ce n'est qu'une première étape qui correspond l'aspect cognitif/rationnel du problème: accepter faire face à un obstacle c'est bien mais ce n'est qu'une première étape. Il arrive souvent de se défiler (se trouver des excuses plus ou moins inconsciemment) ou bien de tomber dans le piège de la défense par la rationalisation (blabla les thèses de Kant, Spinoza, Freud, Robert Dupont j'en passe et des meilleures qu'on mobilise pour meubler un silence ou un vide....) pour se protéger contre la terreur et le danger réel que représente la prise de distance d'avec son groupe social de référence (famille, société...). Cette prise de distance trouve un véritable objet dans la remise en question, en soi, de modes de fonctionnements ou de normes issues de nos éducateurs et que l'on a intériorisé dès le plus jeune âge pour se faire une place dans le groupe familial. La remise en question de ces normes confronte et génère des émotions très violentes et difficiles à gérer. C'est encore pire dans le cas d'une éducation humiliante ou violente dont les actes comme le viol ou l'inceste ne sont que la partie la plus visible... On parle alors de ces actes/manifestations comme des symptômes d'un système/groupe toxique/dysfonctionnel.

Que retenir de tout ça? Tout d'abord être prudent avec la tentation de "couper les ponts", car cela donne un sentiment de contrôle ou d'apaisement qui n'est pas durable car cela n'interroge pas l'impact affectif que ta famille a eu sur toi. Bien sûr, ce constat dépend de nombreux paramètres à prendre en compte (indépendance matérielle, isolement etc). Il y a une confusion: en droit, on considère d'un côté une victime, et de l'autre un coupable pour des raisons historiques et pratiques. Mais c'est très loin des fait psychologiques: la toxicité se construit DANS une relation. Chacun y met sa part et même si on peut faire émerger des personnalités pathogènes, il n'est jamais bon de se précipiter dans la catégorisation et la stigmatisation. Le vrai bénéfice à tirer d'une relation toxique est d'élucider son fonctionnement afin d'en apprendre plus sur toi-même et de trouver de nouveaux point de vue sur ton histoire personnelle. Dans le cas contraire, la répétition de ce lien toxique avec de nouvelles personnes guette.
C'est un bon sujet de travail avec ton thérapeute ou ton groupe de parole.

Ensuite, il faut aussi se prémunir des catégorisation du style untel est de nature "dépressive" et untel de nature "joyeuse". Des personnes "joyeuses" peuvent cacher de véritables bombes à retardement psychiques. Il n'est pas bon de voir la dépression comme une maladie ou un trait de caractère, c'est un état de transition dont l'intensité, la durée et le déclenchement dépendent de nombreux paramètres pas toujours très bien connus...L'objectif ne doit pas être de "guerir", "s'éloigner des gens toxiques" mais bien se concentrer sur toi-même et ton vécu (ton ressenti) pour apprendre à former ton propre parti, le reste suivra...Les antidépresseurs et les psychotropes ne guérissent rien, mais néanmoins peuvent aider, notamment à garder un rythme de vie "normal" et ne pas risquer de tomber dans l'isolement. Il ne faut pas non plus hésiter à intégrer des groupes qui partagent tes intérêts, même si cela te semble au début vain et sans consistance: voilà le plus naturel des antidépresseurs.

Bien sur, c'est facile à dire, au plus fort d'un état dépressif, nos émotions et notre perception du temps s'émoussent considérablement. Tout parait inconsistant, effrayant et mal défini, ce qui rend quasi impossible de se projeter dans le temps et confine à des sensation d'anéantissement, d'impuissance, d'inutilité et de solitude. Il s'agit cependant d'une perception et pas d'une vérité. Smile 

La vérité est qu'il est beaucoup plus fécond de faire ce travail que de s'accrocher désespérément à la recherche d'une illusoire "normalité". La normalité présentée par la société est très, très loin du bien-être psychologique. De plus notre société est également très loin d'être "mature" à propos de tous ces sujets extrêmement explosifs. Parfois les gens ont peur d'être "contaminé" par les problèmes de "l'autre", mais parfois ils ont aussi peur de ne pas bien réagir et de ne pas savoir quoi dire ou quoi faire. Il vaut donc mieux toujours aborder les choses avec des termes très simples ou approximatifs, même s'ils paraissent ridicules. J'aurais même envie de dire surtout s'ils sont ridicules, car cela veut dire qu'ils sont subversifs...Le plus important dans les mots, c'est la charge émotionnelle qu'ils véhicules et qui leur donne un sens et une profondeur. Voilà qui nourrit des relations saines, beaucoup plus que nombre de techniques ou de théories compliquées...Quand elles ne sont pas tout simplement creuses. silent 

J'espère que ces quelques pistes et réflexions t'auront fait progresser Very Happy
avatar
Revan
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 323
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 30
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Invité le Mer 30 Avr 2014 - 19:19

tu devrais faire tout un tas de trucs pour ne pas y penser. sinon tu vas t'auto stresser et déprimer Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Invité le Mer 30 Avr 2014 - 23:37

Salut Loïc,

Pour te rassurer, si tu as un antidépresseur qui fonctionne, tu n'es sorti forcément sorti d'affaire, mais la molécule devrais te donner le temps de passer le ou les caps. C'est un dépressif chronique résistant aux traitements qui te l'écrit  Twisted Evil 

De plus deux dépressions successives ne signifient pas que tu es, ou deviendra, dépressif chronique, d'autant plus qu'elles sont survenues suite à des chocs psychologiques objectivement important.

J'ai pas de conseil à te donner mais j'le fais quand même Approuve  Prend ton malêtre au sérieux, accepte que c'est toujours plus long à traiter que ce que nous le voudrions et ne panique pas  Console  Je suis dispo par MP si tu le souhaites.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Tête d'Ampoule le Jeu 1 Mai 2014 - 1:46

Moi aussi, j'ai une famille toxique qui ne comprenait pas les maltraitances que celle qui m'a donné naissance m'a fait subir... J'ai commencé par tenir bon mais il a fallu me rendre à l'évidence, j'ai dû couper les ponts. Ça fait tout drôle au début mais ça s'est avéré très libérateur. Toutefois je ne me sens toujours pas totalement libre car trop près de chez eux et je me fais régulièrement harceler. J'ai le projet de déménager à quelques milliers de km de là pour vivre plus près de l'être que j'aime le plus au monde car c'est là-bas, très loin d'ici, que je me sens enfin à la maison et avec ma famille de cœur, celle que j'ai choisie.
Si la présence de ta famille t'est toxique, je pense qu'il faut savoir prendre une décision tôt ou tard même si elle est dure. Seul ton cœur peut te le dire. Dis-toi quelle est la situation la moins douloureuse : rester avec ta famille qui ne comprend pas tes souffrances (et vu ce que ton père t'a fait, l'absence de réaction à cela du reste de ta famille est aussi une maltraitance) et endurer le passé, ou te séparer de ces gens toxiques et faire ton deuil pour pouvoir redémarrer à zéro de façon dynamique. Enfin du moins c'est ma façon de voir...
avatar
Tête d'Ampoule
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1232
Date d'inscription : 15/01/2014
Localisation : Vortex Temporel

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Shijuro le Jeu 1 Mai 2014 - 9:32

Bonjour,

Merci à tous pour vos conseils et d'avoir pris la peine de me répondre. Je vais tâcher de répondre à toutes vos contributions:

La Gradiva, oui je peux dire que le groupe de parole que je fréquente m'aide beaucoup. D'abord parce que cela me permet d'échanger sur mes ressentis avec des personnes qui ont vécu des choses similaires, de trouver des similitudes, et aussi parce que j'y trouve une écoute difficile à trouver auprès d'autres personnes qui ne connaissent pas le sujet ou sont mal à l'aise lorsqu'il est évoqué (même avec mes amis proches c'est un sujet à aborder avec des pincettes). Je suis en parallèle une thérapie de type EMDR avec une thérapeute qui m'apporte beaucoup.

Revan, merci pour ta réponse détaillée, je vois que nous avons des parcours qui présentent des similitudes. Effectivement, mes dépressions sont l'aboutissement d'une lutte, d'une mobilisation psychologique et d'efforts sur une durée de plusieurs années difficiles, qui ont épuisé mes ressources psychologiques. Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il n'est pas forcément nécessaire de couper totalement les ponts avec ma famille (hormis avec mon père, là dessus ma décision est prise), mais au contraire de travailler sur soi et sur les conditionnements, de façon à faire évoluer ces relations. Après, vu le mal que ma mère et mon frère m'ont fait en ignorant mes souffrances, j'ai du mal à imaginer pouvoir redevenir un jour intime avec eux.
Pour finir, effectivement mon allusion à la nature dépressive / non dépressive était un peu simpliste voire stigmatisante.

Gahan, crois moi je suis plutôt du genre actif, entre voyages, triathlon, chasse sous-marine sans compter le taf ... mais là c'est vraiment too much. Sans compter le stress post traumatique qui me fatigue pas mal (besoin d'être dans mon lit quand je suis chez moi, même hors phase de dépression).

Aqua, merci pour tes encouragements. Oui l'Effexor est hyper efficace en ce qui me concerne, il me maintient dans mon état habituel. J'ai de la chance que la molécule existe, je crois. En ce qui te concerne tu n'as pas trouvé de molécule qui te convienne?

Tête d'ampoule (!), à priori je pars bosser au Japon (Osaka) en Septembre, avec une possibilité d'y rester plusieurs années. Le deuil de ma famille, je suis en train de le faire, mais ce n'est pas évident, surtout celui de ma mère. J'espère que l'éloignement va me permettre de passer plus rapidement à autre chose, même si je n'ai pas envie de couper totalement les ponts avec mère & frère.
avatar
Shijuro
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 33
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Invité le Jeu 1 Mai 2014 - 10:00

ne rien faire est inclus dans les tas de trucs Smile si c'est ce dont tu as envie Smile besoin et ce que tu ressens Smile te poser avec un bouquin, mater des vidéos, aller juste faire un tour de marche pour prendre l'air Smile te détendre Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par mrs doubtfull le Jeu 1 Mai 2014 - 10:07

10:07:26Bonjour Shijuro,

Et toutes mes félicitations pour ton parcours!

Dépression à vie?
Oui, peut être si tu ne cherches pas à prendre ton traumatisme à bras le corps, si tu l'enfouis au plus profond de toi pour tenter de faire comme s'il n'avait jamais existé...
Mais c'est bien tout le contraire que tu es en train de construire, non?
Cela portera forcément ses fruits.

Tu dis avoir commencé une thérapie de type EMDR, j'envisage très fortement cette possibilité pour moi, pour venir à bout d'un SPT vieux de 25 ans! (Et qui me claque en pleine figure par un épisode de dépression modérée, puis par un état " beurk" qui s'éternise...)
J'aimerais beaucoup savoir ce que tu penses de ce type de thérapie et comme ça se passe. Si tu as le courage ( et l'envie), tu peux me joindre par mp, histoire de ne pas faire dévier ton fil.

Merci et bon courage.
avatar
mrs doubtfull
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 753
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 51
Localisation : 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Invité le Jeu 1 Mai 2014 - 23:57

Shijuro a écrit:En ce qui te concerne tu n'as pas trouvé de molécule qui te convienne?

Non, rien malgré de multiples tentatives. Finalement l'ECT semble fonctionner mais ce n'est plus de la chimie Evil or Very Mad 

SI tu as une roue de secours à disposition avec ton traitement, c'est une opportunité fantastique de faire le nécessaire pour reprendre le dessus sans trop morfler. N'hésite pas à prolonger ton traitement si nécessaire, ce n'est pas drôle, j'ai testé et retesté, mais les rechutes sont encore moins désopilantes. A toi de sentir quand c'est le bon moment, mais prend de la marge  Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par zebravalia le Dim 4 Mai 2014 - 18:45

Bonjour Shijuro,
Regarde cette video et dis-moi ce que tu en penses. Je trouve que ça vaut le coup d'essayer et que si tu peux intégrer un protocole de ce genre, sous propanolol donc, tu gagnerais beaucoup de temps. cela peut aussi intéresser d'autres personnes que shijuro.

http://apprendreaapprendre.com/reussite_scolaire/article.php?numtxt=1528

Le japon, quel pays magnifique paraît-il....
avatar
zebravalia
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 687
Date d'inscription : 10/01/2014
Age : 49
Localisation : maroc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Invité le Dim 4 Mai 2014 - 19:13

Coucou Shijuro,
Bien sûr que non tu ne vas pas rester "dépressif à vie"!
Tu connaîtras des moments de rechute dans certaines situations pesantes, car la vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais tu auras en toi plein de nouveaux outils pour les affronter et tu sauras de mieux en mieux les gérer. Je veux te dire un gros bravo pour tout le travail que tu as fait, c'est impressionnant, moi je te trouve très courageux et très fort! Vraiment!
Il n'y a aucun mal à s'éloigner de sa famille. C'est terrible cette image de façade qu'on nous impose, les liens du sang, le respect envers ce noyau de démolition parfois atroce que peut être le cercle familial...tu as vécu le pire, et c'est très bien de prendre le plus de distance possible. Il y a plusieurs phases, au début tu es encore lié malgré toi à tout ça, après tu ressens de la colère, et enfin une vraie distance et un vrai détachement qui te permettent de devenir toi même, en paix. Ne t'inquiète pas. Il faut être patient.
C'est pareil, on a le droit dans certains moments de sa vie d'aller mal, de ne pas être à la hauteur, de lâcher prise et de ne plus être efficace. On s'en fout de cette image de perfection qu'on nous fait avaler du matin au soir. Tu fais la chose la plus importante au monde en ce moment, et que tu n'avais jamais pris le temps de faire: prendre soin de toi...Alors, oui, c'est normal de ne pas te sentir bien et de prendre du temps pour t'occuper de ça.
Vraiment, chapeau, je te sens plein de ressources et je t'admire. Tu n'es pas seul dans ce combat! Tous mes encouragements! Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Shijuro le Lun 12 Mai 2014 - 19:08

seven_swans a écrit:Coucou Shijuro,
Bien sûr que non tu ne vas pas rester "dépressif à vie"!
Tu connaîtras des moments de rechute dans certaines situations pesantes, car la vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais tu auras en toi plein de nouveaux outils pour les affronter et tu sauras de mieux en mieux les gérer. Je veux te dire un gros bravo pour tout le travail que tu as fait, c'est impressionnant, moi je te trouve très courageux et très fort! Vraiment!
Il n'y a aucun mal à s'éloigner de sa famille. C'est terrible cette image de façade qu'on nous impose, les liens du sang, le respect envers ce noyau de démolition parfois atroce que peut être le cercle familial...tu as vécu le pire, et c'est très bien de prendre le plus de distance possible. Il y a plusieurs phases, au début tu es encore lié malgré toi à tout ça, après tu ressens de la colère, et enfin une vraie distance et un vrai détachement qui te permettent de devenir toi même, en paix. Ne t'inquiète pas. Il faut être patient.
C'est pareil, on a le droit dans certains moments de sa vie d'aller mal, de ne pas être à la hauteur, de lâcher prise et de ne plus être efficace. On s'en fout de cette image de perfection qu'on nous fait avaler du matin au soir. Tu fais la chose la plus importante au monde en ce moment, et que tu n'avais jamais pris le temps de faire: prendre soin de toi...Alors, oui, c'est normal de ne pas te sentir bien et de prendre du temps pour t'occuper de ça.
Vraiment, chapeau, je te sens plein de ressources et je t'admire. Tu n'es pas seul dans ce combat! Tous mes encouragements! Wink

Hello à tous,

Merci beaucoup pour vos réponses, elles m'aident à tenir dans ce passage difficile.

C'est très dur de se sentir abandonné par sa famille, surtout quand elle me fait comprendre que 'les problèmes viennent de moi', 'que je me cherche', 'qu'ils ne veulent que mon bien' ... et qu'au fur et à mesure que je me bats, mes proches s'écartent de moi, comme un pestiféré. Malgré mon groupe de parole, ma thérapeute, mes amis fidèles, je me sens tellement seul ...

Le pire, c'est qu'outre l'abus je me sens démoli par ma prime enfance : j'ai un vrai problème d'attachement, j'ai toujours peur d'être abandonné, et même si je suis assez joyeux et extraverti j'ai des difficultés énormes à m'affirmer, à dire non. Je ne sais pas encore écouter MES besoins, j'ai toujours le sentiment qu'ils passent après ceux des autres. Marquer une opposition, une position franche pour me protéger moi-même, m'est terriblement difficile. J'ai été tellement écrasé par mon père et tellement peu protégé par ma mère, depuis toujours, que j'ai l'impression de ne pas exister.

J'imagine que c'est pour ça que j'ai du mal à construire une relation de couple, sans doute que pour construire une relation d'amour il faut d'abord s'aimer soi-même, et que je ne m'aime pas assez.

Mais de toute façon, je sais que je vais m'en sortir.

Je ne sais pas pourquoi, mais je le sais !!! J'ai trop de gnaque.




avatar
Shijuro
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 50
Date d'inscription : 26/05/2012
Age : 33
Localisation : PARIS

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Zarbitude le Lun 12 Mai 2014 - 19:54

Bonjour Loïc,

Je me permet d'intervenir sur ton fil sur la base de toute l'empathie que je ressens à la lecture de ton histoire.
Mon propos tient dans la reconnaissance des souffrances qui t'ont été infligées.
As-tu porté plainte pour toutes ces violences ?
As-tu parlé de cette possibilité en thérapie?
Ta souffrance n'est pas reconnue par ta famille.
Pas étonnant que tu te sentes aussi seul.
C'est difficile de s'aimer dans ces conditions. Le silence de ta famille équivaut à dire que c'est toi le responsable, ce qui est faux!
Le harcèlement est une question de pouvoir et dans une structure familiale, les enfants n'ont pas le pouvoir. Tu es donc bien la victime et cela doit être reconnu et puni.
Un jour, il faudrait que tu trouves l'énergie pour entamer ce processus.
Je suis contente de lire que tu sentes cette force en toi.
Elle me renvoie à moi-même. Résilience, quand tu nous tiens  Wink 
Guéris tes blessures avant de te lancer dans une relation sérieuse. Beaucoup le font pour mettre un pansement sur leurs blessures mais comme la plupart des gens ont des blessures, ca revient à demander à un estropié d'en soigner un autre. Ca ne marche pas très bien.
Pardon mais je ne sais jamais m'empêcher de donner des conseils quand mon petit cœur à été touché, ému, par une histoire humaine ( autrement dit presque tout l'temps mais j'me soigne  Wink ).
Prends-le en considération si tu sens qu'il peut être bon pour toi.
Vive la gnaque  Razz 
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6143
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Fata Morgana le Sam 24 Mai 2014 - 14:18

Moi je retombe en dépression dès que je prends de l'effexor...
Reste le zoloft. Parles-en à ton toubib.
Ce qui me surprend un peu c'est que ces molécules sont des normo-thymiques. Parce que ton trouble a hélas une origine bien cernée et n'est pas dû à une bipolarité endogène...Il semblerait plus approprié d'accompagner pendant l'indispensable travail psy auquel te contraint ta terrible expérience d'une prise de médicaments TEMPORAIRE, pour t'aider à franchir l'obstacle. Par contre si tu as des traits de bipolarité (parfois unipolaire dite encore "versant dépressif") c'est un autre problème. san,s compter le fait qu'il peut y avoir les deux: dépression exogène ET endogène... Mais attention, je ne suis pas médecin hein !
Les récidives de dépression sont courantes dans les 8 premiers moi suivants la première. Cela ne veux pas dire forcément dépression à vie...Ça peut en effet céder après la première rechute. (On constate des rechutes épisodiques dans la vie de quelqu'un qui a connu la dépression, c'est un fait, mais parfois espacées de décennies, non systématiques; il n'y a pas de fatalité, juste un terrain favorable.)
Mais dans ton cas ça va sans dire, tu as à faire à une dépression exogène, avec un vrai traitement puis un travail psy, tu peux tout à fait voir le bout du tunnel. Les dépressions endogènes ET exogènes, elles, sont d'authentiques merdes. Ça dure chez moi depuis plus de cinquante ans...
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Zarbitude le Sam 24 Mai 2014 - 14:43

Bonjour Fata,
Je suis contente de te retrouver ici et te lire est toujours un réel plaisir.
J'espère que ton message fera aussi du bien à Loïc et d'autres.
 Long hug 
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6143
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Fata Morgana le Sam 24 Mai 2014 - 14:46

Salut vous. A va bin ? Smile

Pour les déprimés en tous genre je me permets de recommander la lecture de ceci:
... Merde, le lien marche pas....
je sais pas envoyer un PDF. Dommage.




Dernière édition par Fata Morgana le Sam 24 Mai 2014 - 14:52, édité 1 fois
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Zarbitude le Sam 24 Mai 2014 - 14:50

Ca va très bien, et toi?
Ta "retraite" fut-elle bénéfique?
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6143
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Fata Morgana le Sam 24 Mai 2014 - 14:53

Pas du tout. je vais pas bien. Le changement de saison c'est invivable... Sad 
Je n'ai rien fait...A part dormir... Crying or Very sad 
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Zarbitude le Sam 24 Mai 2014 - 15:02

Ce matin j'ai regardé une vidéo sur l'expérience de Dieu de N.D Walsh.
Ca m'a fait du bien. Pour moi c'est plus compréhensible que la Bible mais je crois bien qu'on parle de la même chose.
Si tu avais une chose à demander à Dieu pour que tu ailles mieux, comment tu la formulerais?

avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6143
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Fata Morgana le Sam 24 Mai 2014 - 15:04

"Que TA volonté soit faite".

Je ne connais rien au-dessus de ça. Ainsi quoi qu'il arrive, c'est entre ses mains...
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Zarbitude le Sam 24 Mai 2014 - 15:06

D'accord.
Et que crois-tu que la volonté de Dieu soit, à ton sujet?
avatar
Zarbitude
Rayures flamboyantes
Rayures flamboyantes

Messages : 6143
Date d'inscription : 06/12/2012
Localisation : Ici et maintenant

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dépression à vie ???

Message par Fata Morgana le Sam 24 Mai 2014 - 15:41

Mystère et boule de gomme.  Very Happy
Mais je le connais et je sais qu'il ne peut vouloir que le mieux là où moi je me planterais sans doute en croyant bien faire.
avatar
Fata Morgana
Rayures vénérables
Rayures vénérables

Messages : 20818
Date d'inscription : 09/02/2011
Age : 61
Localisation : Un pied hors de la tombe

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum