Le troixième parent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le troixième parent

Message par offset le Jeu 24 Avr 2014 - 6:14

J'ai lu cet article, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi ça me fait réfléchir....


http://www.lapresse.ca/sciences/genetique/201306/28/01-4665995-un-foetus-issu-de-ladn-de-trois-parents-bientot-legal-au-royaume-uni.php


offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6769
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Avr 2014 - 11:02


Pour l'instant, ces expériences sont pratiquées dans le but d'éradiquer des maladies génétiques (remplacer le gène défectueux).
Mais s'il est possible d'intervenir sur les gènes et de modifier l'identité génétique des humains, qui pourra "juger" de ce qu'il faut changer chez un individu?
Des discussions "éthiques" en perspective ....

Ces manipulations génétiques m'effrayent, et je ne peux pas m'empêcher d'imaginer ce que les chercheurs du 3ème Reich auraient pu envisager d'expérimenter s'ils avaient disposé de telles avancées de la médecine ...
Le meilleur des mondes ...

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par UK09 le Jeu 24 Avr 2014 - 12:15

Lol deuxième post, et déjà un point godwin!

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 12:26

Nan c'est au troisième.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par UK09 le Jeu 24 Avr 2014 - 13:05

ἰδιοσυγκρασία a écrit:Nan c'est au troisième.

Nan, au deuxième, j'ai bien recompté.  Very Happy 

Compliqué d'argumenter après une référence aux nazis, quoi que tu dises, ça va être pollué.  confused 

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Ainaelin le Jeu 24 Avr 2014 - 13:07

Ah ben je continue, alors, pas mal de chercheurs du IIIe Reich ont continué leurs oeuvres dans des entreprises américaines...

Ainaelin
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 4245
Date d'inscription : 07/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 13:21

Oh ben continuons,

les savants ethnologues anatomistes français ont été précurseurs en ce domaine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Avr 2014 - 13:24

UK09 a écrit:Lol deuxième post, et déjà un point godwin!

  Eh oui, c'est une obsession chez moi. Cette période de l'histoire m'a traumatisée ...
 Et continue: je lisais cet article, il y a  une dizaine de jours et y réfléchi encore:
 
Spoiler:
FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN - Le caractère monstrueux du nazisme prend racine dans l'utopie. Tel est le propos du dernier livre Crime et utopie, de Frédéric Rouvillois. L'écrivain y montre comment le rêve d'un homme parfait a entraîné la Shoah et mis l'Europe à feu et à sang.
  http://www.lefigaro.fr/vox/histoire/2014/04/11/31005-20140411ARTFIG00248-comment-les-utopies-deviennent-criminelles.php
    Aaaah, ce rêve d'un monde parfait ....

   A part, ta tentative de fermer la discussion, UK09, tu ne réponds pas au premier post: quel est ton point de vue sur le fait que l'on puisse modifier notre patrimoine génétique?

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 13:34

Même sans ça c'est crade,
y a qu'à voir l'exosquelette, homme machine.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Avr 2014 - 13:40

ἰδιοσυγκρασία a écrit:Même sans ça c'est crade,
y a qu'à voir l'exosquelette, homme machine.
?? L'exosquelette permet à des handicapés (tétraplégiques) de remarcher ... Tout dépend de l'utilisation qu'on en fait.

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 13:47

Et bah ouais tout dépend.
Mais avec l'homme rien ne dépend tout dépasse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par UK09 le Jeu 24 Avr 2014 - 14:15

Je pense que le simple fait de poser la question en ces termes : "quel est ton point de vue sur le fait que l'on puisse modifier notre patrimoine génétique?" est une hérésie intellectuelle; comme le fait d'invoquer le nazisme à chaque fois qu'on parle de génétique, de génothérapie etc.
On laisse la porte bien ouverte à tous les courants d'air malsain et nauséabond - des deux bords du spectre des opinions, scientistes comme fanatiques moralo-religieux - et surtout on ne fait pas l'effort de rechercher à répondre aux bonnes questions. Ou on feint de ne pas voir la complexité de la tâche.

Pourquoi donc est-ce une hérésie? Quelles sont les bonnes question? Merci de poser la question.

La modification du patrimoine génétique est un phénomène naturel; que l'on soit lamarckiste ou darwinien ou les deux, ça arrive voilà, c'est comme ça. Que les sciences puissent permettre à l'Homme de comprendre ces processus et de les maitriser, en soit, ce n'est ni bien ni mal. C'est comme dire que ce qui est chimique, c'est pas bien: tout est chimique, même les pommes bio, la sueur et l'odeur de chaussette sale.

Ce qui compte, c'est d'avoir une adéquation entre la fin et les moyens. C'est une question de responsabilisation des choix fait en sciences, comme des choix de sociétés ou d'éthiques/morales.
Ici, on parle de maladie potentiellement grave dans 1 cas sur 6500; donc les questions à se poser sont les suivantes:

- Un risque de maladie mortelle ou gravement handicape de 1/6500 et probablement incurable a posteriori  est-il un risque important ou non?
- Si oui, le cout/coup éthique est-il justifiable? Si oui, pour quelles pathologies l'est-il, en particulier; pour lesquelles ne l'est-il pas?
- Si non, quels ajustements la société est-elle prête à faire pour donner à ses personnes une chance de devenir parent?
- La société considère-t-elle ces maladies comme suffisamment grave pour accepter que la Collectivité prenne en charge son coût financier et humain, à court, moyen et long terme?
- Si non, quelles alternatives ont les personnes atteintes de ces patrimoines génétiques casse-pieds?
- Si cette thérapie préemptive/préventive échoue, quel est l’avenir des bébés viables issus de ces essais?

Et des tas d'autres questions importantes. Et je vous laisse avec cette série, ma chouchoutte:
- Un parent est-il un donneur de patrimoine génétique ou une personne qui éduque un enfant?
- D'où provient le donneur? Quel est son statut?
- Peut-on définir une parenté en pourcentage de matériel génétique fournit?

Voilà pourquoi il n'est pas possible de répondre à la question. Ce n'est pas à une question qu'il faut répondre, mais à des dizaines d'autres qui influent sur la réponse final à apporter à la question de ce poste.
On parle d'un sujet sur lequel il faut être bon en droit civil, en pénal, en philosophie du droit, en philosophie morale et politique, en économie, en sociologie et en sociologie des sciences etc.

Et bien que j'ai une encyclopédie à la place du cerveau, que mon appartement soit couvert de livres, que j'ai 4 cartes de bibliothèque, que je passe des heures à compiler des cours et des informations et des débats, tout format confondu, il ne m'est pas possible de répondre à ta question.

Mais si ça vous branche d'essayer dans les vingts pages qui suivent d'y répondre sans pondre un point Godwin, alors je vous tirerai mon chapeau. Mais c'est mal barré.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 14:25

Tes questions sont biaisées car partent déjà du pré-acquis que c'est envisageable (= souhaitable, à charge de la société de définir les jalons).

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par UK09 le Jeu 24 Avr 2014 - 14:40

ἰδιοσυγκρασία a écrit:Tes questions sont biaisées car partent déjà du pré-acquis que c'est envisageable (= souhaitable, à charge de la société de définir les jalons).

Tout au contraire; je pose des questions sur l'envisagibilité - ce mot n'existe pas, mais je l'aime bien - ou pas de la chose. Si oui que fait-on? Si non que fait-on? Évidemment, aucune réponse n'est simple.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 14:46

Non, tu pars du principe que c'est envisageable,
pour ensuite voir si l'on doit l'envisager, comment, quels cas etc...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par UK09 le Jeu 24 Avr 2014 - 15:34

ἰδιοσυγκρασία a écrit:Non, tu pars du principe que c'est envisageable,
pour ensuite voir si l'on doit l'envisager, comment, quels cas etc...

Nope. Je pars du principe que la technique existe. C'est à dire que je pars de l'article qui sert de source. Mais là n'est pas la question.

UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Invité le Jeu 24 Avr 2014 - 15:44

La "question" était "J'ai lu cet article, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi ça me fait réfléchir....".

Moi je n'en pense rien je réactionne et ne fléchis pas.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Sélène-Nyx le Jeu 24 Avr 2014 - 16:13

Pourquoi, UK09, pose-tu d'autres questions au lieu d'essayer de répondre au post initial??

Un article récent du Huffington Post, du mois dernier:
http://www.huffingtonpost.fr/ariane-giacobino/un-embryon-3-parents-un-jeu-de-mots_b_4909431.html

Face aux risques et à la gravité de ces maladies, il semble clair que la possibilité de pouvoir éviter cette transmission est importante. Et brandir du sensationnel autour d'une conception dite " à 3 parents ", qui n'en est pas réellement une, agite les esprits au lieu de faire avancer les choses. Autoriser la poursuite, et en particulier, les essais cliniques est capital pour démontrer ce qui est important: la sécurité de cette technologie pour les enfants qui en seront nés
En gros: faut-il poursuivre les essais??

Après, ben, moi j'ai donné mon avis en faisant part de mes craintes, et sans traiter mon adversaire (quel adversaire, d'ailleurs? de "nazi". Alors, que vient faire ici le "point Godwin"?).
De toute façon, dés qu'on parle de manipulation génétique, d'homme parfait, qui serait à l'abri de tares éventuelles etc ..., alors, il est très difficile de faire l'impasse sur les "essais" entrepris à une certaine époque, donc, nous ne sommes pas "hors sujet".

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par UK09 le Jeu 24 Avr 2014 - 16:48

J'ai lu cet article, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi ça me fait réfléchir....".
Pourquoi, UK09, pose-tu d'autres questions au lieu d'essayer de répondre au post initial??
Et j'ai répondu à la question, en expliquant dans le petit pavé plus haut que la question est extrêmement compliqué. Donc, je pense que la question est très compliquée. Tautologie quand tu nous tiens.
Pourquoi poser d'autres questions? J'ai déjà répondu aussi, dans le pavé plus haut.
Je me répète donc: parce que la question est compliquée, qu'elle aborde de front, par les côtés, les fenêtres, les portes et les trous de serrures des aspects pratiques, théoriques, philosophiques et idéologiques des sociétés contemporaines; les quelques questions que j'ai posées sont des pistes à envisager pour répondre à la question posée, aux craintes exprimées.

Spoiler:

Après, ben, moi j'ai donné mon avis en faisant part de mes craintes, et sans traiter mon adversaire (quel adversaire, d'ailleurs? de "nazi". Alors, que vient faire ici le "point Godwin"?).
Je n'ai insulté personne de "nazi", j'ai mis en évidence l'arrivée fulgurante d'un point Godwin - involontaire apparemment - au bout de deux postes. Au passage, c'était aussi de l'humour.
Pour référence: Loi de Godwin


il est très difficile de faire l'impasse sur les "essais" entrepris à une certaine époque, donc, nous ne sommes pas "hors sujet".
Très difficile n'est pas impossible; je dirais même plus, c'est faire preuve d'intelligence que ne pas ramener cette bande de fous fieffés qu'étaient les idéologues nazi et leurs fervents collaborateurs dans des discussions en lien avec la génétique. Par principe.


UK09
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 953
Date d'inscription : 28/07/2013
Age : 28
Localisation : La tête dans les nuages, les yeux dans un décolleté, de jolis yeux ou sur une paire de fesse, les pieds dans mes sandales, les mains sur un livre, du thé dans un thermos, sous un arbre quelque part dans Nantes. Ou entrain de faire l'imbécile avec mon fils.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Sélène-Nyx le Sam 26 Avr 2014 - 10:00

offset a écrit:J'ai lu cet article, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi ça me fait réfléchir....

Je suis surprise du fait que cet article semble si peu intéresser les zèbres ...
Perso, j'ai juste fait part de mes craintes concernant les manipulations génétiques, mais ces craintes sont certainement injustifiées, et je sais que certains chercheurs pensent que le remplacement d'un gène défectueux est assimilable au remplacement de n'importe quel autre organe défectueux de notre organisme (greffe de foie, remplacement du cœur, et autres dons d'organes ...). Donc, il pouvait y avoir discussion autour de cette nouvelle avancée de la science, non?
Et pourquoi, cela semble-t-il plus préoccupant lorsqu’il s'agit de toucher à nos gènes, qu'à n'importe quel autre organe? Qu'est-ce qui nous gêne tant? (Gène/gêne)!  Question 

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par offset le Sam 26 Avr 2014 - 10:36

Sélène-Nyx a écrit:
offset a écrit:J'ai lu cet article, je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi ça me fait réfléchir....

    Je suis surprise du fait que cet article semble si peu intéresser les zèbres ...
   Perso, j'ai juste fait part de mes craintes concernant les manipulations génétiques, mais ces craintes sont certainement injustifiées, et je sais que certains chercheurs pensent que le remplacement d'un gène défectueux est assimilable au remplacement de n'importe quel autre organe défectueux de notre organisme (greffe de foie, remplacement du cœur, et autres dons d'organes ...). Donc, il pouvait y avoir discussion autour de cette nouvelle avancée de la science, non?
     Et pourquoi, cela semble-t-il plus préoccupant lorsqu’il s'agit de toucher à nos gènes, qu'à n'importe quel autre organe? Qu'est-ce qui nous gêne tant? (Gène/gêne)!  Question 


Merci d'avoir pris la peine ou le plaisir de répondre à ce post, comme toi je me pose des questions.
La génétique d'aujoud'hui est notre affaire de demain, chacun doit y réfléchir et pouvoir donner son avis.
Tiens j'ai posté un sujet qui pourrait te plaire :

http://www.zebrascrossing.net/t16156-la-diversite-humaine-est-elle-menacee

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6769
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par offset le Sam 26 Avr 2014 - 10:46

UK09 a écrit:

Et bien que j'ai une encyclopédie à la place du cerveau, que mon appartement soit couvert de livres, que j'ai 4 cartes de bibliothèque, que je passe des heures à compiler des cours et des informations et des débats, tout format confondu, il ne m'est pas possible de répondre à ta question.


Je vois que tu as pris la peine de répondre en profondeur, merci encyclopédie

 Very Happy

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6769
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le troixième parent

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum