Mon expérience et ressenti du speed dating

Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par iiihou le Mer 23 Avr 2014 - 14:56

Je vais vous parler ici de mon expérience, très subjective, d’une rencontre speed dating classique, populaire, sans rapport avec ZC et sans aucune sélection. Pur hasard, pure volonté d’explorer cette nième activité humaine. Elle aura lieu demain soir, dans une ville moyenne sans importance. Je vous détaillerai cela après coup.

D’abord, je n’ai aucun préjugé sur les personnes, aucune attente, je pars découvrir. C’est l’homme qui fait la différence, pas l’endroit. En même temps je projette déjà certaines idées sur la chose.
Une séance de speed dating permet de croiser rapidement combien, 5 à 10 personnes ? Sans aucune pré-sélection de la part des organisateurs, à part des tranches d’âge, critère selon moi aberrant à imposer mais bon, je peux le comprendre, en me mettant à la place des organisateurs voire des autres participants.

Donc 5-10 personnes non sélectionnées. Chances de rencontrer quelqu’un sur la même longueur d’ondes nulle. Je rappelle pour ceux qui n’auraient pas vu ma fiche Zeetic que pour moi rien que avoir ou vouloir des enfants est rédhibitoire (boum sélection 5% de la population), rien que etc. etc. etc. donc en croisant les critères, une chance statistique de 0, 000[…]001% d’éveiller mon intérêt ne sera sûrement pas satisfaite sur un échantillon de 5-10 personnes. Je rappelle aussi qu’un échantillon de dizaines voire centaines de milliers de personnes que j’ai déjà filtré (les sites de rencontre) n’a rien donné.

J’ai, comme nombreux d’entre vous, une appréhension marqué envers les situations où la spontanéité est requise : contacts humains en vrac, discours, se dévoiler. En même temps j’aime aller au rendez-vous des situations où je suis faible, pour traiter mes déficiences. Donc même si gros stress, cela ne va pas m’arrêter.

Devoir parler forcement selon les conventions sociales m’insupporte. En même temps à moi de m’abstenir à imposer un style trop personnel, à moi d’arrondir les angles, à moi d’écouter et respecter les autres.
Je vais donc m’abstenir à me bloquer lorsqu’on va me poser la question "Et tu fais quoi dans la vie", "Et tu fais quoi dans ton temps libre". Je vais m’abstenir à répondre par des questions trop philosophiques. Cela risque d’augmenter la gêne, les distances, et vu le temps disponible …
Je vais poser mes questions normalement, je vais écouter tranquillement l’autre, un petit exercice de socialisation superficielle. Cela peut être intéressant car toute interaction humaine l’est.

Selon moi, un speed dating idéal supposerait une pré-sélection poussée selon le tas de critères rédhibitoires de chacun. J’ai vu qu’on discute d’un speed dating ZC, ce qui effectivement serait quelque chose d’inédit, mais je trouve que finalement on ne peut obtenir plus de spécificité que lors des classiques rencontres, rencontres pas différentes du tout d’autres rencontres non spécifiques style OVS.
Et si le forum peut servir à pré-sélectionner, alors ce n’est plus un vrai speed-dating mais des rencontres personnelles ciblées. Le serpent qui se mord la queue ?
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par Kass le Ven 25 Avr 2014 - 15:51

alors ? ouroboros ou bonne(s) surprise(s) ?   Smile
Kass
Kass

Messages : 6955
Date d'inscription : 26/03/2014
Localisation : Sweetzerland

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par iiihou le Ven 25 Avr 2014 - 17:40

Coucou, oui, le débriefing ! Smile

Je suis donc allé seul. Petits moments joyeux de trac pénible avant de rentrer, dans quel coin attendre avant que je sois recensé, après, où me poser, quoi regarder etc. Heureusement on se rend compte rapidement qu’on n’est pas les seuls.

La soirée prévoyait dans les grandes lignes 7 rencontres différentes. La surprise, grâce au grand nombre d’inscrits, il y en a eu 14, et les filles étaient majoritaires en nombre (!).
Par contre, entasser le double d’échanges dans le même intervalle total de temps a eu un impact sur la durée de l’entretien individuel, fortement diminué.
Parce qu’il y avait plus de filles, ce sont elles qui ont dû se déplacer entre les tables, nous les chimpa.. euh mecs restant bien assis tout le temps. Cela faisait drôle, surtout que les contraintes d’agglomération et de timing créaient un va-et-vient tracassant.

Le terme "speed" s’est donc bien fait sentir. Impression de zapping, une personne atterrit brusquement à ta table, et après un temps assez variable mais court elle est brusquement sollicitée par l’organisateur de changer de table, le temps d’articuler une politesse on se retrouve avec une autre personne en face. L’organisation a fait de son mieux pour concilier les paramètres divergents mais c’était comme si on retirait la chaise sur laquelle la personne était assise.

Bien évidemment cela n’était pas possible de rallonger ou écourter de commun accord un entretien, car chaque déplacement de participant suppose un échange en chaîne voire général.

1ère personne, une impressionnante blonde, beaucoup discuté autour du concept d’indépendance et débrouillardise par rapport à la famille, similitudes dans la vie. Beaucoup rigolé ensemble sur les cas des mecs dépendants de leur mère. Pas mal comme début.
C’est à la fin que j’ai appris qu’elle était en fait une comédienne amatrice investie dans sais-plus-quel projet média étudiant sur le speed dating, inoffensif, et elle nous a demandé notre accord pour éventuelle utilisation des enregistrements.

À partir de la 2ème personne les entretiens ont commencé à être de plus en plus courts, car les participants en retard continuaient d’affluer dans la salle.

Le cadre est tel que finalement bon gré mal gré il faut présenter quand même des aspects superficiels de notre vie. Ou du moins les entamer.
En ce qui me concerne j’ai encaissé avec stoïcité les questions clichéïstiques qui m’insupportent même en tenant compte du cadre, je nomme ici la question sur les voyages. As-tu voyagé ? Où ? Comme si les destinations sur le globe étaient en nombre limité et auraient des effets magiques. À mon tour j’en ai créé un peu de perplexité en demandant en retour si un voyage serait lié à la distance, si elle pratique les voyages intérieurs ou si elle pense que chaque seconde qui passe est un voyage.
Tous les entretiens ont été intéressants, même si parfois on déduisait dès la première seconde qu’on n’a rien à faire ou à voir avec la personne d’en face (clivage net sur la famille, les enfants).

Une personne a réussi à aborder dès la première phrase la question du complot des politiciens des dernières décennies qui plonge dans la misère les honnêtes citoyens de ce beau pays que nous sommes, je vous en prie de me croire que malgré mes efforts je n’ai pas réussi à placer un seul mot pendant l’entrevue. Dans ma tête je lui aurais bien demandé si ses ex n’étaient pas par hasard des PN …
Vers la fin, une participante m’a longtemps questionné sur mon ressenti lors de cette séance. Son intérêt factuel était si évident que j’ai pensé à une organisatrice déguisée. Après coup je me dis que sa démarche ressemblait à investiguer la soirée pour une boîte concurrente ou qui souhaite se lancer sur le créneau.

L’approche la plus pragmatique a été faite par quatre personnes toutes originaires du même pays de l’hémisphère sud, toutes établies au même endroit en cambrousse et j’imagine venues ensembles à la soirée, ayant chacune 2-3 enfants et un parcours un peu obscur côté mélange famille et immigration. C’est surtout la ressemblance qui m’a marquée, on aurait dit du copier/coller, sinon les approches pragmatiques même de nuance vénale ont un certain côté sincère que je ne peux qu’admirer. C’est moche à réaliser mais ceux qui échangent des sourires et des platitudes dans ce cadre, perdent un peu leur temps.

En tout cas intéressante méthode de croiser des gens, avec ses facilités à la hauteur de ses limites. Coût : une vingtaine d’euros rien inclus. J’ai regretté de ne pas avoir commandé une boisson au préalable au bar, car à force de parler pendant 3 heures j’ai eu la gorge hyper sèche. Ah et on radote, on radote comme pas possible, forcément, ce qui est assez lamentable en principe. Vu le nombre de participants la salle deviens bruyante et on a un peu du mal à s’entendre. Que certaines personnes soient ou pas ce qu’elles prétendent être ne change rien. De nombreuses personnes ont dit que c’était leur première participation à un tel évènement, et de nombreuses personnes étaient venues de loin (50+km). Une rencontre que j’ai bien aimé a été celle d’une … militaire, un mode de vie vraiment … à part. Bref pas plus de tracas ni de joie par rapport à n’importe quelle rencontre en groupe au hasard, OVS ou autre.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 18:20

Je comprends pas. Et du coup si une t'intéresse, tu fais comment ? Genre en fait tu as 5 minutes pour décrocher un numéro ? C'est pas bzef...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par iiihou le Ven 25 Avr 2014 - 18:40

Il y a une règle, chaque participant a un numéro assigné, qu’il communiquera à l’autre lors de l’entretien, et à la fin chacun indique à l’organisateur trois numéros qui l’intéressent le plus. Si réciprocité d’intérêt s’y recense, l’organisateur envoie le lendemain un courriel indiquant l’adresse électronique de l’autre, ensuite c’est aux protagonistes de se débrouiller entre eux.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 18:53

I am not a number Neutral  I am a Free Man. 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 19:14

ben franchement c 'est vraiment pas top comme rencontres.

en gros tu te fais une idée sur une personne en a peu pres 5 mn.

ensuite t'as le droti de choisir trois num et tu fait tes courses.

loool
 What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par iiihou le Sam 26 Avr 2014 - 17:06

Rien que marquer à chaque fois sur un papier le prénom et numéro de l’autre personne casse l’ambiance.
En principe, pour la réflexion sur un éventuel choix à la fin, il faudrait noter les détails de chaque personne rencontrée, âge-lieu-occupation-particularités-souhaits-etc. Sinon après une dizaine d’entretiens en mode course d’obstacles on ne se souvient plus rien des premiers, même le prénom noté sur le papier a du mal à retrouver l’image de la personne qu’on avait vu.
Mais allez interrompre la conversation, déjà suspendue au fil du temps exigu, pour précisément prendre ces notes, lui redemander détail après détail et tout noter devant elle. Pénible et impossible.

Donc course contre la montre, espace restreint, bruit, eux ou elles changent de place tout le temps, presque rien contrôler, radoter, tout mélanger. Effectivement on arrive à idéaliser les « sites de rencontres » où on peut calmement filtrer en amont, cibler, prendre son temps à étudier les informations, réfléchir sur sa motivation, entamer un dialogue sans subir un tic-tac dans la tête, et si tout va bien alors rencontre en tête à tête, à nouveau sans contraintes.

J’ai vu sur le forum le débat autour de l’idée d’un speed-dating organisé à Paris, je ne sais pas si l’idée est réalisable sans entité tierce organisatrice. Et de toute façon, finalement, quelle serait l’avantage par rapport aux rencontres à plusieurs, au hasard, déjà existantes et gratuites types Marlusse ?

J’imagine quand même qu’avec un peu d’expérience on arrive à trouver ses marques même dans le cadre du speed dating. En tout cas c’est bien inoffensif, bien inédit, cela peut constituer une provocation, une belle rencontre n’est pas du tout exclue, donc j’encourage les autres à ne pas hésiter à donner cours à leur curiosité.
iiihou
iiihou

Messages : 495
Date d'inscription : 19/01/2013
Age : 43
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience et ressenti du speed dating Empty Re: Mon expérience et ressenti du speed dating

Message par AniMeshorer le Mer 16 Juil 2014 - 23:31

J'ai participé en speeddating une première fois 2 jours passés. Il faut dire que j'était sceptique mais que j'admis que ce scepticisme était une erreur. Je le trouvais vraiment agréable Smile

Que je trouvais agréable? La spontanité. Si on rencontre une femme dans les rues de Bruxelles ou dans un bistro, et on lui approche et commencer a parler avec elle, c'est un peu étrange et ca peut donner une impression très implaisante. Elle n'a pas demandé d'être partie d'une conversation avec un homme étrange. C'est quelque chose forcée.

Dans un speeddating, tout le monde dans ce groupe, veut parler et expecte de parler. Commencer une conversation avec une femme que je n'ai jamais vu d'avance, mais avec un sentiment naturel. Parce qu'on est dans ce groupe pour parler, pour rencontrer. Donc ca donne une grande spontanité quand on se présente aux autres personnes du groupe.

Aussi, on peut parler sur les choses comme romance, qu'est on expecte de la vie, ... Il ne faut pas cacher que tu espère de trouver une femme, tout le monde (hommes et femmes) qui participent au speeddating veulent trouver L'Amour donc il ne faut pas cacher tes motivations. Elles ont joint le groupe pour le même raison que moi: espoir de trouver L'Amour.

La spontanité était très agréable et je même recommend tous les célibataires ici de l'essayer juste 1 fois. Moi, j'étais surpris très positivement.

Seule critique: c'est presque impossible de parler de soi et laisser elle parler de soi aussi dans juste 7 minutes. 10 minutes serait mieux. Je comprends le concepte d'avoir une première impression, mais en 7 minutes on peut pas avoir une première impression réelle. 10 minutes a parler avec chaque participant de l'autre sexe, ca serait un peu plus utile. Mais en général, je m'ai amusé et si une des filles me veut rencontrer de nouveau c'est un bonus. Si personne a écris mon nom sur leurs papiers, pas grave parce que c'était une soirée amusante.

Je suis surpris, et dans une bonne manière Smile

AniMeshorer

Messages : 361
Date d'inscription : 14/06/2014
Age : 37
Localisation : Bruxelles Ville, Belgique

http://www.illusionofpurity.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum