HQI et masochisme

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai tout lu... et j'aurai aussi voulu du masochisme...

Message par Invité le Mer 3 Nov 2010 - 22:50

Idem que Nirti, je suis tombé dans le piège tu titre, Embarassed

Pour une fois, j'ai tout lu, et la pensée évolue au cours du topic. L'accroche (trompeuse... sniff) est certes abrupte, mais elle définit, et beaucoup de personne l'on déjà dit, un phénomène connu de "je reste dans mon coin, avec des gens identique en tous points, comme ça, je suis sûr(e) d'être comme tout le monde", et c'est malheureusement ce que l'on retrouve dans tout lieu, réel ou virtuel, fait pour accueillir des personnes en mal d'être vis à vis d'un sujet particulier.

Je vais parler de moi, et oui, je ne connais rien de mieux que ma personne, et puis ça évite tout les problèmes de copyright etc...

Je suis au sein d'une association pour jeunes homos depuis 7 années maintenant, et j'ai observé ce phénomène à 4 reprises. Je suis resté, parce qu'à chaque fois, je trouvais, au milieu de la masse de plaintes, des personnes qui cherchaient une autre vision de l'homosexualité. Et j'en trouve encor, des nouveaux et nouvelles qui arrivent, certes rares, mais il y en a. Et puis que dire des autres anciens, certains reviennent, et ré-apprécient que je sois resté, ça leur fait un point d'ancrage. Et cependant, il m'arrive d'y aller, et de me dire "mais qu'est-ce que je fous là". Et puis je me rassure, en me disant qu'il est normal d'entendre toujours parler de "mon mec m'a plaqué devant mes copains de lycée" ou "ma mère ma mis(e) dehors parce que je lui ai dit que j'étais homo" (plus grave et rare cependant), mais dans tout cela, je peux intervenir et donner mon avis mûri par les années, et puis il n'y a pas que ça. On peut y aller pour rencontrer des gens, mettre à part leurs plaintes et leurs soucis, ne sélectionner que ce qui nous plait et qui est beau en ces personnes.

Icy, c'est pareil. Il m'arrive de me plaindre, il m'arrive de créer des posts pour parler de mes soucis persos, et c'est peut être par manque de personne réelles à qui en parler, et un mélange avec le fait d'avoir rencontré des personnes chaleureuses et aimables, qui me donnent des avis différents sur mes malheurs. Mais je pense que ce forum est là aussi pour ça, pour que l'on puisse y lancer une bouteille, quelque soit son ancienneté sur le forum. Quelqu'un qui s'assume surdoué depuis 10 ans peut faire une dépression, et une personne qui arrive (qui s'assume depuis peu) peut tout à fait se sentir bien dans sa peau, et ne venir icy que pour faire des rencontres, parce que pour elle, c'est le côté humain qui compte avant tout, et qu'il est vrai, il n'est pas facile de rencontrer des gens avec lesquels on peut passer de la sexualité à la linguistique, de l'astronomie à la joaillerie, de l'informatique à la couture, sans arrêt de discussion.

Pour revenir à ce sujet, et donner une avis concis (genre "abstract" pour ceux qui veulent tout comprendre en quelques lignes) : Je dirai que la chose dénoncée est pertinente, mais non exclusive ni à ce forum, ni à l'ensemble de la "collectivité ZC". JSF a écrit un bouquin, critiquable certes, mais elle au moins elle en a écrit un sur les adultes qui plus est. Ce n'est pas la seule,mais il y a une différence entre critiquer un livre en considérant tout de même qu'il a le mérite d'être écrit, et critiquer un livre parce qu'il est bon de se sentir capable de critiquer (pfff, ce livre est nul, c'est inadmissible, il y a des généralisations fausses, moi je suis meilleur que ce qu'on décrit dedans, je trouve que ce livre est à chier : ET BAS ELLE A QU'A PAS LE LIRE !!! (la personne)).

Pour finir, je citerai Desproges : "non seulement on peut, mais on DOIT rire de tout, mais pas avec tout le monde"


Dernière édition par Clem le Mer 3 Nov 2010 - 22:55, édité 1 fois (Raison : quelques ajustement, dont le titre^^)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Invité le Mer 3 Nov 2010 - 23:22

Pour ma part, je pense que les reproches énoncés sont largement exagérés - sans parler de la forme : si vraiment on juge un récipient trop plein d'un liquide, on vide délicatement le trop-plein ou on donne un grand coup de pied au nom de la sacro-sainte "provocation qui ébranle les certitudes" ?

Est-ce qu'il n'y a pas beaucoup de certitudes dans cette ritournelle "vous faites rien qu'à vous plaindre 24/24" ? Des attitudes sont reprochées au forum en tant qu'entité indistincte, comme si elles étaient le fait des mêmes personnes, alors que ce ne sont pas souvent les mêmes. Ce n'est pas parce que chaque jour on a un nouvel inscrit dérouté par la lecture de JSF, qu'il est juste de dire que ce forum est fait de gens qui répètent tous les jours leur petit mal-être après la lecture de JSF. Ce n'est pas parce qu'il y a plein de personnes qui ouvrent un topic sur leur souffrance qu'on a un quarteron de personnes qui viennent ouvrir un topic geignard tous les matins. Ce n'est pas parce qu'un topic est consacré aux phobies sur ZC que le phobique attribue sa souffrance à sa zébritude.
Et ce n'est pas parce qu'un topic est consacré à la souffrance qu'on peut piétiner de la sorte que, généralement, ces sujets-là sont tout remplis de propositions de solutions.

Combien de fois a-t-on demandé aux rois du "coup de pied dans la fourmilière" de nous la proposer, cette "vision plus large" ? On attend, désespérément. Et je lutte contre l'impression que, quand bien même cette vision existerait sur ce forum, cela ne suffirait encore pas et que les mêmes reproches automatiques seraient postés, régulièrement et avec la même agressivité.
Certains ici, ont su relever la tendance à "tout attribuer à la douance" et proposer un élargissement du point de vue. Comme l'a mentionné miwako, ils l'ont fait d'une manière autrement plus subtile, bienveillante et constructive. Et bizarrement ça marche. Rien qu'à cause d'eux, la salve d'artillerie qui lance ce topic est injuste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Invité le Jeu 4 Nov 2010 - 10:47

moi je trouve que le titre du topic est plutôt bien en fait et à tout lire je trouve que c'est super vrai ^^ et le pire c'est que j'ai tout lu ^^ et le pire pire c'est que je poste un com ... après naïve girl vla maso girl cheers cheers cheers


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Link le Jeu 4 Nov 2010 - 13:58

Je rajoute modestement un panier garni (une elfe et un kilo pommes) afin de nourrir le troll.

Je trouve Guzman et Augen blick tous deux très drôles, et s'ils ont un petit historique de jetage de piques à liquider, nous n'avons pas à donner notre avis dessus. Et puis je vénère trop Desproges pour interdire à qqn de rire de quoique ce soit.

Ceci étant dit, sur le fond de la question, oui notre ami (?) partage un lieu commun mille fois ressassé ici, et ce n'est pas un drame. Oui il le fait avec la délicatesse d'un sanglier en rut, mais ce n'est pas non plus nécessaire de l'écarteler sur la place publique pour autant. Oui, il ne propose pas de solutions et ne fait que soulever un problème, mais les échanges qu'il a contribué à créer à la suite de ses paroles font avancer le débat.

Mon opinion personnelle est que ce forum est comme tous les forums, chacun y vient pour des raisons différentes. Il est très facile de voir au premier coup d'oeil quels sujets entrent dans le cadre de notre besoin ou non. Certains aiment comparer leurs différences pour se rapprocher, d'autres pousser une gueulante, d'autres cherchent de l'aide sur des sujets qui n'ont rien à voir, d'autres débattent, ou sont là pour croiser leurs amis, ou pour s'en faire, etc. etc. etc. Donc dire que y a des pleurnichards sur le forum, c'est stérile, on est d'accord. C'est comme troller qqn juste parce qu'il ne contribue jamais, mais apprécie les sorties, ou qu'il trouve que Mensa c'est sympa, alors que c'est censé être le mal. Chacun son opinion, et chacun se respecte.

En revanche, les propos de notre cher (?) ami étaient un poil différent, et merci à lui de me corriger si je me trompe. Il fait remarquer que ceux qui arrivent ici en étant plutôt dans une phase précoce et négative devraient pouvoir se rassurer en voyant que les plus "anciens" sont passés à autre chose. Au lieu de cela, ils trouvent un formidable moyen, d'alimenter ce mal-être, pour peu qu'il n'y prennent pas garde. Mon seul bémol est qu'à mon sens, on ne peut en aucun cas blâmer les forumeurs de ce fait, mais bien la personne (si tant est qu'elle existe, on est sur du fantôme, en ce moment) qui décide de creuser son cas.

Tout ça pour dire que le débat est pas con, utile, loin d'être stérile, même s'il a été déposé là comme mon frigo par Darty : mal, de travers, et surtout, en plein milieu du salon.

Enfin, je me jette un peu au hasard pour un début d'idée : si on créait un circuit d'intégration type pour les nouveaux venus ? Par exemple après présentation de celui-ci, on lui propose 3 options selon ce qu'il vient chercher, et on l'oriente vers les coins du forum qui seront le plus à même de répondre à son besoin. J'ai encore du mal à voir comment ce serait faisable en pratique, mais je lance la tempête de cerveaux...

Link
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Invité le Jeu 4 Nov 2010 - 14:09

Ton idée n'est pas mal, et je pense qu'il doit être possible d'envoyer un MP automatiquement à chaque nouvelle personne ayant posté dans présentation, lui proposant les "grand titres", avec lien dans le message, vers les grande zone pour les différents profils qui se présentent icy.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Invité le Jeu 4 Nov 2010 - 14:15

Luc a déjà travaillé un sommaire donnant déjà un bon accès aux choses à trouver
ensuite euhhhhhh je trouve quand même le titre du forum assez explicite
Forum ZEBRAS CROSSING
Forum de discussion ZEBRAS CROSSING - rencontres entre Zèbres (surdoués, HP, HQI)

même moi pas douée ( Very Happy ) m'y suis retrouvée ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Craiova le Jeu 4 Nov 2010 - 14:46

Link a écrit:Il fait remarquer que ceux qui arrivent ici en étant plutôt dans une phase précoce et négative devraient pouvoir se rassurer en voyant que les plus "anciens" sont passés à autre chose. Au lieu de cela, ils trouvent un formidable moyen, d'alimenter ce mal-être, pour peu qu'il n'y prennent pas garde. Mon seul bémol est qu'à mon sens, on ne peut en aucun cas blâmer les forumeurs de ce fait, mais bien la personne (si tant est qu'elle existe, on est sur du fantôme, en ce moment) qui décide de creuser son cas.

Merci pour le repas, c'était très bon.

Bon, j'hésitais à répondre tout à l'heure mais je n'arrivais pas à articuler correctement ce que je voulais dire. Enfin, ce que tu dis m'inspire, à ceci près que je n'arrive pas à la même conclusion. Blâmer le forumeur qui décide de creuser son trou, assez peu pour moi. Je suis moi aussi arrivé ici un peu intimidé, avec beaucoup de sujets dont je voulais traiter mais... on est pris dans l'engrenage. Beaucoup de sujets sont consacrés au phénomène HQI et assez peu sur les passions des uns et des autres, les interrogations autres que celles en relations avec la psychologie, pas de débats sur l'actualité, les sciences, la politique, la philosophie etc. Donc, oui, on se conforme, on lance des sujets en rapport avec la thématique dominante du forum. Et c'est pour ça que je vise une "ambiance" plutôt que telle ou telle personne en particulier. Je n'ai pas connu ZC à ses débuts, je n'ai pas suivi son évolution, je ne peux donc pas dire si en arrivant plus tôt (ou plus tard) ici j'aurais été amené à énoncer ce constat. Mais il faut admettre qu'une fois plongé dans le bain on a l'impression qu'on pourrait gêner en sortant du cadre. Lorsque j'avais créé un topic sur l'anarchisme et l'homme, seuls quelques anciens ont participé au fil alors que je suis persuadé que d'autres personnes avaient des choses (et il eût d'ailleurs été utile que des personnes ayant un regard neuf sur le sujet y participent), ça n'appelle pas à la récidive.
Bref, j'ai encore peur de ne pas avoir énoncé clairement ce que je voulais dire, je développerai donc peut-être plus tard, si certains semblent intéressés.

Craiova
Zèbre timide
Zèbre timide

Messages : 18
Date d'inscription : 01/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Zébu le Jeu 4 Nov 2010 - 15:10

Pour revenir au débat initial, moi j'imagine bien qu'il puisse y avoir une forme de masochisme liée à la douance.
Lorsque l'on est enfant, les pulsions agressives s'expriment pleinement et l'enfant a besoin que ses parents les contiennent et survivent à celles-ci.
Si le parent fait défaut pour une raison ou une autre, l'enfant sera contraint de se contenir seul, ce qui générera beaucoup d'angoisse dans le rapport à l'autre, voir il sera obligé de retourner son agressivité contre lui-même, parce que l'enfant a besoin de ses parents pour survivre.

Ce qui se passe pour l'agressivité est aussi valable pour l'intelect qui fonctionne à plein régime. D'ailleurs, la pensée, l'intelligence, l'envie d'explorer, de tout démonter sont fortement liés aux pulsions agressives il me semble.

Si pour des raisons diverses le parent est absent, s'il ne peut tenir tête à son enfant (par exemple s'il est plus malin que ses parents), alors l'enfant risque de se couper les ailes pour ne pas faire disparaître le parent dont il a tellement besoin et risque alors d'entrer dans une logique masochiste.
Une fois cette logique installée, on peut affirmer que l'on souffre de son haut potentiel qui rend trop différent, mais peut-être que la vraie raison est que le rapport à l'autre devient problématique par manque d'intégration d'une image parentale solide et fiable.

C'est juste une idée...

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Invité le Jeu 4 Nov 2010 - 16:20

intéressante idée Zébu....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par prjevalski le Jeu 4 Nov 2010 - 16:39

J'aime bien cette idée, je suis néanmoins gêné par le raccourcis que j'ai l'impression de lire sur le manque d'intégration qui proviendrait d'un différentiel de QI.

Mon expérience de papa m'amène à me demander si une partie de ce problème d'intégration d'image solide et fiable, générateur d'anxiété (d'où pas mal de pathologies courantes chez les surdoué) ne proviendrait pas tout simplement d'un manque d'opposition chez les parents (il faut dire que les petits zèbres insistent lourdement et qu'il n'est pas toujours facile de ne pas céder au moins en partie par facilité ou par faiblesse psy momentanée)

prjevalski
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Zébu le Jeu 4 Nov 2010 - 16:46

J'avais en tête l'idée d'un parent qui puisse "tenir tête" à ses enfants, sans se laisser "démonter" par ceux-ci.
D'autres enfants arriveront à retourner leur agressivité contre eux pour d'autres raisons que l'intellect.

On peut remonter plus loin et voir ce qui a provoqué se surdéveloppement de la pensée (au delà de l'aspect biologique)...mais ça c'est l'histoire de chacun.

Encore une fois, il y a peut-être d'autres explications, mais je parle aussi en tant que père...

Zébu
Inconditionnel
Inconditionnel

Messages : 489
Date d'inscription : 10/09/2010
Age : 49
Localisation : Brabant Wallon

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par prjevalski le Jeu 4 Nov 2010 - 17:21

Ben j'ai bien fait de l'ouvrir, j'avais pô compris...

Nous sommes donc d'accord !

prjevalski
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 245
Date d'inscription : 02/07/2010
Age : 45
Localisation : Lyon

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Link le Ven 5 Nov 2010 - 9:54

@Craiova

Craiova a écrit:
Blâmer le forumeur qui décide de creuser son trou, assez peu pour moi.

Je disais juste qu'il ne fallait pas blâmer la communauté, et que la personne était après tout responsable aussi de son cheminement. Il n'y a rien à blâmer dans son choix, mais ça reste de son plein gré.


Craiova a écrit:
Beaucoup de sujets sont consacrés au phénomène HQI et assez peu sur les passions des uns et des autres, les interrogations autres que celles en relations avec la psychologie, pas de débats sur l'actualité, les sciences, la politique, la philosophie etc. Donc, oui, on se conforme, on lance des sujets en rapport avec la thématique dominante du forum.

A mon sens, c'est bien au contraire le propre d'un forum que d'orienter 90% des sujets sur sa thématique phare. Il est bcp plus aisé d'engager la discussion sur d'autres thèmes en étant en groupe autour d'un verre, ou dans un échange plus direct au sens large (chat par exemple). Mais je comprends parfaitement ta frustration, car l'écrit permet de mieux aller au fond des choses.

Craiova a écrit:
Mais il faut admettre qu'une fois plongé dans le bain on a l'impression qu'on pourrait gêner en sortant du cadre. Lorsque j'avais créé un topic sur l'anarchisme et l'homme, seuls quelques anciens ont participé au fil

c'est seulement que peu de personnes ont vraiment l'énergie de donner une opinion fouillée sur un sujet. Il faut qu'il leur tienne à coeur, réveille quelque chose, une réflexion, une envie. Si tu trouves que ça s'anime plus sur d'autres sujets, tu remarqueras qu'ils n'appellent pas une réponse en profondeur. tous les sujets de partage dans lesquels on post, par exemple. ou encore pour reprendre ton paradigme, le sujet ah il m'est arrivé ça hier, je suis sûr que c'est parceque j'ai 276 de QI et que les autres non, ça peut se répondre avec un "moi aussi, trop vrai" :-P (oui je troll exprès, c'est pour la démonstration, c'est tout). je veux bien discuter avec toi de la politique monétaire de la fed et de son impact à moyen terme sur l'équilibre commercial UE et la stratégie chinoise, mais développer mon avis en 15 pages sur le forum demande un chouia plus d'énergie :-)

Craiova a écrit:
Bref, j'ai encore peur de ne pas avoir énoncé clairement ce que je voulais dire

si, si, tout va bien ^_^

Link
Zèbre fidèle
Zèbre fidèle

Messages : 172
Date d'inscription : 06/01/2010
Age : 35
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: HQI et masochisme

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:15


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum