HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Aller en bas

HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Ellie le Mar 22 Avr 2014 - 8:30

Bonjour,
Voici ma petite histoire:
J'ai 35 ans et je suis une grande angoissée, et une grande névrosée, et une hypersensible (entre autres). TOCs et phobies entre 8 et 11 ans, anorexie mentale vers 13 ans, insomnies à partir de 15 ans, céphalées de tension, trouble panique de 19 à ... je ne suis pas sûre que ce soit terminé, avec une agoraphobie assez carabinée qui a duré un peu moins de 10 ans. Et une sorte de boulimie entre 20 et euh quelque chose comme 30 ans. A chaque fois que je "gagne" contre l'une de mes "maladies", une autre apparaît. Avec moi, c'est le grand bal des névroses et des psys incompétents (enfin ceux sur lesquels je suis tombée).

J'aurais eu une ou deux de ces pathologies, ok. Mais quand j'en ai fait la liste dernièrement (ce qui m'a en partie conduite à vous rejoindre), je me suis dit que ce ne pouvait être lié au hasard. Bon elles sont toutes reliées à l'angoisse, mais quand même! Alors j'ai fait des recherches et je me suis dit que le dénominateur commun pouvait être d'être HPE.

Pour l'instant je ne peux pas vous dire avec certitude que je suis un zèbre, je n'ai pas encore passé le test.

Je souhaiterais savoir ce que vous en pensez et éventuellement recueillir les témoignages de personnes "tardivement diagnostiquées" et qui auraient présenté dans leur vie différentes "pathologies psychiques" de manière successive.

Merci à vous

Ellie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 38
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Cleore le Ven 25 Avr 2014 - 11:57

C'est difficile de donner un avis, comme ça, de but en blanc. Tes psys n'ont vraiment pas compris la cause de ton angoisse ? Tu as essayé d'autres solutions pour guérir ? C'est étrange, mais là je pense à l'hypnose, ça me vient comme ça, je le dis comme ça sort, tu en fais ce que tu veux (cela dit j'ai souvent de bonnes idées qui viennent d'un coup, par intuition).

Tu as déjà consulté un psy spécialisé dans la détection des HP adultes ? Il faudrait en avoir le coeur net, sur ce point, mais ça ne règlera pas forcément tes problèmes.

Si quelqu'un ici est de Bordeaux il aura peut-être une adresse à te signaler. Il y a des rencontres de zèbres dans cette ville, tu pourrais y participer pour discuter avec les participants.
avatar
Cleore
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1018
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 55
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Ellie le Sam 26 Avr 2014 - 7:56

Bonjour,
Je me suis mal exprimée. Il est effectivement quasi-impossible de donner un avis sur mon parcours "psycho-pathologique". Je me demandais juste si l'un des membres de ce forum avait vécu son angoisse existentielle d'une manière similaire à la mienne: en accumulant les névroses successives, en s'en créant une nouvelle à chaque fois qu'il vient à bout de la première.
J'ai pris différents rendez-vous, avec un neuro-psychologue pour HP, une psychologue hypnothérapeute ... Et effectivement, j'aimerais bien aller à la prochaine rencontre de zèbres bordelaise, enfin quand j'aurais le retour du neuro-psychologue.
En tous cas, merci pour ta réponse. Je me sentais un peu seule avec mon post  Embarassed

Ellie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 38
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par une (gaufre) le Sam 26 Avr 2014 - 9:53

oui ^^ anorexie mentale-boulimie-anxiété-phobie sociale-infantilisation des comportements-... hypersensibilité, dévalorisation (analyse de chaque détail remarqué pendant une conversation avec quelqu'un, en ma défaveur)
j'ai ouvert le mini DSM l'autre jour en stage... j'ai bien ri au final
je ne comprenais pas ce qui clochait et j'essayais de m'adapter
rejet-->essai d'adaptation-->rejet-->dévalorisation-->essai d'adaptation-->rejet-->infantilisation...etc


Dernière édition par une (gaufre) le Sam 26 Avr 2014 - 21:50, édité 1 fois
avatar
une (gaufre)
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 26
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Cleore le Sam 26 Avr 2014 - 11:54

En y réfléchissant, chez moi ces problèmes qui apparaissent l'un après l'autre sont plutôt de l'ordre physique : mal de dos - allergies - problèmes de peau - douleurs articulaires... l'un chasse l'autre depuis toujours.

Enfant, j'avais pas mal de tics (mais pas de tocs), mais très différents de ceux de mon entourage. Par exemple je ne me suis jamais rongée les ongles, alors que mes soeurs l'ont fait allègrement pendant des années.

Pour le moment le fait d'avoir pris conscience de mon "cas" n'a pas changé grand-chose. Mais c'est tout récent et je n'ai pas fait de test, je ne vois pas à quoi ça m'avancerait. En revanche j'ai la nette impression, ces jours-ci, de changer de peau, de briser une sorte de caparace, donc je crois que ça ne va pas tarder à évoluer.

En lisant les différentes rubriques du forum, tu devrais déjà y voir plus clair grâce aux témoignages, avant même d'avoir eu tes RV. C'est un début.

Bon courage à tout cas. Tiens-nous au courant.  Wink 
avatar
Cleore
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 1018
Date d'inscription : 13/01/2014
Age : 55
Localisation : complètement à l'ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par L'ange le Sam 26 Avr 2014 - 13:47

Serait-il possible que tout cela ne soit d'ordre somatique ? Il m'a semblé lire quelque part que les HP avaient une plus grande tendance à développer des maladies ou problèmes somatiques, à extérioriser leurs angoisses ou autres.

Ton problème se règlerait peut-être plus auprès d'un psychologue que d'un médecin.
J'ai moi-même eu quelques périodes où je somatisais de grandes angoisses. A la fin de mes études, j'étais dans l'incapacité à dormir dans ma chambre, j'y suffoquais, impossible de respirer. J'étais obligé de me mettre sur le carrelage froid, en regardant la télé jusqu'à ce que le sommeil me trouve. Je ne dormais que deux ou trois heures par nuit. Ça a duré six mois. Mon médecin m'avait prescris un médicament à base de plante, censé "apaiser" ou un truc dans le genre. Bien entendu, ça n'a jamais fonctionné.

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Mes problèmes ne sont pas aussi grave que les tiens. Ce sont généralement de petites conneries qui m'arrivent quand je suis en période d'angoisses extrêmes, bien que ça semble ne pas être le seul facteur puisque en ce moment je suis énormément angoissé mais que je n'ai rien.

Mais je pense qu'une thérapie pourrait te faire du bien, c'est au moins à essayer.
avatar
L'ange
Rayures indélébiles
Rayures indélébiles

Messages : 2709
Date d'inscription : 19/04/2014
Age : 29
Localisation : Rochefort

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Ellie le Dim 4 Mai 2014 - 6:30

L4nge a écrit:
Ton problème se règlerait peut-être plus auprès d'un psychologue que d'un médecin.
(...)
Mais je pense qu'une thérapie pourrait te faire du bien, c'est au moins à essayer.

Ouh la la, j'ai essayé des psys et des médecins, une sophrologue, une hypnothérapeute , etc; entre ceux qui ont essayé de me shooter et qui ont réussi, ceux que mes problèmes font rigoler, et ceux qui ne comprennent pas (ou ne veulent pas comprendre, parce que ça les intéresse pas...). Ceci-dit, je ne désespère pas de rencontrer un thérapeute qui me convienne. Mais en attendant, je pense que vos vécus, vos idées peuvent m'apporter beaucoup.

Ellie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 38
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Ellie le Dim 4 Mai 2014 - 6:39

une (gaufre) a écrit:oui ^^ anorexie mentale-boulimie-anxiété-phobie sociale-infantilisation des comportements-... hypersensibilité, dévalorisation (analyse de chaque détail remarqué pendant une conversation avec quelqu'un, en ma défaveur)
j'ai ouvert le mini DSM l'autre jour en stage... j'ai bien ri au final
je ne comprenais pas ce qui clochait et j'essayais de m'adapter
rejet-->essai d'adaptation-->rejet-->dévalorisation-->essai d'adaptation-->rejet-->infantilisation...etc

Merci pour ta réponse. Et comment as-tu finalement su ce que tu étais (hyper-sensible, hyper-analytique, hyper-...) et n'étais pas (complètement névrosée ou à moitié folle - comme ce que j'ai pu parfois pensé dans mon cas)?

Ellie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 38
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par une (gaufre) le Dim 4 Mai 2014 - 9:29

ba complètement névrosée, je l'espère. Et je préfère ça que complètement borderline ou psychotique.
Folle, je le crois encore certains moment. Ceux où je doûte de ma douance ou des caractéristiques inhérentes à la douance.
Pour éviter de se sentir folle, rester avec des amis qui me comprennent et que je ne considère pas comme fous peut aider. Créer aussi.
Hypersensible, c'est juste pas possible autrement Smile je le vois et ça se voit; mais ça n'empêche pas d'être borderline ou psychotique.
 Long hug 

avatar
une (gaufre)
Rayures apprivoisées
Rayures apprivoisées

Messages : 707
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 26
Localisation : La cité aux cent clochers

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Thoma le Jeu 22 Mai 2014 - 0:23

Anorexie-boulimie-mérycisme-insomnies-hyperactivité-dépression-hypersensibilité...
Et aujourd'hui je vais plutôt bien malgré tout Smile
Comme quoi.
Par contre, j'ai bien compris que vouloir se calquer sur les autres, c'est MAL. La liberté ça coûte cher, mais ça rapporte quand même un peu.
avatar
Thoma
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 18
Date d'inscription : 01/11/2011
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par fractale62 le Sam 31 Mai 2014 - 15:00

bonjour Mariema
J'ai 44 ans et je me traine de mal être en mal être depuis mon enfance.
J'ai rencontré nombre de psy et j'ai été tour à tour bipolaire dépressif et borderline
Je ne peux plus faire la liste des médocs que j'ai ingurgité.
je me suis soulagé durant toutes ces années par l'alcool, diverses drogues et l'autodestruction.
Et mon fils a été diagnostiqué HPI.
Et je me suis renseigné sur le sujet et j'ai trouvé des similitudes très fortes avec ce que je vivais.
je ne suis pas testé, je vais entamer un suivi avec une psy spécialisée.
je ne sais pas si je vais vouloir mettre un chiffre sur ce que je ressens.
En tout état de cause c'est la première fois que je ressent un espoir
alors pourquoi pas?
avatar
fractale62
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 33
Date d'inscription : 29/05/2014
Age : 49
Localisation : pas de calais

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Manoah le Mar 1 Juil 2014 - 16:42

Salut Mariema

j'ai 32 ans et comme toi grande angoissée, grande névrosée, hypersensible, TOCs et phobies petite, anorexie mentale (jamais diagnostiquée...pas de psy à l'époque); insomnies à partir de 15 ans (toujours), agoraphobie assez carabinée : ça va un peu (mais vraiment un peu) mieux...

Moi j'ai vu deux trois psy mais je n'ai jamais eu l'impression d’être sur la même longueur d'onde, je voulais qu'on me dise ce qui clochait dans ma tête et qu'aucune d'entre elles ne pouvait me le dire (pire j'avais vraiment l'impression de suivre le cheminement de leur pensée et de me voir à travers leurs yeux et du coup tout était peut-être faussé ... Bref j'en vois une en ce moment avec qui ça a l'air de coller mieux mais je ne suis pas diagnostiquée ; j'ai un peu peur en fait ...

en tout cas je te souhaite beaucoup de courage, parce que ce n'est jamais évident (doux euphémisme) de prendre ses démons par les cornes ( quoi les taureaux !?!  What a Face  ) !!! Mais je reste persuadée que c'est bien la chose à faire si j'interprète bien le sens de ta démarche.

Manoah
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 15
Date d'inscription : 11/03/2014
Localisation : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par peony le Mer 13 Aoû 2014 - 19:18

Bonjour Mariema,

Je ne sais pas si depuis votre premier message, vous avez passé le test ni si son résultat vous a aidée à mieux comprendre vos maux.
Je suis testée "HP" et j'ai, tout comme vous, une vie remplie des manifestations névrotiques que vous évoquez. Il y a longtemps que je consulte un psychiatre, j'ai essayé la sophrologie, je me mets à la méditation et je suis sous anxiolytiques depuis de nombreuses années, le sevrage est lent et douloureux.
J'ai découvert ce site il y a peu, ce qui me permet d'écarter la "folie", c'est déjà ça. Je crois que je prends conscience qu'au lieu de vouloir à tout prix me "remettre dans le droit chemin" pour être comme tout le monde, il vaudrait mieux que j'apprenne à mieux me connaître ou me comprendre et faire avec ce que je suis. Peut-être alors que l'angoisse omniprésente diminuera. Parce que, finalement, ce qui me fait peur, c'est moi.

peony
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 27
Date d'inscription : 10/08/2014
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Invité le Dim 31 Aoû 2014 - 20:00

peony a écrit:Bonjour Mariema,

Je ne sais pas si depuis votre premier message, vous avez passé le test ni si son résultat vous a aidée à mieux comprendre vos maux.
Je suis testée "HP" et j'ai, tout comme vous, une vie remplie des manifestations névrotiques que vous évoquez. Il y a longtemps que je consulte un psychiatre, j'ai essayé la sophrologie, je me mets à la méditation et je suis sous anxiolytiques depuis de nombreuses années, le sevrage est lent et douloureux.
J'ai découvert ce site il y a peu, ce qui me permet d'écarter la "folie", c'est déjà ça. Je crois que je prends conscience qu'au lieu de vouloir à tout prix me "remettre dans le droit chemin" pour être comme tout le monde, il vaudrait mieux que j'apprenne à mieux me connaître ou me comprendre et faire avec ce que je suis. Peut-être alors que l'angoisse omniprésente diminuera. Parce que, finalement, ce qui me fait peur, c'est moi.


bon chemin à mon avis, ça me parle...d'avant Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par abeille14 le Sam 6 Sep 2014 - 22:52

Salut Mariema,

Ton témoignage est intéressant. J'ai moi-même souffert de divers troubles : anxiété sociale, dépression, phobie d'impulsion, TS, etc. mais peut-être pas autant que toi. Je voulais te souhaiter du courage. J'ai rencontré une thérapeute qui m'a beaucoup ouvert les yeux en Bretagne et je me dis que tu vas trouver un bon thérapeute, tu le mérites sûrement. Moi c'est cette rencontre qui m'a plus ou moins sauvée. Voilà, bonne continuation à toi !

abeille14
Rayures apparentes
Rayures apparentes

Messages : 52
Date d'inscription : 06/07/2014
Age : 30
Localisation : Calvados

Revenir en haut Aller en bas

Re: HP diagnostiqué tardivement et développement de toute une liste de névroses

Message par Ellie le Mer 1 Oct 2014 - 23:15

Merci à tous pour vos messages (et oui Mariema s'est transformée en Ellie, et je crois que j'ai pas encore trouvé mon pseudo définitif!).
J'ai eu le résultat de mes tests et je suis donc bien un zèbre.



Ellie
Rayures timides
Rayures timides

Messages : 22
Date d'inscription : 21/04/2014
Age : 38
Localisation : Sud-Ouest

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum