Le stress, maladie du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le stress, maladie du siècle

Message par offset le Dim 20 Avr 2014 - 17:47

Un article sur le stress paru dans une revue science


Le stress : Un mal nécessaire

L’amygdale est le centre de la peur et du stress. Elle nous permet de réagir presque instantanément à la présence d’un danger, si rapidement que, souvent, c’est seulement après avoir sursauté qu’on comprend ce qui nous a effrayés. L’apparition d’une menace environnementale est détectée par cette partie du cerveau qui va induire la sécrétion de neuro-transmetteurs, qui vont affluer dans de nombreuses régions cérébrales et stimuler l’éveil, la vigilance et l’attention à l’environnement. Le stress est donc un mal nécessaire. Ses manifestations sont orchestrées par le cerveau pour protéger le corps de certains dangers et le mettre dans de meilleures conditions pour subir une épreuve. On distingue trois types de stress : le stress physiologique que connaît l’organisme lors d’une infection ou d’une perte de sang importante, et les stress émotionnel et psychologique. Dans ces deux cas, les causes du stress peuvent être l’angoisse, la peur, mais aussi l’attente avant un examen ou toute situation exigeant une performance. Le stress se caractérise par un état d’éveil et une dépense d’énergie importante. Mais, en plus d’avoir un effet sur notre humeur et nos sensations, une exposition chronique au stress peut avoir des effets pervers.
Des situations stressantes répétées pourraient conduire à la dépression et au vieillissement prématuré du cerveau. Des tests effectués sur des singes ont même montré que des individus placés dans des situations stressantes répétées sont touchés par une dégénérescence de neurones de l’hippocampe.


Ci après une conférence très intéressante sur le stress, j’ai aimé entre autre la partie avec le petit chaperon rouge ( 35mn11)  et la culture de la performance (à 1h10 et 45 seconde).
En France il n’existe pas encore de gestion du stress en entreprise comme au japon ou en suisse et c’est bien dommage. Serait il pris à la légère ?


offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Wise le Dim 20 Avr 2014 - 19:47

Bonjour,

J'ai toutes les caractéristiques du syndrome d'Asperger, j'en présente les symptomes, ou plutot je présentais tous les symptomes de l'autisme étant enfant mais ça s'est arrangé avec le temps.

et : je soupçone sérieusement le stress la peur, d'en être à l'origine.


Je pense que nous avons des croyances erronées sur la peur et le stress,
quand y a t-il des dangers dans nos vies, y a t-il réellement si souvent des dangers ?

j'ai été handicapé toute ma vie par le stress, il provoque en moi toutes les caractéristiques du syndrome d'Asperger. ce qui est tres lourd, croyez moi.
ça m'a bouzillé la vie.
est ce qu'il y avait des dangers ? plus précisément des gens dangereux. (car c'est essentiellement les gens qui me stressaient, des gens que j'avais peur).
non, pas vraiment.

j'étais la "tête de turc" à l'école, on m'a martyrisé émotionellement, stressé, fait des croche-pattes, des misères, donné des bleus. oui ok... mais c'est assez ridicule dans une vie. on ne m'a pas tué, on ne m'a pas blessé, pas de coups de couteau... ou de trucs dans ce genre...
je ne crois pas avoir rencontré dans ma vie de gens vraiment "dangereux".

je ne crois pas qu'il y ait autant de "menaces" que l'on croit.
je pense que notre jugement est erroné.

je crois que nous devrions revoir objectivement notre jugement sur les humains (et observer attentivement la délinquance, l'analyser précisément. au lieu juste de se faire des jugements hâtifs sur les gens "méchants").

je pense que le stress la peur, nous pousse à avoir des jugements négatifs pessimistes.
elle pousse notre imagination négative. la stimule.

je crois que nous sommes paranoiaques.

Arrow Dans votre vie, combien de fois avez-vous eu peur ? combien de fois objectivement y a t-il eu un vrai danger ?

j'ai peur tous les jours plusieurs fois par jour (depuis tout petit), à quels dangers ais-je été confronté ? je cherche dans ma mémoire, je n'en trouve pas beaucoup.


Je suis hyper hypersensible,
hyper hypersensible au stress.

pour vous donner une idée : le bruit d'une balle de ping-pong sur une table de ping-pong me stresse,
quand des gens jouent au ping-pong à côté de moi je pars au bout d'une minute parceque je sature.

est ce que la balle de ping-pong représente un danger ?
celui qui joue peut éventuellement smacher et l'envoyer pour moi. mais je ne pense pas que cela me tue, ou me blesse.



Concernant l'exemple du "danger" que représente une voiture, avec l'enfant qui ne bouge pas par exemple. je pense que l'enfant a raison.
notre conception de ce qu'est une voiture est erronée.
nous croyons que c'est une machine autonome qui se déplace automatiquement.
or, il s'agit d'un véhicule utilisé par un être humain. et cette persone roule, avance, uniquement car elle est attentive à l'environnement, perçoit ce qu'il y a autour, et sait qu'elle peut avancer en sécurité.
elle fait attention de ne pas heurter les autres.
si vous êtes au volant et que vous voyez quelqu'un au milieu de la route, sur un passage piéton ou pas, vous vous arrêtez.
il n'y a pas (pas encore ?) de voiture automatique sans conducteur humain.

les voitures ne sont pas des dangers, et si quelqu'un conducteur heurte un piéton, on lui retire son permis et il va probablement en prison. y a t-il des statistiques là dessus ? je me demande si ce genre de chose arrive.

trouvez autre chose.
donnez-moi des exemples de dangers pour nous les humains.
(espèce dominante, le plus grand prédateur qu'il n'y ait jamais eu sur terre...).


Wise
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2149
Date d'inscription : 18/02/2010
Age : 30
Localisation : au soleil .G (30)

http://deltarc.blog4ever.com/photos/2016-univers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par offset le Lun 21 Avr 2014 - 0:05

Ton histoire est touchante Wise


J’ai aussi un petit côté hypersensible,  j’ai trouvé une définition sur ce trait de caractère :


L’hypersensibilité


L’hypersensibilité n'est ni une maladie, ni un trouble psychologique ; c'est un tempérament, un trait de caractère.
L’hypersensibilité est innée et probablement héréditaire et se situe vraisemblablement dans une région spécifique du cerveau : les amygdales cérébrales. 15% à 20% de la population mondiale serait hypersensible (10% chez les européens). 20% moyennement sensible, 50% peu sensibles, 10% pas du tout sensible

l’hypersensibilité résulte d’une plus grande réactivité aux stimuli émotionnels provenant de l’environnement. Le cerveau d’un hypersensible ne fonctionne pas de la même manière : l'hémisphère droit est davantage utilisé ce qui fait des hypersensibles des êtres plus intuitifs et créatifs. Solicité par un stimuli, le cerveau enregistre et analyse plus d'informations que la normale. C'est une faculté du cerveau à percevoir les subtilités de notre environnement et pour cela les hypersensibles ont généralement une grande capacité d’empathie mais sont aussi souvent incompris. Les hypersensibles peuvent être ainsi particulièrement perturbés par les humeurs des autres, le bruit, la faim, les odeurs de produits chimiques, etc...
Enfant, les hypersensibles sont nerveux et peureux, timides et introvertis (repliés sur eux-mêmes). Ils ont besoin de parents qui s'occupent bien d'eux pour les rassurer.
Adulte, les hypersensibles souffrent davantage d’anxiété et de dépression. Ils ont plus tendance à être intellectuels et à s'intéresser aux arts, à la philosophie, aux sujets profonds. Au travail, ils sont très consciencieux, réfléchissent beaucoup, et sont des personnes très posées, mais en situation de surcharge de stress, ils deviennent pratiquement infonctionnels. Ils ont besoin de se retrouver dans le calme et la solitude. Les hypersensibles ont une plus grande capacité de concentration sur une tâche précise mais à contrario sont plus facilement sujet aux problèmes de concentration et aux troubles de l’humeur et sont donc davantage prédisposés aux dépressions.

Les qualités d’un hypersensible
- sens de l’observation
- intuitif, perspicace
- grande capacité d’empathie (qualité liée avec les 2 qualités précédentes)
- humilité
- créatif
- consciencieux

Les défauts d’un hypersensible
- hyperémotivité (sensibilité accrue aux émotions et plus grande difficulté à gérer ces émotions)
- plus grande sensibilité au stress
- plus facilement sujet à être timide et introverti (plus grande sensibilité aux regards d’autrui)
- plus grande susceptibilité



voici une autre vue du stress en humour :



offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 0:29

est ce que le gars de la video donne une solution contre le stress ? haha.

sinon oui le stress est pris a la legere en france

deja faut avoir un boulot considéré commme stressant pr avoir le DROIT de stresser
ensuite faut etre ni trop vieux ni trop jeune pck "oh mon Dieu c pas possible de stresser a cet age "
ensuite, de tte maniere c'est un truc nul et ininteressant , et pr les faibles. "oh tu stresses mais pourquoi? mais arrete de stresser ?"

" et toi mele toi de ton slip nan ?"

bref. oui je suis stréssée.

attend offset , faut que j'aille mettre un truc sur ton fil de presentation  a chaque fois je passe dessus et j'essaie de te choisir une image et j'ai tjr pas trouvé . pck je t'ai pas assez lue lool.

chalut .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 0:30

ps : je parlais du stress non naturel. pas celui qui s'active en cas de danger imminent . mais celui qui est de plus en plus courant !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Bibo le Ven 25 Avr 2014 - 9:03

choufleur paumé a écrit:ps : je parlais du stress non naturel. pas celui qui s'active en cas de danger imminent  . mais celui qui est de plus en plus courant !

Physiologiquement non différents.

Une période de stress de longue durée en milieu naturel correspond au même stress que lors d'une semaine de révision.
De la même manière, un stress type danger imminent peut être déclenché à la vue d'un yéti comme à l'arrivée de la personne tenant les sujets d'examens.

C'est un problème de temporalité, pas de source.

Bibo
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2510
Date d'inscription : 24/04/2013
Age : 25
Localisation : Attend Noume vers Poitiers

http://www.zebrascrossing.net/t13153-j-etais-la-sans-le-savoir-m

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Invité le Ven 25 Avr 2014 - 10:36

C'est aussi un problème d'espace, parce qu'il n'y a pas de yéti au centre d'examen d'Arcueil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Sélène-Nyx le Dim 27 Avr 2014 - 1:13

offset a écrit:Un article sur le stress paru dans une revue science

(...) Le stress est donc un mal nécessaire. Ses manifestations sont orchestrées par le cerveau pour protéger le corps de certains dangers et le mettre dans de meilleures conditions pour subir une épreuve. On distingue trois types de stress : le stress physiologique que connaît l’organisme lors d’une infection ou d’une perte de sang importante, et les stress émotionnel et psychologique. Dans ces deux cas, les causes du stress peuvent être l’angoisse, la peur, mais aussi l’attente avant un examen ou toute situation exigeant une performance. Le stress se caractérise par un état d’éveil et une dépense d’énergie importante. Mais, en plus d’avoir un effet sur notre humeur et nos sensations, une exposition chronique au stress peut avoir des effets pervers.
Des situations stressantes répétées pourraient conduire à la dépression et au vieillissement prématuré du cerveau. Des tests effectués sur des singes ont même montré que des individus placés dans des situations stressantes répétées sont touchés par une dégénérescence de neurones de l’hippocampe.
Perso, je suis une "stressée chronique" ... (Chacune de mes "poussées" de SEP étaient précédées d'une période de stress que je ne parvenais plus à gérer .... Je m'en suis rendue compte, avec le recul, trop tard à chaque fois)
Des techniques de gestion du stress existent, mais sont peu connues. Je suis surprise, cependant, d'apprendre que c'est la première cause des consultations médicales, sur le plan professionnel.

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par offset le Dim 27 Avr 2014 - 1:21

Spoiler:
Si le stress rend malade, mes douleurs sont beaucoup liées à ça

offset
Vieux de la vieille
Vieux de la vieille

Messages : 6768
Date d'inscription : 11/11/2013
Localisation : virtuelle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Sélène-Nyx le Dim 27 Avr 2014 - 1:46

offset a écrit:
Spoiler:
Si le stress rend malade, mes douleurs sont beaucoup liées à ça
C'est tout à fait possible, en effet. Mais il y a quelques techniques pour pallier ce problème, comme la relaxation, que je trouve assez efficace.

Sélène-Nyx
Zébré et vacciné
Zébré et vacciné

Messages : 2074
Date d'inscription : 29/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Invité le Dim 27 Avr 2014 - 2:20

Ou aller aux chiottes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le stress, maladie du siècle

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:21


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum